Apologétique souvent plus importante que l'évangile

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Apologétique souvent plus importante que l'évangile

Message non lu par ChristianK » jeu. 14 mars 2019, 1:42

Et a fortiori, infiniment plus que l'oecuménisme.

En théorie, pour la véritable vertu théologale de foi, une grâce, certes nul ne peut contester l'importance de l'écriture.

Mais le point c'est que la vertu théologale est un point d'arrivée concernant une minorité de baptisés, voire de pratiquants. La majorité sont en zone grise, il y a des doutes, beaucoup sont à un doigt de quitter ou aller vers une sorte d'indifférence agnostique. Souvent ils chambranlent devant les objections des mondains, bien ou mal intentionnés.
Bref ils sont encore un peu en deca, sur le chemin, en terrain quasi philosophique plus que religieux. C'est là exactement, par dessus tout, qu'intervient l'apologétique, non pour donner la foi, mais pour écarter les obstacles et nourrir une croyance philosophique, qui est un des préambules de la foi.

Bref l'apologétique est cruciale car la grosse masse en est encore aux préambules, et souvent y reste.
Voilà pourquoi il n'y a pas de pire erreur pastorale que d'éliminer l'apologétique défensive ou de la faire passer après l'oecuménisme.

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Apologétique souvent plus importante que l'évangile

Message non lu par Carolus » jeu. 14 mars 2019, 2:25

ChristianK a écrit :ChristianK :

En théorie, pour la véritable vertu théologale de foi, une grâce, certes nul ne peut contester l'importance de l'écriture.
Vous avez raison, cher ChristianK. :)
CEC 133 L’Église " exhorte instamment et spécialement tous les chrétiens (...) à acquérir, par la lecture fréquente des divines Écritures, ‘la science éminente de Jésus-Christ’ (Ph 3, 8). ‘En effet, ignorer les Écritures, c’est ignorer le Christ’ (S. Jérôme, Is. prol. : PL 24, 17B) " (DV 25).
Donc, pour connaître le Christ, il faut connaître les Écritures, n’est-ce pas ? :oui:

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Apologétique souvent plus importante que l'évangile

Message non lu par ChristianK » jeu. 14 mars 2019, 17:08

Certes mais il est peut être préférable de connaître le catéchisme d'abord, chronologiquement, car il est l'écriture + tradition (dogme), donc la Parole de Dieu.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4838
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Apologétique souvent plus importante que l'évangile

Message non lu par gerardh » jeu. 14 mars 2019, 21:11

______

Bonjour,

L'importance primordiale et l'effet des Ecritures est attesté par ce passage d'Hébreux 4, 12-13 :

"Car la parole de Dieu est vivante et opérante, et plus pénétrante qu’aucune épée à deux tranchants, et atteignant jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; et elle discerne les pensées et les intentions du cœur. Et il n’y a aucune créature qui soit cachée devant lui [ou devant elle], mais toutes choses sont nues et découvertes aux yeux de celui à qui nous avons affaire".

Quelle autre source peut avoir un tel impact ?

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Apologétique souvent plus importante que l'évangile

Message non lu par Cgs » ven. 15 mars 2019, 10:28

ChristianK a écrit :
jeu. 14 mars 2019, 17:08
Certes mais il est peut être préférable de connaître le catéchisme d'abord, chronologiquement, car il est l'écriture + tradition (dogme), donc la Parole de Dieu.
Bonjour,

Le catéchisme est surtout la Parole de Dieu expliquée et interprétée correctement par la Sainte Eglise. Cela évite le drame protestant, à savoir n'accepter que les textes bruts, sans aucune aide ni guide pour interpréter et comprendre correctement les Saintes Ecritures. Cela n'exclut nullement de lire la Saint Bible, on peut même commencer par là, tout en ayant à l'esprit que l'on ne peut pas, à l'aune de notre seule intelligence humaine, comprendre tous les mystères de Dieu et de la foi à travers une bibliothèque si riche qu'est la Bible.

Ceci dit, je voudrais revenir sur le titre de ce fil de discussion, qui tel quel, mène je pense à une possible confusion. Le titre "Apologétique>Evangile" semble subordonner les Ecritures à une pratique théologique.

En réalité, ce sont deux éléments complémentaires pour faire grandir la foi :
:arrow: par le coeur : j'aime Dieu, car Il m'aime de façon inconditionnelle et m'a voulu de toute éternité. En retour, comme j'essaie de L'aimer le mieux que je peux, j'écoute sa Parole (les Ecritures), guidé par l'Eglise que Jésus a fondée (l'Eglise catholique). Ma foi grandit ainsi par le coeur.

:arrow: par la raison : mon intelligence limitée peut néanmoins se poser des questions et comprendre certains mystères de la foi, pour discerner ce qui constitue des erreurs (par exemple, Jésus n'est qu'un homme comme les autres, une sorte d'arianisme) des éléments de la vraie foi. C'est là que l'Apologétique est importante et complète la foi par le coeur. Sans formation solide, on est à la merci d'hérésies et de déviances dans la foi. Nul besoin d'être spécialement intelligent pour faire de l'apologétique : l'Eglise en fait pour éclairer le peuple de Dieu. Qu'on soit docteur en théologie ou qu'on ait la foi du charbonnier sans aucune connaissance, on butte nécessairement sur des incompréhensions à un moment donné. Ce n'est pas problématique si, à ce stade, la personne a confiance en l'Eglise et dans sa proclamation, assistée de l'Esprit Saint, des éléments de foi. C'est d'ailleurs pour cela que des Saints comme Sainte Thérèse sont proclamées "Docteur de l'Eglise" alors qu'ils ne sont pas particulièrement tournés vers l'apologétique universitaire et la philosophie.

En bref, Saint Jean-Paul II parlait des deux ailes de la foi et de la raison pour approcher la Vérité. Je me permets de reformuler cela en disant que la foi se nourrit du coeur/confiance en Dieu et de la raison/intelligence humaine.

Et ce, sans subordonner réellement l'un à l'autre, car le chemin de foi d'une personne peut commencer par le coeur ou par la raison.
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Apologétique souvent plus importante que l'évangile

Message non lu par Cgs » ven. 15 mars 2019, 10:32

gerardh a écrit :
jeu. 14 mars 2019, 21:11
______

Bonjour,

L'importance primordiale et l'effet des Ecritures est attesté par ce passage d'Hébreux 4, 12-13 :

"Car la parole de Dieu est vivante et opérante, et plus pénétrante qu’aucune épée à deux tranchants, et atteignant jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; et elle discerne les pensées et les intentions du cœur. Et il n’y a aucune créature qui soit cachée devant lui [ou devant elle], mais toutes choses sont nues et découvertes aux yeux de celui à qui nous avons affaire".

Quelle autre source peut avoir un tel impact ?
Bonjour,

Il faudra un jour que les protestants comprennent que pour l'Eglise catholique, les Ecritures sont aussi la source primordiale. Le reste (la Tradition, les dogmes, l'apologétique, les pratiques) en sont un logique développement qui se déploie dans le temps depuis l'origine, et qui continue d'ailleurs à se développer, sans contradiction. D'ailleurs, dans les églises séparées de Rome, une tradition se constitue aussi sur la base des Ecritures (c'est le cas par exemple du protestantisme historique, luthérien ou calviniste).

La question fondamentale est : "A partir de la racine, est-ce que le rameau est bon ?"
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Carhaix, Cinci, Crosswind, gerardh, Pathos et 6 invités