Création du monde et athéisme

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar Carolus » jeu. 12 juil. 2018, 20:45

Remarque d’un athée :
Vous savez ce pensait Einstein de la folie? Il disait que la folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent.
Einstein a bien sûr raison.

La totalité de l’énergie de l’univers est inimaginable.
La fameuse formule d’Einstein : E = m c² (Énergie égale masse fois vitesse de la lumière carrée)

Selon l’athée Stephen Hawking, “ En raison de la loi de la gravité, l'univers peut se créer de lui-même, à partir de rien.

A partir de rien veut dire sans matière et sans matière implique sans masse.

Mathématiquement, on peut représenter “ rien “ par 0 (zéro).
Donc Il faut que Stephen Hawking considère ce qu’il propose : E = 0 (zéro) c².

Tous les résultats de la table de multiplication par 0 donnent 0. Donc selon la proposition de Stephen Hawking, il n’y aurait pas d’énergie et pas d’univers non plus.
Remarque d’un athée :
Vous savez ce pensait Einstein de la folie? Il disait que la folie, c'est de [multiplier par 0] et de s'attendre à un résultat différent.
L’athée a bien sûr raison.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 337
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret
Contact :

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar JCNDA » ven. 13 juil. 2018, 6:33

La totalité de l’énergie de l’univers est inimaginable.
La fameuse formule d’Einstein : E = m c² (Énergie égale masse fois vitesse de la lumière carrée)

Selon l’athée Stephen Hawking, “ En raison de la loi de la gravité, l'univers peut se créer de lui-même, à partir de rien.

A partir de rien veut dire sans matière et sans matière implique sans masse.

Mathématiquement, on peut représenter “ rien “ par 0 (zéro).
Donc Il faut que Stephen Hawking considère ce qu’il propose : E = 0 (zéro) c².

Tous les résultats de la table de multiplication par 0 donnent 0. Donc selon la proposition de Stephen Hawking, il n’y aurait pas d’énergie et pas d’univers non plus.
Je tiens à préciser que la valeur 0 peut aboutir à des valeurs différentes selon le contexte.
En physique, les nombres complexes permettent de calculer de l'énergie.

D'après l'équation de Euler : e^[ix] = cos x + i sin x et i² = 1.
et l'équation de conservation d'énergie est W = P. t . cos x et x est l'angle qui vaut 0.

donc cos 0 = 1 ce qui fait Energie = puissance * temps

En physique, les calculs sont surtout des rapports, donc des angles. La valeur 0 peut donc exprimer une valeur 1 pour donner une réalité (on supprime les valeurs imaginaires: les composantes non désirées).

Je tiens également ajouter selon la notation des codages des nombres binaires et des mots, la valeur 0 peut exprimer 1 donc 2^0 = 1.

En conclusion cette phrase ne signifie rien:
A partir de rien veut dire sans matière et sans matière implique sans masse.
rien = 1
0 = 1
1 = 0
C'est selon le contexte, on adapte. Les sciences sont expérimentales.

Selon l’athée Stephen Hawking, “ En raison de la loi de la gravité, l'univers peut se créer de lui-même, à partir de rien. “
Il a raison puisque Dieu le permet.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

Avatar de l’utilisateur
Archidiacre
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : sam. 29 juil. 2017, 14:45
Conviction : Catholique.

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar Archidiacre » ven. 13 juil. 2018, 9:57

Non, vous confondez tout. Je parlai d'une définition claire, pas de votre vécu. Faire rentrer votre expérience des choses dans le débat n'a alors aucune pertinence, et je n'avais pas l'intention de l'y inclure. Vous vous imaginez encore des attaques qui vous concernent personnellement comme si vous n'arriviez pas à penser l'athéisme en dehors de vous-même. Je n'ai fait aucune "manœuvre sophistique" (si tant est que ça n'est pas une parole en l'air), car la repousse d'un membre peut aussi rentrer dans la définition. Vous n'avez toujours pas démontré qu'un appel au futur était impossible. Que l’événement soit invraisemblable, en l'absence d'observation antérieures, oui, mais ça ne change absolument rien à mon propos. C'est faux, j'ai consulté le second appendice et il est une liste d'article auxquels les auteurs se sont référés. Il n'y a aucun parallèle statistique ou quoi que ce soit, donc soit vous vous moquez du monde, soit vous vous êtes trompé de référence. C'est sur vous que repose la charge de citer le texte, et qui lancez des affirmations gratuites, par ailleurs. Il n'y a pas d'étude statistique sur la fréquence en milieu hospitalier, et surement pas à l'échelle d'une ville. Il y a seulement des chiffres relatifs à l'échantillon d'études recueillies par les auteurs, aucune estimation démographique ou générale. Contrairement à vous, qui commencez à parler avec arrogance, je vais citer le texte en question. Premièrement le texte affirme qu'il n'y a pas encore d'étude sur sa distribution: "With a National Remission Registry to collect data, questions such as the following could begin to be addressed: [...] What is the distribution of remission in the United States and world-wide?" p.8 ce qui invalide toute prétention à faire de comparaison correcte avec la ville de Lourdes. Ensuite, même les estimations générales ne sont pas clairement établies: "The quality of reports of remission varies widely, making the actual occurrence of spontaneous remission very difficult to estimate."p.4 . Bronner compte le nombre de visiteurs d'une ville et le compare à une estimation relative de nombre de malades en hopital, et vous appelez ça une étude statistique sérieuse? Avez-vous déjà vu à quoi ressemble une étude statistiques sérieuse? Ce n'est pas une bête comparaison de chiffres sans aucun modèle à appliquer. Mais c'est intéressant de voir que votre esprit critique disparaît dès qu'il s'agit d'attaquer le religieux alors qu'il se remet en route dès qu'il faut s'attaquer à la raison pure. Cela correspond parfaitement à ce que je démontrais au début de la conversation. La preuve factuelle, c'est vous qui la définissez arbitrairement pour rejeter un argumentaire logique. Biaiser l'argument de la contingence pour l'attaquer sur des points sans répondre aux objections déjà faites, c'est malhonnête. Vous faites seulement dans la pensée intuitive (mais biaisée malgré elle). Ce qui m’intrigue c'est que vous postuliez que le principe est infondé, alors que c'est une pétition de principe. Il suffit de démontrer qu'il est fondé pour réfuter la proposition, c'est aussi simple que ça. Vous refusez simplement d'en voir les fondements (cf. le sophisme du dieu spaghetti)...
Chaîne Youtube: https://www.youtube.com/c/Archidiacre

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar Carolus » ven. 13 juil. 2018, 13:54

JCNDA :

En physique, les nombres complexes permettent de calculer de l'énergie.

D'après l'équation de Euler : e^[ix] = cos x + i sin x et i² = 1.
et l'équation de conservation d'énergie est W = P. t . cos x et x est l'angle qui vaut 0.
Merci pour l'équation de conservation d’énergie, cher JCNDA.

Votre formule s’applique à la loi universelle de conservation d’énergie.
Principe de conservation : l’énergie totale d ́un système isolé reste constante au cours du temps.
L’univers est un système isolé dont l’énergie totale reste constante au cours du temps. Donc la “ création spontanée d'énergie n'existe pas “ dans l’univers.

L’univers n’a pas créé sa propre énergie. Il l’a reçue d’une source extérieure. C’est une conséquence logique de la loi universelle de conservation d’énergie.
Stephen Hawking : En raison de la loi de la gravité, l'univers peut se créer de lui-même, à partir de rien.
Stephen Hawking a tort. L’univers a besoin d’une source d’énergie extérieure. Il ne peut pas “ se créer de lui-même, à partir de rien“.

Avatar de l’utilisateur
dreex
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mar. 15 mai 2018, 12:35
Conviction : Athée

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar dreex » ven. 13 juil. 2018, 15:34

Je n’inclus pas ma personne, je vous explique ce que vous êtes en train de faire et à quel point c'est déplacé. Quant à la définition, elle n'est pas régit pas ma vision des choses comme vous le clamez depuis bientôt trois pages mais par son cheminement logique et imparable d’antécédence.

Deux grosses inversions de charge de preuve quand même dans ce texte, déjà la plus évidente; l'argument cosmologique, vous me demandez de le réfuter sans qu'il soit prouvé d’une quelconque manière. En plus je l'ai réfuté, souvenez-vous:
c'est vous qui prenez des idées métaphysiques pour acquises alors qu'elles ne reposent que sur l'hypothèse que la cause première a la capacité de se crée d'elle-même ou au moins d'être incréée, ce qui, justement, est un principe tout sauf rationnel et encore moins irréfutable. En plus d'être en totale contradiction avec le cheminement de causalité que suggère la thèse.
Pas besoin d'aller plus loin pour comprendre le manque clair de tangibilité de l'argument.
un membre peut aussi rentrer dans la définition
Oui tout comme un rhume qui se guérit seul rentre dans la définition en fait, d'où le sophisme évident. Parce que vous mettez un membre qui repousse et un rhume qui se soigne tout seul sur le même pied d'égalité en ne citant que le caractère "rémission spontanée" de la chose sans prendre en compte le miracle, qui lui est incroyable. Viens alors la deuxième inversion de charge de preuve: Je n'ai pas à démontrer qu'un appel au futur était impossible, c'est à vous de démontrer que c'est possible de manière systématique, déjà. Car c'est vous qui affirmez que c'est possible de réfuter tout les miracles selon ma logique depuis le tout début de ce débat et je vous ai invité à le prouver à de nombreuses reprises, chose que vous n'avez pas faite, soit, mais ne venez pas me demander de faire votre travail.

Mais vous êtes grave quand même, où ai-je dit que le le second appendice apportait une étude statistique? Si vous aviez un minimum de considération pour ce que disent les autres vous auriez remarqué qu'à aucun moment je n'ai dit ça. Et à votre avis ils les ont eu où tout leur cas de miracles recensés? Pas dans une boite de kellogg's. Non, dans les registres des hôpitaux qu'ils ont recensés. Vos citations sont complètement hors sujet, vous essayer de donner l'impression que vous maîtrisez votre sujet mais la seule chose constatable c'est que vous sortez des phrases au hasard qui n'ont aucun lien avec le débat en lui même. Surtout la p.8 qui n'invalide mais alors rien du tout. La p.4 à la limite, mais forcément que tous les cas recensés ne sont pas 100% certifié dans le bouquin, leur étude a rassemblé des cas de miracles sur plus d'une centaine d'années, à quoi vous vous attendiez? Mais si vous voulez jouer à ce petit jeu, on peut tout aussi bien se questionner sur leur intérêt pour la véracité des miracles religieux en citant par exemple: Does strong religious belief, faith or prayer, as the Lourdes cures seem to imply, provide some extra impetus that initiates some mechanisms of natural self-repair? (conclusion de l'introduction p47).

Je pourrai dire que votre esprit critique disparaît dès qu'il s'agit de défendre la religion, la preuve étant cette réfutation systématique de tout ce qui porte atteinte à l'honneur ou la crédibilité de l'Eglise (par exemple un truc aussi bénin que la phrase que j'ai dit de l'inquisition, "tuez les tous, dieu reconnaîtra les siens", il n'en fallait pas plus qui que vous accouriez à la rescousse. Ou les réfutations d'argument cosmologiques que vous refusez même d'écouter, donc que vous tuez dans l’œuf. Et même toutes vos vidéos pendant qu'on y est, dont je n'ai même pas souhaité regarder le contenu tant leur titre semblait suffire pour révélé l'intention derrière la création).
Si vous avez l'air si sûr de vous quant à l'invalidité de l'étude de Gérard Bronner, peut être suggérer une approche plus déontologique ne ferait de mal à personne. Le truc c'est que ça servirait à rien, car si cette méthode d'analyse ne vous convient pas, aucune ne vous conviendra pour établir un comparatif qui satisfait tout le monde, il y a fort à parier que vous trouverez encore autre chose à dire tant que les preuves n'iront pas dans votre sens. C'est pas tout de dire qu'un professeur de sociologie dit n'importe quoi, c'est possible je dis pas, qu'il soit prof ne change rien au fait qu'il soit humain, mais il faut aussi le prouver, ce que vous venez de faire, là, c'est d'énoncer son approche (ou du moins la vision que vous avez de son approche, à confirmer) en suggérant qu'elle n'était pas rigoureuse, mais à aucun moment vous expliquez, pourquoi précisément sa démarche n'est pas rigoureuse, au lieu de cela vous préférez vous gargariser de votre savoir en sous entendant que j'y connais rien en statistique, comportement purement contre-productif qui ne vous met pas en valeur, loin de là. D'ailleurs fun fact, vous dite que mon article est un copié/collé de ce qu'à dit Gérald Bronner, mais en fait l'article est signé de lui même sur le site, huhu.

Ça serait bien de venir avec autre chose que <<-Bronner compte le nombre de visiteurs d'une ville et le compare à une estimation relative de nombre de malades en hopital, et vous appelez ça une étude statistique sérieuse?>> Comment voulez vous que je réagisse à ça, ce que vous dite est terriblement peu détaillé, on sait pas où va l'affirmation. En terme de quantité de cas examiné on parle d'une fréquence équivalente, équivalente à quoi exactement? Sur combien de temps? Quel détail de l'étude est selon vous irrémédiablement faussé? Au lieu de me donner des noms d'oiseaux vous ne pouvez pas juste développer ces choses-là? Au défaut de comparer la taille de nos pénis on pourrait au moins apprendre des choses. On est pas dans une cour de récréation, en insultant les autres d'arrogants vous passez justement pour quelqu'un d'arrogant, car le simple fait de mentionner ce mot indique une tendance récurrente dans votre langage.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 337
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret
Contact :

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar JCNDA » ven. 13 juil. 2018, 16:28

L’univers est un système isolé dont l’énergie totale reste constante au cours du temps. Donc la “ création spontanée d'énergie n'existe pas “ dans l’univers.

L’univers n’a pas créé sa propre énergie. Il l’a reçue d’une source extérieure. C’est une conséquence logique de la loi universelle de conservation d’énergie.
Stephen Hawking : En raison de la loi de la gravité, l'univers peut se créer de lui-même, à partir de rien.
Stephen Hawking a tort. L’univers a besoin d’une source d’énergie extérieure. Il ne peut pas “ se créer de lui-même, à partir de rien“.
Carolus, donc le mouvement est transmis par l'énergie ?
On est d'accord ?
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar Carolus » ven. 13 juil. 2018, 18:12

JCNDA :
Carolus, donc le mouvement est transmis par l'énergie ?
On est d'accord ?
Je vous remercie de cette question, cher JCNDA. :)

Carolus, donc le mouvement est transmis par l'énergie ?
- Pas exactement. Le mouvement est plutôt une manifestation de l’énergie présente dans un système.

Avatar de l’utilisateur
Archidiacre
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : sam. 29 juil. 2017, 14:45
Conviction : Catholique.

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar Archidiacre » ven. 13 juil. 2018, 20:02

C'est pourtant vous qui avez invoqué votre vécu personnel et m'avez même accusé de m'y attaquer, alors que je n'en avais que faire dans ma démonstration. Je me fondais sur une définition logique. Sachez que votre citation ne réfute absolument rien, mais étant donné que j'y ai déjà répondu à la suite, inutile de tourner en rond. Enorme homme de paille sur la rémission, je n'ai jamais nié que la repousse d'un membre était aussi vraisemblable, mais elle n'a pas besoin de l'être pour faire l'objet d'un appel au futur (voir le développement que j'ai déjà fait). J'ai déjà démontré que c'était possible par les exemples donnés, ça ne tient qu'à vous de ne pas tronquer mes messages et de les lire entièrement. Pour l'appendice, je savais bien que vous auriez fini par faire une galipette face à votre erreur initiale: celle de croire que Spontaneous Remission serait une démonstration indirecte de la non-crédibilité des miracles de Lourdes. De plus, vos réponses à mes citations sont très faibles, car elles montrent votre incapacité à adresser les arguments qu'elles soutiennent (il suffit de lires les phrases suivantes pour voir les raisons de leur usage). Si j'ai souligné votre erreur historique, c'était simplement pour vous informer, et je vois que vous n'en avez pas tenu compte. Il existe bien des méthodes qui sont valides et sérieuses, pas celle de Bronner, en tous cas en terme de statistique appliquée, aucun problème à l'avouer, même lui sait que ça n'est pas rigoureux et que ça n'est qu'une "comparaison approximative", et que la "conclusion est entâchée d'incertitudes". Je vous suggère de baisser votre agressivité d'un ton pour le dernier paragraphe, vous semblez vite perdre patience. Pour comprendre de quoi je veux parler il suffit de lire son article dans la Revue des Sciences Sociales au moment où il donne une estimation de fréquence basée sur le nombre de visiteurs (lui-même admettant ensuite qu'il manque des informations pertinentes). Je ne vous mâcherai plus le travail.
Chaîne Youtube: https://www.youtube.com/c/Archidiacre

Avatar de l’utilisateur
dreex
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mar. 15 mai 2018, 12:35
Conviction : Athée

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar dreex » sam. 14 juil. 2018, 2:51

Mon vécu personnel n'a jamais été évoqué ici. Je vous accuse d'essayer de m'expliquer ma croyance, ça n'a rien à voir.

En effet, pas besoin d'aller plus loin, vous y avez déjà répondu, sans vraiment y répondre d'ailleurs. Car vous n'avez pas attaqué directement le contenu de ce que j'ai dit, vous avez attaqué ma démarche. Donc la nature de la réfutation était essentiellement une contestation de la méthodologie, non de l'argument en lui-même. Enfin soit, j'imagine que simplement dire "ça ne réfute absolument rien" doit coûter moins d'effort cérébrale qu'une réponse ciblant le cœur du propos.

Non en effet vous ne l'avez pas nié, vous l'avez ignoré. Dans les faits c'est pratique pour mieux la tourner à la dérision ladite affirmation, mais ça reste un sophisme, ça j'en démord pas. Si vous ignorez le contexte de la rémission spontanée, elle n’a plus aucun sens. Mais bon, comme un homme sage à un jour dit: <<-ça ne tient qu'à vous de ne pas tronquer mes messages et de les lire entièrement.>>

Tiens parlons de mon erreur initiale, ma vraie erreur était d'imaginer que vous pensiez que le livre n'avait aucune volonté à questionner la véracité des miracles de lourdes. Alors que vous avis sur la question était plus subtile, vous énonciez que le livre n'avait aucune intention de questionner les miracles de lourdes par l'exercice des études statistiques. Ce qui est éminemment différant. Malheureusement vous noterai qu'à la base je n'avais mentionné les travaux des ces chers monsieurs que pour vous expliquer que des études statistiques ont été faites, et vous m'avez répondu que leur travaux n'avait jamais été porté sur la réfutation statistique des miracles de lourdes, ce qui est vrai, mais c'est tout autant vrai de constater d'autres gens l'ont fait en se basant sur leur travaux, il n'y a vraiment rien de bien sorcier à comprendre ici, on est dans une sorte d'impasse ou on brasse de l'air pour rien, et si vous trouvez que je suis malhonnête dans ce que j’énonce allons chercher le message ou j'ai initié le débat autour des statistique sur les miracles si vous voulez bien, voici mot pour mot ce que j'ai dit: <<-ça a même fait l’objet d'étude statistiques, de recensements, penchez vous sur les travaux de Brendan O'Regan et Caryle Hirshberg si vous restez incrédule face à ces affirmations, au bout d'un moment je sais plus trop quoi vous dire.. Les faits sont là.>> En effet on peut me reprocher mon manque de clarté évident, j'aurais du directement citer Bronner pour éviter toute confusion inutile, Honnêtement je savais même pas qu'il était crédité pour l'article en question que j'ai partagé, je pensais qu'il s'agissait d'un blogueur anonyme. Enfin bref.
Si j'ai souligné votre erreur historique, c'était simplement pour vous informer, et je vois que vous n'en avez pas tenu compte.
Si je devais tenir compte de tout ce que vous dite, je serais en train de faire ma prière du soir actuellement. D'ailleurs j'aime pas le terme "tenir compte", il y a une différence entre écouter et accepter, j'ai écouté votre phrase (sinon j'e serais pas en train d'en parler deux pages plus tard hein), mais je ne l'ai pas accepté, parce que votre réponse n'était pas sourcée, et je ne vous reproche pas de ne pas l'avoir sourcé, j'imagine que vous n'avez pas que ça à faire de prouver systématiquement tout ce que vous dite, c'est parfaitement concevable.

Encore une fois au sujet de Bronner. S'il y avait des raisons vraiment valables de ne pas accorder de crédit à cette étude, et que vous les aviez en votre possession, vous vous seriez empressé de les mettre en évidence. Seulement la seule chose que je constate c'est des phrases de l'article sorties de leur contexte pour asservir vos arguments. Je pourrais en faire de même en deux minutes montre à la main: oui il parle d'incertitude mais la fin de son article vous vous êtes gardé de citer sa conclusion <<-Quant à l'intervention de Dieu, qui sait ? En tout cas, il ne semble pas pointer plus souvent son doigt à Lourdes qu'ailleurs.>>. On se demande pourquoi... En tout cas merci pour la piste de réflexion, j'irai voir ça.

Avatar de l’utilisateur
Archidiacre
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : sam. 29 juil. 2017, 14:45
Conviction : Catholique.

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar Archidiacre » sam. 14 juil. 2018, 9:57

Il suffit de remonter une page ou deux pour le voir, et votre accusation est diffamatoire, car comme je l'ai expliqué, je n'a pas besoin de me baser sur votre conception personnelle de l'athéisme. Pour ce qui est de l'effort cérébral, c'est justement ce tort que je reprochai chez vous, car vous ne lisez rien et exiger qu'on refasse une démonstration métaphysique qui vous serait accessible. Vous passez également votre temps, ici avec la rémission spontanée, à inventer des sophismes ou des tournures subtiles alors que mon message est clair et que vous avez attaqué complètement à côté. Quant à SR, j'ai bien précisé qu'il ne réfutait pas Lourdes, même indirectement. De fait, on ne peut pas se baser sur leur travaux pour arriver à la conclusion de Bronner, étant donné qu'ils déclarent eux-même ne pas donner de fréquence des rémissions, encore moins à une échelle démographique donnée. On ne peut donc que faire au mieux des conjectures, et c'est ce que Bronner fait. Je n'ai sorti aucune phrase de son contexte, et j'ai clairement énoncé au début ne pas vouloir répondre (exhaustivement en tous cas) à l'article, ce qui ne serait qu'une énième déviation du débat pour vous éviter de vous centrer sur le sujet initial. Sa conclusion ne me contredit en rien, car c'est sur la base de ces incertitudes admises qu'il la prononce. Les arguments que j'ai donné sont suffisants pour ne pas la prendre pour un "fait statistique" (ce qu'elle ne prétend même pas être).
Chaîne Youtube: https://www.youtube.com/c/Archidiacre

Avatar de l’utilisateur
Archidiacre
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : sam. 29 juil. 2017, 14:45
Conviction : Catholique.

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar Archidiacre » sam. 14 juil. 2018, 10:26

Pour la phrase, elle était attribuée à un légat du Pape pendant le massacre de Bézier en 1209 (par un moine qui a écrit à ce sujet 12 ans plus tard ans plus tard pour "embellir" le récit):
"Avant qu'ils ne pénètrent dans la ville de Béziers, les croisés auraient demandé au légat Arnaud-Amalric comment distinguer les hérétiques des autres habitants et le représentant du pape aurait répondu par un mot resté fameux : « Tuez-les tous et Dieu reconnaîtra les siens ! ». À vrai dire, ce mot est apocryphe et n'a jamais été prononcé. Il vient du récit du siège par le moine allemand Césaire de Heisterbach, qui ne portait pas les Français dans son coeur."
https://www.herodote.net/histoire/evene ... out=1#6551
"Did he actually say that? We don't know. Writing a dozen years later, a German monk, Caesarius of Heisterbach, who may have ha da contact at Béziers, attributes the retort to him. [...] "
https://books.google.fr/books?id=EA7Va7 ... ic&f=false
Mais la fondation de l'inquisition est généralement datée en 1231:
"The establishment of the Inquisition. The repression of heresy, however, remained unorganized. To remedy this situation, Gregory IX (February 1231, not 1229 ) published the fundamental constitution Excommunicamus "
http://archive.wikiwix.com/cache/?url=h ... sition.pdf
Bien sûr, ça n'enlève en rien votre propos, juste qu'il aurait été mieux de l'illustrer différemment
Chaîne Youtube: https://www.youtube.com/c/Archidiacre

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 337
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret
Contact :

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar JCNDA » sam. 14 juil. 2018, 12:31

Carolus,
Ceci n'est pas clair:
Carolus, donc le mouvement est transmis par l'énergie ?
- Pas exactement. Le mouvement est plutôt une manifestation de l’énergie présente dans un système.
Je donne un exemple:
Un panneau solaire alimente un robot composé de moteurs électriques. Le soleil transmet l'énergie afin que ce robot fasse des mouvements.
Dans ce cas, notre étoile fournit l'énergie solaire ; Dieu crée le mouvement.

Donc, le mouvement est bien transmis par l'énergie.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar Carolus » sam. 14 juil. 2018, 14:44

JCNDA :
Carolus,
Ceci n'est pas clair:
Carolus :
Le mouvement est plutôt une manifestation de l’énergie présente dans un système.
Je donne un exemple:
Un panneau solaire alimente un robot composé de moteurs électriques. Le soleil transmet l'énergie afin que ce robot fasse des mouvements.
Dans ce cas, notre étoile fournit l'énergie solaire ; Dieu crée le mouvement.

Donc, le mouvement est bien transmis par l'énergie.
Vous avez raison, cher JCNDA. Dans votre exemple, “ notre étoile fournit l'énergie solaire “.

Le soleil produit de l’énergie par un processus nommé fusion nucléaire. Il s’agit d’énergie atomique.
Le soleil transmet une partie de cette énergie vers la terre par rayonnement. Il s’agit d’énergie photo.
Le panneau solaire transmet une partie de cette énergie au robot. Il s’agit d’énergie électrique.

Les mouvements du robot sont rendus possibles à cause de la présence d’énergie. Sans aucune source d’énergie il n’y aurait pas de mouvement du robot.

Donc, le mouvement est bien [rendu possible] par l'énergie “.

Carhaix
Quæstor
Quæstor
Messages : 397
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar Carhaix » sam. 14 juil. 2018, 17:01

Est-ce que franchement vous pensez que l'on puisse remonter jusqu'à Dieu, ou bien infirmer son existence, à partir de l'existant ? L'origine de Dieu est avant tout logée dans le cœur de l'homme. L'homme s'interroge sur son origine, parce qu'il est obsédé par sa fin. Cette pensée le conduit au concept de l'âme, et c'est seulement l'âme qui suppose l'existence d'un Dieu. Si l'homme a une âme, alors Dieu existe. S'il n'a pas d'âme, alors à quoi bon la vie sur terre ? Quel est son sens ? Peut-on prouver que l'âme existe ? Non, puisqu'elle est invisible, de même que le royaume de Dieu est invisible. Le visible n'a pas accès à l'invisible. Donc tout repose exclusivement sur de la spéculation et sur le sentiment religieux de l'homme.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 337
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret
Contact :

Re: Création du monde et athéisme

Message non lupar JCNDA » sam. 14 juil. 2018, 19:11

Carhaix,
Est-ce que franchement vous pensez que l'on puisse remonter jusqu'à Dieu, ou bien infirmer son existence, à partir de l'existant ? L'origine de Dieu est avant tout logée dans le cœur de l'homme. L'homme s'interroge sur son origine, parce qu'il est obsédé par sa fin. Cette pensée le conduit au concept de l'âme, et c'est seulement l'âme qui suppose l'existence d'un Dieu. Si l'homme a une âme, alors Dieu existe. S'il n'a pas d'âme, alors à quoi bon la vie sur terre ? Quel est son sens ? Peut-on prouver que l'âme existe ? Non, puisqu'elle est invisible, de même que le royaume de Dieu est invisible. Le visible n'a pas accès à l'invisible. Donc tout repose exclusivement sur de la spéculation et sur le sentiment religieux de l'homme.
En effet, on ne peut pas démontrer l'existence de Dieu. Cela restera toujours imperceptible par nos sens.
Je voulais simplement montrer par le moyen de l'énergie que Dieu peut intervenir. C'est tout.
L'énergie est une mesure en physique qui est réelle et possède une unité. Grâce à celle-ci, on pourrait mesurer son influence ?

Mon sentiment sur l'énergie est d'être une substance transformable que Dieu a créé afin de permettre le mouvement perpétuel et par cette essence nous influencer.

Un athée ne comprend pas la signication de l'âme. Donc, il est difficile de convertir une personne. L'astrophysicien Stephen Hawking a pourtant émis l'idée des univers alternatifs, donc il devait comprendre ce qu'est l'âme d'une personne.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités