Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par ChristChrist » lun. 07 nov. 2016, 17:59

Fée Violine a écrit :
ChristChrist a écrit : Pas sûre que vous ayez compris la problématique des démons.

J'espère que celui que vous trouvez "sympa" appréciera votre âme et sera votre ami pour l'éternité. Je pense qu'il cherche des gens comme vous actuellement. Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec lui.
Christchrist, je suis d'accord avec Pathos (ce n'est pas si souvent ! ;) ), le diable a horreur qu'on se moque de lui, et l'humour est une très bonne façon de le mettre en fuite.

Quand vous dites :
Pour moi la base et l'origine du Monde se résume dans cette phrase :
1 Jean 3 "
Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable"
, ce n'est pas faux, mais faites quand même attention à ne pas donner autant d'importance au diable qu'à Dieu...
Le Diable a horreur de tout. Mais quand on se rit de lui, c'est comme si on ne le prend pas au sérieux et il en profite.
C'est drôle de faire Halloween. C'est drôle de faire du tarot. D'aller chez un voyant. De lire son horoscope. De faire de la magie blanche. D'avoir recours à un pendule et à des baguettes de sourciers.

Je ne dis pas que Satan est plus grand que Dieu. Mais quand on craint Dieu, on craint le Diable. Satan est un double ennemi : ennemi de l'homme et ennemi de Dieu.

Quand on ne prend pas au sérieux l'existence du Diable, on ne suit plus la Parole de Dieu.

Et le Diable ce n'est pas un etre laid. En général il se place sous un angle séducteur qui nous attire à lui et ensuite le fidèle est pris au piège.

Je ne suis loin d'être la fidèle coïncee et obnubilée par le Diable. Mais croire en Dieu c'est croire au diable. Et prendre au sérieux le combat divin qui nous est demandé en tant que baptisé.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par ChristChrist » lun. 07 nov. 2016, 18:04

Christophe67 a écrit :Bonjour ChristChrist,
ChristChrist a écrit :La Bible pour les nuls (écrit par un protestant) et le CEC (somme des codes de l'Eglise) sont des œuvres qui perdent le chretien. Dans la Bible pour les nuls, il y a le récit de la création de la Bible. Bref, ce n'est pas la base.
J'ai omis une chose que je fais automatiquement d'habitude, regarder la conviction du rédacteur. Je comprends mieux vos propos.
Quant au CEC, voyez vous et malgré vos conseils, je vais continuer de m'y référer, ainsi qu'à tout le reste du magistère, car je trouve cet enseignement plus salutaire qu'un autre à la carte.

Cordialement.
Christophe67,

Je suis une simple chrétienne mais j'ai lu quasiment la Bible et la Bible pour les nuls. Je vais à la messe dans un Carmel et aussi à la Fraternité Saint Pie X chez qui je préfère me confesser.
J'ai lu en partie le CEC. Êtes-vous d'accord avec ce point ?

devenu membre de l’Église, le baptisé n’appartient plus à lui-même (1 Co 6, 19), mais à Celui qui est mort et ressuscité pour nous (cf. 2 Co 5, 15). Dès lors il est appelé à se soumettre aux autres (cf. Ep 5, 21 ; 1 Co 16, 15-16), à les servir (cf. Jn 13, 12-15) dans la communion de l’Église, et à être " obéissant et docile " aux chefs de l’Église (He 13, 17) et à les considérer avec respect et affection (cf. 1 Th 5, 12-13).

Extrait du CEC

Je préfère actuellement m'orienter vers le catéchisme de la Fraternite Saint Pie X qui est plus complet et qui met le combat spirituel au centre de leur doctrine.

Dans la paix du Christ.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10537
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par Fée Violine » lun. 07 nov. 2016, 19:21

ChristChrist a écrit : Le Diable a horreur de tout. Mais quand on se rit de lui, c'est comme si on ne le prend pas au sérieux et il en profite.
C'est drôle de faire Halloween. C'est drôle de faire du tarot. D'aller chez un voyant. De lire son horoscope. De faire de la magie blanche. D'avoir recours à un pendule et à des baguettes de sourciers.
Mais non, le diable n'a pas horreur de tout. Il adore la peur, le malheur, la division, la haine et la mort. Se moquer de lui, ce n'est pas faire son jeu, au contraire : nous savons qu'avec l'aide de Dieu, nous n'avons rien à craindre. C'est pas moi qui le dis, c'est ste Thérèse d'Avila, qui n'avait pas plus peur du diable que des mouches.
Faire de la magie et tout ce que vous citez,ce n'est absolument pas drôle, au contraire, ça n'a rien à voir avec l'humour (l'humour c'est cette vertu qui fait qu'on ne se prend pas au sérieux, c'est un mélange d'humilité et de bonne humeur. Le diable a horreur de ça).
Je ne dis pas que Satan est plus grand que Dieu. Mais quand on craint Dieu, on craint le Diable. Satan est un double ennemi : ennemi de l'homme et ennemi de Dieu.

Quand on ne prend pas au sérieux l'existence du Diable, on ne suit plus la Parole de Dieu.

Et le Diable ce n'est pas un etre laid. En général il se place sous un angle séducteur qui nous attire à lui et ensuite le fidèle est pris au piège.

Je ne suis loin d'être la fidèle coïncee et obnubilée par le Diable. Mais croire en Dieu c'est croire au diable. Et prendre au sérieux le combat divin qui nous est demandé en tant que baptisé.
Le verbe "croire" a plusieurs sens. Croire à l'existence du diable, c'est tout autre chose que croire en Dieu. Croire en Dieu, c'est lui faire confiance, décider de le suivre ; c'est bien davantage que de savoir qu'il existe.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par Mac » lun. 07 nov. 2016, 19:24

ChristChrist a écrit : ....Mais quand on craint Dieu, on craint le Diable. Satan est un double ennemi : ennemi de l'homme et ennemi de Dieu.
ChristChrist :) , Ceci peut vous aider :

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (12, 1-7)

Comme la foule s’était rassemblée par dizaines de milliers, au point qu’on s’écrasait, Jésus se mit à dire, en s’adressant d’abord à ses disciples: «Méfiez-vous bien à cause du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. Tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. Aussi, tout ce que vous aurez dit dans l’ombre sera entendu au grand jour, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits.
«Je vous le dis, à vous mes amis: ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre: craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. Oui, je vous le dis, c’est celui-là que vous devez craindre. Est-ce qu’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous? et pas un seul n’est indifférent aux yeux de Dieu. Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés.
«Soyez sans crainte
: vous valez plus que tous les moineaux du monde.»

Fraternellement. :coeur:

Pathos
Senator
Senator
Messages : 686
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par Pathos » lun. 07 nov. 2016, 22:45

ChristChrist a écrit :Pas sûre que vous ayez compris la problématique des démons.
Vous m'en direz tant..
Faites quand même attention, votre obsession ne me parait pas très saine.
ChristChrist a écrit : J'espère que celui que vous trouvez "sympa" appréciera votre âme et sera votre ami pour l'éternité. Je pense qu'il cherche des gens comme vous actuellement. Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec lui.
Très gentil de votre part ; très chrétien vraiment.. :-@

Faut se détendre un peu hein..c'est juste la lecture du témoignage de Yoyo malgré le crédit que je lui accorde, qui me faisais penser à Shrek
voilà tout. :D

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par ChristChrist » lun. 07 nov. 2016, 23:12

Mon obsession pas saine ! On ne vit pas dans le jardin d'Eden ni au Paradis ! On est dans le royaume du Roi de ce monde : Satan.
Si vous voyez des bisounours et des anges, faites moi signe.
Jésus n'est pas venu pour donner du pain et du vin et promettre la joie.

Il est venu selon 1 Jean 3 : détruire les œuvres du Diable.

Pas cool non plus de se moquer de Yohyoh qui confiant ses cauchemars. Il peut sans doute subir des attaques et personne ne prend ça au sérieux. C'est chrétien ?

En tout cas je me trouve plus chretienne de vous souhaitez de rencontrer ces etres que vous trouvez si sympathiques. Dieu nous met souvent en présence du mal pour obtenir un bien. Alors que grand bien vous fasse du mal ! Vous en ressortirez grandi. Je vous le souhaite et je prierai le Seigneur pour qu'il mette à l'épreuve puisque cela semble si léger pour vous.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par ChristChrist » lun. 07 nov. 2016, 23:20

Mac a écrit :
ChristChrist a écrit : ....Mais quand on craint Dieu, on craint le Diable. Satan est un double ennemi : ennemi de l'homme et ennemi de Dieu.
ChristChrist :) , Ceci peut vous aider :

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (12, 1-7)

Comme la foule s’était rassemblée par dizaines de milliers, au point qu’on s’écrasait, Jésus se mit à dire, en s’adressant d’abord à ses disciples: «Méfiez-vous bien à cause du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. Tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. Aussi, tout ce que vous aurez dit dans l’ombre sera entendu au grand jour, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits.
«Je vous le dis, à vous mes amis: ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre: craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. Oui, je vous le dis, c’est celui-là que vous devez craindre. Est-ce qu’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous? et pas un seul n’est indifférent aux yeux de Dieu. Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés.
«Soyez sans crainte
: vous valez plus que tous les moineaux du monde.»

Fraternellement. :coeur:
Mac,

Vous citez un très beau passage mais pour moi, il est aussi facile à appliquer que : "si on vous giffle, tendez l'autre joue". "Si on vous demande votre tunique, donnez aussi votre manteau".

Si on ne craint pas le Diable, ce qui est le cas aujourd'hui quand on voit les pratiques de magies noires et l'occultisme se répandre, on ne lui prêtre donc aucun pouvoir sur nous. Or il en a.

Si vous avez des enfants, demandez leur puisque vous n'avez pas peur de ce qui peut tuer le corps, de faire tourner les tables oui-ja, d'aller voir un voyant et un médium. Et ensuite d'aller fêter Halloween et acheter une fausse boule de cristal qui se vend à foison dans le commerce.

Puisque selon vous, Dieu nous demande de ne pas craindre le mal mais seulement lui-même, faites donc ce que le Diable vous demande de faire.

Nier son existence c'est lui donner DU pouvoir.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par ChristChrist » lun. 07 nov. 2016, 23:23

Fée Violine a écrit :
ChristChrist a écrit : Le Diable a horreur de tout. Mais quand on se rit de lui, c'est comme si on ne le prend pas au sérieux et il en profite.
C'est drôle de faire Halloween. C'est drôle de faire du tarot. D'aller chez un voyant. De lire son horoscope. De faire de la magie blanche. D'avoir recours à un pendule et à des baguettes de sourciers.
Mais non, le diable n'a pas horreur de tout. Il adore la peur, le malheur, la division, la haine et la mort. Se moquer de lui, ce n'est pas faire son jeu, au contraire : nous savons qu'avec l'aide de Dieu, nous n'avons rien à craindre. C'est pas moi qui le dis, c'est ste Thérèse d'Avila, qui n'avait pas plus peur du diable que des mouches.
Faire de la magie et tout ce que vous citez,ce n'est absolument pas drôle, au contraire, ça n'a rien à voir avec l'humour (l'humour c'est cette vertu qui fait qu'on ne se prend pas au sérieux, c'est un mélange d'humilité et de bonne humeur. Le diable a horreur de ça).
Je ne dis pas que Satan est plus grand que Dieu. Mais quand on craint Dieu, on craint le Diable. Satan est un double ennemi : ennemi de l'homme et ennemi de Dieu.

Quand on ne prend pas au sérieux l'existence du Diable, on ne suit plus la Parole de Dieu.

Et le Diable ce n'est pas un etre laid. En général il se place sous un angle séducteur qui nous attire à lui et ensuite le fidèle est pris au piège.

Je ne suis loin d'être la fidèle coïncee et obnubilée par le Diable. Mais croire en Dieu c'est croire au diable. Et prendre au sérieux le combat divin qui nous est demandé en tant que baptisé.
Le verbe "croire" a plusieurs sens. Croire à l'existence du diable, c'est tout autre chose que croire en Dieu. Croire en Dieu, c'est lui faire confiance, décider de le suivre ; c'est bien davantage que de savoir qu'il existe.
Lors des exorcismes, tous les demons croient en Dieu. Si nous croyons à l'existence de Dieu, nous devons croire à l'existence du Diable et connaître ses ruses.

On a beau vouloir suivre le Christ, on ne fait pas toujours le bien que l'on veut. Et Jésus nous a promis la vie éternelle pas une vie sans combat spirituel. Celui qui ne le mène pas n'entrera pas dans le royaume des cieux.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par Mac » mar. 08 nov. 2016, 1:35

ChristChrist :)
ChristChrist a écrit :Vous citez un très beau passage mais pour moi, il est aussi facile à appliquer que : "si on vous giffle, tendez l'autre joue". "Si on vous demande votre tunique, donnez aussi votre manteau".
Le passage vous dit de craindre Dieu pas le diable. Vous surinterprétez, mais cela conduit à l'erreur. Si vous craignez le diable c'est que vous ne craignez pas Dieu, parce que vous méconnaissez Dieu.
Si on ne craint pas le Diable, ce qui est le cas aujourd'hui quand on voit les pratiques de magies noires et l'occultisme se répandre, on ne lui prêtre donc aucun pouvoir sur nous. Or il en a.
C'est peu être davantage parce qu'on ne craind pas Dieu que ces pratiques se répandent.
Si vous avez des enfants, demandez leur puisque vous n'avez pas peur de ce qui peut tuer le corps, de faire tourner les tables oui-ja, d'aller voir un voyant et un médium. Et ensuite d'aller fêter Halloween et acheter une fausse boule de cristal qui se vend à foison dans le commerce.
Si vous craignez Dieu vous ne faites pas ce qui est contraire aux commandements de Dieu.
Puisque selon vous, Dieu nous demande de ne pas craindre le mal mais seulement lui-même, faites donc ce que le Diable vous demande de faire.
Pour moi votre objection n'est pas parlante. Pourquoi voulez-vous faire ce qui est contraire au commandement de Dieu si vous craignez Dieu? Vous devez faire la volonté de Dieu selon les paroles de Jésus Christ, or Jésus vous dit que c'est Dieu que vous devez craindre. Il ne dit pas de craindre le diable là!
Nier son existence c'est lui donner DU pouvoir.
Jusqu'à preuve du contraire votre affirmation ne repose sur rien de scripturaire. Un produit de votre imagination qui peut vous conduire dans les pièges du démon justement. Le démon à un pouvoir et en niant son existence vous n'accroissez ou ne diminuez en rien son pouvoir.

Je ne crois pas que quelqu'un nie son existence par ailleurs, mais je sais que Jésus est mon défenseur et votre défenseur. Avez-vous un défenseur en la personne de Jésus Christ? Il vous faudrait commencer à en prendre véritablement conscience que le PUISSANT C'EST JESUS CHRIST, que vous êtes baptisée par Jésus Christ et que baptisée par Jésus Christ, vous n'avez pas à craindre les puissances mauvaises. Priez la Très Sainte Vierge, les Archanges reconnus par l'Eglise, le Saint Esprit, les psaumes, le notre père, les Saints, pratiquez la charité autour de vous....tachez de vous informer auprès de personnes qui ne laissent pas libre cour à leur imaginations fertiles et perverties sur ce genre de sujet car le mauvais esprit est rusé donc il vaut mieux éviter le rusé pour s'occuper de ce qui plait à Jésus Christ :oui: .

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par Christophe67 » mar. 08 nov. 2016, 4:10

ChristChrist,
ChristChrist a écrit :Je préfère actuellement m'orienter vers le catéchisme de la Fraternite Saint Pie X qui est plus complet et qui met le combat spirituel au centre de leur doctrine.
C'est votre choix et je ne le discute pas, mais la FSSPX est depuis 1975 en état de schisme sacramentel avec l'Église catholique.
Elle n'est en parfaite communion ni avec le pape ni avec l’Église et n'a aucun statut canonique.

Est ce bien prudent de vouloir combattre le diable dans une "structure" schismatique ?


Cordialement.

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par ChristChrist » mar. 08 nov. 2016, 9:11

Christophe67,

Leur messe tridentine commence et se termine par une prière à l'archange Saint Michel contre le Malin. J'ai déjà parlé à de très jeunes personnes de la fraternité et ils sont très bien formés sur l'existence et le combat contre le Mal. Je préfère ce genre d'eucharistie qui est pour moi plus proche de Dieu que ces cérémonies où les gens applaudissent, s'habillent sans se couvrir la tête pour les femmes et ne parlent jamais de combat spirituel.

La confession à la FSPX est valide grâce au pape François depuis cette année et la fraternité va être prochainement reconnu comme faisant partie intégrante du Vatican grâce à une reconnaissance de François.

Leur catéchisme est d'une grande qualité. Jetez y un œil.

Dans la paix du Christ.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par Christophe67 » mar. 08 nov. 2016, 10:43

Bonjour ChristChrist,


Je ne suis pas au fait de l'actualité de la FSSPX mais il me semble qu'il y a de légers points sur lesquels je souhaiterai intervenir.
Aussi corrigez moi si je me trompe, je vérifierai pour ma connaissance personnelle.
ChristChrist a écrit : La confession à la FSPX est valide grâce au pape François depuis cette année"
"Depuis cette année" n'est il pas "pour cette année ?" dans le cadre de l'année de la miséricorde (tout comme pour la confession) ?
J'avais lu la déclaration du saint père à ce sujet et il ne me semblait pas que cela soit extensible. Sauf évolution nouvelle.
... et la fraternité va être prochainement reconnu comme faisant partie intégrante du Vatican grâce à une reconnaissance de François.
Je leur souhaite, dans le cadre de l'unité de l'Église, mais n'oublions pas 2009.
Un pas notable a été fait de la part du Saint Siège en autorisant à procéder aux ordinations sans demander la permission des Ordinaires du lieu.
Sur le sujet j'avais lu un article concernant une possible prélature, comme l'Opus Dei chez qui je participe à des récollections parce qu'elle est en unité (et leur enseignement aussi de grande qualité) .
Leur catéchisme est d'une grande qualité. Jetez y un œil.
Je ne dis pas le contraire mais pour réintégrer l'Église, il faudra forcément être en unité avec Elle et le Saint Père.
Quand je lis les propos de Mgr de Galarreta du 2 juillet 2016, je n'ai pas le sentiment qu'il y ait une volonté d'unité, mais plutôt de conquête alors que l'enjeu est surtout leur survie.
Et, sauf erreur, il ne peut y avoir des catéchismes dans l'Église "Une, ..." .

Un article un tantinet critique mais intéressant sur le sujet : Les marges de l’unité.


Mais peut être devrions nous en parler sur un autre fil, le sujet étant tout autre.


Cordialement.

Pathos
Senator
Senator
Messages : 686
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par Pathos » mar. 08 nov. 2016, 22:30

ChristChrist a écrit :On est dans le royaume du Roi de ce monde : Satan.
Vous le surestimez il n'est que Prince de ce monde

Le Roi du Monde c'est notre Seigneur Jésus Christ.

Je pense que le Diable n'a aucun intérêt à se manifester de façon matériel ; comme on l' a déjà dit son plus grand coup est de faire croire qu'il n'existe pas.
Lorsqu'il attaque très violemment quelqu'un (cf Padre Pio, Marthe Robin) c'est bien que l'enjeu est de taille, qu'il veut empêcher le sacrifice, de cette personne pour ses frères.
Vous avez raison sur le fait qu'on ne parle pas suffisamment de lui.
Un général qui mène son armée au combat évalue les forces de son ennemi et tente de percer sa stratégie, ses ruses.
En la matière L'imitation de JC" reste pour moi une référence pour résister aux tentations et progresser.
Mais combien de sourires moqueurs rencontrons-nous lorsque nous évoquons seulement le nom de Satan, même à nos amis paroissiens.
Le principal reproche que je ferais à nos prêtres c'est leur tiédeur sur ces questions, en somme tout est pardonnable, on ira tous au paradis comme dit la chanson alors que les Evangiles nous disent tout le contraire : "il y a beaucoup d'appelés mais peu d'élus".

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10537
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par Fée Violine » mer. 09 nov. 2016, 0:37

Vous avez raison sur le fait qu'on ne parle pas suffisamment de lui.
Ou bien on en parle trop, mais pas à bon escient. On le voit là où il n'est pas, et on ne le voit pas où il est. Bref, il essaie de nous embrouiller.

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lu par Christophe67 » mer. 09 nov. 2016, 10:25

Fée Violine a écrit :Ou bien on en parle trop, mais pas à bon escient. On le voit là où il n'est pas, et on ne le voit pas où il est. Bref, il essaie de nous embrouiller.
Je suis d'accord avec cette sage parole.
Prendre le temps de discerner, même dans des moments ou nous pensons faire le bien.
Etre prudent surtout lorsqu'on le croit loin notamment dans les choses banales du quotidien, plutôt que dans des représentations extraordinaires sous quelque forme que ce soit.

Je pense qu'il est réellement beaucoup plus intelligent que nous et que ses ruses peuvent être particulièrement subtiles en simplicité. Mais nous avons Dieu, l'Église, les sacrements, la communion des Saints ...

Alors pour faire une analogie, il ne s'agit pas de foncer en voiture sous prétexte d'avoir la ceinture de sécurité, les airbags, des freins carbone mais de ne pas avoir peur non plus dès qu'on prend la voiture.


Cordialement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités