Pourquoi je suis catholique

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lu par cmoi » mer. 31 juil. 2019, 12:39

Bonjour Cinci,

votre belle confession pourrait être dite par un catholique orthodoxe, à ceci près concernant le purgatoire.
Quoique...
Car cette vérité de foi Romaine et qui n'est pas un dogme, a beaucoup évolué dans le temps.
Sauf erreur de ma part, l'Eglise dite catholique (les orthodoxes aussi le sont) ne la considère plus comme une de ces trois fins dernières d'autrefois (CF. catéchisme de St Pie V), donc comme une troisième alternative dans l'au-delà de la mort, mais plutôt comme un état (sans précision de lieu ni de temps, ce qui fait aussi penser aux limbes...) correspondant à un instrument du salut.
En cela elle se rapproche de la conception orthodoxe qui plutôt que de lui attribuer un nom distinct, considère deux sorte d'enfers (on ne parle pas ici de celui dont Jésus délivra les justes, qui attendaient sa venue) car de l'un on peut se sortir grâce aux prières des saints et à la grâce, non au mérite acquis par des souffrances, qui remplacent les fruits du repentir.
Tout se trouve dans les nuances, et nous voyons bien que derrière des appellations propres, il n'y a pas de différence foncière, mais d'esprit, sauf à le vouloir autrement...
Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1600
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lu par zelie » jeu. 01 août 2019, 19:12

Voilà, c'est exactement ce qu'en dit Cinci: à un moment, on a "opté" en notre âme et conscience pour la religion catholique parce que c'était une évidence, pas un effort de volonté ou d'adaptation surhumain. Ca coulait de source, chrétien de famille ou pas, que le catholicisme était la version la plus authentique de notre versant spirituel. Si cela n'avait pas été ainsi, nous serions tous devenus autre chose; protestant, musulman, pandorien, animiste, que sais-je... et en c'est le sens de toutes les conversions, les revirements, les reconversions; chacun cherche l'expression spirituelle la plus véritable pour lui, celle qui le prend en main et le fait avancer là où il en est, avec tous ses besoins fondamentaux, affectifs, psychologiques, intellectuel, et qui prend en compte sa mentalité là où elle en est.. On choisit la religion qui nous "rejoint" au plus profond de nous, même si cela passe par des tâtonnements et des re-conversions. Cette délicatesse de Dieu, cette compétence fine, à nous toucher au plus profond de notre être parce qu'il nous rejoint là où nous sommes, avec toutes les couleurs de notre combo culture/vécu, c'est le doigt de Dieu, et c'est la raison qui fait la multiplicité des rites.
Nous en avons un exemple frappant dans les protestants, cette partie des protestants si charismatiques. Ces gens qui louent, qui prient, qui chantent, qui imposent les mains en direct à la télé et qui guérissent les enfants qu'on leur amène... C'est une façon de prier, qui les rejoint et les comble, et leurs guérisons témoignent de leur amour réel pour Dieu, qui les accueille.
A coté, la messe chez le Père Verlinde, c'est pas la même... c'est la version bénédictine et intériorisée, avec chants en latin, d'une prière toute en silence et en légèreté de l'esprit... mais cette façon de prier, Dieu aussi l'agrée et leur envoie des malades...
Un protestant adepte des chants aura peut-être du mal à se sentir touché par une messe carmélite ou bénédictine, et vice-versa.

Mais pour en revenir à nous, c'est l'authenticité de notre personne que l'on retrouve dans tout le catholicisme, enseignement, dogmes et rite qui fait qu'aujourd'hui, nous sommes catholiques; parce que Dieu nous a touché à travers celle-là de religion.

Merci Cmoi de votre pastiche, j'ai trouvé ça bien mignon et bien plus paisible que mes interventions; je venais de lire le fil en vitesse, et ça m'énerve quand je vois un truc tourner en rond... j'ai vraiment des progrès à faire coté patience...
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lu par cmoi » ven. 09 août 2019, 10:04

Il n'y a pas de mal, nous avons tous nos petites faiblesses ! :hypocrite:

C'est d'ailleurs une des vertus des échanges virtuels, autant qu'autrefois les échanges épistolaires mais qui subissaient une contrainte de fréquence moins haute, que de nous permettre en principe un recul plus grand, des réponses plus réfléchies et moins "viscérales" qui nous permettent de mieux découvrir ce que l'autre a voulu dire en le remâchant plus longtemps avant de répondre.

Quand la spontanéité et la fraîcheur y retrouvent un chemin d'expression, ce que j'avais cru comprendre, ce n'est pas si désagréable !

Ne pensez-vous pas que le problème avec les démons, c'est que dès qu'on les évoque, il n'y a plus grand chose à faire d'autre par soi-même (à part la prière et le jeûne) et parfois cela nous prive de certaines solutions qui sont à notre portée et qui auraient pu suffire.
De fait, le péché des hommes (par pensée, parole, etc.) est une explication qui n'a pas toujours besoin de l'explication d'une tentation démoniaque, en ce qu'il s'étend et trouve des ramifications dans nos vies par la seule conséquence du péché originel...
De même que la vertu des uns stimule celle des autres, il y a hélas un phénomène semblable mais opposé...

Avatar de l’utilisateur
Grégory
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : dim. 29 déc. 2019, 0:30
Localisation : Paris

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lu par Grégory » jeu. 23 janv. 2020, 15:24

Je veux réussir dans la vie et vivre le Seigneur.
Et que sa volonté soit faite pour nos vie.
Ainsi soit-il.
Première aux Corinthiens 13:12
Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière confuse, mais alors ce sera face à face. Aujourd’hui je connais partiellement, mais alors je connaîtrai comme je suis connu.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités