Les évangéliques sont-ils un danger pour nous catholiques ?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » mar. 08 août 2006, 12:41

http://blogs.nouvelobs.com/oscar_6/
CONDOLEEZZA RICE ET LA MISSION DIVINE

LORSQUE LE MENSONGE
DEVIENT INSPIRATION DIVINE
(lettre ouverte à Condoleezza Rice)
Madame,

Lors de la convention annuelle des Baptistes du Sud, le 14 juin dernier, vous avez pris la parole à titre officielle pour expliquer l’engagement de votre Président et de son Administration dans les destinées du monde.

« Le président Bush et moi-même partageons votre conviction que l’Amérique peut et doit être une force du Bien dans le monde. Le Président et moi croyons que les États-Unis doivent rester engagés comme leader d’événements hors de nos frontières. Nous croyons cela parce que nous sommes guidés par le même principe persistant qui donna naissance à notre propre nation : la dignité humaine n’est pas un don du gouvernement à ses citoyens, ni un don des hommes les uns aux autres ; c’est une grâce divine à toute l’humanité. »

D’abord, vous n’êtes pas sans savoir que sont nombreux les dirigeants dans le monde qui se voient comme une force du Bien. Tout récemment encore votre Président recevait une correspondance de son homologue Iranien, tout imprégné de la foi en un Dieu unique, celui-là même dont témoignent les patriarches et les prophètes qui sont à l’origine du Judaïsme, de l’Islamisme et du Christianisme. Son invitation à réfléchir sur les responsabilités qui incombent aux dirigeants qui proclament, dans l’exercice de leurs fonctions, leur foi en ce Dieu, n’a pas eu d’écho de votre part. Pourtant, lui aussi se voit comme une force du Bien. Nous pourrions en citer beaucoup d’autres qui, comme vous et comme le Président Iranien, se voient comme une force du Bien. C’est dire que la notion du Bien est relative et que seuls les gestes qui en résultent peuvent en départager le sens. À chacun de nous de voir les fruits de vie que génèrent nos actions et celles des autres. Ne pensez-vous pas qu’un sérieux examen de conscience s’impose à votre Administration ?

En second lieu, le motif que vous invoquez pour justifier l’engagement des Etats-Unis hors de ses frontières va plutôt, selon la compréhension que j’en ai, dans le sens contraire de la conclusion que vous en tirez. En effet, si la dignité humaine est une grâce divine à toute l’humanité et qu’elle ne résulte pas de l’action de quelque gouvernement que ce soit, pourquoi alors le gouvernement des Etats-Unis « doit-il rester engagé comme leader d’évènements hors de ses frontières ? » À moins évidemment que vous perceviez votre pays, à l’exemple des Églises, comme porteur et dispensateur de cette grâce divine. Vous ne seriez pas le premier pays ni le premier gouvernement à se croire investis d’une telle mission. .L’histoire de ces envoyés de Dieu, de ces illuminés, comptant plus sur la force de leurs armes que sur l’action discrète et désintéressée d’un serviteur d’humanité, n’aura retenue à ce jour que les désastres laissés sur leur passage. Peu nombreux sont ceux qui ont suivi la consigne de l’Évangile « Vas, vends tous tes biens, donnes en le profit aux pauvres puis viens et suis-moi.» Vous conviendrez avec moi que ce n’est pas tout à fait l’image que donne votre Administration et encore moins celle qui se reflète dans la politique extérieure de votre pays.

Vous poursuivez votre exposé en faisant l’éloge de la liberté dont sont bénis les citoyens étasuniens. Vous en faites un idéal pour tous les peuples au service desquels vous oeuvrez de façon tout à fait désintéressée:

« Nous nous dressons pour des idéaux qui sont plus grands que nous-mêmes et nous parcourons le monde non pour piller, mais pour protéger ; non pour asservir, mais pour libérer ; non comme les maîtres des autres, mais comme les serviteurs de la liberté. »

Ces propos qui s’inspirent de l’esprit missionnaire le plus pur ne manquent pas de grandeur d’âme et rejoignent sans équivoque les grands idéaux d’inspiration chrétienne surtout si nous y ajoutons l’idéal de la justice, si présent dans les Évangiles, mais peu dans votre intervention. Il ne fait aucun doute qu’une telle approche ne peut que générer accueil et collaboration de la grande majorité des responsables et représentants politiques du monde. S’il y a animosité ça ne peut pas venir de cet esprit de coopération et de service désintéressé auquel vous vous référez. Si tels sont vos convictions, pourquoi alors autant d’armes ? Pourquoi tous ces services de renseignement et toutes ces actions clandestines visant à déstabiliser des gouvernements en place et signataires de la charte des Nations Unies ? N’est-ce pas là une approche contre productive par rapport au respect de la dignité humaine et de la liberté des personnes et des peuples ? Servir ainsi la liberté avec les armes ne devient-il pas dans ce contexte une contradiction. ?

Je ne vous apprendrai pas que la politique internationale des Etats-Unis repose sur sa compréhension de « sa sécurité nationale » et sur celle de ses « intérêts économiques et politiques ». Personne ne peut vous en faire le reproche. Le problème vient plutôt du fait que vous placez la sécurité et les intérêts de l’humanité toute entière à l’intérieur de la « sécurité nationale » et des « intérêts » de votre pays et non l’inverse. Ce qui est bon pour vous l’est pour tous les pays et ce qui est mauvais pour vous l’est pour tous les pays. Si encore vous vous préoccupiez pour que tous les pays aient autant de pouvoirs que vous en avez, autant d’indépendance et de souveraineté que vous en affirmez, autant de richesse et de bien-être que vous en consommez et autant de liberté que vous vous accordez, la perception de vos intérêts et de ceux du reste du monde pourrait devenir complètement différente. Mais, il ne semble pas que ce soit le cas. Ce que l’un prend en trop, l’autre l’a en moins. Dans ce jeu, le plus fort en arrive à considérer son « surplus » comme un droit et le plus faible son « manque » comme un destin. C’est le jeu du plus fort et du plus faible.

Par exemple, le blocus contre Cuba que votre Administration a durci et que plus de 97% des membres de l’Assemblée générales des Nations Unies ont condamné sans équivoque en novembre dernier n’a eu aucun effet sur votre politique que vous dites respectueuse des autres. N’en va-t-il pas de même avec le Venezuela de Chavez, pourtant démocratique et croyant, que votre Administration n’a de cesse de harceler de mille et une manières ? De nombreux exemples d’interventions et de pressions sont racontés dans des ouvrages qui reflètent tous sans ambiguïté la mentalité des administrations étasuniennes qui se considèrent, non pas, comme vous dites, le serviteur désintéressé et dévoué, mais le « maître» et le «leader » de la direction du monde au service de ses intérêts et de sa sécurité nationale. Les intérêts et la sécurité nationale des autres pays devront passer après.

Si les principes que vous énoncez sont une fenêtre ouverte sur l’humain et sur les solidarités qui peuvent en assurer le développement, les politiques que vous mettez en pratique vont tout à fait dans le sens contraire. Elles reposent sur le chantage, le mensonge, la manipulation des medias, la torture, l’irrespect du droit international.
Que pensez-vous de ces contradictions au cœur de l’Administration Bush à laquelle vous participez ?

Je ne pense pas que Jésus-Christ ait beaucoup d’affinités avec vos politiques et votre manière de servir la justice, la paix, la vérité, la transparence et le respect. Les idéaux dont vous vous enveloppez n’arrivent vraiment pas à dissimuler ceux qui sont au cœur de vos actions.


Oscar Fortin,
22 juin 2006

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » jeu. 31 août 2006, 17:21

FRANCE 5 > C DANS L'AIR - "Sectes et religions" - jeudi 31 août 2006

VIDEO


http://www.france5.fr/cdanslair/index.cfm
Des milliers de personnes ont assisté, en région parisienne, aux prêches du pasteur TL Osborn, dans la semaine du 21 au 27 août 2006. En l'espace de quatre jours, au Palais des congrès de Montreuil, et deux jours, devant le bois de Vincennes, l'Américain a réuni environ 15 000 croyants, qui lui attribuent de multiples guérisons : : "Soixante-trois aveugles ont recouvré la vue au cours d'une croisade en Afrique. Jetez vos béquilles ! Jetez vos cannes !".

A l'heure où l'Eglise catholique peine à renouveler ses fidèles, des personnes venues de toute l'Ile-de-France se déplacent en masse pour entendre le pasteur. Une assistance composée à 90 % d'Antillais ou de personnes originaires d'Afrique noire.

L'Eglise Osborn n'est pas considérée comme une secte, mais les catholiques commencent à prendre très au sérieux la montée des Eglises évangéliques. Les évangéliques sont au moins 350 000 aujourd'hui contre à peine 50 000 il y a cinquante ans.

Un autre événement fait grand bruit en France et mobilise les associations anti-sectes en cette rentrée 2006 : "l'affaire Gettliffe". Enceinte de huit mois, Nathalie Gettliffe est détenue au Canda depuis avril 2006. Accusée d'avoir enlevé ses deux enfants, elle plaide pour avoir voulu les soustraire à l'influence de leur père, membre de l'Eglise du Christ international.

Alors que cette organisation est considérée comme un mouvement sectaire en France, elle est aujourd'hui légale au Canada. Dimanche 21 août 2006, le ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, a demandé au gouvernement canadien un geste humanitaire en faveur de la détenue.
Livres

* Les sectesLes sectes
Alain Vivien
Ed. Odile-Jacob, 2003

"Les sectes portent atteinte aux Droits de l'homme. Elles ne déstabilisent donc pas seulement la personne humaine ; elles sont un danger pour la société." Alain Vivien brosse le tableau de l'action des sectes en France et dans le monde, décrypte leurs stratégies et leurs fonctionnements. Il propose des modes d'action juridique et politique adaptés.
*
La mécanique des sectesLa mécanique des sectes
Jean-Marie Abgrall
Ed. Payot, 2006

Toutes les sectes ne se manifestent pas de façon spectaculaire, et beaucoup tissent patiemment leur toile. Le phénomène sectaire frappe toutes les couches sociales et plante ses racines dans l'intimité la plus profonde des individus. Au c¿ur des sectes, la manipulation mentale se nourrit des techniques les plus récentes de communication, de marketing et de persuasion.

* Les sectesLes sectes
"Face au bonheur de la proposition chrétienne"
Denis Lecompte
Ed. Le Sarment, 2005

Cet ouvrage propose des éléments de réflexion et de réponse, incitant à la vigilance et propose des pistes de discernement au moment où le phénomène des sectes ne cesse de ressurgir sous des formes nouvelles. Un exposé tranquille de la proposition chrétienne, dans un monde où une laïcité mal comprise ouvre la voie à toutes les dérives.

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » lun. 04 sept. 2006, 15:19

Une folle furieuse évangélique, spécialiste en démonologie, à ne pas manquer :

- Michelle d'Astier de la Vigerie
mercredi 6 septembre à 20 h 50 sur France 2
Emissioin de Stephane Berg "Faut-il enfermer les psy?"

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » jeu. 14 sept. 2006, 11:39

Je reviens au sujet « Devons nous avoir peur ….’
Mon opinion n’a pas changé : Nous, avoir peur ? Grand Dieu, non !
Sauf si nous nous réfugions dans les discours et dans les jérémiades.
………
Samedi j’ai reçu un pasteur pentecôtiste.
A la fin de la conversation il nous a proposé de prier.
Et ceci est assez constant de la part des pasteurs évangélistes.
Vous avez vu très souvent un prêtre susciter la prière quand il se rend chez ses frères ?
J’ai plutôt vu des prêtres ne pas dire le Benedicite et un chrétien de la base demander deux fois qu’il le récite.
La prochaine fois ce sera moi qui, d’entrée et sans rien dire, animera le Benedicite.
Et il ne sera pas déçu !
Laïcisation de l'Eglise ?
……….
Hier je suis allé à des lectures bibliques dans l’église évangélique de l’Avenue du Maine à Paris.
Parfait : La durée 1h35
Parfait : Le mixte de chants, de prières, d’explication et de lecture de la Bible.
Pendant ce temps :
Le prêtre de l’église la plus proche de mon travail y pense … y pense …. y pense ……
Par contre il m’a refusé la création d’un groupe de prière du Rosaire.
…………
La Croix a souligné que Benoit XVI condamnait le « prosélytisme ».
Je doute.
Moi je dis, dans les pas de Saint Paul : VIVE LE PROSELYTISME !
………….
Avoir peur ?
Oui si on ne se bouge pas ! ! ! ! ! ! !

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » sam. 16 sept. 2006, 0:33

ARTE - mardi 19 septembre 2006
http://www.arte.tv/fr/programmes/242,da ... /2006.html


20:40 Quand la Bible devient une arme

Le fondamentalisme chrétien et l'offensive néocréationniste ne sont pas réservés aux États-Unis : en Europe aussi, les Églises évangéliques et les communautés chrétiennes intégristes prolifèrent. Un phénomène inquiétant, dont "Thema" donne l'ampleur.

20:40 Dieu contre Darwin
Un tour d'Europe, à la rencontre d'activistes opposésà la théorie de l'évolution qui commencent à se frayer un chemin dans les écoles.
Un tour d'Europe, à la rencontre d'activistes opposésà la théorie de l'évolution qui commencent à se frayer un chemin dans les écoles.

En décembre 2005, un tribunal de Pennsylvanie donnait raison à un groupe de parents d'élèves insurgés contre l'enseignement, dans certaines écoles, de la thèse du "dessein intelligent" (intelligent design), ou créationnisme, au détriment de la théorie de l'évolution élaborée par Darwin. Selon les juges, toute référence à Dieu ou à la religion était contraire au premier amendement de la Constitution, entérinant la séparation de l'Église et de l'État. Or, le créationnisme fait des émules outre-Rhin et outre-Manche, ainsi que le démontrent ici des incursions dans plusieurs écoles. Certains calvinistes néerlandais en sont eux aussi adeptes. Et le protestantisme intégriste n'est pas seul en cause : en Autriche, le cardinal de Vienne, Mgr Schönborn - que d'aucuns disent proche du pape Benoît XVI - s'y est déclaré plutôt favorable. Dans différents pays européens, Peter Moers et Frank Pappenbrook ont assisté à des débats passionnés entre partisans du darwinisme et adeptes du "dessein intelligent". Leur inquiétant tour d'horizon s'achève aux États-Unis, à Cincinatti, où le plus grand musée créationniste au monde enseigne aux enfants que les dinosaures et les hommes ont vécu à la même époque.

22:20 L'armée révolutionnaire du Christ

Jeunesse souriante, musique branchée, sites Internet... Des techniques de propagande modernes...
Jeunesse souriante, musique branchée, sites Internet... Des techniques de propagande modernes qui promeuvent une redoutable vision du monde.

Fondée en 1997 à Oslo, la "Jesus Revolution Army" investit la culture des jeunes pour propager les idées les plusconservatrices des églises évangéliques. Les "missionnaires", formés dans d'étranges écoles, interviennent chaque année dans quatre cents villes réparties dans vingt-cinq pays pour évangéliser les foules. Le mouvement aurait douze mille adeptes en Europe et toucherait chaque année cent mille jeunes de 13 à 28 ans. Derrière les aspects enjoués de la propagande se cachent une discipline de fer et des méthodes militaires pour les soldats du Christ : de 6 heures du matin à 10 heures du soir, réveil au son du clairon, port de l'uniforme, lecture des textes sacrés et interdiction de flirter. L'exégèse littérale dela Bible doit apprendre à lutter contre le mal sous toutes ses formes : la drogue, l'avortementou l'émancipation de la femme. Visite guidée, à travers le parcours de trois jeunes embrigadés.

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » sam. 16 sept. 2006, 1:04

Désolée, la même soirée, j'ai oublié :

21:35 L'enfant du diable : torturé au nom du Christ
En Grande-Bretagne, la police enquête sur des rites d'exorcisme infligés à des enfants.
Ce document nous mène de Londres au Congo, en compagnie de l'africaniste Richard Hoskins, du King's College, également expert auprès de la police britannique. Celle-ci a eu à enquêter depuis quelques années sur des cas d'enfants d'origine africaine torturés et parfois assassinés. Les auteurs des maltraitances sont des proches, souvent les parents euxmêmes, qui agissent avec la bénédiction des Églises évangéliques libres, au nom de Jésus- Christ. La police britannique suppose que les enfants accusés de "sorcellerie" ou de "possession" sont envoyés au Congo, afin d'y être désenvoûtés. Certains groupes évangéliques intégristes seraient derrière ces affaires récurrentes. En enquêtant sur la disparition du jeune Londris, 10 ans, né en Angleterre de parents congolais, Richard Hoskins montre ici comment les membres les plus pauvres d'une société congolaise dévastée se réfugient dans la religion pour y chercher un peu d'espoir. Et finissent par y rencontrer le diable en personne.

Larmorencourt
Quæstor
Quæstor
Messages : 205
Inscription : dim. 09 oct. 2005, 23:59

Message non lu par Larmorencourt » sam. 16 sept. 2006, 10:48

Le seul danger des évangéliques et des protestants, c'est leur fragilité "dogmatique", qui procède de leur propension à passer sous silence le theotokos. Le theotokos est la clé de voûte qui scelle les deux natures, immiscibles l'une dans l'autre et pourtant non superposables, du Christ.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Dessein intelligent & Créationnisme

Message non lu par Christophe » sam. 16 sept. 2006, 11:09

Bonjour L'Aiglejo !
laiglejo a écrit :ARTE - mardi 19 septembre 2006
http://www.arte.tv/fr/programmes/242,da ... /2006.html

20:40 Dieu contre Darwin
Un tour d'Europe, à la rencontre d'activistes opposésà la théorie de l'évolution qui commencent à se frayer un chemin dans les écoles.
Un tour d'Europe, à la rencontre d'activistes opposésà la théorie de l'évolution qui commencent à se frayer un chemin dans les écoles.

En décembre 2005, un tribunal de Pennsylvanie donnait raison à un groupe de parents d'élèves insurgés contre l'enseignement, dans certaines écoles, de la thèse du "dessein intelligent" (intelligent design), ou créationnisme, au détriment de la théorie de l'évolution élaborée par Darwin. Selon les juges, toute référence à Dieu ou à la religion était contraire au premier amendement de la Constitution, entérinant la séparation de l'Église et de l'État. Or, le créationnisme fait des émules outre-Rhin et outre-Manche, ainsi que le démontrent ici des incursions dans plusieurs écoles. Certains calvinistes néerlandais en sont eux aussi adeptes. Et le protestantisme intégriste n'est pas seul en cause : en Autriche, le cardinal de Vienne, Mgr Schönborn - que d'aucuns disent proche du Pape Benoît XVI - s'y est déclaré plutôt favorable. Dans différents pays européens, Peter Moers et Frank Pappenbrook ont assisté à des débats passionnés entre partisans du darwinisme et adeptes du "dessein intelligent". Leur inquiétant tour d'horizon s'achève aux États-Unis, à Cincinatti, où le plus grand musée créationniste au monde enseigne aux enfants que les dinosaures et les hommes ont vécu à la même époque.
Petit hors sujet : il ne me semble pas que la thèse du "dessein intelligent" soit identique à la thèse du "créationnisme" (littéralisme biblique). En soit, la thèse du "dessein intelligent" n'est pas incompatible avec la théorie scientifique de l'évolution... seulement avec les présuposés ou les interprétations métaphysiques que certains veulent lui donner (à commencer par l'athée Darwin lui-même). D'ailleurs, on ne peut pas être théiste et ne pas adhérer à cette thèse providentialiste du "dessein intelligent". Mais il s'agit là d'une thèse métaphysique, non d'une thèse scientifique stricto sensu.

Sinon, je constate que les juges de Pennsylvanie ont une conception anti-cléricale de la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Une conception tout à fait analogue à la conception française de la laïcité, mais très éloigné de la conception américaine des relations entre politique et religion...

Pax
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » sam. 16 sept. 2006, 12:04

Larmorencourt a écrit :Le seul danger des évangéliques et des protestants, c'est leur fragilité "dogmatique", qui procède de leur propension à passer sous silence le theotokos. Le theotokos est la clé de voûte qui scelle les deux natures, immiscibles l'une dans l'autre et pourtant non superposables, du Christ.
Il ne faut pas mettre tous les protestants dans le même panier. Dans la nébuleuse protestante, il y a une vintaingtaine de dénominations. Les protestants réformés sont tout-à-fait estimables et respectables et à des années lumière des évangéliques-pentecôtistes. Entre les deux, beaucoup de victimes. Beaucoup de protestants réformés, d'ailleurs s'inquiètent (mon curé également qui récupère les victimes). Pour preuve :

Ce texte un peu rude - mais d'une grande lucidité -traduit le point de vue d'un pasteur de l'Eglise Réformée de France sur certaines dérives... Il traduit une mauvaise humeur certaine qui monte dans le monde protestant Luthérien et Réformé...

Luc Serrano



pasteur de l'Église réformée de Roanne



13 mai 2006

Parmi les nouvelles Églises, il y en a certaines, très en vogue actuellement, qui mettent en avant toutes sortes de charismes et surtout l'action de l'Esprit saint. Ces Églises chrétiennes ne sont pas plus et pas moins évangéliques que nous, alors appelons-les plutôt « pentecôtistes » ou « charismatiques ».

Personnellement, je considère qu'elles ne sont pas vraiment rattachées à la branche des Églises issues de la Réforme mais qu'elles sont une nouvelle branche du christianisme à côté des trois autres : celle des Églises anciennes et orthodoxes, du catholicisme romain et bien sûr du protestantisme. De fait, nous devons dialoguer avec eux comme avec les autres grandes confessions chrétiennes et ne pas toujours essayer de les fédérer à nous comme on le fait avec les autres dénominations issues de la Réforme « historique ».

Nous n'avons pas non plus à chercher à les imiter, car elles n'ont pas forcément les meilleures réponses aux questions existentielles et spirituelles de nos contemporains ; sauf à vouloir revenir à des formes anciennes et culpabilisantes de théologies et d'ecclésiologie. Par exemple, je ne peux accepter l'accent mis par certaines de ces Églises sur la démonologie, les possessions et leurs exorcismes, et surtout des promesses de guérisons, même de maladies graves, qui tiennent soit de l'escroquerie soit de l'illusion.

Mais le pire pour moi, c'est que sous prétexte que ces Églises « pentecôtistes » seraient proches du protestantisme et surtout dynamiques, nous acceptons chez elles ce que nous avons toujours critiqués voire condamnés chez nos frères catholiques romains (d'avant Vatican II), notamment en matière de théologie culpabilisatrice et d'une ecclésiologie créant une hiérarchie entre les membres de l'Eglise.

Car dans ces communautés le pasteur est bien souvent plus un « gourou thaumaturge » qu'un accompagnateur spirituel, en plus de ne pas être vraiment théologien et exégète.

La simplicité dogmatique et le dynamisme communautaire de ces Églises a bon dos, et si leurs temples sont pleins, ils ne le sont pas d'années en années avec les mêmes personnes. Et que dire du fondamentalisme, du rejet par certaines de ces Églises de Darwin, de l'évolution des espèces et de la cosmogénèse classique ; sans parler de l'aspect mercantile de beaucoup d'entres elles.

D'ailleurs, nous accueillons dans nos communautés locales, comme ici à Roanne, beaucoup de personnes déçues ou brisées par ces Églises dont certaines ont des modes de fonctionnement et d'emprise sur les personnes quasi-sectaires.

L'obligation de donner un certain pourcentage de ses revenus, le poids de la culpabilité et du regard des autres quant on n'est pas guéri après « l'imposition des mains » du pasteur... je peux témoigner que tout cela crée de la souffrance et finit par éloigner de la foi chrétiennes les plus fragilisés.

Alors, non bien sûr, je ne veux pas que nos Églises déménagent leur lieu de culte vers les zones commerciales pour finalement devenir des sortes de « supermarché » de la foi et de la guérison, des exorcismes et du créationnisme !

Non, je ne veux pas jouer au pasteur « guérisseur » et réintroduire ici la toute-puissance des « clercs » et des croyances superstitieuses que les réformateurs ont jadis combattues ! Non, je ne crois pas que c'est là l'avenir du christianisme, malgré les chiffres !

Par contre, je crois que nous avons toute notre place dans le concert des Églises chrétiennes avec notre articulation vivante de la Foi et de la Raison, de l'action auprès des « petits » et de notre réflexion humaniste et engagée. Et puis, on fait dire aux chiffres ce que l'on veut. Il faudrait considérer ces nouvelles Églises dans la durée et mieux tenir compte de l'instabilité de leurs membres et de leurs assemblées locales.

Enfin, n'ayons pas honte d'être ce que nous sommes et résistons mieux aux modes du moment y compris en matière de foi.

L'Église de Jean et de Cyrille, l'Église de Pierre et celle de Paul doivent apprendre à vivre sans complexe (de supériorité comme d'infériorité) avec ces nouvelles Églises ballottées au vent de l'Esprit : Esprit qui souffle où il veut et sans doute tout autant chez nous que chez eux.

Alors en marche, nos Églises ont encore des choses à dire au monde !
http://castelg.club.fr/gl9.htm

P.S. : j'ai d'autres exemples d'inquiétudes de réformés

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » mer. 20 sept. 2006, 20:11

COMPTE-RENDU SOIREE ARTE

Eh bien, moi, j'ai très mal dormi cette nuit à cause de cette émission. Agleterre : l'évangélisme prend dans les quartiers pauvres auprès des popoulations émigrées, africaines. Tu es pauvre : c'est le démon. Une maman est malade : c'est à cause de son enfant possédé. Bien sur, c'est les enfants qui trinquent; Avec la complicité des pasteurs anglais. Les enfants envoyés au congo pour être exorcisés par des pasteurs d'églises de réveil.

KINSHASA - On voit de jeunes enfants (à vue de nez 6/12 ans) dans des centres, soignés par exorcismes. Ils jeunent souvent, 3jours avant un exorcisme.Les enfants se laissent ouvrir le ventre avec une lame de rasoir pour que le pasteur en sorte le démon...Ses mains qui plongent dans le ventre d'un enfant et en ressortent pleines de sang ou avec un morceau de chair, ce qui semblait être pour lui un bon signe. Pour d'autres c'est une sorte de grosse aiguille qu'on enfonce dans le ventre. Le pasteur marche ensuite sur les ventres pour en faire sortir le démon. Tous ces petits abandonnés montent leurs cicatrices en attendant un prochain exorcisme.Ils mourront peut-être mais seront sauvés. Le pire, c'est que ces enfants agissent comme les enfants maltraités. Persuadés d'être possédés, c'est d'eux-mêmes qu'ils offrent leurs corps.

Ces pratiques sont, parait-il un fléau au Congo


ETATS-UNIS/OSLO -

Et ces troupes de jeunes missionnaires évangéliques "L'armée révolutionnaire du Christ" souriants, formés et formatés, qui paient voyage et mission, prêts à bondir sur l'Europe 8 MOIS CHACUN pour convertir à un Jésus terrible, vengeur et sans pitié qui laisse plus de place au diable et au feu de l'enfer qu'à la miséricorde....

Ce qui est troublant, c'est qu'ils se réfèrent à la bible et ne penser qu'à Jésus. Extérieurement, ça parait cool. Phrase répétée plusieurs fois par les jeunes missionnaires "la bible nous demande d'obéir à nos leader" et "la chrétienté est politique"

Mais ça fonctionne comme une secte avec une grande exigence d'investissement et de vie qui leur laisse aucune place à la réflexion et au libre arbitre. L'appas : les spectacles rock mais après on parle d'enfer, de perdition. Sur les jeunes, fragiles et influençables, ça fait peur et ça marche

La séduction : les chants, les spectacles, l'illusion que chacun peut être guéri ou riche grace aux soi-disant charismes du pasteur qui les "tient" ainsi et leur ponctionne leur fric et leur liberté

LE CREATIONISME - 75% des américains sont créationistes. Le monde a 6000 ans parceque céé en 6 jours (le "tout écrit dans la bible" évangélique).Adam et Eve vivaient avec de gentils dinosaures qui ne mangeaient que des fruits . Les moyens financiers américains mis en oeuvre pour faire passer ce créationisme sont énormes. Pour le grand public, des parcs genre Eurodisneyland avec des reproductions de dinausaures vivant avec des en fants. Des centres de recherches flambants neufs pour promouvoir le créationisme. Des livres scolaires remaniés.....
_________________

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » jeu. 21 sept. 2006, 15:55

Enfin.....Des extraits VIDEO de cette soirée ARTE
http://www.arte.tv/fr/search__results/1321276.html


Et le genre d'organisme qui forme et engage ces jeunes missionnaires qui paient leur année de mission :
http://www.jem-france.com/


Témoignage, recueilli sur le forum ARTE d'une victime, ancienne adepte évangélique :
Je ne partage pas DU TOUT votre opinion. Vous semblez défendre ces gens, je les ai subis pendant plus de 40 ans de l'intérieur...

Je peux vous dire que ces sectes - pentecôtistes, charismatiques, etc... - sont un viol des consciences surtout des enfants qui n'ont rien demandé et sont "pressés" dans le système qui a la perversion de leur faire peur en leur répétant constamment que s'ils ne suivent pas la ligne ils iront en ENFER pour toute l'éternité.

Quand tu es môme, tu réfléchis à deux fois avant d'oser une pensée contre cette logique, car tu sais que ce Dieu lit les pensées et tu as peur d'être perdu pour l'éternité. Alors, tu cesses de penser librement, tu es complètement conditionné, il en est de même du "créationnisme" dont les adeptes pensent plaire à Dieu. J'ai toujours entendu dire que la terre avait 6.000 ans et ces gens se moquaient des scientifiques qu'ils regardaient de haut puisqu'ils avait LE savoir venant de la "Parole de Dieu"...

J'ai mis plus de 40 ans à m'en sortir, à penser enfin librement. Mon frère a mis 43 ans et a eu besoin d'un psychiatre...

Alors, ne juge pas trop vite de l'extérieur, en voyant tous ces sourires sur les visages. Le reportage sur les "révolutionnaires" pour Jésus était parfaitement correct. Mon frère et sa femme y ont participé et ont fait leur tour d'Europe, cela s'est passé exactement ainsi qu'ARTE l'a montré...

Tous ces jeunes qui cherchent un sens à leur vie sont manipulés à l'excès, ils donnent le meilleur d'eux-mêmes, souvent, comme cette coiffeuse, ils ne seraient rien devenus dans la vie et ce groupe leur offre une plate-forme où ils sont QUELQU'UN qui a comme mission de sauver le monde...

Une horreur à vivre de l'intérieur. Surtout lorsqu'on en est sorti, on voit l'ampleur de la manipulation. Certains, incapables de s'en sortir, y restent toute leur vie, par pure PEUR de l'ETERNITE, si l'on creuse vraiment leur "foi". Cette manipulation où les adeptes se croient supérieurs aux autres êtres humains qu'ils doivent SAUVER les empêchent complètement d'avoir des relations humaines normales avec leurs semblables. J'en parle en connaissance de cause. Depuis que j'ai quitté ce milieu, mes parents, ma famille qui y est restée n'a qu'une seule idée: que je revienne à la foi, aucun autre échange n'est plus possible, sans que la religion ne vienne interférer, c'est un dramatique lavage de cerveau...
http://agora.arte.tv/showthread.php?t=120&page=2


Ce qui me rend infiniement triste c'est l'inconscience des catholiques vis à vis de cette méga-secte à visée politique mondiale qui se présente comme chrétienne et que les catholiques, quoiqu'on dise considèrent comme telle

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Des paroles d'or

Message non lu par jean_droit » mer. 24 janv. 2007, 11:36

Notre Pape, Benoît XVI, vient de faire une déclaration sur l'Evangélisation en Amérique du Sud.
De cette déclaration j'extraie cette phrase qui me semble une des clefs de l'Evangélisation.
"Lorsque la foi n’est pas nourrie par la prière et la méditation de la Parole divine, lorsque la vie sacramentelle languit, alors les sectes et autres groupes pseudo-religieux prospèrent, provoquant l'éloignement de nombreux catholiques de l'Eglise », expliquait le pape

milina26
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 02 avr. 2017, 17:39
Conviction : apprendre

Re: Les évangéliques sont-ils un danger pour nous catholiques ?

Message non lu par milina26 » lun. 14 août 2017, 17:28

Bonsoir,

Je me posais la question justement car je suis sur un groupe de mamans sur facebook et finalement elles sont chrétiennes évangélistes, mais moi aussi j ai peur de cette communauté... Dommage.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités