A propos de l'apostasie

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
prisca
Censor
Censor
Messages : 174
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

A propos de l'apostasie

Message non lupar prisca » dim. 13 mai 2018, 13:33

Ce sujet parce que je me rends compte que le mot est sujet à diverses interprétations, chacun la sienne, et que réellement donc, de ce fait, personne ne sait pas trop ce qu'il veut dire.

\a.pɔs.ta.zi\

Le préfixe "a" = est privatif.

= se priver d'un poste.

L'action est volontaire, l'apostat fait l'action d'apostasier.

Et c'est "se priver d'un poste dans la religion" et non pas "se priver de la religion".

Avatar de l’utilisateur
yacoub
Ædilis
Ædilis
Messages : 41
Inscription : mar. 04 déc. 2012, 15:54

Re: L'apostasie

Message non lupar yacoub » dim. 13 mai 2018, 16:51

Bonjour Prisca apostasier signifie pour moi quitter sa religion de naissance

prisca
Censor
Censor
Messages : 174
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: L'apostasie

Message non lupar prisca » dim. 13 mai 2018, 17:58

Bonjour Prisca apostasier signifie pour moi quitter sa religion de naissance
Bonjour yacoub

Disons que je pense que vous vous fiez au comportement des gens en Islam lesquels vous voyez qu'ils quittent l'Islam, et vous avez associé "apostasier" à quitter la religion.

Mais lorsqu'on lit la Bible et que l'on s'attache à comprendre dans le contexte ce que le verbe apostasier signifie :


Epitre second de Paul aux Thessaloniciens 02

"1 Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères,

2 de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.

3 Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition,"


On comprend que l'apostasie est un évènement de grande ampleur car la désertion d'un "poste dans la religion" laissera dans la religion celui qui se distinguera comme étant "l'homme du péché, le fils de la perdition" comme on peut le comprendre à travers le verset 3.

Ce n'est pas que des hommes ne croient pas en Dieu ou ne croient pas en Jésus, mais qu'ils ne croient pas à "quelque chose" au sein de cette religion et c'est ce qui les poussera à la déserter.

Après le mot "apostasier" a pris place dans des situations car bien évidemment il s'agit "de quitter une religion" mais pas toujours pour en choisir une autre, mais aussi, et en Islam les Musulmans qui apostasient l'ont quitté parce qu'ils se sont détournés de l'Islam puisque les préceptes Islamiques ne les remplissaient pas de satisfaction.


L'image que me donne ce verset 3 est une corbeille de fruits, et il y a un fruit gâté au milieu, et pour ne pas que les autres fruits soient gâtés, tous les bons fruits sont ôtés jusqu'à ce que le mauvais fruit apparaisse.

Maintenant il peut y avoir un fruit, deux fruits, trois fruits gâtés, car "l'homme de la perdition" c'est la tipologie d'homme qui est là, persistant à rester, dans la religion, parce que lui ne veut pas partir, et il peut donc y avoir plusieurs hommes qui y restent alors que ceux qui apostasient sont les bons fruits qui ne veulent pas se mélanger avec ces mauvais fruits qui restent, puisque ceux qui restent,, sont de la perdition, donc par défaut ceux qui apostasient sont les bons fruits.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9903
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: L'apostasie

Message non lupar Fée Violine » ven. 18 mai 2018, 16:04

Ce sujet parce que je me rends compte que le mot est sujet à diverses interprétations, chacun la sienne, et que réellement donc, de ce fait, personne ne sait pas trop ce qu'il veut dire.

\a.pɔs.ta.zi\

Le préfixe "a" = est privatif.

= se priver d'un poste.

L'action est volontaire, l'apostat fait l'action d'apostasier.

Et c'est "se priver d'un poste dans la religion" et non pas "se priver de la religion".
Bonjour Prisca,
votre étymologie est fausse (et absurde, car que signifierait avoir un poste dans la religion ?? De plus, a- est un préfixe grec, et poste vient du latin).
Le préfixe du mot n'est pas "a", mais "apo" qui indique l'éloignement, comme dans "apocalypse" (= dévoilement)
https://fr.wiktionary.org/wiki/apo-

et "stasis" = l'action de se tenir.
donc apostasier = se tenir loin de, s'éloigner

Abandonner sa religion (pas forcément sa religion de naissance comme le dit Yacoub)

prisca
Censor
Censor
Messages : 174
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: L'apostasie

Message non lupar prisca » ven. 18 mai 2018, 16:48

Bonjour Fée Violine

Effectivement, c'est une erreur de ma part.

Le préfixe "apo" Du grec ancien ἀπό, apó (« hors de »).

"statis" se tenir debout, avec une idée de fixité, d'immobilité.

C'est donc se mettre au dehors d'un lieu habituel (habituel car il y a l'idée de fixité).

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7877
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: L'apostasie

Message non lupar Cinci » ven. 18 mai 2018, 17:44

Un apostat prend ses distances d'avec la foi en effet.

On pouvait parler jadis de Julien l'apostat, qui ne voulait plus reconnaître le christianisme comme étant bien la vraie religion, qui voulait plutôt contribuer à la renaissance du paganisme, à la religion traditionnelle de ses ancêtres. Julien s'est détourné du christianisme. Il s'est éloigné de la foi.

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1535
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: A propos de l'apostasie

Message non lupar Christophe67 » Hier, 15:07

Bonjour Prisca,


Apostasier, c'est rejeter sa foi. Le terme le plus approprié serait une "désertion" de sa foi.

Mais cette apostasie peut être de différentes formes :

- le rejet de sa foi pour une autre, voir aucune, car un chrétien rejette ainsi son baptême et les promesses du Salut qui vont avec.

- l'abandon de sa foi, ce qui concerne la grande majorité des personnes qualifiées d'apostats,par l'abandon des rites, de la pratique de l'Église, des sacrements. Qui peut aussi faire suite à une profonde acédie, pour faire simple : un désintérêt du fait religieux. Un enfant baptisé qui n'a jamais eu la foi est aussi un "déserteur" dans sa vie d'adulte, car il refuse - ou veut ignorer - les grâces reçues à son baptême.

- mais aussi, et c'est peut être le plus choquant, parmi les catholiques messalisants, ceux qui vont à la messe le dimanche, qui acceptent ou finissent par ingérer des doctrines contraires à la foi de l'Église. Ainsi n'oublions pas ce sondage (Le Pèlerin à Pâques 2009) qui exprimait que certains catholiques messalisants ne croient pas en la Résurrection, d'autres croient en la réincarnation etc .... Bien qu'allant à la messe, ces personnes ont apostasié en rejetant un fait de Foi (Résurrection) ou en acceptant un autre contradictoire ( Réincarnation), ce qui est contraire à ce qu'exprime très clairement l'Apôtre Jean dans 1Corinthiens : "Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine" ou dans Hébreux 9,27 : "Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement"

Juste entre parenthèses dans ce même sondage c'était 9 français sur 10 qui ne croyaient pas en la Résurrection de Jésus le Christ.

Rappelons qu'on n'est pas catholique par sa naissance, son éducation, sa culture ou le simple fait d'avoir été baptisé dans cette foi, mais on le devient et on s'y maintient (plus ou moins fidèlement mais c'est une autre histoire). Un catholique le devient donc et ce tout au long de sa vie car il doit montrer par sa vie visible, les réalités d'un Dieu invisible. Le baptême n'est pas simplement un rite passé, il se renouvelle à chaque instant afin que le catholique soit pleinement corps du Christ (ce qui est la finalité de l'Eucharistie).
Il est donc assez simple pour un catholique de savoir s'il l'est encore ou non, il lui suffit de faire un examen de conscience en lisant le Credo, puis en en comparant sa vie au modèle évangélique.

S'il est en désaccord avec 1 seul point du Credo alors il n'est plus catholique, car en rejetant un seul point il rejette l'ensemble de la doctrine et de la foi catholique; il n'est plus en communion ecclésiale. Car l'Eglise n'est pas seulement une communauté de fidèles, mais corps du Christ.
Si sa vie n'est pas conforme, il ne s'agit pas d'être parfaits, ou qu'il ne veuille pas se corriger d'un état de vie contraire à l'Évangile (adultère, vol, médisance ...) il n'est plus dans la communion ecclésiale. Car nos vies doivent témoigner de ce que nos lèvres professent, c'est cela être témoin.

Saint Thomas d'Aquin définissait l'apostasie comme « une certaine façon de s'éloigner de Dieu » et distinguait :
- l'apostasie de la vie religieuse
- l'apostasie par incroyance; celle-ci « sépare totalement l'homme d'avec Dieu, ce qui n'arrive pas dans n'importe quel autre péché ».

Mais rappelons un point canonique, s'il y a apostasie ou excommunication, l'Eglise exclue de la communauté des fidèles. Elle ne se prononce pas sur le Salut, dont Dieu est seul Juge, car elle met en avant la Miséricorde avant tout.


Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités