Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 539
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Pathos » mer. 09 nov. 2016, 23:18

Ce que je trouve frappant c'est que son "mode opératoire" est presque toujours le même, que l'on pourrait presque constituer et distribuer à chacun un "kit anti-pêché" ; mais nous sommes tellement corruptible que si nous nous laissons séduire dans les premiers instants Il est est quasiment vainqueur à chaque fois.

L'oisiveté mère de tous les vices est un adage on ne peut plus vrai.

Parmi les grande victoire de Satan on peut reconnaître :

Sa réussite à la banalisation du pêché (effacer la notion de bien et de mal)
La division (qui est incontestablement sa marque de fabrique) : division dans les nations (guerres, fausse religion etc), les familles (émancipation désordonnée), au travail (ambition personnelle)
La recherche de consolation humaine (dans la violence ou les plaisirs immédiats voir le désespoir) plutôt que de se tourner vers Notre Père (nécessité absolue de la prière).

Pour celà Il frappe avant tout les "bergers" = l''Eglise et ses prêtres, l'autorité parentale et le respect des anciens etc, pour que le troupeau se disperse.

Le Christ nous dit "Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie"

Satan pourrait dire "Je suis l'Aveuglement, le Mensonge, la Mort"

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 440
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar p.cristian » ven. 11 nov. 2016, 1:33

Bonsoir,

Je pense qu'il y a quelque chose de deresponsabilisant d'imaginer que la source du mal nous est extérieure.
L'enfer est facile à définir, c'est d'être coupé de Dieu.
La question du mal, on se la pose à chaque messe.

Pardonne-nous Seigneur car nous avons péché.
Et non pas, pardonne-nous Seigneur, car le malin nous a fait péchés.

On peut imaginer qu'il y a des forces à l'œuvre pour nous empêcher d'atteindre la sainteté à laquelle nous sommes appelés, mais ce serait faire preuve d'un certain égarement que nous dédouaner de nos fautes sur un obscur démon.

Je suggère de lire l'un des rares livres de l'Ancien Testament, qui évoque l'adversaire, le livre de Job. Le malin y apparaît au début, et il me semble qu'on en parle pas jusqu'à la fin.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Altior » ven. 11 nov. 2016, 8:10

Je pense qu'il y a quelque chose de deresponsabilisant d'imaginer que la source du mal nous est extérieure.
C'est vrai. Nos adversaires ne sont pas les diables seuls, mais: les diables, nous même et le monde.

Néanmoins, la raison pour laquelle on ne parle plus du diable n'est pas pour nous faire responsabiliser, mais simplement parce qu'on ne croit plus en son existence. On ne parle plus du diable pour la même raison pour laquelle on utilise de moins en moins l'eau bénite et l'encens. La même pour laquelle on n'utilise plus les prières et les gestes de délivrance lors du baptême.

Pour la même raison, pas mal de gens, y compris des évêques, n'ont pas cru à la réalité des persécutions diaboliques auxquelles Padre Pio était soumis, quoiqu'elles fussent manifestes dans son célèbre cas, mais on prenait tout pour des phantasmes sans existence objective.

Or, la principale question qui se pose pour faire la différence entre possession et folie est: «y-a-t-il des preuves d'objectivité?». Par exemple: «Dans ce cas, cet homme qui prétend avoir une force surhumaine, y-a-t-il des témoins qui l'on vu faire voler ses menottes en éclats, ou bien c'est son sentiment à soi ?». Mais on ne parle plus de possessions et ce n'est pas pour responsabiliser les possédés, mais parce qu'on ne croit plus que le démon, ça existe et il «rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera».

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 539
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Pathos » ven. 11 nov. 2016, 13:15

Je pense qu'il y a quelque chose de deresponsabilisant d'imaginer que la source du mal nous est extérieure..
Bien sur et le Christ nous dit bien que c'est ce qui sort de notre bouche qui est impur.

L'ennemi extérieur invisible bien que limité dans ses méfaits et quand même à l'oeuvre, la vision du père Cestac est assez éloquente.
La prière que lui dicta la Vierge, je ne l'ai jamais entendue un dimanche...

« Auguste Reine des cieux, souveraine Maîtresse des Anges, vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez vos Légions célestes pour que, sous vos ordres, et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abime.
Qui est comme Dieu ?
O bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
O divine Mère, envoyez les saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi.
Saints Anges et Archanges, défendez nous, gardez nous.

Ainsi soit-il »

YohYoh
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar YohYoh » ven. 11 nov. 2016, 17:48

J'aimerais savoir si vous ne pensez pas que des gens sur terre sont des sortes d'avatars des démons. Belzébuth est appelé le seigneur des mouches, hors l'hippopotame ou l'homme qui ressemble à un hippopotame justement adore les mouches.
Pour moi il existe des gens qui sont bien des avatars des saints, comme les prêtres ou autres, par exemple Tom Cruise est l'avatar d'un ange.
Ne pensez vous pas que des hommes peuvent être des avatars du diable, ou alors plutôt des fils du diable, comme personne n'est à l'image vraiment du diable, mais encore peut-être que certains sont à l'image des sorciers comme d'autres du Christ.
J'aimerais savoir si vous croyez aux avatars des démons, qui ne sont plus des hommes possédés, mais des humains démoniaques, l'un des plus grand exemple connu était Barbe Noire ou le prince Vlad, mais qui sont aussi très liés à l'imaginaire, mais n'oublions pas les blancs qui sont nés chrétiens et sont devenus cannibales avec des tatouages sataniques.
Donc au final croyez vous aux avatars ? Ou aux images de dieux ou de démons sur terre ?

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 539
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Pathos » ven. 11 nov. 2016, 18:03

Bonjour Yohyoh

Non je ne crois pas à vos descriptions.
Tout homme est à l'image de Dieu, certes avec la marque indélébile du pêché originel qui l'incline au mal d'où la nécessité des sacrements.

Tom Cruise, je crois qu'il est surtout membre de la Scientologie...

YohYoh
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar YohYoh » sam. 12 nov. 2016, 7:10

Dans ma culture le visage est la manifestation de notre âme, alors quoi que l'on puisse me dire, une grande beauté intérieur va nécessairement avec une grande beauté physique, mais dans beauté physique, je parle du visage. Je prends vraiment l'expression aloha mot pour mot, plus votre conscience est grande plus vous avez un meilleur alo. Quoi que l'on puisse dire le messie était le plus bel homme sur terre en raison de son âme, c'était un prince, et tout le monde voit inconsciemment le messie comme un prince charmant, notre religion on doit l'écouter dans notre sang, plus tu es beau, plus ton âme est belle, il faut savoir lier son imagination collective à la réalité.
Dans votre imagination collective de la sainte trinité, Marie est par exemple la plus belle maman du monde en raison de sa grande âme, mais pourquoi ne pas le lier à la réalité ? Ainsi si Tom Cruise a le visage d'un ange, c'est que c'est un ange au fond.
Ensuite vous avez les esprits, les dieux, les génies, je suis persuadé d'une logique de la plus extrême que Jona Lomu était l'avatar de Ganesh sur terre, tout simplement parce que le dieu qui supprime les obstacle c'est Ganesh, et que Jonah Lomu c'était l'homme qui supprimait les obstacles https://www.youtube.com/watch?v=OsXTa7UCGlk. Donc pour moi on pourrait prier Jonah Lomu comme le saint Ganesh, sans oublier son antithèse donc l'avatar démoniaque de ce qui ressemble aux manques de Ganesh. C'est à dire que vous prenez Jonah Lomu ou Ganesh, et vous transformiez ensuite les points forts de Ganesh en points faibles, et les points faibles de Ganesh en points forts, c'est comme ça que nous avions la version démoniaque de n'importe quoi, et ici je vais dire que l'hippopotame c'est l'antithèse démoniaque de l'éléphant. C'est pour cela que je suis persuadé qu'il y ait des avatars des démons sur terre et que ce ne sont plus des possédés. Tout comme vous avez des avatars de bons génies sur terre.
[...], il y a des gens qui sont des monstres et qui élèvent des mouches dans leur chambre parce que c'est leur passion, accéder enfin à plus de conscience et ayez une peur comme moi du troll du marais, au lieu d'une vulgaire ironie, on n'ironise pas la mort ou la maladie, comme on n'ironise pas les démons.

Avatar de l’utilisateur
Galilée
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : lun. 22 juin 2015, 22:01
Localisation : Corrèze

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Galilée » sam. 12 nov. 2016, 10:42

C'est une vision proche de l'ésotérisme et finalement de la gnose.

YohYoh vous pourriez lire :
La Vérité sur l'exorcisme d'Anneliese Michel, Félicitas D. Goodman, édition Résiac, 1994
“Le Diable apôtre par la possession d’Antoine Gay”, Victor de Stenay, Cahiers Scivias, Delhomme et Briguet Ed.1894, Québec 2000
ou encore les livres de Gabriel Amorth qui connait bien les démons : ils mentent.

Lorsqu'ils apparaissaient à Saint Antoine de Padoue de la façon la plus effrayante, il s'exclama "vous n'êtes que des monstres de papiers" et ils disparurent.

Le démon se "montre" sous la forme qui lui chante, beau ou moche, un même démons peut prendre l'apparence qu'il veut.
Il s'adapte, "les dieux", les "génies", les "esprits" c'est des démons. Un "bon génie" n'existe pas, un génie est un démon, qui à l'origine (et pas dans les Disney) sont bien plus intelligent que nous. La tradition veut que nous cédions pas à leur tentations car ils proposent d'exaucer nos souhaits, pas de façon qui est à notre avantage.
Le fait que des conceptions ésotériques montrent les démons comme des êtres de lumières ou des extraterrestres ne font qu'ajouter à la confusion qui règne à ce sujet dans nos croyances modernes.

Jonah Lomu et Tom Cruise sont deux êtres humains comme nous, avec leurs épreuves de vie, leur tentations, leurs victoires et leurs erreurs. Ils ne sont pas des "anges incarnés", qui est une conception ésotérique New Age qui apporte encore sa petite touche de confusion.

Jésus enseignait justement de ne pas penser qu'une âme était le reflet de son apparence (dans l'ancien testament on retrouve aussi cet enseignement). A l'origine on pensait qu'un pauvre, un malade, une personne stérile... n'était pas aimé de Dieu, car puni par Dieu pour ses péchés. Jésus enseigne le contraire et va vers eux en disant qu'ils sont aimés du Père. Il vous faut lire le nouveau testament.

Il ne peut pas y avoir de démons incarnés sur terre, notre monde est sous le règne de Dieu. Même en enfer le Christ a tout pouvoir, il a vaincu l'enfer par sa résurrection !
Les démons prennent la part que les hommes leur donnent délibérément par leurs péchés volontairement ou non. Les cas de possessions volontaires existent, certains cherchent a acquérir des "dons" en passant par toutes les doctrines et croyances possibles, ceux là se retrouvent changés, poussés à la folie ou au mal. Les démons ne peuvent agir que par le biais des hommes, lisez Sainte Maria d'Agreda elle parle du pouvoir des démons : fort mais limité par Dieu.

L'hippo n'est pas bien démoniaque, en plus il mange de l'herbe. En disant cela vous mettez vos croyances au même niveau qu'un prêtre voodoo ou un chaman animiste d'Afrique, qui va se créer un masque et un élément de percussion pour appeler l'esprit de l'hippo. En faisant cela il s'attelle un esprit démoniaque, fait entrer son esprit dans la confusion, et pendant ce temps l'hippo lui il mange son herbe. Il n'a rien à voir avec l'histoire.
Cela fait parti de vos représentations personnelles de prêter à cet animal tel ou tel propriété, comme en son temps le veau d'or, qui n'était rien.
Le troll du marais ou autre, ces représentations populaires des esprits démoniaques, le Christ nous en a délivré, il a délivré les peuples chrétiens de leurs superstitions.

Vivre dans le Christ c'est n'avoir plus peur de ces esprits d'anges déchus et connaître leur véritable propriétés et identités.
Fleuris là où Dieu t'a planté

YohYoh
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar YohYoh » sam. 12 nov. 2016, 12:05

[Apologie du paganisme]

En tout cas je trouve tout ce que vous me dîtes très enrichissant et pas faux du tout, ça dépend juste de quel point de vue on se place pour certains passages.

[...]
Dernière édition par Teano le dim. 13 nov. 2016, 18:33, édité 1 fois.
Raison : Apologie du paganisme et diffusion de doctrines ésotériques

francois8
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar francois8 » sam. 18 août 2018, 16:35

Bonjour,

J'avais envie de poser la question depuis longtemps, ayant d'abord cherché les réponses par moi-même. Je sollicite aujourd la communauté.

Pourquoi, nous, chrétiens et particulièrement catholiques, n'évoquons que peu ou prou la problématique du Diable : son existence, ses actions, ses objectifs, ses menances et ses mauvais œuvres ? Comment peut-on croire en Dieu - le Bien - et nier Satan - son rival ?

Depuis ma conversion il y a 3 ans chez les catholiques, je rencontre un mur d'incompréhensions face à ce thème. Et quand j'ai essayé d'évoquer la question d'attaques du Demon, on me renvoie chez le psy, chez lequel psy je parle de ceux qui m'envoie et psy qui rit bien de tous ceux qui mangent une pastille blanche en pensant qu'ils ingurgistent un corps qui est mort et qui va ressusciter bientôt. C'est presque le même scénario chez les pretres et les laïcs, on ne parle jamais de l'autre. Il est vaincu voire il n'existe pas.

Or c'est Jesus qui est monté aux cieux. Satan quant à lui est bien resté sur Terre et il y restera jusqu'à l'Apocalypse. Et il se déchaîne encore plus puisque le Fils de Dieu l'a humilié. Comment peut-on lire la Bible et ne pas voir que Satan et ses esprits impurs attaquent l'Homme à chaque instant ?

Les plus hautes autorités ecclesiastes constatent notre ignorance volontaire. Pourquoi ne pas plus en parler plutôt que de discuter de liturgies ou de concepts religieux ? Jesus lui-même faisait fi des codes pour chasser chaque jour l'esprit du Mal.

Pape François : "On a fait croire que le diable est un mythe, une image, une idée, l’idée du mal. Mais le diable existe et nous devons lutter contre lui. C’est ce que dit saint Paul, ce n’est pas moi qui le dis ! La Parole de Dieu le dit. Et pourtant nous n’en sommes pas vraiment convaincus" (30 octobre 2014).

http://croire.la-croix.com/Definitions/ ... s-y-croyez

Le diable, vous y croyez ? Le diable : mythe ou réalité? Dois-je pour autant croire au diable de la même manière que je crois en Dieu ?La réponse du P. Sylvain Gasser, publié dans la Croix du 1er juin 2013.

« Cela fait longtemps que vous, les prêtres, vous ne croyez plus au diable. Alors, ne soyez pas surpris des violences qui rongent notre société! »J'entends souvent ces propos accusateurs. Dois-je pour autant croire au diable de la même manière que je crois en Dieu?

Pour les uns, le diable est à ranger dans le dictionnaire des symboles, il témoigne d'une mentalité religieuse préscientifique à laquelle la raison ne saurait porter le moindre crédit. Pour les autres, il est tellement réel que« sa plus belle ruse est de nous persuader qu'il n'existe pas »(Baudelaire). Semeur de zizanie, le Diviseur (c'est le sens du mot « diable ») remplit bien son rôle de brouilleur de cartes.

La foi de l'Église porte sur des événements de salut. Le Credo ne parle pas du diable, mais du péché et de son pardon. Une foi au diable serait contradictoire. Les chrétiens croient seulement au Dieu libérateur et au Christ vainqueur du Satan (« l'Adversaire », nom « propre » du diable), du péché et de la mort. Dans une démarche de foi, il ne faut pas se tromper d'objet.

Il n'empêche, la présence du Satan dans l'Évangile affleure les lèvres mêmes de Jésus. Les mentions d'esprits mauvais, de démons, de Béelzéboul sont légion. L'opposition que rencontre Jésus s'exprime sur le registre satanique. De fait, Jésus utilise les catégories de pensée et de langage qui sont celles de son peuple. Jamais il ne donne d'enseignement sur le diable ou sur les démons. Il exprime la réalité du mal et du péché en recourant au vocabulaire disponible. Pour Jésus, Satan est quelqu'un. Mais son message évangélique tient dans l'annonce et la venue d'un Royaume de Dieu qui signe la défaite définitive des forces du mal.

Le fait que, beaucoup dans l'Eglise Catholique, les "croyant ne veulent pas trop parler voir pas du tout , vient simplement du péché. Oui le péché donne du pouvoir a Satan mais être en état de grâce donne la force pour le combattre et notre chair aussi. Oui pour rester dans le péché il faut systématiquement rejeté les enseignements de Dieu : sa parole et étant donné les conséquences dramatiques,croire que satan n'existe pas, du moins ne plus ne parler; C'est un combat dans l'Eglise, et je trouve beaucoup de mur devant ceux qui prétendre être avec Dieu mais pas seulement. On peut aussi parler de souffrance que tout chrétien digne du nom devrait supporter pour l'amour de Dieu et pour les péchés qu'il a commis ((Mt3,8)Produisez donc du fruit digne de la repentance) .
Donc pour continuer dans le péché il faut nécessairement rejeter tout la doctrine Catholique. C'est pourquoi beaucoup se perdent et deviennent témoins de Jéhova, protestants, evangelistes, athéistes etc... . Je vous une ordonnance pour combattre la maladie de la perte de la foi: Priez le chapelet, chemin de croix,oraison, méditation, jeûner le plus possible au moins 2 fois par semaine, messe tous les jours si possible sinon au moins le Dimanche, confession 1 fois par mois voir 2,lire l'évangile chaque jour au moins un verset, Prière du temps présent + prières personnelles et déjà vous êtes bien armés si vous le faites assidûment avec le coeur avec Jésus et Marie et votre Saint(e) préféré(e) et St Michel Archanges... .... Et bien d'autres encore mais dejà c'est l'essentiel. Amen Gloire à Dieu , que Dieu vous bénisse + + +


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités