Les apparitions de Medjugorje

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Medjugorje

Message non lupar Relief » mer. 18 mai 2016, 18:49

Permettez-moi de rajouter également les apparitions mariales de Medjugorje d'une durée inédite.
Une durée exceptionnelle à mettre en parallèle avec le fait qu'après Medugorje, il n'y aura plus d'apparitions mariales (révélation de la Vierge Marie aux voyants).
Les "apparitions" de Medjugorje ont été condamnées par l'Eglise, ayant fait l'objet d'un constat de non supernaturalite et de nombreuses condamnations du Saint Siège.

Elles n'ont donc pas leur place sur un forum catholique. :nule:
Ce que vous dites est totalement faux. L’Église n'a jamais condamné Medjugorje.
Si la vérité ne vous fait pas peur, alors lisez ce fil, vous y apprendrez la positon de l’Église et comprendrez que l’Église autorise les pèlerinages à titre privé. C'est pourquoi une dizaine de cardinaux (et non des moindres), plus d'une centaine d’évêques, des milliers de prêtres et des millions de fidèles se sont déjà rendus à Medjugorje.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar Relief » mer. 18 mai 2016, 21:18

La position de l'Eglise sur Medjugorje

Mercredi 2 janvier 2008

La position de l'Eglise sur Medjugorje reste synthétisé par Son Eminence le Cardinal Tarcisio Bertone, Secrétaire d'État, dans le livre "La dernière voyante de Fatima" - Ed Rai-Rizzoli, 2007 - p 103-107.

Image

livre présenté par Benoit XVI http://www.vatican.va/holy_father/bened ... ne_fr.html

Sa Sainteté le Pape Benoît XVI a voulu valider le livre avec une préface personnelle.

À cet égard, le cardinal Bertone dit:
"Les déclarations de l'évêque de Mostar reflètent une opinion personnelle, pas un jugement final et officiel de l'Église."

2. "Tout est renvoyé à la déclaration de Zadar des évêques de l'ex-Yougoslavie, 10 Avril 1991, ce qui laisse la porte ouverte à de futures enquêtes. Vérification doit donc aller de l'avant."

3. "Pendant ce temps les pèlerinages privés sont autorisés avec un accompagnement pastoral des fidèles."

4. "Enfin, tous les pèlerins catholiques peuvent se rendre à Medjugorje, lieu de culte marial où vous pouvez vous exprimer avec toutes les formes de dévotion."

le livre fut publié en 2007

sources
http://www.religionenlibertad.com/el-pa ... -33369.htm

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar Relief » mer. 18 mai 2016, 21:21

Suite à son pèlerinage à Medjugorje, entretien du Cardinal Christoph Schönborn pour le journal catholique allemand Die Tagespost

Die Tagespost (DT) — Eminence, pourquoi avez-vous passé le nouvel an à Medjugorje ?

Cardinal Christoph Schönborn — C’est assez inhabituel qu’un cardinal se rende en pèlerinage à Medjugorje. Je n’en étais pas conscient, mais je l’ai constaté après coup. J’ai entendu dire que plusieurs cardinaux et évêques s’y étaient rendus, mais de façon tout à fait privée en général. Ma démarche avait un but très personnel : effectuer un pèlerinage à un endroit dont j’ai constaté en 28 ans les fruits très nombreux et impressionnants.

Image
Pèlerinage du cardinal Schönborn à Medjugorje (1/3).
L’Église Saint-Jacques de Medjugorje.

C’était donc très important pour moi de me rendre personnellement en cette localité qui entre temps est devenue l’un des plus grands lieux de pèlerinage du monde. Le plus grand groupe de prière de Vienne se réunit chez les Dominicains depuis le début des années 80. Nous Dominicains, nous avons remarqué que l’église est toujours pleine, que la soirée de prière a lieu aussi tout l’été, et qu’y viennent de nombreux jeunes; la persévérance de leur prière est impressionnante. Devenu évêque, j’ai constaté combien nos plus jeunes prêtres sont influencés par Medjugorje, le grand rôle qu’a joué Medjugorje sur le chemin personnel de leur sacerdoce. Les conversions sont un troisième fait surprenant. A part Taizé, aucun rassemblement de jeunes ne réunit autant de jeunesse que le Festival des Jeunes de Medjugorje. S’ajoute à cela la signification mondiale du phénomène.

DT — Ce qui frappe aussi à Medjugorje, c’est la culture de la confession.

Card. Schönborn — J’ai moi-même confessé pendant deux heures et demie. Beaucoup de personnes qui ne s’étaient pas confessées depuis vingt ou trente ans ont redécouvert la confession. Cette redécouverte du sacrement de réconciliation traverse toutes les couches sociales. Quand on fixe son attention sur tout cela se pose la question : A quoi ressemble l’arbre qui porte de tels fruits ? Il y a une grammaire théologique des apparitions mariales. La mère de Dieu possède apparemment un « projet de pastorale ».

Les apparitions mariales sont un phénomène universel. Il n’y a pour ainsi dire pas de pays dans lesquels n’existe pas ce genre de manifestation, qui ne leur soit pas destinée et qui ne leur donne aussi son empreinte. Sans anticiper un jugement définitif de l’Église, je constate que les phénomènes attestés à Medjugorje depuis 1981 présentent une forte ressemblance avec d’autres apparitions mariales. La question de savoir pourquoi ces faits surprenants durent si longtemps est un autre problème. Dans cette région extrêmement pauvre, indigente, mais empreinte d’une piété catholique authentique et profonde, des enfants sont entrés en contact avec ces apparitions et en ont témoigné. C’est un trait fondamental que l’on retrouve au travers de nombreuses apparitions mariales. A Lourdes aussi, il s’agissait d’une fillette de 14 ans, dans un endroit perdu. Marie n’apparait presque nulle part à des évêques, mais ses messages s’adressent presque toujours à des prêtres et à des évêques.

DT — Que voulez-vous dire en parlant d’une « grammaire » des apparitions mariales ?

Card. Schönborn — Les apparitions mariales ont un langage propre : elles s’adressent aux petits, à des personnes insignifiantes aux yeux du monde. Ce sont toujours des messages simples, jamais compliqués, mais ils touchent le cœur de l’Évangile et du message chrétien. On a là un critère de discernement. Tous les messages extraordinaires sont à priori suspects. C’est impressionnant de constater que dès le deuxième jour des apparitions le mot paix ait pris une importance décisive, que Marie à Medjugorje soit vénérée sous le vocable de « Reine de la Paix ». Dix ans plus tard éclate la première guerre des Balkans. Le message principal est la prière, et pourquoi la Mère de Dieu ne nous ferait-elle pas toujours souvenir de ce message ? Le fait que Marie s’adresse à nous en nous disant « Mes enfants » fait aussi partie de cette « grammaire » de la Mère de Dieu, sans distinction d’âge, ni d’importance.

Image
Pèlerinage du cardinal Schönborn à Medjugorje (2/3).
Le Cardinal Schönborn sur la colline des apparitions.


DT — On n’a pas encore de jugement définitif de l’Église.

Card. Schönborn — La position officielle de la Conférence Épiscopale de Yougoslavie, de 1991, qui a été confirmée à deux reprises au moins par la Congrégation pour la doctrine de la Foi est pour moi une ligne directrice idéale; et il est bon de s’y tenir. Le magistère de l’Église ne s’exprime pas de façon définitive sur ces phénomènes : « Il n’est pas établi qu’il s’agisse de phénomènes surnaturels. » La formulation choisie laisse la question en suspens. Ce peut être surnaturel ou pas. L’Église ici avance sciemment avec prudence pour ne pas contrarier les fruits, mais aussi pour repousser de faux chemins toujours possibles.

DT — L’Église en arrivera-t-elle à prononcer un jugement définitif dès que les phénomènes seront terminés ?

Card. Schönborn — Il y a beaucoup de lieux d’apparitions mariales où il n’y a pas eu pendant très longtemps de jugement de l’Église, mais où pourtant avaient lieu des pèlerinages. C’est pourquoi sont si importantes la deuxième et la troisième phrase de la Déclaration de 1991, celles qui déclarent impossibles les pèlerinages officiels. Mais il a été souligné aussi que revenait aux nombreux pèlerins un accompagnement spirituel. Le service de la confession en fait partie, car Medjugorje est entre temps devenu le plus grand confessionnal du monde. Je vois là aussi en tant qu’évêque diocésain ma responsabilité concrète vis-à-vis des gens qui, à Medjugorje, recherchent et reçoivent des impulsions spirituelles. Medjugorje a développé une dynamique propre, qui sans aucun doute a reçu son impulsion première des enfants qui ont communiqué les messages. Mais, depuis, ce phénomène joue un rôle subalterne. Que font les milliers de pèlerins qui aujourd’hui viennent à Medjugorje ? Ils prient ! Ils prient tous les jours l’ensemble des psaumes, adorent la Présence Réelle. Il n’y a aucune sorte d’attractions touristiques, mais les pèlerins passent des heures à prier, escaladent le mont Križevac en priant le Chemin de Croix, récitent le Rosaire tout en se rendant à la montagne des apparitions. Les gens ont une envie incroyable de revenir — comme à Lourdes. Je ne m’explique cela que par le fait que la proximité de la Mère de Dieu leur fait du bien. C’est quelque chose de consolant, quelque chose qui aide, qui fortifie. Je l’avoue, je veux absolument retourner à Medjugorje ! Je connais beaucoup de gens pour qui c’est pareil. La Mère de Dieu est certainement celle qui conduit le mieux à son Fils.

Image
Pèlerinage du cardinal Schönborn à Medjugorje (3/3).

DT — Medjugorje est certainement un lieu privilégié indépendamment de la reconnaissance des apparitions ?

Card. Schönborn — Il faut être aveugle pour douter que les grâces coulent à flots à Medjugorje. C’est pour moi une évidence que l’Église ne peut pas ne pas voir. Il est trop évident qu’il se passe ici quelque chose de privilégié. En ce qui concerne l’aspect charismatique, les paroles, je laisse à penser que Sainte Sœur Faustine a eu des apparitions de Jésus pendant des années et presque journellement. Cela a été examiné de très près par Rome, de façon très critique d’abord, mais les examens ultérieurs ont montré l’invulnérabilité[1] des apparitions. L’Église a toujours été très réservée en ce qui concerne les locutions intérieures et les visions, et c’est bien ainsi. Il importe seulement que les fruits ne soient pas empêchés. Le grand nombre d’œuvres sociales qui sont nées de l’impulsion de Medjugorje m’impressionne particulièrement. La Communauté du Cénacle, par exemple, qui a un succès incroyable auprès des drogués, qui trouvent la guérison à travers une vie chrétienne et une foi forte. Medjugorje est devenu un tremplin pour le Cénacle car c’est par son truchement qu’est parti le message d’espérance dans le monde entier. Le Village des Mamans que le Père Slavko a fondé d’abord pour les femmes violées et les victimes de guerres cruelles, est un second exemple.

DT — Vous avez nommé les bons fruits (les conversions, les vocations, les confessions) et le contenu qui est conforme à l’Évangile et qui ne contredit pas la doctrine. Qu’est-ce que l’Église peut encore examiner ?

Card. Schönborn — La crédibilité personnelle des témoins est sûrement aussi un élément important. Le fait que les voyants soient tous mariés et aient des enfants peut certainement être aussi un signe pour notre temps. Je pense qu’on devrait examiner Medjugorje à la lumière de Vatican II : le célèbre « sensus fidelium » qui ne recherche pas tant l’extraordinaire que la consolidation de la vie de foi quotidienne. Il est sans cesse question, dans le message de Medjugorje, d’une vie quotidienne et chrétienne tout à fait normale. Qu’est-ce que la Vierge nous apprend ? La foi dans la vie quotidienne ! Medjugorje est pour moi une école pour une vie normale chrétienne.

DT — Vous distinguez l’impulsion du début des autres phénomènes. Pourquoi ?

Card. Schönborn — L’impulsion du début a mis le phénomène en mouvement. Pour les pèlerins qui ont gardé des liens avec Medjugorje, le fait que les messages continuent est sûrement important. Il n’y aurait pas eu de Medjugorje sans l’impulsion du début. Je ne veux pas spéculer sur la reconnaissance. Pour moi, en tant qu’évêque, il est important qu’il n’y ait rien dans les messages qui contredise la foi. Ce vocable de « Reine de la Paix » sous lequel se manifeste Marie en ce temps-ci porte bien sa marque. Le fait aussi qu’Elle souligne la conversion. Car la paix entre nous n’existe que là où il y a la paix avec Dieu.

DT — Beaucoup de gens ont changé de vie à Medjugorje, ou par son truchement. Y a-t-il quelque chose que vous voudriez voir changer après cette visite ?

Card. Schönborn — Si c’était le cas, je ne le dirais pas. Mais toutes ces années d’intimité avec Lourdes m’ont convaincu d’une chose : nous devons nous laisser conduire par la Vierge de façon beaucoup plus concrète. Comment Marie atteint-elle le cœur des gens ? Nous vivons dans un pays où le nombre de ceux qui ont quitté l’Église en constitue la deuxième « communauté religieuse ». Beaucoup de ces gens pourtant ont la nostalgie de Dieu. Nous voyons ce qui se passe avec les personnes qui vont à Lourdes ou à Medjugorje. Les blessures y sont guéries et les cœurs s’ouvrent. Comment Marie s’y prend-elle en notre époque ? Il est devenu de plus en plus clair pour moi que la pastorale de Marie doit nous inspirer. Les messages ne contiennent que peu d’appels à la morale. Mais quand les cœurs se laissent toucher par Marie et se tournent vers Dieu, les choses s’ordonnent d’elles-mêmes. Le « oui » à la vie provient d’une évidence intérieure. Un cœur converti à Dieu trouve le bon chemin, dans le domaine de la morale aussi.

DT — Vous étiez-vous mis d’accord avec le Saint-Siège pour ce voyage. Lui ferez-vous part de vos impressions ?

Card. Schönborn — J’ai fait ce pèlerinage pour des motifs très personnels. Je ne cache pas à mes confrères ma position sur Medjugorje, qui s’est encore approfondie. J’en ai parlé avec de nombreux évêques et le ferai encore. Cela fait aussi partie de la façon dont se forment l’opinion et le jugement de l’Église. Pour beaucoup de pèlerins qui sont venus à Medjugorje pour la Saint Sylvestre, il était consolant qu’un cardinal y soit aussi.

Die Tagespost,
journal catholique pour les questions de politique,
de société et de civilisation,
édité à Würzburg Allemagne
http://www.die-tagespost.de


http://www.comprendre-medjugorje.info/f ... spost.html

Avatar de l’utilisateur
hussard
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 402
Inscription : mer. 30 sept. 2015, 15:56
Conviction : Catholique
Localisation : Austrasie

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar hussard » jeu. 19 mai 2016, 9:49

L'Eglise a fait un constat de non supernaturalite ce qui signifie qu'il a été établi de manière infaillible (en raison du charisme de l’infaillibilité reconnu à l’Ordinaire du lieu dans le discernement des apparitions) qu'il n'y a rien de surnaturel à Medjugorje.

« Pendant la visite ad limina apostolorum des évêques de la région de Toscane, qui a eu lieu du 16 au 20 avril 2007, nous avons eu une réunion à la Sacrée Congrégation pour la doctrine de la foi avec son secrétaire, Mgr Angelo Amato, qui, alors qu’il parlait avec nous des apparitions de Medjugorje, nous a invités à rendre publique l’homélie de l'évêque de Mostar du 15 juin 2006, prononcée à la paroisse St-Jacques à Medjugorje, pour éclairer le phénomène religieux lié à ce lieu. Répondant à cette invitation, nous la faisons connaître, et surtout nous demandons aux prêtres de la lire soigneusement et d’en tirer les conséquences nécessaires pour que nos fidèles soient correctement éclairés. »

« La position de la Congrégation est celle de l’évêque de Mostar, Mgr Ratko Peric. Or pour celui-ci, les faits de Medjugorje ne sont pas surnaturels. Ils sont « non-surnaturels » (constat de non supernaturaliter). L’Église ne reconnaît pas le caractère surnaturel des apparitions. »

La Congrégation pour la doctrine de la foi, qui les « a invités à rendre publique l’homélie de l'évêque de Mostar du 15 juin 2006, prononcée à la paroisse St-Jacques à Medjugorje, pour éclairer le phénomène religieux lié à ce lieu. Répondant à cette invitation, nous la faisons connaître, et surtout nous demandons aux prêtres de la lire soigneusement et d’en tirer les conséquences nécessaires pour que nos fidèles soient correctement éclairés. »

Cette homélie qui traduit la position officielle de l'Eglise énonce :

1°) Que ce n’est pas parce que des gens viennent se confesser en nombre à Medjugorje que la Vierge y apparaît !

2°) Que des franciscains ont gravement désobéi au Saint Père en conservant « par la force pendant des années des églises paroissiales et des cures ainsi que des propriétés d’Église », y exerçant en toute illégalité, et administrant des « sacrements sacrilèges » ou « invalides ».

3°) : « Troisièmement, je suis sincèrement reconnaissant au Très Saint-Père le pape Jean Paul II de sainte mémoire, et au pape régnant Benoît XVI, qui ont toujours respecté les jugements des évêques de Mostar-Duvno, le précédent aussi bien que l’actuel, pour ce qui concerne les prétendues “apparitions” et les “messages” de Medjugorje.
« Sufficit Tibi Gratia Mea » St Paul (2 Co XII:9)
« Il faut tout calculer, mais ne pas tout craindre. » Cardinal de Bernis
« Quand il n’est pas nécessaire de changer, il est nécessaire de ne pas changer. » Georges Bidault
« Il faut être avare de son mépris, vu le grand nombre de nécessiteux. » Chateaubriand
« La meule des dieux moud lentement, mais elle n'en moud que plus fin. » Proverbe pythagoricien

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar Relief » ven. 20 mai 2016, 22:58

L'Eglise a fait un constat de non supernaturalite ce qui signifie qu'il a été établi de manière infaillible (en raison du charisme de l’infaillibilité reconnu à l’Ordinaire du lieu dans le discernement des apparitions) qu'il n'y a rien de surnaturel à Medjugorje.
Le Cardinal Schönborn explique exactement le contraire :

La position officielle de la Conférence Épiscopale de Yougoslavie, de 1991, qui a été confirmée à deux reprises au moins par la Congrégation pour la doctrine de la Foi est pour moi une ligne directrice idéale; et il est bon de s’y tenir. Le magistère de l’Église ne s’exprime pas de façon définitive sur ces phénomènes : « Il n’est pas établi qu’il s’agisse de phénomènes surnaturels. » La formulation choisie laisse la question en suspens. Ce peut être surnaturel ou pas. L’Église ici avance sciemment avec prudence pour ne pas contrarier les fruits, mais aussi pour repousser de faux chemins toujours possibles.

De plus, si l'infaillibilité avait été de mise en 1991 (ce qui n'était pas le cas) et que la décision avait été arrêtée (ce qui n'était pas le cas non plus) , alors il n'y aurait pas eu de commission d'enquête ultérieure sur Medjugorje. Or celle-ci a fini son travail l'an passé, démontrant bien que rien n'a été "arrêté" en 1991.
« La position de la Congrégation est celle de l’évêque de Mostar, Mgr Ratko Peric. Or pour celui-ci, les faits de Medjugorje ne sont pas surnaturels. Ils sont « non-surnaturels » (constat de non supernaturaliter). ]L’Église ne reconnaît pas le caractère surnaturel[/u] des apparitions. »
Cardinal Bertone : "Les déclarations de l'évêque de Mostar reflètent une opinion personnelle, pas un jugement final et officiel de l'Église."

C'est on ne peut plus clair !

De toute évidence vous n'avez même pas pris la peine de lire les déclarations du cardinal Bertone et du cardinal Schönborn que j'ai postées.

Avatar de l’utilisateur
hussard
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 402
Inscription : mer. 30 sept. 2015, 15:56
Conviction : Catholique
Localisation : Austrasie

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar hussard » lun. 23 mai 2016, 9:25

De toute évidence, la position de Mgr Schönborn est en contradiction avec celle du Saint-Office.
« Sufficit Tibi Gratia Mea » St Paul (2 Co XII:9)
« Il faut tout calculer, mais ne pas tout craindre. » Cardinal de Bernis
« Quand il n’est pas nécessaire de changer, il est nécessaire de ne pas changer. » Georges Bidault
« Il faut être avare de son mépris, vu le grand nombre de nécessiteux. » Chateaubriand
« La meule des dieux moud lentement, mais elle n'en moud que plus fin. » Proverbe pythagoricien

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1672
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar axou » lun. 23 mai 2016, 21:48

Le Cardinal Schönborn :
"La position officielle de la Conférence Épiscopale de Yougoslavie, de 1991, qui a été confirmée à deux reprises au moins par la Congrégation pour la doctrine de la Foi est pour moi une ligne directrice idéale; et il est bon de s’y tenir. Le magistère de l’Église ne s’exprime pas de façon définitive sur ces phénomènes : « Il n’est pas établi qu’il s’agisse de phénomènes surnaturels. » La formulation choisie laisse la question en suspens. Ce peut être surnaturel ou pas. L’Église ici avance sciemment avec prudence pour ne pas contrarier les fruits, mais aussi pour repousser de faux chemins toujours possibles."

Il me semble que la position officielle de l'Eglise est claire : en disant qu'"il n'est pas établi qu'il s'agisse de phénomènes surnaturels", l'Eglise n'offre pas de reconnaissance officielle des évènements mais ne les invalide pas formellement non plus. Elle reconnait qu'elle ne sait pas et renonce à prendre position, libre à chacun de se rendre à Medj ou pas.

Ce qui est évident, c'est que de nombreuses grâces et appels sont vécus dans ce lieu depuis 4 décennies et moi-même, en retraite là-bas en 1994 pendant la guerre, j'y ai reçu de grandes grâces.

Bien à vous,

Axou

claudecj
Barbarus
Barbarus

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar claudecj » sam. 01 oct. 2016, 3:45

Selon moi le verdict sera comme il l'a été pour les autres apparitions antécédentes. Avant qu' ils soient tous confirmés tous ont vécu des souffrances et des attentes jusque au moment où les voyants et voyantes ont demandé à la Vierge de faire un miracle pour les non-croyants et quand cela arrivera à Medjugorie l'Église et Vatican vont se prosterner et confirmer que ce n'est pas Satan. Nous n'avons rien changé de la vie sur terre, nous avons des complications à croire sans voir. L'histoire de Thomas dans l Évangile témoigne de cette foi douteuse jusque :saint: :saint: au moment de l'intervention de Jésus-Christ qui lui demanda où est-tu Thomas, touche à mes mains et voit.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar Relief » sam. 01 oct. 2016, 20:22

Selon moi le verdict sera comme il l'a été pour les autres apparitions antécédentes. Avant qu' ils soient tous confirmés tous ont vécu des souffrances et des attentes
Il ne fait aucun doute que l’Église reconnaîtra Medugorje, mais, comme la Sainte Vierge l'a dit dans l'un de ses messages : " Il sera trop tard ".

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar Pathos » sam. 01 oct. 2016, 23:21

L'Eglise a pour habitude d'attendre la fin des apparitions pour se prononcer, mais comme elles perdurent....

De toute façon nul besoin de Medjugorje pour se bouger.

Un seul message, (même pas prononcé mais écrit), le plus beau qui soit : celui donné en Mayenne à Pontmain en 1870 :

Mais priez, mes enfants. Vous serez exaucés en peu de temps
Mon fils se laisse toucher.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar Relief » dim. 02 oct. 2016, 0:03

Un seul message, (même pas prononcé mais écrit), le plus beau qui soit : celui donné en Mayenne à Pontmain en 1870 :
Mais priez, mes enfants. Vous serez exaucés en peu de temps
Mon fils se laisse toucher.
Un beau message, effectivement. Merci pour ce rappel.

antoine75
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar antoine75 » sam. 02 sept. 2017, 15:27

“LES SEPT PREMIÈRES APPARITIONS DE MEDJUGORJE POURRAIENT ÊTRE RECONNUES”, AFFIRME MGR HOSER
L’envoyé spécial du pape François au sanctuaire de Medjugorje (Bosnie-Herzégovine), Mgr Henry Hoser, a déclaré qu’il était “possible que les sept premières apparitions de Medjugorje soient reconnues”
Source : http://lesuisseromain.hautetfort.com/ar ... 73228.html

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar Relief » sam. 02 sept. 2017, 21:32

Attention, le site le suisse romain méprise le Pape François et suppose même que celui-ci n'a pas été élu par l'Esprit Saint !

http://www.lesamisdegarabandal.com/fin% ... temps.html

Par ailleurs, son parti-pris anti-Medugorje, mais pro Garabandal, est tel qu'il va jusqu'à faire dire au Pape ou au Vatican des choses qui n'ont jamais été prononcées.
Les commentaires des articles sont à chaque fois rapidement fermés car de nombreux catholiques se manifestent pour s'indigner de voir diffuser sans vergogne des "fake news" anti-Medugorje sur le dos du Saint-Père et du Vatican.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar Relief » sam. 02 sept. 2017, 21:42

Tout indique que les premières apparitions de Medjugorje seront reconnues, peut-être d'ici la fin de cette année.

Interviewé il y a quelques jours, l'archevêque de Varsovie Mgr. Henryk Hoser, envoyé spécial du pape pour Medjugorje, a déclaré :
« Tout indique que les apparitions de Medjugorje seront reconnues, peut-être d'ici la fin de cette année. (...) Plus précisément, il est possible de reconnaître les premières apparitions, comme le suggère la commission du cardinal Carmin Ruini. Il est difficile de prendre une décision différente (...) "

Image

Mgr Hoser a fait cette déclaration dans une interview accordée à l'Agence d'information catholique de la Pologne (KAI), qui a été entièrement consacrée au phénomène de Medjugorje (...)

Interrogé par le journaliste sur les arguments contre les apparitions trop «personnelles» et que ces apparitions de Marie «sont une histoire trop importante»,
(trop longue) Mgr Hoser a répondu :

« Sv. Faustina a parlé quotidiennement à Jésus pendant plusieurs années. Cela ne devrait pas poser de problème. Bien sûr, il faut faire attention à tous les aspects, ainsi que la possibilité de problèmes psychologiques avec le visionnaire. Mais ils ont été soigneusement examinés par des spécialistes, des psychiatres et des psychologues. Il n'y a pas de maladie là-bas. Ce sont des personnes saines qui proviennent de familles saines. Aujourd'hui, tous vivent dans les mariages qui sont stables, aucun d'entre eux ne passe pas par une crise de la foi » a déclaré l'évêque qui décrit comment Jakov Colo, le plus jeune parmi les visionnaires, a organisé aujourd'hui une action de bienfaisance à Medjugorje comme » la main de Marie », parce que Dans son apparition, la Mère de Dieu a dit que les croyants doivent être ses mains par rapport aux pauvres.

Lorsque les journalistes ont demandé qu'il était possible que les fruits spirituels de Medjugorje fassent que l'évêque de Mostar change d'avis, l'archevêque a répondu :

"Une telle situation s'est produite dans d'autres apparitions de Marie. Par exemple, ceux de l'Ile-Bouchard française à partir de 1947. Les apparitions ne sont pas reconnues, mais un fort culte est autorisé (2001 est devenu un sanctuaire, op. Cit.). La grâce de Marie ne doit pas être liée aux apparitions ... Une autre analogie avec Medjugorje est les apparitions de Kibeho en Afrique. Là, l'évêque local a permis le culte de Marie, et ensuite il a continué à explorer l'authenticité de l'apparition. Je suis convaincu que toute interdiction d'arriver à Medjugorje et qu'il n'y a pas d'excuse pour le culte de Marie.

C'est la première fois que Hoser parle si clairement de sa position sur les apparitions à Medjugorje. Dans cette conversation, il a répété ses impressions très positives de Medjugorje comme lieu de force spirituelle spéciale où les gens retournent au pouvoir des sacrements.

Il a déclaré que son rapport avait des conclusions positives : "Je pense que tout se développe dans la bonne direction. Ma mission était (...) d'évaluer le pastoralisme et d'évaluer si elle est conforme à la doctrine de l'Eglise. Je l'ai conclu ainsi, donc ma cote est également extrêmement positive.

Sources : https://www.bitno.net/vijesti/hrvatska/ ... medugorje/
https://www.deon.pl/religia/kosciol-i-s ... gorie.html
(en traduction automatique Google, dont certaines expressions ont été révisées)

antoine75
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Les apparitions de Medjugorje

Message non lupar antoine75 » mar. 14 nov. 2017, 0:10

Si les premières apparitions sont reconnues, comment ne pas reconnaître la suite ? Je crois savoir que la plupart des apparitions ont été reconnues après leur fin. Mais si on prend l'exemple de Lourdes, l'apparition n'était-elle pas reconnue alors que ces apparitions n'étaient pas encore terminées ? Lorsque Bernadette Soubirous a dit en patois qu'elle s'était présentée comme l'Immaculée Conception, cela n'a-t-il pas authentifié l'apparition ?


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités