Big pharma, la vaccination et les médicaments

Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Big pharma, la vaccination et les médicaments

Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Boris II » mer. 25 juil. 2018, 18:42

Concernant les médecins, il est évident qu'ils vont se trouver dans une situation de plus en plus délicate. L'information du public augmentant avec la vulgarisation de travaux de chercheurs dissidents, la traduction de recherches américaines, la défiance du public ne fera que croître.
Or les médecins obéissent aux injonctions des politiques qui obéissent à leurs financeurs.
Cette médecine là vit ses dernières années... elle est condamnée.

Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Boris II » mer. 25 juil. 2018, 18:35

Bonjour

Concernant les statines, vous avez aussi l'avis du professeur pharmacologue Philippe Even.

https://www.youtube.com/watch?v=dlfV6WMCFeg

Le titre de la vidéo est explicite : Cholestérol, molécule de vie ! Statines, molécule du diable..
Pour ceux qui n'ont pas encore tout compris à la controverse scientifique suscitée en France par le Dr de Lorgeril, le Dr Even raconte magistralement deux histoires :

1. Cholestérol : molécule de vie Le cholestérol est un cristal rigide, un élément structurant de la vie, indispensable à nos cellules, qui ne présente aucun danger. Comme un professeur face à ses étudiants, Philippe Even donne un cours très accessible sur la biochimie du cholestérol. Cette biochimie a été comprise dans les années 1980 mais reste ignorée de nos médecins. Ce qui persiste c'est le dogme, dogme qui découle d'une erreur de la pensée médicale des années 1950 : les maladies artérielles sont dues aux plaques d'athérosclérose, il y a du cholestérol dans les plaques donc le cholestérol est coupable.

2. Statines : molécules du diable Philippe Even raconte l'histoire de la supercherie des statines. Il raconte comment, sur la base de cette erreur de la pensée médicale des années 1950, l'industrie a réussi à créer le plus grand marché pharmaceutique du monde. Il décrit les effets secondaires des statines, prédit leur déclin et l'évolution probable du marché des médicaments anti-cholestérol dans les années à venir avec l'arrivée de nouvelles molécules. Pr Philippe Even : "cette controverse scientifique suscitée en France par le Dr de Lorgeril (que j'essaie d'aider et à laquelle j'essaie de participer) doit amener les médecins à s'interroger. Il ne s'agit pas de croire sur parole. Il s'agit qu'ils se posent au moins la question et qu'ils cherchent par brefs efforts à la résoudre parce que ce bref effort leur ouvrira les yeux, à condition que le bref effort ça ne soit pas d'aller lire les revues générales ou les éditoriaux imposés dans la presse par l'industrie pour répéter la vulgate : le cholestérol est le diable, il encrasse vos artères, il les bouche, vous allez en mourir avec un infarctus !"

Re: Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par antoine75 » ven. 20 juil. 2018, 13:37

Je pense que les médecins ont un pouvoir de plus en plus grand sur la vie d'une personne. Pour preuve, on peut citer l'exemple de Michael Jackson qui est mort suite à la prescription de son médecin. Ca fait froid dans le dos que l'on puisse remettre sa vie entre les mains de médecins … Et maintenant, ils ont le pouvoir rien de moins que de donner la mort avec l'euthanasie. Mais il ne faudrait pas non plus être paranoïaque et pouvoir faire confiance malgré tout. Et il est bon de rappeler le serment d'Hippocrate au médecin ;
« Je jure par Apollon, médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l'engagement suivants :
Je mettrai mon maître de médecine au même rang que les auteurs de mes jours, je partagerai avec lui mon savoir et, le cas échéant, je pourvoirai à ses besoins ; je tiendrai ses enfants pour des frères, et, s'ils désirent apprendre la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement. Je ferai part de mes préceptes, des leçons orales et du reste de l'enseignement à mes fils, à ceux de mon maître et aux disciples liés par engagement et un serment suivant la loi médicale, mais à nul autre.
Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m'abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m'en demande, ni ne prendrai l'initiative d'une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire2 abortif. Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté.
Je ne pratiquerai pas l'opération de la taille3, je la laisserai aux gens qui s'en occupent.
Dans quelque maison que j'entre, j'y entrerai pour l'utilité des malades, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur, et surtout de la séduction des femmes et des garçons, libres ou esclaves.
Quoi que je voie ou entende dans la société pendant, ou même hors de l'exercice de ma profession, je tairai ce qui n'a jamais besoin d'être divulgué, regardant la discrétion comme un devoir en pareil cas.
Si je remplis ce serment sans l'enfreindre, qu'il me soit donné de jouir heureusement de la vie et de ma profession, honoré à jamais des hommes ; si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire ! »
Le texte d'origine du serment d'Hippocrate. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Serment_d%27Hippocrate

Re: Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Nanimo » mer. 18 juil. 2018, 2:43

Je suis allée jeter un coup d'oeil sur le site du docteur Lorgeril du CNRS. Lui va encore plus loin que l'étude canadienne qui indique qu'il ne serait pas utile de se débarrasser de son mauvais cholestérol si on a un coeur solide, que l'on prescrit trop. Le docteur Lorgeril, lui, va encore plus loin puisqu'il affirme que ce médicament ne sauve aucun patient : apparemment le nombre de décès pour cause cardiaque serait le même que l'on prenne ou non des statines.

Il serait bon de savoir ce qu'il en est, car d'après mes constats ce médicament peut causer rien de moins qu'un handicap! Alors si de plus il est inutile, que vous ayez un coeur solide ou fragile...

Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Boris II » jeu. 05 juil. 2018, 16:32

Bonjour,

Je crois qu'il vous faut d'urgence visiter le blog du docteur Michel de Lorgeril du CNRS... cela fait 20 ans qu'il dénonce les statines... encore un scandale sanitaire... un de plus... mais jusques à quand tout ce cirque va durer ?

Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Nanimo » jeu. 05 juil. 2018, 14:32

Je me suis posée des questions au sujet des statines que l'on trouve dans les médicaments contre le mauvais cholestérol (LDL).

J'ai des amis qui à la suite de la prise de ce médicament se sont mis à marcher avec difficulté. L'un d'entre eux souffre maintenant d'un handicap. D'un handicap! Là on ne parle plus d'effets secondaires! Il me semble qu'il revient au patient de décider du risque à prendre et non à son médecin : en toute connaissance de cause, le patient est-il prêt à adopter un régime draconien excluant tous les gras d'origine animale? Ou, préfère-t-il le risque d'un "effet secondaire" très grave? J'estime que le choix lui revient, mais on ne lui dit rien.

Autre "effet secondaire" de ce médicament : la fatigue extrême que ressentent les patients. Passer des journées allongé, je ne sais pas qui veut vivre comme cela. Faire périr l'âme! Ceci dit, on peut probablement prendre le médicament pour quelques semaines au début pour aider l'organisme à lutter contre le mauvais cholestérol, inverser la tendance, sans que cela soit risqué. Je ne sais pas.

(Par ailleurs, une étude canadienne a remis en cause l'ordonnance systématique de ce médicament pour les patients ayant un coeur solide. Apparemment, il n'y aurait aucune raison d'éliminer le mauvais cholestérol dans ce cas. Je ne sais...)

Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Boris II » lun. 02 juil. 2018, 8:10

Ce qui est tout à fait fascinant dans cette histoire de pro ou antivaxx, c'est que chacun avance des idées sans même la plupart du temps avoir "étudié le dossier", lu des documents, avoir analysé des statistiques.

Il y a sur le "tube", une émission avec le Dr Vercoutère interrogé par J.C. Carton. L'émission "la face cachée des vaccins" dure 5 heures 40, cela se passe de nuit. On a la parfaite illustration que les gens répètent des idées considérées vraies sans aucune vérification de leur part.

Si la télévision ou la radio mettait autant de moyens dans le démontage des idées reçues qu'elle en met dans l'industrie du divertissement (tiens, d'ailleurs, pourquoi autant de moyens ??)... que se passerait-il ? On arrive à une question essentielle : au fond, qui cherche vraiment la vérité ?

Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Boris II » sam. 30 juin 2018, 14:27

En outre, petit témoignage personnel véridique.
Tous les ans, je me rends chez mon médecin traitant pour obtenir un certificat me permettant de travailler au contact d'enfants pendant les mois d'été. il est demandé par l'administration une attestation avec les mentions : à jour dans ses vaccins + apte à manipuler des denrées alimentaires.

Jusqu'ici, par trois fois, j’obtenais que le médecin signe cette attestation sans plus de complications.
Et puis, un jour, il me dit : bon, il faudrait regarder à la vaccination ...
Écoute, tu vas chercher la dose à la pharmacie et tu reviens ici. Je te vaccine et je ne te ferai pas payer.
Évidemment, je n'ai pas été chercher la dose en question (DTP)

Que faut-il en conclure ? Que vacciner rapporte de l'argent (une bonne prime ?) ou que le médecin qui ne vaccine pas assez se fait taper sur les doigts ?

Question...

Re: Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Boris II » sam. 30 juin 2018, 11:15

Pour revenir sur la question de l'épouvantail TÉTANOS.

Une intervention du professeur de biologie Michel Georget. Vous aurez aussi une information sur le chlorure de magnésium.

https://youtu.be/UZAEGOy5Z28

On peut en profiter aussi pour étudier le cas Pasteur (l'imposture Pasteur) :

http://www.histoireebook.com/index.php? ... s-Volume-1

Re: Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Boris II » ven. 29 juin 2018, 17:24

Bonjour

Quelques pistes issues de mes lectures :

Chez les médecins exerçant encore : Michel de Lorgeril, chercheur au CNRS

http://michel.delorgeril.info/ethique-e ... -simposent

Par ailleurs, si vous cherchez un peu, vous trouverez l'info que le vaccin anti-tétanique ne sert strictement à rien. Étonnant non ?

Question médicaments et maladie, regardez les publications de Philippe Even et de Lorgeril sur la question des statines et du cholestérol. L'arnaque totale....

Pour en revenir aux vaccins, vous pouvez écouter si la curiosité vous en dit : les médecins suivants (tous radiés de l'ordre) pour délit d'opinion :

- Marc Vercoutère

- Didier Tarte

- Alain Scohy

Que chacun se forge sa réflexion et choisisse en conscience.

Re: Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par elenos » ven. 29 juin 2018, 16:40

Ce n'est que justice

Re: Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Fée Violine » jeu. 28 juin 2018, 0:58

Pour une fois qu'il y a une bonne nouvelle ! La radiation du Pr Joyeux est annulée. :)

https://www.lequotidiendumedecin.fr/act ... newsletter

Vaccins obligatoires pour les nourrissons

Message par axou » dim. 17 déc. 2017, 0:34

Bonjour à tous,

A l'approche de l'obligation vaccinale de 11 vaccins pour les nourrissons nés à partir de 2018, 120 généralistes publient leur opposition, en soulignant les risques très supérieurs aux bénéfices concernant 3 vaccins : l'hépatite B, la méningocoque C et le pneumocoque. Il y a de quoi s'arracher les cheveux devant une décision aussi inconsidérée que cette obligation qui s'approche.

http://www.parismatch.com/Actu/Sante/Va ... nt-1398785

https://drive.google.com/file/d/0B5uL3q ... xoRm8/view

http://www.parismatch.com/Actu/Sante/Va ... ts-1355621

Bien à vous,

Axou

Re: Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par Altior » mar. 08 août 2017, 20:12

Manifestation à Paris samedi le 9 septembre, organisé par la Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccination (c'est ici). Rendez-vous à 14 heures devant le Ministère de la Santé.

J'y serais là-bas, probablement. Quoique les grandes manifestations contre le mariage partouze ont démontré que manifester ne sert à rien si la franc-maçonnerie s'ambitionne, je ne peux pas rester bras croisés en tant que citoyen, en tant que père de famille, en tant que médecin devant cette nouvelle atteinte à la liberté des gens et surtout des plus petits, devant ce nouveau signe de soviétisation de notre pays. Et de notre continent tout entier, car grâce à la coordination des loges des mesures pareils sont avancées dans d'autre pays européens.

Re: Big pharma, la vaccination et les médicaments

Message par zelie » mar. 25 juil. 2017, 21:32

en février 2017, suite à une pétition où l'IPSN était partie prenante, le conseil d'état a demandé à la ministre de la Santé MArisol Touraine de remettre le DTpolio en commercialisation (moins de vaccins associés qu'aujourd'hui en bref)

IPSN a dit :
Mercredi 8 février 2017, le Conseil d’État a fait part des ses conclusions concernant l’action lancée par l’IPSN pour obliger la Ministre à rendre disponibles les 3 vaccins obligatoires DTPolio.

L’injonction du Conseil d’État envers la Ministre est très claire. Voici ce qu’il dit:

» Dans ces conditions, le Conseil d’État estime que le ministre chargé de la santé ne pouvait pas refuser de faire usage de ses pouvoirs pour permettre de rendre disponibles des vaccins ne contenant que les trois vaccinations obligatoires.

Le Conseil d’État annule donc le refus du ministre. Il lui enjoint, par conséquent, dans un délai de six mois, et sauf à ce que la législation évolue en élargissant le champ des vaccinations obligatoires, de prendre des mesures ou de saisir les autorités compétentes pour permettre de rendre disponibles des vaccins correspondant aux seules obligations de vaccination prévues par le code de la santé publique. »
Aujourd'hui, Atlantico nous informe de la visite secrète de Mr Phillipe à Sanofi ce jour:
Il faut dire que la visite était, sur le fond, extrêmement maladroite. Alors que le Conseil d'État avait fortement incité Marisol Touraine à taper du poing sur la table pour que Sanofi commercialise les vaccins prévus par la loi, le gouvernement Philippe a décidé de passer outre et de changer les règles publiques pour faire plaisir à Sanofi.

L'article en entier : http://www.atlantico.fr/decryptage/vacc ... DdPzr6c.99


Voilà. Il faudrait qu'un jour tous ceux qui ont voté pour Macron réalisent pour qui ils on voté...

Haut