Les différentes éditions de la Bible

Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Les différentes éditions de la Bible

Re: Les différentes éditions de la Bible

par prodigal » Aujourd’hui, 9:50

Je vous remercie beaucoup, c'est très clair.
J'en induis que si l'on ne s'arrête pas à la question du coût, c'est un bon choix, surtout pour qui a déjà d'autres versions de la Bible chez lui, ce qui est mon cas. Peut-être vais-je me laisser tenter. Merci encore. :ciao:

Re: Les différentes éditions de la Bible

par Suroît » Aujourd’hui, 2:53

Bonjour prodigal,
prodigal a écrit :
jeu. 28 nov. 2019, 13:49
Puisqu'il y a ici beaucoup de personnes averties, et qui connaissent les différentes traductions de la Bible, quelqu'un saurait-il me dire ce que vaut l'édition de la Bible dans la Pléiade?
Je ne connais de cette édition que le Nouveau Testament. Je n'ai jamais eu entre les mains les deux volumes de l'Ancien Testament.

De ce que j'ai vu et lu de cette Bible, j'ai remarqué que cette édition est dans la lignée des éditions de la pléiade. Le style littéraire n'est pas un ornement, mais le coeur du texte. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ils ont fait appel à un poète, Jean Grosjean. Michel Leturmy est quant à lui un spécialiste de l'histoire religieuse et mythologique.
Le style est beau, je trouve, tout en restant accessible.

Ceux qui recherchent une Bible catholique dans la plus pure orthodoxie ne pourront pas être satisfaits par cette Bible, semble-t-il. C'est délibéremment qu'elle ne s'inscrit dans aucune confession religieuse particulière. D'ailleurs, Leturmy et Grosjean sont deux anciens hommes d'Eglise ayant pour point commun d'avoir quitté les ordres dans leur vie.

Le point qui m'a le plus marqué est une certaine distance prise avec les épîtres pauliniennes, non pas pour les rejeter, mais pour en montrer un accent tout particulier, avec beaucoup de tensions et de remises en contexte. Paul est pour eux un bâtisseur d'une religion inscrite dans la société, bâtisseur hanté par l'idée de voir le christianisme naissant contaminé par "le monde". C'est ce qui le poussera à...
"...installer des collèges d'anciens dans chaque ville de l'Empire et, à leur tête, des surveillants capables de maintenir l'orthodoxie de la doctrine et la pureté des moeurs au sein de l'Eglise"
De là naissent des tensions, des querelles, à commencer par des rapports problématiques avec la tradition du judaïsme. De là ressort une certaine idée du Christ que Paul expose dans ses épîtres. Idée qui, aux yeux des traducteurs, ne retient principalement que le Christ mort et ressuscité, et relègue la vie de Jésus, et au fond une partie de l'incarnation, au rang de la chair et du sang, susceptible d'entraver la religion de l'esprit en dénaturant cette dernière. Et les deux traducteurs mettent en lien une tension interne au Nouveau Testament, tension à partir de laquelle on aurait un accent paulinien du christianisme, et un accent plus johannique. Ainsi Paul expose ce qu'il nomme lui-même "son évangile" (Rm, 2, 16. 2Timothée, 2, 8), sans doute pour marquer qu'il s'agit de sa manière de vivre et comprendre les évangiles. Mais aux yeux des traducteurs, l'attitude des épîtres johanniques est différente. "Ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché de la parole de vie..." (1ère épître de Jean, I, 1). Pour Jean Grosjean, dont la préférence va à Jean sur lequel il a énormément travaillé, il semblerait que la tradition johannique relève la chair en insistant beaucoup plus sur l'évènement de l'Incarnation. C'est pourquoi, dans d'autres ouvrages, il en fera des lectures poétiques, axée sur la sensibilité et le moindre détail textuel, n'hésitant pas à recontextualiser une scène des évangiles dans un contexte et une atmosphère contemporaine. Il ne le fait pas dans cette édition mais il me semble qu'il y a un peu de cela en arrière plan.
Paul introduit des hiérarchies, axe son propos sur sa prédication et ses enjeux, ce qui imprègne la nature de son propos. Et pour les traducteurs, ceci plonge le christianisme dans certaines contradictions que son histoire ultérieure devra affronter. De plus, il y a le péril de la rencontre entre l'évangile et les moeurs du temps, les arguments d'autorité, et le risque de confondre et réduire le christianisme à une morale. Ainsi le commandement de la charité "aura toujours besoin d'être interprété, au moment de la décision pratique, par l'obéissance. Car le chrétien de Paul n'a d'assurance de salut qu'en se fondant corps et âme dans l'unanimité du groupe". On voit là qu'une ligne de lecture est clairement affichée, et que les textes pauliniens demandent à être lus, selon les traducteurs, à travers ses problématiques internes, non sans recul. "Paul est, de tous les auteurs du Nouveau Testament, celui qui, ayant rejeté la Loi, l'aura le mieux reconstituée, pour le compte de la nouvelle religion, l'Israël de Dieu". Chacun jugera ceci en fonction de ce qu'il lit de Paul.
C'est pourquoi l'introduction aux épîtres commence sur ces "Précautions"...
"Nous devinons quelle importance les épîtres de Paul eurent dans l'histoire de l'église. On meurt pour Jésus Christ, on se bat sur Saint Paul. Comme si l'évangile avait paru trop étranger à l'Occident pour entrer tel quel dans nos structures mentales, ou trop idéal pour être transposé dans aucune de nos sociétés, les églises d'Occident demandèrent de leur traduire les évangiles dans un langage théologique qu'on pût enseigner, et en une morale praticable.
Ceci indique des principes de lecture et une perspective historique en retrait de l'adhésion à une confession religieuse donnée. Le christianisme paulinien est présenté comme une certaine traduction déterminée de la Puissance de Vie à l'oeuvre dans l'évangile. "Traduction" différente des textes johanniques.

Pour les notes, elles sont directement en bas de page. Souvent brèves, elles présisent des traductions, présentent le mot original, en montrent parfois les potentialités de sens, expliquent les choix des traducteurs. Parfois, un bref commentaire accompagne ces notes. Les renvois aux autres textes m'ont souvent éclairé. On regrette parfois qu'elles ne soient pas plus développées. Il paraît que les deux volumes de l'AT sont plus fournis sur ce point là. Mais je trouve ces notes instructives, allant directement à l'essentiel, sans se perdre dans des développements infinis.

Coté pratique, c'est un livre peu épais, sobre et très facile à transporter. Discret et léger, on peut vraiment dire que c'est une Bible qu'on peut lire chez soi comme en voyage.

Voilà mes impressions sur ce Nouveau Testament version pléiade. Chacun se fera son avis. Il y aurait sans doute beaucoup à dire. Par ailleurs les notes ne font pas obstruction aux textes. Elles fixent des principes en introduction, offrant une matière à penser sur la destinée historique du christianisme, mais sans plus.
C'est une impression de lecture, et je ne l'ai pas suffisamment pratiquée pour avoir un avis définitif sur cette traduction.

Re: Les différentes éditions de la Bible

par AdoramusTe » jeu. 28 nov. 2019, 22:51

La Bible de Chouraqui va être rééditée par le Cerf en janvier prochain.

Image

C'est une version assez décapante.

On peut déjà la lire en ligne : http://nachouraqui.tripod.com/id91.htm

Re: Les différentes éditions de la Bible

par prodigal » jeu. 28 nov. 2019, 13:49

Puisqu'il y a ici beaucoup de personnes averties, et qui connaissent les différentes traductions de la Bible, quelqu'un saurait-il me dire ce que vaut l'édition de la Bible dans la Pléiade?

Re: Les différentes éditions de la Bible

par Deo Gratias » jeu. 28 nov. 2019, 13:28

J'ai reçu ce matin la Bible de Sacy dans la collection "Bouquins". J'ai lu la longue préface du professeur de la Sorbonne qui l'a rééditée. Très riche. Chaque livre a son introduction dans la ligne des découvertes les plus récentes. Sinon le texte est un vrai bijou. C'est écrit dans un français des plus exquis. un peu désuet, mais c'est ce qui fait son charme.
Elle fait partie de mon top 3:
- La Bible Nouvelle traduction Liturgique
- La bible de Le Maître de Sacy
- Ostervald et NEG (Segond 1979)

Re: Les différentes éditions de la Bible

par Deo Gratias » mer. 27 nov. 2019, 22:28

Pour ma part je possède :
- La Bible Nouvelle Traduction Liturgique (que j'aime bien surtout pour sa qualité littéraire)
- La Bible Crampon
- La Vulgate ( par l'abbé Glaire reçue aujourd'hui)
- la Segond (1910)
- La NEG ( Segond 1979) J'aime bien ces deux bibles pour leur qualité littéraire.
- La Semeur (2015) plutôt tendance évangélique et proche du langage parlé
- La Osterwald ( pour la curiosité)
- Bible de Sacy pour la pureté de la langue.
Sinon je n'en ai pas une qui a ma préférence. Je pioche dans chacune d'elle au gré de mes besoins.
J'ai oublié que j'ai eu la BJ mais je n'ai pas aimé sa traduction du tetragramme. J'ai eu aussi la TOB que je n'ai pas aimé.

Re: Les différentes éditions de la Bible

par Koenraad » sam. 23 nov. 2019, 15:39

La Librairie Damase vient d'annoncer la republication d'une bible en français selon la Vulgate. Le texte est assez sobre mais les commentaires tirés des grands exégètes chrétiens éclairent bien les passages obscurs. Je n'ai qu'un exemplaire de l'édition précédente ; il paraît que l'actuelle a été enrichie de nouveaux commentaires (toujours extraits des commentateurs : Billot, Vence, dom Delatte, Bossuet etc).

Re: Les différentes éditions de la Bible

par Dulin » jeu. 23 mai 2019, 22:23

Je vous remercie pour votre réponse.

Re: Les différentes éditions de la Bible

par Lanfiro » sam. 30 mars 2019, 11:44

Bonjour,

Auparavant, les lectionaires contenaient la traduction officielle liturgique mais celle-ci ne s’était contenté de ne traduire que les textes utilisés pour la liturgie.

Il manquait donc quelques passages du nouveau testament et une énorme partie de l’ancien.

Pour le chantier de la nouvelle TOL il a été décidé de revoir la traduction existante en regard des progrès de l’exégèse et de l’evolution du Français, mais aussi de traduire tout le reste du texte.

Seul le psautier, il me semble, est resté inchangé.

Pour les dates, par contre, je ne sais pas répondre.

Bonne journée.

Re: Au sujet de la TOB, et des autres...

par Dulin » ven. 29 mars 2019, 22:39

Bonsoir,
Une question me taraude : si la nouvelle et première édition officielle de la Bible liturgique a été validée en 2013, j'ai lu à l'époque que les lectionnaires devaient s'y adapter au fur et à mesure.
Mais alors, dans les lectionnaires anciens ou encore actuels, quelle traduction a été retenue ? N'était-elle donc pas jusqu'à présent officielle ?
Quelqu'un sait-il de quand datent les premiers lectionnaires (et les évangéliaires) "catholiques" officiels en français ?

Merci pour votre éclairage.

Re: Les différentes éditions de la Bible

par Christophe67 » mar. 05 déc. 2017, 16:42

Bonjour,

Deux ouvrages qui ne sont pas une Bible à proprement parler mais particulièrement intéressants pour l'étude en parallèle des évangiles.
Assez peu connus mais très intéressants et pratiques pour l'étude.

Je n'ai que la version 2001 (6ème édition) mais voici l'édition 2005 :

Synopse des quatre Évangiles en français, I

Synopse des quatre Évangiles en français, II


Cordialement.

Re: Les différentes éditions de la Bible

par Anne » lun. 04 déc. 2017, 21:37

Il existe des fils dédiés aux différentes Bibles qui permettent de connaître les opinions de plusieurs membres pour chacune.

Au besoin, vous pouvez aussi les consulter.

Ils sont recensés ICI.

:)

Re: Les différentes éditions de la Bible

par ml95 » ven. 01 déc. 2017, 15:04

Merci à tous, il y a du choix !

Re: Les différentes éditions de la Bible

par AdoramusTe » mer. 29 nov. 2017, 14:02

Ioannes a écrit :
mer. 29 nov. 2017, 13:28
Bible d'étude : Bible Osty & Bible Crampon
Excellents commentaires, très riches et précis.
La Bible de Jérusalem grand format est certainement une bonne Bible d'étude aussi.

Mais beaucoup préconisent Osty sur ce forum et je crois que c'est justifié.

Re: Les différentes éditions de la Bible

par Ioannes » mer. 29 nov. 2017, 13:28

Ed. de voyage en caractères moyens : Bible de Jérusalem Rouge
Format pratique, belle traduction.

Bible d'étude : Bible Osty & Bible Crampon
Excellents commentaires, très riches et précis.

Haut