Que penser du Père Brune?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » mer. 18 mars 2015, 19:42

En plus et là, je fais une petite digression... il faut que chacun prenne conscience de la réalité du temps que nous vivons...
Pendant que vous tentez de discréditer quelqu'un qui est vraiment du Christ, (c'est ce que je crois) d'autres, sur internet, en parlent à leur façon et selon leurs intérêts... je pense par exemple à Alain Soral ou Morgan Priest pour ne citer qu'eux.
Remarquez que je ne les juge pas. Qui n'est pas contre le Christ est pour Lui...
Je ne reprendrais qu'un terme dans l'avis que vous émettez (et qui se respecte en tant que tel) : c'est le terme "discréditer". Le terme "Discerner" serait plus adapté 1 Thessaloniciens 5, 21.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » mer. 18 mars 2015, 19:52

Je préfère Jean Prieur au père Brune. Le premier me semble beaucoup plus ... sincère dans sa démarche, que le second.
La sincérité de la démarche est un jugement de valeur.
Si j'en crois ce qui est écrit dans cette page, il y a de bon et du moins bon car la vie éternelle qu'elle proclame se teinte d'un chemin différencié selon la valeur des âmes. Cette dernière notion est étrangère au christianisme qui proclame le contraire.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » mer. 18 mars 2015, 20:07

...il pense que l'on peux faire son chemin en dehors des Églises, il ne s'en cache pas....
En dehors des institutions, c'est en effet possible : le premier récheté de l'histoire du Salut, Dismas, le bon larron, n'était pas baptisé, ne devait pas fréquenter la synagogue et ce qui l'avait amené au supplice n'avait rien d'évangélique.
Cependant une religion est la civilisation de Dieu : si elle n'est pas parfaite, si elle est diverse, c'est elle qui nourrit, enseigne, soigne, héberge, protège, ...

Cependant l'Eglise, corps du Christ est-elle une institution ? La vouloir parfaite n'est-il pas se croire parfait soi-même et autorisé à donner des leçons ?

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » mer. 18 mars 2015, 20:10

...Pour moi, il n'y a pas de problème. C'est vous qui en voyez un...
Si, celui des "théologiens mitrés" qui ne croient pas à la divinité de Jésus.
Ma réponse était sur le point soulevé.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » mer. 18 mars 2015, 20:12

Sur le texte des deux pages concernant Christ et Karma, quand je lis cette théologie, en vérité, les larmes me viennent aux yeux et mon cœur se serre. Et j'ai envie de demander pardon devant un prêtre...
Maintenant, je le ressens moi. Je peux concevoir que ça ne parle pas à tout le monde...
Ce que vous nous confiez est le principal.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » jeu. 19 mars 2015, 0:18

...Article : La kénose...
Le texte est très clair, très juste. Vous l'équivalez à celui du Père François Brune. Je vous crois sur parole car je n'en connais que les extraits que vous avez publiés. Mais s'il n'y avait que ceux-ci, je verrais cependant des différences de pensée entre les deux textes.

L'archimandrite s'appuie sur la phrase de saint Paul (aux Philippiens) que je vous avais citée. Dans ce texte, Dieu s'abaisse pour prendre la condition d'esclave (dernière partie non-citée par l'archimandrite). S'abaisser, s'anéantir, diffèrent pour moi de cette phrase "d'une certaine façon, la Sainteté de Dieu, la Pureté absolue de Dieu se soit retirée de Son humanité, de Son corps et de Son cœur d'homme pour Lui permettre d'éprouver, réellement, profondément, ce que le plus pauvre d'entre nous aura pu éprouver."

Mais vous dites qu'il y a équivalence dans le contexte. J'en prends donc acte.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » jeu. 19 mars 2015, 9:08

Pour reprendre la question de la participation à la vie ecclésiale, de la réception des sacrements, je pense évidemment pour ma part qu'il n'est pas bon de s'isoler et que dans le cadre de la vie orthodoxe, puisque c'est celle que je vis, il ne peut se concevoir de vivre la prière personnelle comme un électron libre sans communier concrètement avec toute la communauté en recevant les saints mystères....
Voilà en gros ma position sur le sujet.
La Bonne nouvelle reste la résurrection du Christ
Vous appliquez le discernement dans vos lectures.
Votre démarche est ecclésiale et christo-centrée.
Vous confessez la Résurrection.
Que dire de plus ? Rien, puisque l'essentiel est là.

Je préfère largement ce que vous dites à ce que vous m'avez fait lire et entendre du P. François Brune dont aucune envie de le lire ne m'est venue dans notre échange. J'en suis désolé pour l'estime que vous lui portez.
Pourquoi ?

Parce qu'il est le contraire de ce que vous nous confiez. La seule chose intrigante est celle-ci : comment peut-il générer de tels sentiments chez vous ?
J'ai lu votre plaidoyer (sincère et profond) pour lequel j'ai un sentiment partagé. Car s'il témoigne d'un fruit (vous) que l'on attend pas de cet arbre (lui), cela me ramène au temps de mes recherches de la Vérité transcendante où je fouillais les arcanes ésotériques embrumées jusqu'au jour béni où la grâce inattendue de Dieu s'est penchée sur moi.

Ce jour a dissipé instantanément les fumées et les brumes pour ne laisser que l'évidente splendeur que vous confessez au terme de votre message.
Ce n'est pas Maria Valtorta qui m'a amené à la Grâce, c'est la Grâce qui m'a amené à Maria Valtorta pour approfondir mon chemin d'engagement à la suite de l'unique voie, vérité et vie.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » sam. 21 mars 2015, 12:45

...Autrement dit, nous ne savons pas vraiment ce qui participe à notre équilibre et à notre construction. Se mettre au contact de la pensée du père Brune est peut être pour moi nécessaire. Cela vaut-il pour un autre ? je n'en sais rien...
C'est le grand mystère dans lequel nous nous débattons... en vain. Sans doute y a t-il un peu de venin dans les écrits du père Brune. Mais comme j'ai soigné des abeilles, je sais que ce venin n'a pas que des inconvénients.
Je fus autrefois lecteur du curé Meslier comme quoi...
Ma réponse est double :

- Sur le P. François Brune : il est pour moi certain qu'il y a une "pollution" importante. Je pourrais reprendre les points où sa doctrine tente d'ouvrir les portes de l'ombre en se présentant comme ange de lumière. Il y en aurait une petite dizaine, mais ce n'est pas le principal dans votre réflexion.
- Sur votre cheminement : condamner votre démarche dès lors que vous en avez montré le fondement dans un de vos messages, serait juger. La sagesse populaire dit : "les voies du Seigneur sont impénétrables" et il y a tant de témoignages de parcours "biscornus" qu'il vaut mieux s'abstenir d'évaluation quand on est pas missionné pour cela.
Ce serait aussi me condamner moi-même dès lors que je vous ai dit avoir cherché, un moment, la Transcendante Vérité dans les arcanes embrumées de l'ésotérisme et m'être passionné pour toutes les théories bizarres qui tentaient d'expliquer le monde et sa destinée. Cela n'a pas empêché Dieu d'illuminer ma vie de sa Grâce, un jour, à une heure, en un instant.
Enfin ce n'est pas parce qu'un texte est apocryphe, c'est-à-dire contenant la vérité polluée par l'errance humaine, qu'il faut le rejeter.
Contrairement à ce que sous-entend justement le P. Brune, Dieu ne se retire pas de la malodorante humanité, il s'abaisse à l'extrême de son Amour pour atteindre le plus petit, le plus blessé, le plus oublié, le plus désespéré, le plus pécheur d'entre nous.
C'est la gigantesque différence, la splendeur de la Vérité.

Feuilletterai-je le curé Meslier ou le P. Brune ? Peut-être au gré d'un forum, d'une étude, ... mais pas en recherche curieuse, car sur ce plan, ce que je mange et ce que je bois ne me donnent plus jamais faim ni plus jamais soif.
---------------------
Je n'ai pas encore répondu à votre post précédent, mais je le ferai.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » sam. 21 mars 2015, 16:24

Bonjour, Précisément, le père Brune ne dit rien contre la kénose, rien qui la contredise.... c'est là où nous divergeons dans la lecture.
Sur ce point, il n'est pas "condamnable". Sur d'autres points, c'est plus brûlant mais pas sur la question de la kénose.
L'important, pour moi, est que vous ayiez dit (pensé) : le P. Brune rejoint l'archimandrite parlant de la Kénose. C'est donc sûr : pour vous, à ce qui transparaît, Dieu "a tant aimé le monde" qu'Il s'est fait le plus humble de nous pour nous sauver et c'est ce que vous comprenez à la lecture du P. Brune.
Certaines pages du "Christ et Karma" vous ravissaient l'âme jusqu'à cet Amour, nous avez-vous confié. Que peut-on rajouter là-dessus ? Rien, car ce serait vouloir se hisser à la place de l'Esprit Saint qui "souffle là où Il veut".

Ce n'est, bien sûr, pas l'enseignement de la seule Eglise orthodoxe, mais celui de tous les chrétiens.
Vous avez raison de nous dire cela, vous le faites fort bien, et je n'entends pas votre âme vibrer d'une autre source que celle de la Grâce.
Là-dessus, pour moi, les choses sont claires.
Je n'en dirais pas autant des écrits et de la vidéo du P. Brune. Les mots, même extraits du contexte, ont leur poids, surtout lorsqu'un éclairage, plus un autre, plus un autre, dessine une silhouette, à défaut d'un portrait précis.

Mais votre âme vous guide plus que mes propos et les autres internautes ont le droit d'entendre ce que vous dites autant que de lire ma "réserve".

Mais on peut approfondir.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » sam. 21 mars 2015, 16:56

... je me demande si en toile de fond de notre discussion, il n'y aurait pas Medjugorje (la prière à la Vierge en Bosniaque m'y a fait pensé) et la position de Joachim BOUFLET (MEDJUGORJE OU LA FABRICATION DU SURNATUREL aux éditions SALVATOR http://www.editions-salvator.com/A-1824 ... turel.aspx ) que le père Brune cite souvent dans ses ouvrages ?
Il est en effet logique que le P. Brune cite J. Boufflet et les "faussaires de Dieu" : c'est la continuation de sa pensée envers l'Eglise catholique, en errance selon ce qu'il dit d'emblée dans sa vidéo.

Editions Salvator, contre éditions Salvator, je vous citerais deux autres livres de leur catalogue :

La Vierge des derniers temps

Un des deux noms d'auteur cités est le mien. Vous trouverez facilement lequel. C'est le même que celui d'une vidéo que vous avez citée dans un autre fil. Dans ce livre (le troisième écrit ensemble) nous démontrons l’extraordinaire résonance des prophéties de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, avec les écrits de Maria Valtorta, les révélations de sainte Faustine, les principales apparitions mariales récentes dont celle de Medjugorje qui a une dimension eschatologique particulière.

La thèse défendue est que, pris individuellement, chaque élément peut paraître négligeable, mais que mis côte-à-côte leur cohérence s'illumine comme la loupe qui faisant converger les rayons du soleil, éclate en incendie.

La prophétie de la Vierge des derniers temps est bien sûr cohérente avec les saintes Écritures, la tradition apostolique, les écrits du Magistère et les signes des temps (dont nous en étudions quatre principaux : rejet des fins dernières, rejet de l'Eucharistie, rejet de l’Évangile et rejet de la Miséricorde divine). Nous nous inscrivons dans l'Eglise et insérons naturellement toutes ces manifestations du Ciel, dans l'Eglise, sans difficultés.

L'autre livre figurant aux éditions Salvator est Le dictionnaire des personnages de l'Evangile, selon Maria Valtorta. Il y a trois noms, dont le mien. Mais il n'a pas de rapport (pour l'instant) avec notre fil.

La première collaboration (2011), qui nous a demandé 4 ans d'étude et la lecture de 14.000 pages de livres a été publié par les Presses de la Renaissance : La vie de Marie d'après les révélations des mystiques - Que faut-il en penser ?

C'est dire si, moi aussi, je suis au coeur de polémiques et de contestations ... mais aussi d'un fleuve de grâce.

Ceci ne répond pas exactement sur Medjugorje : j'ai séparé les réponses.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Valtortiste91 » sam. 21 mars 2015, 17:37

... je me demande si en toile de fond de notre discussion, il n'y aurait pas Medjugorje...
Effectivement, je dois mon retour à Dieu aux grâces de Medjugorje.
Je n'y ai jamais été pourtant, mais ces grâces sont venues dans une vie professionnellement épanouie, familialement stable, mais ni spécialement heureuse, ni spécialement malheureuse.
Elles sont venues fortuitement, dans la quotidienneté et m'ont inspiré de retrouver les mots d'une prière oubliée depuis 25 ans. C'était le "Je Vous salue, Marie". Ce qui s'est passé aux premiers mots retrouvés dans ce jour semblable aux autres, est indicible. Pendant trois mois ce fut un festival de grâces au terme duquel il m'a fallu répondre à l'invitation du Ciel. J'ai confié mon oui à la Vierge de la médaille miraculeuse dont la chapelle jouxtait, sans que je le remarque, mon lieu de travail.
Aucun des livres emplissant ma bibliothèque ne m'a conduit à ce jour, mais tous m'ont préparé.
C'est peu de temps après que quelqu'un, rencontré justement dans cette chapelle, m'a prêté un livre de Maria Valtorta, mais en me faisant lire préalablement le décret de mise à l'Index qui l'avait condamné à l'époque. La suite, vous la connaissez.
J'ai aussi été rapidement envoyé vers une paroisse d'un quartier populaire, ces quartiers cosmopolites qui s'enflamment régulièrement et se font connaître pour certains djihadistes qui en sortent.
Cette paroisse allait fermer, faute de prêtres. Ils sont venus, à trois. j'ai assuré, pendant 18 ans, la responsabilité laïque du conseil de paroisse, c'est-à-dire trois fois le maximum envisageable.
Cela m'a conduit, étrangement, à rencontrer le prélat avec qui j'ai écrit les livres dont nous venons de parler.

Voilà pourquoi, au nom des larmes de joie que ces grâces m'ont inspirées, ce flot de reconnaissance de me savoir aimé, je rends grâce quotidiennement par le Zdravo Marjo ...

Et Medjugorje ?

Je l'ai retrouvé de deux façons :
- En ayant la possibilité de travailler intimement avec un des plus grands spécialistes de la question. Spécialiste contesté, bien sûr.
- En me révoltant, en 2009 contre les détracteurs de cette source de grâces.

Passons vite, car le Ciel est plus efficace et puissant que nous tous : à ces actions, parfois répugnantes, le Ciel a répondu, dès 2010, par une commission pontificale d'enquêtes qui vient de donner ses premières conclusions, par le pèlerinage remarqué d'une personnalité d'Eglise de premier plan, rédacteur du "Catéchisme de l'Eglise catholique" et enfin par la publication des confidences sur l'attachement de saint Jean-Paul II à ce lieu d'apparitions.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Anne » jeu. 26 mars 2015, 3:47

Il serait apprécié que vous vous en teniez au sujet.

Les autres messages ont été versés dans d'autres sections du forum :

* La "conversation" sur la musique et la liturgie orthodoxe dans Quartier Libre : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 24#p315424
* Les éléments "Valtortiste" dans le fil dédié, section Spiritualité: http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 984#p78984
* Malestroit, dans Spiritualité : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 15#p315515

Merci pour votre collaboration !
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 440
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar p.cristian » jeu. 26 mars 2015, 9:03

C'est tout le problème de discuter d'une question sans faire appel à des idées, des notions qui semblent liées et sans digresser totalement...
Je crois que les conversations au sujet de Maria Valtorta étaient liées au fait que le père Brune n'en parle pas alors qu'il cite Anne-Catherine Emmerich et quantité d'autres mystiques. En tous cas, dans les livres que j'ai lus, cela n'apparaît pas.
Bonjour,

Vous conviendrez qu'avec cet argument, on peut se permettre de faire une digression sur tous les mystiques dont il ne parle pas. J'approuve la décision des administrateurs de couper le fil, d'autant plus que le sujet sur Maria Valtorta était intéressant, et clairement sans aucun rapport avec le père Brune.
Dernière édition par p.cristian le ven. 27 mars 2015, 0:57, édité 1 fois.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Floralie
Barbarus
Barbarus

Re: Que penser du Père Brune?

Message non lupar Floralie » ven. 07 sept. 2018, 14:10

Comment vouloir ramener des agneaux dans la bergerie avec des yeux et un cœur aussi fermés que les détracteurs du Père Brune ?
Le Père Brune est dans l'ouverture. Il faut lire et comprendre ce qu'il expose.
Certes cela ne va pas dans le sens de l'enseignement catholique tel qu'il est pratiqué.
Je dirai "Dieu merci !".
C'est en me tournant très jeune vers la spiritualité que je me suis réconciliée avec la Vérité. Je rentre dans une église pour me ressourcer, prier avec mes mots, écouter ce que mon cœur a besoin de déposer.
La charge de Jésus était pesante, il l'a portée et assumée. La "résurrection" est en chacun de nous à la naissance, à notre "mort" et après notre départ.
Un prêtre ouvrier, aujourd'hui décédé car très âgé, m'a tenu ces propos: " Je ne sais pas si je suis dans la Vérité, peut-être que c'est toi, peut-être que chacun de nous en détient une partie... C'est pour cela que j'aime dialoguer avec des personnes aux pensées qui diffèrent."
Un homme sage qui donnait envie de pousser à nouveau la porte d'une église.
Père Brune est vraiment un homme qui prêche de bonnes paroles sans dénigrer les autres formes de pensées.

Pour vous faire votre propre idée, lisez ses livres et ne le jugez pas. Lisez, réfléchissez avec vos yeux, votre cerveau et votre cœur. La bouche et les oreilles de vos voisins ne sont pas les vôtres..
:saint:

Boris II
Barbarus
Barbarus

Que penser du Père Brune?

Message non lupar Boris II » sam. 08 sept. 2018, 12:01

Personnellement, je l'aime bien le père Brune.
Ses domaines de prédilection sont plutôt les mystiques. Les convergences entre les sciences et la spiritualité. On peut élargir avec la lecture des ouvrages de Jean Staune, Basarab Nicolescu. A noter qu'un de ses premiers livres avait été édité par un éditeur orthodoxe.
Comme d'autres, il dénonce avec justesse la faiblesse de l'enseignement donné aux chrétiens de base, l'ignorance même des racines du christianisme... et ça, c'est réellement tragique.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit