L'islam est-il l'Antéchrist ?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
antoine75
Senator
Senator
Messages : 850
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar antoine75 » mer. 30 mai 2018, 1:06

Les deux guerres mondiales sont la faute des musulmans ?
Et pourquoi ne pas évoquer le siège d'Alesia aussi ?
L'islam est une idéologie satanique qui couvre le monde de conflits qui élève nations contre nations, famille contre famille. Aujourd'hui c'est la source numéro 1 de conflits. Dire que l'arme atomique iranienne apporterait la paix est un non sens. La paix viendra quand l'occident aura le courage de nommer ses ennemis plutôt que de combattre des moulins.
Si l'Iran acquiert l'arme atomique, l'Arabie Saoudite la voudra aussi. Je pense que contrairement à ce qu'on peut penser, les chiites et les sunnites s'entendent dans ce que l'on appelle la oumma. Ils veulent faire triompher l'Islam partout sur le globe. Ils ont le même objectif.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2304
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Suliko » mer. 30 mai 2018, 15:31

Le wahhabisme (et l'islam en général) sont très bien perçus comme une menace, puisque la guerre est frontale, l'ennemi est bien visible, la kalachnikov en bandoulière.
Pour le wahhabisme, je veux bien vous croire - bien qu'on entende souvent parler de piétisme non violent pour qualifier certains courants stricts de l'islam... -, mais pour l'islam en général, je ne vous suis pas. Si cette religion était vraiment perçue comme une menace, nos pays ne continueraient pas à accueillir massivement des immigrés musulmans et à permettre la construction de mosquées...
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2185
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Relief » mer. 30 mai 2018, 18:39

Je dirais plutôt que l'islam progresse où l'Eglise -- le Corps du Christ -- régresse.
En 1840, François-René de Chateaubriand prophétisait : "détruisez le christianisme et vous aurez l'islam".

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8611
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 31 mai 2018, 11:23

Qui parle de dédouaner l'islam wahhabite ? C'est une abomination à éradiquer.
C'est l'islam dans son ensemble qui est à éradiquer.
C'est une religion satanique quelque soit les aspects qu'elle prenne, même si certains courant sont plus violents que d'autre.

Et effectivement nous avons notre très lourde part de responsabilité en tant que catholiques d'avoir tourner le dos à Dieu.
Le libéralisme pousse au consumérisme et à la recherche du plaisir à tout prix.
L'islam apporte une fausse réponse à cela en proposant tout et son contraire, poussant tout autant à l'hédonisme que le libéralisme en lui accordant en plus l'approbation 'divine'.
C'est la perversion ultime de l'islam : rendre moral ce qui est immoral avec une caution 'divine'.

Et les conflits actuels avec l'islam ne sont pas que ceux qui occupent les médias.
Il y a avant tout l'invasion massive, programmée par les pays islamiques, de clandestins sous le cheval de Troie de "migrants"
Pas un jour sans un meurtre, viol… perpétré par l'un de ces gentils "migrants".
Si les USA et Israël ont utilisés l'islam, ils ont réveillé une bête qu'ils ne contrôlent plus et qui sera la source de l'Apocalypse.
Dernière édition par PaxetBonum le ven. 01 juin 2018, 8:15, édité 1 fois.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

antoine75
Senator
Senator
Messages : 850
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar antoine75 » jeu. 31 mai 2018, 13:06

Jésus rend libre. L'Islam rend esclave. On ne peut quitter cette religion, il n'y a pas de liberté. Qu'est-ce qu'un Dieu qui rend esclave si ce n'est Satan ?

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Censor
Censor
Messages : 77
Inscription : sam. 16 déc. 2017, 2:12
Conviction : Orthodoxe
Localisation : Languedoc

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Valentin » jeu. 31 mai 2018, 23:39

[doublon]
Dernière édition par Valentin le jeu. 31 mai 2018, 23:52, édité 5 fois.
Il dit à Thomas : «Mets ici ton doigt, et regarde mes mains ;
approche aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais croyant.»
Thomas lui répondit : «Mon Seigneur et mon Dieu !»
Jésus lui dit : «Parce que tu m'as vu, Thomas, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.»

Jn XX, 27-29

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 493
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Pathos » jeu. 31 mai 2018, 23:40

ils on réveillés une bête qu'ils ne contrôlent plus
Pour lui, c'est une excellente nouvelle !

A 1'30''

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=SsYAXITGhQA[/youtube]

Quel chemin parcouru depuis 2016...

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Censor
Censor
Messages : 77
Inscription : sam. 16 déc. 2017, 2:12
Conviction : Orthodoxe
Localisation : Languedoc

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Valentin » jeu. 31 mai 2018, 23:51

C'est l'islam dans son ensemble qui est à éradiquer.
C'est une religion satanique quelque soit les aspects qu'elle prenne, même si certains courant sont plus violents que d'autre.
Pax et bonum,

vous avez entièrement raison. Il serait bon en effet que les musulmans, et avec eux l'humanité entière, se convertissent à la seule Vraie Foi.

Néanmoins, parmi toutes les religions et doctrines païennes de ce monde, vous semblez désigner l'islam comme le plus grand danger, comme le soldat le plus zélé des armées de Satan.

Et je comprends bien comment vous êtes arrivé à cette conclusion : il suffit de voir les attentats, les civils massacrés, et de manière plus générale la violence inhérente aux textes fondamentaux de cette religion et à la loi islamique en particulier. Les exactions de Da'esh et d'autres groupes contre les chrétiens d'Orient, forcés à l'exil, ne sont hélas qu'un crime parmi d'autres commis au nom de l'islam.

L'islam est donc certes, dans son ensemble, une religion violente et intolérante. Mais comme l'était la Chrétienté avant que les soit-disant Lumières ne la ramollissent !
C'est la perversion ultime de l'islam : rendre moral ce qui est immoral avec une caution 'divine'.
Le Christ ne nous a-t-il pas demandé d'aimer nos ennemis ?
Or donc, est-ce par amour que Rome a envoyé aux musulmans et aux chrétiens de Terre sainte, aux hérétiques cathares du Midi et aux païens de Lituanie ses armées croisées, qui se sont livrés en ces pays à d'immondes viols, pillages et massacres ? Au point que les Russes s'allièrent aux Mongols musulmans contre la barbarie des très-catholiques Chevaliers teutoniques.

Est-ce par amour que cette même race maudite de croisés a pillé Constantinople, cité chrétienne, pour en profaner les églises et placer, guidée par l'esprit malin, sur le siège patriarcal une prostituée ? Est-ce un acte d'amour chrétien de la part de l'évêque de Rome Innocent III, de s'être ensuite réjoui de la chute de Byzance et d'avoir applaudi les pourceaux qui l'avaient initiée ?

Tout cela est-il moral ? Certes non. Cela a-t-il été présenté comme moral ? Force est de reconnaître que oui, ces choses ont été présentées comme morales. La 'caution divine', par l'intermédiaire de l'évêque de Rome, était assurée.

Si c'est donc là le principal reproche que vous faites à l'islam, il faut aussi le faire au christianisme. Inutile de remonter jusqu'aux croisades : les affaires de pédophilie ne sont pas moins graves. Satan est présent aussi dans l’Église, dans son clergé. Comment pourrait-il en être autrement, puisque ce clergé est humain (trop humain) ?


Mais il existe évidemment une différence entre ce que proclame l’Église par son Évangile éternel, et ce que proclame l'islam. Ces deux paroles ne sont pas équivalentes, et le recul de l'islam et la conversion des musulmans est par conséquent souhaitable, je vous rejoins entièrement là-dessus.

Or comme je le disais tout à l'heure, vous semblez placer l'islam au premier rang des ennemis de la Chrétienté. Devant le libéralisme et l'athéisme !

J'avoue mon incompréhension. Car enfin, les musulmans ont une idée - certes fausse, mais une idée quand même - de Dieu.
Ils vénèrent Jésus (Issa), certes à la manière des hérétiques, en lui déniant Sa Nature divine et surtout en niant la Résurrection, ce qui est une erreur terrible, satanique en vérité.

Mais comment peut-on voir en eux un adversaire pire que le grand serpent de l'incroyance, du matérialisme vulgaire, de la perte de toute valeur, de toute morale, de toute beauté ?

Comment peut-on croire un seul instant que des pauvres fous illettrés, désespérés et fatigués comme le sont les djihadistes, puissent menacer durablement notre civilisation ? Alors que le catholicisme est asphyxié par le libéralisme, vous vous acharnez contre le seul ennemi sérieux du libéralisme qui soit encore debout, après l'échec du nazisme et du socialisme !

L'islam est certes lui-même aux prises avec le libéralisme. Ce n'est qu'une question de temps. Mais enfin, quand même :clown:

Par principe, je trouve qu'il faut soutenir le traditionnel contre l'anti-traditionnel.

Il faut soutenir le moins pire contre le pire, Bachar contre Da'esh, Staline contre Hitler !

Suliko,
Pour le wahhabisme, je veux bien vous croire - bien qu'on entende souvent parler de piétisme non violent pour qualifier certains courants stricts de l'islam... -, mais pour l'islam en général, je ne vous suis pas. Si cette religion était vraiment perçue comme une menace, nos pays ne continueraient pas à accueillir massivement des immigrés musulmans et à permettre la construction de mosquées...
Tout le monde aujourd'hui associe islam et djihadisme, fût-ce inconsciemment. Padamalgam... c'est du vent. Les gens ne sont pas dupes. Le rejet de l'islam est très fort, même à gauche, même si pour des raisons évidemment différentes des vôtres. Je pense notamment à la querelle qui oppose l'organe d'Edwy Plenel, Médiapart, à la rédaction de Charlie Hebdo. Ce sont deux courants opposés. La gauche est très divisée sur cette question, et je crois bien que les islamophiles sont minoritaires.
Quant à la droite, elle est unanimement hostile à l'islam.

Pour l'immigration Suliko, je ne peux que répéter ce que je vous ai déjà dit sur un autre fil, à savoir que le premier responsable de l'immigration, c'est l'américanisation. Car l'immigrationnisme fait partie du système libéral états-unien, pour des raisons historiques évidentes.

Après la guerre, lorsque nos dirigeants ont jugé utile de s'aplatir devant nos "sauveurs" (alors que ce sont bien entendu les Russes qui nous ont sauvés), Washington a pu nous imposer son modèle multiculturel et économique, en agitant l'épouvantail soviétique pour motiver les plus récalcitrants. Cette perte totale d'autonomie stratégique, et donc de dignité, n'est que l'aspect le moins navrant dans toute cette histoire.

D'ailleurs toute cette atmosphère "libérale" venue d'outre-Atlantique a mené à la parodie de révolution de Mai 68. C'est le même climat quelque peu... suffocant que celui dans lequel baignait l'inénarrable concile Vatican II.

Bref ! Tout ça pour dire que si vous voulez arrêter l'immigration musulmane (ce qui est également mon souhait), il faut commencer par s'attaquer à l'idéologie qui permet à cette immigration d'exister. Cette idéologie, c'est le libéralisme libertaire, gauchiste et athée.

Soit exactement ce que combattent les djihadistes.

Je suis désolé de vous le dire, amis catholiques : votre rôle dans cette bataille qui oppose le Dragon aux derniers restes de mentalité traditionnelle est pour ainsi dire terminé. Le catholicisme s'est compromis avec le modernisme... qu'il a pourtant engendré. Cette peste le ronge à présent de l'intérieur. Or les médecins chez vous sont malades et les saints séquestrés.
Il dit à Thomas : «Mets ici ton doigt, et regarde mes mains ;
approche aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais croyant.»
Thomas lui répondit : «Mon Seigneur et mon Dieu !»
Jésus lui dit : «Parce que tu m'as vu, Thomas, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.»

Jn XX, 27-29

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2304
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Suliko » ven. 01 juin 2018, 0:15

Pour l'immigration Suliko, je ne peux que répéter ce que je vous ai déjà dit sur un autre fil, à savoir que le premier responsable de l'immigration, c'est l'américanisation. Car l'immigrationnisme fait partie du système libéral états-unien, pour des raisons historiques évidentes.
Je trouve que vous mettez beaucoup de choses sur le dos des Américains. Pour ma part, je pense qu'ils ont juste eu quelques années d'"avance" sur l'Europe et que le Vieux Continent serait tôt ou tard tombé dans les travers que nous déplorons.
(alors que ce sont bien entendu les Russes qui nous ont sauvés)
En annexant au passage plusieurs pays d'Europe...
Bref ! Tout ça pour dire que si vous voulez arrêter l'immigration musulmane (ce qui est également mon souhait), il faut commencer par s'attaquer à l'idéologie qui permet à cette immigration d'exister. Cette idéologie, c'est le libéralisme libertaire, gauchiste et athée.
Et qu'est-ce qui vous fait donc penser que je suis libérale ? Ce n'est pas du tout le cas...Néanmoins, je trouve que vous dédouanez un peu facilement l'islam de ses méfaits et accablez un peu trop rapidemment votre ancienne religion. J'ai retrouvé le même travers chez d'autres orthodoxes, qui sont très coulants avec la religion de Muhammad et très tranchants avec le catholicisme, quand bien même ce serait historiquement une aberration, l'islam ayant bien plus contribué à la perte d'influence de l'orthodoxie que le catholicisme. Prenons l'exemple de la Géorgie : l'islam y a fait beaucoup de dégâts et pourtant, cette religion me semble mieux vue que la mienne... Pourtant, qui a incendié Tbilissi ? Qui a déporté des dizaines, voire des centaines de milliers de Géorgiens en Iran, les convertissant de force à l'islam ? Et en ce qui concerne la Russie, vous pensez qu'il arriverait quoi si les musulmans tatars et bachkirs se tournaient vers une vision plus stricte de l'islam ? Ce ne serait pas une sérieuse menace démographique pour le pays ?
Pour finir, je pense avoir toujours été assez claire sur les conséquences catastrophiques du libéralisme dans l'Eglise et Dieu sait que je n'ai jamais considéré les valeurs républicaines et laïques comme de sérieux freins face à l'islam. Dieu sait aussi que si j'ai conscience que les catholiques sont tombés dans un libéralisme plus ou moins poussé depuis le dernier concile, en tant que traditionaliste, je n'approuve pas cette dérive. Quant à aller juste à dire, comme vous le faites, que c'est l'Eglise qui a donné naissance au libéralisme, c'est un peu fort de café, sachant que tous les auteurs traditionnels et approuvés depuis des siècles n'ont jamais été des libéraux et ont condamné cette doctrine (dans le cas où ils la connaissaient).
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Censor
Censor
Messages : 77
Inscription : sam. 16 déc. 2017, 2:12
Conviction : Orthodoxe
Localisation : Languedoc

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Valentin » ven. 01 juin 2018, 1:29

Je trouve que vous mettez beaucoup de choses sur le dos des Américains.
Oui. Je devrais peut-être en dire un peu de bien, histoire de paraître plus crédible. :D
Pour ma part, je pense qu'ils ont juste eu quelques années d'"avance" sur l'Europe et que le Vieux Continent serait tôt ou tard tombé dans les travers que nous déplorons.
Cette "avance" dans le libéralisme dont vous parlez est une chose. Ce dernier était évidemment présent en Europe dès le XVIIIe (en fait, dès la Renaissance, à l'état embryonnaire).

Mais la "culture" spécifiquement américaine en est une autre.
Il est vrai que je n'ai pas discriminé entre ces deux facettes d'une même médaille, puisqu'elles me paraissent également ignobles, et que d'ailleurs elles ont (re-)contaminé l'Europe (et le monde) en même temps, après avoir longuement infusé dans le jus pestilentiel de la tourbe anglo-saxonne et protestante. :furieux:
(alors que ce sont bien entendu les Russes qui nous ont sauvés)
En annexant au passage plusieurs pays d'Europe...
Parce que les Américains n'ont pas "annexé" l'Europe occidentale, en leur imposant leur suprématie militaire, économique et "culturelle" ?
Ah mais non, suis-je bête, ils n'ont pas eu à imposer quoi que ce soit : les Européens se sont couchés à plat ventre devant eux, de leur propre initiative. En bons petits caniches sans noblesse.
Et qu'est-ce qui vous fait donc penser que je suis libérale ?
Absolument rien. Je ne l'ai jamais dit, ni pensé. Pour être tout à fait clair, je crois bien que vous faites partie de la demi-douzaine de personnes vraiment saines d'esprit que j'aie rencontré (fût-ce virtuellement) au cours de ma vie, les autres ayant toutes été contaminées à des degrés divers par les nombreuses maladies spirituelles de ce siècle.
Il dit à Thomas : «Mets ici ton doigt, et regarde mes mains ;
approche aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais croyant.»
Thomas lui répondit : «Mon Seigneur et mon Dieu !»
Jésus lui dit : «Parce que tu m'as vu, Thomas, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.»

Jn XX, 27-29

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Censor
Censor
Messages : 77
Inscription : sam. 16 déc. 2017, 2:12
Conviction : Orthodoxe
Localisation : Languedoc

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Valentin » ven. 01 juin 2018, 1:51

Néanmoins, je trouve que vous dédouanez un peu facilement l'islam de ses méfaits et accablez un peu trop rapidemment votre ancienne religion.
Je n'ai jamais été catholique. J'étais sans religion avant mon baptême (mais non sans Dieu, si j'ose dire).
J'ai retrouvé le même travers chez d'autres orthodoxes, qui sont très coulants avec la religion de Muhammad et très tranchants avec le catholicisme, quand bien même ce serait historiquement une aberration, l'islam ayant bien plus contribué à la perte d'influence de l'orthodoxie que le catholicisme.


La notion de perte d'influence ne me semble pas très pertinente ici. L'Orthodoxie n'a jamais été particulièrement conquérante... à la différence du catholicisme et de l'islam.

D'ailleurs ce que vous dites est à mon avis très discutable. Ce sont les Latins qui ont donné le coup mortel à un Empire byzantin déjà sur le déclin, en 1204. Les Turcs n'ont eu qu'à cueillir les miettes subsistantes.
En termes de réduction d'influence de l'Orthodoxie, on ne fait guère mieux je crois !

Notez en passant qu'un des distingués membres de ce forum, j'ai nommé Relief, a exprimé haut et fort sa solidarité avec les Albanais musulmans du Kosovo, ne trouvant par exemple rien à redire à la destruction, par ces derniers, d'églises orthodoxes dans ce territoire qui est le berceau national de la Serbie.

Troublant n'est-ce pas ?
Pourtant, qui a incendié Tbilissi ? Qui a déporté des dizaines, voire des centaines de milliers de Géorgiens en Iran, les convertissant de force à l'islam ?


Je pourrai vous répondre avec les guerres d'Ukraine du XVIIe siècle et les conversions forcées des Ukrainiens par les Polonais catholiques.
Et en ce qui concerne la Russie, vous pensez qu'il arriverait quoi si les musulmans tatars et bachkirs se tournaient vers une vision plus stricte de l'islam ? Ce ne serait pas une sérieuse menace démographique pour le pays ?
Vous oubliez le Caucase...
Voyez-vous, l'islam russe est assez différent de l'islam français. D'abord par son ancienneté : la première cité tatare à tomber sous la coupe de Moscou fut Kazan, sous Ivan le Sévère (Ivan IV), au XVIe siècle.
Ensuite, par la notion de citoyenneté à la russe, qui n'est pas envisagée de la même manière qu'en France. On distingue en effet le Russe ethnique (rousski) du citoyen de Russie (rossiïski). C'est un double héritage impérial et soviétique, lié à l'histoire particulière de l'orientalisme russe et de la colonisation de l'Asie. Mais peut-être ne vous apprends-je rien ? Vous m'avez l'air bien renseignée par ailleurs.

Pour comprendre pourquoi les orthodoxes paraissent plus "coulants" avec les mahométans qu'avec les catholiques, il suffit d'étudier un peu l'histoire.

Quand des chrétiens s'en prennent à d'autres chrétiens, les traitant comme des ennemis ;
quand des musulmans, par contraste, se révèlent plus tolérants (!) en termes de liberté religieuse, envers les orthodoxes, que les catholiques ;
je crois qu'en pareil cas, la question est aisément tranchée en effet !

Petit rappel, dans les premières années du XIIIe siècle, la Russie kiévienne vivait ses dernières heures, prise en tenailles entre la meilleure armée qui ait jamais existé, les hordes mongoles, à l'Est ;
et les chevaliers teutoniques à l'Ouest (sur la Baltique).

Alexandre Nevski avait le choix : soit il se soumettait aux Mongols, soit aux Teutoniques.
Le choix fut aisé en vérité : les Mongols promirent de ne pas toucher aux églises et de laisser aux Russes leur foi orthodoxe.
Des Teutoniques, les Russes ne pouvaient guère espérer meilleur traitement que les païens lituaniens, massacrés sans pitié, expropriés et forcés de se convertir.

Après un accord avec le khan mongol, Alexandre Nevski put donc régler leur compte aux abjects Teutoniques, sur le lac Peïpous.
Grâces en soient rendues à Dieu.
Quant à aller juste à dire, comme vous le faites, que c'est l'Eglise qui a donné naissance au libéralisme, c'est un peu fort de café, sachant que tous les auteurs traditionnels et approuvés depuis des siècles n'ont jamais été des libéraux et ont condamné cette doctrine (dans le cas où ils la connaissaient).
C'est un vaste sujet, et je n'ai pas la prétention de détenir la seule clef de lecture valable. Mais il me semble bien que c'est une certaine tradition rationaliste au sein du catholicisme, dont le thomisme fut le fer de lance, qui a mené, par une lente et naturelle évolution interne, aux questionnements qui ont abouti au climat particulier de la Renaissance, lui-même ayant mené à la Réforme protestante.
De là à conclure à une filiation directe entre libéralisme et catholicisme, il n'y a qu'un pas, que je n'ai personnellement que peu de scrupules à franchir.

Mais je suis tout à fait ouvert à la discussion et c'est bien volontiers que j'écouterai vos arguments.
Il dit à Thomas : «Mets ici ton doigt, et regarde mes mains ;
approche aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais croyant.»
Thomas lui répondit : «Mon Seigneur et mon Dieu !»
Jésus lui dit : «Parce que tu m'as vu, Thomas, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.»

Jn XX, 27-29

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8611
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar PaxetBonum » ven. 01 juin 2018, 22:02


Le Christ ne nous a-t-il pas demandé d'aimer nos ennemis ?
Or donc, est-ce par amour que Rome a envoyé aux musulmans (...) ses armées croisées,
Aimer ses ennemis ne veut pas dire ne pas se défendre nos frères quand ils sont réduit en esclavage.

Tout cela est-il moral ? Certes non. Cela a-t-il été présenté comme moral ? Force est de reconnaître que oui, ces choses ont été présentées comme morales. La 'caution divine', par l'intermédiaire de l'évêque de Rome, était assurée.

Si c'est donc là le principal reproche que vous faites à l'islam, il faut aussi le faire au christianisme. Inutile de remonter jusqu'aux croisades : les affaires de pédophilie ne sont pas moins graves. Satan est présent aussi dans l’Église, dans son clergé. Comment pourrait-il en être autrement, puisque ce clergé est humain (trop humain) ?
Etes-vous en train de prétendre que l'Eglise a encouragé ou justifié les exactions de certains croisés ? la pédophilie ?
Le pape lui-même ne peut transformer un mal en bien, l'immoral en moral à l'inverse de ce que fait l'islam.
La pédophilie est condamnée par l'éthique chrétienne, pas systématiquement dans l'islam.
Le viol est condamnée par l'éthique chrétienne, pas systématiquement dans l'islam.
Le vol, le mensonge… etc…

C'est là la grande différence que je soulignais et que vous avez tenté de minimiser en prétendant que l'Eglise en ferait autant.
J'avoue mon incompréhension. Car enfin, les musulmans ont une idée - certes fausse, mais une idée quand même - de Dieu.
Ils vénèrent Jésus (Issa), certes à la manière des hérétiques, en lui déniant Sa Nature divine et surtout en niant la Résurrection, ce qui est une erreur terrible, satanique en vérité.
En réalité c'est pire que cela : ils nient le Sacrifice du Seigneur.
Issa est un piège qui ne nomme jamais Jésus mais qui est un imitateur qui travestie toute son œuvre.
En quoi l'islam est un piège plus grand que l'athéisme ?
Parce que l'islam ne vous autorise à sortir que les pieds devant, parce que l'islam vous invite à tuer celui qui apostasie, le mécréant…
L'athéisme devient peu à peu une religion totalitaire, c'est vrai. Mais actuellement il est loin derrière l'islam.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Censor
Censor
Messages : 77
Inscription : sam. 16 déc. 2017, 2:12
Conviction : Orthodoxe
Localisation : Languedoc

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Valentin » ven. 01 juin 2018, 23:20

En quoi l'islam est un piège plus grand que l'athéisme ?
Parce que l'islam ne vous autorise à sortir que les pieds devant, parce que l'islam vous invite à tuer celui qui apostasie, le mécréant…
L'athéisme devient peu à peu une religion totalitaire, c'est vrai. Mais actuellement il est loin derrière l'islam.
Permettez, le christianisme aussi ne tolère pas l'apostasie. La différence est que les apostats chrétiens gardent la vie sauve - mais la vie terrestre seulement. Or que vaut-elle, cette vallée de larmes, comparée aux splendeurs du Royaume ?

Mais bon, je comprends tout à fait votre point de vue, qui se défend très bien.
Il dit à Thomas : «Mets ici ton doigt, et regarde mes mains ;
approche aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais croyant.»
Thomas lui répondit : «Mon Seigneur et mon Dieu !»
Jésus lui dit : «Parce que tu m'as vu, Thomas, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.»

Jn XX, 27-29

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2185
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Relief » sam. 02 juin 2018, 2:44

L'islam est donc certes, dans son ensemble, une religion violente et intolérante. Mais comme l'était la Chrétienté avant que les soit-disant Lumières ne la ramollissent !
Renvoyer dos-à-dos ces deux religions n'est pas sérieux. Par ailleurs, si la chrétienté a été violente lors de quelques périodes, c'est toujours parce qu'elle s'était éloignée de ses textes, contrairement à l'islam, qui lui, est violent à chaque fois qu'il est fidèle aux siens.

Or donc, est-ce par amour que Rome a envoyé aux musulmans et aux chrétiens de Terre sainte,ses armées croisées, qui se sont livrés en ces pays à d'immondes viols, pillages et massacres ?
Vous vous préoccupez à juste titre du sort actuel des Chrétiens d'orient, mais curieusement pas de celui qui a été le leur lors de la conquête islamique. Mettre fin à l'esclavage et aux meurtres des Chrétiens, rétablir les pèlerinages vers la Terre sainte, et tout simplement libérer ce qui a été conquis par la force et le biais des mêmes atrocités que DAESH, voilà ce qui a motivé les Croisés. Beaucoup sont restés vivre au proche-orient, prenant pour épouse des femmes du cru.
Vous critiquez les Croisés, mais auriez-vous le courage d'aller combattre DAESH pour sauver vos frères chrétiens d'orient ?

Notez en passant qu'un des distingués membres de ce forum, j'ai nommé Relief, a exprimé haut et fort sa solidarité avec les Albanais musulmans du Kosovo, ne trouvant par exemple rien à redire à la destruction, par ces derniers, d'églises orthodoxes dans ce territoire qui est le berceau national de la Serbie.
Hum ! hum ! Cela ressemble aux discours des nationalistes serbes qui utilisent l'inversion victimaire. Les Serbes ont massacré 150.000 non orthodoxes : Catholiques de Croatie et de Bosnie, Musulmans de Bosnie et du Kosovo, en envoyant leur armée et milices contre des populations le plus souvent sans défense. Attention à ne pas laisser croire que parce que vous êtes orthodoxe, vous êtes solidaire des atrocités de vos coreligionnaires serbes, car c'est assurément discréditer l'orthodoxie et montrer le visage du fanatisme religieux.

A ce propos, voici ce qu'à dit le 9 octobre 2017, le métropolite orthodoxe du Monténégro : "L’Église orthodoxe serbe est une organisation terroriste (...) Partout dans la guerre des Balkans, l'église serbe y participait. Ses épiscopats ont participé à la guerre. Ce n'est pas un secret. Le patriarche serbe Pavle (...) a dit : "La Dalmatie (région de Croatie, ndlr) est un pays serbe, il faut la défendre et les Serbes doivent accepter les armes." N'est-ce pas du terrorisme ? Évidemment, c'est ce dont il s'agit ! Vis-à-vis de la Bosnie ça a été le même type de terrorisme. la preuve en est avec le massacre de Srebrenica. L’Église de Serbie est une honte pour les Balkans et pour toute l'Europe."
Propos du métropolite du Monténégro Mihailo pour le journal "Avaz" le 9 octobre 2017.

Et comme pour lui donner involontairement raison, quelques jours plus tard, le 25 octobre, le patriarche serbe de Belgrade (capitale de la Serbie) a de nouveau déclaré dans les mêmes termes que l'avait fait le tristement célèbre président et criminel de guerre serbe Slobodan Milosevic : "Là où vit un Serbe, c'est la Serbie ! En Bosnie, au Monténégro, ou dans n'importe quel autre endroit !"

Notez en passant qu'un des distingués membres de ce forum, j'ai nommé Relief, a exprimé haut et fort sa solidarité avec les Albanais musulmans du Kosovo, ne trouvant par exemple rien à redire à la destruction, par ces derniers, d'églises orthodoxes dans ce territoire qui est le berceau national de la Serbie.
Qu'est-ce que c'est que ces élucubrations ?! Je vous prie de ne pas raconter n'importe quoi. Par ailleurs, vous avez agi de manière très discourtoise. C'est en effet par hasard que j'ai vu que vous m'incriminez dans votre message. Si vous avez quelque chose à me reprocher, dites-le moi en face.

Je vous fais aussi remarquer que vous vous contredisez : vous reprochez aux Croisés d'être allés secourir la Terre sainte, berceau du christianisme, mais êtes en faveur de la défense par les Serbes de leur berceau historique. Soit dit en passant, ce berceau n'en a jamais été un. Ceux qui se réfèrent aux liens historiques entre Serbie et Kosovo renvoient à une bataille perdue par les Serbes contre les armées ottomanes en 1389 qui sert de mythe au nationalisme moderne serbe (proche du national-socialisme). Or la région a toujours été illyrienne, les Illyriens étant les ancêtres des Albanais. Que des Serbes se soient installés là et ailleurs aux côtés des Albanais, n'en fait pas un berceau serbe. Mais ces nationalistes n'en sont pas à une invention historique près puisqu'ils affirment également que les autres peuples d'ex-Yougoslavie sont en réalité des Serbes (c'est sûrement pour cela qu'ils sont allés les massacrer!).

Depuis la création de la Yougoslavie, il y a un siècle, les Serbes qui vivaient au Kosovo ont délibérément et massivement quitté cette région pour s'installer en Serbie ou bien dans les autres nations composants la Yougoslavie. Par haine des Albanais, les autorités serbo-yougoslaves n'ont jamais réalisé d'investissement au Kosovo, condamnant les Kosovars-Albanais à une grande pauvreté, pendant que dans le même temps toutes les richesses des autres nations de la Yougoslavie étaient envoyées à Belgrade, la capitale serbe.

Rappelons que bien que la situation se soit améliorée, les minorités catholiques et protestantes hongroises et slovaques de VoÏvodine (région de Serbie), subissent encore des discriminations, provocations, ou voient leurs cimetières profanés.

On ne peut que prier pour que là-bas, la paix règne enfin dans les cœurs.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7933
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: L'islam est-il l'Antéchrist ?

Message non lupar Cinci » mer. 06 juin 2018, 2:59

Paxetbonum a écrit :
L'athéisme devient peu à peu une religion totalitaire, c'est vrai. Mais actuellement il est loin derrière l'islam.

Pour moi, c'est l'idéologie du "multi" qui a le vent dans les voiles chez nous. Le "multi" est la pensée officielle du régime Trudeau. Et le multi tient à ce que l'on affiche le plus grand respect pour les religions du monde, en dehors du christianisme. Il faudra donc respecter l'islam, le judaïsme orthodoxe, le chamanisme des premières nations, etc.

Si notre régime politique était totalitaire et athée comme la Russie de Staline, il ne serait pas question de respecter la religion des imams, de se fendre en accommodements pour les religieux, leurs traditions et petites manies.


Je serais d'accord pour dire que l'esprit mondain est tout à fait roi dans notre société. Mais la mondanité n'est pas spécialement l'athéisme. On peut être mondain comme Paco Rabanne et amateur d'ésotérisme, de gris-gris, de New Age. La mondanité cohabite très bien avec trente-six religions et à peu près comme le roi Salomon avec ses 499 épouses.

Les athées ? Ils feraient office de rabats-joie dans tout ça. Bref, vous auriez pu dire que l'infidélité (par ignorance, par omission, par régression) prend de la force dans nos sociétés développés et riches.

;)

p.s. : les deux bêtes de l'Apocalypse se camouflent derrière des prétentions à caractère spirituelles ou religieuses. Elles se font passer pour le vecteur ou le support d'une spiritualité vraiment supérieure. Elles voudraient faire prendre leur parole pour la parole de Dieu (le Bon, le Bien, le Vrai, la Tolérance, la Paix, etc.) La bête est dite capable de séduire les saints. On imagine bien mal un pouvoir athée capable d'une telle performance.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : nevermind7 et 4 invités