P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Incertain
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : lun. 31 juil. 2017, 16:43
Conviction : Incertaine

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Incertain » mer. 25 oct. 2017, 19:04

Bonsoir Cinci,
il me semble que certains chrétiens pensent que l'islam est un allié face au matérialisme, et qu'il y a un front commun possible (souhaitable ?) entre chrétiens et musulmans contre l'athéisme.
C'est il me semble le sens des arguments avancés par Charbel, et d'autres qui doivent avoir la même vision des choses (il ne s'agit pas de discuter des personnes mais des arguments).

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Relief » mer. 25 oct. 2017, 22:06

L'être humain confronté à l'athéisme va chercher autre chose et, tôt ou tard, se tournera vers une religion. Je pense à la Russie, qui a été sous le joug communiste et cela n'a pas empêché les Russes de retrouver la foi orthodoxe. De même les pays sécularisés d'Occident ne resteront pas à cette étape, car les gens ne supporteront pas sur le long terme le vide et le deséchement spirituel.
Dans le cas de la Russie, le retour à la foi chrétienne n'est dû qu'à un seul homme qui réalise chaque année une retraite d'une semaine dans un monastère et porte une croix autour du cou. Il a officieusement pour premier ministre le patriarche orthodoxe Cyrille, et est détesté en occident par ceux-là même qui œuvrent contre la foi catholique. Il s'agit évidemment de Vladimir Poutine.
Le retour à la foi chrétienne n'est donc possible que si celle-ci n'est pas constamment dénigrée, ostracisée, combattue. Cela ne laisse donc aucune chance de retour au Christ aux peuples ouest-européens.
Certains (les plus déculturés) se dirigeront vers une autre religion davantage mise en valeur et en expansion, mais pour autant le phénomène ne sera jamais massif.

Incertain
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : lun. 31 juil. 2017, 16:43
Conviction : Incertaine

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Incertain » mer. 25 oct. 2017, 22:43

Bonsoir Relief,
je pense que vous avez raison SI le christianisme est un phénomène sociologique et humain. Dans ce cas, n'est-ce pas une illusion ?
En revanche, si c'est la Vérité, il n'obéit pas à des phases purement sociales et donc l'évolution prévisible que vous évoquez ne se déroulera pas.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Cinci » jeu. 26 oct. 2017, 0:47

Incertain,

A la décharge de Relief, vous pourriez toujours penser que la séparation n'est pas si étanche entre le monde naturel et surnaturel. Je veux dire que vous n'êtes pas forcé de penser que le retour du christianisme en Russie tiendrait qu'à un pure phénomène sociologique humain. Il s'avère que la providence divine agit également au travers de l'action des hommes. Voir le cas de Cyrus de Perse dans l'Ancien Testament. Un chrétien de Russie peut aussi bien penser que Vladimir Poutine serait un cas analogue.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Cinci » jeu. 26 oct. 2017, 1:05

Bonjour Incertain,
Bonsoir Cinci,
il me semble que certains chrétiens pensent que l'islam est un allié face au matérialisme, et qu'il y a un front commun possible (souhaitable ?) entre chrétiens et musulmans contre l'athéisme.
Vous avez raison. Il est vrai que certains chrétiens pourraient toujours penser "tactiquement" de la sorte. Je reconnais que l'on pourrait parfois avoir cette impression. C'est pas toujours clair. Je vous donnais juste mon avis d'un point de vue idéal. Normalement, les chrétiens travaillent à la promotion du christianisme et pas autre chose, ni au New Age ni à la propagation de la foi du prophète Mohammed.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Relief » jeu. 26 oct. 2017, 1:39

Bonsoir Relief,
je pense que vous avez raison SI le christianisme est un phénomène sociologique et humain. Dans ce cas, n'est-ce pas une illusion ?
En revanche, si c'est la Vérité, il n'obéit pas à des phases purement sociales et donc l'évolution prévisible que vous évoquez ne se déroulera pas.
Bonsoir Incertain,

J'aurais effectivement dû rajouter "hors intervention divine" à mon message car évidemment à la fin le Christ sera vainqueur. Mais en attendant les tribulations ne manqueront pas. Nous en avons juste un avant-goût.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6765
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Anne » jeu. 26 oct. 2017, 5:39

Oui on ne peut sortir de l'Islam une fois converti. Cela me fait penser au temps de l'Inquisition, on ne pouvait peut-être pas sortir de la religion catholique. (à confirmer)
Cher antoine75,

je vous réfère à trois excellentes publications qui vous aideront sans doute à mieux comprendre "l'Inquisition".

Au choix:

* celui de Serge BS;
* celui de Cgs;
* celui de Raistlin.

Pour ceux et celles que ça passionnerait (histoire de ne pas relancer le débat ici) il y a bien sûr le fil dédié, très astucieusement intitulé L'Inquisition.
Il serait temps que l'Islam se réactualise à notre temps, abandonne toute forme de violence et autorise l'apostat.
Certains musulmans s'y essaient, mais il s'agit d'un phénomène relativement marginal (et dangereux pour la santé) rendu difficile justement par les mécanismes de renforcement prévus à même "le système" ("Nul ne peut changer les paroles d'Allah"; coran incréé, etc).
:s
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8495
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 26 oct. 2017, 13:09

Il serait temps que l'Islam se réactualise à notre temps, abandonne toute forme de violence et autorise l'apostat.
L'islam ne peut se 'réactualisé' car c'est une religion de révélation directe.
Dés lors l'islam ne peut qu'être fidèle à son 'beau modèle ' Mahomet (guerrier sanguinaire, pilleur, esclavagiste…) ou disparaître.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

antoine75
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar antoine75 » jeu. 26 oct. 2017, 23:05

Il serait temps que l'Islam se réactualise à notre temps, abandonne toute forme de violence et autorise l'apostat.
L'islam ne peut se 'réactualisé' car c'est une religion de révélation directe.
Dés lors l'islam ne peut qu'être fidèle à son 'beau modèle ' Mahomet (guerrier sanguinaire, pilleur, esclavagiste…) ou disparaître.
L'Islam ne dit-il pas que celui qui tue une personne c'est comme s'il tuait toute l'humanité ? Et celui qui vole doit avoir la main coupé ? Et qu'on doit respecter son prochain ?

Comment Mahomet peut-il alors être un guerrier sanglant, un pilleur, un esclavagiste ? Il y a sûrement du discernement à faire, de la part des musulmans en premier.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8495
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar PaxetBonum » ven. 27 oct. 2017, 8:25

L'Islam ne dit-il pas que celui qui tue une personne c'est comme s'il tuait toute l'humanité ?

Sachez que c'est une citation tronquée utilisée comme propagande :

""Quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes"

Le verset suivant précise ceux qui apportent la corruption sur la tere :

"La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,"

Les blasphèmes ou la mécréance par exemple sont considérés comme des actes graves qui font de vous des corrupteurs.

Bref ce verset ne s'applique qu'aux musulmans, on peut tuer le reste de l'humanité car il est corrompu et corrupteur…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

antoine75
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar antoine75 » ven. 27 oct. 2017, 10:20

Merci PaxetBonum pour ces précisions. J'ai beau chercher du bon dans le Coran, à chaque fois je suis contredit ... Je commence à me faire une opinion de plus en plus négative de l'Islam.
Tout semble à jeter. :D

Charbel
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : sam. 16 sept. 2017, 0:11
Conviction : Œcuménisme

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Charbel » lun. 30 oct. 2017, 0:54

Bonsoir Suliko,
Parce que Muhammad n'a sans doute pas rêvé lorsqu'il dit avoir eu la révélation de l'ange Gabriel. Or, comme cet ange n'a pu enseigner le contraire de la vérité sur Dieu, il faut bien admettre que ce n'était pas un ange, mais un démon. Le Christ nous dit bien de nous méfier des gens, même ayant l'apparence d'un ange, qui prétendraient nous enseigner un autre Evangile que le sien.
Théorie intéressante.
Certes, les musulmans croient adorer Dieu, mais ils en ont une conception faussée par leur rejet du christianisme. C'est très bien d'adorer Dieu, mais encore faut-il le faire de la bonne manière.
Là-dessus nous divergerons forcément car je considère qu'il y a 1000 façons d'adorer Dieu.
De plus que penser des Juifs qui adoreraient mal Dieu également, qui plus est, alors qu'il leur avait été révélé de le faire ainsi ?
Notamment, à ma connaissance, jamais il n'a été révélé aux Juifs que Dieu était trine, faussant donc de fait leur dévotion.
Qui plus est, l'islam a de fait imposé sa loi à des régions autrefois chrétiennes (Afrique du Nord, Levant, Balkans), égarant les gens loin de Dieu en faussant l'image qu'il faut avoir de Lui. Par ce fait, cette religion n'a pas été moins néfaste que l'athéisme pour la religion chrétienne. Que reste-t-il de la brillante Chrétienté orientale ? Des miettes...
...
Et on pourrait à la limite parler de demi mal si l'islam n'avait pas conquis des terres autrefois chrétiennes en réduisant la Chrétienté à presque rien et si, une fois le christianisme arrivé en ces terres islamiques, les musulmans s'étaient mis à se convertir à la vraie religion. Mais ce n'est pas ce qui s'est passé et ce qui se passe toujours : non seulement l'islam et la Chrétienté s'opposèrent tout au long de leur histoire (Lépante, etc...), mais en plus, les régions devenues musulmanes semblent à présent impossibles à reconvertir à la vraie foi
Je demande à voir la pratique réelle des populations islamisées : certes il y avait des Chrétiens, mais sans doute aussi beaucoup de païens, notamment dans la péninsule arabique.
Mais effectivement si on suppose que ces populations auraient tôt ou tard renoncé au paganisme pour le Christianisme, alors l'Islam lui aurait coupé l'herbe sous le pied.
Quoi qu'il en soit renoncer à adorer n faux dieux pour n'adorer que Le Dieu Unique est déjà en soit un grand bien, puisque le 1er commandement ; même si un Chrétien considérera que cette adoration est imparfaite.
Mais justement, les valeurs de l'islam ne sont pas similaires à celles du christianisme. Prenez quelques exemples simples, comme le mariage ou les relations homme-femme, et vous verrez toute la différence ! Sans parler de la codification de l'esclavage, qui n'a pris fin que par la volonté occidentale (et encore cette pratique subsiste-t-elle dans certaines régions...).
Vous prenez pour exemple des divergences, notamment la monogamie, qui sans être un commandement explicite me semble effectivement plus que recommandée, je dirais même que c'est un idéal, pour les Chrétiens.
Et elle est également le standard de fait dans le monde musulman, même si la polygamie est explicitement permise par l'Islam.
Quant aux relations hommes-femmes en général elles sont extrêmement variables dans l'espace et le temps, et très grandement influencées par le monde, et c'est aussi vrai pour les Chrétiens.
Quant à l'esclavage dans l'Islam, d'une part il est une bonne oeuvre de libérer les esclaves, pouvant même se substituer à ma connaissance à des choses aussi sacrées que le Ramadan, d'autre part combien de Musulmans en ont fait usage dans le temps.
tant l'islam imprègne toute la société et tant le fait de choisir une autre religion est tabou (et passible de la peine de mort, du moins pour les hommes).
L'apostasie est un péché des plus graves pour le Judaïsme et le Christianisme aussi, et c'est bien normal.
Et la pression sociale que peuvent subir les aspirants à la conversion dans le monde musulman est la même que celle qu'ont pu subir d'autres dans l'Occident quand il était chrétien, avec le risque de condamnation à mort par le Clergé ou par les concitoyens.
D'ailleurs, ce que nous voyons très clairement aujourd'hui, c'est que l'athéisme et l'islam se nourrissent l'un l'autre, la déchristianisation massive des terres autrefois chrétiennes s'accompagnant d'une attirance pour l'islam, religion ne se soumettant pas face à la modernité et proposant un sens de la vie clair aux gens désorientés par une société qui a oublié quels sont les vrais principes. Soloviev le disait déjà : le christianisme hérétique est une porte ouverte à l'islam.
D'une part je ne pense pas qu'il y ait un phénomène massif de conversions à l'Islam : il me semble quelques milliers par an sur des 10aines de millions d'athées ça fait pas bézef.
Et les entrées sont une choses, mais combien de sorties, officielles ou pas, combien de Lydia Guirous, de Fadela Amara, de Rachida Dati, de Kamel Daoud, et autres Nabila ?
D'autre part, j'aimerais aussi croire que la vacuité spirituelle du monde appelerait un retour à Dieu, mais ce n'est pas ce que je constate : la plupart des athées se satisfont très bien de ce vide et au contraire ils s'en gaussent, s'estimant "libérés" de la religion, alors qu'ils sont désormais prisoniers du Malin, et ils s'y sentent en sécurité, comme l'araignée dans sa toile.
Mais je considère qu'il y a encore là des chemins "cachés" vers Dieu : fonder une famille, car finalement élever des enfants exige de faire don de soi aux autres, aux faibles, et amène à connaitre un amour vrai, et je suis persuadé que beaucoup y trouvent là la rédemption de leurs dévoiements de jeunesse sans même s'en rendre compte.

Charbel
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : sam. 16 sept. 2017, 0:11
Conviction : Œcuménisme

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Charbel » lun. 30 oct. 2017, 0:58

Bonsoir Cinci,
...
Charles Journet, L'Église du Verbe incarné, tome 3, p. 1334
Vision intéressante et éclairée.
Cependant là encore l'accent est mis sur les divergences, dans ce cas mêmes des contradictions comme la Trinité et l'Incarnation.
Le rejet de ces deux dogmes n'est pas à mon sens suffisant pour qualifier le rejet du Christianisme.
Pour moi accepter Jésus comme porteur d'une Révélation c'est déjà être chrétien, et ce sont effectivement les dogmes qui détermineront si on est catholique, chrétien d'Orient, protestant de telle ou telle église...
Mais quant à l'athéisme, le Cardinal Journet soulignait que celui-ci était d'une gravité sans pareille. Il comparait l'athéisme à une religion de l'Antéchrist (sic.) .
...
Effectivement ça rejoint ce que je disais sur la gradation qui me semblait naturelle pour un Chrétien entre l'athéisme, rejet absolu de Dieu, et l'Islam, hérésie exigeant Son adoration.
Dans son livre, Yvan Blot écrit...
Mise en perspective intéressante avec Platon, je me demandais pourquoi il était si souvent présent dans les échanges chrétiens.
C'est évident que des chrétiens ne peuvent pas avoir comme objectif de favoriser l'islam dans le but de faire reculer l'athéisme. Ce serait parfaitement insensé et suicidaire à la fois. Les chrétiens doivent favoriser le christianisme naturellement.
Le principe général me semble des plus censé, cependant entre la peste athée et la grippe islamique les choses ne sont pas aussi évidentes.
À moins que comme Incertain vous considériez qu'après s'être vautrés dans la fange athée les Hommes aspireront à s'en purifier ; je ne dirais pas que c'est impossible car je ne connais pas les plans de Dieu, mais je ne vois malheureusement pas les choses se profiler comme ça à l'horizon, même si j'aimerais y croire comme vous.
C'est plutôt le système actuel de gouvernance (qui se prétend neutre, aseptisé, incapable de juger qu'une religion serait meilleure qu'une autre, etc.) et qui est appuyé largement par les épiciers, les marchands, les capitalistes qui défavorise le christianisme au profit de l'islam et pour différentes raisons d'ordre purement pragmatiques, rationalistes, uilitaires et immédiates.
Bien sûr à quoi s'attendre d'autre avec une gouvernance athée, et même antithéiste.
Et il est vrai que parfois les Musulmans savent se montrer plus dociles : ils sont restés sagement à la niche pour le mariage homosexuel alors que les Catholiques ont aboyé fortement.
Mais en général c'est plutôt le contraire : les Catholiques sont habituellement plus dociles, et on n'a pas encore vu de "cité catholique" s'embraser.
L'incroyance militante ne fait que fragiliser la société chrétienne dans un premier temps, rendant celle-ci beaucoup plus poreuse à la pénétration de diverses idéologies antichrétiennes (cf marxisme, communisme, nazisme, matérialisme, ultralibéralisme, etc.) et ce qui ouvre une porte pour l'islam comme on le voit de nos jours.
Comme je l'évoquais plus haut c'est une porte des plus riquiqui car l'Islam est loin d'être "swag" pour la jeunesse décérébrée car rejetant les innovations mondaines qu'on lui a inculquées comme constituant le "bien"©.
A la décharge de Relief, vous pourriez toujours penser que la séparation n'est pas si étanche entre le monde naturel et surnaturel. Je veux dire que vous n'êtes pas forcé de penser que le retour du christianisme en Russie tiendrait qu'à un pure phénomène sociologique humain. Il s'avère que la providence divine agit également au travers de l'action des hommes. Voir le cas de Cyrus de Perse dans l'Ancien Testament. Un chrétien de Russie peut aussi bien penser que Vladimir Poutine serait un cas analogue.
Sans doute, on verra bien qui lui succédera.
Vous avez raison. Il est vrai que certains chrétiens pourraient toujours penser "tactiquement" de la sorte. Je reconnais que l'on pourrait parfois avoir cette impression. C'est pas toujours clair. Je vous donnais juste mon avis d'un point de vue idéal. Normalement, les chrétiens travaillent à la promotion du christianisme et pas autre chose, ni au New Age ni à la propagation de la foi du prophète Mohammed.
L'idée n'est pas que les Chrétiens promeuvent l'Islam, mais de créer un contre-pouvoir qui pourra agir fasse au pouvoir mondain, sur des questions sociétales typiquement : pour reprendre l'exemple du mariage homosexuel, si tous les croyants avaient parlé d'une seule voix ça ne serait sans doute pas passé.

Charbel
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : sam. 16 sept. 2017, 0:11
Conviction : Œcuménisme

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Charbel » lun. 30 oct. 2017, 1:06

Bonsoir PaxetBonum,
Alors selon votre définition l'islam est bien du royaume de satan.
Pourquoi ? Parce qu'il nie le salut apporté par le Christ, il nie sa divinité…
Il rejette donc Dieu et appelle à adorer un autre dieu appelé Allah et qui peut venir après le Christ si ce n'est l'antiChrist ?
Faux : l'islam issue de satan ne fait que singer Dieu, satan ne peut rien faire d'autre, il ne créé rien.
AInsi ces gens ne se tournent pas vers Dieu mais vers satan.
C'est un sophisme. :)
Oui l'Islam nie la divinité de Jésus.
Mais il ne rejette absolument pas Dieu, qui est explicitement désigné comme étant celui des Juifs et des Chrétiens.
La différence est que Juifs et Musulmans voient Dieu comme une seule entité "pleine", le Chrétien lui en a une vision plus "subtile".
Pour aller dans votre sens on pourrait considéré que Juifs et Musulmans sont myopes en ne percevant pas ces détails, ils voient flous.
Ou encore que les deux premiers voient le tout sans se douter des composants : le tamarin sans les graines à l'intérieur.
Cela est annoncé par St Paul : "Non pas qu'il y ait un autre Evangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l'Evangile de Christ. Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème! Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème !…"
Merci pour cette référence, mais elle me semble limitée au fait qui concerne cet épître : l'adoption par les Galates d'une variante judéisante du Christianisme.
Leurs valeurs sont diamétralement opposées aux nôtres : ils tuent ceux qui refusent l'islam, ils tuent ce qui quittent l'islam, il prétendent jeûner en pénitence et se gavent la nuit… etc…etc…
Elles ne sont pas identiques certes, mais très loin d'être "diamétralement opposées", ne serait-ce que le 1er commandement commun aux 3 : la reconnaissance et l'amour exclusif de Dieu.
Quant au "ils", il ne désigne que peu de Musulmans à mon avis concernant les mises à mort ; et pour le Ramadan beaucoup continuent à mener leurs activités habituelles, comme le travail, donc il faut bien rattraper le déjeuner en le ventilant sur les 2 repas nocturnes, sans compter l'aspect festif qui amène forcément des extras comme les gâteaux.
Petit rappel d'histoire passée et actuelle :
...
Là encore quelle proportion de Musulmans se sont fourvoyés dans cette alliance contre-nature ?
De plus c'était dans le contexte du nationalisme arabe, et notamment la menace du sionisme qui était de plus en plus actif dans la région, notamment sous l'influence anglaise, avant de culminer en 1948 avec la création d'Israël, et Hitler avait sans doute fait de belles promesses.
Sans compter qu'il suffit de quelques personnes, dont pas des moindres comme le Grand Mufti, pour en embrigader des milliers d'autres.
Et sans parler du grand nombre de Musulmans qui se sont retrouvés du côté des Alliés.
Et c'est sans commune mesure avec les millions de Chrétiens qui se sont retrouvés dans les armées de l'Axe.
Vous vous trompez encore il s'agit de leurs 'martyrs' encore diamétralement opposés aux nôtres…
Ils sont dans l'état d'esprit des croisés souhaitant mélanger la destruction des incroyants avec le martyr, avec quelques siècles de retard, ce qui rend leur discours croquignolesque.
En pays musulmans il y a toujours eu des dhimmies, ce n'est pas nouveau.
Pour ce qui est de la destruction de la chrétienté d'Orient c'est déjà effectif : ils représentent actuellement 10% de ce qu'ils étaient il y a 50 ans…
J'évoquais plutôt les Chrétiens d'Occident, et leur persécution est un phénomène "nouveau" ayant 2 siècles.
L'islam ne peut se 'réactualisé' car c'est une religion de révélation directe.
Dés lors l'islam ne peut qu'être fidèle à son 'beau modèle ' Mahomet (guerrier sanguinaire, pilleur, esclavagiste…) ou disparaître.
La "réactualisation" ne me semble pas avoir plus de sens pour le Judaïsme ou le Christianisme, car cela est souvent un euphémisme pour "soumission au monde".
Quant à ce que retiennent principalement les Musulmans du ministère de Mohammed je pense que c'est tout sauf ces aspects, quelles qu'en soient la réalité et l'ampleur.
Sachez que c'est une citation tronquée utilisée comme propagande
Tout à fait.
Les blasphèmes ou la mécréance par exemple sont considérés comme des actes graves qui font de vous des corrupteurs.
À ma connaissance, comme pour les 3 religions, et c'est bien logique.
Bref ce verset ne s'applique qu'aux musulmans, on peut tuer le reste de l'humanité car il est corrompu et corrupteur…
Je pense que vous allez un peu vite en besogne : non le Coran, et notamment ces versets, n'appelle pas à l'amour inconditionnel de tous les Hommes, mais non, à ma connaissance, il n'appelle pas non plus à exterminer tout ce qui pourrait s'apparenter à un mécréant.

Charbel
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : sam. 16 sept. 2017, 0:11
Conviction : Œcuménisme

Re: P. Henri Boulad (Egypte) : Dites-nous ce qu'est l'Islam

Message non lupar Charbel » lun. 30 oct. 2017, 1:12

Bonsoir Anne,
Je ne sais si vous parlez de "ma" pensée ou de la pensée catholique. Perso, il ne me vient pas à l'idée de vouloir convertir le peuple de la Première Alliance.
À ma connaissance c'est bien une mission de l'Église, après de là à dire que c'en est une de chaque Chrétien aucune idée.
Le "parfois" est tout à fait indiqué. Le nombre de condamnations au bûcher a été beaucoup moindre que ce que l'on aime bien faire croire pour discréditer l'Église. Pour rappel (citation tirée d'un autre contexte, mais pertinente) :
...
Oui j'ai bien été prudent car je sais le nombre limité d'application de ces lois, ce qui ne change rien à leur existence.
D'ailleurs, on peut dire sans trop de crainte de se tromper que cette époque et cette pratique sont révolues mais je ne pense pas qu'on puisse en dire autant, disons, de la lapidation ou des mutilations. D'autres ont déjà parlé de l'esclavage.
Pour la lapidation et les mutilations, elles sont certes possibles en Islam, mais là encore quasiment pas appliquées.
Quant à l'esclavage j'en parle plus haut.
Vous faites bien de le penser car je doute que vous puissiez le prouver... J'ai un vague souvenir d’inondations au Pakistan où le-dit secours était en effet distribué aux musulmans d'abord et seulement.
Cependant, vous admettrez que "partager avec tous, sans distinction" comme le prône le christianisme, est une "coche en haut" de les "musulmans d'abord" et les "infidèles peut-être" (de préférence si ceux-ci sont "convertissables") mais "fort probablement pantoute".
Possible, mais ce n'est pas contradictoire avec ce que je disais : les stocks limités ont pu être donné en priorité aux Musulmans, plutôt que de tirer au sort par exemple.
Mais là encore je ne pense pas que ce soit la pratique générale.
D'ailleurs, parlant du Croissant en question, j'ai toujours pensé, de mon côté, que si quelqu'un est encore capable de s'offusquer de recevoir les services de la Croix rouge, c'est qu'il est pas encore assez enfoncé dans le "stuff" brun. Mais, bon. Je retiendrai cependant que l'initiative de la mise sur pied de la Croix rouge précède largement la fondation du croissant de la même couleur.
Je ne connais pas l'histoire de ces institutions, mais je comprends tout à fait qu'il soit plus aisé de mener des opérations sur le terrain avec un ancrage local et que l'affinité sera plus grande.
Pour ce qui est de faire profil bas, on peut affirmer que si les chrétiens ont persécuté, ils l'ont été aussi depuis les tous débuts et que non seulement on leur a rendu la monnaie de leur pièce au centuple mais que c'est toujours d'actualité.
L'index Mondial de Persécution des Chrétiens 2017 estime que 215 millions d'entre eux sont gravement persécutés dans 50 pays. Vous pouvez jeter un œil vous-mêmes et voir combien sont le fait d'états musulmans.
Effectivement les persécutions les plus graves, c'est à dire avec risque vital, se produisent en grande partie dans le monde musulman.
Les "fail-safes" mis en place par l'islam pour répandre son idéologie et conserver ses ouailles sont autrement coercitifs que ce qui était/est prévu par la Chrétienté. Ils sombreront peut-être mais je ne crois pas que ce soit demain la veille ou que la casse qui en résultera soit négligeable.
Cela est peut-être vrai dans les pays musulmans, de même que c'était vrai en Occident chrétien.
Et les valeurs mondaines, dont l'athéisme, métastasent aussi dans les pays musulmans : de plus en plus se mettent à manger de façon extrêmement ostentatoire pendant le Ramadan, sans être inquiétés plus que cela par les autorités censées pourtant être garantes de la foi.
Donc la machine à broyer la foi, ce bulldozer infernal, est déjà bien en marche aussi dans le monde musulman.
Certains musulmans s'y essaient, mais il s'agit d'un phénomène relativement marginal (et dangereux pour la santé) rendu difficile justement par les mécanismes de renforcement prévus à même "le système" ("Nul ne peut changer les paroles d'Allah"; coran incréé, etc).
J'ai déjà évoqué, ironiquement, cette volonté de "moderniser" à tout prix les religions.
Ces mécanismes dont vous parlez sont aussi présents dans le Christianisme, ce qui n'empêche pas certains bien sûr de relativiser la portée des Écritures.
Et c'est un phénomène surtout dangereux pour la Foi, car peut-être espérez-vous qu'un hérétique Musulman apostat renaitra en Chrétien, mais moi je pense qu'il n'y aura tout simplement plus rien, que le vide athée, et qu'il pourra lui-même contaminer ... des Chrétiens.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités