La théière de Russell renversée

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 377
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

La théière de Russell renversée

Message non lupar ChristianK » ven. 02 mars 2018, 20:34

Voici le texte de Russell:




« De nombreuses personnes orthodoxes parlent comme si c'était le travail des sceptiques de réfuter les dogmes plutôt qu'à ceux qui les soutiennent de les prouver. Ceci est bien évidemment une erreur. Si je suggérais qu'entre la Terre et Mars se trouve une théière de porcelaine en orbite elliptique autour du Soleil, personne ne serait capable de prouver le contraire pour peu que j'aie pris la précaution de préciser que la théière est trop petite pour être détectée par nos plus puissants télescopes. Mais si j'affirmais que, comme ma proposition ne peut être réfutée, c'est de la présomption intolérable pour la raison humaine d'en douter, on me considérerait aussitôt comme un illuminé. Cependant, si l'existence de cette théière était décrite dans des livres anciens, enseignée comme une vérité sacrée tous les dimanches et inculquée aux enfants à l'école, alors toute hésitation à croire en son existence deviendrait un signe d'excentricité et vaudrait au sceptique les soins d'un psychiatre à une époque éclairée, ou de l'Inquisiteur en des temps plus anciens. »



Si on remplace l'existence de la théière par son inexistence (athéisme, ou athéisme fort), on voit que rien n'est changé. L'argument reste formellement valide, mais bizarre, et les textes anciens justifiant l'inexistence de la théière restent dans l'ombre, occultés.
Bref cet argument s'applique aussi bien à une orthodoxie athée.

C'est un argument d'agnosticisme faible (doute).
--------------


« De nombreuses personnes orthodoxes parlent comme si c'était le travail des sceptiques de réfuter les dogmes plutôt qu'à ceux qui les soutiennent de les prouver. Ceci est bien évidemment une erreur. Si je suggérais qu'entre la Terre et Mars NE SE TROUVE PAS
une théière de porcelaine en orbite elliptique autour du Soleil, personne ne serait capable de prouver le contraire pour peu que j'aie pris la précaution de préciser que la théière INEXISTENTE SERAIT DE TOUTE FACON
trop petite pour QUE SON INEXISTENCE SOIT
détectée par nos plus puissants télescopes. Mais si j'affirmais que, comme ma proposition D'INEXISTENCE
ne peut être réfutée, c'est de la présomption intolérable pour la raison humaine DE DOUTER DE CETTE INEXISTENCE
, on me considérerait aussitôt comme un illuminé. Cependant, si l'INEXISTENCE
de cette théière était décrite dans des livres anciens, enseignée comme une vérité sacrée tous les dimanches et inculquée aux enfants à l'école, alors toute hésitation à croire en son INEXISTENCE
deviendrait un signe d'excentricité et vaudrait au sceptique les soins d'un psychiatre à une époque éclairée, ou de l'Inquisiteur (DE L'ATHEISME D'ETAT)
en des temps plus anciens. »

Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cinci et 3 invités