Les innocents d'aujourd'hui

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Les innocents d'aujourd'hui

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par poche » dim. 20 janv. 2019, 12:37



Il y a beaucoup de mouvements prolife dirigés par des non catholiques. Le concept de prolife est basé sur le principe de la loi naturelle selon lequel tuer un innocent est une erreur.
Bonsoir Poche. Manifestement, nous ne fréquentons pas la même nature.
Qu' entendez-vous par "loi naturelle"?
La loi naturelle est cette loi que nous pouvons comprendre sans révélation divine. C'est la loi qui est écrite dans nos cœurs. Là où j'habite, la plupart des gens ne sont pas catholiques. Par conséquent, si j'ai dit le pape a dit cela. Le catéchisme dit que personne ne m'écouterait.
Le droit à la vie est l’un des droits les plus fondamentaux. C'est le fondement de tous les autres droits que nous avons. De temps en temps, nous entendons parler d'une conversion.
Un professionnel de l'avortement a récemment vu le cœur battant de l'un des nourrissons qu'il allait avorter. C'était le début de sa conversion.

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par Bassmeg » dim. 20 janv. 2019, 4:38



Peut être uniquement parce que les mouvements anti avortements, sont l'apanage des catholiques?
Il y a beaucoup de mouvements prolife dirigés par des non catholiques. Le concept de prolife est basé sur le principe de la loi naturelle selon lequel tuer un innocent est une erreur.
Bonsoir Poche. Manifestement, nous ne fréquentons pas la même nature.
Qu' entendez-vous par "loi naturelle"?

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par poche » mer. 16 janv. 2019, 7:59


Je ne sais pas qui vous citez, Poche. Je réponds à cette personne.
Les anti spécistes végans disent que la mise à mort d'animaux est un meurtre, et ne risquent aucune condamnation pour cela. Sinon, il n'y a plus aucune liberté d'opinion, sans parler de liberté religieuse. Les catholiques ne sont pas les seuls à avoir cette position, il y a aussi les orthodoxes, les protestants, les musulmans, et peut-être même aussi les bouddhistes. Toutes les religions sont d'accord, il me semble, sur ce sujet. Pourquoi toujours viser uniquement les catholiques ? C'est étrange, cette cathophobie qui s'exprime à l'intérieur même de l'Église
Peut être uniquement parce que les mouvements anti avortements, sont l'apanage des catholiques?
Il y a beaucoup de mouvements prolife dirigés par des non catholiques. Le concept de prolife est basé sur le principe de la loi naturelle selon lequel tuer un innocent est une erreur.

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par Trinité » mar. 15 janv. 2019, 15:44

L' avortement n' est pas un meurtre en France, je tiens à vous le rappeler. Je tiens aussi à vous rappeler qu' une femme qui avorte n' est pas une meurtrière. Je tiens également à rappeler que si , mettons, Germaine Tulipe avorte et que vous la traitiez de meurtrière, la loi française pourrait prononcer une condamnation pour injure et diffamation, voir appel à la haine. [...]

Avec ou sans loi française, l'avortement est toujours le meurtre de l'enfant.
Je ne sais pas qui vous citez, Poche. Je réponds à cette personne.
Les anti spécistes végans disent que la mise à mort d'animaux est un meurtre, et ne risquent aucune condamnation pour cela. Sinon, il n'y a plus aucune liberté d'opinion, sans parler de liberté religieuse. Les catholiques ne sont pas les seuls à avoir cette position, il y a aussi les orthodoxes, les protestants, les musulmans, et peut-être même aussi les bouddhistes. Toutes les religions sont d'accord, il me semble, sur ce sujet. Pourquoi toujours viser uniquement les catholiques ? C'est étrange, cette cathophobie qui s'exprime à l'intérieur même de l'Église
Peut être uniquement parce que les mouvements anti avortements, sont l'apanage des catholiques?

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par Carhaix » mar. 15 janv. 2019, 13:33

L' avortement n' est pas un meurtre en France, je tiens à vous le rappeler. Je tiens aussi à vous rappeler qu' une femme qui avorte n' est pas une meurtrière. Je tiens également à rappeler que si , mettons, Germaine Tulipe avorte et que vous la traitiez de meurtrière, la loi française pourrait prononcer une condamnation pour injure et diffamation, voir appel à la haine. [...]

Avec ou sans loi française, l'avortement est toujours le meurtre de l'enfant.
Je ne sais pas qui vous citez, Poche. Je réponds à cette personne.
Les anti spécistes végans disent que la mise à mort d'animaux est un meurtre, et ne risquent aucune condamnation pour cela. Sinon, il n'y a plus aucune liberté d'opinion, sans parler de liberté religieuse. Les catholiques ne sont pas les seuls à avoir cette position, il y a aussi les orthodoxes, les protestants, les musulmans, et peut-être même aussi les bouddhistes. Toutes les religions sont d'accord, il me semble, sur ce sujet. Pourquoi toujours viser uniquement les catholiques ? C'est étrange, cette cathophobie qui s'exprime à l'intérieur même de l'Église

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par poche » mar. 15 janv. 2019, 13:22

Merci de citer le catéchisme Carolus. On voit un phénomène très grave sur ce fil, car tout catholique doit obéir à l'Eglise Catholique guidée par Dieu, et certains se disent catholique tout en rejetant son autorité pour n'écouter qu'eux-même... Le magistère a toujours condamné l'avortement et ce sans aucune exception, malgré tous les arguments fallacieux en leur faveur. A ce moment là il faut se demander en quoi on croit réellement quand on adhère à deux positions entièrement opposées, car sinon on tombe dans l'hypocrisie.
Ce n'est pas juste une question du catéchisme. C'est aussi un problème de loi naturelle. Tuer l'innocent est immoral, même si le gouvernement vous en donne la permission.

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par poche » mar. 15 janv. 2019, 13:14



Je ne demandais pas pour changer le calendrier universel. Je pensais plus à une pratique locale qui serait en plus du festin universel.
Dans la prière, nous pouvons comparer le mal de l'avortement, qui est le meurtre de l'enfant à naître, avec le mal du roi Hérode qui a assassiné les enfants afin de préserver toute menace contre son royaume terrestre.
Peut-être que vous pourriez faire des suggestions
Je ne comprends pas.
Ce jour-là, des milliers de personnes manifesteront contre l'avortement partout aux États-Unis. Je ne pourrai pas les rejoindre, mais je voulais savoir si je pouvais prier la Liturgie des Heures pour le jour des Saints Innocents en solidarité avec ceux qui protestaient contre l'avortement?

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par poche » mar. 15 janv. 2019, 13:08

Bonsoir Valentin,

[...]
L' Eglise trouve qu' avorter, c' est mal? Parfait, je partage ce point de vue. On est d'accord. Je trouve qu' il vaut quand même mieux que les avortements soient médicalisés plutôt que criminalisés? Et bien c' est mon avis, suivant la loi du moindre mal. Alors parlons-en et discutons ce point de vue, étant donné que nous sommes ici tous d' accord sur le fait qu' avorter c' est mal. Avorter c' est mal , mais avorter et mourir, c'est pire, non? [...]Une femme vivante vaut mieux qu' une femme morte, je n' en démordrais pas.
Même si vous médicalisez un avortement, vous participez toujours au meurtre d'un enfant innocent.

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par poche » mar. 15 janv. 2019, 12:59

L' avortement n' est pas un meurtre en France, je tiens à vous le rappeler. Je tiens aussi à vous rappeler qu' une femme qui avorte n' est pas une meurtrière. Je tiens également à rappeler que si , mettons, Germaine Tulipe avorte et que vous la traitiez de meurtrière, la loi française pourrait prononcer une condamnation pour injure et diffamation, voir appel à la haine. [...]

Avec ou sans loi française, l'avortement est toujours le meurtre de l'enfant.

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par Archidiacre » dim. 13 janv. 2019, 11:02

Merci de citer le catéchisme Carolus. On voit un phénomène très grave sur ce fil, car tout catholique doit obéir à l'Eglise Catholique guidée par Dieu, et certains se disent catholique tout en rejetant son autorité pour n'écouter qu'eux-même... Le magistère a toujours condamné l'avortement et ce sans aucune exception, malgré tous les arguments fallacieux en leur faveur. A ce moment là il faut se demander en quoi on croit réellement quand on adhère à deux positions entièrement opposées, car sinon on tombe dans l'hypocrisie.

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par Carolus » sam. 12 janv. 2019, 19:33

Archidiacre :

Quoiqu'il en soit, la déresponsabilisation de l'acte est très douteuse... ce n'est pas un destin fataliste qui détermine l'avortement comme si c'était l'unique alternative.
Vous avez raison, cher Archidiacre. :oui:
CEC 2271 La vie doit donc être sauvegardée avec soin extrême dès la conception : l’avortement et l’infanticide sont des crimes abominables (GS 51, § 3).
Donc, « ce n'est pas un destin fataliste qui détermine [ce crime abominable] comme si c'était l'unique alternative.

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par Archidiacre » sam. 12 janv. 2019, 15:47

Cela n'a en vérité pas grand chose à faire dans la question de légaliser l'avortement. C'est un véritable hareng rouge. Un pro-life condamnera tout autant un avortement exigé par un homme. Quoiqu'il en soit, la déresponsabilisation de l'acte est très douteuse... ce n'est pas un destin fataliste qui détermine l'avortement comme si c'était l'unique alternative.

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par Carhaix » sam. 12 janv. 2019, 0:25

A Carhaix,
Je ne répète pas un poncif des féministes mais ce que j'ai entendu dans ma famille et dans mon entourage bien avant que les féministes ne se constituent en groupe agissant ... Je reprends un discours très répandu des années 50/60, dans les milieux modestes, même catholiques pratiquants ... où les relations sexuelles avant le mariage "n'étaient"réellement interdites qu'aux jeunes filles ...
Je n'ai pas besoin du discours des féministes pour raconter ce que j'ai entendu et ce dont j'ai été témoins voire pour exprimer ma pensée ...

Tout à fait chère Kerniou, c'est mon époque d'ailleurs et je l'ai vécu dans la réalité.
Le jeune homme séducteur et cavaleur faisait sourire, ce qui n'était pas le cas de la jeune fille, quoique mai 68 à apporté un autre aspect de la femme libérée...?
Peut-être que cette époque que vous évoquez, et avez vécue, est-elle limitée dans le temps. Lorsqu'on lit Dom Juan, Bel ami, lorsqu'on s'intéresse à Faust, lorsqu'on lit Zola, Flaubert, ou même Huysmans qui est très cynique sur cette question, je ne vois nulle part que les cavaleurs séducteurs ont fait sourire. Bien au contraire. Ils sont plutôt unanimement représentés sous le jour le plus glauque.

Par contre, je sais que les Féministes revendiquaient dans leur libération sexuelle une revanche sur celle des hommes survenue une génération plus tôt, et qui doit sans doute correspondre à l'époque 1945-1968). Et il s'agissait donc peut-être là d'une évolution récente.

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par Carolus » ven. 11 janv. 2019, 22:38

Bassmeg :

Le passage du stade UNE CELLULE à un humain est long et progressif. Il n' y a pas de saut magique. Il n' y a pas de Rubicon embryologique entre un amas de cellules, un embryon, un foetus, un bébé, un bambin, un enfant, un ado, un adulte et une personne âgée.
Vous mentionnez " un amas de cellules ", chère Bassmeg. :)

Notre corps n'est-il qu'une accumulation de cellules formant une masse confuse :?:

Certes pas :!:

Le corps moyen d'un adulte est composé d'environ 10 billions de cellules. Dans le corps humain, il existe des centaines de types différents de cellules, chacune ayant sa fonction propre. Chacune de ces cellules contient tout le bagage génétique de la personne.

Chaque cellule (cellule de peau, cellule nerveuse, cellule musculaire, etc.) contient toute l'information génétique d'un être humain : son sexe, la couleur de ses yeux, sa taille, la pigmentation de sa peau, etc.

Le corps moyen d'un adulte contient donc environ 10 billions de copies exactes de son information génétique.

Même la première cellule d’un être humain contient déjà les instructions détaillées de chacune des 10 billions de cellules d’un corps adulte.

La première cellule humaine n'est donc pas un simple amas d'ADN. Elle est déjà une personne humaine. :oui:

Re: Les innocents d'aujourd'hui

Message par Trinité » ven. 11 janv. 2019, 14:02

A Carhaix,
Je ne répète pas un poncif des féministes mais ce que j'ai entendu dans ma famille et dans mon entourage bien avant que les féministes ne se constituent en groupe agissant ... Je reprends un discours très répandu des années 50/60, dans les milieux modestes, même catholiques pratiquants ... où les relations sexuelles avant le mariage "n'étaient"réellement interdites qu'aux jeunes filles ...
Je n'ai pas besoin du discours des féministes pour raconter ce que j'ai entendu et ce dont j'ai été témoins voire pour exprimer ma pensée ...

Tout à fait chère Kerniou, c'est mon époque d'ailleurs et je l'ai vécu dans la réalité.
Le jeune homme séducteur et cavaleur faisait sourire, ce qui n'était pas le cas de la jeune fille, quoique mai 68 à apporté un autre aspect de la femme libérée...?

Haut