Les évangéliques

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5028
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les évangéliques

Message non lu par gerardh » mar. 15 févr. 2011, 20:17

_________

Bonjour Christophe, vous écrivez :
« malgré leurs croyances » : c'est possible.
Pouvez-vous expliciter votre pensée et nous dire si elle est conforme aux doctrines catholiques ?


________

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Les évangéliques

Message non lu par Christophe » mar. 15 févr. 2011, 20:45

Lumen Gentium, 16 a écrit :Enfin, quant à ceux qui n'ont pas encore reçu l'Evangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés au peuple de Dieu(18). et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ est issu selon la chair (cf. Rm 9,4-5), peuple très aimé du point de vue de l'élection, à cause des pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel (cf. Rm 11,28-29). Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui professent avoir la foi d'Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour. Et même des autres, qui cherchent encore dans les ombres et sous des images un Dieu qu'ils ignorent, Dieu n'est pas loin, puisque c'est lui qui donne à tous vie, souffle et toutes choses (cf. Ac 17,25-28), et puisqu'il veut, comme Sauveur, que tous les hommes soient sauvés (cf. 1Tm 2,4). En effet, ceux qui, sans qu'il y ait de leur faute, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d'un cœur sincère et s'efforcent, sous l'influence de sa grâce, d'agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, ceux-là peuvent arriver au salut éternel (19). A ceux-là mêmes qui, sans faute de leur part, ne sont pas encore parvenus à une connaissance expresse de Dieu, mais travaillent, non sans la grâce divine, à avoir une vie droite, la divine Providence ne refuse pas les secours nécessaires à leur salut. En effet, tout ce qui, chez eux, peut se trouver de bon et de vrai, l'Eglise le considère comme une préparation évangélique (20) et comme un don de Celui qui illumine tout homme pour que, finalement, il ait la vie. Bien souvent, malheureusement, les hommes, trompés par le malin, se sont égarés dans leurs raisonnements, ils ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge, en servant la créature de préférence au Créateur (cf. Rm 1,25) ou bien vivant et mourant sans Dieu en ce monde, ils sont exposés aux extrémités du désespoir. C'est pourquoi l'Eglise, soucieuse de la gloire de Dieu et du salut de tous ces hommes, se souvenant du commandement du Seigneur: "Prêchez l'Evangile à toutes créatures" (Mc 16,16), met tout son soin à encourager et soutenir les missions.
Pie IX - Quanto Conficiamur moerore a écrit :Nous savons, ainsi que vous, que ceux qui souffrent d'une ignorance invincible concernant notre très sainte religion, en observant avec soin la loi naturelle et ses préceptes, gravés par Dieu dans le cœur de tous, et qui sont disposés à obéir à Dieu et mènent ainsi une vie honnête et droite, peuvent, avec l'aide de la lumière et de la grâce divines, acquérir la vie éternelle ; car Dieu, qui voit parfaitement, scrute et connaît les esprits, les âmes, les pensées et les qualités de tous, dans sa très grande bonté et sa patience, ne permet pas que quelqu'un soit puni des supplices éternels sans être coupable de quelque faute volontaire.
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Les évangéliques

Message non lu par cath1250 » mar. 15 févr. 2011, 20:49

Gerardh,

Tout dépend du chrétien non catholique que j'ai en face de moi. En effet, les quelques mois passés dans ce milieu m'ont appris beaucoup de choses :
- qu'un bain d'émotions n'est pas révélateur de la présence de Dieu
- que les prédications ont vachement tendance à rendre schizophrène <: : vous êtes libres de venir au culte ou de ne pas y venir, mais sachez toutefois que ... suivi d'un discours culpabilisant
- que les dons spirituels dont disposent certains convertis m'interpellent au plus haut point :-@ : des paroles de connaissance (tiens c'est bizarre,la parole de connaissance qui est énoncée traite justement du sujet que j'ai abordé la semaine précédente avec le pasteur après le culte c'est étrange, non?) - qu'apporte le parler en langue que personne ne comprend , j'ai vu plein de gens (entendu plutôt) parler en langues, mais bizarrement je n'ai rencontré personne qui ait eu le don d'interpréter ces langues. donc, qu'est ce que çà a apporté et à qui? - et les prophéties? qui disent qu'on est proche de la fin, quelle différence avec la voyance? ha oui, elles viennent de l'esprit Saint et non du Diable.
- que le mot "oeuvre" provoque de drôles de réactions :boxe: , voir un rejet total. Seule la foi compterait. C'est bien, mais comme la foi sans oeuvre c'est stérile.... bah, après tout, c'est commode. Mon voisin à la jambe cassée et n'a personne pour l'aider, çà ne fait rien, je vais prier pour lui, avec tout mon coeur. et c'est très bien ainsi, je ne vais quand même pas me bouger pour aller lui venir en aide (ici je caricature volontairement, je sais qu'il y en aura pour l'aider vraiment).
- que l'on parle sans cesse de l'ennemi :diable: , que çà crée un climat d'angoisse et que l'angoisse rend un peu moins vivant;
- qu'on promet des guérisons, que des gens se CROIENT REELLEMENT GUERIS et abandonnent tout traitement médical, et que peu de temps après, ils sont tout étonnés que leur problème de santé s'aggrave (ben oui, c'est du vécu par une connaissance proche) = a qui on dit bien sûr que sa foi était sans doute vacillante, qu'il faut qu'il revienne à Dieu,
- qu'on promet que le respect des commandements de Dieu apporte des bénédictions dans la vie. Et quand on continue d'avoir des tuiles qui tombent sur la tête malgré la conversion, l'explication est simple: c'est normal, tu t'es converti, çà ne plait pas à l'ennemi, tu fais donc l'objet d'attaques spirituelles,
- la liste pourrait encore s'allonger....


et je me dis qu'il est bien orgueilleux de penser qu'on détient la vérité absolue et que partant de là, on est sauvé et tous les autres sont perdus. :ciao:
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Les évangéliques

Message non lu par Raistlin » mer. 16 févr. 2011, 10:29

cath1250 a écrit :qu'on promet des guérisons, que des gens se CROIENT REELLEMENT GUERIS et abandonnent tout traitement médical, et que peu de temps après, ils sont tout étonnés que leur problème de santé s'aggrave (ben oui, c'est du vécu par une connaissance proche) = a qui on dit bien sûr que sa foi était sans doute vacillante, qu'il faut qu'il revienne à Dieu,
J'ai une très bonne amie qui a passé 20 ans chez les évangéliques avant de revenir à l'Église. Elle m'a témoigné quelque chose de similaire : si tu es malade, et si tu ne guéris pas, c'est que tu n'as pas assez de foi. Normal puisque l'Écriture dit bien qu'avec la foi, tout est possible, et que l'Écriture, ça se lit littéralement ma bonne dame (enfin, ça dépend, parce que lorsque le Christ parle du rôle unique de saint Pierre, ou de l'Eucharistie, là on peut se permettre d'interpréter les textes quitte à les tordre) ! Du coup, en plus de la maladie, tu te retrouves avec un sentiment de culpabilité...

Autre chose qu'elle me racontait (si j'ai bien compris ce qu'elle voulait dire), c'est qu'il n'y a pas de miséricorde chez les évangéliques : si tu as la foi, tu es sauvé et tu ne pèches plus, point final. Si tu pèches, c'est que tu n'as pas la foi.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Les évangéliques

Message non lu par cath1250 » mer. 16 févr. 2011, 13:03

J'ose espérer que je n'ai pas eu de chances en allant dans ces églises et que je suis mal tombée. Mais pour avoir lu quelques ouvrages rédigés par des pasteurs évangéliques, çà ne me rassure pas. Surtout quand je vois que certains de leurs fidèles sont toujours dans l'attente des bénédictions qui n'arrivent pas. Pourtant ils prient pour trouver du travail, (mais n'en cherchent pas), ils prient pour que leur situation financière s'améliore, mais ils ne travaillent pas, ..... etc...
Et surtout, qu'on ne parle pas des sentiments, ils sont notre perte, c'est purement humain et comme l'humain est mauvais. Je me demande comment on aime sans sentiments.
En ce qui me concerne, j'essaie de suivre un chemin... et je me rends compte qu'il n'y a rien de plus difficile que d'Aimer vraiment avec tout ce que cela implique : le pardon quand on m'a fait mal, (mais est ce qu'on m'a vraiment fait mal ou bien est ce moi qui suis trop sensible?), éviter de faire du mal aux autres et quand c'est la cas demander pardon, ....prendre soin des autres...... et paradoxalement, ce sont les gens qui nous sont les plus proches qui sont les plus difficiles à Aimer. Quelqu'un qu'on voit de loin, et pas trop souvent, çà reste plus ou moins facile... mais bon, pour avoir discuté longuement avec certains évangéliques, je n'ai pas l'amour de la Vérité et je ne vis que par les sentiments. Donc si je résume, AIMER DIEU c'est AIMER SA PAROLE, LA BIBLE INSPIREE. AIMER mes semblables, par LA BIBLE , donc LES CONVERTIR, PRIER ET LEUR LIRE LES VERSETS DE VERITE. Je trouve çà bizarre, mais c'est peut être moi qui ne comprend rien à rien.
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5028
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les évangéliques

Message non lu par gerardh » mer. 16 févr. 2011, 13:09

________

Bonjour Christophe,

Je ne suis pas loin d'être d'accord avec vous. Ceux qui n'ont jamais entendu parler de Jésus et de l'évangile doivent au moins croire en un Dieu créateur (Romains 1, 20). par contrfe ceux qui onr refusé Jésus et/ou l'évangile sont perdus.


___________

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5028
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les évangéliques

Message non lu par gerardh » mer. 16 févr. 2011, 13:11

_________

Bonjour Cath

Je suis d'accord avec vous et je compatis. Ce sont là des excès de certains chrétiens qui ont en cela une lourde responsabilité.


__________

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Les évangéliques

Message non lu par jean_droit » jeu. 07 juil. 2011, 8:47

Certains doivent connaitre l'amitié et l'admiration que j'ai pour certaines églises évangéliques.
L'église méthodiste envoie régulièrement de ses nouvelles que ce soit au niveau local comme au niveau national.
Un congrès des méthodistes vient de se conclure.
J'y ai retenu dans l'intervention de l'évêque :
Dans son discours d’ouverture, l’évêque Patrick Streiff a attiré l’attention de l’assistance sur la mise en œuvre de la stratégie missionnaire adoptée par la Conférence en 2010 pour les 8 prochaines années : «amener toujours plus de personnes à devenir des disciples de Jésus-Christ pour transformer le monde».
«Là où l’Eglise vit le message de l’Evangile et est prête à payer un certain prix et à se consacrer à sa mission, elle vivra. Amener des femmes et des hommes à suivre le Christ ne peut avoir d’autre but que de changer le monde et de glorifier Dieu. Que cette Conférence annuelle soit un nouveau petit pas dans cette direcitone !», déclare en conclusion l’évêque.
Toujours leur aspect missionnaire et leur esprit de sacrifice pour le Christ.

Remarque : Ici en Dordogne je fréquente surtout les évangéliques tziganes.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Les évangéliques

Message non lu par jean_droit » mar. 10 juil. 2012, 17:08

Cela fait plus de 10 ans que je fréquente les évangéliques avec admiration.
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils évangélisent à tour de bras.
On peut dire qu'ils sont l'aile marchante de la Chrétienté.
Nous, catholiques, ferions bien d'analyser sans à priori les raisons de leur succès.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Brésil: culte évangélique en hausse dans le plus grand p

Message non lu par Raistlin » mar. 10 juil. 2012, 17:36

jean_droit a écrit :Cela fait plus de 10 ans que je fréquente les évangéliques avec admiration.
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils évangélisent à tour de bras.
On peut dire qu'ils sont l'aile marchante de la Chrétienneté.
Nous, catholiques, ferions bien d'analyser sans à priori les raisons de leurs succès.
Pouvez-vous donc nous proposer des actions concrètes ?

Eh puis, j'aimerais déjà savoir quelle catégorie de personnes les évangéliques "évangélisent". S'il s'agit d'athées, d'agnostiques ou autres, il serait effectivement très intéressant de savoir comment ils procèdent. S'il s'agit de catholiques ou autres chrétiens, vous me permettrez de hausser un sourcil : il existe une forme de prosélytisme qui véhicule d'odieux mensonges ou demi-vérités (je ne mentionnerai pas ici tous les odieux mensonges colportés par certains protestants sur l'Église catholique, mais vous aurez compris de quoi je veux parler).

Néanmoins, reconnaissons qu'ils n'hésitent pas à sortir de leurs temples pour évangéliser les foules. Les catholiques gagneraient à sortir de leurs paroisses pour faire de même. C'est ce qu'on fait sur ma paroisse et, effectivement, le nombre de catéchumènes ne cesse d'augmenter.

Mais vous savez, il y a plus important que faire du chiffre : il y a l'enseignement de la vérité. Faire du chiffre, c'est bien mais c'est à la portée du premier suppôt de Satan venu (il suffit de voir avec quelle facilité les foules adhèrent en masse à des idéologies perverses : si l'Humanité se dirigeait naturellement vers le vrai, ça se saurait !). Préserver, enseigner et défendre la vérité, voilà qui est tout autre chose.

Bien à vous,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
chinouy11
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : dim. 15 avr. 2012, 19:48
Localisation : Québec

Re: Brésil: culte évangélique en hausse dans le plus grand p

Message non lu par chinouy11 » mar. 10 juil. 2012, 18:01

Selon le magazine 'Le monde des Religions' du mois de Mai-Juin 2012, 59% des convertis au Protestantisme Évangélique sont d'anciens catholiques, 28% d'anciens 'Sans-Religion'...

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Brésil: culte évangélique en hausse dans le plus grand p

Message non lu par jean_droit » mar. 10 juil. 2012, 18:09

Raistlin,
1. Ici en Dordogne je fréquente, mensuellement en moyenne, les églises évangéliques tziganes.
Ils sont, en général, jeunes, enthousiastes, priants.
Et, dans ma paroisse, les fidèles sont, en général, vieux, mous et peu priants.
En vérité c'est le jour et la nuit.
Aller à un culte évangélique, qui, entre parenthèses dure deux heures, c'est recevoir comme une bouffée d'air frais.
2. Je les ai connus lors d'un voyage en Algérie. J'ai admiré le prosélytisme des évangéliques auprès des musulmans et j'ai été scandalisé par le quasi refus des catholiques de baptiser en Algérie.
Il n'est pas une partie du monde où ils n'évangélisent pas même dans les pires des pires endroits. Ils sont très actifs en Asie ( Corée du Sud et du Nord, Chine .... ). Et en Amérique ( Mexique, Brésil, Argentine ). Et en Afrique dans tous les pays sous deux formes : Evangéliques "traditionnels" comme les Méthodistes, Eglises "éveillées" comme les Pentecôtistes. On sait, d'autre part, qu'une partie importante des chrétiens persécutés dans le monde sont évangéliques.
3. Je connais un certain nombre de catholiques convertis aux églises évangéliques.
Je me refuse de polémiquer avec eux.
Heureusement qu'ils attaquent, contrairement à ce que l'on dit, rarement l'Eglise catholique car je ne saurai rester dans une assemblée qui la critique par trop.
4. Il est difficile de lutter contre leur expansion. Il faudrait pour cela nous réformer. Il faudrait retrouver la passion, entre autres, d'évangéliser.
Une des pistes me semble être le Renouveau Charismatique Catholique sous toutes ses formes.
Une des pistes c'est l'action de monseigneur Rey.
Il y a, aussi, bien sûr, le chantier de "La nouvelle Evangélisation".
"N'ayons pas peur !"
Dernière modification par jean_droit le mar. 10 juil. 2012, 18:27, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Brésil: culte évangélique en hausse dans le plus grand p

Message non lu par Suliko » mar. 10 juil. 2012, 18:26

si l'Humanité se dirigeait naturellement vers le vrai, ça se saurait !).
Alors pourquoi tant de catholiques acceptent-ils la conception actuelle de la liberté religieuse qui veut que toutes les religions soient mises sur un plan d'égalité dans une sorte de supermarché du religieux? C'est peut-être complètement hors-sujet, mais je ne comprends pas comment on peut s'accommoder d'une telle situation. Si la société ne veut plus être chrétienne, elle est autre chose, mais certainement pas neutre comme elle le prétend...
Bref, les églises évangéliques ne seraient-elles pas moins nombreuses au Brésil si elles n'avaient pas entière liberté de répandre leur doctrine? C'est une simple question que je me pose. Mon opinion à ce sujet n'est pas fixée.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Brésil: culte évangélique en hausse dans le plus grand p

Message non lu par Raistlin » mar. 10 juil. 2012, 18:35

chinouy11 a écrit :Selon le magazine 'Le monde des Religions' du mois de Mai-Juin 2012, 59% des convertis au Protestantisme Évangélique sont d'anciens catholiques, 28% d'anciens 'Sans-Religion'...
Des chiffres éloquents.

Je retiens ce constat très pertinent de Jean : nos paroisses sont trop souvent des déserts spirituels où la prière et le feu de la mission ont été abandonnés depuis longtemps. Il n'y a pas à douter que certains catholiques se réfugient dans des cultes plus enthousiastes et plus actifs. C'est normal.

Néanmoins, je connais aussi un peu certains "arguments" anti-catholiques des protestants qui leur servent à détourner les catholiques de l'Église du Christ.

Jean_droit a écrit :Aller à un culte évangélique, qui, entre parenthèses dure deux heures, c'est recevoir comme une bouffée d'air frais.
Juste un mot sur cela. Pour aller assez régulièrement à Paray-le-Monial et à des rassemblements de l'Emmanuel, je connais assez bien ce sentiment de recevoir une "bouffée d'air frais". C’est très bon et on en a besoin. Mais il ne faut pas oublier qu’à la messe, le Seigneur se donne réellement. Tous les cultes protestants dynamiques, priants ou joyeux du monde ne vaudront jamais la messe la plus pauvre pouvant se concevoir. Il faut en être convaincu et le dire. Ce qui fait que la messe devient savoureuse, c’est lorsqu’on a pris conscience que ce qui s’y passe est à proprement parler un miracle.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Brésil: culte évangélique en hausse dans le plus grand p

Message non lu par Teano » mar. 10 juil. 2012, 19:31

Le dynamisme des assemblées évangéliques n'est-il pas trompeur ? Et est-ce véritablement un critère pertinent ?
Une rave-party et le Hellfest, c'est très dynamique, une manif' de syndicalistes aussi.

Je reconnais que leur fraîcheur et leur spontanéité font envie à nos communautés paroissiales plutôt tristounettes. Moi-même, j'ai été séduite, dans mes jeunes années, par cette manière de s'approprier le texte biblique de façon immédiate, personnelle et intuitive.

Le dynamisme apparent ne prouve pourtant pas l'action de l'Esprit ni l'approbation de Dieu. Mais là où vous voyez du dynamisme, je vois de l'exubérance et parfois un goût de se mettre en scène et de trouver déjà sa récompense (le côté spectacle de ces cultes me dérange). N'y a-t-il pas une pointe d'orgueil dans certaines assemblées où les musiciens sont "super talentueux", le pasteur "super dynamique" et où tout le monde contemple sa foi et surtout son succès dans le regard des fidèles ?

N'y a-t-il pas une forme de conformisme "protestant évangélique" qui est en train d'émerger et qui menace de scléroser ces communautés ? Autour du "dogme" de la "nouvelle naissance", voire pire "l'évangile de la prospérité", le paiement de la dîme, toutes sortes d'égarement doctrinaux et pratiques que nous catholiques, ignorons parce que nous nous appuyons sur une riche Tradition qui y a apporté des réponses claires ?

Quand tout le monde se calme et que le spectacle est fini, vous avez pris une bouffé d'air frais, je n'en doute pas. Mais que reste-t-il ? Qu'enseignent-t-ils, ces pasteurs aux titres parfois douteux ? Ils se gardent bien de parler des gens qui se font mettre dehors des communautés parce que, d'une manière ou d'une autre, ils sont sortis du cadre.

Je ne mets pas en doute ni la foi ni la sincérité des nombreuses personnes qui ont trouvé Jésus dans ces églises.
Nous avons eu, sur le forum, quelques membres de ces courants évangéliques, ils ont montré très vite leurs limites : il n'y a pas ou peu de fond.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités