Les femmes dans l'islam et dans le christianisme

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9096
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les femmes dans l'islam et dans le christianisme

Message non lu par PaxetBonum » lun. 04 janv. 2016, 17:11

Cinci a écrit :Le terme est beaucoup trop vague à mon avis. Il ne peut que produire une querelle de mots à l'infini.

Mais si l'on parle du principe de l'égalité des droits et des devoirs pour des citoyens dans le cadre d'un État politique.
Là je suis tout à fait d'accord avec une extension pour ma part à tout état politique.
Nous sommes égaux en droits et en devoir dans le fonctionnement de la société.
Mais cette égalité ne peut-être absolue car sinon il faudrait contraindre notre nature propre.
Un homme n'accouchera jamais (qui sait de nos jours…), une femme ne boxera jamais dans la catégorie poids lourd masculin…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1430
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Les femmes dans l'islam et dans le christianisme

Message non lu par prodigal » lun. 04 janv. 2016, 18:08

Ne confondons pas l'identité , ou absence de différences, et l'égalité, ou absence de supériorité.
Nous ne serons jamais identiques, mais nous sommes égaux.
Nous ne sommes pas égaux relativement à telle ou telle compétence (la boxe, si vous voulez), mais globalement nous le sommes, c'est-à-dire que nul n'est autorisé à se croire globalement supérieur aux autres, même s'il est permis de revendiquer modestement ses qualités propres.
Aux yeux de Dieu qui peut se dire supérieur? et au nom de quoi?
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9096
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les femmes dans l'islam et dans le christianisme

Message non lu par PaxetBonum » lun. 04 janv. 2016, 20:28

prodigal a écrit :Ne confondons pas l'identité , ou absence de différences, et l'égalité, ou absence de supériorité.
Nous ne serons jamais identiques, mais nous sommes égaux.
C'est tout le défit.
La théorie libérale-libertaire conduit à pousser cette notion d'égalité à une absence de différence.
Face à la nature nous ne sommes pas égaux et certains sont supérieurs à d'autres.
Notre constitution est différente, l'un tombe facilement malade l'autre résiste à tout.
L'un est grand et monte facilement la palissade, l'autre est nain et ne peut le faire.

L'égalité ne s'entend que pas rapport à un critère.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités