Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar ChristChrist » jeu. 27 oct. 2016, 10:27

Bonjour,

J'avais envie de poser la question depuis longtemps, ayant d'abord cherché les réponses par moi-même. Je sollicite aujourd la communauté.

Pourquoi, nous, chrétiens et particulièrement catholiques, n'évoquons que peu ou prou la problématique du Diable : son existence, ses actions, ses objectifs, ses menances et ses mauvais œuvres ?
Comment peut-on croire en Dieu - le Bien - et nier Satan - son rival ?

Depuis ma conversion il y a 3 ans chez les catholiques, je rencontre un mur d'incompréhensions face à ce thème. Et quand j'ai essayé d'évoquer la question d'attaques du Demon, on me renvoie chez le psy, chez lequel psy je parle de ceux qui m'envoie et psy qui rit bien de tous ceux qui mangent une pastille blanche en pensant qu'ils ingurgistent un corps qui est mort et qui va ressusciter bientôt.
C'est presque le même scénario chez les pretres et les laïcs, on ne parle jamais de l'autre. Il est vaincu voire il n'existe pas.

Or c'est Jesus qui est monté aux cieux. Satan quant à lui est bien resté sur Terre et il y restera jusqu'à l'Apocalypse. Et il se déchaîne encore plus puisque le Fils de Dieu l'a humilié.

Comment peut-on lire la Bible et ne pas voir que Satan et ses esprits impurs attaquent l'Homme à chaque instant ?

Les plus hautes autorités ecclesiastes constatent notre ignorance volontaire. Pourquoi ne pas plus en parler plutôt que de discuter de liturgies ou de concepts religieux ? Jesus lui-même faisait fi des codes pour chasser chaque jour l'esprit du Mal.

Pape François : "On a fait croire que le diable est un mythe, une image, une idée, l’idée du mal. Mais le diable existe et nous devons lutter contre lui. C’est ce que dit saint Paul, ce n’est pas moi qui le dis ! La Parole de Dieu le dit. Et pourtant nous n’en sommes pas vraiment convaincus" (30 octobre 2014).


http://croire.la-croix.com/Definitions/ ... s-y-croyez

Le diable, vous y croyez ?

Le diable : mythe ou réalité? Dois-je pour autant croire au diable de la même manière que je crois en Dieu ?La réponse du P. Sylvain Gasser, publié dans la Croix du 1er juin 2013.

« Cela fait longtemps que vous, les prêtres, vous ne croyez plus au diable. Alors, ne soyez pas surpris des violences qui rongent notre société! »J'entends souvent ces propos accusateurs. Dois-je pour autant croire au diable de la même manière que je crois en Dieu?

Pour les uns, le diable est à ranger dans le dictionnaire des symboles, il témoigne d'une mentalité religieuse préscientifique à laquelle la raison ne saurait porter le moindre crédit. Pour les autres, il est tellement réel que« sa plus belle ruse est de nous persuader qu'il n'existe pas »(Baudelaire). Semeur de zizanie, le Diviseur (c'est le sens du mot « diable ») remplit bien son rôle de brouilleur de cartes.

La foi de l'Église porte sur des événements de salut. Le Credo ne parle pas du diable, mais du péché et de son pardon. Une foi au diable serait contradictoire. Les chrétiens croient seulement au Dieu libérateur et au Christ vainqueur du Satan (« l'Adversaire », nom « propre » du diable), du péché et de la mort. Dans une démarche de foi, il ne faut pas se tromper d'objet.

Il n'empêche, la présence du Satan dans l'Évangile affleure les lèvres mêmes de Jésus. Les mentions d'esprits mauvais, de démons, de Béelzéboul sont légion. L'opposition que rencontre Jésus s'exprime sur le registre satanique. De fait, Jésus utilise les catégories de pensée et de langage qui sont celles de son peuple. Jamais il ne donne d'enseignement sur le diable ou sur les démons. Il exprime la réalité du mal et du péché en recourant au vocabulaire disponible. Pour Jésus, Satan est quelqu'un. Mais son message évangélique tient dans l'annonce et la venue d'un Royaume de Dieu qui signe la défaite définitive des forces du mal.

Mythe ou réalité? La tradition chrétienne ne s'est pas vraiment prononcée sur l'identité personnelle du diable. Elle récuse cependant le dualisme qui poserait un principe du mal, un anti-Dieu aussi puissant que lui, en face de Dieu. En évoquant sa figure, Joseph Ratzinger parle d'une« non-personne »,« d'une désintégration, d'une désagrégation de l'être personnel ». Car il n'a rien en lui de l'ordre de l'amour. Il accuse, il soupçonne, il détruit, il ment, il pervertit. Ce « il » n'est pas impersonnel. La réalité de la figure du diable a l'avantage de ne pas faire reposer sur l'homme seul l'immense fardeau de la culpabilité.

Combattre l'Adversaire, c'est mettre le mal hors-les-murs, c'est-à-dire hors de l'homme et hors de Dieu. Il y a comme du drame dans l'air, en parlant ainsi. Mais on vaincra plus efficacement le mal en le noyant« une meule au cou », comme le dit Jésus, que par des discours rationnels. Dans le diable réside un excès de mal bien réel qui travaille à détruire ce que l'homme et Dieu veulent construire. C'est sous la protection de cet amour vainqueur que doivent se placer ceux que les pompes du prince des ténèbres fascinent. Comme le chante un spiritual,« si tu veux voir Satan déguerpir, appuie seulement sur la détente de l'Évangile ».

P. Sylvain Gasser, assomptionniste . Article publié dans suppl Religion et Spiritualité de la Croix , 1er juin 2013
La Croix

Dans la paix et la joie du Christ.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Jeremy43 » jeu. 27 oct. 2016, 15:14

Bonjour,

Peut-être par ce que, tout simplement, nous vivons dans son monde ? le diable est roi ici bas et avec l'abandon du culte rendu au Vrai Dieu et à son remplacement par le matérialisme, il a beau jeu pour régner.

Notre monde n'était pas comme ça jadis ou en tout cas pas autant, ce qui est subtil c'est que le diable tente de jouer dans la cours de Dieu en utilisant des leurres car c'est un pervers, il n'y a que les apparences chez lui. Son nom de séducteur n'est pas usurpé, à l'inverse de Dieu qui ne séduit personne.

Un exemple : nous vivons dans le monde du culte de la beauté et du corps mais c'est complètement pervers puisque la beauté du corps provient de la beauté de l'âme et non l'inverse et c'est pareil pour tout : nous vivons dans les apparences et pas dans l'être, le diable a sa place dans les apparences mais dans l'être il n'a pas sa place puisqu'il rejette Celui qui a l'être par Lui même.

C'est la même chose dans la religion, le protestantisme est une oeuvre démoniaque car elle remplace l'intériorité (où se trouve Dieu) par l'extériorisation et le sentimentalisme, tout est comme ça avec le diable : il y a le langage, les mots mais le sens en est inversé.

Notre monde est celui des idées, une fois qu'on a compris ça, on a tout compris. D'où le fait qu'il soit si important de rechercher la Vérité et de la dire.
Dernière édition par Jeremy43 le jeu. 27 oct. 2016, 17:48, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1048
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar katolik » jeu. 27 oct. 2016, 15:14

ChristChris,

sachez que de nombreuses personnes sur ce forum ont montré leur intérêt sur le sujet du Diable. prenez par exemple la discussion :

http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 11#p352611

J'ai moi-même fais un devoir, cette année, sur le "Dragon (autrement dit "le Diable") dans l'Apocalypse" ...Je vous le met en pièce jointe :oui:

Quand au "Malin" chez St Ignace, lisez également l'autre document en pièce jointe ("Le discernement des esprits")....vous découvrirez par ou passe le Diable pour "gagner" face à chaque être humain ...

Bonne lecture :)
Pièces jointes
1 LE DISCERNEMENT DES ESPRITS(1).doc
(155 Kio) Téléchargé 36 fois
Devoir 2016.docx
(228.08 Kio) Téléchargé 27 fois
« Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire » (Sainte Bernadette Soubirous)

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Relief » jeu. 27 oct. 2016, 23:57

Pourquoi, nous, chrétiens et particulièrement catholiques, n'évoquons que peu ou prou la problématique du Diable : son existence, ses actions, ses objectifs, ses menances et ses mauvais œuvres ?
Comment peut-on croire en Dieu - le Bien - et nier Satan - son rival ?
Bonjour ChristChrist,

Tout simplement parce que après des décennies de progressisme religieux, un certain nombre de catholiques n'y croient pas, tout comme ils ne croient pas en la présence réelle du corps du Christ dans l'eucharistie et en plein d'autres choses.
ils se sont fait en quelque sorte une religion "à la carte". En conséquence de quoi, pour la plupart, ces catholiques n'ont pas réussi ou n'arrivent pas à transmettre leur foi à leurs enfants.

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar ChristChrist » ven. 28 oct. 2016, 13:28

Merci de vos avis !

Loin de moi l'envie de critiquer qui ou quoi que ce soit dans le but ultime de nuire, mais en tant que chretienne qui lit la Bible (et qui va bientôt la finir), je suis étonnée de voir l'état de la Foi et de l'eglise laissées par Dieu.

Je ne trouve pas que les gens s'interressent vraiment à cette thematique. Ils preferent plutot discuter de la liturgie, des rites, bref de le forme plutot que le fond des choses.

L'Eglise est bien la premiere à ne plus y croire. Pourquoi avoir enlever la priere de Saint Michel Archange des messes modernes ? Chez les Tridentins, elle y esr restée. Pourquoi y a t il si peu de pretres exorcistes en France ? Et pourquoi ne font ils rien ? je viens d'en voir 2 dans un diocese éloigné de chez moi. Ils me disent avoir tellement peur de faire un veritable exorcisme qu'ils me demandent d'aller voir l'un et l'autre séparemment a 200 km de distance car ils veulent 2 avis... Pour eux, je suis leur premiere cas "grave". 6 mois déja que je les vois sans obtenir de l'aide.
Eux-meme n'y croient plus. Ils refusent de me donner de l'eau, du sel et de l'huile benite. Ce sont de l'idoloatrie selon eux. Ils ont beau etre bienveillants, comment faire pour continuer sa prarique dr la Foi avec une Eglise qui pense que son role est donner du pain, celebrer lex mariages et les enterrrements ?

Lorsque Jésus envoya ses douze disciples, puis les 70, il leur dit :

Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche.
Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Matthieu 10.8

Pourquoi ne pas dire au cours des messes ce qui relève du Mal ? Combien de fois n'ai je pas entendu des catholiques confirmés et pratiquants parler de pendule, d'astrologie et de cheking dans une eglise ???
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar ChristChrist » ven. 28 oct. 2016, 13:47

ChristChris,

sachez que de nombreuses personnes sur ce forum ont montré leur intérêt sur le sujet du Diable. prenez par exemple la discussion :

http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 11#p352611

J'ai moi-même fais un devoir, cette année, sur le "Dragon (autrement dit "le Diable") dans l'Apocalypse" ...Je vous le met en pièce jointe :oui:

Quand au "Malin" chez St Ignace, lisez également l'autre document en pièce jointe ("Le discernement des esprits")....vous découvrirez par ou passe le Diable pour "gagner" face à chaque être humain ...

Bonne lecture :)
Bonjour Katolik,

Merci pour vos liens. J'avoue que le discernement de Saint Ignace, je le lis et relis sans vraiment le comprendre ! Pouvez vous m'éclairer ?

Je plussoie que certains posts s'intéressent de loin au thème du diable. Mais ne représente pas l'essentiel des discussions. Sans toujours en parler, nous pouvons quand même le mettre au centre des débats après le Christ.

Je suis étonnée qu'il n'y ait pas plus de témoignages d'anciens possédés ou de délivrés. Vu l'état de notre société, les esprits impurs sont maîtres et ils dominent.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Mac » ven. 28 oct. 2016, 16:58

Bonjour ChristChrist :)
Ils me disent avoir tellement peur de faire un veritable exorcisme qu'ils me demandent d'aller voir l'un et l'autre séparemment a 200 km de distance car ils veulent 2 avis
Oui, selon l'évangile il faut faire attention. Et je vous conseillerais si vous me le permettez, de ne pas trop laisser libre court à votre imagination car les esprits infernaux sont dans une dimension où il ne peuvent vous atteindre physiquement.
Matthieu 12.43. Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point.

44 Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée.

45 Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante.
Pour eux, je suis leur premiere cas "grave". 6 mois déja que je les vois sans obtenir de l'aide.
Vous n'êtes pas possédée, ne lévitez pas sous l'effet de la prière, ne parlez pas des langues étrangères, ne vous roulez pas par terre en poussant de grand cri etc?

Fraternellement. :coeur:

Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Christophe67 » sam. 29 oct. 2016, 2:48

Bonjour Christchrist,

Charles Baudelaire a écrit : « Mes chers frères, n'oubliez jamais, quand vous entendrez vanter le progrès des lumières, que la plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu'il n'existe pas ! »
L'utilisation courante est de la réduire à cette citation : "la plus grande ruse du diable est de faire croire qu'il n'existe pas !"

Un article intéressant avec un rappel de la pensée thomiste sur le sujet : Le diable existe-t-il vraiment ? (source Aleteia)

Alors pourquoi n'en parle parle t'on pas assez ? Certains prêtres disent que çà fait peur aux gens, que çà les culpabilise et que ça viderait les messes dominicales, d'autres qu'il n'existe pas en effet.

Je pense qu'en tant que prince de ce monde, son pouvoir est grand et que craindre ses ruses est prudent. Mais il ne faut pas lui donner une importance plus grande qu'il n'en a, ce serait lui donner prise.
Peut il rivaliser avec Dieu ? non
Est il l'égal négatif de Dieu ? non.

Alors pourquoi craindre le Diable si Dieu est avec nous ?

Il essaie de nuire à ceux qu'il pense ne pas avoir perdu, et encore cela il ne peut que le présumer mais pas le savoir avec certitude. Pour le reste, il lui suffit de se faire oublier tout en tentant subtilement, le chemin large est si facile !

Mais c'est Dieu qui aura le dernier mot et celui qui croit en ses promesses a déjà sa récompense. Le royaume des cieux est déjà là, c'est le Christ victorieux que nous glorifions chaque dimanche.

Par contre ce qui m'inquiète plus que de ne plus parler du Diable, c'est d'avoir des prêtres avec des agendas surchargés qui se détournent de la confession ou n'ont pas trop le temps pour un conseil spirituel. Le danger est peut être plus à envisager de ce côté. Serait ce une ruse pour le coup ?


Cordialement.

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar ChristChrist » dim. 30 oct. 2016, 19:13

Bonjour ChristChrist :)

Oui, selon l'évangile il faut faire attention. Et je vous conseillerais si vous me le permettez, de ne pas trop laisser libre court à votre imagination car les esprits infernaux sont dans une dimension où il ne peuvent vous atteindre physiquement.
Matthieu 12.43. Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point.

44 Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée.

45 Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante.
Pour eux, je suis leur premiere cas "grave". 6 mois déja que je les vois sans obtenir de l'aide.
Vous n'êtes pas possédée, ne lévitez pas sous l'effet de la prière, ne parlez pas des langues étrangères, ne vous roulez pas par terre en poussant de grand cri etc?

Fraternellement. :coeur:
Cher Mac,

J'ai de l'imagination mais aussi beaucoup d' esprit critique et je sais discerner l'action de mauvais esprits (pas toujours mais cela m'arrive).

Où est-il écrit dans la Bible que les esprits font léviter, parler en langues étrangères et etre en état de folie ?

Jésus s'approchait des corps habités par les mauvais esprits et guérissait. Il y avait cet aveugle, cette femme qui ne pouvait pas se relever et marchait courbée. Il y avait aussi Judas, qui avait toute l'apparence d'un Saint apôtre.

Le Malin est plus malin que vous pour se dissimuler à vos yeux.
Dernière édition par ChristChrist le lun. 31 oct. 2016, 9:24, édité 1 fois.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar ChristChrist » dim. 30 oct. 2016, 19:19

Bonjour Christchrist,

Charles Baudelaire a écrit : « Mes chers frères, n'oubliez jamais, quand vous entendrez vanter le progrès des lumières, que la plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu'il n'existe pas ! »
L'utilisation courante est de la réduire à cette citation : "la plus grande ruse du diable est de faire croire qu'il n'existe pas !"

Un article intéressant avec un rappel de la pensée thomiste sur le sujet : Le diable existe-t-il vraiment ? (source Aleteia)

Alors pourquoi n'en parle parle t'on pas assez ? Certains prêtres disent que çà fait peur aux gens, que çà les culpabilise et que ça viderait les messes dominicales, d'autres qu'il n'existe pas en effet.

Je pense qu'en tant que prince de ce monde, son pouvoir est grand et que craindre ses ruses est prudent. Mais il ne faut pas lui donner une importance plus grande qu'il n'en a, ce serait lui donner prise.
Peut il rivaliser avec Dieu ? non
Est il l'égal négatif de Dieu ? non.

Alors pourquoi craindre le Diable si Dieu est avec nous ?

Il essaie de nuire à ceux qu'il pense ne pas avoir perdu, et encore cela il ne peut que le présumer mais pas le savoir avec certitude. Pour le reste, il lui suffit de se faire oublier tout en tentant subtilement, le chemin large est si facile !

Mais c'est Dieu qui aura le dernier mot et celui qui croit en ses promesses a déjà sa récompense. Le royaume des cieux est déjà là, c'est le Christ victorieux que nous glorifions chaque dimanche.

Par contre ce qui m'inquiète plus que de ne plus parler du Diable, c'est d'avoir des prêtres avec des agendas surchargés qui se détournent de la confession ou n'ont pas trop le temps pour un conseil spirituel. Le danger est peut être plus à envisager de ce côté. Serait ce une ruse pour le coup ?


Cordialement.
Cher Christophe,

Je partage vos constats : la ruse du Diable est de se déguiser et de ne pas se faire reconnaître (Adam et Eve ne l'ont pas vu venir à eux !).
Mais plus encore, le Diable n'est pas un etre physique. C'est un etre spirituel. Comme on ne peut voir les anges et l'Esprit Saint, on ne voit pas les mauvais esprits. On ne peut que constater les actions et les conséquences de sa présence.

Je suis d'accord avec vous sur le peu de temps que peuvent consacrer aujourd'hui nos prêtres. Ils sont si peu nombreux qu'ils débordés.

Dernièrement, notre pape François les a appelé à mieux écouter les chrétiens. De leur consacrer du temps et de manière très personnelle pour connaître leur chemin. C'est une grâce.

Je pense que le Diable s'en prend tout d'abord a l'église qu'elle déteste puisque c'est l'œuvre de Jésus triomphant.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

sarthasiris
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar sarthasiris » lun. 31 oct. 2016, 5:07

Je pense qu'en tant que prince de ce monde, son pouvoir est grand et que craindre ses ruses est prudent. Mais il ne faut pas lui donner une importance plus grande qu'il n'en a, ce serait lui donner prise.
Peut il rivaliser avec Dieu ? non.
Est il l'égal négatif de Dieu ? non.
Inutile de vous rappeler que vous n'êtes pas votre dieu.. Personne ne sait ce qu'il pense. Je ne suis pas sûr que parler à sa place soit vraiment adapté.


Sinon, pour comprendre Satan, je me posais des questions: le Diable est-il omniscient comme Dieu? Revête-il une forme? Est-il simplement une conception du mal à prendre comme une allégorie? La bible nous informe-elle à ce sujet?

Quel est son pouvoir supposé? Est-il le chef d'une armée ou des enfers? Je dois avouer que tout cela est assez flou pour un non-initié.

J'ai aussi une autre question sur Satan, sans rapport avec le topic, que je mets en spolier pour éviter l'hors sujet:
Spoiler!
Si Dieu est omniscient, hors de l'espace temps, qu'il sait absolument tout, qu'il a tout créé. Pourquoi a-il créé Satan en sachant pertinemment ce que Satan allait devenir en faisant souffrir les hommes, n'est-ce pas là une preuve de cruauté?
La question me tourmente depuis un sacré bout de temps...

Cordialement,

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Mac » lun. 31 oct. 2016, 9:47

ChristChrist :)
J'ai de l'imagination mais aussi beaucoup un esprit critique et je sais discerner l'action de mauvais esprits (pas toujours mais cela m'arrive).
Eh ben avec le démon il ne faut pas imaginer du tout , genre le protestantisme est satanique ou je ne sais quoi, vous n'avez qu'à regarder combien de protestant on a assassinés à cause d'une telle folie <: certainement pas inspiré de Jésus Christ, ou untel m'a fait un truc, un sortilège. Sinon vous allez vous embourber dans les ruses du malin. C'est risqué et même très dangereux, vous n'allez plus avancer. L'Esprit de Jésus Christ est votre défenseur.
Où est-il écrit dans la Bible que les esprits font lévrier, parler en langues étrangères et etre en état de folie ?
Il y a plein de textes entre autre celui que je vous ai mis qui ne vous a pas fait réfléchir. Les apôtres eux mêmes n'arrive pas à chasser certains démons car ils ne se chassent que par le jeûne et la prière, c'est à dire en vivant une vie mystique qui n'est pas une sinécure, surtout pour vous qui avez un enfant, car on ne vit pas selon la chair mais selon l'Esprit, et vous vous voulez les titiller c'est que vous ếtes soit très sainte et croyante soit inconsciente.

Le possédé Gérasénien :
https://viechretienne.catholique.org/me ... gerasenien

Il y a selon les connaissances de l'Eglise trois niveaux de persécution du démon :
1) La possession qui nécessite un exorcisme, avec les manisfestaions que j'ai évoqué dans mon message précédent et qui ne correspondent pas à votre situation apparement.
2) La vexation du démon sur votre personne car vous avez le foi, comme Job.
3) Les tentations communes à tous les individus.
Jésus s'approchait des corps habités par les mauvais esprits et guérissait. Il y avait cet aveugle, cette femme qui ne pouvait pas se relever et marcher courber. Il y avait aussi Judas...
Oui, certaines maladies sont l'oeuvres du démons, mais vous ne nous apprenez rien puisque c'est ce que dit l'évangile, c'est aussi ce que j'ai pu voir. Si les gens croyaient, se repentaient se frappant la poitrine, en regardant leur fautes en face Dieu les guériraient mais ils sont conditionner par l'hypocrisie du monde, cela n'interresse que les chrétiens le salut, mais je peux vous dire pour avoir déjà vu deux spectres, des esprits infernaux que je ne vous souhaitent pas de voir, que ceux qui ne croient pas pourraient avoir des tourments au delà de leur imagination. Mépriser Jésus Christ c'est s'enterrer vivant et c'est un euphémisme!!!

Fraternellement. :coeur:

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar ChristChrist » lun. 31 oct. 2016, 10:28

Cher Mac,

Je vous rejoins Quand vous dites d'être modéré dans son imagination quant à l'approche du Diable. Je suis aussi contre l'idée que les protestants sont satanistes. Je fréquente régulièrement les calvinistes et les luthériens, et ils sont pieux.
Mais il ne faut pas oublier que dans la Bible Satan et ses esprits ont le pouvoir de se déguiser. Seuls les anges de Dieu se révèlent toujours tels qu'ils sont. Ils est alors difficiles pour l'homme de discerner son action et son existence ! Meme Jesus a dit à son apôtre Pierre lorsqu'il lui demande de ne pas "se sacrifier" : "arrière de moi Satan".
Les saintes écritures recèlent de recommandations contre le Mal : "Veillez et priez. Restez ferme". Notre combat sur terre n'est pas un combat contre nous-meme mais contre les principautes et Lens puissances, contre notre ennemi le Prince de ce monde. On a tellement peur de lui que meme la prière du Notre Pére a été modifiée : nous demandons maintenant à être délivré du Mal alors que le texte grec parle de délivrance du Malin.

Si le Diable, Lucifer ou Satan et ses autres esprits mauvais sont minimisés dans leur concept, nous renforçons leur pouvoir.

Il y a effectivement 3 formes d'attaques du Mal que vous énoncez bien. Mais la forme la plus commune aujourd'hui semble être la vexation. Dans un monde où la Foi est de moins en moins présente. Où les jeunes enfants pratiquent l'occultisme car ils n'ont pas d'éducation religieuse. Où les adultes s'adonnent de manière inconsciente a l'astrologie, au tarot... Pensez-vous que le Diable n'est rien ?
Ces gens qui touchent aux abominations mises en garde par Dieu dans Deuteronome et Levitique, ont fait appel aux mauvais esprits en ayant recours à ces actes. Et croyez vous que les mauvais esprits lâchent si facilement une proie ?
Don Amorth, l'exorciste de Rome, parle de 7/8 années d'exorcisme pour délivrer une personne. Et ils parlent aussi et surtout des échecs car souvent les esprits n'obéissent pas toujours.

S'en remettre à Jesus c'est une chose mais cela ne fait pas tout. La Bible nous demande 2 choses : combattre le Malin pour devenir Saint.

Jesus durant son existence humaine n'a pas pu tous chasser tous les demons. C'est pourquoi il en missionne ses 72 disciples et créait son eglise et lui confère l'autorité que son pere lui donne de "marcher sur les serpents et les scorpions".

Aujourd'hui, nous ne savons presque rien de l'activité du Malin.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 228
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar saperlipopette » lun. 31 oct. 2016, 12:38

Je pense qu'en tant que prince de ce monde, son pouvoir est grand et que craindre ses ruses est prudent. Mais il ne faut pas lui donner une importance plus grande qu'il n'en a, ce serait lui donner prise.
Peut il rivaliser avec Dieu ? non.
Est il l'égal négatif de Dieu ? non.
Inutile de vous rappeler que vous n'êtes pas votre dieu.. Personne ne sait ce qu'il pense. Je ne suis pas sûr que parler à sa place soit vraiment adapté.
Le fait que le Diable ne peut rivaliser avec Dieu et qu'il n'est pas son égal est un dogme de l'Eglise. Le contraire, c'est le manichéisme. Je ne pense pas que l'Eglise ne soit pas adapté à parler pour Dieu, puisque c'est son épouse (mystique).
Sinon, pour comprendre Satan, je me posais des questions: le Diable est-il omniscient comme Dieu? Revête-il une forme? Est-il simplement une conception du mal à prendre comme une allégorie? La bible nous informe-elle à ce sujet?
C'est, comme on l'a déjà dit, un être spirituel qui pend prendre une forme terrestre, comme les Anges ou comme Dieu. Ex: lutin rouge avec une queue fourchue, serpent, homme ordinaire.
Ce n'est pas une conception du mal, c'est un être distinct.
Quel est son pouvoir supposé? Est-il le chef d'une armée ou des enfers? Je dois avouer que tout cela est assez flou pour un non-initié.
Il ne peut rien faire si Dieu ne le lui permet pas. il est le chef des démons, les Anges qui l'ont suivis. En fait, au départ, Lucifer était le plus grand des anges, d'ailleurs son nom l'indique bien: il signifie porteur de lumière en latin. mais, dès sa conception, il a dit: "je ne servirai pas". il avait la liberté de servir ou de ne pas servir, il a refusé (du premier instant, car il a, comme tout les Anges, une intelligence qui lui a fait comprendre du premier coup tout ce qui résulterait de son refus d'obéissance et d'Amour).
On dit qu'un tiers des Anges l'ont suivi. il en ait donc le chef.
On peut comparer son "Je ne servirais pas" avec le "Fiat" de la Ste Vierge. C'est pour ça que la Ste Vierge est d'une grande aide contre le démon.

En revanche, je n'ai jamais compris si les Anges, dont les démons, ont une intelligence parfaite. D'après moi, seul Dieu en a, mais je ne suis pas sûre.
Si Dieu est omniscient, hors de l'espace temps, qu'il sait absolument tout, qu'il a tout créé. Pourquoi a-il créé Satan en sachant pertinemment ce que Satan allait devenir en faisant souffrir les hommes, n'est-ce pas là une preuve de cruauté?
Dieu n'a pas créé le mal, mais la possibilité que le mal existe. Dieu est Amour, il veut partager son Amour, et cela nécessite que les créatures créées ait la liberté de choisir l'Amour, ou le Mal. C'est pareil pour les Anges comme pour les hommes.
Je vous rejoins Quand vous dites d'être modéré dans son imagination quant à l'approche du Diable. Je suis aussi contre l'idée que les protestants sont satanistes. Je fréquente régulièrement les calvinistes et les luthériens, et ils sont pieux.
Le protestantisme vient du démon, les protestants pas du tout. En tant que catholique il faut toujours différencier l'Erreur de ses adeptes. le protestantisme vient du démon car c'est une erreur, en revanche, leur culte n'est pas sataniste.
Ad Majorem Dei Gloriam

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10112
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Pourquoi n'en parle-t-on pas assez de notre ennemi Satan ?

Message non lupar Fée Violine » mer. 02 nov. 2016, 18:05

J'ai aussi une autre question sur Satan, sans rapport avec le topic, que je mets en spolier pour éviter l'hors sujet:
Spoiler!
Si Dieu est omniscient, hors de l'espace temps, qu'il sait absolument tout, qu'il a tout créé. Pourquoi a-il créé Satan en sachant pertinemment ce que Satan allait devenir en faisant souffrir les hommes, n'est-ce pas là une preuve de cruauté?
La question me tourmente depuis un sacré bout de temps...

Cordialement,
J'ai ouvert un nouveau fil avec votre question, en "Christianisme pour les nuls", avec un titre quelconque : s'il ne vous convient pas, vous pourrez le changer.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités