Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4658
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar gerardh » jeu. 07 mai 2015, 9:12

_______

Bonjour,

Dans mon milieu chrétien (non catholique), certains pensent qu'il faut baptiser les enfants et d'autre que le baptême doit intervenir après la conversion. Il y a des arguments solides pour ces deux points de vue.


________

Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar Christophe67 » jeu. 07 mai 2015, 9:58

Bonjour Merlaug,


Je vais essayer d'être le plus neutre possible, ressentant votre opposition à la foi et à la nécessité du baptême.
Disons très simplement que le baptême pour le chrétien peut être considéré comme un acte d'amour.
Ce choix de parent, est d'offrir à son enfant la possibilité d'être sauvé par le baptême alors qu'il n'est pas en âge de choisir.

Je vais faire une analogie : si vous mettez votre enfant dans la voiture, lui demandez-vous son autorisation de lui mettre la ceinture de sécurité ? Attendez-vous qu'il ait un certain raisonnement pour lui proposer ? Ou bien le faites vous car vous savez qu'à tout moment, il pourrait y avoir un accident et que son incapacité de choisir pourrait lui être fatale ?

Et bien dans la pensée chrétienne c'est assez similaire ; le faire baptiser c'est lui offrir cette sécurité d'être lavé du péché originel qui l'empêcherait d'être sauvé.
Après qu'il souhaite approfondir, ou non, c'est son choix, et là il est réel en cheminant, par exemple, vers la confirmation. A cette occasion, le chrétien, en âge de choisir, valide en quelques sortes le choix de ses parents par son adhésion dans cette même foi.

Par contre là où je suis moins neutre, c'est d'attirer votre attention qu'en tant que parent chrétien, il est de votre devoir de l'inciter à mettre sa "ceinture de sécurité" tant qu'il est sous votre responsabilité.

Le fait que vous posiez cette question montre bien que vous avez quand même un doute, quant à l'attitude à choisir, alors comme vous dirait un secouriste : agissez dans le sens de la sécurité.


Cordialement.


P.S.: mes propos peuvent être très imparfaits selon ce que nous savons du baptême, je demande à mes amis chrétiens de pardonner ma neutralité en survolant le sujet par une analogie.
Dernière édition par Christophe67 le jeu. 07 mai 2015, 11:23, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar Anne » ven. 08 mai 2015, 6:51

On peut trouver plus d'informations dans ce fil :

Le baptême des enfants
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar PaxetBonum » ven. 08 mai 2015, 9:16

Après avoir longtemps réfléchi, je me pose souvent cette question : pourquoi l’Église tient-elle tant a baptiser les enfants ( nouveaux nés ) ??
Pourquoi pas plus tard, en conscience. Personnellement, je n'apprécie guère la religion catholique ( j'ai été baptisé ) car je la trouve hypocrite aujourd'hui.

En fait, tout ceci pourrait être très bien fait plus tard, mais le nombre de baptisés serait moindre je pense mais plus honnêtes dans leur foi.
Pourquoi baptiser ?
Parce que c'est le dernier commandement de Jésus : 'Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit"

Pourquoi baptiser des jeunes enfants ?
Il faut se demander ce que produit le baptême : "Le Baptême est un sacrement qui efface en nous le péché originel, et nous fait enfants de Dieu et de l'Église."

Un parent attend-il que son enfant soit assez grand pour réclamer à manger pour se mettre à le nourrir ?
Un parent attend-il que son enfant soit assez grand pour réclamer à être lavé pour se mettre à le laver ?

De même pour la vie spirituelle, les parents offrent le meilleur à leur enfant : ils lui ouvrent le lien avec Dieu infiniment Bon grâce au baptême.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

merlaug
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : jeu. 07 mai 2015, 18:00
Conviction : Agnostique

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar merlaug » lun. 11 mai 2015, 21:06

En fait, le baptême en soit ne me choque pas. Je peux le comprendre. Ce qui me gêne dans tout ça est après, à savoir le catéchisme et sa compréhension.
La position de l'église aujourd'hui est que le baptême doit être suivi par du catéchisme. C'est là où j'ai du mal.
Pour ma part, j'ai souvent eu le ressenti d'une religion dure lors de mon catéchisme. J'ai eu du mal et ai toujours du mal à voir l'amour, la compassion, l'espoir, la joie.

Ce que je mets dans dur lors du catéchisme :
- l'ancien testament
- la notion d'épreuve, Dieu te met à l'épreuve ( maladies et autres...)
- les jeunes saints qui meurent en voyant le paradis ( le disciple de Don Bosco )
- certains films chrétiens comme "Marcelino pan y vino" ou celui-ci meurt pour rejoindre Jésus
- les martyrs
- la Passion du Christ

et tout cela est nul comme dirait Saint Paul si Jésus ne ressuscite pas !!

Ps : J'ai été malade jeune et ai toujours cru que dieu me punissait. Au jour d'aujourd'hui, je vois plus la religion comme une aide éventuelle. Personnellement, si je ne suis pas convaincu et que j'ai des enfants, je pense que je les baptiserais mais je n'insisterais pas sur l'enseignement religieux.

Merci pour vos réponses. Un agnostique :)
Dernière édition par Anne le jeu. 14 mai 2015, 4:09, édité 1 fois.
Raison : Ajout des majuscules aux noms propres

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3870
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar Kerniou » lun. 11 mai 2015, 23:56

Une mise à l'épreuve n'est pas une punition et Jésus n'a jamais dit que la maladie était une mise à l'épreuve ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar PaxetBonum » mer. 13 mai 2015, 8:11

En fait, le baptême en soit ne me choque pas. Je peux le comprendre. Ce qui me gêne dans tout ça est après, à savoir le catéchisme et sa compréhension.
La position de l'église aujourd'hui est que le baptême doit être suivi par du catéchisme. C'est là où j'ai du mal.
Le Baptême sans le catéchisme c'est ouvrir à la Foi Vivante sans prévoir de nourriture pour la nourrir.
Au final elle va mourir.
C'est un non-sens.

Ce que vous décrivez de négatif selon vous dans le catéchisme, c'est l'apprentissage de la vie qui finit par la mort de chacun.
La vie n'est pas rose et de nombreuses souffrances nous attendent.
Les exemples que vous citez (St Dominique Savio…) sont là, après Jésus, pour nous ouvrir à l'espérance.
C'est une grâce inouïe : donner un sens à toute peine, à toute souffrance en union avec Jésus qui est venu sur terre et a souffert.
Avec cette Foi, la souffrance est transcendée et devient salvatrice là où elle est une épreuve dénuée de sens pour les autres.
La maladie n'est pas une punition, mais sans la Foi elle est incompréhensible.
Bref, il me semble que ce qui vous rebute le plus est en fait le plus beau mystère unique de notre Foi.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

merlaug
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : jeu. 07 mai 2015, 18:00
Conviction : Agnostique

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar merlaug » mer. 13 mai 2015, 19:19

"Une mise à l'épreuve n'est pas une punition et Jésus n'a jamais dit que la maladie était une mise à l'épreuve ..."
- Jésus non, mais il dit "Heureux les affligés, car ils seront consolés.". C'est à dire pas sur cette terre mais au royaume de dieu :)

- Enfin, il y a l'épisode très connu de Job dans lequel Dieu met à l’épreuve.

- En passant, Jésus vit un homme aveugle de naissance.
02 Ses disciples l’interrogèrent : « Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? »
03 Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents n’ont péché. Mais c’était pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui.
04 Il nous faut travailler aux œuvres de Celui qui m’a envoyé, tant qu’il fait jour ; la nuit vient où personne ne pourra plus y travailler.
05 Aussi longtemps que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. »
Je dirais en étant cynique que "cela lui fait une belle jambe que les œuvres de dieu se manifestent en lui". D'accord, après il lui rend la vue mais cela reste une histoire. Personnellement, je suis comme Thomas, je ne vois pas, je ne crois pas.
"Le Baptême sans le catéchisme c'est ouvrir à la Foi Vivante sans prévoir de nourriture pour la nourrir.
Au final elle va mourir.
C'est un non sens."
Je suis d'accord avec vous, d'où le sujet, pourquoi baptiser les enfants si l'on n'est pas convaincu, je ne pense pas être le seul dans ce cas.
"Ce que vous décrivez de négatif selon vous dans le catéchisme c'est l'apprentissage de la vie qui finit par la mort de chacun.
La vie n'est pas rose et de nombreuses souffrances nous attendent."
Je vous répondrais que vous soyez né chrétien, catholique, bouddhiste ou athée, la vie ne sera pas plus simple. Il y aura autant de douleurs et de bonheur.
"Bref, il me semble que ce qui vous rebute le plus est en fait le plus beau mystère unique de notre Foi."
Exactement, je me rends compte que c'est très difficile à croire et qu'un conditionnement familiale fort ne rend pas sincère la démarche de recherche de foi.
Je terminerais par un extrait d'un site catholique qui résume bien ma pensée :

Voici le lien : http://www.croire.com/Definitions/Mots- ... -de-croire

Voici l'extrait choisi :
"A quoi sert-il de croire ?

La joie de vivre n'est pas l'apanage des croyants. On peut tout à fait être heureux sans avoir jamais ouvert une page d'évangile. Pourquoi y a-t-il comme une jubilation à dire "Seigneur je crois en toi" ? Publié le 17 mars 2015.
Croire en Dieu ne protège pas des vicissitudes de l'existence, des problèmes quotidiens, ça se saurait ! Et pourtant, quoi de plus joyeux, de plus profondément dynamisant que de vivre sous le regard d'un Dieu qui aime, pardonne, attend, accompagne ?"

Si on peut tout à fait être heureux sans avoir ouvert une page d'évangile et qu'on ne jubile pas à dire "Seigneur je crois en toi" et bien je pense que dans ce cas le baptême et l'entrée dans la religion n'est pas un cadeau.


Ps : Je ne suis pas en rébellion primaire face à une éducation catholique et ne cherche pas à créer de polémique. Je suis juste en questionnement.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 14 mai 2015, 8:48

- Jésus non, mais il dit "Heureux les affligés, car ils seront consolés.". C'est à dire pas sur cette terre mais au royaume de dieu :)

- Enfin, il y a l'épisode très connu de Job dans lequel Dieu met à l’épreuve.
Dans les béatitudes Jésus nous donne l'Espérance car, au Ciel, il n'y aura plus de souffrance et ceux qui auront patiemment supporté cela sur la terre seront récompensés.
Pour l'épisode de Job c'est l'illustration que les épreuves de la vie sont les seuls moments où l'homme exerce sa Foi, témoigne de sa Foi. Comme un couple reste marié pour le meilleur et pour le pire. C'est dans le pire que l'on est éprouvé de sa fidélité.
Je dirais en étant cynique que "cela lui fait une belle jambe que les œuvres de dieu se manifestent en lui". D'accord, après il lui rend la vue mais cela reste une histoire. Personnellement, je suis comme Thomas, je ne vois pas, je ne crois pas.
Si il vous faut des preuves physiques, donnez-vous les moyens de les avoir.
Par exemple pour ce qui est des aveugles, je crois que la miraculée du St Padre Pio est toujours en vie (?) : il lui a rendu la vue alors qu'une malformation faisait d'elle une aveugle car elle n'a pas de pupille. Elle n'a toujours pas de pupille mais voit parfaitement.
Je suis d'accord avec vous, d'où le sujet, pourquoi baptiser les enfants si l'on n'est pas convaincu, je ne pense pas être le seul dans ce cas.
Ne pas baptiser les enfants c'est ne pas les ouvrir aux promesses de Jésus.
Quel parent pourrait souhaiter cela à son enfant ?
Je vous répondrais que vous soyez né chrétien, catholique, bouddhiste ou athée, la vie ne sera pas plus simple. Il y aura autant de douleurs et de bonheur.
Oui et non.
Le christianisme est la seule religion à donner un sens à la souffrance au travers du sacrifice du Christ Sauveur.
Chaque vie étant émaillée de souffrance, le christianisme est seul capable de transformer la souffrance en amour.
Croire en Dieu ne protège pas des vicissitudes de l'existence, des problèmes quotidiens, ça se saurait ! Et pourtant, quoi de plus joyeux, de plus profondément dynamisant que de vivre sous le regard d'un Dieu qui aime, pardonne, attend, accompagne ?"

Si on peut tout à fait être heureux sans avoir ouvert une page d'évangile et qu'on ne jubile pas à dire "Seigneur je crois en toi" et bien je pense que dans ce cas le baptême et l'entrée dans la religion n'est pas un cadeau.[/i]
Il faut lire la vie des saints et voir combien les vicissitudes de l'existence, les problèmes quotidiens leur pesaient bien moins qu'à chacun car ils vivaient dans la confiance absolue en Dieu.

Le Baptême est toujours un cadeau, mais certains ne savent pas comment ouvrir le paquet…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

merlaug
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : jeu. 07 mai 2015, 18:00
Conviction : Agnostique

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar merlaug » dim. 17 mai 2015, 17:22

Dans les béatitudes Jésus nous donne l'Espérance car, au Ciel, il n'y aura plus de souffrance et ceux qui auront patiemment supporté cela sur la terre seront récompensés
.La notion de récompense, je n'aime pas le principe (c'est comme la carotte pour l'âne ). Il y a beaucoup de gens qui ne croient pas et qui se comportent correctement ( voir mieux des fois que des "croyants" ).
Pour l'épisode de Job c'est l'illustration que les épreuves de la vie sont les seuls moments où l'homme exerce sa Foi, témoigne de sa Foi. Comme un couple reste marié pour le meilleur et pour le pire. C'est dans le pire que l'on est éprouvé de sa fidélité.
Oui, mais on peut avoir foi en l'avenir, en son médecin, dans le fait que cela ne durera pas. Le fait de croire dans une religion n'est pas indispensable.
Si il vous faut des preuves physiques, donnez-vous les moyens de les avoir.
Par exemple pour ce qui est des aveugles, je crois que la miraculée du St Padre Pio est toujours en vie (?) : il lui a rendu la vue alors qu'une malformation faisait d'elle une aveugle car elle n'a pas de pupille. Elle n'a toujours pas de pupille mais voit parfaitement.
En soi les miracles ne me dérangent pas, que quelqu'un soit guéri suite à une prière ou un pèlerinage, je suis sincèrement content pour lui.
Ne pas baptiser les enfants c'est ne pas les ouvrir aux promesses de Jésus.
Quel parent pourrait souhaiter cela à son enfant ?
Ce n'est pas évident pour tout le monde de croire à Jésus, à son enseignement et donc encore moins à ses promesses. Selon moi, il vaux mieux que quelqu'un qui n'y croit pas ne baptise pas ses enfants ou plus tard, quand sa démarche sera sincère.
Oui et non. Le christianisme est la seule religion à donner un sens à la souffrance au travers du sacrifice du Christ Sauveur. Chaque vie étant émaillée de souffrance, le christianisme est seul capable de transformer la souffrance en amour
.
Pour le bouddhisme ( j'ai lu quelques chapitre dessus ), la vie est souffrance, inconstance et donc il faut accepter la situation (méditation, recul sur les choses) pour s'ouvrir au monde. Cela revient un peu au même, transformer la souffrance en positif. L'on retrouve cette philosophie dans les arts martiaux à travers la maîtrise de soi.
Il faut lire la vie des saints et voir combien les vicissitudes de l'existence, les problèmes quotidiens leur pesaient bien moins qu'à chacun car ils vivaient dans la confiance absolue en Dieu
.
Je n'en doute pas, j'ai regardé la vie de Padre Pio (très beau film).
Le Baptême est toujours un cadeau, mais certains ne savent pas comment ouvrir le paquet…
Je ne suis pas d'accord avec vous, un cadeau dont on ne sait pas comment ouvrir le paquet n'est pas un cadeau. Il faut mieux donner à ses enfants des concepts, notions, croyances qui nous convainquent plutôt que de faire cela par tradition ou par pression familiale. Il y a tout autant de sincérité à être croyant qu'à ne pas l'être puisque tout dépend le vécu de chacun et sa réflexion.
Dernière édition par Anne le dim. 17 mai 2015, 17:45, édité 1 fois.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar Mac » dim. 17 mai 2015, 19:40

Bonjour merlaug :)
Je ne suis pas d'accord avec vous, un cadeau dont on ne sait pas comment ouvrir le paquet n'est pas un cadeau.
Il suffit de prier l'Esprit Saint que vous avez reçu au baptême.

P.S. : dans l'Évangile, les gens malades ne le sont pas parce que Dieu les punissait mais parce qu'ils subissaient des attaques du démon et Jésus Christ Notre Seigneur et Dieu les délivrait, les guérissait.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Apocalypse21
Censor
Censor
Messages : 144
Inscription : jeu. 30 janv. 2014, 18:33
Conviction : Chrétien
Localisation : Grand Est, France
Contact :

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar Apocalypse21 » mar. 10 juil. 2018, 21:24

Bonjour,

Pour ma part je n'ai pas d'arguments "biblique" à part les paroles de Jésus quand il demande la conversion des baptisés dans le Jourdain et "Va Ne pèche plus".

Mais étant moi-même humain je peut donner mon avis en tant que baptisé bébé.

Et je dois dire que c'est un regret de ne pas avoir fait mon baptême adulte. Et ce pour deux raisons :

- Pouvoir faire le choix d'être chrétien et de mieux marquer ma mort du péché donc en gros une grosse conversion.

- J'ai été baptisé par des parents loin d'être croyant. Pour moi c'est le plus gros regret et ça enlève du sens au baptême.


Mais dans un sens qd faire baptisé adulte est trop difficile et trop long dans l'Église catholique ! J'ai une amie qui ne fait pas son cathechumenat à cause de ça.
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Apocalypse 21,1

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 569
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar Carhaix » mar. 10 juil. 2018, 21:52

Ce type de regret est analogue à celui de ne pas être né comme ceci ou comme cela, de ne pas avoir eu des parents comme ci ou comme ça. C'est ne pas accepter ses origines et les circonstances de sa venue au monde, qui sont entièrement dues à la Providence divine. Certains ont d'ailleurs le regret exactement inverse, ce qui procède exactement de la même attitude. Moi, par exemple, je suis baptisé adulte, et j'aurais largement préféré que mes parents ne rejettent pas la foi et me baptisent enfant. En fait, ces regrets n'apportent rien. On a la vie qu'on a, on est bien obligé de l'accepter. Cela ne change rien à l'attention que Dieu nous porte.

Pour votre amie, je peux vous dire que dans mon cas, il était prévu plus ou moins que je fasse une année de catéchuménat supplémentaire, et comme j'étais pressé, et que j'ai insisté, le curé a bien voulu me baptiser au bout de seulement un an et demi. Mais quelques années plus tard, j'ai compris que j'avais été baptisé trop rapidement, et qu'une année de préparation en plus n'aurait pas été de trop, finalement.

Donc si ça, c'est un obstacle à la démarche de votre amie, c'est qu'elle n'est pas encore sur un chemin de conversion. J'y vois plutôt du papillonnage, du tourisme, voire du consumérisme spirituel où l'on veut tout maintenant, sans tarder, sans attendre.

C'est une attitude un peu cavalière vis à vis de Dieu.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 279
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Pourquoi baptiser les enfants ??

Message non lupar Alizee » mer. 11 juil. 2018, 10:12

J'ai été baptisée bébé par des parents sans signe extérieur de foi. Je suis restée non croyant pendant plusieurs décennies, puis j'ai vécu une conversion, pas fulgurant mais assez rapide quand même.
Je me suis souvent demandée où j'en serais si je n'avais pas été baptisée. Dieu agit-il différemment dans le coeur d'un baptisé que dans le coeur d'un non-baptisé ? Et s'il agit de la même manière pour faire venir l'Homme à Lui, pourquoi le baptême ? Mon oncle était pasteur luthérien qui baptisait des bébés à longueur d'année parce que c'est la tradition dans cette église, mais il n'a pas fait baptiser ses propres enfants quand ils étaient bébés. Ca me questionnait beaucoup.
C'est la lettre de réponse que notre évêque m'a adressée suite à ma demande de première communion et confirmation qui m'a ouvert les yeux. Il y est écrit que mes parents m'avaient fait un magnifique cadeau en permettant à Dieu de rentrer dans ma vie par la voie du baptême. Oui, c'est un cadeau, gratuit, sans notion de mérite ou de condition. A nous de l'accueillir pleinement, d'y consentir, d'y adhérer. Et c'est dans ce sens que j'ai vécu la communion et la confirmation. Et si je les avais déjà reçues, une bonne confession générale les aurait "remplacées" si je puis dire, sans le côté publique de la célébration, plus dans le coeur à coeur avec le Seigneur, et c'est ce qui compte le plus au final je dirais.
Le seul regret que j'ai, si je devais en trouver un, c'est la préparation un peu rapide, pas très en profondeur que j'ai eue en paroisse - mais que j'ai complétée par mes propres moyens par ailleurs. Le catéchuménat, je pense qu'il faut le voir comme une chance, une grâce, pour grandir dans la foi en étant accompagné (plus ou moins bien, certes), car après c'est souvent "débrouille-toi", d'où de nombreux baptisés adultes qui abandonnent leur foi, ou du moins la pratique, rapidement après.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit