Un fil pour les bonnes nouvelles !!!

Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Un fil pour les bonnes nouvelles !!!

Une expérience bouleversante

Message par etienne lorant » Hier, 18:01

Renouveau à Fusushiuma

Message par etienne lorant » dim. 17 mars 2019, 14:46

Georgie USA : une maison demeure intacte parmi toute

Message par etienne lorant » ven. 15 mars 2019, 11:55

D’incroyables images de drones ont montré une maison parfaitement intacte au beau milieu d’un champ de ruines après le passage de terribles tornades qui ont tué près de 23 personnes dans l’Alabama et certaines parties de la Géorgie.

La vidéo a été filmée par le photographe Matt Gillespie alors que son drone survolait Ellersie, en Géorgie. Il a ensuite posté ces images sur Facebook avec pour légende: « C’est fou que cette maison soit toujours debout, et Dieu merci, ces résidents vont bien!l

Voir : ci-dessoous

https://fr.metrotime.be/2019/03/14/must ... une-maison




--

Baptisée Ecocea, l'usine utilise les déchets de 360.000 habitants pour fournir de l'énergie verte. Le gaz produit alimen

Message par etienne lorant » jeu. 07 mars 2019, 14:42

Baptisée Ecocea, l'usine utilise les déchets de 360.000 habitants pour fournir de l'énergie verte. Le gaz produit alimente une usine de tuiles voisine et, quand celle-ci est à l'arrêt, les particuliers.
Dans une usine de la périphérie de Chagny, en Saône-et-Loire, 300 tonnes d'ordures ménagères sont déchargées chaque jour pour être transformées en biogaz: la "méthanisation" est l'une des filières d'énergie verte soutenues par le gouvernement.

A partir des déchets de 360.000 habitants, l'usine fabrique "un gaz de ville à 99%" qui sera injecté dans le réseau de transport, résume Philippe Testevuide, directeur de cette usine gérée par une filiale d'EDF, Dalkia Wastenergy, qui emploie une vingtaine de personnes.

"La production de l'année dernière aurait pu alimenter une ville de 6000 habitants, toutes énergies confondues" soit "22,6 GWh", fait valoir le responsable. L'usine de tuiles voisine est la principale consommatrice du gaz, qui se retrouve chez les particuliers lorsque celle-ci est à l'arrêt.

Dans un hangar, un immense tas de sacs poubelles éventrés déborde de déchets du quotidien. A l'aide d'une pelle mécanique, un employé met de côté les objets qui ne devraient pas s'y trouver: ici une roue de voiture, là un aspirateur.

40% des poubelles sont récupérables
Un peu plus loin, deux immenses tubes horizontaux, les malaxeurs, tournent sur eux-mêmes pour ouvrir les sacs et dégrader la matière organique. Puis un tri mécanique enlèvera les "déchets incompatibles". Le verre ou la ferraille seront renvoyés dans des filières de recyclages.

"Au moins 40% (des poubelles) sont récupérables et méthanisables", explique Philippe Testevuide: la matière organique, comme par exemple les épluchures ou les aliments périmés, produiront naturellement du biogaz en fermentant pendant 21 jours dans deux silos appelés "digesteurs".

"C'est comme un estomac de vache!", lance le directeur du site, avant d'ajouter que les résidus de matière organique, mélangés à des déchets verts broyés, deviendront du compost qui servira aux agriculteurs de la région.

Le plastique ne peut pas être utilisé
Mais plus de la moitié du contenu des poubelles ne peut être transformé en gaz, notamment le plastique, et termine enfoui sur un site de 32 hectares qui jouxte l'usine. En 2017, près de 37.000 tonnes ont fini sous les collines recouvertes de gazon de cet endroit qui stocke des déchets depuis 1995. Un nouveau "casier" se remplit d'ailleurs depuis le mois de juin. Au fond de cette gigantesque fosse à ciel ouvert, un véhicule de chantier est nécessaire pour compacter l'amoncellement de déchets produits en six mois.

L'usine, baptisée Ecocea, appartient au SMET 71, l'entreprise publique qui traite les ordures ménagères produites par 344 communes de l'est du département de Saône-et-Loire et du sud de la Côte-d'Or. Lors de sa mise en service fin 2015, il s'agissait de la première injection de biométhane dans le réseau de transport de gaz en France, selon le gestionnaire du réseau GRTgaz.

"Il y a quelques années, l'Etat ne favorisait pas trop le biogaz. Il semblerait aujourd'hui que la tendance s'inverse", se félicite le président du SMET 71 Dominique Juillot, précisant que l'organisme public a investi "44 millions d'euros" dans ce projet, grâce notamment à l'emprunt.

Avec l'espoir de ne plus enfouir aucun déchet
La France s'est fixée comme objectif d'avoir 10% de sa consommation totale de gaz fournie par du gaz vert à l'horizon 2030, contre moins de 0,1% aujourd'hui, une filière dans laquelle elle est très en retard par rapport à d'autres pays comme l'Allemagne.


Source QBfmtv Ce 7 mars....

Re: Un fil pour les bonnes nouvelles !!!

Message par Trinité » sam. 02 mars 2019, 15:47

Sans doute Cépora!
Cependant, si vous fréquentez les grandes villes Paris notamment, vous en trouvez partout qui demandent l'aumône.

Re: L’aumône aux SDF

Message par Cepora » sam. 02 mars 2019, 11:39

Les SDF qui demandent l'aumône sont une petite minorité. La grande majorité ne demandent pas l'aumône, vous pouvez les croiser dans la rue, dans les grands magasins, dans les musées, dans les lieux publics, etc. sans vous douter une seconde que ce sont des SDF en situation très précaire.

Il m'arrive d'être en contact avec ces personnes dans un centre d'accueil que je fréquente. Le plus important est de les respecter, de ne pas les exclure, de les traiter normalement. Un sourire, une discussion, de l'attention, ont plus de valeur qu'une petite pièce.

Re: L’aumône aux SDF

Message par Trinité » sam. 02 mars 2019, 0:09

Il ne nous appartient pas d'estimer si le pauvre mérite ou ne mérite pas notre aumône, mais il s'agit - beaucoup plus de répondre à la question : quelle est la qualité de ma charité et encore : qu'elle est la qualité de ma miséricorde. Cependant, n'oublions pas cette Parole incontournable : de la mesure dont vous mesurez, vous serez mesurés ...
Bonsoir Etienne Lorant,

La question n'est pas de savoir si le pauvre mérite ou ne mérite pas notre aumône!
Il me paraît évident que dans tous les cas le pauvre mérite, en l'occurrence déjà, rien que le mot mérite met mal à l'aise!
La question était de quelle manière utiliser ma charité envers le pauvre, pour que cela lui soit le plus profitable!

Bernie Sanders sera candidat de la présidente US

Message par etienne lorant » jeu. 28 févr. 2019, 20:30



L’aumône aux SDF

Message par etienne lorant » mar. 26 févr. 2019, 20:35

Il ne nous appartient pas d'estimer si le pauvre mérite ou ne mérite pas notre aumône, mais il s'agit - beaucoup plus de répondre à la question : quelle est la qualité de ma charité et encore : qu'elle est la qualité de ma miséricorde. Cependant, n'oublions pas cette Parole incontournable : de la mesure dont vous mesurez, vous serez mesurés ...

Re: Comment faire baisser le taux de chomage ?

Message par Trinité » jeu. 21 févr. 2019, 0:08

Malheureusement l'argent donner à un S.D.F;, à beaucoup plus de chance a être réinvesti dans de l'alcool ,plutôt que dans d'autres choses et notamment de la nourriture !
C’est la critique récurrente qu'on entend partout et toujours.

Voilà ce que je me dis :

Si le clochard en est arrivé là, c 'est qu'il y a eu au cours de sa vie un ou plusieurs traumatismes graves. Il n'a plus goût à la vie mais il n'a pas le "courage" de se suicider. Depuis qui'l est devenu clochard, il n'a plus de source de joie. Où et comment un clochard peut-il trouver un peu de joie et de réconfort, lui qui ne croit pas en Dieu, n'a pas d'amis, pas de femme. Il n'a rien rien.

Comment le clochard peut-il s'évader de l’affreux de son quotidien et oublier un temps sa condition et ses traumatismes qui doivent le travailler souvent ?

Un peu d'alcool.

Pour oublier et se sentir mieux.
C'est certain! C'est l'histoire du chat qui se mord la queue ! Un constat quand même: A chaque fois que j'ai proposé de la nourriture à un clochard, je n'ai jamais eu de refus! ;)

Re: Un fil pour les bonnes nouvelles !!!

Message par Cinci » mer. 20 févr. 2019, 3:58

https://www.tvanouvelles.ca/2019/02/17/ ... -sa-fete-1

La fillette qui, à l'occasion de sa fête, est venue surprendre les trois policiers qui auront aidé sa mère à la mettre au monde il y a dix ans de cela.

:)

Re: Comment faire baisser le taux de chomage ?

Message par invité0 » sam. 16 févr. 2019, 8:05

Malheureusement l'argent donner à un S.D.F;, à beaucoup plus de chance a être réinvesti dans de l'alcool ,plutôt que dans d'autres choses et notamment de la nourriture !
C’est la critique récurrente qu'on entend partout et toujours.

Voilà ce que je me dis :

Si le clochard en est arrivé là, c 'est qu'il y a eu au cours de sa vie un ou plusieurs traumatismes graves. Il n'a plus goût à la vie mais il n'a pas le "courage" de se suicider. Depuis qui'l est devenu clochard, il n'a plus de source de joie. Où et comment un clochard peut-il trouver un peu de joie et de réconfort, lui qui ne croit pas en Dieu, n'a pas d'amis, pas de femme. Il n'a rien rien.

Comment le clochard peut-il s'évader de l’affreux de son quotidien et oublier un temps sa condition et ses traumatismes qui doivent le travailler souvent ?

Un peu d'alcool.

Pour oublier et se sentir mieux.

Re: Comment faire baisser le taux de chomage ?

Message par Bassmeg » sam. 16 févr. 2019, 0:41

Voici une idée macronnienne pour faire baisser le chomage : faciliter les licenciements... superlol...

Voici mes idées: obliger les entreprises pratiquant le stageariat à embaucher leurs stagiaires au prix mérité et non pas à zero euro.
Augmenter les retraites et interdire le travail des retraités.
Ouvrir aux femmes les métiers qui sont réservés aux hommes mais en manque de personnel.
Déchoir de la nationalité française les exilés fiscaux, parce que sinon, c' est un peu trop facile.
Interdire vraiment le cumul des mandats, pas seulement sur le papier.
Limiter à UN le cdd pour un salarié dans une entreprise et pour un poste.

Re: Comment faire baisser le taux de chomage ?

Message par Trinité » ven. 15 févr. 2019, 23:27

Je ne suis pas du tout persuadé du résultat du procédé!
Malheureusement l'argent donner à un S.D.F;, à beaucoup plus de chance a être réinvesti dans de l'alcool ,plutôt que dans d'autres choses et notamment de la nourriture!
Conclusion à mon avis!

Plutôt donner de la nourriture, à cet égard les espaces caritatifs font un super boulot!

Marocains convertis au chrstianisme

Message par etienne lorant » ven. 15 févr. 2019, 19:11


Haut