P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
dany571
Quæstor
Quæstor
Messages : 240
Inscription : lun. 28 août 2006, 10:37

P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar dany571 » ven. 25 nov. 2011, 12:30

Père Henri Boulad, prêtre chrétien vivant au Caire, en Égypte :
http://www.postedeveille.ca/2010/05/ou- ... ation.html][/color][/b]
Dernière édition par Fée Violine le mer. 06 juin 2012, 21:04, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3397
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Kerniou » ven. 25 nov. 2011, 15:42

Je pense, en effet, que par notre culture socio-religieuse basée sur le respect de la personne et de l'individualité de ses choix propres, nous ne sommes préparés, sur aucun plan, à affronter un système basé sur le groupe d'appartenance où le groupe et la lignée priment sur l'individu.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

La récente interview du père Boulad

Message non lupar Cinci » dim. 29 avr. 2012, 2:50

http://www.postedeveille.ca/2012/04/int ... tie-1.html

Une entrevue du père Henri Boulad très intéressante et réalisée le 25 avril 2012 à Paris. Le document est divisé en trois parties. La totalité est disponnible sur le lien.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Le Père Henri Boulad, sj

Message non lupar Cinci » mar. 04 juin 2013, 18:42

Bonjour,

C'est pour signaler que je suis allé voir et entendre le Père Henri Boulad, hier soir, à l'oratoire Saint Joseph. Le thème portait sur la Nouvelle Évanglisation et les défis du monde actuel. J'étais content d'avoir devant moi le Père en personne, le fameux Père Boulad. J'ai pris des notes ...

Le Père va rester avec nous, à Montréal, pour plusieurs jours (une grande partie du mois de juin).

Par exemple, il donne ce soir (4 juin) une autre conférence sur L'Égypte après la révolution. Demain à propos de La mission chrétienne et l'Islam. Vendredi sur la foi et samedi sur le sens de ce que nous vivons. Il donnera d'autres conférences encore plus tard dans le courant du mois.

Le Père est Syro-italien d'origine, égypto-libanais de nationalité, grec-byzantin de rite, français de culture. Il se présente lui-même comme disciple de Pascal, de Teilhard de Chardin et Simone Weil. Il dit qu'il rêve d'unir et de réconcilier les domaines les plus divers : philosophie et théologie, physique et mystique, sexualité et chasteté, action et contemplation, sociologie et religion; économie, politique et foi. Le Père est jésuite «dans la pure ligne de cet humanisme chrétien qui est celui du fondateur, Ignace de Loyola», dit-il.

Le petit encart de présentation pour la conférence le présente comme :

  • Un homme en continuelle recherche, qui ne se croit jamais arrivé. Son exigence de cohérence et de conciliation entre foi et raison, tradition et modernité le pousse sans cesse à se poser des questions et à tout vouloir remettre en question. Amoureux du risque, ami du paradoxe, volontier provocateur, Henri Boulad représente une personnalité inclassable, qui n'entre dans aucune catégorie.

Il nous aura évoqué à la fin de la rencontre son tout nouveau site Internet (vieux d'une semaine) et présenté sa collaboratrice qui nous aura peaufiné tout cela.

Voici l'adresse :

http://henriboulad.com/html/Fr/EntrevuesFrVideos.html
(page d'accueil du site Internet)

http://www.culture-et-foi.com/critique/henri_boulad.htm
(Une lettre personnelle qu'il a écrite pour Benoit XVI en 2007. Il l'aura fait remettre en mains propres au pape via un de ses amis archevêques qui devait se rendre à Rome)

;)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Visite du Père Boulad à Montréal

Message non lupar Cinci » jeu. 06 juin 2013, 3:51

Le message du Père Boulad se trouvait déjà mis en musique, à l'époque, dans la magnifique chanson de la non moins magnifique Frida :
http://www.youtube.com/watch?v=34FMx1t089Q

Oui, quand je repense à ce que j'ai entendu ...



J'aurai découvert pendant la soirée un Père jésuite adepte de modernité, de nouveauté, de renouveau, d'ouverture, défenseur de Vatican II et qualifiant l'événement de ''Second concile oecuménique'', Jérusalem étant le premier. Un Père dont le maître à penser serait Simone Weil, ainsi que Teilhard de Chardin ...

J'aurai retenu parmi les propos, entre autres, que pour être soi-même il faudrait constamment changer, qu'être c'est devenir, que l'identité se trouve devant et non pas derrière et que l'on se tromperait bien (l'erreur intégriste) en la cherchant les yeux tournés vers l'arrière, que notre pauvre Église aurait bien besoin d'être réinventée de A à Z, que réévangéliser serait donner sa place à l'Homme qui est bon or que c'est nous qui doutons des autres autant que de nous-mêmes.

Le Père nous conseillait de lire La théologie de l'espérance soit un ouvrage de Jürgen Moltmann.

http://www.erf-auteuil.org/chroniques/j ... rance.html


Il nous aura dit des belles choses à propos de la Grèce, le miracle de la culture grecque, des belles choses sur Simone Weil encore une fois (qui était fort entichée aussi de la civilisation grecque). La raison, l'individu, l'esprit critique ...

Un Père qui se félicitait du surgissement de l'athéisme chez beaucoup, comme autant d'occasion pour déconstruire l'idôle et le faux Dieu. Nous faisant remarquer aussi que l'athéisme aurait le vent dans les voiles en Égypte, dans le monde arabe, de plus en plus ... nous citant même un penseur musulman d'origine, en Allemagne, qui ne donnerait pas dix ans avant que l'islamisme s'effondre lamentablement, un peu à l'instar de l'ex-Union soviétique. Un Père qui disait que la foi serait à réinventer pratiquement chaque matin, comme devant surgir à neuf chaque jour, sinon nous parlerions foi morte et pièce de musée. Un Père qui nous défini l'hérétique comme étant celui qui a le malheur d'avoir raison trop tôt (sourire), nous rappelant comment l'Église aura refusé des centaines et des milliers de choses qu'elle aura fini par accepter dans la suite.

Un Père nous signalant que si les églises étaient vides la raison en serait que les gens n'y trouvent pas ce qu'ils ont besoin présentement. Ce ne sont pas les gens qu'il faudrait accuser tout spécialement. Plutôt une sorte d'incapacité actuelle à transmettre l'importance fondamentale que représente le Christ en terme de clé absolument vital, pour donner son vrai sens à l'univers. Là-dessus, il nous aura fait allusion à Marcel Gauchet et son livre Le désanchantement du monde.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Visite du Père Boulad à Montréal

Message non lupar Cinci » jeu. 06 juin 2013, 20:48

Cgs,
Comme ce prêtre se positionne par rapport à la théologie de la libération ?
Ce serait une bonne question d'autant plus qu'il est jésuite.

Pour l'heure, j'ignore assez ce que lui-même en dirait de façon directe. Le sujet n'a pas été évoqué. Et je n'ai rien lu non plus du Père Boulad concernant ce thème à proprement parler.

Tout au plus, on pourrait peut-être deviner qu'il resterait sympathique aux dissidents (après ce que j'ai entendu lundi soir dernier), mais tout en ne recommandant pas non plus de quelconques ruptures réelles avec Rome.

De ce que j'aurais cru comprendre, il fait plutôt l'éloge de la patience, de l'espérance avec un grand ''E'', de la certitude du triomphe du bien au final, de l'identité personnelle, la réflexion propre pour commencer, tout en demeurant ouvert soi-même sur l'avenir; ouvert tant vis à vis le fait que notre propre pensée sera toujours appelée à se renouveller, que celle de l'Église aussi. C'est valable dans les deux sens. Rester ouvert : ce serait aussi bien admettre que ce qui nous paraitrait encore obscur ou inacceptable dans la pensée même de l'Église peut devenir demain pour nous un élément des plus lumineux, brillant et fondamental. Bref, il ne s'agirait pas de vouloir «casser la baraque».

Enfin, je ne croirais pas trahir sa pensée en écrivant ici ce que j'écris. Parce qu'il aura évoqué explicitement Simone Weil comme j'ai dit. Il sera revenu sur certaines de ses idées dont celles touchant la question du doute, le doute personnel, compris vis à vis ce que peut exprimer l'Église parfois. J'en avais moi-même déjà glisser un mot dans un fil sur Simone Weil, sur la pensée de cette philosophe (importante; d'après le Père Boulad). Quand ? Je ne me rappelle plus. Il y a deux ans ? C'est archivé à quelque part sur la Cité catholique en tout cas.

[...]

Il y avait cette idée chez Simone Weil à l'effet que nous aurions un devoir de résistance intérieure face à ce qui nous semblerait incompréhensible dans le dogme, un devoir que nous pourrions traduire au fond par un devoir d'être intégre face à soi-même et face à l'Église. C'est l'idée d'une lutte loyale qui admet d'avance la possibilité que la lumière puisse finalement jaillir précisément de ce qui aura pu nous faire obstacle pendant si longtemps. C'est l'idée de ne pas rejeter l'Église pour cause d'une disharmonie personnelle d'ordre mentale, comme celle d'une Église ne rejetant pas non plus le frère d'apparence non-conforme. Dans le fond, le maître-mot dans cette histoire c'est celui de la charité.

:)

Il s'agirait de ne pas se prendre soi-même pour l'Église, jusque pour vouloir empêcher l'Église de dire ce qu'elle a à dire, mais de ne pas se trahir soi-même non plus, étant fidèle à l'Église comme fidèle à soi-même.

Alors peut-être le Père Boulad sera-t-il copain avec plusieurs des anciens de la théologie de la libération, en Amérique du Sud. Alors ceux qui seront demeurés liés à l'Église, mais sans renier certains éléments de leur pensée d'il y a vingt, trente ou quarante ans; qui ne veut pas dire que leur propre discours n'aura pas pu être modifié un peu également.

Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : mar. 25 août 2015, 14:04
Conviction : Catholique
Localisation : Bourgogne
Contact :

Tentative d'attentat dans le Thalys

Message non lupar Jean-Pierre » mer. 26 août 2015, 12:29

Voici l'avis du Père Boulad sur l'islam Je pense qu'il dit vrai !

Il est supérieur religieux des jésuites d'Alexandrie, puis provincial des jésuites du Proche-Orient, et professeur de théologie au Caire. En 2004, il est devenu recteur du Collège de la Sainte-Famille des Jésuites du Caire.

Il est fortement engagé au service des déshérités, chrétiens et musulmans, engagement qui se poursuit avec son implication dans Caritas.
Le Père Boulad chrétien d' Egypte nous met en garde https://youtu.be/lziFltTZdrs
Jésus est le Sauveur

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Cinci » mer. 26 août 2015, 22:35

J'avais déjà visionné cette rencontre avec le père au Caire. Le propos est plutôt intéressant. Merci.

:)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Le Père Henri Boulad à Montréal

Message non lupar Cinci » ven. 22 sept. 2017, 19:00

Conférence le vendredi 10 novembre 2017
du Père Henri Boulad sj

L'Église entre
enfouissement et visibilité




Enfouissement et visibilité représentent deux pôles apparemment contradictoires de la présence de l’Église dans notre monde. Cependant, chaque pôle a sa justification dans l’Évangile. D’une part, l’Évangile nous dit, « Vous êtes la lumière du monde.» (Mt 5,14). Nous avons là une claire invitation du Christ à manifester cette profondeur de l’Esprit qui est en nous. D’autre part, celui qui vit une réalité, la rayonne par tout lui-même. C’est la prédication « muette », celle de l’être qui parle plus fort que les mots.

C’est à cette double dimension de l’Église que nous allons réfléchir avec le P. Boulad…


Date: vendredi 10 novembre

Heure: 9h30

Lieu: Maison-Mère de la Congrégation de Notre-Dame,
2330 Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) Canada
H3H 1G8

Métro: Atwater
Stationnements disponibles

Coût : 20$
Places limitées.


POUR INSCRIPTION EN LIGNE : Cliquez ici.

POUR INFORMATION ET INSCRIPTION :
514-737-6262 poste 210
ou info@lepelerin.org

ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 254
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar ChristianK » sam. 23 sept. 2017, 21:22

Le problème de cet auteur c'est de ne pas être toujours très clair sur la distinction entre islam de facto (ce que fontles musulmans) et islam pur (les enseignements du coran + hadiths). Et il tend à reporter les défauts des premiers sur le second. C'est pas clair.
En plus il reproche à la pasto musulmane (en moyenne) de ne pas avoir fait comme la pasto catho depuis Vatican II, en un autre langage, de nepas être décadente!!! Le point de vue de cet auteur me semble contaminé par les gaffes postconciliaires locales (assez commun chez les Jésuite ddepuis le généralat Arrupe et les congrégations générales de 1965 et 1975 (dite"du combat pour la foi et la justice").

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4406
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar gerardh » sam. 23 sept. 2017, 22:16

______

Bonsoir,

Faut-il pactiser avec l'islam ou plutôt annoncer l'évangile, quoiqu'il puisse nous en coûter ?


______

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Cinci » dim. 24 sept. 2017, 0:10

ChristianK,

Oui vous avez raison. Le Père Henri Boulad est en effet contaminé (sic) par les grandes orientations du dernier concile, à quelques nuances près.

:)

Il rêverait à un islam "plus décadent", en même temps qu'il ne croit guère la chose possible.

Charbel
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : sam. 16 sept. 2017, 0:11
Conviction : Œcuménisme

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Charbel » dim. 24 sept. 2017, 1:49

Bonsoir Gérard,
Faut-il pactiser avec l'islam ou plutôt annoncer l'évangile, quoiqu'il puisse nous en coûter ?
Les deux ne sont pas incompatibles, pactiser ne veut pas dire abdiquer et apostasier.

Pour moi la principale menace pour les chrétiens n'est pas l'"hérésie" islamique mais la mondanité qui a déjà bien attaqué au cœur des valeurs sacrées comme la famille, comme je l'évoquais dans cet autre fil :
Y a-t-il une logique dans les attentats islamistes ?

Et face aux menaces mondaines il n'y a à mon avis pas d'autre alternative que l'union des croyants, dont les "hérétiques".
Pour prendre un exemple récent : la mobilisation exceptionnelle des chrétiens pour défendre les valeurs que Dieu nous enseigne n'a pas suffit à empêcher le passage en force du mariage homosexuel.
Nul doute pour moi que si la communauté musulmane, forte de 6 à 8 millions de croyants, s'était mobilisée cela aurait fait basculer les choses ; d'une part par la force du nombre, d'autre part car elle est l'un des meilleurs clients de la Socialie et que se l'aliéner lui coûterait cher.

Que pensez-vous de "pactes" de circonstance où personne ne renierait sa foi mais où chacun ferait bloc pour défendre fraternellement des valeurs communes ?

Les trois communautés me font penser à des troupeaux de moutons qui se disputent à propos de la nature exacte du Berger, ce qu'il y a de l'autre côté de la montagne, le type d'herbe qui est licite ou pas, la privation momentanée d'herbe, si tel ou tel chien de berger est vraiment venu de la part du Berger ou s'il mentait (toutes questions importantes bien sûr), pendant que la meute de loup dévore un à un les moutons de tous les troupeaux sans distinction. :)

ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 254
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar ChristianK » dim. 24 sept. 2017, 2:24

ChristianK,

Oui vous avez raison. Le Père Henri Boulad est en effet contaminé (sic) par les grandes orientations du dernier concile, à quelques nuances près.

:)

Il rêverait à un islam "plus décadent", en même temps qu'il ne croit guère la chose possible.
Je ne sais pas s' il faut parler nécessairement des "grandes orientations" puisque le concile demande à répétition la défense de la vérité et de la doctrine, mais certainement l'islam est resté ferme plutot que mou, et centré sur les fins dernières surnaturelles plutot que sur la mondanité horizontale. D'où sa relative bonne santé pasto (reste à observer de plus près la fécondité des familles musulmanes occidentales, leur taux de divorce et d'observance religieuse.

Ps.j'ai dit pasto depuis vatican ii, pas DE vatican ii, c'est très différent (comme pour le latin-grégorien etc.). En tout cas la question reste ouverte.

ps2.ce n'est pas le concile qui a causé la mort des jésuites du québec, ceux de julien harvey...
Dernière édition par ChristianK le dim. 24 sept. 2017, 3:21, édité 2 fois.

Charbel
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : sam. 16 sept. 2017, 0:11
Conviction : Œcuménisme

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Charbel » dim. 24 sept. 2017, 2:25

Bonsoir Cinci,
Il rêverait à un islam "plus décadent", en même temps qu'il ne croit guère la chose possible.
Je crains que son rêve ne se réalise tantôt pour l'"Islam français", même s'il est très compliqué d'évaluer la tendance générale tant il y a de phénomènes contradictoires : pour un musulman qui se met à la prière combien se mettent à l'alcool ? pour une musulmane qui se met au voile combien se mettent à la jupe courte ? pour un musulman qui se convertit à l'orthodoxie combien se convertissent aux valeurs mondaines ?...

Et comment évaluer l'impact de ces "pactes" officieux qui sont conclus entre une partie de la communauté musulmane et le pouvoir : nous prêchons l'idéologie féministe et LGBT et en échange vous prêchez la liberté de porter le voile et inventez une nouvelle phobie l'islamophobie...

Notre société crée des hybrides mi-musulman mi-"libertaire" qui me semblent de plus en plus nombreux : j'ai déjà évoqué Lallab sur l'autre fil, mais Rakidd en est un autre archétype : @rakidd.
Au hasard l'un de ses tweets qui illustre bien ce mélange :
En quoi le mariage homo vous dérange? Ce n'est pas vous qui vous mariez. En quoi le voile vous dérange? Ce n'est pas vous qui le portez.
Et cela donne une idée de la tendance : on part d'un Islam plus ou moins orthodoxe hérité des ancêtres qu'on mâtine des valeurs du temps.
Dernière édition par Charbel le dim. 24 sept. 2017, 2:31, édité 1 fois.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités