L'erreur scientifique est rhétoriquement nécessaire

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 365
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

L'erreur scientifique est rhétoriquement nécessaire

Message non lupar ChristianK » sam. 26 mai 2018, 22:49

Oui, mais ce n'est pas une raison pour se tromper. Il faut rappeler que les textes sont censés être inspirés de Dieu lui même! Cette erreur découle selon moi de l'homme seul. Ces textes en particuliers n'ont pas vocation à être métaphoriques ou lu de manière allégoriques, ils ont vocation à expliquer l'origine du monde. Si ce n'est pas une erreur, j'aimerai comprendre de quoi il s'agit, car pour moi il n'y a pas d'autre explication.
Il y a 2 types d'erreurs, entre autres, dans un texte religieux: erreurs religieuses et erreurs scientifiques (modernes). Or une vérité religieuse intemporelle, pour être recue par des auditeurs anciens doit se plier à leur science ancienne, qui peut être une erreur du point de vue moderne. Ceci ne touche pas à la vérité religieuse. A coté de cette science ancienne, il y a aussi des allegories, mais à propos desquelles on ne fait pas d'erreur religieuse meme si on les prend littéralement: pomme ou non, le concept religieux est la désobéissance, pas la pomme.

Donc il ne fallait PAS dire la vérité scientifique à des homes de l'an 1500 AC, car on aurait sacrifié le message religieux, le seul important (en un sens les details scientifiques sont insignifiants, et encore aujourd hui, si on les compare à la philo morale p.ex.

Avatar de l’utilisateur
dreex
Ædilis
Ædilis
Messages : 43
Inscription : mar. 15 mai 2018, 12:35
Conviction : Athée

Re: L'erreur scientifique est rhétoriquement nécessaire

Message non lupar dreex » dim. 27 mai 2018, 4:03

Ça fait depuis l’antiqué que des savant sont au courant que les étoiles sont des soleils et que la terre est une sphère faisant parti de notre système solaire. La plus ancienne carte géographique que nous connaissons figure sur une tablette d'argile sumérienne et provenant des fouilles de Ga-Sur à Nuzi, en Irak. Elle date de 2500 avant notre ère. Rien qu'avec ces éléments, l’augment "autre époque autre mœurs" ne fonctionne pas. Et je rappelle que ces textes sont censé être inspirés de Dieu. Dieu est parfait, il ne se trompe pas quand il classifie l'ordre d'apparition du monde, qu'importe l'époque où il le fait ratifier.

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 365
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: L'erreur scientifique est rhétoriquement nécessaire

Message non lupar ChristianK » mer. 30 mai 2018, 23:08

Aucune importance que certains savants antiques aient eu des hypothèses, l'important c'est le public spécifique de la bible (temps et lieu) auquel il était nécessaire de s'adapter. Dieu ne se trompe aucunement quand il utilise des erreurs humaines pour exprimer des vérités religieuses qui, sans ces erreurs, seraient incompréhensibles; il s'agit d'une vérité rhétorique, plus englobante.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : nevermind7 et 4 invités