02 octobre, Fête des Saints Anges gardiens

« Que le juste pratique encore la justice, et que le saint se sanctifie encore. » (Ap 22.11)
Règles du forum
Fêtes et vies des saints et bienheureux, prédécesseurs et modèles dans la Foi
Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 986
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

02 octobre, Fête des Saints Anges gardiens

Message non lu par VexillumRegis » lun. 01 oct. 2007, 14:15

A son Ange Gardien
(Conrad de Haimbourg, ? - 1360)

Dieu a ordonné pour toi à ses anges de te garder dans toutes tes voies. Ils te
porteront entre leurs mains, de peur que tu ne heurtes le pied contre la pierre.
” - Ps XC, 11-12[/color][/size]

Salve, mi angelice spiritus beate,
Tu lucis uranicae plenus claritate,
Qui iucunda frueris Dei visione
Et perfecta pasceris delectatione.

Salut, ô mon angélique, ô mon esprit bienheureux
Toi qui es plein de la clarté de la lumière céleste,
Qui jouis de la vision heureuse de Dieu
Et te nourris de parfaite délectation.


Dum superbos spiritus abstulit ruina,
Te servavit caelitus gratia divina
Et virtute stabili mire iam beavit
Et custodem fragili mihi deputavit.

Tandis que la ruine emporte les esprits superbes,
La grâce divine venant d’en haut t’a préservé
Et par sa vertu constante t’a déjà rendu bienheureux
Et t’a commis pour gardien de l’être faible que je suis.


Flexis ergo genibus cernuus honoro,
Elevatis manibus supplex te imploro,
Ut hac die iugiter mihi sis defensor,
Ne malignus nequiter noceat offensor.

C’est donc à genoux et prosterné que je t’honore,
Et les bras tendus, en suppliant, que je t’implore,
Afin que, ce jour-ci, tu sois sans cesse mon défenseur
Pour que dans sa méchanceté l’adversaire malin ne me nuise pas.


Corpus a periculis per te tueatur,
A peccati maculis mens custodiatur,
Omni loco, tempore me ab hoste tege,
Corde, ore, opere et in actu rege.

Garantis mon corps du danger,
Garde mon esprit des taches du péché ;
En tout lieu, en tout temps, protège-moi contre l’Ennemi,
Gouverne mon coeur, ma bouche, mes oeuvres et mes actes.


Preces pro me corrige, excita torpentem,
Oberrantem corrige, erige labentem,
Pristina, praesentia et futura pelle,
Mentis, carnis vitia penitus evelle.

Corrige pour moi mes prières, réveille-moi, moi qui suis endormi,
Ramène-moi, moi qui suis égaré, relève-moi, moi qui suis tombé ;
Chasse mes vices anciens, présents et futurs
De mon esprit et de ma chair et extirpe-les profondément.


Consolare, respice, refove gementem,
Purga, lustra, perfice et inflamma mentem,
Iuva, doce, incita ad actus virtutis,
Fer in vitae semita prospera salutis.

Réconforte-moi, regarde-moi, réchauffe-moi, moi qui gémis,
Nettoie, purifie, perfectionne et embrase mon esprit ;
Aide-le, instruis-le, incite-le aux actions de vertu,
Apporte dans les chemins de ma vie la faveur du salut.


Gratiam obstineas veniam petenti
Semper et congaudeas mihi paenitenti,
[Sic hanc vitam peregam semper placens Deo,
Mea deisderia cuncta sint in Eo.]

Obtiens la grâce et le pardon pour celui
Qui les demande, et réjouis-toi avec moi de mon repentir.
[C’est ainsi que je passerai cette vie, plaisant toujours à Dieu :
Tous mes désirs sont en Lui.]


Hora mortis propera me consolaturus
Et ab hoste libera tecum perducturus
Ad caeli palatia, ubi sine fine
Vera sunt solacia laudesque divinae.

A l’heure de ma mort, accours pour me soulager,
Et délivre-moi de l’Ennemi en m’emmenant avec toi
Aux palais célestes où sans fin
Règnent les vraies consolations et les louanges divines.

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

2 Octobre : Saints Anges Gardiens

Message non lu par ami de la Miséricorde » mar. 02 oct. 2007, 0:11

A MON ANGE GARDIEN
de SAINTE THÉRÈSE DE L'ENFANT-JÉSUS

Glorieux gardien de mon âme
Toi qui brille dans le beau Ciel
Comme une douce et pure flamme
Près du trône de l'Eternel
Tu descends pour moi sur la terre
Et m'éclairant de ta splendeur
Bel Ange, tu deviens mon frère,
Mon ami, mon consolateur !...

Connaissant ma grande faiblesse
Tu me diriges par la main
Et je te vois avec tendresse
Oter la pierre du chemin
Toujours ta douce voix m'invite
A ne regarder que les Cieux
Plus tu me vois humble et petite
Et plus ton front est radieux.

O toi ! qui traverses l'espace
Plus promptement que les éclairs
Je t'en supplie, vole à ma place
Auprès de ceux qui me sont chers
De ton aile sèche leurs larmes
Chante combien Jésus est bon
Chante que souffrir a des charmes
Et tout bas, murmure mon nom ...

Je veux pendant ma courte vie
Sauver mes frères les pécheurs
O bel Ange de la patrie
Donne-moi tes saintes ardeurs
Je n'ai rien que mes sacrifices
Et mon austère pauvreté
Avec tes célestes délices
Offre-les à la Trinité.

A toi le Royaume et la gloire
Les richesses du Roi des rois.
A moi l'humble Hostie du ciboire
A moi le trésor de la Croix.
Avec la Croix, avec l'Hostie
Avec ton céleste secours
J'attends en paix de l'autre vie
Les joies qui dureront toujours.

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

2 Octobre : Saints Anges Gardiens

Message non lu par ami de la Miséricorde » jeu. 02 oct. 2008, 0:36

Prière a son Ange gardien

O saint Ange de Dieu à qui j’ai été donné en garde par une Miséricordieuse providence,
Je vous remercie pour tant de secours dont vous avez environné ma vie temporelle,
Et la vie bien plus précieuse de mon âme.
Je vous rends grâces de ce que vous m’assistez si fidèlement, me protégez si constamment,
Me défendez si puissamment contre les attaques de l’ange des ténèbres.
Bénie soit l’heure depuis laquelle vous travaillez à mon salut ;
Que le Cœur de Jésus rempli d’amour pour ses enfants, vous en récompense.
O mon ange tutélaire, que j’ai de regret de mes résistances à vos inspirations,
De mon peu de respect pour votre sainte présence,
De tant de fautes par lesquelles je vous ai contristé,
Vous mon meilleur, mon plus fidèle ami.
Pardonnez-moi ; ne cessez pas de m’éclairer, de me guider, de me reprendre.
Ne m’abandonnez pas un seul instant, jusqu’à celui qui sera le dernier de ma vie ;
Et qu’alors mon âme, portée sur vos ailes,
Trouve Miséricorde auprès de son juge, et la paix éternelle parmi les élus.
Amen.

Sainte Gertrude

Source : missel.free.fr

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

Avatar de l’utilisateur
Judith
Censor
Censor
Messages : 86
Inscription : mar. 23 sept. 2008, 18:58

Re: 2 Octobre : Saints Anges Gardiens

Message non lu par Judith » jeu. 02 oct. 2008, 10:47

Les anges ont pour première mission d'adorer la divinité ; aussi l'Eglise nous fait-elle demander à Dieu de permettre que nous mêlions nos voix aux leurs pour Le louer.
Mais comme l'indique leur nom, ils sont aussi les messagers de Dieu, chargés de veiller sur nous et d'exécuter ses commandements. C'est pour ces motifs qu'on les appelle anges gardiens.

Notre ange gardien a pour mission de nous protéger et de nous défendre, de nous mettre à l'abri des piètes du démon et des ennemis de nos âmes, pour que nous puissions parvenir à la vie éternelle.

Ce compagnon fidèle mérite notre reconnaissance et la vénération qui convient à un saint qui jouit de la vision de Dieu dans le ciel.

Missel de 1961, par Dom Gaspar Lefebvre et le Chanoine Emile Osty.
Illum oportet crescere, me autem minui . (Jn 3 ; 30)

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

2 Octobre : Saints Anges Gardiens

Message non lu par ami de la Miséricorde » ven. 02 oct. 2009, 12:13

Litanies aux Anges gardiens

Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus-Christ, ayez pitié de nous
Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus-Christ, écoutez-nous
Jésus-Christ, exaucez-nous

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Dieu, le Fils Rédempteur du monde, ayez pitié de nous
Esprit Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

Sainte Marie, priez pour nous
Sainte Mère de Dieu, priez pour nous
O Marie, Reine des Anges, priez...
Saint Michel Archange,
Saint Gabriel Archange,
Saint Raphaël Archange,
Saints anges et archanges,

Nos saints anges gardiens, priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui contemplez la Face du Père céleste,
Nos saints anges gardiens, qui ne vous écartez jamais de nous,
Nos saints anges gardiens, qui nous êtes attachés par une céleste amitié,
Nos saints anges gardiens, qui nous exhortez fidèlement,
Nos saints anges gardiens, nos sages conseillers,
Nos saints anges gardiens, qui nous préservez de nombreux maux du corps et de l'âme,
Nos saints anges gardiens, nos puissants défenseurs contre les assauts de l'Ennemi,
Nos saints anges gardiens, qui nous soutenez dans la tentation,
Nos saints anges gardiens, qui nous aidez quand nous chancelons et tombons,
Nos saints anges gardiens, qui nous consolez dans la misère et la souffrance,
Nos saints anges gardiens, qui portez nos prières devant le Trône de Dieu,
Nos saints anges gardiens, qui nous aidez à progresser vers le bien par vos inspirations et vos suggestions,
Nos saints anges gardiens, qui malgré nos fautes ne vous éloignez jamais de nous,
Nos saints anges gardiens, qui vous réjouissez de nos progrès,
Nos saints anges gardiens, qui veillez sur nous et priez quand nous dormons,
Nos saints anges gardiens, qui ne nous quittez pas au moment de l'agonie,
Nos saints anges gardiens, qui consolez les âmes du Purgatoire,
Nos saints anges gardiens, qui conduisez les justes au Ciel,
Nos saints anges gardiens, avec qui un jour nous verrons Dieu et le louerons éternellement,

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur

Prions.
Dieu éternel et tout-puissant qui dans votre ineffable bonté, avez envoyé à tous les hommes, dès le sein maternel, un ange particulier pour la protection du corps et de l'âme, accordez-nous de l'aimer et de le suivre fidèlement afin que nous parvenions avec lui à l'éternelle félicité.
Par Jésus-Christ Notre-Seigneur.
Amen.

Source : evangelium-vitae.org

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

2 octobre Saints Anges Gardiens

Message non lu par ami de la Miséricorde » sam. 02 oct. 2010, 12:48

LITANIES DES SAINTS ANGES


Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus, écoutez nous.
Jésus, exaucez-nous.

Père céleste, vrai Dieu, ayez pitié de nous.
Fils de Dieu, rédempteur du monde, ayez pitié de nous.
Saint-Esprit, vrai Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Trinité, un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Reine des Anges, priez pour nous.
Saint Michel, priez pour nous.
Saint Gabriel, priez pour nous.
Saint Raphaël, priez pour nous.
Saints Séraphins, priez pour nous.
Saints Chérubins, priez pour nous.
Saints Trônes, priez pour nous.
Saintes Dominations, priez pour nous.
Saintes Vertus, priez pour nous.
Saintes Puissances, priez pour nous.
Saintes Principautés, priez pour nous.
Saints Archanges, priez pour nous.
Saints Anges, priez pour nous.

Vous qui environnez le trône sublime et élevé du grand Dieu, priez pour nous.

Vous qui chantez incessamment devant Dieu, Saint, Saint, Saint, Dieu des armées, priez pour nous.

Vous qui dissipez nos ténèbres et éclairez nos esprits, priez pour nous.

Vous qui annoncez les choses divines, priez pour nous.

Vous qui avez de Dieu la charge de garder les hommes, priez pour nous.

Vous qui contemplez toujours la face du Père céleste, priez pour nous.

Vous qui avez une grande joie de la conversion d'un pécheur, priez pour nous.

Vous qui avez retiré le juste Lot du milieu des pécheurs, priez pour nous.

Vous qui montiez et descendiez par l'échelle de Jacob, priez pour nous.

Vous qui avez donné la loi de Dieu à Moïse sur la montagne de Sinaï, priez pour nous.

Vous qui avez annoncé la joie au monde en la naissance du Sauveur, priez pour nous.

Vous qui lui avez servi dans le désert, après son jeûne de quarante jours, priez pour nous.

Vous qui avez porté Lazare au sein d'Abraham, priez pour nous.

Vous qui avez paru en habits blancs auprès du sépulcre de Jésus, priez pour nous.

Vous qui avez parlé au disciple aussitôt que Jésus fut monté au ciel, priez pour nous.

Vous qui accompagnez Jésus en son dernier jugement, priez pour nous.

Vous qui présentez nos oraisons à Dieu, priez pour nous.

Vous qui nous fortifiez au dernier combat, à l'heure de la mort, priez pour nous.

Vous qui tirez du purgatoire les âmes qui sont assez purgées, priez pour nous.

Vous qui faites les miracles par la puissance divine, priez pour nous.

Vous qui présidez aux États et monarchies, priez pour nous.

Vous qui avez délivré les amis de Dieu des prisons et autres dangers, priez pour nous.

Vous qui avez consolé les Martyrs dans leurs tourments, priez pour nous.

Vous qui protégez d'un soin particulier les prélats et les princes, et tous les ordres et hiérarchies des bienheureux esprits, priez pour nous.


De tout malheur et danger, délivrez-nous, Seigneur.
De toute attaque et malice du démon, délivrez-nous, Seigneur.
De tout schisme et hérésie, délivrez-nous, Seigneur.
D'une mort soudaine et surprenante, délivrez-nous, Seigneur.
De la mort et damnation éternelle, délivrez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés dû monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

V : Seigneur, exaucez ma prière.
R : Et que mes cris parviennent jusqu'à vous.

Oraison.
Seigneur, qui partagez avec un ordre admirable les divers ministères et fonctions des Anges et des hommes, accordez-nous, par votre grâce, que ceux qui assistent toujours dans le ciel en votre présence, pour vous servir, défendent aussi notre vie sur la terre. Ainsi soit-il.

Source : livres-mystiques.com

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

2 octobre Saints Anges Gardiens

Message non lu par ami de la Miséricorde » mar. 02 oct. 2012, 10:39

Biographie
http://nominis.cef.fr/contenus/saint/19 ... diens.html

Des Six Ailes des Séraphins de Saint Bonaventure
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saint ... 02/021.htm

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

2 octobre Saints Anges Gardiens

Message non lu par ami de la Miséricorde » mer. 02 oct. 2013, 10:31

LITANIES aux SAINTS ANGES GARDIENS


Seigneur, ayez pitié de nous --> Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus-Christ, ayez pitié de nous --> Jésus-Christ, ayez pitié de nous
Seigneur, ayez pitié de nous --> Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus-Christ, écoutez-nous --> Jésus-Christ, écoutez-nous
Jésus-Christ, exaucez-nous --> Jésus-Christ, exaucez-nous


Père céleste qui êtes Dieu, --> ayez pitié de nous
Dieu, le Fils Rédempteur du monde, --> ayez pitié de nous
Esprit Saint qui êtes Dieu, --> ayez pitié de nous
Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, --> ayez pitié de nous

Sainte Marie, --> priez pour nous
Sainte Mère de Dieu, --> priez pour nous
O Marie, Reine des Anges, --> priez pour nous

Saint Michel Archange, --> priez pour nous
Saint Gabriel Archange,--> priez pour nous
Saint Raphaël Archange, --> priez pour nous
Saints Anges et Archanges, --> priez pour nous


Nos saints anges gardiens, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui contemplez la Face du Père céleste, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui ne vous écartez jamais de nous, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui nous êtes attachés par une céleste amitié, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui nous exhortez fidèlement, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, nos sages conseillers, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui nous préservez de nombreux maux du corps et de l'âme, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, nos puissants défenseurs contre les assauts de l'Ennemi, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui nous soutenez dans la tentation, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui nous aidez quand nous chancelons et tombons, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui nous consolez dans la misère et la souffrance, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui portez nos prières devant le Trône de Dieu, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui nous aidez à progresser vers le bien par vos inspirations et vos suggestions, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui malgré nos fautes ne vous éloignez jamais de nous, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui vous réjouissez de nos progrès, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui veillez sur nous et priez quand nous dormons, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui ne nous quittez pas au moment de l'agonie, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui consolez les âmes du Purgatoire, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, qui conduisez les justes au Ciel, --> priez pour nous
Nos saints anges gardiens, avec qui un jour nous verrons Dieu et le louerons éternellement, --> priez pour nous

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, --> pardonnez-nous Seigneur
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, --> exaucez-nous Seigneur
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, --> ayez pitié de nous

Prions :

Dieu éternel et tout-puissant qui dans votre ineffable bonté, avez envoyé à tous les hommes, dès le sein maternel, un ange particulier pour la protection du corps et de l'âme, accordez-nous de l'aimer et de le suivre fidèlement afin que nous parvenions avec lui à l'éternelle félicité. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Amen.

Source : notredamedesneiges.over-blog.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

2 octobre : Fête des Saints Anges

Message non lu par jean_droit » jeu. 02 oct. 2014, 8:59

De la liturgie du jour :

http://www.jour.aelf.org/office-laudes
En cette fête des saints anges, louons et bénissions le Seigneur :

R/ Louange à toi, Seigneur, éternellement !

Nous te louons, Dieu créateur,
pour les anges, fils de ta lumière :
ils contemplent sans fin ta gloire.

Nous te louons, Dieu vivant,
pour les messagers de ta Parole :
ils annoncent le vrai Soleil dans la nuit des hommes.

Nous te louons, Dieu très-haut,
pour les ouvriers de ton désir :
ils t'offrent chaque jour nos prières.

Nous te louons, Père très saint, pour les anges, nos compagnons :
ils nous guident vers ton Royaume.

Nous te louons, Père des esprits,
pour le monde invisible :
il nous fait pressentir ta grandeur.
Sur les anges gardiens, début d'un article trouvé dans belgicatho :

http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... 59582.html
Les Saints Anges Gardiens (2 octobre)
De Missel.free.fr :

Encore que les Anges Gardiens sont absents de l’index thématique de l’édition française du Catéchisme de l’Eglise catholique, le texte, après avoir affirmé que de l’enfance au trépas, la vie humaine est entourée de leur garde et de leur intercession, cite un passage de l’Adversus Eunomium de saint Basile : Chaque fidèle a à ses côtés un ange comme protecteur et pasteur pour le conduire à la vie.

Sans doute est-il bon de rappeler ici que l’Ange Gardien est une vérité de foi fondée sur l’Ecriture. Dans ses versets 11 et 12, le psaume XC que nous aimons lire à la prière du soir, nous apprend que le Seigneur a prescrit pour nous à ses anges de nous garder dans tous nos chemins et de nous porter sur leurs mains pour que nos pieds ne heurtent quelque pierre.

Dans l’évangile selon saint Matthieu, Jésus parle des anges des petits enfants qui voient sans cesse la face de Dieu dans le ciel (XVIII 10).

L’apôtre Paul, dans l’épître aux Hébreux, affirme que les anges destinés à servir sont envoyés en mission à cause de ceux qui doivent hériter du salut (I 14) ; c’est ainsi que les Actes des Apôtres présentent la délivrance de saint Pierre (XII 16).

Les Pères de l’Eglise parlent de l’Ange Gardien, aide et protecteur de chaque fidèle. Déjà, au deuxième siècle, le Pasteur d’Hermas enseigne que tout homme à son Ange Gardien qui l’inspire et le conseille pour pratiquer la justice et fuir le mal.

Au troisième siècle, la croyance à l’Ange Gardien est si ancrée dans l’esprit chrétien qu’Origène lui consacre de nombreux passages. Saint Hilaire de Poitiers, dans son commentaire de l’évangile selon saint Matthieu, montre l’Ange Gardien présidant aux prières des fidèles et les offrant à Dieu par le Christ Sauveur ; saint Grégoire de Nazianze, dans ses poèmes, présente l’Ange Gardien comme un guide qu’il demande au Christ pour être à l’abri des dangers et le conduire à la fin bienheureuse ; saint Grégoire de Nysse, dans son commentaire du Cantique des cantiques, voit dans l’Ange Gardien comme un bouclier qui entoure et protège la tour ; saint Cyrille d’Alexandrie, dans son traité contre Julien, l’Ange Gardien est le précepteur qui nous enseigne le culte et l’adoration. On peut regretter que saint Augustin n’ait pas consacré un ouvrage aux Anges Gardiens, mais on trouvera à travers ces œuvres de nombreuses indications : il souligne qu’ils nous sont envoyés pour veiller sans cesse sur nous pendant notre pèlerinage terrestre et qu’ils offrent nos prières à Dieu à qui, à la fin de notre vie, ils restitueront notre âme. C’est une grande dignité pour les âmes, écrit saint Jérôme dans son commentaire de l’évangile selon saint Matthieu, que chacune, depuis le jour de sa naissance, ait un ange préposé à sa garde.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Fête des Saints Anges

Message non lu par jean_droit » jeu. 02 oct. 2014, 15:39

De kipa apic :
[Rome : Notre ange gardien existe, ce n’est pas une fantaisie, assure le pape François

Rome, 2 octobre 2014 (Apic) «Nous avons tous, selon la tradition de l’Eglise, un ange qui nous protège et nous fait comprendre les choses». C’est ce que le pape François a soutenu lors de sa messe matinale à la Maison Sainte-Marthe, le 2 octobre 2014, au jour où l’Eglise catholique fête les ’saints anges gardiens’.

«Cette doctrine sur les anges n’est pas fantaisiste, non, c’est bien la réalité», a insisté le pape.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Fête des Saints Anges

Message non lu par jean_droit » jeu. 02 oct. 2014, 20:08


jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

En cette fête des Saints Anges

Message non lu par jean_droit » ven. 02 oct. 2015, 8:45

Des Légionnaires du Christ
Transparent comme un ange

Vendredi 02 octobre 2015
Saints Anges gardiens

Evangile selon St Matthieu chapitre 18, 1-10

À ce moment-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? »
Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux. Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom, il m’accueille, moi.
Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux.
Prière d'introduction

Seigneur, viens en mon cœur. Viens habiter en moi. Tu es le seul qui puisse changer mon cœur. Tu es le seul qui puisse transformer mes ténèbres en lumière.
Demande

Un cœur pur.

Points de réflexion

1. Dans ce passage de l’Évangile de Matthieu, les apôtres demandent à Jésus qui sera le plus grand dans le Royaume des Cieux, et Jésus, comme nous le relatent d’autres passages de l’Évangile, prend un enfant près de lui, pour leur montrer à quoi il faut ressembler pour pouvoir entrer dans le Royaume. Il parle ensuite des anges des petits, qui sont constamment devant la face de Dieu. Cela peut nous donner une occasion de réfléchir un peur sur ce que sera le Royaume des cieux, le ciel.

2. Jésus nous met ici en garde contre le mépris. Dans le Royaume des cieux, il ne pourra pas y avoir de mépris. Il ne pourra y avoir dans les cœurs ni haine, ni mauvaise estime des autres. Ceux qui se considèrent supérieurs aux autres ne pourront pas y entrer. Telle est l’une des conditions indispensables pour que la paix et l’amour règnent sans partage dans le ciel. Voilà pourquoi notre cœur a besoin d’être purifié, d’être vidé de toutes les haines, les rancœurs, les mépris, les sentiments de supériorité que nous pouvons avoir. Contempler l’harmonie et la paix qu’il y aura dans le ciel doit nous pousser à vouloir toujours purifier notre cœur de toute trace d’orgueil ou d’égoïsme.

3. Lorsque l’on essaie d’imaginer un ange, il arrive parfois qu’on le représente avec un corps transparent. Cette image, bien que trop « anthropomorphique », représente sans doute une profonde réalité : au ciel nous serons des êtres transparents, mais ce ne sera pas notre corps, mais notre âme qui sera transparente, ce qu’il y a dans notre cœur. Il est donc très important de le rendre pur, de le laisser se remplir d’amour. Tous nos mauvais désirs et nos mauvaises intentions que nous pouvons cacher en ce monde, tout cela devra paraître au grand jour après notre mort. Faisons donc tout ce que nous pouvons pour être des êtres emplis de lumière, et non de ténèbres.
Dialogue avec le Christ

Seigneur, pour toi tout est possible. Je sais bien que par mes propres forces je ne pourrai pas purifier mon cœur. Mais j’ai confiance en toi. Ton précieux sang répandu pour moi me lave de tous mes péchés.
Résolution

Essayer d’avoir des bonnes pensées envers une personne que je n’estime pas beaucoup.

Frère Jean Marie Fornerod, LC
En cette fête des Saints Anges :
En cette fête des saints anges, louons et bénissons le Seigneur :

R/ Louange à toi, Seigneur, éternellement !

Nous te louons, Dieu créateur,
pour les anges, fils de ta lumière :
ils contemplent sans fin ta gloire.

Nous te louons, Dieu vivant,
pour les messagers de ta Parole :
ils annoncent le vrai Soleil dans la nuit des hommes.

Nous te louons, Dieu très-haut,
pour les ouvriers de ton désir :
ils t'offrent chaque jour nos prières.

Nous te louons, Père très saints,
pour les anges, nos compagnons :
ils nous guident vers ton Royaume.

Nous te louons, Père des esprits,
pour le monde invisible :
il nous fait pressentir ta grandeur.
Haut de page
Notre Père

Oraison

Seigneur, dans ta mystérieuse providence, tu envoies les anges pour nous garder ; daigne répondre à nos prières en nous assurant le bienfait de leur protection et la joie de vivre en leur compagnie pour toujours.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: En cette fête des Saints Anges

Message non lu par jean_droit » ven. 02 oct. 2015, 9:42

De belgicatho :

http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... 59582.html

http://missel.free.fr/Sanctoral/10/02.php

( avec des prières pour nos Saints Anges )
Les Saints Anges Gardiens (2 octobre)

De Missel.free.fr :

Encore que les Anges Gardiens sont absents de l’index thématique de l’édition française du Catéchisme de l’Eglise catholique, le texte, après avoir affirmé que de l’enfance au trépas, la vie humaine est entourée de leur garde et de leur intercession, cite un passage de l’Adversus Eunomium de saint Basile : Chaque fidèle a à ses côtés un ange comme protecteur et pasteur pour le conduire à la vie.

Sans doute est-il bon de rappeler ici que l’Ange Gardien est une vérité de foi fondée sur l’Ecriture. Dans ses versets 11 et 12, le psaume XC que nous aimons lire à la prière du soir, nous apprend que le Seigneur a prescrit pour nous à ses anges de nous garder dans tous nos chemins et de nous porter sur leurs mains pour que nos pieds ne heurtent quelque pierre. Dans l’évangile selon saint Matthieu, Jésus parle des anges des petits enfants qui voient sans cesse la face de Dieu dans le ciel (XVIII 10). L’apôtre Paul, dans l’épître aux Hébreux, affirme que les anges destinés à servir sont envoyés en mission à cause de ceux qui doivent hériter du salut (I 14) ; c’est ainsi que les Actes des Apôtres présentent la délivrance de saint Pierre (XII 16).

Les Pères de l’Eglise parlent de l’Ange Gardien, aide et protecteur de chaque fidèle. Déjà, au deuxième siècle, le Pasteur d’Hermas enseigne que tout homme à son Ange Gardien qui l’inspire et le conseille pour pratiquer la justice et fuir le mal. Au troisième siècle, la croyance à l’Ange Gardien est si ancrée dans l’esprit chrétien qu’Origène lui consacre de nombreux passages. Saint Hilaire de Poitiers, dans son commentaire de l’évangile selon saint Matthieu, montre l’Ange Gardien présidant aux prières des fidèles et les offrant à Dieu par le Christ Sauveur ; saint Grégoire de Nazianze, dans ses poèmes, présente l’Ange Gardien comme un guide qu’il demande au Christ pour être à l’abri des dangers et le conduire à la fin bienheureuse ; saint Grégoire de Nysse, dans son commentaire du Cantique des cantiques, voit dans l’Ange Gardien comme un bouclier qui entoure et protège la tour ; saint Cyrille d’Alexandrie, dans son traité contre Julien, l’Ange Gardien est le précepteur qui nous enseigne le culte et l’adoration. On peut regretter que saint Augustin n’ait pas consacré un ouvrage aux Anges Gardiens, mais on trouvera à travers ces œuvres de nombreuses indications : il souligne qu’ils nous sont envoyés pour veiller sans cesse sur nous pendant notre pèlerinage terrestre et qu’ils offrent nos prières à Dieu à qui, à la fin de notre vie, ils restitueront notre âme. C’est une grande dignité pour les âmes, écrit saint Jérôme dans son commentaire de l’évangile selon saint Matthieu, que chacune, depuis le jour de sa naissance, ait un ange préposé à sa garde.

Les Pères sont partagés à propos de l’attribution de l’Ange Gardien et il faudra attendre le douzième siècle pour que l’Eglise se rallie à la doctrine résumée par Honorius d’Autun : chaque âme, au moment où elle est introduite dans le corps, est confiée à un ange qui l’exite toujours au bien et rapporte ses actions à Dieu. Encore que saint Jérôme, dans son commentaire de Jérémie, a confirmé l’opinion de saint Basile qui enseignait, dans son commentaire des Psaumes, que l’Ange Gardien fuit le pécheur comme l’abeille la fumée, l’Eglise, à partir du treizième siècle, se rangeant, sous saint Albert le Grand et saint Thomas d’Aquin, à l’opinion de saint Pierre Damien, enseigne que l’Ange Gardien ne déserte pas l’âme pécheresse.

En 1411, la ville espagnole de Valence, délivrée du joug des musulmans, fit composer un office propre en l'honneur de son ange gardien ; l’exemple fut bientôt imité. En 1590, Sixte Quint accorda un tel office au Portugal dont la fête de l’ange gardien était célébrée depuis 1513. Il existai un tel office à Rodez que Léon X approuva en 1518. Depuis le XV° siècle, le lundi était un jour de dévotion à l’ange gardien, mais il fallut attendre le XVII° siècle pour que la fête devint universelle. A la requête de Ferdinand II, Paul V, en 1608, institua la fête des Saints Anges Gardiens, obligatoire dans le Saint-Empire Romain Germanique et facultative ailleurs. En 1667, Clément IX la ramena du 2 octobre au premier dimanche de septembre et l'enrichit d'un octave. Ce n'est que le 13 septembre 1670 que Clément X remettait la fête des Saints Anges Gardiens au 2 octobre et la rendait obligatoire pour l'Eglise Universelle, comme rite double, en attendant que Léon XIII l'éleva au rite double majeur, en 1883.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités