Contre-apologétique en direct

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 701
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Contre-apologétique en direct

Message non lupar ChristianK » mer. 09 janv. 2019, 20:33

On sait que l'apologétique est cette discipline philosophico-théologique cruciale qui travaille sur la crédibilité du catholicisme. Nous avons ici un exemple du monde à l'envers: la contre- apologétique systématique sur certains points! Voici:

-------------------------
Titre: Incroyable Eglise !. Pauvreté, pouvoir, sexualité, féminisme (Broché)
de Luis Pérez Aguirre (Auteur), Jean-Claude Petit (Auteur)


Description du produit

Quatrième de couverture
Incroyable Eglise ! Etonnante et déroutante Eglise ! Noble institution de 2 000 ans, elle a toujours abrité le pire et le meilleur : la compromission avec ceux qui nient la liberté humaine la plus élémentaire et l'engagement de ses membres en faveur de l'oublié, de l'exclu. En fait, l'Eglise catholique doit sans cesse se soumettre à la critique vigilante de ses membres pour vivre davantage l'authenticité de l'Evangile. Telle est la démarche exigeante choisie par le jésuite uruguayen Luis Pérez Aguirre dans ce livre. L'auteur aborde, sans détour, les problèmes cruciaux étouffés par l'Eglise catholique au seuil de l'an 2000. Cette Eglise, estime l'auteur, n'est pas crédible dans sa relation aux pauvres, aux femmes et au pouvoir, dans sa conception de la sexualité et du plaisir.
------------------------------------

2 remarques: Aguirre est l'auteur principal, mais Petit (né en 44, disciple de Congar estimé par ce dernier et qui fut directeur de presse catho important jusqu'à récemment) a participé, ce qui est un ^peu surprenant. Aguirre est mort en 2001.
C'était un jésuite genre théologien de la libération, très clairement 68ard. Le livre est de 94, déjà nettement vieilli.
Qu'un jésuite, à titre personnel, s'engage dans la contre-apologétique, peut arriver, surtout un déboussolé des 60s. Ce qui est nettement plus bizarre, c,est l'attitude de la compagnie de Jésus quant au passage de Gaudium et Spes sur la "juste liberté" du théologien y compris dans la "publication courageuse de leurs vues". Le supérieur d'Aguirre s'est borné à lui demander de réfléchir à^propos d'un texte de De Lubac de 1970, ou ce dernier exprimait sa colère devant le déboussolement théologique 68ard. Rien de plus. La Compagnie, dont St Ignace exigeait le maximum de prudence et de sévérité dans ces domaines (ce qui est observé à l'Opus Dei, très ignatienne sur ce point), a pris sur elle de laisser Aguirre publier dans le domaine de la contre-apologétique. On peut comprendre alors l'intense division interne de la Compagnie dans les ans 70, qui a abouti pratiquement au "congédiement" du général Arrupe par le pape en 81.

PS A noter le titre "Incroyable Eglise". cela exprime vraiment très littéralement le contraire de l'apologétique.
Un phénomèene d'une pathologie réellement extraordinaire. Une formidable poussée en avant pour les tradis...

Ps.2. Aguirre est né en 1941... (1941-2001)

--------------

Voici le texte bien connu de de Lubac:
"Par une confusion grossière, une telle “ouverture” devient un oubli du salut, un éloignement de l’Évangile, un rejet de la croix du Christ, une marche au sécularisme (...), bref une dissolution dans le monde, une abdication, une perte d’identité, c’est-à-dire une trahison de notre devoir envers le monde.
Avaient-ils tellement tort, ces évêques prudents, étaient-ils si pusillanimes, lorsqu’ils hésitaient de la sorte à s’engager, ou lorsqu’ils redoublaient de précautions, redoutant que l’on pût prendre à contresens des mots tels que collégialité, monde ou liberté ? Nous étions portés à le croire, parfois jusqu’à l’impatience, tant les précisions avaient été accumulées, tant les textes, dont tous les termes étaient pesés, nous paraissaient clairs et l’étaient en réalité (...). Ils n’allaient pas jusqu’à imaginer que presque au lendemain du concile, les contresens allaient éclore, s’étaler, s’imposer (...) jusque parmi la corporation des “théologiens”... Il est vrai que devant certains égarements, certains refus passionnés, toute précaution devient inutile. "

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 701
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Contre-apologétique en direct

Message non lupar ChristianK » sam. 02 févr. 2019, 19:45

Il me vient une idée à partir de la structure de l'apologétique classique:

1 crédibilité du théisme philosophique quel qu'il soit (réfutation de l'athéisme)
2 crédibilité d'une révélation divine dans l'histoire quelke qu'elle soit (réfutation du déisme)
3 crédibilité d'une religion, le christianisne (réfutation partielle de l'islam etc, ou vice versa si c'est l'apologétique musulmane)
4 crédibilité d'un groupe église, catholicisne, sunnisme (et réfutationvde l'opposé)

Eh bien le livre de Aguirre aurait tout aussi bien pu remonter les crans et titrer incroyable christianisme (qui croit vraiment à une résurrection), ou incroyable religions (qui croient que Dieu intervient vraiment), ou incroyable théisme (qui croit que Dieu est un être etré réel plutot qu'un symbole - comme certains le disent de satan)


Et voilà les pièges du concept de "croyable disponible" à la mode dans les ans 60 quand Aguirre étAit novice sj...

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4794
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Contre-apologétique en direct

Message non lupar gerardh » sam. 02 févr. 2019, 19:59

_______

Bonjour Christian K,

Sauf erreur, je n'ai pas vu le mot Jésus dans les contributions que vous citez.

Pouvez-vous citer des passages où l'on en parle ?


________

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 701
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Contre-apologétique en direct

Message non lupar ChristianK » dim. 03 févr. 2019, 2:51

J'ai lu ca il y a une dizaine d'années et ca ne m'intéressait aucunement du point de vue religieux. Je n'ai donc pas porté attention mais je suis sur que Jésus libérateur et révolutionnaire et antipouvoirs était là, pas de doute. Mais pas le péché originel, satan, péché mortel, expiation, etc.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit