Frauder la douane sur de l'occasion

Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Frauder la douane sur de l'occasion

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Trinité » mer. 19 juil. 2017, 13:13

Vous avez raison Christophe! :)
On se donne des alibis comme je le disais au début du fil! Néanmoins il est difficile de faire abstraction du faite,que la confiance que nous pouvons accorder à nos gouvernements quant à la gestion des biens, est toute relative ,même si comme vous le dites une part de nos impôtsprofite aux hôpitaux ,service sociaux allocations ect...
En partant de ce fait ,moralement on a souvent l'impression que l'argent que l'on peut dispenser autour de nous est certainement mieux utiliser que par nos gouvernements!
Mais ne faites pas attention ,c'est mon côté "Anar" qui ressort! :rire:

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Christophe67 » mar. 18 juil. 2017, 16:12

Bonjour,

Il n'empêche que le chrétien se doit de rendre à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. (Luc 20:25)

On peut voir cela sur un plan plus spirituel, ce qui devrait être le cas chez un catholique.
On trouvera toujours une qualification à l'acte ou une excuse au fait de "détourner" quelque argent selon son degré de culpabilité ou le degré de son examen de conscience.

Mais cela matérialise bien souvent une peur du lendemain et donc un manque de confiance en Dieu.

Alors hormis le fait que l'impôt puisse être très mal utilisé, il sert également à payer les soins hospitaliers, les services publiques, la voirie etc ... et donc ne pas s'en acquitter est une forme de spoliation envers l'intérêt général. Mais il est, selon moi et avant tout, un manque de confiance en Dieu et me mène vers ce verset en Matthieu 6 :
Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux. Si Dieu revêt ainsi l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi?…
Cordialement.

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Trinité » mar. 11 juil. 2017, 23:13

Chère Papillon,
Dans ce domaine, les gens qui 'rénovent' et paient au noir pour diminuer leurs frais ne sont pas des gens dans le besoin.
Il existe certainement en France ,des personnes de ce genre, mais j'ai l'impression que ce n'est pas la majorité ici!
Le travail au noir est surtout utilisé par les gens de conditions modestes ,soit pour les salariés :parce qu'ils n'ont pas de travail ,soit pour les personnes les employant (notamment dans le bâtiment...): parce que c'est le seul moyen d'accéder à la propriété,soit pour les petites entreprises qui embauchent ces personnes:,parce que c'est le seul moyen de ne pas mettre" la clé sous la porte"
Exemple de la taxation Française pour les entreprises du bâtiment (il y a d'autres régimes ,mais guère mieux lotis...)
Pour une entreprise voulant verser un salaire de 2000 euros à un employé :
Les charges sociales sont de 22% à savoir :
URSSAF - Pôle emploi - caisses de retraites - caisses de prévoyances etc..
Les charges patronales sont de 20 % :
Coût total 42 %
Soit : 2000 euros net salarié : 2840 euros à la charge de l'employeur : soit 840 euros de taxes!
Et vive La France
Les grosses entreprises ayant "pignon sur rue" ne peuvent se permette se risque ,car elles seraient vite repérées ,le problème existe plutôt dans les petites entreprises...
Les gens sont bien sûr libres de dépenser leur argent comme ils le désirent mais dans ces conditions, c'est la moindre des choses de payer les taxes qui s'appliquent.
Evidemment!
Ceci étant dit, il y a une certaine arrogance (et ignorance) qui fait dire à certains : ''Moi j'ai travaillé toute ma vie pour avoir ce que j'ai, alors je ne dois rien à personne.'' Ah bon...
Il suffit pourtant de regarder les infos pour constater que dans le monde il y a une majorité d'humains qui ont trimé dur toute leur vie pour se retrouver en fin de parcours dans le dénuement, la misère, la violence, la guerre, la faim.
Vous prêchez un convaincu! :D
Pour pouvoir profiter du fruit de son labeur, il faut que des conditions préalables le permettent, entre autres de vivre dans une société structurée, organisée et stable politiquement et économiquement. C'est la moindre des choses alors de payer ses impôts à la société qui nous a offert cette vie.
Dans la logique et l'idéal ,c'est tout à fait cela !
Oui mais quand on a plus confiance en cette société , de la gestion de l'argent qu'elle fait de nos pauvres deniers (je parle en l'occurrence des plus pauvres... ;) )L'on peut comprendre que l'on puisse avoir recours à d'autres solutions ,pour pouvoir s'en tirer surtout si l'on a des personnes à charge!

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par papillon » mar. 11 juil. 2017, 18:05

Cher trinité,

je ne suis pas insensible à vos propos, croyez-moi. Je ne peux en effet baser mes propos sur ce qui se passe en France ou dans tout autre pays dont je connais mal les conditions de vie.
Néanmoins, l'égocentrisme est humain et n'a pas de frontières. Mais bon, mes critiques s'appliquent principalement à ce qui se passe chez moi.
J'en ai contre le fait que tant de mes concitoyens encouragent le travail au noir qui appauvrit toute la société. Et j'en ai peut-être encore davantage contre ceux qui paient au noir que contre ceux qui se font payer au noir, particulièrement dans le domaine de la rénovation domiciliaire.
Nous vivons comme vous le savez dans une société matérialiste et consumériste où l'on veut toujours plus grand, plus gros, plus beau.
Dans ce domaine, les gens qui 'rénovent' et paient au noir pour diminuer leurs frais ne sont pas des gens dans le besoin.
Quand on fait réaliser un aménagement paysager dernier cri autour de sa piscine creusée, on n'est pas une personne dans le besoin.
Quand on fait refaire sa cuisine du plancher au plafond , cuisine qui était déjà fonctionnelle et confortable, pour la mettre au diapason des derniers standards de luxe et bon goût , on n'est pas une personne dans le besoin.
Les gens sont bien sûr libres de dépenser leur argent comme ils le désirent mais dans ces conditions, c'est la moindre des choses de payer les taxes qui s'appliquent.
L'exemple de la dame-juge qui fait faire des travaux d'envergue à sa résidence cossue mais refuse de payer les taxes et fait en sorte par le fait même que l'entrepreneur, qui n'est pas nécessairement démuni lui non plus, ne paie pas ses impôts est assez révélateur de la mentalité du ''me,myself and I''. On est loin ici du citoyen qui tire le diable par la queue pour boucler ses fins de mois.

Je tiens à préciser que je ne suis pas contre l'argent et le confort. La pauvreté financière n'est pas pour moi une vertu en soi.
Sans être riche, je ne suis pas démunie et j'apprécie ma qualité de vie et le fait d'être à l'abri des soucis de fin de mois.
Ceci étant dit, il y a une certaine arrogance (et ignorance) qui fait dire à certains : ''Moi j'ai travaillé toute ma vie pour avoir ce que j'ai, alors je ne dois rien à personne.'' Ah bon...
Il suffit pourtant de regarder les infos pour constater que dans le monde il y a une majorité d'humains qui ont trimé dur toute leur vie pour se retrouver en fin de parcours dans le dénuement, la misère, la violence, la guerre, la faim.
Pour pouvoir profiter du fruit de son labeur, il faut que des conditions préalables le permettent, entre autres de vivre dans une société structurée, organisée et stable politiquement et économiquement. C'est la moindre des choses alors de payer ses impôts à la société qui nous a offert cette vie.
Aucun citoyen ne peut affirmer qu'il ne doit son bien-être qu'à lui-même. C'est idiot de penser ainsi.

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Trinité » mar. 11 juil. 2017, 12:15

Bien sur Papillon !

Pour tout cela vous avez raison !Mais il y a des priorités dans la vie , ne pas oublié que la T.V.A. en France est de 20% !
Sur le principe vous avez raison ,mais sur la finalité il y a beaucoup de personnes en France qui n'auraient pas pu se payer un appartement ou une maison s'ils n'avaient utilisé la méthode. Et il y a beaucoup de personnes qui" crèveraient la faim" s'ils n'avaient pas pu" travailler au noir"
Le problème ,c'est le peu de crédit et de confiance que l'on donne aux différents gouvernements qui sévissent sur notre sol!

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par papillon » mar. 11 juil. 2017, 2:39


Le travail "au noir" est un vol aussi vis à vis de l'état!
on oublie (?) souvent que l'état, finalement, c'est l'ensemble des citoyens.....c'est nous tous.

À l'heure où l'état est toujours en manque d'argent pour des choses aussi essentielles et prioritaires que le système d'éducation, la santé, l'administration de la justice etc, on évalue au Québec que les pertes de revenus de l'état attribuables au travail au noir ne se comptent pas en millions mais en milliards de dollars par année.
Le domaine où ce cancer sévit le plus , semble-t-il, est dans les métiers de la construction.
Les responsables de cette situation déplorable ne sont pas seulement ceux qui travaillent au noir mais aussi ceux qui permettent que cela soit, c-a-d ceux qui acceptent de payer au noir.
Au fil des ans, j'ai souvent fait effectuer des travaux divers sur ma résidence : terrassement, rénovations, travaux de plomberie, d'électricité, de menuiserie etc.
J'ai été sidérée que tant d'entrepreneurs ''en règle'', dûment enregistrés auprès des organismes de contrôle et possédant tous les permis requis mes demandent comme si cela était tout à fait normal : ''avec facture ou pas de facture ?''
''Pas de facture'', le travail ne se fait pas à meilleur prix, vous épargnez tout au plus quelques dizaines de dollars en ne payant pas les taxes dues à l'état. Mais pour l'entrepreneur, lui, ce sont des milliers de dollars qu'il se met dans les poches en ne payant pas ses impôts sur ce que lui rapporte ses contrats pendant que vous, bien sûr, qui travaillez à salaire, êtes étouffé par les impôts année après année.
Je suis étonnée par la courte vue des gens qui, pour épargner quelques dollars de taxe, encourage ce système qui se retourne contre eux.
C'est comme se tirer dans le pied. C'est aussi bête que ça.

Ce système corrompu est tellement répandu qu'il en devient ''normal''.
À preuve cette histoire à peine croyable:
Il y a quelques années, un couple d'âge mûr considéré favorablement par la société en tant que gens ''respectables'' poursuit en justice un entrepreneur parce que les travaux exécutés à leur résidence n'étaient pas à la hauteur de leurs attentes.
Je ne me souviens pas si l'homme et la femme de ce couple étaient tous deux juges, mais je me souviens que la femme, elle, était juge et que son mari était aussi dans le domaine de la justice.
Or, en cour, ils ont dû reconnaître qu'ils avaient payé l'entrepreneur au noir... <:
Pas fort, ça...

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Kerniou » lun. 10 juil. 2017, 3:43

Le travail non déclaré évite les cotisations sociales et les impôts mais, aussi, il ne permet pas de percevoir de retraite quand on vieillit et qu'on a besoin d'argent pour vivre sans avoir à travailler ...

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Cendrine » dim. 09 juil. 2017, 22:35

Merci Gemini pour ce retour d'expérience.

Je suis soulagée de vous voir écrire ceci ; même si moi aussi j'étais un peu partagée sur la façon de mener la chose, je me dis que votre conscience, guidée par le Seigneur, vous a fait ressentir de l'inquiétude là où une certaine forme de mensonge prenait place en vue de votre intérêt financier.

Je pense comme vous que tout l'or du monde ne pourrait jamais remplacer le devoir bien fait et surtout l'apaisement qui suit la vérité.

Bonne continuation ! :fleur:

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Trinité » dim. 09 juil. 2017, 21:54

On se donne des alibis!

J'ai des énormes défauts ,sauf que je ne pense pas être voleur!
Et bien si pourtant :
Pendants des années j'ai cumulé 2 métiers ,un métier de fonctionnaire et parallèlement un métier de musicien !
Mes activités de musicien de bals populaires n'ont pratiquement pas été déclaré dans mes revenus ,c'était facile nous étions payé en liquide!
Je me donnais comme argument que j'avais une famille à nourrir ( 3 filles) et je pensais qu'il était plus logique de consacrer ces revenus à mes proches ,plutôt que de le donner à l'état ,dont pour moi la répartition était douteuse!
Mais je pense que j'avais tort ,même si je n'ai aucune confiance dans la répartition de l'argent par le gouvernement!

Dans le même ordre d'idée !
Le travail "au noir" est un vol aussi vis à vis de l'état!
Et pourtant cela permet à des personnes sans gros moyens, de pouvoir subvenir à leurs besoins !
D'autre part ,cela permet également à des personnes au chômage ,souvent d'ailleurs dans des situations précaires de pouvoir travailler un peu !
Je ne situe pas très clairement la morale en l'occurrence ,vis à vis de cette situation!

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Gemini » sam. 08 juil. 2017, 14:20

Je me permet de remonter ce topic pour vous faire part de mes impressions suite à la mise en pratique de ce que j'ai dit.

Je dois reconnaître que la réponse d'Altior arrangeait bien mes affaires car elle allait dans le sens de mes intérêts. Néanmoins après avoir faussé une déclaration sur un objet onéreux, j'ai été rongé d'un terrible sentiment de culpabilité, a contrario d'une autre marchandise déclarée à valeur réelle où j'ai ressenti un apaisement. L'Église dit qu'il faut suivre sa conscience dans ce cas d'après mon prêtre, et celle-ci est sans équivoque pour moi.

Pour l'incompréhension de la passion des jeux vidéos de certains, je pense que celle-ci est générationnelle, et que le sujet dédié pourrait apporter quelques éléments de réponses.

Pour rebondir également sur ce que a dit Prodigal, le "éventuellement" de sa réponse est important à mon sens, les variantes de politiques fiscales étant souvent faibles en matière de frais douaniers laissant une marge de sanction très réduite.

Dans tous les cas, merci à tous d'avoir pris la peine de me répondre.

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Fée Violine » mer. 14 juin 2017, 13:41

Je parlais, bien entendu, des piétons et pas des voitures. Bien entendu qu'en voiture, même en rase campagne, tout le monde s'arrête.

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par papillon » lun. 12 juin 2017, 20:07


Par ailleurs, vous dites :
Certains me disent qu'il n y a pas de préjudices sur autrui et que dans certains cas le bon sens peut l'emporter (comme traverser un feu rouge lorsqu'il n'y a pas de voitures),
Or, traverser au feu rouge quand il n'y a pas de voiture n'est pas toujours inoffensif. Mon gendre, qui est allemand, m'a fait remarquer, une fois que je me livrais précisément à cette activité, qu'en Allemagne on ne fait cela que si aucun enfant ne se trouve aux environs. Mais si un enfant peut vous voir, on lui montre le bon exemple et on ne traverse pas.
Comme quoi, la morale peut être vue différemment d'un pays à l'autre.
Chez nous, traverser au feu rouge, quelles que soient les circonstances est absolument interdit. Amende et points d'inaptitude au dossier garantis si un policier vous observe.
On peut se demander pourquoi on attend sur un feu rouge, surtout à la campagne, alors qu'il n'y a pas un chat à l'horizon.
C'est comma ça, faut attendre quand même, et respecter la différence entre un signal d'arrêt (feu rouge clignotant ou pancarte STOP) et un feu rouge fixe.
il y a des facteurs à considérer et des critères qui s'appliquent dans le choix d'un système ou l'autre. Ce n'est pas toujours aussi insensé que ça en a l'air.

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par prodigal » lun. 12 juin 2017, 10:26

Eh bien moi pour une fois je suis d'accord avec Toto. :D
Mais c'est que cette fois c'est Toto qui a raison :-D !
Pour rester sérieux, on peut rappeler que le contribuable n'est pas juge de l'usage qui est fait de l'impôt, sauf au moment des élections, où il lui appartient alors de sanctionner éventuellement une politique fiscale qu'il estimerait injuste.

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Toto » dim. 11 juin 2017, 22:48

Quelles que soient les circonstances, la fraude reste la fraude qui ne peut être confondue avec l'honnêteté ...
Pour une fois, je suis d'accord avec Kerniou.
Que les impôts soient élevés à un taux quasiment confiscatoire n'est pas une excuse valable pour frauder l'Etat, pas plus que se dire que l'argent économisé ira partiellement au Secours catholique. Donc, d'après moi vous êtes tenu de payer entièrement vos droits de douane.

Re: Frauder la douane sur de l'occasion

Message par Fée Violine » dim. 11 juin 2017, 18:14

J'aurais tendance à penser comme Alizee. Dépenser autant d'argent pour une chose pareille, ça me dépasse !

Par ailleurs, vous dites :
Certains me disent qu'il n y a pas de préjudices sur autrui et que dans certains cas le bon sens peut l'emporter (comme traverser un feu rouge lorsqu'il n'y a pas de voitures),
Or, traverser au feu rouge quand il n'y a pas de voiture n'est pas toujours inoffensif. Mon gendre, qui est allemand, m'a fait remarquer, une fois que je me livrais précisément à cette activité, qu'en Allemagne on ne fait cela que si aucun enfant ne se trouve aux environs. Mais si un enfant peut vous voir, on lui montre le bon exemple et on ne traverse pas.
Comme quoi, la morale peut être vue différemment d'un pays à l'autre.

Haut