Le protestantisme (aux origines)

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9657
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Le protestantisme (aux origines)

Message non lu par Cinci » ven. 05 juil. 2019, 16:24

Deux contenus documentaires intéressants à assimiler, je pense.



A. Le cours de l'abbé Gabriel Billecocq
https://www.youtube.com/watch?v=13qyqdfQAFY

B. Un commentaire radiophonique développé de Marion Sigaut
https://www.youtube.com/watch?v=VKNWfvCppDA

Plusieurs notions importantes sont soulevées là-dedans. Je pense au nominalisme, le serf arbitre, le refus de la raison, l'immanentisme, etc.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9657
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le protestantisme (aux origines)

Message non lu par Cinci » jeu. 18 juil. 2019, 8:35

Sur le jansénisme :

https://www.youtube.com/watch?v=sqkXjTlplWk

Le point de vue de Marion Sigaut - émission radio

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4944
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le protestantisme (aux origines)

Message non lu par gerardh » jeu. 18 juil. 2019, 17:15

_______

Bonjour,

J'ai regardé la première conférence de ce prêtre.

Je suis radicalement opposé à l'exposé de l'abbé, que je trouve très tendancieux hormis les parties factuelles (et encore).

_________

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9657
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le protestantisme (aux origines)

Message non lu par Cinci » jeu. 18 juil. 2019, 19:10

Je trouve intéressant ce qu'il dit en rapport avec la fameuse querelle universitaire du nominalisme au Moyen-Âge et comment cette posture intellectuelle aura dû marquer l'Occident par la suite. Je trouve qu'il y aurait sûrement là quelque chose à creuser et qui pourrait bien en effet n'être pas sans rapport avec le développement du protestantisme.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1612
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Le protestantisme (aux origines)

Message non lu par Carhaix » ven. 19 juil. 2019, 12:57

Le contexte politique a certainement beaucoup compté. Le luthéranisme s'est accompagné d'une montée du sentiment national et de l'identité linguistique germanique.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Barbarus
Barbarus

Re: Le protestantisme (aux origines)

Message non lu par Valentin » mar. 23 juil. 2019, 10:25

Deux articles intéressants :

Joseph de Maistre contre le protestantisme
Dans Sur le protestantisme, Joseph de Maistre critique très violemment l’esprit de la Réforme, responsable selon lui de l’affaissement de la monarchie et, par conséquent, de l’avènement de la Révolution française. Pour l’auteur contre-révolutionnaire, la religion protestante, animée par un esprit de révolte, est un danger terrible pour l’autorité ainsi que pour la foi.
Protestantisme et modernité : pour en finir avec le mythe
L’apparition du protestantisme en Europe est souvent considérée comme la cause de l’émergence de la modernité (politique, économique, sociale, culturelle). Pourtant, une telle vision caricaturale et anachronique fait fi de la réalité historique. En particulier, elle conduit à sous-estimer les évolutions internes au monde protestant : à un protestantisme ancien, prémoderne et encore marqué par les catégories de pensée médiévales (XVIe-XVIIe siècles), s’oppose un néo-protestantisme moderne, qui se développe à la fin du XVIIe siècle et triomphe au XVIIIe siècle.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9657
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le protestantisme (aux origines)

Message non lu par Cinci » mar. 23 juil. 2019, 14:42

Très intéressant. Merci, Valentin.



Et j'aime bien cette idée présente sous le deuxième lien.

Ici :
Ernst Troeltsch : un protestantisme antimoderne ?

C’est une telle approche que propose Ernst Troeltsch. Théologien et historien proche de Max Weber, avec lequel il partage l’essentiel de son analyse, Troeltsch n’en propose pas moins un travail qui permet de nuancer et de préciser les thèses wébériennes. Dans Protestantisme et modernité, il montre que « toute analyse purement historienne et notre problématique en particulier impliqueront que l’on distingue entre l’ancien protestantisme et sa forme moderne ». Il convient donc de décrire ces deux formes de protestantisme pour comprendre les relations qui peuvent exister entre le protestantisme et la modernité.

Pour Troeltsch, l’ancien protestantisme, encore marqué par les croyances et les idéaux du Moyen Âge, diffère en tout du néo-protestantisme, qui se diffuse, lui, à la fin du XVIIe siècle
La nuance est d'importance et montre aussi que l'affaire est un peu complexe. Un humanisme ressortant du sein même du catholicisme vient aussi corser l'affaire.

LaurentVan
Censor
Censor
Messages : 198
Inscription : jeu. 09 mai 2013, 5:04
Conviction : Ecclesia Catholica Romana

Re: Le protestantisme (aux origines)

Message non lu par LaurentVan » mer. 24 juil. 2019, 9:56

Bonjour Cinci,

Merci pour ces videos.

Effectivement, le protestantisme anglosaxon semble avoir abandonné la lutte contre la concupiscence. Cela apparait justifié par l’apparition, au cours des derniers siècles, de nombreuses hérésies/idéologies au sein des pays anglosaxons, qui toutes pointes ou ont pour finalité la « chair » où l’esprit au service de ce monde superficiel, idolâtries de la matière, du corps des hommes et qui ne doivent leurs survies qu’en tenant les hommes éloignés de l’Eglise du Christ.

https://leprotestantdelouest.presseregi ... tisme-2312

Il y a un point capital, que l’abbé Billecocq n’aborde pas, c’est l’attrait que Luther eu pour le judaïsme, ainsi que de l’intérêt commun, de ces deux religions et qu’ils partagent avec l’Islam, de faire tomber Rome. Car nous sommes dans une période des plus intéressantes, où le judéo-protestantisme domine la scène internationale, où l’Islam s’installe progressivement en Europe, où les catholiques pratiquants ne représentent plus qu’une infime partie de la population européenne avec leur église gangrenée par les scandales à répétition. C’est vraisemblablement l’heure des braves pour ces derniers.
« Nous ne sommes pas des êtres humains ayant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. »

Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955)

Pathos
Senator
Senator
Messages : 781
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique
Localisation : Durocortorum

Re: Le protestantisme (aux origines)

Message non lu par Pathos » jeu. 25 juil. 2019, 13:37

Intervention toujours passionnante de Marion.
Je ne savais pas à quel point ce type était psychopathe...
Ça me refait penser au fil de Toto sur l'anniversaire de la Réforme, honoré par François... Incroyable..

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités