Sectes: Mormons, Amish, etc. peuvent-ils être considérés chrétiens?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
mgls
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : dim. 09 mai 2004, 19:40
Localisation : Compiègne (Oise)
Contact :

Sectes: Mormons, Amish, etc. peuvent-ils être considérés chrétiens?

Message non lu par mgls » sam. 18 juin 2005, 13:20

Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, a dû remettre hier la médaille de citoyen d'honneur de la ville à Tom Cruise, scientologue notoire. L'ADFI (Association de Défense des Familles et de l'Individu victime des sectes) proteste.

Il n'est pas surprenant qu'on reparle autant de la scientologie actuellement, qui base son rayonnement sur quelques personnages en vogue et le lobbying. Le revers de la médaille n'en est pas pour autant reluisant...
"France, qu'as-tu fait de ton baptême ?" Jean-Paul II (Le Bourget - 1er juin 1980)

David25
Censor
Censor
Messages : 53
Inscription : jeu. 20 sept. 2007, 12:02
Contact :

Re: Sectes

Message non lu par David25 » jeu. 20 sept. 2007, 22:30

La scientologie est une ignoble arnaque.

Ce groupe s'appelle "église" mais ils n'ont rien de chrétien. C'est uniquement de la manipulation mentale.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8541
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Sectes

Message non lu par jean_droit » ven. 21 sept. 2007, 13:27

Bonjour David,

Des fois on s'y perd un peu. La définition de "secte" est difficile à préciser. On voit bien que la commission parlementaire sur les sectes peut mettre dans "sectes" ce qui l'arrange. Il a même été suggéré ( c'est un peu loin pour ma pauvre mémoire ) que certaines églises évangéliques peuvent constituer des sectes. J'avais signalé le danger de cette affirmation. De petit peu en petit peu tous les chrétiens y passeraient. Je fréquente une toute petite "église évangélique" congolaise ( MELUMO ) constituée autour de son pasteur. Vraiment elle n'a rien les caractéristiques d'une secte et le pasteur ne se comporte pas du tout en gourou.

David25
Censor
Censor
Messages : 53
Inscription : jeu. 20 sept. 2007, 12:02
Contact :

Re: Sectes

Message non lu par David25 » ven. 21 sept. 2007, 13:38

Bonjour Jean,

Par secte, je pense à un groupe qui refuse de suivre les enseignements de la Bible pour tromper des fidèles faibles :
- les mormons qui croient que le livre de mormon a autant d'importance que la Bible
- les scientologues qui se sont constitués non autour de la Parole de Dieu mais autour de l'argent-roi
- les témoins de jéhovah qui utilisent leur propre traduction de la Bible alors qu'il s'agit d'une traduction biaisée volontairement pour justifier leurs fausses opinions théologiques.

Avatar de l’utilisateur
Popeye
Le vrai marin
Le vrai marin
Messages : 713
Inscription : sam. 19 nov. 2005, 12:31

Re: Sectes

Message non lu par Popeye » ven. 21 sept. 2007, 13:41

Et tous les groupes ecclésiaux schismatiques = séparés de l'Eglise, donc tous les groupes protestants.

Avatar de l’utilisateur
Popeye
Le vrai marin
Le vrai marin
Messages : 713
Inscription : sam. 19 nov. 2005, 12:31

Re: Sectes

Message non lu par Popeye » ven. 21 sept. 2007, 21:03

Démonstration SCRIPTURAIRE en 26 pages du Catholicisme (et de l'impossibilité des divers groupes protestants).

Bonne lecture (et bonne conversion).
Dernière modification par Popeye le ven. 21 sept. 2007, 21:10, modifié 1 fois.

coloquinte
Censor
Censor
Messages : 74
Inscription : mer. 26 déc. 2007, 16:06

Re: Sectes

Message non lu par coloquinte » mer. 26 déc. 2007, 21:58

Bonsoir,
je viens de parcourir ce fil, et j'admets ma surprise devant la tournure qu'il a rapidement prise....En deux messages à peine, nous sommes passés (par une pirouette etymologique) de la dénonciation de sectes avérées, dangereuses, à celle du protestantisme.Cela à de quoi laisser perplexe un lecteur peu averti.Moi qui souhaitais connaître l'opinion de catholiques sur ce sujet....
Enfin, pour répondre à l'interrogation d'un intervenant en première page, il me semble qu'une seule église protestante évangélique a été classée comme secte par le rapport parlementaire de 2006 qui avait trait à ce problème (l'église de Pentecôte de Besançon, si ma mémoire est bonne....)
Cela dit, il n'est pas exclu de trouver des dérives sectaires dans une église évangélique, non plus que dans quelque groupe humain que ce soit (amicale du quartiers, club d'échecs ou parti politique!).A leurs membres de rester vigilants....
(sinon, la position de l'église catholique sur les vraies sectes, c'était?.....)
En espérant ne pas vous avoir incommodés par mes propos,
:ciao:
"Et Agrippa dit à Paul :Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien!Paul répondit:Que ce soit bientôt ou que ce soit tard, plaise à Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m'écoutent aujourd'hui, vous deveniez tels que je suis, à l'exception de ces liens! " (Actes 26, 28-29)

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 401
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Mormons, Amish, etc, peuvent-ils être considérés comme chrétiens ?

Message non lu par Hantouane » mar. 14 mai 2019, 0:56

D’où vient le mormonisme ?
L’histoire de ses origines se confond avec celle de son fondateur, Joseph Smith (1805-1844). Il grandit dans l’État de New York, une région « incendiée » par la ferveur mystique des prédicateurs protestants. À l’âge de 14 ans, il aurait reçu de Dieu une mission : rétablir la vraie Église dans sa pureté primitive, afin de préparer le retour du Christ. Trois ans plus tard, un ange du nom de Moroni lui aurait révélé l’existence d’un livre en « égyptien réformé ». Smith aurait traduit ces tablettes d’or grâce à deux pierres magiques avant que l’ange ne les reprenne.

Ce Livre de Mormon (du nom du prophète qui l’aurait compilé), présenté comme divinement inspiré, relate l’exode de tribus d’Israël en Amérique, 600 ans avant notre ère, à qui Jésus serait apparu après sa Résurrection… En 1830, Smith fonde à Fayette (État de New York) « l’Église de Jésus-Christ » – et plus tard « des saints des derniers jours ». Il rêve d’établir une théocratie, mais doit fuir les persécutions avec ses fidèles vers l’Ouest, avant d’être assassiné.

À lire aussi
Les mormons reconnaissent la polygamie de leur fondateur

Les mormons reconnaissent la polygamie de leur fondateur
Que croient-ils ?
Pour eux, la Révélation biblique a besoin d’être complétée par le Livre de Mormon, sorte de Troisième Testament, et par les révélations ultérieures des « prophètes », ceux qui dirigent l’Église. La théologie mormone s’articule autour de la foi en Jésus-Christ et du repentir pour les péchés. Les mormons croient que si l’homme est créé à l’image de Dieu, c’est parce que Dieu était lui-même un homme qui a évolué vers la divinité. À son tour, l’âme, qui préexiste, doit s’incarner dans le monde pour devenir un dieu.

Comme leur nom le laisse entendre, les « Saints des Derniers Jours » sont millénaristes : ils attendent que le Christ revienne – aux États-Unis – et établisse un royaume de mille ans de bonheur. « C’est une religion foncièrement américaine, explique le chercheur Carter Charles, de l’université de Bordeaux, auteur du blog Mormonisme et sociétés. Le Livre de Mormon canonise l’idée que le peuple américain est élu de Dieu, envoyé dans la nouvelle Terre promise. »

Est-ce une secte ?
Certaines associations de lutte contre les sectes comme l’Unadfi ont publié des témoignages d’anciens mormons se plaignant de pressions. Leur Église n’est pas référencée comme telle par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires. Aux yeux de l’Église catholique, « leur prosélytisme et le fait qu’ils se considèrent comme la seule vraie Église du Christ pose néanmoins un problème », estime Sœur Chantal-Marie Sorlin, déléguée de la pastorale nouvelles croyances et dérives sectaires du diocèse de Dijon.

Les mormons se distinguent des amish, qui refusent le progrès, mais se caractérisent par la rigueur de leur code moral : ils mettent l’accent sur la famille, ne consomment ni alcool, ni thé, ni café, ni tabac, jeûnent un jour par mois et versent la dîme.

Sont-ils chrétiens ?
Ils se présentent comme une Église chrétienne, mais, du point de vue catholique, ils ne peuvent être considérés comme tels. Leur refus d’adhérer au Credo de Nicée les empêche d’adhérer au Conseil œcuménique des Églises. « Leur conception de la Trinité, où le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont trois dieux séparés, n’a rien à voir avec le christianisme », affirme Sœur Sorlin.

Si les relations avec les autres Églises ont été très tendues par le passé, on assiste à des tentatives de rapprochement. « Nous n’avons pas de vision œcuménique au sens strict, mais nous nous situons dans une perspective de travail en commun, dans l’humanitaire en particulier », affirme Christian Euvrard, directeur de l’institut mormon de formation à Paris.

Combien sont-ils ?
Selon leurs statistiques 2014, les mormons seraient 15 millions dans le monde, dont 37 000 en France. Un chiffre qui ne tient pas compte « de tous ceux qui n’assistent plus aux activités de l’Église mormone depuis des années », tempère Carter Charles, qui évalue à quatre millions les mormons actifs. Il s’agirait toutefois d’une des religions à la plus forte croissance dans le monde.

Le prosélytisme est pour eux un passage quasi-obligé. À partir de 19 ans pour les garçons, de 21 ans pour les filles, tous doivent partir en mission deux ans : on les reconnaît aisément, deux par deux, portant chemise blanche et badge. Actuellement 51 000 circulent dans le monde, dont 300 en France. William Howells, le premier missionnaire en France, est arrivé à Boulogne-sur-Mer en 1849. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a été enregistrée comme association de loi 1901 en 1952.

Leur nouveau temple – et premier du genre – sera consacré le 21 mai au Chesnay (Yvelines). Il sera ouvert aux mormons du mardi au vendredi pour des cérémonies qui devraient réunir une petite centaine de personnes au maximum, selon ses responsables, mais sera inaccessible aux non-mormons. Il sera toutefois ouvert au public pour des visites, avant sa consécration, du 22 avril au 13 mai.
Source : https://www.la-croix.com/Religion/Qui-s ... 1200837950

De ce que j ai compris, 2 points posent problème :

:arrow: leur prosélytisme et le fait qu’ils se considèrent comme la seule vraie Église du Christ pose néanmoins un problème

:arrow: Leur refus d’adhérer au Credo de Nicée les empêche d’adhérer au Conseil œcuménique des Églises. « Leur conception de la Trinité, où le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont trois dieux séparés, n’a rien à voir avec le christianisme »

Pourtant, il est dit que des tentatives de rapprochement sont faits, notamment dans l'humanitaire.

Ce mouvement a t-il été fondé par une révélation privée du fondateur comme on peut le voir dans les apparitions mariales par exemple ?

De plus, par curiosité j'aimerais lire ce fameux livre de mormon pour m'en faire une opinion.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9339
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les mormons peuvent ils être considéré comme chrétien ?

Message non lu par Cinci » mar. 14 mai 2019, 16:01

Ils se présentent comme une Église chrétienne, mais, du point de vue catholique, ils ne peuvent être considérés comme tels. Leur refus d’adhérer au Credo de Nicée les empêche d’adhérer au Conseil œcuménique des Églises. « Leur conception de la Trinité, où le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont trois dieux séparés, n’a rien à voir avec le christianisme », affirme Sœur Sorlin.
C'est sûr !

A partir du moment où des Mormons refusent de recevoir ce que dit l'Église au sujet de Dieu alors ils ne pourront être rangés dans la catégorie chrétienne. Il ne suffit pas de parler de Jésus ou de se prétendre chrétien pour "en être". Celui qui voudrait "faire croire à tous" que le Père serait un autre dieu à côté de Jésus ou que la Trinité représenterait trois dieux n'est pas ce qui s'appelle un chrétien. Idem pour un autre qui penserait que Dieu serait le Père mais pas Jésus.

Les ignorants et négateurs de ce que l'Église enseigne ne sont pas des chrétiens à partir du moment où ils prétendront détenir la vérité contre l'Église, pour nier l'Église. Sinon, il va de soi que même d'honnêtes paroissiens pourront parfois proférer des hérésies sans le réaliser vraiment. Leur erreur ou lapsus produit de bonne foi ne les en fait pas sortir de l'Église ou de la chrétienté. Non, pour cela il nécessite une véritable apostasie.

Ce sera le cas du Mormon ayant pu être catholique dans une "autre vie", ayant pu décider de rompre avec sa foi première, pour ensuite claironner que le vrai se trouverait ailleurs que chez le Pape à Rome; c'est à dire ailleurs que chez Thomas d'Aquin, saint Augustin, les saints, les martyrs et al. Le professant en une vérité qui se trouverait "ailleurs" ne sera plus un chrétien.


Il n'est pas chrétien, ce type; elle n'est pas chrétienne ...

Vrai pour le Mormon, vrai pour Richard Gere et son bouddhisme californien, vrai pour la comédienne de théâtre féministe et féru de New Age et capable de nous parler de son Jésus cosmique devant réfuter les curés catholiques et toute la hiérachie et son dogmatisme dépassé.

On peut bien parler d'une qualité non chrétienne des appartenances de l'un l'autre.

On peut le dire, nonobstant le fait d'une gentillesse de manière des apostats, de la rigueur morale des contestataires, adversaires et tout. La gentillesse, la civilité, la moralité sévère ou austère selon le cas ("Je ne fume pas, je ne bois pas, je suis végétarien") n'en feront rien à la "vérité" de ce que des infidèles ou des apostats voudront enseigner à tous.

Ce n'est pas parce qu'on est gentil, aimable et serviable avec ses voisins (courtois avec les contradicteurs sur Internet) qu'il faut être dans le vrai religieusement ou théologiquement parlant.

Ce n'est pas non plus celui qui possède un meilleur diplôme, - une belle réussite humaine à faire valoir ("Bonjour, je suis avocat prospère, j'ai une épouse merveilleuse, quatre enfants magnifiques, je peux conseiller le Président de la république, j'ai les ex-Beatles survivants comme amis, je parle quatre langues et je peux jouer de cinq instruments de musique) -, ni celui-là qui peut porter de belles chemises faites sur mesure, en sus de beaux souliers en cuir vernis, qu'il lui faudra détenir aussi la vérité avec un grand "V" sur Dieu.

"Même si un ange du ciel ..."

P,S. : Et encore que "ne pas être chrétien" ne rime pas forcément avec "possédé du démon et marqué du sceau bon pour l'enfer éternel". Les gens raisonnent souvent de la sorte : vous ne les tenez pas pour des chrétiens ou vous dites qu'ils seraient des excommuniés latae sentenciae, ils concluent prestement que vous les expédiez dans la fournaise (la bave aux lèvres, les haïssants) là ou seraient des démons avec des fourches. Nous vivons à une époque où personne ne pourrait avoir le droit de dire qui est chrétien et qui ne l'est pas. - "Intolérant !"

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4880
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les mormons peuvent ils être considéré comme chrétien ?

Message non lu par gerardh » mar. 14 mai 2019, 22:21

________

Bonjour,

La réponse est non. Sauf cas individuels toujours possible.


________

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2403
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Les mormons peuvent-ils être considérés comme chrétiens ?

Message non lu par Nanimo » mer. 15 mai 2019, 1:09

Disgression que la modération voudra bien me pardonner, ;) mais puisque l'on parle des Mormons... Lorsque je vivais en Ontario et que je partais à la campagne, il m'est arrivé souvent de tomber sur des images d'un autre temps. La première fois je n'ai pu retenir une exclamation : un chariot traîné par des chevaux, mené par un cocher chapeauté à l'ancienne, emmenait une famille, également vêtue à l'ancienne, robes longues et cintrée, les femmes étant coiffées à l'ancienne. (Sur le net on peut trouver des photos pour se donner une idée.) Je me suis fait expliquer alors qu'il s'agissait de Mormons. Ceci dit, ils ne sont pas tous aussi folkloriques.

(Il faut savoir que de nombreuses sectes ont émigré vers l'Amérique du Nord anglophone, car chassées du Vieux Continent. Juste pour resituer.)

Pour répondre à la question de ce fil, non, ils ne sont pas chrétiens. Déjà avec la polygamie... heureusement interdite ici.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 401
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: Les mormons peuvent-ils être considérés comme chrétiens ?

Message non lu par Hantouane » mer. 15 mai 2019, 10:14

De ce que j'en sais, c est surtout les amish qui vivent comme dans l'ancien temps. J'en profite pour poser la même question que pour les mormons. Peut-on considérer les amish comme chrétiens ? Si non, pourquoi ?

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4880
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Mormons, Amish, etc, peuvent-ils être considérés comme chrétiens ?

Message non lu par gerardh » mer. 15 mai 2019, 19:08

____________

Bonjour hantouane

Je pense que les amishs sont chrétiens (sauf exceptions ou erreur de ma part)


________

Avatar de l’utilisateur
Bassmeg
Barbarus
Barbarus

Re: Les mormons peuvent-ils être considérés comme chrétiens ?

Message non lu par Bassmeg » mer. 15 mai 2019, 20:27

Hantouane a écrit :
mer. 15 mai 2019, 10:14
De ce que j'en sais, c est surtout les amish qui vivent comme dans l'ancien temps. J'en profite pour poser la même question que pour les mormons. Peut-on considérer les amish comme chrétiens ? Si non, pourquoi ?
Concrètement, les amish respectent mieux la Bible que beaucoup de chrétiens. Ils rejettent le monde, comme ce qui est recommandé, alors que nous cathos vivons dans le monde malgré les interdits bibliques.
[….]

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1222
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Mormons, Amish, etc, peuvent-ils être considérés comme chrétiens ?

Message non lu par zelie » mer. 15 mai 2019, 23:40

Concrètement, ils sont pieux et persuadés d'un message, pour eux biblique. Ils se considèrent comme une religion et croient en le même Dieu que les chrétiens classiques, si on peut appeler classiques les cathos, orthos, protestants courants.

Mais en fait, il y a divers points à interroger; quelle est la valeur de la traduction de leur bible, qui diffère (beaucoup) de la TOB et a été réécrite par leur fondateur.
Quel est le statut de ce fondateur, prophète auto-proclamé qui ne s'est jamais soumis à aucune église?
Pour moi ces deux aspects me font ranger les mormons dans les sectes, dans une entreprise d'emprise. Voir le statut de la femme, comme message divin, il y a mieux.
Ce n'est pas parce qu'on se proclame chrétien qu'on l'est. Certaines sectes le font, mais ça n'en fait pas des chrétiens, c'est juste se payer de mots pour attirer des âmes vulnérables. C'est de la manipulation.

Malgré tout ça, je ne peux m'empêcher de penser que si Jésus voit quelqu'un dans l'erreur mais de bonne foi, Il saura déployer avec lui toute l'étendue de sa Miséricorde.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Carhaix, gerardh, mikesss et 3 invités