Page 18 sur 19

Re: Création du monde et athéisme

Publié : jeu. 09 août 2018, 21:33
par antoine75
L’évolution des étoiles est physiquement impossible.
Si la théorie du big bang est vérifié, l'univers est issu d'une phase dense et chaude, toutes les étoiles n'étaient pas présentes dès le début ! Le nombre d'étoiles a augmenté au moins au début de l'univers. Mais comme vous l'avez dit, il est possible que l'énergie passe de forte intensité vers faible intensité. Pourtant, les supernovas sont des exemples étonnants de libération immense d'énergie :
la supernova peut « rayonner plus d'énergie » (et donc avoir une puissance plus grande) qu'une, voire plusieurs galaxies entières.
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Supernova

Mais les nébuleuses que forment ces supernovas sont de courte durée, elles se dissipent dans l'espace ...
Contrairement à l'hydrogène et à la majeur partie de l'hélium qui se sont formés au cours de la nucléosynthèse primordiale (juste après le Big-Bang), les éléments lourds sont le produit des réactions de fusion nucléaire de générations précédentes d'étoiles.
Source : https://media4.obspm.fr/public/ressourc ... oiles.html

Mais vous avez raison, lors de fusion nucléaire, la masse du nouvel atome obtenu par la fusion est inférieure à la somme des masses des deux atomes légers. Donc il y a mathématiquement une perte de carburant. :oui:

Et comme l'atome est constitué d'un noyau constitué de protons et de neutrons, sa taille a une limite ... Et donc les fusions nucléaires ne peuvent pas se faire indéfiniment et il n'y aura plus d'étoiles dans un temps fini. :(

Mais comme rien ne se perd, il restera l'énergie libérée sous une autre forme, et quand viendra un seuil limite de matière, il y aura un nouveau big bang et ainsi de suite. Ce monde disparaitra, c'est un éternel recommencement ...
Je me suis embrouillé :>, l'atome est plus lourd (donc plus grand ?) et donc il y en a de moins en moins. Bref, il y a plus d'une chose qui me dépasse ...

Re: Création du monde et athéisme

Publié : ven. 10 août 2018, 0:29
par Carolus
antoine75 :
Je me suis embrouillé :>, l'atome est plus lourd (donc plus grand ?) et donc il y en a de moins en moins. Bref, il y a plus d'une chose qui me dépasse ...
J’aime bien vous expliquer les principes de la thermodynamique , cher antoine75. :)

Re: Création du monde et athéisme

Publié : ven. 10 août 2018, 15:01
par Carolus
Carhaix :
antoine75 :
Il reste au Soleil 5,5 milliards d'années à vivre, pas de panique ! […], on aura colonisé l'univers.
En fait, il nous reste moins d'un milliard d'années avant que la Terre devienne complètement inhospitalière (à cause de l'évolution du Soleil). Mais même s'il nous reste seulement 200 millions d'années, c'est bien sûr largement suffisant à l'échelle de l'humanité.
:?: On aura colonisé l’univers dans 200 millions d’années :?:

Soyons réalistes.
Proxima b : une mission pour explorer l'exoplanète la plus proche de nous

[…]l'étoile Proxima du Centaure (aussi appelée Proxima Centauri), située à seulement 4,2 années-lumière de la Terre. Il s'agit d'une naine rouge, un peu plus âgée que notre étoile.

Futura-Sciences, 03 mars 2017
La planète la plus proche en dehors de notre système solaire est située “ à seulement 4,2 années-lumière de la Terre “.

Comparons quelques distances dans l'espace :

terre-lune : 384 400 km = 1 seconde-lumière
terre-mars : 79 millions km = 4 minutes 30 secondes-lumière
terre-proxima du centaure : 4,2 années-lumière

L’exoplanète la plus proche de notre Terre est à 500 000 fois la distance terre-mars.

Re: Création du monde et athéisme

Publié : ven. 10 août 2018, 16:17
par antoine75
Comparons quelques distances dans l'espace :

terre-lune : 384 400 km = 1 seconde-lumière
terre-mars : 79 millions km = 4 minutes 30 secondes-lumière
terre-proxima du centaure : 4,2 années-lumière

L’exoplanète la plus proche de notre Terre est à 500 000 fois la distance terre-mars.
Comparons nos moyens de locomotion dans le temps :

Au temps de Jésus Christ, le cheval était le transport le plus rapide sur terre : 20 à 30 km/h
Aujourd'hui, la fusée va jusqu'à 40000 km/h

En 2000 ans, nos moyens de locomotion sont 8000 fois plus rapide.
En extrapolant, dans 20000 ans, nos moyens de locomotion seront multipliés par 8000x8000 donc 64 000 000 plus rapide soit à 2,56 milliards de km/h ...

Mais la vitesse de la lumière est de 1 million de km/h ...
et la limite que le corps humain peut supporter est la vitesse de la lumière.

Même si dans 20000 ans, on pourra voyager à une vitesse proche de la lumière, la colonisation de l'espace devient possible dans un temps limité.

Re: Création du monde et athéisme

Publié : ven. 10 août 2018, 17:56
par Carhaix
Carhaix :

En fait, il nous reste moins d'un milliard d'années avant que la Terre devienne complètement inhospitalière (à cause de l'évolution du Soleil). Mais même s'il nous reste seulement 200 millions d'années, c'est bien sûr largement suffisant à l'échelle de l'humanité.
:?: On aura colonisé l’univers dans 200 millions d’années :?:

Soyons réalistes.
Proxima b : une mission pour explorer l'exoplanète la plus proche de nous

[…]l'étoile Proxima du Centaure (aussi appelée Proxima Centauri), située à seulement 4,2 années-lumière de la Terre. Il s'agit d'une naine rouge, un peu plus âgée que notre étoile.

Futura-Sciences, 03 mars 2017
La planète la plus proche en dehors de notre système solaire est située “ à seulement 4,2 années-lumière de la Terre “.

Comparons quelques distances dans l'espace :

terre-lune : 384 400 km = 1 seconde-lumière
terre-mars : 79 millions km = 4 minutes 30 secondes-lumière
terre-proxima du centaure : 4,2 années-lumière

L’exoplanète la plus proche de notre Terre est à 500 000 fois la distance terre-mars.
Coloniser l'univers, je n'en sais rien, sûrement pas d'ailleurs, surtout si 99,9% des planètes ressemblent à Mars et à Jupiter.

Mais en supposant que l'homme ait 200 millions d'années devant lui, sans que la fin des temps n'arrive entre temps, et qu'il survive aux guerres et aux dérèglements climatiques, ça me paraît très largement suffisant pour découvrir une technologie, si elle est possible, qui permette de se promener dans l'espace, et d'y découvrir, si elle existe, une autre planète hospitalière, vu toute l'évolution technologique accomplie depuis le paléolithique en seulement 600 000 ans (environ), et qui progresse depuis ce temps de façon exponentielle.

Bien sûr, personne ne sait s'il existe seulement une seule planète comparable à la terre dans l'univers. Si ça se trouve, notre terre est unique. On n'en sait rien. Mais si ça se trouve, il y en a d'autres. On n'en sait rien non plus.

Re: Création du monde et athéisme

Publié : sam. 11 août 2018, 0:22
par Carolus
antoine75 :
Carolus :

L’exoplanète la plus proche de notre Terre est à 500 000 fois la distance terre-mars.
Comparons nos moyens de locomotion dans le temps :

Au temps de Jésus Christ, le cheval était le transport le plus rapide sur terre : 20 à 30 km/h
Aujourd'hui, la fusée va jusqu'à 40000 km/h
Oui, comparons “ nos moyens de locomotion dans le temps “, cher antoine75.

Au temps de Jésus Christ, le cheval était le transport le plus rapide sur terre : 20 à 30 km/h
Aujourd’hui, la vitesse du cheval n’a pas changé : “ 20 à 30 km/h

En 1969, Apollo 10 “ va jusqu'à 40000 km/h
Aujourd'hui, la fusée va jusqu'à 40000 km/h
antoine75 :
En 2000 ans, nos moyens de locomotion sont 8000 fois plus rapide.
Les choses ne marchent pas comme ça.
aucune percée décisive n'a été effectuée dans le domaine de la propulsion spatiale ce qu'illustre la mise en œuvre sur des lanceurs récents de moteurs mis au point dans les années 1960

Source : Mission habitée vers Mars
En 1969, une mission vers Mars sans retour aurait duré 180 jours.
Aujourd’hui, une mission vers Mars sans retour durerait également 180 jours.

Aujourd’hui, une mission sans retour vers l’exoplanète la plus proche durerait 250 000 ans.

Re: Création du monde et athéisme

Publié : sam. 11 août 2018, 3:25
par Carhaix
antoine75 :


Comparons nos moyens de locomotion dans le temps :

Au temps de Jésus Christ, le cheval était le transport le plus rapide sur terre : 20 à 30 km/h
Aujourd'hui, la fusée va jusqu'à 40000 km/h
Oui, comparons “ nos moyens de locomotion dans le temps “, cher antoine75.

Au temps de Jésus Christ, le cheval était le transport le plus rapide sur terre : 20 à 30 km/h
Aujourd’hui, la vitesse du cheval n’a pas changé : “ 20 à 30 km/h

En 1969, Apollo 10 “ va jusqu'à 40000 km/h
Aujourd'hui, la fusée va jusqu'à 40000 km/h
antoine75 :
En 2000 ans, nos moyens de locomotion sont 8000 fois plus rapide.
Les choses ne marchent pas comme ça.
aucune percée décisive n'a été effectuée dans le domaine de la propulsion spatiale ce qu'illustre la mise en œuvre sur des lanceurs récents de moteurs mis au point dans les années 1960

Source : Mission habitée vers Mars
En 1969, une mission vers Mars sans retour aurait duré 180 jours.
Aujourd’hui, une mission vers Mars sans retour durerait également 180 jours.

Aujourd’hui, une mission sans retour vers l’exoplanète la plus proche durerait 250 000 ans.
Dans ce cas, il faut faire un panorama complet.

Vitesse de déplacement de l'homme à ses débuts il y a 600 000 ans : 4km/h (marche à pied).
500 000 ans av. JC : toujours 4km/h (marche à pied).
Progression technologique en 100 000 ans : zéro.
400 000 ans : inchangé.
300 000 ans : idem
200 000 ans : idem
100 000 ans : idem
10 000 ans : idem

En exactement 590 000 ans : aucune progression de la vitesse de déplacement de l'homme.

10 000 ans av. JC : débuts de la navigation.
3 000 ans av. JC : domestication du cheval.

Ici on observe un bond technologique. Sur terre, la vitesse passe de 4kmh à 20 kmh.
Sur mer : découverte de la navigation. Pour la première fois l'homme se risque à se déplacer dans un nouvel élément, la mer. Vers 1000 av. JC, on atteint 10 nœuds (18 kmh).

Jusqu'au Titanic, l'évolution de la vitesse est très progressive. Le Titanic en 1912 atteint 24 nœuds (40 kmh). En 3000 ans, on passe donc de 20 à 40 kmh sur la mer.

Dans les années 1820 s'implantent les premières lignes de chemin de fer. La locomotive Seguin atteint 15 kmh. Moins vite que le cheval. Mais avec la traction électrique, les records de vitesse explosent 200 kmh vers 1900, 300 kmh dans les années 50, environ 500 kmh aujourd'hui.

Les premiers avions vers 1907 atteignent 50/100 kmh.

Je saute quelques détails.

Apollo 11 atteint en 1969 la vitesse de 4 000 kmh.
Cette année 2018, il est prévu d'envoyer la sonde la plus rapide de l'histoire pouvant atteindre 700 000 kmh (2% de la vitesse de la lumière).

En 50 ans, on passe donc de 4 000 kmh à 700 000 kmh (fois plus de cent).
En 60 ans on passe de 100 à 4 000 kmh (fois quarante)
En 80 ans on passe de 20 à 100 kmh (fois cinq)
En 5 000 ans on est resté bloqué à 20 kmh.
En 590 000 ans on est resté bloqué à 4 kmh (avant de faire un bond fois cinq au bout de cette période).

Mais à présent, on n'évoluerait plus ?

Re: Création du monde et athéisme

Publié : sam. 11 août 2018, 14:51
par Carolus
Carhaix :

Dans ce cas, il faut faire un panorama complet.

Vitesse de déplacement de l'homme à ses débuts […] : 4km/h (marche à pied).
[?] ans av. JC : toujours 4km/h (marche à pied)
[…] aucune progression de la vitesse de déplacement de l'homme
Il faut comparer la vitesse de la marche à pied d’autrefois et celle de la marche à pied d’aujourd’hui, cher Carhaix.

Donc :

Vitesse de déplacement de l'homme à ses débuts […] : 4km/h (marche à pied).
Vitesse de déplacement de l'homme [au temps de Jésus-Christ] : 4km/h (marche à pied).
Vitesse de déplacement de l'homme [aujourd’hui] : 4km/h (marche à pied).

La vitesse de la marche à pied de l’homme n’a pas évolué.
Carhaix :

Apollo 11 atteint en 1969 la vitesse de [4 000 40 000] kmh.
Cette année 2018, il est prévu d'envoyer la sonde la plus rapide de l'histoire pouvant atteindre 700 000 kmh (2% de la vitesse de la lumière).

En 40 ans, on passe donc de [4 000 40 000] kmh à 700 000 kmh (fois plus de [ cent dix]).
Il faut que l’on mentionne quelques détails.

Apollo 11 atteint en 1969 la vitesse de [40 000 km/h].
Il s’agit d’une mission habitée.

Cette année 2018, il est prévu d'envoyer la sonde la plus rapide de l'histoire pouvant atteindre 700 000 kmh (2% de la vitesse de la lumière).

Il ne s’agit pas d’une mission habitée.

Donc cette année 2018, une mission sans retour vers l’exoplanète la plus proche durerait TOUJOURS 250 000 ans.

Re: Création du monde et athéisme

Publié : sam. 11 août 2018, 15:00
par antoine75
Donc cette année 2018, une mission sans retour vers l’exoplanète la plus proche durerait TOUJOURS 250 000 ans.
Et encore il faudrait de l'énergie (du carburant ?) pendant tout ce temps. Même une centrale nucléaire embarquée ne suffirait peut-être pas ...

Re: Création du monde et athéisme

Publié : sam. 11 août 2018, 16:38
par Carhaix
Vous chipotez Carolus. Dans l'histoire il y a des bonds technologiques. Ce n'est pas parce qu'on stagne 50 ans dans un domaine qu'on ne progressera plus jamais. La vérité, concernant les vols habités, c'est qu'on n'a plus rien tenté depuis Apollo 17 en 1972. Donc en tout, les vols habités ont duré cinq ans.
Plusieurs pistes sont explorées par la recherche aujourd'hui, pour trouver d'autres technologies. Nous verrons bien...

[Message de la Modération : Chipotages ? Il faut, au moins, rappeler qu'il convient d'éviter les excès de développements hors sujet dans ce fil "Création du monde et athéisme"]

Re: Création du monde et athéisme

Publié : sam. 11 août 2018, 22:18
par Zev
Bonjour,

Je ne sais pas si je suis autorisé à poster ce lien, mais voici une excellente réponse (scientifique) d'un rabbin aux critiques athées sur la création du monde telle qu'elle est décrite dans le livre de la Genèse: https://www.youtube.com/watch?v=JBsy-uAfUyc

Bon visionnage.

Re: Création du monde et athéisme

Publié : dim. 12 août 2018, 0:14
par Invité
Carhaix :

Dans l'histoire il y a des bonds technologiques.
Oui, bien sûr, cher Carhaix.
Dans l'histoire il y a des bonds technologiques.

Mais ces bonds technologiques ne surpasseront jamais les limites physiques.

Par exemple, on ne verra jamais une tour de 10 000 m de hauteur sur notre planète. :)

Re: Création du monde et athéisme

Publié : dim. 12 août 2018, 7:58
par antoine75
Mais ces bonds technologiques ne surpasseront jamais les limites physiques.
Dieu y arrive bien. Rien n'est impossible à Dieu. Et certains saints y arrivent bien également. En témoignent les bilocations reconnus par l'Eglise. La foi ne permet-elle pas de déplacer une montagne ? La clé n'est-elle pas la foi en Dieu pour surpasser les lois de la physique ? N'y a-t-il pas plus que les lois de la physique ? Cette science est limitée puisqu'elle n'explique pas la création du monde par un pur esprit.

Re: Création du monde et athéisme

Publié : dim. 12 août 2018, 10:12
par Carhaix
Carhaix :

Dans l'histoire il y a des bonds technologiques.
Oui, bien sûr, cher Carhaix.
Dans l'histoire il y a des bonds technologiques.

Mais ces bonds technologiques ne surpasseront jamais les limites physiques.

Par exemple, on ne verra jamais une tour de 10 000 m de hauteur sur notre planète. :)
Vous avez raison, certainement nous atteindrons un jour une limite dans nos progrès technologiques. Dans le domaine de la vitesse spatiale, personne pour le moment ne dit que nous ayons atteint cette limite, fixée théoriquement par la vitesse de la lumière (et encore, certains se demandent si cette limite ne pourrait pas être repoussée). En attendant, nous sommes dans une période de recherches intensives. Attendons de voir ce que ça donne. Plusieurs pistes sont envisagées, par exemple : l'antimatière (40% de la vitesse de la lumière), et la théorie d'Alcubierre (distorsion de l'espace, personnellement j'ai du mal à y croire, mais il paraît que la NASA y croit et planche dessus).
Mais bien sûr, peut-être que vous avez raison et que nous sommes arrivés au bout de nos possibilités.

Re: Création du monde et athéisme

Publié : dim. 12 août 2018, 15:08
par Carolus
Carhaix :

Mais bien sûr, peut-être que vous avez raison et que nous sommes arrivés au bout de nos possibilités.
Merci, cher Carhaix.

Il vaut peut-être mieux dire que c’est la réalité physique qui nous montre chaque jour les limites de nos possibilités.

Les anciens avaient déjà bien compris la réalité physique de notre univers en formulant le proverbe suivant :

TOUT PASSE, TOUT LASSE, TOUT CASSE ."