La Prophétie de Paul apôtre du Christ

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par Carhaix » mer. 02 mai 2018, 0:01

prisca a écrit :
mar. 01 mai 2018, 21:41
Est ce que cela donne le droit de dire que Josep a été jaloux de Dieu en entendant Jésus appeler Dieu, Père alors que Joseph a pu être présent lorsque Jésus a levé les yeux vers le Ciel en le disant, Jésus ayant été élevé comme son propre fils ? Comme si Jésus ne mesurait pas que Joseph l'entende, "un manque de diplomatie" ?? :s

Un exemple parmi d'autres.

Mais je vous conseille, si vous avez les chaines câblées, de voir l'émission demain 2 mai 2018

Rediffusion donc 02/05/2018 01:14 : Conférences du cardinal Barbarin et du frère Lefebvre à Puimisson
et
02/05/2018 05:26 : Conférences du cardinal Barbarin et du frère Lefebvre à Puimisson


Conférences données dans le cadre du XIIe symposium international de recherche théologique sur saint Joseph à Puimisson. Depuis plus de 40 ans, les Centres de joséphologie se réunissent tous les quatre ans pour partager leurs travaux, se rencontrer et célébrer saint Joseph. Après l´Italie, le Canada, la Pologne, le Mexique, la France recevra le prochain symposium international. Il est ainsi revenu à l´Institut Redemptoris Custos (Famille de Saint Joseph) d´accueillir, du 25 au 30 septembre 2017, les amis de saint Joseph du monde entier.

Je suis restée bouche bée. J'ai même détourné mon regard pour vous dire. J'ai presque pris un crucifix pour me protéger (pour dire) j'ai presque bouché mes oreilles pour ne plus entendre. Je n'ose penser à ce que l'Archevêque Barbarin va passer comme mauvais quart d'heure.

Dire que Jésus a tout appris au contact de Joseph ?

C'est une question que je vous pose parce qu'en fait je ne sais pas comment pensent les catholiques.

Est ce que vous dites que Jésus est Dieu ?

L'Archevêque Barbarin à l'entendre dit de Jésus qu'il est un humain ordinaire.
Hem, chère Prisca, comment dire...

Vous avez peut-être remarqué qu'il y avait quelques petits problèmes dans l'Église depuis un certain concile ?

Mais les hommes ne sont que des hommes. Je suis comme vous, moi aussi je suis horrifié par un certain nombre de choses. Il m'arrive de douter aussi. Mais il faut admettre quelque chose : si le Christ est Dieu, l'Église a été instituée par lui. Il l'a voulue telle qu'elle est. Humaine, avec tous ses défauts. Comme vous et moi sommes humains avec nos défauts, nos abominations. Quelque part, c'est bien vu, de la part de Dieu. Ses grâces, ses bénédictions, ses saints sacrements sont invisibles, et passent entre les mains d'inconscients qui ne savent pas ce qu'ils font. C'est une très grande école pour nous apprendre à ne pas nous arrêter aux apparences. Le royaume de Dieu est invisible. Ce monde n'est qu'illusion. Leurs yeux voient et ils ne voient pas. Et la conversion passe par le rapport avec autrui. Nul ne se sauve par lui-même.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par Cinci » mer. 02 mai 2018, 5:49

Anne a écrit :
:hypocrite: Habituellement, quand on s'attaque à ce bon vieux Pierre, une tarte à la crème (ou pire) attend l'évêque de Rome au prochain tournant.
Oui, c'est souvent le but de l'exercice.

Mais, mise à part cette manifestation de ces effluves conspirationnistes qui me hantent et m'habitent périodiquement, je suis aussi intéressée à en savoir plus au sujet de la-dite prophétie...
Je crains que nous aurons du mal à obtenir quoi que ce soit là-dessus. Au lieu d'une prophétie de Paul, moi je trouve une projection de Prisca. C'est assez différent quand même !

La projection c'est l'image de Pierre "mangeant avec des païens et devant signifier que ... et taratata." Ce cinéma qui ferait de Pierre un corrompu "pactisant" avec le vilain monde qui ne veut rien savoir de Dieu. De là, ensuite, à voir nos prêtres pactisant avec des scientifiques athées contre la vérité de la Bible.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par Cinci » mer. 02 mai 2018, 7:42

Bonjour,
Prisca a écrit :
C'est écrit comme cela dans la Bible de Dieu.
Il n'est écrit nulle part que Paul reproche à Pierre de manger avec des Grecs devenus disciples de Jésus-Christ. Le contraire !

Donc pour vous c'est Paul qui a tort de faire des reproches à Pierre et vous le considérez à l'identique comme le pharisien qui reproche à Jésus de s'attabler avec des paiens.
Paul est déçu que Pierre temporise avec les "judaïsants", que Pierre puisse "sembler" donner droit à ceux qui , dans l'Église, gravitent autour de Jacques à Jérusalem.

La position de Paul c'est que si Pierre cède aux représentations des autres, alors c'est qu'il aura lui-même travaillé en vain. Ce serait la ruine de tout le travail d'évangélisation déjà accompli en Asie mineure et à la frontière de l'Europe.

Pierre manquerait de transparence, de franchise un peu brutale dans le dossier et au goût de Paul. Et, le problème pour Paul : c'est que Pierre jouit d'une audience plus importante que la sienne à l'échelle de toute l'Église. Si Pierre ne fait rien pour redresser la barre, Paul pourrait encore moins y faire. Ceux de Jérusalem vont écouter Pierre bien avant Paul ...

Pour moi le livre des Actes des Apôtres nous montre le Saint Esprit à l'oeuvre, pour venir en aide à l'Église, pour sortir celle-ci de l'ornière, des impasses ou crises comme celle dont on parlerait à propos des judaïsants. C'est l'Esprit Saint qui peut venir pacifier tout ce beau monde et mettre en accord les Pierre, Paul, Jacques et autres.

[...]

Mon parallèle avec les Pharisiens ? Cela concerne votre projection à vous et puis touchant Pierre mangeant avec des païens. Ce que je dis c'est que vous avez une compréhension négative de la position de Pierre, une lecture peu sympathique de sa propre expérience. Bref, je ne partage pas votre compréhension de l'affaire.

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par prisca » mer. 02 mai 2018, 15:13

Cinci a écrit :
prisca a écrit :

Bonjour,


C'est écrit comme cela dans la Bible de Dieu.
Il n'est écrit nulle part que Paul reproche à Pierre de manger avec des Grecs devenus disciples de Jésus-Christ. Le contraire !
Si c’est écrit Cinci
« 12 En effet, avant l'arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens; et, quand elles furent venues, il s'esquiva et se tint à l'écart, par crainte des circoncis. »

Cependant c’est écrit paiens et non pas paiens convertis à Christ.
Cinci a écrit :
Paul est déçu que Pierre temporise avec les "judaïsants", que Pierre puisse "sembler" donner droit à ceux qui , dans l'Église, gravitent autour de Jacques à Jérusalem.
Paul n’est pas déçu, Paul est outré que Pierre judaïse.

Et vous parlez de Jacques, pourquoi ? Jacques n’est pas judaïsant.
Cinci a écrit :

[...] Et, le problème pour Paul : c'est que Pierre jouit d'une audience plus importante que la sienne à l'échelle de toute l'Église.


Il ne s’agit pas de jalousie de la part de Paul à l’encontre de Pierre, il s’agit de prophétie, objet de mon sujet.

C’est le devenir le l’Eglise dont le premier à poser la pierre à l’édifice est Pierre.

Il ne s’agit pas pour Paul d’enrayer une tendance qui risque de conduire à la dispersion à ce moment là, il s’agit d’un message divin nous avisant que l’Eglise telle qu’elle est menée contredit l’Evangile.


Paul le dit à Pierre qu’il ne marche pas droit selon la vérité de l’Evangile.

Pour ma part, l’Eglise ne marche pas droit selon la vérité de l’Evangile.

Et nous en sommes témoins par les débordements d’iniquités dont font preuve bon nombre de prêtres.

Pourquoi vous penseriez Cinci que Dieu laisserait faire sans mot dire ?

Et n’êtes pas vous plus attaché à Dieu qu’aux hommes ?

La Chrétienté n’est ce pas d’abord la Parole de Dieu ensuite ce qu’en font les hommes ?

Cinci a écrit :
Mon parallèle avec les Pharisiens ? Cela concerne votre projection à vous et puis touchant Pierre mangeant avec des païens. Ce que je dis c'est que vous avez une compréhension négative de la position de Pierre, une lecture peu sympathique de sa propre expérience. Bref, je ne partage pas votre compréhension de l'affaire.


Absolument pas, Pierre est un Saint homme.

Si Dieu a dit que Pierre doit se porter édificateur de l’Eglise, c’est pour pouvoir lui donner ce rôle de médiateur indélicat qui trébuche par ci trébuche par là.

Volontairement Dieu a nommé Pierre à la charge de l’Eglise afin d’user de son image pour dire à l’Eglise là où elle pèche.

Tout le monde convient que les hommes dans l’Eglise sont comme les hommes en dehors de l’Eglise.

Alors que cela fait près de 2000 ans que ces versets existent, et qu’ils sont si simples à comprendre, l’Eglise aurait dû les prendre en avertissement et redresser sa barre.

Mais je pense que l’égo l’a emporté, l’abus de pouvoir, et tout ce que l’on connaît.

N’oubliez pas que Pierre dans son épitre a lui décrit la fin du monde.

Donc si le Père de l'Eglise décrit la fin du monde, ce n'est pas très engageant, c'est le moins que l'on puisse dire, et que si les maitres à penser ne donnent pas l'exemple, qui parmi les hommes saura se reconnaître en elle pour proclamer haut et fort que la Bonne Nouvelle aura été comprise au point que de génération en génération que des chrétiens voient le jour.

Encore une fois, moitié des croyants en chrétienté, l'autre moitié en Islam et dans chaque bord mille ramifications pour ainsi dire.

Lorsqu'on prend la parole pour dire la Parole, elle doit marquer les consciences.

Je suis lucide, je vois bien que ce n'est pas le cas, l'obligation de résultat n'a pas été remplie alors qu'il y avait une mission à accomplir.

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par prisca » mer. 02 mai 2018, 15:23

Carhaix a écrit :
mer. 02 mai 2018, 0:01
Mais les hommes ne sont que des hommes. Je suis comme vous, moi aussi je suis horrifié par un certain nombre de choses. Il m'arrive de douter aussi. Mais il faut admettre quelque chose : si le Christ est Dieu, l'Église a été instituée par lui. Il l'a voulue telle qu'elle est. Humaine, avec tous ses défauts. Comme vous et moi sommes humains avec nos défauts, nos abominations. Quelque part, c'est bien vu, de la part de Dieu. Ses grâces, ses bénédictions, ses saints sacrements sont invisibles, et passent entre les mains d'inconscients qui ne savent pas ce qu'ils font. C'est une très grande école pour nous apprendre à ne pas nous arrêter aux apparences. Le royaume de Dieu est invisible. Ce monde n'est qu'illusion. Leurs yeux voient et ils ne voient pas. Et la conversion passe par le rapport avec autrui. Nul ne se sauve par lui-même.
Dans le coeur de la Bible, il y est dit que Dieu donne la Grâce de la Foi à ceux qui croient en Jésus.

Qui mieux que le prêtre peut dire qu'il a reçu la Grâce de la Foi ?

Donc ils ne sont pas des hommes comme tous les autres, ils sont chargés d'une mission, ils sont aidés par l'Esprit Saint, et ils doivent marcher sur le chemin de la Sainteté qui impose des exigences, comme Hébreux 6 le dit, les prêtres n'ont pas droit à un seul péché, car ils sont les seuls à ne pas recevoir Miséricorde de Dieu s'ils se repentent, car si un prêtre pèche c'est comme s'il crucifiait Jésus une seconde fois. Ce manquement est considéré comme le seul péché impardonnalbe, le Blasphème contre l'Esprit Saint.

Donc non, ils n'ont pas droit à l'erreur, ni à quelque faiblesse, ils sont inexcusables.

Il y a des prêtres qui se distinguent par leur charisme bonhomie mansuétude charité et honneur qu'ils font à l'image du Christ et il faut rendre grâce, mais les perturbateurs ne doivent pas salir le travail de ceux qui travaillent avec justesse.

Souvent on se souvient des manquements et jamais des bienfaits, mais c'est la vie.

Sauf s'il y avait plus de rigueur au sein de la Curie par la réprimande des transgresseurs, les gens s'en souviennent aussi et peuvent redorer le blason de cette Eglise qui reçoit mille assauts de toutes parts.

Mais le problème est de base, la fondation "sur du sable" et même s'il y a des bons prêtres, il y a indubitablement des préceptes qui laissent pantois. Vous citez l'assomption, non je ne crois pas, ce n'est pas indiqué dans la Bible. La Trinité ? Pour moi c'est faire compliqué alors que l'on aurait pu faire simple. Le Purgatoire ? Il n'est pas mentionné dans la Bible, seul le shéol dans l'Ancien Testament. La Nouvelle Terre ? Personne n'en parle à l'Eglise pourtant c'est la Bonne Nouvelle...... Les 4 catégories de personnes qui composent le monde ? Personne ne le dit.... Qu'à la fin du monde les péchés du monde sont pardonnés ? C'est un oubli personne ne l'a dit....


édit et rectification :

Non c'est saperlipopette qui m'a questionnée sur l'Immaculée Conception, je dis là pour ma part que je crois pas à l'Assomption, mais bien entendu Marie est Mère de Dieu et je crois en Marie Immaculée Conception.

Pour la Trinité c'est saperlipopette aussi.

Désolée
Dernière modification par prisca le mer. 02 mai 2018, 18:39, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par Carhaix » mer. 02 mai 2018, 16:15

Prisca, je vais devoir abandonner la discussion. Vous êtes inaccessible au moindre échange d'idées... Dommage.

Je fais une dernière tentative : votre démarche aboutit à vous fabriquer votre propre religion. Avez-vous à ce point confiance dans votre propre jugement ?

Réfléchissez y...
Cordialement.

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par prisca » mer. 02 mai 2018, 18:44

Carhaix a écrit :
mer. 02 mai 2018, 16:15
Prisca, je vais devoir abandonner la discussion. Vous êtes inaccessible au moindre échange d'idées... Dommage.

Je fais une dernière tentative : votre démarche aboutit à vous fabriquer votre propre religion. Avez-vous à ce point confiance dans votre propre jugement ?

Réfléchissez y...
Cordialement.

Non pas ma propre religion, mais j'aime la vérité.

Croyez vous sage que le Protestantisme existe ?

Et même Luther a été le premier étonné à voir tant d'engouement autour de lui.

Le Protestantisme est anti clérical mais déjà ce sont les "indulgences" qui ont fait reculer bon nombre de Catholiques.

Bien sûr nous sommes imparfaits et ne pouvons pas demander la lune à des hommes.

Mais encore une fois tout chrétien sait que l'Esprit Saint investit les personnes de bonne foi (avec jeu de mots).

Si jamais aucun n'est sorti du lot cela veut dire qu'il n'y en a eu.............. aucun ??

Padre Pio seul sort du lot ?

Et ou l'Abbé Pierre.

Mais en théologie qui ?

J'aime à écouter Jésus qui nous dit qu'Il est venu pour mettre l'épée dans les familles.

Il vaut mieux servir fidèlement Dieu et tourner le dos à ceux qui salissent son Nom.

Vous le savez que ceux qui invoqueront le Nom de Dieu seront sauvés, les autres pas.

Alors, que faire, je n'ai aucun conseil à donner, restez dans l'Eglise et priez.

Parce que les temps sont comptés et nul ne sait le jour et l'heure il faut se tenir prêts.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par Carhaix » mer. 02 mai 2018, 19:57

Si j'avais du temps, j'essaierai de discuter ces différents points. Mais je n'ai pas ce temps...

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par prisca » jeu. 03 mai 2018, 5:40

Carhaix

Alors si vous ne l'avez pas, moi je l'ai, et un sujet pour chaque point à élucider serait favorable à la construction de nos parts humaines, parce que je pense pour ma part que si l'on pas la temps pour cela, il faut le prendre, et je le fais à votre place.

Déjà comment dire qu'il y a une fin du monde si les Catholiques disent qu'il n'y en aura pas puisque vous interprétez que Matthieu " 25 13 Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure ". comme étant le jour et l'heure de notre mort et non l'heure de la fin du monde.

Bien entendu à partir de là tout change, il n'y a plus de "pardon pour les pécheurs à la fin du monde" puisqu'il n'y a pas de fin du monde pour vous.

Mais cependant vous dites que l'Avènement du Seigneur viendra à la fin des temps.

Donc il n'y a pas de fin du monde mais il y a une fin des temps.

Donc il y a bien une heure un jour pour ce moment là, la fin des temps, alors pourquoi rebrousser chemin.

Parce qu'il ne peut pas y a voir de fin du monde du fait que l'Eglise sait que Jésus est venu pour changer le monde.

Mais Jésus vient pour changer le monde mais est ce que les hommes ont connu Jésus ?

Ou alors Jésus leur a dit par avance "vous ne m'avez pas connu, et moi aussi je ne vous connais pas" ?


Donc il y a une fin des temps et l'Eglise s'adjoint à la science pour dire "une extinction naturelle" de notre système solaire.

Sauf que cela n'existe pas "une extinction naturelle du système solaire" parce que Dieu crée l'éternité en toutes choses.

On en revient à Pierre qui s'attable avec les paiens pour faire le tour de la question avec eux et parvient à un consensus "oui le big bang, oui une extinction naturelle de notre terre, "la fin des temps".

Mais comme je l'ai dit, tout croyant sait que Dieu donne pérennité à toutes choses, et non pas que toutes choses s'éteignent par un effet naturel en somme, une mort d'un astre comme notre soleil. Cela n'existe pas chez le croyant, je parle du fervent croyant, cela existe chez "les tièdes".

Donc je pense qu'il faut le prendre le temps parce que ce sont nos âmes qui sont en jeu.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par Cinci » jeu. 03 mai 2018, 17:39

Prisca,

Eh bien, je ne souhaiterais pas m'enfoncer avec vous dans du verbiage creux et n'ayant ni queue ni tête. Si je poursuivrais, je vous encouragerais dans cette voie.

Le but du forum reste d'aider réellement chacun autant que possible, je pense, à mieux comprendre la théologie de l'Église catholique, non pas d'offrir un terrain de jeu aux gens, pour que chacun puisse réinventer la roue, se fabriquer ses propres croyances, en rupture complète avec ce que tous les catholiques peuvent déjà comprendre de leur propre religion.

Mon impression est que vous vous comportez en illuminée, tournant pratiquement en grosse farce ou bouffonnerie le contenu de la foi; je n'aime pas ça.

Si vous êtes sérieuse dans votre démarche, pour mieux comprendre la foi catholique : il existe le catéchisme officiel de l'Église, une masse considérable de livres écrit par de bons auteurs ainsi qu'une foule de bons conférenciers. Si votre but est de déconstruire le discours de l'Église, perpétuellement contrarier tout ce que le moindre prêtre pourrait dire : vous perdrez votre temps ici et ferez perdre à d'autres le leur.

Pour commencer je voulais juste savoir quelle était cette "prophétie de Paul". Vous ignorez ma question. Vous n'êtes pas fichu de me répondre. Au lieu de cela, ce n'est que prétexte pour une foule échevelée de considérations fumeuses. C'est la raison pourquoi je vous laisse.

Bye.

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par prisca » jeu. 03 mai 2018, 20:11

Mais je vous ménage, je ne vous dis pas tout ce que je sais.

Car il y a bien les 3/4 de la Bible que vous mettez de côté.

Et à forte raison, il y a des versets qui sont mis de côté parce qu'ils n'arrangent pas.

Jésus est venu pour que chacun, quitte s'il le faut sa famille, pousse à se fâcher avec sa famille religieuse, et non pas la famille dans laquelle on vit, cela va de soi, Jésus ne veut pas qu'un père se dispute avec son fils, vous l'avez compris, il s'agit d'une image qui représente la famille religieuse, et si Jésus est venu c'est justement pour apporter l'épée dans la famille, non pas la paix.

Pour la division, tout comme moi je l'ai fait, je parle à mon prêtre, je lui envoie des messages, des mails pour son Salut à lui, car il y a bien de points obscurs occultés, et le résultat est tragique, les gens s'éloignent de l'église parce la nourriture est du lait, inconsistante, insuffisante, car si tout est dit comme je le dis moi, l'illuminée, et je vais le prendre comme un compliment et non pas comme une contrariété, puisque je suis éclairée, je ne vais pas rester les bras croisés, et si je le fais, c'est bien pour le divulguer, car à quoi sert de savoir si on le garde pour soi.

Moi je suis sauvée, c'est à vous que je pense.

34 Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée.
35 Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;
36 et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison.
37 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi;
38 celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi.
39 Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.
40 Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé.



Parce que lorsque cela sera trop tard, les prêtres pleureront, comme ces versets le disent, ci dessous.

"22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?
23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité."

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par prisca » dim. 06 mai 2018, 12:36

Pourquoi y a t il équivoque dans notre monde contemporain donc ?

Parce que les exemples ne manquent pas :

http://www.lavie.fr/religion/catholicis ... 440_16.php

"Certains médias n'en reviennent pas : le pape François affirme que le Big Bang et la théorie de l'évolution ne sont pas incompatibles avec la foi chrétienne. Une nouveauté, une révolution, entend-on ici et là... vraiment ?




Présidant, lundi 27 octobre, l’inauguration solennelle d’un buste de Benoît XVI, au siège de l’Académie pontificale des Sciences, François a déclaré : « Le Big Bang, que nous pensons être à l’origine du monde, n’annule pas l’intervention d’un créateur divin. L’évolution dans la nature n’est pas contradictoire avec la notion de création car l’évolution nécessite la création d’êtres qui évoluent. »
Emballement médiatique immédiat. Les titres d'articles ont rivalisé d'inspiration pour accentuer la force de la nouvelle. Pensez donc : le pape « croit » au Big Bang ! Problème : le Souverain pontife n'a rien annoncé de nouveau. « C'est le dernier exemple en date d'une presse qui ne comprend pas l'Eglise catholique », commente dans Time la journaliste Elizabeth Dias (en anglais), en ironisant sur l'information « Oh-mon-Dieu-le-pape-croit-à-l-évolution » (« OMG-Pope-Francis-Supports-Evolution ».
« Quiconque connaît un brin d'histoire catholique sait que ce positionnement n'a rien de neuf », poursuit Elizabeth Dias. En effet, François n'a fait que reprendre l'interprétation traditionnelle de l'Eglise catholique, qui admet de manière dépassionnée la théorie de l'évolution.
Quant à la vision d'un univers créé et en expansion, elle a même été imaginée en 1927 par l'Abbé Georges Lemaître, un prêtre catholique belge et astrophysicien.
> A lire aussi : L'abbé Lemaître, inventeur du big bang

Ami d'Albert Einstein, l'Abbé Lemaître a développé ses travaux à partir des découvertes de la relativité générale. Sa théorie fut cependant violemment attaquée par les astrophysiciens athées de l'époque : ces derniers imaginaient un univers incréé, « sans début ni fin », immuable, ce qui contestait toute intervention divine. Ils rejetèrent les travaux de l'Abbé Lemaître, qu'ils jugeaient trop proches de l'acte créateur biblique. Et c'est d'ailleurs au Britannique Fred Hoyle, athée militant, que l'on doit l'expression « Big Bang », imaginée pour se moquer de la théorie du prêtre belge.
Mais, dès 1929, la réalité de l'univers sans cesse en expansion fut démontrée par les travaux de Hubble. En 1951, Pie XII apporta un soutien papal officiel au Big Bang (voir ici en anglais) : « Il semble en vérité que la science d'aujourd'hui remontant d'un trait des millions de siècles, ait réussi à se faire le témoin de ce "Fiat lux" initial, de cet instant où surgit du néant avec la matière un océan de lumière et de radiations, tandis que les particules des éléments chimiques se séparaient et s'assemblaient en millions de galaxie... »
En 1965, la mise à jour du rayonnement résiduel fossile fait taire définitivement les critiques du Big Bang, et la communauté scientifique se rallie aux thèses de l'Abbé Lemaître. Il est donc piquant de lire encore que cette théorie contredirait la foi chrétienne, alors qu'elle a été accusée d'être une invention cléricale, pour coller à la Bible.
L'évolution, « plus qu'une hypothèse »...
Du côté du singe, ou plutôt de la théorie de l'évolution, établie par Charles Darwin, il faut noter que l'Eglise catholique fut longtemps tenu à l'écart de la controverse. Dans le monde anglo-saxon, les attaques contre cette théorie vinrent essentiellement des rangs du protestantisme, attaché à une lecture suivie de la Bible. En 1860, à Oxford, un débat oppose le plus chaud partisan de l'évolution, Thomas Henry Huxley (surnommé le « bouledogue de Darwin », pour son zèle) et l'évêque anglican du lieu, Samuel Wilberforce. Pour mettre les rieurs de son côté, ce dernier a cette réplique fameuse envers son adversaire : « Descendez-vous du singe de par votre grand-père ou votre grand-mère ? » Lequel répondit qu'il préférait avoir un singe comme ancêtre, plutôt qu'un prélat malhonnête.

Le débat entre créationnisme, croyance issue de la lecture littérale de la Bible, et évolutionnisme se déplaça ensuite aux Etats-Unis, et devint un pilier identitaire des protestants évangéliques. Cela l'est encore aujourd'hui : près de 42 % des Américains adhèrent au créationnisme, dont les trois-quart des pasteurs protestants.
Au sein de l'Eglise catholique, la lecture fondamentaliste de la Bible n'est pas partagée, et il est donc vain de chercher à faire admettre que l'univers a bel et bien été créé en sept jours. Par contre, on se méfie de l'utilisation du darwinisme pour justifier la non-existence de Dieu. En 1968, dans la veine du Concile Vatican II, un jeune théologien articule le double apport de la science et de la foi. Il écrit notamment : « La théorie de l’évolution ne supprime pas la foi ; elle ne la confirme pas non plus. Mais elle la pousse à se comprendre elle-même plus profondément ». Le nom de ce théologien ? Joseph Ratzinger.
En 1996, Jean-Paul II affirme que l'évolution est « plus qu'une hypothèse ». Il précise toutefois : « Les théories de l’évolution qui, en fonction des philosophies qui les inspirent, considèrent l’esprit comme un simple épiphénomène de la matière, sont incompatibles avec la vérité de l’homme. Elles sont d’ailleurs incapables de fonder la dignité de la personne. »

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par prisca » dim. 06 mai 2018, 12:43

Rappelons que "judaïser" c'est du pharisianisme.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par Carhaix » dim. 06 mai 2018, 14:00

prisca a écrit :
dim. 06 mai 2018, 12:43
Rappelons que "judaïser" c'est du pharisianisme.
À mon avis, c'est un peu plus complexe que cela. Les courants religieux étaient nombreux à l'époque du Christ et des premiers chrétiens.

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: La Prophétie de Paul apôtre du Christ

Message non lu par prisca » dim. 06 mai 2018, 14:18

Il va de soi que la Bible nous montre comment passer l'étape entre Ancienne Alliance et Nouvelle Alliance sachant que Jésus n'est pas venu abolir la Loi et les Prophètes, ainsi par Pierre nous savons qu'il n'y a pas lieu que soit circoncise une personne avant son baptême.

Comme les lois sont toujours à observer, il y en a certaines parmi la longue liste que suivent les Juifs et qui dépassent les 600 qui ne nous concernent pas nous chrétiens.

C'est donc une période transitoire qui est expliquée.

Mais alors que Pierre le dit, un bon nombre d'années plus tard Pierre est toujours soumis à la loi Mosaïque malgré tout puisque Paul le met en porte à faux en lui montrant du doigt "qu'un bon Juif ne s'attable pas avec des paiens surtout s'il a pour but de les judaïser".

Pourquoi Pierre qui est celui qui est choisi pour représenter l'Eglise de Dieu est celui qui montre ces faiblesses humaines ?

Nous ne sommes pas témoins d'un récit lambda qui raconte la vie de gens d'autrefois.

Nous sommes à lire la Bible dont on sait d'elle que Dieu choisit des personnes justement pour qu'elles soient les représentantes "modèles" du schéma chrétien.

Or Pierre donne une image qui n'est pas parfaite du modèle chrétien.

Pourquoi ?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités