La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 237
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lupar ChristianK » dim. 17 sept. 2017, 3:40

Exact, mais les médias réflètent l'église elle même en bonne partie où les finsdernières, surtout l'enfer , sont censurées. Comme dit Mgr Fellay le monde ne fait que son boulot de monde, c'est la pasto postconciliaire qui fait pas sa job, sauf chez les tradis et quelques autres.
Dernière édition par Cgs le mer. 20 sept. 2017, 15:21, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8445
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lupar PaxetBonum » mar. 19 sept. 2017, 14:58

On ne parle quasiment jamais de spiritualité quand il est question de l'église, ni de l'existence de Dieu, ni de la fin ultime et de la vie après la mort. L'église est devenue, pour le public, une annexe des ONG.

Dans ces conditions et avec cette image, pourquoi les gens iraient s'informer ? D'autant qu'ils se croient informés, c'est ça qui est le pire.
Non pour les merdias français le catholicisme n'est pas une ONG mais l'ennemi à abattre, dernier rempart contre l'imposition de leur vision et de leur volonté.

Si les gens ne cherchent pas à s'informer, qu'ils croient béatement tout ce que les médias assènent, alors il faut nous préparer au retour du Christ en urgence !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 237
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lupar ChristianK » mer. 20 sept. 2017, 14:23

C'est pas les medias francais mais plus généralement le consumérisme, donc l'ennemi précis est l'ascétisme, les relizions cucu passent.
L'islam et le judaisme et le protestantisme sérieux sont aussi vus comme ennemis, maais ils sont minoritaires

ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 237
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lupar ChristianK » sam. 23 sept. 2017, 16:20

la foi : ils ne veulent pas d'un Dieu "juge" et ne comprennent pas qu'un Dieu d'amour puisse condamner à l'enfer éternel. On peut retourner la question dans tous les sens, elle se pose et est légitime.
Voila pourquoi Le recul et censure postonciliaire local en cette matière et en ce contexte est absolument criminel et est si impitoyablement puni et écrasé par la providence qui a vidé noviciats et séminaires, éliminé les jésuites du Québec etc.

Un raisonnement vraiment simple permet de voir que la formule Dieu est amour a été cuculisée à cause de l'ambiguité du dernier terme. L'amour de Dieu n'est pas principalement sentimental et est d'abord amour du bien (et le véritable amour entre humains est d'abord amour du vrai bien de l'autre). Comme l'enfer est juste, un amour qui serait contraire à l'enfer serait un amour injuste. Or un amour injuste n'est plus vraiment un amour valable.

Donc absolument rien ne s' oppose, bien que plusieurs théories soient possibles, à l'idée toute simlple que dieu soit cause de l'enfer et de ses supplices, puisque son amour ne peut pas être injuste. Comme il veut l'enfer de volonté conséquente (mais le salut de tous de volonté antécédente), et que sa volonté est créatrice, il est évident qu'il crée l'enfer d'une facon ou d'une autre.

Là où on accroche est de quelle façon Dieu aime t il néanmoins le damné? (Qui est "maudit" dans l'évangile). Il l'aime uniquement dans la mesure du possible, selon qu'il est aimable, donc il l'aime surement moins que l'élu. Dieu ne peut faire plus, comme il ne peut faire des cercles carrés ou s' autoannihiler.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités