S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1246
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par cmoi » dim. 23 août 2020, 19:12

Je comprends mieux pourquoi le cheval est "la plus noble conquête de l'homme" : c'est que tous comptent sur lui pour faire le sale boulot !

:-D (regardez- bien : ce sont bien là des dents de cheval - non ? - ou je me trompe ?)

Carolus
Senator
Senator
Messages : 846
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par Carolus » dim. 23 août 2020, 19:42

cmoi a écrit :
dim. 23 août 2020, 19:12
cmoi :
Je comprends mieux pourquoi le cheval est "la plus noble conquête de l'homme" : c'est que tous comptent sur lui pour faire le sale boulot !

:-D (regardez- bien : ce sont bien là des dents de cheval - non ? - ou je me trompe ?)
Vous ne vous trompez pas, cher cmoi.

Ce sont les dents de Jolly Jumper, n’est-ce pas ? :D

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1299
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par pierrot2 » lun. 24 août 2020, 3:32

En effet, le mérite qui consiste à faire le reproche à son frère qu il est dans le jugement ne relève peut-être pas que de la correction fraternelle. Peut-être reconnaître à la vérité une certaine inaccessibilité ne nous serait-il pas préjudiciable.
Pour ma part, je trouve toujours compliqué de se positionner dans cette situation:
Pierrot2 a écrit :
dim. 23 août 2020, 13:56
Mais serait-il pour autant honnête vis à vis de celui qui a déboursé les sommes au départ d exercer une mansuétude sur le remboursement de sommes que nous n avons pas engagées ?
Comment gérer la relation avec d une part, le créancier, et d autre part son débiteur?
,
en tout cas, je ne suis guère plus avancé qu au début du fil
Dernière modification par pierrot2 le lun. 24 août 2020, 3:37, modifié 1 fois.

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1246
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par cmoi » lun. 24 août 2020, 3:35

Oui, et Jolly Jumper est attaché à un arbre fruitier en fleur, sur lequel grimpe une petite chenille.
Quoi de plus lent qu'une chenille !
Mais quand vient le jour, lui vient des ailes et elle devient un merveilleux papillon multicolore, qui batifole entre les fleurs...
Il y en a de toutes sortes, soyeux, diaprés, veloutés, tous sont mirifiques et c'est dommage de les planter avec une aiguille sur un présentoir (même si cela permet de mieux les admirer...)

Je crois qu'il y en a un qui se nomme un Carolus.. ! Il est très reconnaissable, son vol ressemble à celui d'une abeille.... un peu plus rectiligne que celui d'un papillon qui folâtre....

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1246
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par cmoi » lun. 24 août 2020, 3:36

pierrot2 a écrit :
lun. 24 août 2020, 3:32
Peut-être reconnaître à la vérité une certaine inaccessibilité ne nous serait-il pas préjudiciable.
Belle synthèse et belle perspective... Y verrons-nous surgir un papillon ?
J'en rêve...!

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1299
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par pierrot2 » lun. 24 août 2020, 3:41

cmoi a écrit :
lun. 24 août 2020, 3:36
pierrot2 a écrit :
lun. 24 août 2020, 3:32
Peut-être reconnaître à la vérité une certaine inaccessibilité ne nous serait-il pas préjudiciable.
Belle synthèse et belle perspective... Y verrons-nous surgir un papillon ?
J'en rêve...!
Peut-être ne serait ce pas préjudiciable à la justice non plus

Carolus
Senator
Senator
Messages : 846
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par Carolus » lun. 24 août 2020, 3:48

cmoi a écrit :
lun. 24 août 2020, 3:35
cmoi :

Oui, et Jolly Jumper est attaché à un arbre fruitier en fleur, sur lequel grimpe une petite chenille.
Quoi de plus lent qu'une chenille !
Mais quand vient le jour, lui vient des ailes et elle devient un merveilleux papillon multicolore, qui batifole entre les fleurs...
Il y en a de toutes sortes, soyeux, diaprés, veloutés, tous sont mirifiques et c'est dommage de les planter avec une aiguille sur un présentoir (même si cela permet de mieux les admirer...)

Je crois qu'il y en a un qui se nomme un Carolus.. ! Il est très reconnaissable, son vol ressemble à celui d'une abeille.... un peu plus rectiligne que celui d'un papillon qui folâtre....
Merci, cher cmoi. :)

Ah ! J’aime notre fils des Muses. :oui:

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1246
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par cmoi » lun. 24 août 2020, 4:05

:coeur:
:oops:

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1246
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par cmoi » lun. 24 août 2020, 5:11

pierrot2 a écrit :
lun. 24 août 2020, 3:41
Peut-être ne serait ce pas préjudiciable à la justice non plus
J'avais bien compris... D'où le proverbe que j'évoquais...
Nous sommes aussi maladroits que de jeunes communiantes, il me semble...
Je retire pour ma part ce que mon humour pouvait avoir de mordant (qui s'adressait autant à moi-même), et vous laisse encore une fois prendre l'un ou l'autre l'initiative

Pour un moment, contempler l'inaccessibilité de la vérité me convient réellement bien.

Cher Pierrot2, n'êtes-vous réellement pas plus avancé ?

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1246
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par cmoi » lun. 24 août 2020, 5:35

L'intensité d'une contemplation pouvant en remplacer la longueur (chaque instant ayant valeur d'éternité) je reviens ici poser un autre petit caillou...

Il me semble que la mansuétude évoquée se trouve aux antipodes de l'obligation mentionnée dans le titre du fil, et qu'en cela elle lui apporte telle que une résolution explicative.
A savoir que le fait qu'elle serait déshonnête créerait l'obligation...

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1299
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par pierrot2 » lun. 24 août 2020, 12:09

Merci cmoi,
C'est le genre de morsure qui disparaît aussitôt les crocs retirés.
Merci surtout pour la vérité et la justice

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1299
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par pierrot2 » lun. 24 août 2020, 12:11

cmoi a écrit :
lun. 24 août 2020, 5:35
Il me semble que la mansuétude évoquée se trouve aux antipodes de l'obligation mentionnée dans le titre du fil, et qu'en cela elle lui apporte telle que une résolution explicative.
A savoir que le fait qu'elle serait déshonnête créerait l'obligation...
Je n ai pas compris ce que vous disiez, veuillez m en excuser

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1246
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par cmoi » lun. 24 août 2020, 13:54

pierrot2 a écrit :
lun. 24 août 2020, 12:11
Je n ai pas compris ce que vous disiez, veuillez m en excuser
Merci pour votre patience...

Je pourrais dire aussi que ne pouvant faire preuve de mansuétude (selon le raisonnement que vous aviez tenu : parce que nous ne sommes pas le créancier) il ne nous reste que l’obligation d’aimer pour exprimer à la place une sorte de solidarité passive meilleure que la pitié…(que nous ne pouvons éprouver car ce serait un peu se dédouaner nous-mêmes). Car il y a un créancier dont nous sommes tous débiteurs.

Nos dettes cumulées appauvrissent la « masse monétaire », en cela les nôtres pénalisent aussi les autres et nous devons quand même faire preuve de mansuétude les uns envers les autres. Mais un autre débiteur peut aussi l’être vis-à-vis de nous. Toutefois s’il nous réglait sa dette le bénéfice en serait transféré à notre créancier commun : cela aussi incite à nous rapprocher les uns des autres et à nous aimer - ou à nous jalouser. Car seul notre créancier peut émettre de la monnaie (pour conserver la comparaison avec l'économie). Si donc nous réglons nos dettes entre nous c'est grâce à un crédit du créancier. qui se porte aussi garant de la valeur de la monnaie.

C’est le fait que l’indifférence semble impossible qui fait que nous ressentons une obligation à aimer… sinon nous tomberions dans une rivalité malsaine.

Est-ce un peu plus clair ? Je crains que non...

Carolus
Senator
Senator
Messages : 846
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par Carolus » lun. 24 août 2020, 20:22

cmoi a écrit :
lun. 24 août 2020, 13:54
cmoi :

Car il y a un créancier dont nous sommes tous débiteurs.
De quel créancier s’agit-il, s’il vous plaît, cher cmoi ❓

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1299
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: S'obliger à aimer est-il vraiment chrétien?

Message non lu par pierrot2 » mar. 25 août 2020, 18:31

cmoi a écrit :
lun. 24 août 2020, 13:54
il ne nous reste que l’obligation d’aimer pour exprimer à la place une sorte de solidarité passive
Bonjour cmoi,
Mais serait-il alors moral que nous consentions un autre prêt, sur nos propres fonds à celui qui est déjà endetté auprès du créancier principal?
Cela serait-il correct, vis à vis du créancier principal, et vis à vis de ce débiteur?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités