La falsification des Ecritures selon l'islam

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
ledisciple
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 598
Inscription : lun. 19 déc. 2011, 5:54

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par ledisciple » mer. 14 nov. 2012, 19:43

Cher François-Xavier,
Je ne connais pas votre problème, je suppose que vous souhaitez comprendre plutôt que de perturber un sujet sérieux.

Il n'y a pas Jésus ni sa phonétique arabe dans le Coran. Je voudrais qu'une fois pour toute, on arrête de dire que le nom Jésus est dans le Coran, c'est faux. C'est Isa dans le Coran. Donc quand vous m'écrivez que:
François-Xavier a écrit :عيسى (Issa) c'est Jésus dans le Coran. Et pas ce que vous avez écrit :
ledisciple a écrit : Yassoua, عﻮﺴﯾ, Jésus
je vous réponds gentiment de me trouver votre terme arabe يسوع dans le Coran... Il n'y est pas.

C'est le premier point. Merci.

Le second point, c'est que j'ai fait et je vous ai remercié par politesse, d'avoir rectifié une erreur de distraction en passant d'un alphabet à un autre. C'est donc un procédé curieux de votre part de me répéter lourdement cette erreur de distraction, en l'amalgamant avec votre erreur qui est de croire que la phonétique arabe de Jésus soit dans le Coran. C'est Isa. Quand donc vous écrivez:
François-Xavier a écrit :Quant à Injil : انجيل il est employé indifféremment pour "Evangile" dans la Bible et dans le Coran.
, je ne sais plus quoi penser de vous. Je vous rappelle que le Coran est en arabe, l'Ancien Testament est en hébreu, le Nouveau Testament est en grec, et la Bible n'a jamais été en arabe d'origine.

Je vous propose de souffler un bon coup, de revoir cela demain après une bonne nuit et la messe. On y voit de suite en paix et plus clair.

Je signale avant votre interruption bizarre, que Injil dans le Coran n'est pas forcément uniquement la phonétique du grec εuαγγελιον, évangile. Cela peut être aussi la phonétique du sumérien Enlil sur laquelle je m'explique ici

Et réciproquement, εuαγγελιον signifiant "bonne nouvelle" en grec, se trouve bien plusieurs fois en arabe coranique dans le Coran pour ce que cela représente pour les chrétiens, l'annonce faite. On retrouve des éléments des béatitudes selon Matthieu et Luc, voir le lien précédent.

Il est quand même vraiment curieux que l'Injil soit un Livre divin tombé du Ciel alors que l'annonce de la Bonne Nouvelle est plusieurs fois rappelée dans le Coran, sourate 3, verset 126, sourate 8 verset 10, sourate 10 verset 2, etc. (relire ici)

Dans plusieurs sourates, le premier verset est composé des trois lettres arabes Alif, Lam, Ra. Si vous, musulmans et vous, chrétiens, restez chacun dans votre coin, les uns avec la Bible, les autres avec le Coran, on ne comprend rien. Par contre, en venant à l'araméen, qui est commun entre la langue des apôtres de Jésus-Christ et si proche de l'arabe coranique quand des mots entiers y sont même, cela se comprend bien.

Je ne sais pas si c'est la vérité, mais enfin, sans recette miracle, cela se lit facilement. C'est au moins une avancée en recherche fondamentale, entre le rien que je suis, et quelques érudits musulmans avec qui j'aime partager au-dessus des pâquerettes. J'aime autant citer un athée comme Onfray (par exemple) qu'un catholique ou un imam, l'important est la valeur de l'homme, pas une étiquette avec d'un bord les bons, les vrais, les gentils, et de l'autre les mauvais, les faux, les méchants.

De même, en revenant à l'araméen, selon Jean se retrouve en petits passages dans le Coran, ce qui est, compte tenu du style si particulier de Jean (on dit "c'est du Jean" comme on dit "c'est du Mozart", cela s'entend de suite), vraiment étonnant!
Sur ce,
Pax vobiscum

Avatar de l’utilisateur
François-Xavier
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 756
Inscription : dim. 20 août 2006, 23:53
Contact :

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par François-Xavier » mer. 14 nov. 2012, 19:54

ledisciple a écrit :Cher François-Xavier,
Je ne connais pas votre problème, je suppose que vous souhaitez comprendre plutôt que de perturber un sujet sérieux.
Je pense que le premier problème, c'est d'écrire correctement en Arabe. C'est tout simple. Ne prenez pas la mouche. Pensez que peut être des arabisants vous lisent. Concrètement chacune de vos fautes décridibilise votre discours.

Je ne vous cache pas que certains pourraient même penser qu'en réalité, vous ne lisez pas l'Arabe, vous vous contentez de copiés-collés que vous ne comprenez pas... Et de là à en inférer qu'en fait vous utilisez ce fil juste pour vous faire mousser sur des sujets que vous ne maîtrisez pas, il n'y a qu'un pas...

Par ailleurs, sur la distinction entre le 3issa du Coran et le Yassou3 de la bible, c'est votre opinion. Vous prétendez que le Coran ne parle pas de Jésus. C'est votre idée. Elle n'est pas largement partagée. Ne faites pas comme si votre hypothèse était une vérité scientifique démontrée.

Enfin ce n'est pas parce que la bible n'a pas été écrite originellement en Arabe qu'on ne peut pas utiliser le mot Injil dans la bible...

Pax vobis.

Avatar de l’utilisateur
pimpampoum
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : mar. 24 juil. 2012, 14:21
Localisation : France métropolitaine

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par pimpampoum » mer. 14 nov. 2012, 20:43

(J'aime bien vous lire mais je trouve ça triste quand vous vous criez.) :(

Avatar de l’utilisateur
ledisciple
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 598
Inscription : lun. 19 déc. 2011, 5:54

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par ledisciple » mer. 14 nov. 2012, 20:53

François-Xavier a écrit :Je ne vous cache pas que certains pourraient même penser qu'en réalité, vous ne lisez pas l'Arabe, vous vous contentez de copiés-collés que vous ne comprenez pas... Et de là à en inférer qu'en fait vous utilisez ce fil juste pour vous faire mousser sur des sujets que vous ne maîtrisez pas, il n'y a qu'un pas...
Je préfère la franchise que de tourner autour du pot comme vous le faisiez lourdement. Vous vous sentez libéré, je suppose, et c'est mieux ainsi.

Que vous pensiez et écriviez sur ma personne ce que vous souhaitez, grand bien vous fasse. Je ne suis rien. "Au rien il ne revient rien. Le rien ne vaut rien." (Saint Jean de la Croix)

Revenons maintenant sur le sujet, non sans remettre les lecteurs et lectrices sur le droit chemin.
Dans le Coran arabe, il est faux de traduire Isa par Jésus. Jamais le terme phonétique de Jésus-Iησοuς-Yeshoua-ישע n'est dans le Coran. Jamais! Je me refuse de traduire Isa par Jésus. Je ne sais pas qui est cet Isa. De même, Allah signifie "le Dieu" et provient de l'araméen. Traduire Allah par Dieu (entendu Dieu des chrétiens et des juifs), je m'y refuse aussi. Allah dans le Coran, c'est Allah, dieu dont j'ignore beaucoup, et suis certain que ce n'est pas YHWH.

Est-ce assez clair pour tout le monde?

De même, je suis désolé, je ne suis pas certain que Injil dans le Coran signale systématiquement la phonétique du grec εuαγγελιον, Evangile, puisque nous avons sa traduction en arabe plusieurs fois dans le Coran et signalant ce que c'est, une annonce prophétique réalisée. Je donne toujours les textes, les références, les "on dit que", "il parait que", sont sans aucun apport. Dans les faits, et dans le Coran, je cite par exemple sourate 3, verset 126, sourate 8 verset 10, sourate 10 verset 2, et j'ajoute par exemple la sourate 11 verset 69, sourate18 verset 56, ou sourate 22 verset 37. Qui veut traduire et citer l'arabe le demande désormais à François-Xavier qui m'ôte en prenant en charge ce travail, une perte de temps précieux. Chaque fois qu'il se trompera, je rectifierai, ne vous inquiétez pas.

Il est donc intéressant de constater que bon nombre d'éléments de la Torah ont une antériorité sumérienne. Et que, justement, Injil, ce soi-disant Livre du Ciel tombé sur cet Isa, et qui n'a aucun sens, (y compris dans le Coran en le contredisant lui-même), trouve une bonne explication dans l'araméen qui provient du sumérien Enlil où, dans ce cas. on comprend.

Il viendra peut-être un temps où on raillera aussi les missionnaires jésuites du XVII siècle, devenus des "vieux", comme on parle de "la vieille Eglise" avant Vatican I, et leurs travaux sont, sur le mahométisme, devenus sujet tabou... Mais enfin, ils ont été des géants et suis heureux de partager un peu avec vous de ce que je possède en collection privée.

Le Coran version uniforme moderne avec des signes diacritiques et des voyelles, la Bible TOB œcuménique, et compagnie, je le dit clairement, non et non. C'est faux, en traduction, en assimilations douteuses, alors que nous possédons un patrimoine mondial exceptionnel. Il y avait encore deS CoranS au XVII siècle, avec des numérotations de versets différents de maintenant, en plus, en moins, et aucun titre à aucune sourate. Et les découvertes de Sanaa en 1972 par miracle, en sont la preuve absolue: des Corans.

Je travaille le plus honnêtement possible dans les textes, par les références précises, le Coran arabe en arabe, le NT en grec et dans des codex, et ainsi de suite. Et je cite tel quel. De plus, chaque fois, j'explique pourquoi je choisis tel mot français et où sont les problèmes. Arabe coranique pour arabe coranique, grec pour grec, latin pour latin, chinois pour chinois, hébreu biblique pour hébreu biblique, etc.

Dernier point devant les bêtises et provocations, je dis qu'un combat qui n'a pas lieu est un combat gagné. Ne faites confiance à personne, vérifiez par vous-même, étudiez toujours, demandez les précisions, posez toujours des questions. Et il ne restera plus grand monde...

Deo gratias.

Avatar de l’utilisateur
François-Xavier
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 756
Inscription : dim. 20 août 2006, 23:53
Contact :

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par François-Xavier » mer. 14 nov. 2012, 21:20

ledisciple a écrit :Dans le Coran arabe, il est faux de traduire Isa par Jésus. Jamais le terme phonétique de Jésus-Iησοuς-Yeshoua-ישע n'est dans le Coran. Jamais! Je me refuse de traduire Isa par Jésus.
Et Jean-Baptiste ? Est il dans le Coran ?
ledisciple a écrit :De même, Allah signifie "le Dieu" et provient de l'araméen. Traduire Allah par Dieu (entendu Dieu des chrétiens et des juifs), je m'y refuse aussi. Allah dans le Coran, c'est Allah, dieu dont j'ignore beaucoup, et suis certain que ce n'est pas YHWH.
Dans ce cas, les Musulmans ont un Dieu, et nous autres, Juifs et Chrétiens, nous en avons un autre ?
ledisciple a écrit :De même, je suis désolé, je ne suis pas certain que Injil dans le Coran signale systématiquement la phonétique du grec εuαγγελιον, Evangile, puisque nous avons sa traduction en arabe plusieurs fois dans le Coran et signalant ce que c'est, une annonce prophétique réalisée.
Pareil, c'est votre hypothèse. Pour qu'elle soit un minimum recevable, il faudrait argumenter un peu plus, je pense... Votre affaire de sumérien Enlil, c'est ... Comment dire... Faible. Mais peut être que vous nous en apporterez plus ? J'attends.
ledisciple a écrit :Mais enfin, ils ont été des géants et suis heureux de partager un peu avec vous de ce que je possède en collection privée. (...)
Il y avait encore deS CoranS au XVII siècle, avec des numérotations de versets différents de maintenant, en plus, en moins, et aucun titre à aucune sourate. Et les découvertes de Sanaa en 1972 par miracle, en sont la preuve absolue: des Corans.
Ca fait longtemps que vous nous parlez de vos précieux livres jésuites. Vous ne nous avez encore fait aucune référence. Par ailleurs, vous enfoncez une porte ouverte avec cette historie de Coran vocalisé. Tout étudiant en islamologie sait que la version actuelle du Coran a été "canonisée" en 1923... La meilleure preuve : la traduction de Kasimirski qui n'a pas les mêmes numérotations de versets.
http://www.portail-religion.com/lire/co ... te_001.php

elenos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1057
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par elenos » mer. 14 nov. 2012, 22:40

J'ai copié dans un blog des articles concernant les conversions au christianisme
http://lire-voir.eklablog.com

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par Raistlin » jeu. 15 nov. 2012, 10:59

François-Xavier a écrit :Et Jean-Baptiste ? Est il dans le Coran ?
Je pense que ce que veut dire ledisiple – et je suis d’accord avec lui – c’est qu’en réalité, le Coran ne parle pas de Jésus : autre nom (qui n’est pas la version arabisée de Yeshua), enseignement divergent par rapport à la Bible, ni mort sur la croix ni ressuscité, etc. Il est donc légitime de dire que les musulmans reconnaissent un prophète nommé ‘Isa et identifié à Jésus mais qu’en réalité, c’est d’une autre personne qu’il s’agit, du moins de notre point de vue.

François-Xavier a écrit :Dans ce cas, les Musulmans ont un Dieu, et nous autres, Juifs et Chrétiens, nous en avons un autre ?
Dans un sens, oui. Bien sûr, il n’y a qu’un seul Dieu, mais tout comme Aton, le dieu du Pharaon Akhenaton n’était pas le Dieu d’Abraham, D’Isaac et de Jacob, je ne pense pas qu’on puisse dire qu’Allah correspond à notre Dieu. Il y a des similitudes, bien entendu, mais dans le fond, l’image que les musulmans se font du Dieu Unique n’est pas juste.

Bien à vous,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par Epsilon » jeu. 15 nov. 2012, 11:13

Raistlin a écrit :
François-Xavier a écrit :Et Jean-Baptiste ? Est il dans le Coran ?
Je pense que ce que veut dire ledisiple – et je suis d’accord avec lui – c’est qu’en réalité, le Coran ne parle pas de Jésus : autre nom (qui n’est pas la version arabisée de Yeshua), enseignement divergent par rapport à la Bible, ni mort sur la croix ni ressuscité, etc. Il est donc légitime de dire que les musulmans reconnaissent un prophète nommé ‘Isa et identifié à Jésus mais qu’en réalité, c’est d’une autre personne qu’il s’agit, du moins de notre point de vue.

François-Xavier a écrit :Dans ce cas, les Musulmans ont un Dieu, et nous autres, Juifs et Chrétiens, nous en avons un autre ?
Dans un sens, oui. Bien sûr, il n’y a qu’un seul Dieu, mais tout comme Aton, le dieu du Pharaon Akhenaton n’était pas le Dieu d’Abraham, D’Isaac et de Jacob, je ne pense pas qu’on puisse dire qu’Allah correspond à notre Dieu. Il y a des similitudes, bien entendu, mais dans le fond, l’image que les musulmans se font du Dieu Unique n’est pas juste.

Bien à vous,
Franchement, cher Raistlin, vous n’êtes pas "fatigué" de sortir les mêmes "erreurs" ... il n'y a qu'UN seul Dieu et chacun l'appelle comme il veut ... et s'il n'avait qu'UN seul nom se serait Jésus ... donc ni 'Allah ou autre YHWH !!!

Il serait quand même "utile", quand on fait des parallèles/comparaisons, d'extraire les mythes de la réalité/histoire ... Akhenaton est Historique ... Abraham/Isaac/Jacob c'est de la "légende" !!!


Cordialement, Epsilon

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par Raistlin » jeu. 15 nov. 2012, 11:25

Epsilon a écrit :Franchement, cher Raistlin, vous n’êtes pas "fatigué" de sortir les mêmes "erreurs" ... il n'y a qu'UN seul Dieu et chacun l'appelle comme il veut ... et s'il n'avait qu'UN seul nom se serait Jésus ... donc ni 'Allah ou autre YHWH !!!
Vous savez Epsilon, il ne suffit pas de balancer des slogans et de dire que les autres se trompent pour que ce soit vrai. J’ai expliqué pourquoi je pensais ce que je pense. Ca me semble cohérent. Si vous n’êtes pas d’accord, expliquez pourquoi mais vos pétitions de principe et vos préjugés à deux sous, je m’assois dessus.

Donc hurlez à l’erreur si ça vous chante. En attendant, comme toujours avec vous, j’attends des éléments concrets et de vrais arguments.

Epsilon a écrit :Il serait quand même "utile", quand on fait des parallèles/comparaisons, d'extraire les mythes de la réalité/histoire ... Akhenaton est Historique ... Abraham/Isaac/Jacob c'est de la "légende" !!!
Mais oui Epsilon, vous y étiez bien entendu ! Abraham, Isaac et Jacob n’ont jamais existé, bien sûr, et vous pouvez nous le certifier parce que vous avez tout vu. Qu’il est bon de pouvoir parler à un témoin.

Au risque de vous choquer et d’ébranler vos pseudo certitudes : NUL N’A AUCUNE PREUVE QU’ABRAHAM, ISAAC ET JACOB N’ONT JAMAIS EXISTÉ. Apportez-moi une seule preuve et on en reparle, ok ? Vous savez, il ne faut pas en rester à la critique du XIXème siècle qui partait du principe que tout ce que disait la Bible était faux ou symbolique.


Navré du ton de ce message mais le genre d’affirmations gratuites, idéologiques et irrationnelles auxquelles vous vous livrez ont le don de m’énerver.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

elenos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1057
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par elenos » jeu. 15 nov. 2012, 11:55

J'ai copié dans un blog, ce texte de "Notre-Dame de Kabylie" concernant les conversions de musulmans au christianisme
http://lire-voir.eklablog.com

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9002
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par Cinci » jeu. 15 nov. 2012, 14:14

Epsilon,
Franchement, cher Raistlin, vous n’êtes pas "fatigué" de sortir les mêmes "erreurs" ... il n'y a qu'UN seul Dieu et chacun l'appelle comme il veut
Mais...
... s'il n'avait qu'UN seul nom se serait Jésus
Vous vous contredisez. D'une part, vous commencez par revendiquer le droit pour chacun d'attribuer soi-même un nom à Dieu, comme si la chose était vraiment d'une insignifiance incroyable. De l'autre, il faudrait ensuite que ce seul nom soit Jésus idéalement.

Vous vouliez peut-être dire que Dieu n'a pas de nom pour commencer. Si c'est le cas, pourquoi faudrait-il donc que quelqu'un trouvât jamais Jésus comme nom plus approprié qu'un autre ?

Contradiction

Vous iriez reprendre Raistlin comme si lui-même devait être un semeur de zizanie vis à vis les religieux étrangers au christianisme. Seulement, avec votre propre jésuitisme, Epsilon, et ici en matière de nom divin : vous entreriez vous-même (à votre corps défendant; que vous le sachiez ou pas) en pleine guerre du Pacifique ou guerre du Vietnam contre le grand rabbin ou n'importe quel imam vénéré de la planète. Votre ''préférence'' est justement ce qui fait bouillir la marmite chez les autres. Vous vous livrez à une sorte de houspillement contre Raistlin qui est assez dérisoire ou inutile en fin de compte. Car «les autres» vont vous trouver aussi offensant que Raistlin avec votre Jésus.

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par Epsilon » jeu. 15 nov. 2012, 14:44

Cinci a écrit :Epsilon,
Franchement, cher Raistlin, vous n’êtes pas "fatigué" de sortir les mêmes "erreurs" ... il n'y a qu'UN seul Dieu et chacun l'appelle comme il veut
Mais...
... s'il n'avait qu'UN seul nom se serait Jésus
Vous vous contredisez. D'une part, vous commencez par revendiquer le droit pour chacun d'attribuer soi-même un nom à Dieu, comme si la chose était vraiment d'une insignifiance incroyable. De l'autre, il faudrait ensuite que ce seul nom soit Jésus idéalement.

Vous vouliez peut-être dire que Dieu n'a pas de nom pour commencer. Si c'est le cas, pourquoi faudrait-il donc que quelqu'un trouvât jamais Jésus comme nom plus approprié qu'un autre ?

Contradiction

Vous iriez reprendre Raistlin comme si lui-même devait être un semeur de zizanie vis à vis les religieux étrangers au christianisme. Seulement, avec votre propre jésuitisme, Epsilon, et ici en matière de nom divin : vous entreriez vous-même (à votre corps défendant; que vous le sachiez ou pas) en pleine guerre du Pacifique ou guerre du Vietnam contre le grand rabbin ou n'importe quel imam vénéré de la planète. Votre ''préférence'' est justement ce qui fait bouillir la marmite chez les autres. Vous vous livrez à une sorte de houspillement contre Raistlin qui est assez dérisoire ou inutile en fin de compte. Car «les autres» vont vous trouver aussi offensant que Raistlin avec votre Jésus.
Dure dure à vous suivre ... bon allons y :cool:

Que les Juifs appellent Dieu Yhwh c'est LEUR problème (je ferrais remarquer qu'avant c'était un dieu Cananéen passant par perte et profit comme dieu exclusif des Hébreux !!!) ... que les Musulmans appellent Dieu 'Allah c'est LEUR problème (et je ferrais remarquer que beaucoup de chrétiens en Orient appellent Dieu 'Allah !!!) ... mais que l'on nous sorte à longueur de fils (dont certains en arabe certifié pur jus SVP !!!) que c'est pas le même Dieu (à cause de ceci ou à cause de cela comme si on avait Dieu dans sa poche pour mieux se l'approprier au détriment des autres !!!) ... bon un fois passe deux fois à la rigueur trois fois ça commence à bien faire ... donc ras le bonbon ... et c'est là ou je dis (à Raistlin particulièrement vos "les autres" je ne sais qui ils sont au juste !!!) qu'UN seul nom de Dieu serait (pour nous Catho) valable (mais encore une fois s'il fallait vraiment n'en choisir qu'UN) c'est JESUS ... point barre !!!

J'espère (mais n'y crois pas vraiment) m'être mieux fait comprendre ???


Cordialement, Epsilon

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par Raistlin » jeu. 15 nov. 2012, 14:54

Epsilon a écrit :je ferrais remarquer qu'avant c'était un dieu Cananéen passant par perte et profit comme dieu exclusif des Hébreux !!!
Preuve ? Je connais cette théorie et je n’ai encore vu aucune preuve solide si ce n’est de douteux rapprochements linguistiques.

Epsilon a écrit : mais que l'on nous sorte à longueur de fils (dont certains en arabe certifié pur jus SVP !!!) que c'est pas le même Dieu (à cause de ceci ou à cause de cela comme si on avait Dieu dans sa poche pour mieux se l'approprier au détriment des autres !!!) ... bon un fois passe deux fois à la rigueur trois fois ça commence à bien faire ... donc ras le bonbon ... et c'est là ou je dis (à Raistlin particulièrement vos "les autres" je ne sais qui ils sont au juste !!!)
Mais que vous en ayez ras le bonbon, on s’en contrefiche. Nul ne vous oblige à rester sur ce forum. Par contre, jouer au terroriste intellectuel en reprochant aux autres de penser ce qu’ils pensent, sans prendre la peine d’expliquer pourquoi ce serait faux, ça c’est franchement gonflant.

Je répète donc ce que j’ai toujours dit : les visions du Dieu Unique ne collent pas selon les religions. Dire qu’on a le même Dieu, sans plus de précaution, c’est de la fumisterie. Ce qu’il faut dire, si on veut faire les choses proprement et sortir de la confusion intellectuelle, c’est que bien entendu qu’il n’y a qu’un seul Dieu, mais que la vision qu’on en a peut changer. C’est en cela que deux religions peuvent ne pas du tout parler du même Dieu car ce qu’on connaît de lui dans une religion ne se retrouvera pas dans l’autre. On ne parle donc plus de la même personne, c’est aussi simple que ça et c’est l’évidence. Maintenant, si vous trouvez que ce que je dis n’a pas de sens, dites pourquoi et argumentez, mais arrêtez avec vos messages lapidaires qui accusent sans justifier.

Le Allah du Coran n’est pas le YHWH de la Bible, il n’est pas le Dieu de l’Alliance et de la promesse, il n’est pas le Dieu de Jésus-Christ.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par Epsilon » jeu. 15 nov. 2012, 15:41

Raistlin a écrit :
Epsilon a écrit :je ferrais remarquer qu'avant c'était un dieu Cananéen passant par perte et profit comme dieu exclusif des Hébreux !!!
Preuve ? Je connais cette théorie et je n’ai encore vu aucune preuve solide si ce n’est de douteux rapprochements linguistiques.
Ce serait donc quoi exactement une "preuve solide" dans ce cas précis ???
Raistlin a écrit :jouer au terroriste intellectuel
No comment ...

Le reste de vos propos est une véritable tautologie ... vous partez du fait que 'Allah n'est pas Yhwh par le fait même que la Bible n'est pas le Coran ... on boucle là ne pensez-vous pas ???

Personnellement Dieu est Dieu ... qu'il soit découvert par la Bible ou le Coran (ou tout autre moyen/écrit) est secondaire ... il faut respecter les religions des uns et des autres ... et ne pas sortit en boucle: mon dieu et mieux que ton dieu :cool:

Mais bon c'est mon point de vue ... et la chasse est ouverte ...


Cordialement, Epsilon

Avatar de l’utilisateur
ledisciple
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 598
Inscription : lun. 19 déc. 2011, 5:54

Re: La falsification des Ecritures selon l'islam

Message non lu par ledisciple » jeu. 15 nov. 2012, 15:53

Raistlin a écrit :Je pense que ce que veut dire ledisiple – et je suis d’accord avec lui – c’est qu’en réalité, le Coran ne parle pas de Jésus : autre nom (qui n’est pas la version arabisée de Yeshua), enseignement divergent par rapport à la Bible, ni mort sur la croix ni ressuscité, etc. Il est donc légitime de dire que les musulmans reconnaissent un prophète nommé ‘Isa et identifié à Jésus mais qu’en réalité, c’est d’une autre personne qu’il s’agit, du moins de notre point de vue.
Deo gratias! Merci cher Raistlin, c'est exactement ce que j'essaye de dire, comme je peux.
François-Xavier a écrit :Dans ce cas, les Musulmans ont un Dieu, et nous autres, Juifs et Chrétiens, nous en avons un autre ?
Exactement. Les musulmans savent qu'un Dieu unique existe mais ils ne le connaissent pas. Ils l'appellent "le dieu", ‫ ,االله‬Allah de l'araméen Eloah. La majesté permet de mettre en écriture moderne une majuscule, le Dieu, de le vouvoyer, mais ce n'est pas un pluriel sinon de majesté, c'est toujours le Dieu unique. Son Nom, YHWH, "Je Suis", ils ne le connaissent pas. Par exemple, je sais que vous existez mais je ne connais pas votre existence, votre vie, ce que vous êtes, votre vrai nom, ni ce que vous prévoyez pour ma pauvre existence, ce que vous voulez... "إن شاء الله", "in cha Allah", si Allah le veut. Mais que veut-il? Mes musulmans ne savent pas. Ils ignorent s'ils iront en enfer ou au paradis, seul Allah sait. Cet Allah n'est pas le bon Dieu de la Bible.

On peut aussi accéder à la notion du Dieu unique par la raison, mais le connaître, le rencontrer, est autre chose.
Sursum corda!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités