J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
LikeYeshua7
Barbarus
Barbarus

J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par LikeYeshua7 » ven. 26 août 2016, 9:05

bonsoir a tous , j'ai 23 questions sur le christianisme a vous poser :>

1. Pourquoi Jésus cri "Mon Dieu , pourquoi m'as tu abandonné" ? comment la trinité (Dieu) peut elle être brisée ?

2. Si la trinité existe , pourquoi dans l’écriture on fait référence d'un seul Dieu ET d'un seul Seigneur pourquoi cette distinction ?
et un peu dans le même sens pourquoi il y a un tel distinction entre Dieu et le fils ? comme dans Jean 3:16 dans la bible.
pourquoi l'ecriture continue de Dire que Dieu est le Père ? et ne dit il pas tout simplement "Pere" "fils" pour faire reference a la trinité ?

3. La plupart du temps et même tout le temps on retrouve Dieu comme le Père et non Jésus qui lui est fils de Dieu au même titre q'Adam ou autres prophètes et même nous

4. Après la révélation de l"évangile , Pourquoi ne voit t-on pas présenté explicitement la trinité et la divinité de Jésus ?

5. Au temps de Jésus , quand les hommes faisaient leurs prières , il les faisaient a qui? puisque un des membres de la trinité s'est détaché.

6. Jésus étant monté au ciel vivant , a t-il gardé sa condition humaine ainsi que son apparence ? car Dieu est "esprit"

7. Au baptême du Christ les trois membres qui constituent Dieu apparaissent et sont ici divisé et non en un.

8. des versets très clairs exprime que le Christ n'est pas Dieu :

A / -"Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu." jean 20.17

B / "Pour ce qui est du jour ou de l'heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul." marc 13.32

C / 5.19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. jean

5.30 Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. jean:

D / "Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet HOMME à qui DIEU A RENDU TÉMOIGNAGE DEVANT VOUS PAR LES MIRACLES, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes;" actes

sur ce dernier verset on voit bien que le Christ est l'image du Dieu tout puissant sur terre et non Dieu

9. comment Dieu peut il être chair, alors qu'il est écrit que Dieu est esprit. « Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité. » Jean 4:24

10. Si la Parole était Dieu et la parole a été faite chair cela veut dire que Dieu s’est transformé en chair, cela est impossible car c'est contraire à la parole de Dieu selon laquelle Dieu ne change pas (Malachie 3.6)
Si la "parole" était avec "Dieu", cela veut dire que "Dieu" était avec "Dieu". ce qui n'est pas logique, on ne peut pas dire que "Jacques était avec Jacques." Si Dieu Jésus était Dieu, alors il ne dirait pas « le Père est plus grand que moi » Jean 14.28

11. -Quand Dieu, le créateur était sur la croix (gloire a lui de ce qu'il prétendent) , qui c'est qui s'occupait de la terre et des sept cieux, qui répondait aux prières de gens , qui.... ?

12. -pourquoi Dieu le tout puissant devrait il faire son prétendu fils pour pardonner aux gens leurs péchés, ne pouvait il pas simplement pardonner ces péchés? N'est il pas le Tout Puissant ?

13. -Si jésus est Venu pour délivrer l’humanité du péché originel commis par Adam, pourquoi ne l'a t il jamais dis ? puisque la bible ne contient aucune parole du Christ parlant du péché originel, on signale la que cette doctrine a été développe bien après au début du V e siècle par un prêtre nomme augustin

14. -Si Jésus est Dieu donc cela voudrait dire qu'il est éternel, pourquoi Moise(as) n'a t'il jamais adoré la trinité ni même évoqué son existence, pourquoi avant Jésus(as) n'a t'on jamais entendu parler de la trinité?

15. -Pourquoi le mot "Bible" n'apparaît-il jamais dans la Bible?

16. Pourquoi se prosterner devant une statue ou une croix ?

17. Si donc ces représentations ne tiennent en rien aux suaires.. comment peut on se faire l'image de ce Jésus que l'on voit partout , a cette heure ci on il ne ressemble pas du tout a sa , on parle de Jésus quand même ! toutes ces représentations sont fausses , dites moi sérieusement, ou parmi les actes on voit les apôtres prier Dieu en pensant a des statues qu'ils ont pu faire ? es-ce qu'il avait des statues de Jésus , pas même le dernier apôtre Jean et personne en avait après , et ils nous montrent que ces statues dans le fond n'ont aucune utilité , c'est des choses qui viennent de la terre pas du ciel...
c'est aberrant de voir tant de gens croire que cette personne avec des cheveux long , un barbe long puisse être Jésus comme sur l'image "Jésus , j'ai confiance en toi" et en plus se prosterner ou embrasser des symboles ou on le voit..

18. Que répondre en détails de toutes ces attaques contre le catholicisme ( 1.croisade , 2. inquisition , 3. meurtres, 4. chasse aux sorcières, 5. les autochtones sans âme , 6. conversion forcée etc etc )
je ne sais vraiment pas quoi dire de convainquant a ces choses la !

19. Si des hommes actuellement peuvent accéder au Paradis après avoir purgé leur jours au Purgatoire , pourquoi y'a t-il la résurrection des morts au jugement dernier et la venue du Christ , les chrétiens et ceux qui auront été sauvé par Dieu iront devant l'autel avec Dieu pour éviter les fléaux , après les événements décrit dans l'apocalypse , la nouvelle Jérusalem doit venir et LA le Paradis sera accessible

20. pourquoi les premiers chrétiens ne faisait pas de prière d'intercession aux morts ? ou ne parler pas explicitement du purgatoire ?

21. qui sont les fils de Dieu et les filles des hommes dans le livre de la genèse ?

22. qui est la femme de Caïn ?

23. Les catholiques sont il cannibalistes ?

je vous remercie d'avance de vos réponses , et si vous le pouvez , expliquer moi de la meilleur des façons , je suis encore en apprentissage et je pense sincèrement que cela pourrait m'être utile ainsi qu'a d'autres personnes qui viendront visiter ce merveilleux blog.

Que la paix soit avec vous
Dernière modification par Nanimo le sam. 27 août 2016, 12:40, modifié 1 fois.
Raison : Vos messages sont parfois incompréhensibles, veuillez soigner la rédaction de vos messages, orth., syntaxe, conjugaison, grammaire et rédaction

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3391
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Questions sur le Christianisme

Message non lu par Héraclius » ven. 26 août 2016, 10:22

Bonjour !

1. Pourquoi Jésus cri "Mon Dieu , pourquoi m'as tu abandonné" ? comment la trinité (Dieu) peut elle être brisée ?
La Trinité n'a pas vraiment été brisé, mais Jésus a perdu un instant sa vie spirituelle, Le Père s'est retiré du temple qu'est un coeur humain au service de Dieu.
2. Si la trinité existe , pourquoi dans l’écriture on fait référence d'un seul Dieu ET d'un seul Seigneur pourquoi cette distinction ?
et un peu dans le même sens pourquoi il y a un tel distinction entre Dieu et le fils ? comme dans Jean 3:16 dans la bible.
pourquoi l'ecriture continue de Dire que Dieu est le Père ? et ne dit il pas tout simplement "Pere" "fils" pour faire reference a la trinité ?
L'écriture utilise souvent le mot "Dieu" pour désigner le Père seul. On peut noter que les chrétiens d'Orient, orthodoxes et catholiques orientaux, parlent beaucoup plus de Dieu de cette façon-là, en utilisant le mot Dieu surtout pour désigner le Père ; mais cela ne veut pas dire qu'ils ne croient pas en la Trinité.

Le Père n'est pas tout à fait Dieu dans le même sens que le Fils ou l'Esprit, parce si les 3 sont incréés, seul le Père est inoriginé, inengendré. On peut aussi dire qu'il règne sur les deux autres personnes, c'est ce qu'on appelle la monarchie du Père. Maintenant, le Père reste égal aux deux autres personnes, mais il reste la première, celle qui a la primauté.
3. La plupart du temps et même tout le temps on retrouve Dieu comme le Père et non Jésus qui lui est fils de Dieu au même titre q'Adam ou autres prophètes et même nous
Vous avez tout à fait raison de dire que le mot "fils de Dieu" n'a rien d'exceptionnel dans la Bible. Maintenant, relisez le prologue, le chapitre 1 de l'evangile de saint Jean. Est-ce que, après l'avoir lu, on peut dire que Jésus est "Fils de Dieu" dans le même sens que David, par exemple ? Non. On ne parle pas du même genre de filiation.
4. Après la révélation de l"évangile , Pourquoi ne voit t-on pas présenté explicitement la trinité et la divinité de Jésus ?
A celui qui sait lire, elle est explicite, surtout dans l'Evangile de Jean. Mais partout on retrouve des signes, des symboles cachés de la Trinité. Dans la genèse, par exemple, Dieu se désigne comme Yahwé, mais aussi comme Elohim. Or Elohim est un mot pluriel. Cela veux un peu dire "les dieux", au lieu de juste "dieu" (la forme singulière est "El").

Pareil, dans l'Evangile de saint Matthieu, le Christ demande que l'on baptise ses disciples "Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit". "Au nom" est au singulier, pas au pluriel. Matthieu n'a pas fait de faute de grammaire : Père, Fils et Saint Esprit n'ont pas des noms, maus un seul nom, parce qu'ils sont Un. Et ce non, c'est "Je Suis", "YHWH", et le Christ se désigne lui-ême sous ce nom.
5. Au temps de Jésus , quand les hommes faisaient leurs prières , il les faisaient a qui? puisque un des membres de la trinité s'est détaché.
Non, elle n'était pas détachée. C'est pas Jésus qui est parti du ciel et après est revenu. Dieu, je vous le rappelle, est hors du temps. Il ny a pas de moment, pour Dieu.
6. Jésus étant monté au ciel vivant , a t-il gardé sa condition humaine ainsi que son apparence ? car Dieu est "esprit"
Oui, il a gardé sa condition humaine, mais cette condition humaine reste distincte de sa divinité. Dieu est esprit, c'est certain, Dieu n'a pas de corps. En Jésus, les deux natures restes sans confusion, clairement distinguées.
7. Au baptême du Christ les trois membres qui constituent Dieu apparaissent et sont ici divisé et non en un.
Les trois membres de la Trinité sont distincts, ils ne sont pas juste des aspects, des reflets de Dieu. Ils sont, en un sens, divisé ; le Père n'es pas le Fils qui n'est pas l'Esprit.
8. des versets très clairs exprime que le Christ n'est pas Dieu :

A / -"Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu." jean 20.17
Le Père est le Dieu de Jésus puisque Jésus est un homme. N'oubliez pas que nous ne disons pas que Jésus était juste Dieu, il était aussi totalement homme.
B / "Pour ce qui est du jour ou de l'heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul." marc 13.32
N'oubliez pas que le Fils dit cela en était de kénose, d'abaissement, dans lequel il se voile lui-même ses pouvoir divins d'omniscience et d'omnipotence.
C / 5.19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. jean
Oui, parce que le Fils est totalement soumis au Père, et il partage avec lui une seule volonté.
5.30 Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. jean:
Jésus parle ici de sa volonté humaine, qui n'est pas la volonté divine, mais qui est parfaitement calquée sur celle-ci.
D / "Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet HOMME à qui DIEU A RENDU TÉMOIGNAGE DEVANT VOUS PAR LES MIRACLES, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes;" actes
Ben oui, Jésus est un homme, totalement un homme.
sur ce dernier verset on voit bien que le Christ est l'image du Dieu tout puissant sur terre et non Dieu
Il est les deux, parce qu'il est à la fois Dieu et à la fois homme. Bien sûr que vous trouverez plein de versets qui parlent de Jésus comme un homme limité. C'est parce que Jésus est TOTALEMENT homme.
9. comment Dieu peut il être chair, alors qu'il est écrit que Dieu est esprit. « Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité. » Jean 4:24
Dieu n'est pas chair, il s'est fait chair, ce qui n'est pas pareil. Dieu s'est adjoint une chair, distincte de lui, il n'est pas devenu cette chair, qui ne fait pas partie de sa nature divine.
10. Si la Parole était Dieu et la parole a été faite chair cela veut dire que Dieu s’est transformé en chair, cela est impossible car c'est contraire à la parole de Dieu selon laquelle Dieu ne change pas (Malachie 3.6)
Même réponse qu'au dessus. La nature divine, la substance divine, s'est unie à une nature humaine, mais elle ne s'est pas mélangée avec elle. Les deux natures restent distinctes en Christ. Dieu n'a pas changé en s'unnissant à la chair, parce que sa nature ne s'est pas mêlée à elle.
Si la "parole" était avec "Dieu", cela veut dire que "Dieu" était avec "Dieu". ce qui n'est pas logique, on ne peut pas dire que "Jacques était avec Jacques." Si Dieu Jésus était Dieu, alors il ne dirait pas « le Père est plus grand que moi » Jean 14.28
Jacque est un seul être humain et une seule personne. Dieu est un seul être (divin) mais trois personnes.

Jésus dit que le Père est plus grand que lui à cause de ce dont je vous ait parlé au dessus en évoquant ce qu'on appelle "la monarchie du Père" : le Père est le premier et le souverain en la Trinité, et le Fils lui est librement soumis. Ils sont égaux en substance, mais pas en autorité.
11. -Quand Dieu, le créateur était sur la croix (gloire a lui de ce qu'il prétendent) , qui c'est qui s'occupait de la terre et des sept cieux, qui répondait aux prières de gens , qui.... ?
Dieu n'est pas dans le temps, donc la question ne se pose pas.
12. -pourquoi Dieu le tout puissant devrait il faire son prétendu fils pour pardonner aux gens leurs péchés, ne pouvait il pas simplement pardonner ces péchés? N'est il pas le Tout Puissant ?
Parce que le péché est plus complexe que cela. Je vous copie une explication de ce qui se passe sur la croix que j'ai écrit à quelqu'un d'autre pour que vous comprenniez :
13. -Si jésus est Venu pour délivrer l’humanité du péché originel commis par Adam, pourquoi ne l'a t il jamais dis ? puisque la bible ne contient aucune parole du Christ parlant du péché originel, on signale la que cette doctrine a été développe bien après au début du V e siècle par un prêtre nomme augustin
Saint Augustin n'est pas juste un quelconque prêtre, c'était un évêque, un Père et un Docteur de l'Eglise. Il a peut-être invent le mot "péché originel", mais il l'a fait pour décrire une doctrine biblique. Vovez Romain chapitre 5 :

"12 C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,...
13 car jusqu'à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n'est pas imputé, quand il n'y a point de loi.
14 Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir.
15 Mais il n'en est pas du don gratuit comme de l'offense; car, si par l'offense d'un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d'un seul homme, Jésus Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup.
16 Et il n'en est pas du don comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché; car c'est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses.
17 Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus Christ lui seul.
18 Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes."

Donc Augustin a vu cette doctrine et il a voulu lui doner un nom. Mais il ne l'a pas juste créée dans sa tête. C'est juste le nom qui lui revient.
14. -Si Jésus est Dieu donc cela voudrait dire qu'il est éternel, pourquoi Moise(as) n'a t'il jamais adoré la trinité ni même évoqué son existence, pourquoi avant Jésus(as) n'a t'on jamais entendu parler de la trinité?
Parce que Dieu ne s'était pas encore pleinement révélé (si il s'était pleinement révélé, pas besoin du Christ et du nouveau Testament !). Ce qui ne veut pas dire que l'Ancien Testament n'est pas plein d'indices, comme le chapitre 18 de la Genèse ou Dieu se révèle sous la forme de trois personnages qu'Abraham adore au singulier.
15. -Pourquoi le mot "Bible" n'apparaît-il jamais dans la Bible?
Parce que la Bible n'existe pas comme un seul livre, c'est plus une Bibliothèque de livres sacrés ! "Bible" est juste le mot qu'on a créé pour désigner l'ensemble des livres saints proclammés sacrés par la Sainte Eglise.
16. Pourquoi se prosterner devant une statue ou une croix ?
Pour saluer la personne représentée par cette statue, je suppose.
17. Si donc ces représentations ne tiennent en rien aux suaires.. comment peut on se faire l'image de ce Jésus que l'on voit partout , a cette heure ci on il ne ressemble pas du tout a sa , on parle de Jésus quand même ! toutes ces représentations sont fausses , dites moi sérieusement, ou parmi les actes on voit les apôtres prier Dieu en pensant a des statues qu'ils ont pu faire ? es-ce qu'il avait des statues de Jésus , pas même le dernier apôtre Jean et personne en avait après , et ils nous montrent que ces statues dans le fond n'ont aucune utilité , c'est des choses qui viennent de la terre pas du ciel...
On retrouve des images de Jésus très vite dans le Christianisme, comme l'image du Bon Pasteur.

Ce n'est pas grave que la représentation soit incorrect, justemment parce que la représentation n'est pas Jésus. L'image est un symbole, pas la personne. Toutes les cultures ont représentées Jésus sous les traits de leur peuple. Allez en Ethiopie, Jésus y est toujours peint comme un noir d'afrique de l,Est ! C'est pas grave, au contraire même, c'est très bien que l'on représente Jésus sous des traits familliers, cela montre bien que Jésus s'est fait frère et seigneur de tous.

Bien sûr comme e Christianisme s'est surtout installé en Europe et que c'est l'Europe qui l,a proclammé au monde, on etrouve beaucop de représentation européenne de Jésus. Mais tout cela est sans grande importance. Une image reste un symbole rien de plus. Un peu comme les chérubins de l'arche d'alliance : les anges n'ont pas de corps, donc les représenter comme des humains ailés, c'est symbolique, pas réel.
18. Que répondre en détails de toutes ces attaques contre le catholicisme ( 1.croisade , 2. inquisition , 3. meurtres, 4. chasse aux sorcières, 5. les autochtones sans âme , 6. conversion forcée etc etc )
je ne sais vraiment pas quoi dire de convainquant a ces choses la !

19. Si des hommes actuellement peuvent accéder au Paradis après avoir purgé leur jours au Purgatoire , pourquoi y'a t-il la résurrection des morts au jugement dernier et la venue du Christ , les chrétiens et ceux qui auront été sauvé par Dieu iront devant l'autel avec Dieu pour éviter les fléaux , après les événements décrit dans l'apocalypse , la nouvelle Jérusalem doit venir et LA le Paradis sera accessible

20. pourquoi les premiers chrétiens ne faisait pas de prière d'intercession aux morts ? ou ne parler pas explicitement du purgatoire ?

21. qui sont les fils de Dieu et les filles des hommes dans le livre de la genèse ?

22. qui est la femme de Caïn ?

23. Les catholiques sont il cannibalistes ?
Je répondrai à ces questions plus tard.


Dieu vous bénisse !
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 230
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: Questions sur le Christianisme

Message non lu par saperlipopette » ven. 26 août 2016, 13:44

Bonjour Like Yeshua7


?
20. pourquoi les premiers chrétiens ne faisait pas de prière d'intercession aux morts ? ou ne parler pas explicitement du purgatoire
Benoît XVI en parle dans son encyclique "Sauvés par l'espérance":
Cette idée vétéro-juive de la condition intermédiaire inclut l'idée que les âmes ne se trouvent pas simplement dans une sorte de détention provisoire, mais subissent déjà une punition, comme le montre la parabole du riche bon vivant, ou au contraire jouissent déjà de formes provisoires de béatitude. Et enfin il y a aussi l'idée que, dans cet état, sont possibles des purifications et des guérisons qui rendent l'âme mûre pour la communion avec Dieu. L'Église primitive a repris ces conceptions, à partir desquelles ensuite, dans l'Église occidentale, s'est développée petit à petit la doctrine du purgatoire. Nous n'avons pas besoin de faire ici un examen des chemins historiques compliqués de ce développement; demandons-nous seulement de quoi il s'agit réellement. Avec la mort, le choix de vie fait par l'homme devient définitif – sa vie est devant le Juge. Son choix, qui au cours de toute sa vie a pris forme, peut avoir diverses caractéristiques. Il peut y avoir des personnes qui ont détruit totalement en elles le désir de la vérité et la disponibilité à l'amour. Des personnes en qui tout est devenu mensonge; des personnes qui ont vécu pour la haine et qui en elles-mêmes ont piétiné l'amour. C'est une perspective terrible, mais certains personnages de notre histoire laissent entrevoir de façon effroyable des profils de ce genre. Dans de semblables individus, il n'y aurait plus rien de remédiable et la destruction du bien serait irrévocable: c'est cela qu'on indique par le mot « enfer ».[37] D'autre part, il peut y avoir des personnes très pures, qui se sont laissées entièrement pénétrer par Dieu et qui, par conséquent, sont totalement ouvertes au prochain – personnes dont la communion avec Dieu oriente dès maintenant l'être tout entier et dont le fait d'aller vers Dieu conduit seulement à l'accomplissement de ce qu'elles sont désormais.[38]
Dans le judaïsme ancien, il existe aussi l'idée qu'on peut venir en aide aux défunts dans leur condition intermédiaire par la prière (cf. par exemple 2 M 12, 38-45: 1er s. av. JC). La pratique correspondante a été adoptée très spontanément par les chrétiens et elle est commune à l'Église orientale et occidentale. L'Orient ignore la souffrance purificatrice et expiatrice des âmes dans « l'au-delà », mais il connaît divers degrés de béatitude ou aussi de souffrance dans la condition intermédiaire. Cependant, grâce à l'Eucharistie, à la prière et à l'aumône, « repos et fraîcheur » peuvent être donnés aux âmes des défunts. Que l'amour puisse parvenir jusqu'à l'au-delà, que soit possible un mutuel donner et recevoir, dans lequel les uns et les autres demeurent unis par des liens d'affection au delà des limites de la mort – cela a été une conviction fondamentale de la chrétienté à travers tous les siècles et reste aussi aujourd'hui une expérience réconfortante. Qui n'éprouverait le besoin de faire parvenir à ses proches déjà partis pour l'au-delà un signe de bonté, de gratitude ou encore de demande de pardon? À présent on pourrait enfin se demander: si le « purgatoire » consiste simplement à être purifié par le feu dans la rencontre avec le Seigneur, Juge et Sauveur, comment alors une tierce personne peut-elle intervenir, même si elle est particulièrement proche de l'autre? Quand nous posons une telle question, nous devrions nous rendre compte qu'aucun homme n'est une monade fermée sur elle-même. Nos existences sont en profonde communion entre elles, elles sont reliées l'une à l'autre au moyen de multiples interactions. Nul ne vit seul. Nul ne pèche seul. Nul n'est sauvé seul. Continuellement la vie des autres entre dans ma vie: en ce que je pense, je dis, je fais, je réalise. Et vice-versa, ma vie entre dans celle des autres: dans le mal comme dans le bien. Ainsi mon intercession pour quelqu'un n'est pas du tout quelque chose qui lui est étranger, extérieur, pas même après la mort. Dans l'inter-relation de l'être, le remerciement que je lui adresse, ma prière pour lui peuvent signifier une petite étape de sa purification. Et avec cela il n'y a pas besoin de convertir le temps terrestre en temps de Dieu: dans la communion des âmes le simple temps terrestre est dépassé. Il n'est jamais trop tard pour toucher le cœur de l'autre et ce n'est jamais inutile. Ainsi s'éclaire ultérieurement un élément important du concept chrétien d'espérance. Notre espérance est toujours essentiellement aussi espérance pour les autres; c'est seulement ainsi qu'elle est vraiment espérance pour moi.[40] En tant que chrétiens nous ne devrions jamais nous demander seulement: comment puis-je me sauver moi-même? Nous devrions aussi nous demander: que puis-je faire pour que les autres soient sauvés et que surgisse aussi pour les autres l'étoile de l'espérance? Alors j'aurai fait le maximum pour mon salut personnel.
19. Si des hommes actuellement peuvent accéder au Paradis après avoir purgé leur jours au Purgatoire , pourquoi y'a t-il la résurrection des morts au jugement dernier et la venue du Christ , les chrétiens et ceux qui auront été sauvé par Dieu iront devant l'autel avec Dieu pour éviter les fléaux , après les événements décrit dans l'apocalypse , la nouvelle Jérusalem doit venir et LA le Paradis sera accessible
Jésus veut sauver notre âme ET notre corps. (pour cela, notre corps ressuscitera à la fin des temps, mais avec des propriétés spéciales, comme celui de Notre Seigneur après sa résurrection: on ne sera pas obliger de manger, on passera à travers les murs, etc..). le jugement dernier jugera, je pense, non plus l'âme de chacun mais les sociétés.
Ad Majorem Dei Gloriam

Pathos
Senator
Senator
Messages : 619
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Questions sur le Christianisme

Message non lu par Pathos » ven. 26 août 2016, 18:25

LikeYeshua7 a écrit :18. Que répondre en détails de toutes ces attaques contre le catholicisme ( 1.croisade , 2. inquisition , 3. meurtres, 4. chasse aux sorcières, 5. les autochtones sans âme , 6. conversion forcée etc etc )
je ne sais vraiment pas quoi dire de convainquant a ces choses la
N'étant pas historien je vous répondrais que les détracteurs de l'Eglise ressortent inlassablement les points 1 et 2
Le nombre de victime de l'inquisition à été largement surévalué. Les quelques sentences de mort prononcées n'ont pas toutes été exécuté.
Tant qu'aux croisades nous serions mal venus de critiquer un siècle ou le pouvoir et le sacré ne faisaient qu'un.
Combien plus de victimes ont fait les errements des Nations...
L'Eglise est à l'image de Pierre : elle renie parfois sa parole mais il faut lui rester fidèle.

Avatar de l’utilisateur
LikeYeshua7
Barbarus
Barbarus

Re: Questions sur le Christianisme

Message non lu par LikeYeshua7 » ven. 26 août 2016, 19:55

1. Pourquoi Jésus cri "Mon Dieu , pourquoi m'as tu abandonné" ? comment la trinité (Dieu) peut elle être brisée ?
"La Trinité n'a pas vraiment été brisé, mais Jésus a perdu un instant sa vie spirituelle, Le Père s'est retiré du temple qu'est un coeur humain au service de Dieu. "

qu'en entendez vous par vie spirituelle ? j'ai pas vraiment compris votre phrase

2. on parle plus souvent de Dieu comme le Père , on voit bien que même après l'evangile jamais on voit la trinité mais plutot Dieu unique et Jesus Christ le seul Seigneur , les disciples priait Dieu le Pere et non le Christ

3. La plupart du temps et même tout le temps on retrouve Dieu comme le Père et non Jésus qui lui est fils de Dieu au même titre q'Adam ou autres prophètes et même nous
"Vous avez tout à fait raison de dire que le mot "fils de Dieu" n'a rien d'exceptionnel dans la Bible. Maintenant, relisez le prologue, le chapitre 1 de l'evangile de saint Jean. Est-ce que, après l'avoir lu, on peut dire que Jésus est "Fils de Dieu" dans le même sens que David, par exemple ? Non. On ne parle pas du même genre de filiation."

qu'es-ce que cette différence ? la Bible ne dit pas qu'il a une différence dans la signification de Fils de Dieu

4. Après la révélation de l"évangile , Pourquoi ne voit t-on pas présenté explicitement la trinité et la divinité de Jésus ?

"A celui qui sait lire, elle est explicite, surtout dans l'Evangile de Jean. Mais partout on retrouve des signes, des symboles cachés de la Trinité. Dans la genèse, par exemple, Dieu se désigne comme Yahwé, mais aussi comme Elohim. Or Elohim est un mot pluriel. Cela veux un peu dire "les dieux", au lieu de juste "dieu" (la forme singulière est "El").
Pareil, dans l'Evangile de saint Matthieu, le Christ demande que l'on baptise ses disciples "Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit". "Au nom" est au singulier, pas au pluriel. Matthieu n'a pas fait de faute de grammaire : Père, Fils et Saint Esprit n'ont pas des noms, maus un seul nom, parce qu'ils sont Un. Et ce non, c'est "Je Suis", "YHWH", et le Christ se désigne lui-ême sous ce nom."

ma question ne parlait de l'evangile mais apres la révélation de l'evangile quand les premiers chretiens ont été etablie

5. Au temps de Jésus , quand les hommes faisaient leurs prières , il les faisaient a qui? puisque un des membres de la trinité s'est détaché.
"Non, elle n'était pas détachée. C'est pas Jésus qui est parti du ciel et après est revenu. Dieu, je vous le rappelle, est hors du temps. Il ny a pas de moment, pour Dieu."

ce que vous dites est vague ! , les hommes quand ils priaient Dieu au moment ou le Christ était sur terre , prié le Pere qui est le seul Dieu unique , Jesus s'il était Dieu recevrait les prieres avec le saint esprit

6. Jésus étant monté au ciel vivant , a t-il gardé sa condition humaine ainsi que son apparence ? car Dieu est "esprit"
"Oui, il a gardé sa condition humaine, mais cette condition humaine reste distincte de sa divinité. Dieu est esprit, c'est certain, Dieu n'a pas de corps. En Jésus, les deux natures restes sans confusion, clairement distinguées. "

quel absurdité ! Jesus n'a pas gardé son corps si aujourd'hui le fils se montre on ne verrait plus son corps , comme si au ciel il serait avec le pere invisible et lui Jesus avec encore ses conditions.. c'est n'importe quoi

7.Au baptême du Christ les trois membres qui constituent Dieu apparaissent et sont ici divisé et non en un.
"Les trois membres de la Trinité sont distincts, ils ne sont pas juste des aspects, des reflets de Dieu. Ils sont, en un sens, divisé ; le Père n'es pas le Fils qui n'est pas l'Esprit."

donc vous dites qu'ils sont distincts ? qu'on peut les voir les trois séparés ? au ciel on les verra les trois ?
sa n'a pas sens DIEU EST UNIQUE UNE SEUL ET MÊME PERSONNE , pas trois !

le père etait au ciel donc il y a avait un Dieu quelque part en haut , un autre ici sur terre un Dieu qui se fait envoyé par Dieu , et ensuite un saint esprit qui est Dieu qui est la quand il veut , mais arrêté deux minutes

8. des versets très clairs exprime que le Christ n'est pas Dieu :

A / -"Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu." jean 20.17
"Le Père est le Dieu de Jésus puisque Jésus est un homme. N'oubliez pas que nous ne disons pas que Jésus était juste Dieu, il était aussi totalement homme."

ici Jésus venait d’être ressuscité , il devrait normalement montrer sa divinité , il dit bien "vers mon Dieu" allo !
"et notre Dieu" il parle pas d'un Dieu trinitaire mais bien d'un Dieu et un seul le Père comme les écritures parlent explicitement

B / "Pour ce qui est du jour ou de l'heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul." marc 13.32
"N'oubliez pas que le Fils dit cela en était de kénose, d'abaissement, dans lequel il se voile lui-même ses pouvoir divins d'omniscience et d'omnipotence."

oui ici bas , mais il ne le sait pas non plus même après avoir retrouvé ses pouvoirs divins d'omniscience et d'omnipotence !
seul le Père le sait !

C / 5.19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. jean
"Oui, parce que le Fils est totalement soumis au Père, et il partage avec lui une seule volonté."

soumis même au ciel ?

D / "Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet HOMME à qui DIEU A RENDU TÉMOIGNAGE DEVANT VOUS PAR LES MIRACLES, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes;" actes
"Ben oui, Jésus est un homme, totalement un homme."

mais qui est ce Dieu que cette écriture parle , la trinité ou le Père ?
Dieu s'est rendu témoignage en Jésus Christ , encore une fois Dieu est le Père et non la trinité
Jesus est l'image du Dieu unique sur terre , celle du Père puisque nous sommes tous ces enfants , c'est pour cela qu'on voyait une divinité dans le Christ puisque Jesus est l'image de ce Dieu puissant , quand on voit Jesus on voit le Père

11. -Quand Dieu, le créateur était sur la croix (gloire a lui de ce qu'il prétendent) , qui c'est qui s'occupait de la terre et des sept cieux, qui répondait aux prières de gens , qui.... ?
"Dieu n'est pas dans le temps, donc la question ne se pose pas"

c'est le genre de réponse pour esquiver , quand Jésus est venu sur terre il était dans le temps. qui s'occupe des prières ?

17. si donc nos représentations ne represente pas la vrai face du Christ pourquoi dire que cela est sa face? c'est un peu absurde et faussé
les gens pensent voir cette personne au Paradis alors qu'elle tout a fait differente

18. Que répondre en détails de toutes ces attaques contre le catholicisme ( 1.croisade , 2. inquisition , 3. meurtres, 4. chasse aux sorcières, 5. les autochtones sans âme , 6. conversion forcée etc etc )
je ne sais vraiment pas quoi dire de convainquant a ces choses la !

19. Si des hommes actuellement peuvent accéder au Paradis après avoir purgé leur jours au Purgatoire , pourquoi y'a t-il la résurrection des morts au jugement dernier et la venue du Christ , les chrétiens et ceux qui auront été sauvé par Dieu iront devant l'autel avec Dieu pour éviter les fléaux , après les événements décrit dans l'apocalypse , la nouvelle Jérusalem doit venir et LA le Paradis sera accessible

"Jésus veut sauver notre âme ET notre corps. (pour cela, notre corps ressuscitera à la fin des temps, mais avec des propriétés spéciales, comme celui de Notre Seigneur après sa résurrection: on ne sera pas obliger de manger, on passera à travers les murs, etc..). le jugement dernier jugera, je pense, non plus l'âme de chacun mais les sociétés."

mais c'est pas la réponse à ma question , relisez ce que je dis et pourquoi

21. qui sont les fils de Dieu et les filles des hommes dans le livre de la genèse ?

22. qui est la femme de Caïn ?

23. Les catholiques sont il cannibalistes ?
Dernière modification par Nanimo le sam. 27 août 2016, 13:41, modifié 1 fois.
Raison : Orthographe!

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 230
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par saperlipopette » lun. 29 août 2016, 15:20

Bonjour,
18. Que répondre en détails de toutes ces attaques contre le catholicisme ( 1.croisade , 2. inquisition , 3. meurtres, 4. chasse aux sorcières, 5. les autochtones sans âme , 6. conversion forcée etc etc )
je ne sais vraiment pas quoi dire de convainquant a ces choses la !
Je vous conseille le livre "Historiquement correct" de Jean Sevilla, que j'ai découvert il y a peu de temps. De plus, sur les croisades et l'inquisition, il y a des sujets sur le forum:
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 28&t=40708
http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?f=28&t=231
23. Les catholiques sont il cannibalistes ?
Cette accusation remonte... à l'Empire Romain! quand les chrétiens étaient persécutés, il fallait bien expliquer pourquoi: sachez donc que la religion catholique est (était selon eux) une secte où les chrétiens se réunissent dans des souterrains clandestins pour des sacrifices...
Ces souterrains sont les catacombes, où les chrétiens se cachaient à cause des persécutions; ses sacrifices sont tout simplement le sacrifice de la Messe où l'on reçoit le Corps, le Sang, l'Ame et la Divinité de notre Seigneur, de façon non sanglante.
Ad Majorem Dei Gloriam

Avatar de l’utilisateur
LikeYeshua7
Barbarus
Barbarus

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par LikeYeshua7 » jeu. 01 sept. 2016, 8:21

c'est juste dommage qu'il a pas foule de personne pour repondre a ma reponse un peu plus haut..
saperlipopette a écrit :Bonjour,
18. Que répondre en détails de toutes ces attaques contre le catholicisme ( 1.croisade , 2. inquisition , 3. meurtres, 4. chasse aux sorcières, 5. les autochtones sans âme , 6. conversion forcée etc etc )
je ne sais vraiment pas quoi dire de convainquant a ces choses la !
Je vous conseille le livre "Historiquement correct" de Jean Sevilla, que j'ai découvert il y a peu de temps. De plus, sur les croisades et l'inquisition, il y a des sujets sur le forum:
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 28&t=40708
http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?f=28&t=231
23. Les catholiques sont il cannibalistes ?
Cette accusation remonte... à l'Empire Romain! quand les chrétiens étaient persécutés, il fallait bien expliquer pourquoi: sachez donc que la religion catholique est (était selon eux) une secte où les chrétiens se réunissent dans des souterrains clandestins pour des sacrifices...
Ces souterrains sont les catacombes, où les chrétiens se cachaient à cause des persécutions; ses sacrifices sont tout simplement le sacrifice de la Messe où l'on reçoit le Corps, le Sang, l'Ame et la Divinité de notre Seigneur, de façon non sanglante.
sacrifice ?
Hébreux 10:12 "lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu"
1 Pierre 3.18 "Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit,"
Hébreux 9:12 "et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle."
hebreux 10:10 "C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes"
Dernière modification par Nanimo le jeu. 01 sept. 2016, 10:31, modifié 1 fois.
Raison : Majuscules, ponctuation!

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3391
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par Héraclius » jeu. 01 sept. 2016, 12:07

Je vous promet une réponse complète dès que je rentre de ma retraite, dans une semaine, cher LikeYeshua.


Petite touche pour la route en lisant votre message envoyée à saperlipopette : le sacrifice eucharistique n'est pas un sacrifice indépendant, c'est le sacrifice de la croix rendu présent. Il n'y a évidemment qu'un seul sacrifice, et qu'un seul sacrificateur aussi d'ailleurs, comme l'épître aux Hébreux l'explique très bien.


Tous les premiers écrits des premiers auteurs chrétiens des 1er et deuxième siècles (entre 70 et 120, la génération des "pères apostoliques" qui ont connu les apôtres) témoignent de leur compréhension sacrificielle de l'eucharistie - ce n'est donc pas du tout une invention tardive, mais une doctrine que l'on trouve dans des textes quasi-contemporains des évangiles, comme la Didachè, Clément de Rome, Ignace d'Antioche, et un peu plus tard Justin Martyr. Du reste, lors de la Cène, les paroles du Christ sont claires : cette nourriture qu'il montre est vraiment sa chair (comme l'explique bien le chapitre 6 de Saint Jean) "livrée pour vous", et ce sang est bien "celui de l'alliance nouvelle et éternelle versée pour vous et pour la multitude".
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 230
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par saperlipopette » jeu. 01 sept. 2016, 12:44

bonjour,
sacrifice ?
Hébreux 10:12 "lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu"
1 Pierre 3.18 "Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit,"
Hébreux 9:12 "et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle."
hebreux 10:10 "C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes"
est-ce le "non sanglant" qui vous gène?

Bien sûr que le sacrifice en lui-même sur la croix est sanglant. mais sur l'autel il ne l'est plus, bien que ce soit le même.
Ad Majorem Dei Gloriam

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par Mac » jeu. 01 sept. 2016, 15:31

Bonjour LikeYeshua :)

Ce passage peut vous aider :

Jean 6
54Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. 55Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. 56Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui.
http://saintebible.com/lsg/john/6.htm

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8919
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 01 sept. 2016, 16:06

LikeYeshua7 a écrit :bonsoir a tous , j'ai 23 questions sur le christianisme a vous poser :>

1. Pourquoi Jésus cri "Mon Dieu , pourquoi m'as tu abandonné" ? comment la trinité (Dieu) peut elle être brisée ?

Parce qu'il cite le psaume 21.
Appelle-t-il Dieu à son secours ou nous donne-t-il une dernière instruction : "lisez le psaume 21, il parle de moi"
Car le psaume 21 est la description prophétique de la crucifixion du Seigneur
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8919
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 01 sept. 2016, 16:08

LikeYeshua7 a écrit : 4. Après la révélation de l"évangile , Pourquoi ne voit-on pas présenté explicitement la trinité et la divinité de Jésus ?
Avez-vous lu le Baptême du Christ ? la Transfiguration ?
Jésus accomplit ce que Dieu seul peut accomplir, Il témoigne en Vérité de sa divinité.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
LikeYeshua7
Barbarus
Barbarus

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par LikeYeshua7 » mar. 06 sept. 2016, 13:06

Héraclius a écrit :Je vous promet une réponse complète dès que je rentre de ma retraite, dans une semaine, cher LikeYeshua. (...)
Merci, Héraclius, cela est très aimable à vous. Dieu vous bénisse.
Dernière modification par Nanimo le mer. 07 sept. 2016, 14:24, modifié 1 fois.
Raison : Ponctuation...

Avatar de l’utilisateur
LikeYeshua7
Barbarus
Barbarus

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par LikeYeshua7 » mar. 06 sept. 2016, 13:08

PaxetBonum a écrit :
LikeYeshua7 a écrit : 4. Après la révélation de l"évangile , Pourquoi ne voit-on pas présenté explicitement la trinité et la divinité de Jésus ?
Avez-vous lu le Baptême du Christ ? la Transfiguration ?
Jésus accomplit ce que Dieu seul peut accomplir, Il témoigne en Vérité de sa divinité.
Je parle de textes parlant de la Trinité et de la divinité de Jésus APRÈS les évangiles, car on ne trouve presque rien et une telle doctrine n'était pas présentée parmi les premiers chrétiens; pourtant Dieu et un Dieu explicite en soi.
Dernière modification par Nanimo le mer. 07 sept. 2016, 14:28, modifié 2 fois.
Raison : ... et les accords, qu'en faites-vous?

Avatar de l’utilisateur
LikeYeshua7
Barbarus
Barbarus

Re: J'ai 23 questions à vous poser sur le Christianisme

Message non lu par LikeYeshua7 » mar. 06 sept. 2016, 13:09

saperlipopette a écrit :
Sacrifice ?
Hébreux 10:12 "lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu"
1 Pierre 3.18 "Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit,"
Hébreux 9:12 "et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle."
hebreux 10:10 "C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes"
Est-ce le "non sanglant" qui vous gène? Bien sûr que le sacrifice en lui-même sur la croix est sanglant. mais sur l'autel il ne l'est plus, bien que ce soit le même.
Non, c'est juste que ces textes disent clairement que Jésus s'est sacrifié UNE seule fois et pas plusieurs, comme cela est fait dans les églises....
Dernière modification par Nanimo le mer. 07 sept. 2016, 14:23, modifié 1 fois.
Raison : Jésus prend la majuscule et l'accent.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités