Questions sur l'évangile du jour

Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Questions sur l'évangile du jour

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » Aujourd’hui, 1:11

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !
Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli !
Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division.
Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ;
ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »
Jésus se décrit comme le diviseur de la famille. Pouvez-vous m'expliquer cette contradiction ?

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » Hier, 8:29

Ensuite, on présenta des enfants à Jésus pour qu’il leur impose les mains en priant. Mais les disciples les écartèrent vivement.
Jésus leur dit : « Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des Cieux est à ceux qui leur ressemblent. »
Il leur imposa les mains, puis il partit de là.
Ici, Jésus imposa les mains à des enfants. […..] Il faut être simple comme un enfant pour entrer dans le royaume des Cieux ...

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » ven. 16 août 2019, 11:59

En ce temps-là, des pharisiens s’approchèrent de Jésus pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent : « Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? »
Il répondit : « N’avez-vous pas lu ceci ? Dès le commencement, le Créateur les fit homme et femme,
et dit : ‘À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair.’
Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »
Les pharisiens lui répliquent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la répudiation ? »
Jésus leur répond : « C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi.
Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme – sauf en cas d’union illégitime – et qu’il en épouse une autre, il est adultère. »
Ses disciples lui disent : « Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, mieux vaut ne pas se marier. »
Il leur répondit : « Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné.
Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du royaume des Cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »
Que de raisons que de ne pas se marier ! On peut dire que tel en est incapable, tel à été mutilé par les hommes, tel à cause des enseignements de Jésus. Il faut passer outre ces médisances et assurer sa descendance en trouvant une femme en quittant père et mère et ne faire qu'une seule chair, comme l'a voulu le Créateur ....

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » jeu. 15 août 2019, 19:01

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,
et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?
Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.
Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »
Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »
Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.
Ici, Marie donne plusieurs nom à Jésus-Christ : le Seigneur, Dieu, son Sauveur, le Puissant et avant tout elle dit : Saint est son nom. Saint évoque ce que Dieu est en intégralité : toutes ses voies sont bonnes, lui même est pur.

Sinon, si l'enfant d'Élisabeth tressaillit en elle, la Vierge Marie est aussi remplie d'allégresse car le magnificat n'est que sa manifestation. La présence de Dieu se reconnait avant tout par une joie sans pareille, une allégresse que seul le Ciel peut provoquer. Et de plus communicative.

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Carolus » mer. 14 août 2019, 0:54

Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 23:18
Hantouane :
Merci de m'avoir éclairé Carolus.
Je vous en prie, cher Hantouane. :)
Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 23:18
Hantouane :
Il faut donc se méfier de ceux qui se croient supérieur à Dieu pour dire qu'ils n'ont pas besoin de lui et de son pardon.
Il faut prier pour qu’ils se repentent dans leur cœur, n’est-ce pas ? 🙏

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » mar. 13 août 2019, 23:18

Merci de m'avoir éclairé Carolus. Il faut donc se méfier de ceux qui se croient supérieur à Dieu pour dire qu'ils n'ont pas besoin de lui et de son pardon. Et il faut redouter l'Antéchrist même si on sait que notre Seigneur aura la victoire finale.

PS : je ne suis donc pas l'Antéchrist :D

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Carolus » mar. 13 août 2019, 20:30

Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 14:12
Hantouane :
Carolus a écrit :
mar. 13 août 2019, 14:02
Carolus :
Le fils de perdition est celui qui ne se déclare pas coupable devant Dieu. :(
Il faut donc se reconnaître comme Antichrist, contre Dieu Carolus ? :( Sinon on ne se reconnaîtrait pas coupable si on est pas contre le Christ. CQFD.
Pas exactement, cher Hantouane. :non:

L’Antichrist ne se déclarera jamais coupable devant Dieu.
Lc 15, 21 Le fils [prodigue] lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.
Comme le fils prodigue, il faut « se déclarer coupable devant son père » (CEC 1439) : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi (Lc 15, 21).

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » mar. 13 août 2019, 14:12

Carolus a écrit :
mar. 13 août 2019, 14:02
Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 11:12
Hantouane :
Donc j'en déduis que le Fils De perdition est comme l'enfant prodigue, et que le Père se réjouira d'autant plus s'il le retrouve.
Pour être pardonné, il faut se déclarer coupable devant Dieu, cher Hantouane.
CEC 1439 Le mouvement de la conversion et de la pénitence a été merveilleusement décrit par Jésus dans la parabole dite " du fils prodigue " dont le centre est " le père miséricordieux " (Lc 15, 11-24) : […] le repentir et la décision de se déclarer coupable devant son père ; le chemin du retour
Le fils de perdition est celui qui ne se déclare pas coupable devant Dieu. :(
Il faut donc se reconnaître comme Antichrist, contre Dieu Carolus ? :( Sinon on ne se reconnaîtrait pas coupable si on est pas contre le Christ. CQFD.

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Carolus » mar. 13 août 2019, 14:02

Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 11:12
Hantouane :
Donc j'en déduis que le Fils De perdition est comme l'enfant prodigue, et que le Père se réjouira d'autant plus s'il le retrouve.
Pour être pardonné, il faut se déclarer coupable devant Dieu, cher Hantouane.
CEC 1439 Le mouvement de la conversion et de la pénitence a été merveilleusement décrit par Jésus dans la parabole dite " du fils prodigue " dont le centre est " le père miséricordieux " (Lc 15, 11-24) : […] le repentir et la décision de se déclarer coupable devant son père ; le chemin du retour
Le fils de perdition est celui qui ne se déclare pas coupable devant Dieu. :(

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » mar. 13 août 2019, 11:12

À ce moment-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? »
Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux,
et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux.
Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom, il m’accueille, moi.
Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux.
Quel est votre avis ? Si un homme possède cent brebis et que l’une d’entre elles s’égare, ne va-t-il pas laisser les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée ?
Et, s’il arrive à la retrouver, amen, je vous le dis : il se réjouit pour elle plus que pour les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.
Ainsi, votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu’un seul de ces petits soit perdu. »
Dans Jean, on peut lire :
Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie.
Il est dit que la volonté du Père est qu'aucun de ces petits ne soit perdu. Or, on peut lire que celui qui s'en va à sa perte accomplit l'écriture. Donc j'en déduis que le Fils De perdition est comme l'enfant prodigue, et que le Père se réjouira d'autant plus s'il le retrouve. Il sera d'ailleurs le plus grand dans le Royaume des Cieux, et celui qui l'accueille, accueille Jésus-Christ. Mon raisonnement tient-il ? l'Antéchrist est donc Jésus-Christ ... :D

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Anne » lun. 12 août 2019, 4:32

Oh, je ne dis pas que ça "regorge" mais dans certains, il y en a.

Bonne chance pour la lecture: perso, j'ai déjà commencé, jadis, mais je n'ai jamais pu terminer tellement c'était pénible!

Mais, bon, y a rien comme voir par soi-même! :)

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » lun. 12 août 2019, 3:50

Et encore, j'ai oublié le tour de passe-passe des noces de Cana où Jésus transforme l'eau en vin. Pour moi là, c'est non seulement pour aider les convives qui n'ont plus de vin, mais est aussi peut-être une préfiguration de notre propre transformation de notre corps de chair et os en corps glorieux (et inversement ?...) Bref, tout ça pour dire qu'effectivement ses miracles sont un bien pour la situation décrite, mais a aussi une signification à interpréter en vue du Royaume des Cieux.

Sinon je ne savais pas que les écrits apocryphes regorgeaient de tour de magie sans bien pour la situation ni de signification pertinente. Ça me donne quand même envie de les lire par curiosité, étant attiré par la vraie magie (qui ne peut provenir que de Jésus)

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Anne » lun. 12 août 2019, 2:45

J'ose à peine imaginer la réaction de ses contemporains!

Déjà que de guérir quelqu'un, c'était "borderline" et qu'on l'avait accusé d'être le :diable: en personne!

Sérieusement, Jésus n'est pas venu sur terre pour faire de la magie ou pour épater la galerie: Il est venu enseigner à faire le bien, à aimer les autres, nous parler du Père et pour nous sauver. Faire apparaître une Stryge vivante ou des p'tits oiseaux à partir de quelques cailloux, qu'est-ce que ça aurait apporté de plus à son message? Est-ce que ça aurait été plus convaincant en bout de ligne?

Je crois que c'est d'ailleurs le fait que certains écrits apocryphes mentionnent ce genre de tours de passe-passe qui les ont disqualifiés, en partie, pour faire partie des écrits canoniques.

Vous remarquerez que chacun des miracles rapportés est fait pour le plus grand bien d'une personne ou d'une communauté.

Un tour de magie ne donne rien de concret à personne...

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » lun. 12 août 2019, 0:27

En ce temps-là, comme Jésus et les disciples étaient réunis en Galilée, il leur dit : « Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes ;
ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. » Et ils furent profondément attristés.
Comme ils arrivaient à Capharnaüm, ceux qui perçoivent la redevance des deux drachmes pour le Temple vinrent trouver Pierre et lui dirent : « Votre maître paye bien les deux drachmes, n’est-ce pas ? »
Il répondit : « Oui. » Quand Pierre entra dans la maison, Jésus prit la parole le premier : « Simon, quel est ton avis ? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils les taxes ou l’impôt ? De leurs fils, ou des autres personnes ? »
Pierre lui répondit : « Des autres. » Et Jésus reprit : « Donc, les fils sont libres.
Mais, pour ne pas scandaliser les gens, va donc jusqu’à la mer, jette l’hameçon, et saisis le premier poisson qui mordra ; ouvre-lui la bouche, et tu y trouveras une pièce de quatre drachmes. Prends-la, tu la donneras pour moi et pour toi. »
Je ne connaissais pas cet épisode dans les évangiles ou ne m'en souvenais plus. Ici, le Christ annonce une fois de plus un miracle. Il fera apparaître un poisson avec une pièce de quatre drachmes dans la bouche. On voit bien que Jésus a le pouvoir de création (poissons, pains, pièces ...) que l'on peut extrapoler à la création d'homme (Adam, Ève) mais aussi du monde et de l'univers. Et pourtant, ces miracles reposent sur des êtres et de la matière déjà connu des hommes. Il pourrait tout autant créé des chimères ou des choses inconnues sur terre mais il ne le fait pas. Avez-vous une réponse à ce fait ?

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Carolus » dim. 11 août 2019, 20:30

Hantouane a écrit :
dim. 11 août 2019, 13:04
Hantouane :
Le Fils de l'Homme, le maître de l'Église, le berger suprême viendra à l'heure où vous n y pensez pas. Mais le Fils de l'Homme, Jésus, n'est-il pas déjà avec eux quand il parle à ses disciples ici ?
Merci de votre question, cher Hantouane. :)
CEC 1040 Le jugement dernier interviendra lors du retour glorieux du Christ.
Le jugement dernier aura lieu « lors du retour glorieux du Christ » (CEC 1040).

Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ parle de son retour glorieux pour juger le monde à la fin des temps.

Haut