Expérience de mort imminente (EMI)

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
WhiteAndBlack
Censor
Censor
Messages : 95
Inscription : mar. 24 juin 2014, 20:34

L'expérience de mort imminente

Message non lupar WhiteAndBlack » sam. 02 août 2014, 14:28

Regardez cette vidéo qui raconte ce qu'un homme a vu après sa mort, c'est hallucinant : http://youtu.be/aMwknAigCEM

Avatar de l’utilisateur
Ben1306
Censor
Censor
Messages : 178
Inscription : sam. 28 janv. 2012, 10:57

Expérience de mort imminente :

Message non lupar Ben1306 » mar. 02 déc. 2014, 15:12

Biens chers frères, et biens chères soeurs,
Je m'adresse à vous ce jour afin de connaître votre point de vue concernant les expériences de mort imminente.
En effet j'ai fait la rencontre (amicale) d'une personne en détresse (son papa allait se faire opérer de la carotide), dont le papa a fait 3 arrêts cardiaques à la suite de cette opération (espacés les arrêts), jusqu'au jour où en se réveillant du coma il lui a parlé de moi sachant qu'on ne s'est jamais vu ni entendu parler de moi. Il lui a dit je t'en parlerai le moment venu. Aujourd'hui il va mieux mais il refuse de parler de ça.
Ne pensez pas que je me prend pour un messie ou autre, je suis bien pire que vous mais je vous avouerai que ça me trouble.
Par contre j’ai une énorme foi en Dieu et une très grosse sensibilité aux choses. Il m'arrive de savoir si un drame s'est produit dans une maison ou si je rencontre des gens. Jamais je n'ai fait de spiritisme. Il m'arrive juste de parler à mon défunt papa.
Si vous pouvez m'éclairer, toute explication rationnelle ou chrétienne sera prise au sérieux.
Merci de m'avoir lu
Que Dieu vous bénisse :coeur:
[Message fusionné avec ancien fil sur les EMI]
Autre sujet que vous pouvez consulter; émission de KTO sur les EMI :
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... MI#p237391

pillot
Barbarus
Barbarus

EMI : Témoignage

Message non lupar pillot » mer. 10 déc. 2014, 18:53

« LA VIE APRES LA VIE »
Le 01 avril 2011 Là où ma vie a basculé

Première partie Récit EMI (état de mort imminente)

La « vie » après la mort … Ou la VIE après la VIE… LE 01 AVRIL 2011 …

Une violente douleur dans la poitrine puis dans le bras gauche et la mâchoire, une heure de massage cardiaque, dix électrochocs, 14 jours de coma, le cœur s’arrête, et tout bascule dans l’inconscience, c’est la mort………………………………..

Les premières sensations de choses irréelles sont des images d’un grand tunnel sans fin avec des Couleurs vives et violentes, plein de tourmente et de bruit comme si je tombais dans un précipice sans fond. Mon corps me faisait mal avec des nausées, la panique s’emparait de moi de voir ce monde qui me paraissait être l’enfer.

Dans un bruit infernal tout s’arrête subitement et je suis assis au sol; autour de moi des labyrinthes en forme de grotte dégoulinants d’humidité avec des plantes horribles et ces personnages hideux et encore ces vilains oiseaux, de gros poussins que je revis plus tard dans ma chambre.

Une voix que je ne connais pas me dit "ne reste pas ici, tu n’en ressortiras jamais, cette tourmente sera de pire en pire, tu n’as rien fait pour mériter cela". Je ressentais tout ce qu’il se passait autour de moi, beaucoup d’agitation, et j’étais content d’avoir quitté ce monde irréel mais très vite la réalité reprenait le dessus et encore ces souffrances et ce mal-être de mon corps; tout à coup une grande confiance dans l’équipe médicale s’installa dans mon esprit, je sentais que quelque chose se passait, je me sentais bien, tout était paisible, je m’endormais dans un sommeil profond, plus rien ne pouvais plus m’arriver, encore quelques mots de l’extérieur du personnel soignant très lointain et presque inaudibles, puis cette sensation de bien-être.

Dans un élan surnaturel je me sentis m’envoler à grande vitesse autour de la terre et la carte du monde défilait au-dessus de mon lit; je cherchais un endroit où me poser, certaines images de ma vie apparaissaient selon l’endroit où mes yeux se posaient, j’avais l’impression d’être en errance. Quand tout à coup une lumière très vive ni blanche peut-être une couleur bleutée indéfinissable mais une ambiance sereine dans un calme paisible où l’on ne ressent que de l’amour et du bonheur sans souffrance ni torpeur. Là j’aperçus le visage de mon frère (décédé récemment), les yeux regardant vers le ciel puis quelques instants plus tard il me dit : « pas toi, redescends ». Surpris par cet ordre, je ne comprenais pas pourquoi je devais redescendre sur cette terre, j’étais si bien et je ressentais que toute ma famille, père, mère, frère, oncle, tante, grand-mère, grand-père, et bien d’autres étaient là et m’attendaient. Puis sous mon insistance, un dialogue sous un bel arbre s’établit avec mon frère qui m’expliqua que je n’avais rien à faire ici. Je ne comprenais pas pourquoi: lui, il avait le droit de vivre ce bonheur mais pas moi. Il m’expliqua que sur terre ma famille avait encore besoin de moi (et la sienne, alors, elle n’a pas besoin de lui ?). J’ai eu un sentiment d’injustice : lui qui n’était pas croyant et que l’on a incinéré, contrairement à ce qu’il se fait dans la famille, c’est le premier et j’espère le dernier (c’est un coup de gueule personnel). Puis il ajouta qu’il était bien avec les siens et qu’il avait accompli sur terre ce qu’il avait à faire et là je vis tous les visages de mes proches décédés dans un flou rapide; je tendais la main droite vers eux mais aucun ne la saisit. Les larmes me coulaient des yeux, telles un torrent et je suppliai encore et encore qu’un seul m’accepte ou me parle mais en vain (c’était trop injuste).

Je me retrouvais seul, soudain une silhouette vêtue de blanc et bleu, sans vraiment de visage, avec une petite voix, me laissait quand même le choix de rester ou de redescendre: c’était la seule main tendue que je pouvais prendre. J’étais conscient que le fait de revenir sur terre signifiait pour moi souffrance mais je ressentais l’amour de ma famille terrienne et toute la peine qu’elle avait, mon choix fut de revenir vers eux. Ce choix je l’ai fait pour eux car pour moi il aurait été plus facile de rester là où j’étais. La transition fut brutale: un mal être s’emparait de mon corps et encore ces images fugaces. Puis cette voix de cette infirmière du nom de Marie que je percevais parfois (pendant mon coma) était pour moi d’un grand réconfort quand elle était près de moi. Je savais que j’étais réellement sur terre car elle me parlait beaucoup, je ne l’ai pas vue mais dans mon esprit elle ressemblait à mon épouse quand elle était jeune. Je suis sûr maintenant qu’il y a quelque chose de beau après la mort (laquelle ne me fait pas peur, ce qui me terrifie c’est l’approche de la mort) et cette chose s’adresse à tout le monde, croyant ou pas, de toutes religions confondues dès lors que l’on a mérité, par notre vie sur terre: c’est un ressenti que j’ai.

Depuis un morceau de moi est resté ailleurs, je ne suis plus le même dans ma tête, les choses ne sont pas très claires, parfois je me sens étranger à ce monde, j’ai aussi parfois du mal à me supporter, je pense ne plus être le même qu’avant, je le ressens aussi de la part de mes proches; je me demande si j’ai fait le bon choix, mais quand tout va bien je suis certain que ce choix était le bon. Je le doit à l’acharnement d’une équipe médicale hors pair et c’est pour cela que je dois tenir le coup, au moins par respect pour leur travail. Les mots manquent là aussi pour les remercier. Je n’ose pas parler de toutes ces choses, c’est pourquoi je l’écris avec beaucoup de difficulté.

La rédaction de ce récit m’a pris beaucoup de temps; par petits morceaux j’ai reconstitué ces évènements avec mes mots mais certaines choses ne peuvent ni être écrites ou dites tellement c’est indescriptible. Cela peut paraitre de la folie ou du rêve, j’ai l’impression que je n’ai pas le droit d’en parler et j’ai honte de ce qu’il m’est arrivé, de ce que j’ai fait subir à ma famille, car je n’ai pas vécu la réalité de ces jours de coma. Plusieurs fois par semaine, la nuit, je revis certaines scènes soit en cauchemar soit en bonheur. Je souhaiterais que tout ce qui est négatif sorte de mon esprit car pour moi cette expérience fut plus négative que positive, mais néanmoins j’ai une profonde envie d’y retourner car maintenant je me sens inutile ici-bas. Je pense que je n’ai vu que le passage qui mène à l’au-delà sans avoir franchi un certain seuil : un jour je pourrai voir de l’autre côté.

La vie sur terre n’est qu’une étape, elle est la préparation à une autre VIE « mais il n’existe pas de mot pour décrire ce quelle sera…… ********************************************************

Deuxième partie : RESSENTI ET EVOLUTION DE LA REFLEXION
Ecrit le 15 février 2014


Une mort suicidaire passerait par la faucheuse "qui ment en disant qu’elle nous conduirait dans un monde meilleur". Cette mort n’aurait de conséquence qu’une âme en errance ou bien une âme dans le "bas astral" (enfer)….

« Naitre, mourir, renaitre sans cesse, telle est la loi «

Je me suis rendu compte qu’à la plupart des personnes à qui j’ai remis ce document, le dialogue fut rompu pratiquement à chaque fois et je me demande bien pourquoi ?

Depuis je me sens seul comme si j’étais isolé du monde, je suis sur mon île et j’observe le monde d’un autre point de vue et parfois j’ai très peur de tout ce qui m’entoure. Je ressens que tout se dégrade autour de moi, le contact avec les gens et ma famille, et même mon couple: le dialogue, tout cela a changé. Je souhaite que cette situation ne soit que passagère car c’est très difficile à vivre.

Je n’arrive pas à me concentrer sur des choses courantes (la conduite, le bricolage etc.…) lire, se poser et tout simplement ne rien faire, une heure maxi et tout part dans tous les sens comme si le cerveau se déconnectait; même des choses logiques que je faisais sans problème avant sont devenues difficiles à accomplir.

Les nuit sont parfois infernales avec des réveils spontanés, les yeux grand ouverts et souvent accompagné de mal de tête, même après deux ans et demi et toujours ces images de cet EMI (Quand cela cessera-t-il?).

J’aimerais mettre à profit plus tard cette expérience auprès de personnes aux portes de la mort du corps afin de les réconforter, de les préparer à ce qu’ils vont voir de l’autre côté et de les aider à passer ce cap. Le fait de partager, ce que je commence à appeler un « TRESOR », tel un jardin en friche, que je dois nettoyer et cultiver, faire pousser tout ce qui est bon en moi et détruire tous ce qui est mauvais. C’est une façon qui peut m’aider énormément à affronter ce quotidien qui me pèse sur les épaules. L’envie de partager tout cet Amour, avec un grand A, que j’ai pu constater de l’autre côté me donne le courage de parler avec des gens réceptifs. Je suis persuadé que, si les gens savaient qu’ils allaient mourir, ils nous inviteraient chez eux pour un dernier repas.

« Celui qui meurt avant de mourir, ne meurt plus quand il meurt »

Celui qui un jour a vécu la mort n’a désormais plus aucune raison de la craindre. Les fruits d’un EMI (Etat de Mort Imminente), ont toute leur vie pour l’assimiler, et après, toute sa mort pour la savourer….

3 ème partie, réflexion personnelle et citations qui correspondent à mes ressentis

La mort est toujours représentée par le noir et la tristesse, certes cela fait beaucoup de mal de perdre un proche, et j’en sais quelque chose, mais il faut que tout le monde comprenne que pour celui qui part ce n’est que du bonheur; quand le jour arrivera pour moi-même, mon souhait est que tout soit en blanc (les fleurs, les gens, etc..) et que la musique soit celle que vous aurez choisie avec votre cœur, qu’elle soit gaie, et sachez que je serai toujours avec vous, vous ne m’entendez plus mais rien ne pourra vous empêcher de me parler et suivez bien cette prière « Amérindienne « qui n’est que pure vérité.

« Ne me pleurez pas...je ne suis pas mort «
Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai !
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer mais pour me parler
« Je ne suis pas là, je ne suis pas mort. »


Cette prière n’est que pure vérité, pour l’avoir vécue dans ce sens, de cette façon, en 2011, lors de mon coma:

« Prenez soin de ce tout ce qui vous entoure »

La vie sur terre est difficile, ennuyeuse, avec ces moments d’angoisse, ces moments heureux que nous nous devons être encore plus heureux au quotidien Nous aimer, nous aider, sans haïr, sans se juger les uns les autres; laissons de côté le côté matériel, biens et argent, qui ne font que se battre, les humains tels qu'ils sont sur terre et qui seront sur le même pied d’égalité le moment venu. Mon rêve serait ne plus rien posséder et de ne vivre que des choses que la terre nous offre si généreusement et dont l’on ne sait pas forcément tirer profil au bon moment. Tous passent tels des nuages; il faut profiter de tout ce qui est offert comme à une pierre précieuse brute pour lui donner toute sa richesse, en la travaillant chaque jour pour lui donner toute sa valeur non pas monétaire mais la valeur de l’esprit que l’on lui accorde, soit le sens et la beauté de la vie.

Merci à plusieurs personnes, qui ont su m’écouter et qui se comptent sur les doigts des deux mains, pour leur soutien, pour certaines phrases et certains conseils. Tout serait tellement simple si nous savions regarder avec les yeux de notre cœur ! Laissons-nous aimer par lui. Arrêtons d’aimer n’importe quoi et apprenons à « aimer »; lui seul est la lumière, lui seul est notre devenir. Donnons-lui tout de nous, offrons-nous à lui et il nous donnera tout car qui d’autre pourrait le faire ? Qu’est-ce qu’un EMI, sinon un avant-gout de la réalité ?

« SOIS CE QUE TU ES … CE MONDE N’EST QU’ILLUSION »

Dans le cadre de l’EMI les mots et les images terrestres ne peuvent pas tout expliquer; le dialogue avec des êtres chers ne serait pas faits de paroles mais plus de télépathie, si l’on peut dire. Les images que j’ai pu retranscrire ne sont pas réellement non plus la pure réalité mais se rapprochent de mes ressentis sur le moment où j’écris ce récit, de même que certaines citations. Le fait de sentir sa vie s’échapper fait perdre toute notion de temps et d’espace, l’on fait partie de la lumière que l’on voit dans une sagesse infinie; l’échelle de référence, telle que nous la connaissons sur terre, s’effondre et vous transforme l’esprit hors de la matière et au réveil vous êtes transformé, comme une renaissance qui change le regard sur la vie. Quelque chose ou quelqu’un guide ma main car ce n’ai pas de ma compétence d’écrire ou de transposer les choses comme cela sur un ordinateur.
Quelque chose, ou encore Quelqu’un me donne à penser que d’ici peu de temps je pourrais entrer en contact avec l’au-delà; c’est un ressenti profond qui m’est dicté par la « femme sans visage » de mon récit . Mais je ne peux pas tout écrire sur ce sujet je passerais surement pour un hérétique ou pire… …….

« La vie est extraordinaire »
« La mort est extraordinaire »

Je suis en contradiction avec moi-même sur mon avenir et je compte beaucoup sur mon entourage médical et familial pour me guider dans ce labyrinthe ou chaque sortie me mène toujours au même endroit pour le moment mais je pense être sur le bon chemin, rien que le fait d’écrire me fait beaucoup avancer.

Heureuse est la solitude de celui qui est dans la joie, dans celui qui a appris la Vérité. Heureux qui s’est débarrassé de la méchanceté du monde et qui respecte tout ce qui vit. Heureux celui qui a vécu ses passions, comme moi-même, et ses désirs dans la vie professionnelle et qui n’éprouve pas d’orgueil à penser. Nul ne peut atteindre l’aube sans avoir passé la nuit…. L’aube, c’est-à-dire la lumière, la transparence, la légèreté, l’évolution.

«La vraie vie en somme »

Il ne faut rien regretter du passé; seul l’avenir compte pour moi. Aujourd’hui mon épouse, ma famille, mes enfants et petits-enfants, je me dois de les guider sur le droit chemin et là il y a un vrai travail .Pour les plus grands, il serait temps qu’ils se remettent en question sur leur choix de croyance, afin qu’ils la transmettent à leurs enfants, quelle qu’elle soit; elles sont toutes respectables tant qu’elles restent dans une logique de paix et d’amour, du respect des autres, dédaignant les guerres et l’argent; en fait il s’agit d’un Dieu unique sous diverses appellations que les centaines d'années ont fait évoluer en fonction des pays où elle est pratiquée. Ne considérant pas la foi comme une « assurance-vie » à laquelle il ne peut rien arriver; c’est dans le malheur qu’elle se trouve renforcée; c’est ainsi que la mienne a évolué considérablement depuis mon arrêt cardiaque. Une certaine plénitude s’installe au quotidien, renforcée par l’écoute des autres et de la musique qui vous transporte vers la relaxation et le rêve.

"Tu trouveras la solution au fond de toi si tu t’en donnes la peine. Cherche-la et elle viendra à toi comme une évidence. Prends-la et sers-toi en comme ta propre vérité. Si tu accèdes à cette vérité, tu franchiras alors toutes les montagnes sans te fatiguer. "

Tout cela c’est le même Dieu et ce Dieu m’a montré que l’univers dans lequel nous vivons est un superbe et merveilleux mystère où tout est en connexion pour toujours et à jamais.

Toute personne ayant eu une expérience de Dieu telle que celle-ci, qui a ressenti ce sentiment profond de connexion avec la réalité, sait qu’il n’y a qu’une seule œuvre réellement significative à accomplir dans la vie: c’est aimer; aimer la nature, aimer les gens, aimer les animaux, aimer la création elle-même, juste parce que cela existe. Servir la création de Dieu avec une main chaleureuse et aimante de générosité et de compassion – c’est la seule existence qui ait du sens."

« Ma famille, mon épouse, enfants et petits-enfants »

Voilà pourquoi je vis aujourd’hui et c’est déjà un autre « TRESOR » !

A la lecture de ce récit, qui n’est pas fini, n’hésitez pas à ouvrir le dialogue soit avec moi et entre vous………………………………………

le 12 février 2014 pillot.bertrand2@wanadoo.fr

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1545
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Les EMI

Message non lupar Christophe67 » ven. 12 déc. 2014, 15:58

@pillot

Oui , et ?


Ca n'enlève rien au fait qu'une EMI n'est qu'une approche de la mort et non pas un témoignage de ce qu'il y aurait après la mort puisque personne n'en est revenu en dehors du Christ.
N'oublions pas que l'accusateur, le diviseur,le tentateur dans ce cas, est un ange déchu et qu'il lui est possible de paraître en ange de lumière et d'agir avec puissance dans le domaine spirituel.
Je ne sais plus dans quelle lecture, j'avais lu que les âmes étaient accompagnées par des anges afin d'être protégées des dernières et plus puissantes attaques des démons de l'air. Pourquoi en faire abstraction et vouloir croire en la première image plaisante ?
... « SOIS CE QUE TU ES … CE MONDE N’EST QU’ILLUSION » ...
... dès lors que l’on a mérité, par notre vie sur terre ...
... Naitre, mourir, renaitre sans cesse, telle est la loi ...
Rien que dans ces petits extraits de phrases j'y vois un piège béant.
Tous ces beaux témoignages anthropocentristes alors que pour nous l'après est essentiellement théocentriste.

Il faut des fois savoir ramener à la simplicité, et pour préparer un futur voyage en Chine je préférerais croire quelqu'un qui est allé en Chine, que quelqu'un à qui on a montré des photos de la Chine.
On peut opposer le fait que leur vie a changé par la suite, quoi de plus normal puisqu'ils doivent "témoigner".


Cordialement.
"C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le Christ les faiblesses, les insultes, les contraintes, les persécutions et les situations angoissantes. Car, lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort. 2Co 12:10

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Expérience de mort imminente (EMI)

Message non lupar axou » sam. 20 déc. 2014, 14:12

"Toute personne ayant eu une expérience de Dieu telle que celle-ci, qui a ressenti ce sentiment profond de connexion avec la réalité, sait qu’il n’y a qu’une seule œuvre réellement significative à accomplir dans la vie: c’est aimer; aimer la nature, aimer les gens, aimer les animaux, aimer la création elle-même, juste parce que cela existe. Servir la création de Dieu avec une main chaleureuse et aimante de générosité et de compassion – c’est la seule existence qui ait du sens."
Cher Pillot,

je découvre votre beau témoignage. Merci d'avoir eu la générosité de prendre le temps de nous écrire avec précision sur votre expérience qui a porté du fruit.
Je vous souhaite de belles choses sur le Chemin !

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 548
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Les NDE negatives

Message non lupar Zarus » ven. 02 janv. 2015, 14:27

Les personnes qui ont des NDE négatives sont-elles des personnes qui auraient été en Enfer ?

Elles sont relativement rares (- de 10%) donc c'est pas si mauvais ? mais le problème, c'est pas que tous ne sont pas cathos ou même croyants à avoir des NDE positives.

Un Chrétien Repenti
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : ven. 17 oct. 2014, 3:09
Conviction : Catholique

Re: Les NDE negatives

Message non lupar Un Chrétien Repenti » ven. 02 janv. 2015, 15:46

Bonjour,

Les personnes qui font des NDE négatives sont effectivement des personnes ayant été en enfer, elles le disent elles-même et la description qu'elles font de leur expérience est tout à fait identique à ce que certains Saint on pu voir de l'enfer dans leurs visions ou semblable à la description qu'en fait l’Église Catholique.

Ce n'est pas qu'il y a forcément moins de NDE négatives: en fait elles sont surtout moins connues parce que les gens en parlent moins, par honte et par peur d'être pris pour fous. Sachez que les gens qui font des NDE positives ont déjà beaucoup de mal à en parler, donc imaginez pour des NDE négatives...

Que l'on soit croyant ou pas les gens qui font des NDE positives, lorsqu'ils sont là-haut, on leur conseille toujours de revenir sur terre, parfois on les renvoit tout de suite.

Il est donc impossible de savoir ce qu'il se passe après, et cet après est peut-être justement le jugement!

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12885
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Message de Pati - et de moi aussi

Message non lupar etienne lorant » jeu. 22 janv. 2015, 16:00

J'ai lu récemment un livre sur la vie d'Elisabeth Kübler-Ross, qui a passé la majeure partie de sa vie à étudier le phénomène de la mort - en tant que médecin. J'ai été surpris d'y retrouver les même témoignages sur ce qu'on a aussi appelé pudiquement "survivance, survitalisme", bien avant les études statistiques sur les témoignages de survie entreprise par Raymond Moody.

Parmi d'autres témoignages, en voici un particulièrement "neutre" : il y est plus question d'états de conscience que de religion, mais comme dans tous les autres témoignages, il y a la sortie hors du corps, la vue des tentatives de "récupération" du malade ou du blessé, un passage avec un "accompagnateur" et un retour. Chacun en tirera les conclusions qu'il voudra.

Si ce fil devait provoquer une controverse, je prie d'avance la modération de l'effacer: depuis quelque temps (depuis les attentats en France) je me sens invité à devenir beaucoup plus "discret" et à respecter la parole d'autrui... c'est très fort et très curieux pour moi aussi, mais c'est ainsi.

Voici :



.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

sil20
Barbarus
Barbarus

Re: Expérience de mort imminente (EMI)

Message non lupar sil20 » mer. 18 mars 2015, 21:26

En ce qui concerne les expériences de mort imminentes (EMI), on m'apprenait aujourd'hui que les revues scientifiques The Lancet et Nature ont ENFIN :p publié des études sur le sujet.

Un médecin français a aussi publié quelques livres sur la vie après la mort.
Voici une entrevue avec lui.

https://www.youtube.com/watch?v=XacIUOgfk8U

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8647
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les NDE negatives

Message non lupar PaxetBonum » ven. 20 mars 2015, 9:55

Les personnes qui ont des NDE négatives sont-elles des personnes qui auraient été en Enfer ?

Elles sont relativement rares (- de 10%) donc c'est pas si mauvais ? mais le problème, c'est pas que tous ne sont pas cathos ou même croyants à avoir des NDE positives.

Croyez-vous que tout ceux qui ont eu des NDE négatives en parlent ouvertement ?
Oui certaines témoignent de l'enfer :

https://www.youtube.com/watch?v=bWjH8hAFYkw
https://www.youtube.com/watch?v=QqiqO5BzH74
https://www.youtube.com/watch?v=xRSjzY0s0SM
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3212
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Expérience de mort imminente (EMI)

Message non lupar Héraclius » ven. 20 mars 2015, 11:49

Attention à ne pas tirer des conclusions par trop hâtives de ces phénomènes.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Yrwin
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : sam. 28 avr. 2012, 0:57

EMI d'un point de vue chrétien. De l'expérience à la convers

Message non lupar Yrwin » jeu. 23 avr. 2015, 21:33

Pardonnez moi si le sujet a déjà été abordé (j'ai la flemme de relire tous les posts) mais il existe des EMI "chrétiennes" ! (Je mets le mot "chrétiennes" entre paranthèses parceque ces expériences ne
rentrent dans le cadre d'aucune église).

J'ai rencontré une personne ayant vécue une EMI et qui est devenue protestante après cette expérience. Elle m'a dit avoir vu le Christ après avoir eus un accident de moto, mais elle ne pouvait par contre pas voir son visage, car il n'en avait pas (dixit).

Je n'ai pas osé lui demander si avant cela elle avait pu voir un tunnel, où jusqu'à quel stade de son EMI elle avait pu aller... Quand une personne vous raconte une histoire aussi intime on ose pas en demander plus pour satisfaire sa soif de curiosité. Mais ce fut une véritable EMI néanmoins.

Je trouve que son témoignage est magnifique car il donne du crédit aux EMI d'un point de vue chrétien. Je dis bien d'un point de vue chrétien parceque généralement on parle des EMI un peu pour prouver que la vie après la mort existe bien (ce à quoi croit forcemment un chrétien) mais dans la plupart des cas on ne parle pas des cas de EMI dans lesquelles les personnes revenues de l'autre monde ont échangé des mots avec Dieu, le Christ et aussi la Vierge Marie.

Je pourrais vous trouver des cas de EMI "chrétiennes" d'après des livres ou depuis internet mais celle que j'ai entendu depuis la bouche de cette femme devenue protestante l'a amenée à suivre Jésus et à se convertir.

Ignotus
Quæstor
Quæstor
Messages : 366
Inscription : dim. 31 août 2008, 13:30
Localisation : Berry

Re: Expérience de mort imminente (EMI)

Message non lupar Ignotus » ven. 01 mai 2015, 11:00

Bonjour
Je trouve un peu vain, surtout d'un point de vue chrétien, de chercher à interpréter ces témoignages, à partir du moment où le plus concerné, Lazare, n'a laissé aucune confidence relatée dans les évangiles...Etonnant, non ?

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1875
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Expérience de mort imminente (EMI)

Message non lupar Belin » dim. 03 mai 2015, 12:54

Bonjour
Je trouve un peu vain, surtout d'un point de vue chrétien, de chercher à interpréter ces témoignages, à partir du moment où le plus concerné, Lazare, n'a laissé aucune confidence relatée dans les évangiles...Etonnant, non ?
Non, pas étonnant. L'auteur de l’évangile a choisi ce qu'il devait écrire en fonction de l'enseignement précis qu'il voulait transmettre. Et en plus, si Lazare en a parlé après à ses proches, comment l'auteur de l'évangile pouvait le savoir?

Et enfin si la lumière qu'observent ceux qui font cette expérience est Jésus, comment Lazare pouvait-il faire la même expérience puisque Jésus n'était pas encore entré dans sa gloire? Puisque je crois (avis personnel), avant la descente de Jésus aux Enfers, il n'y avait ni paradis ni Enfer au Shéol; c'est après sa descente qu'il a jugé les méchants qui s'y trouvaient et pris les justes dans sa gloire.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Expérience de mort imminente (EMI)

Message non lupar Mac » dim. 03 mai 2015, 17:15

Bonjour kisito, :)
Non pas étonnant. L'auteur de l’évangile a choisit ce qu'il devait écrire en fonction de l'enseignement précis qu'il voulait transmettre. Et en plus si Lazare en a parlé après à ses proches comment l'auteur de l'évangile pouvait le savoir?
et enfin si la lumière qu'observe ceux qui font cette expérience est Jésus, comment Lazare pouvait il faire la même expérience puisque Jésus n'était pas encore entré dans sa gloire? puisque je crois (avis personnel), avant la descente de Jésus aux Enfers, il n'y avait ni paradis ni Enfer aux Shéols, c'est après sa descente qu'il a jugé les méchants qui s'y trouvaient et pris les justes dans sa gloire.
Pourquoi pas en effet et en tout cas ce qui interpelle fortement la personne cohérente c'est que Jésus sait sans le recours à la science ce que la science semble attester aujourd'hui. Quelque chose demeure après la mort.
En effet Jésus dit dans le cas de la résurection de la fille de Jaîros : "elle n'est pas morte elle dort.." J'ai cité cet exemple mais on peut citer d'autres.

Fraternellement. :coeur:


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités