La situation au Congo

Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : La situation au Congo

Re: La situation au Congo

Message par Kerniou » lun. 14 mai 2018, 11:10

Fort heureusement, il reste de Saints hommes, Hélas trop peu nombreux ...

Re: La situation au Congo

Message par Fleur de Lys » dim. 13 mai 2018, 12:26

Comme dit Kerniou, si seulement... sauf que l'Homme sera toujours plus souvent pécheur que saint...

Et si seulement il ne s'agissait que de mourrir de faim au Congo! Pays où le viol est une arme de destruction massive! Pays riche en minerais, en eau. Dans un monde dirigé par des saints, le Congo serait un paradis, mais voilà... (Et si seulement il n'y avait qu'au Congo... s' en est désespérant toute cette souffrance mondiale). Et l'Histoire se repète et nous fermons trop souvent les yeux.

Un beau portrait, le Docteur Denis Mukwege, fils de pasteur, qui soigne femme et enfants (il est gynecologue).
https://afrotribune.com/rdc-denis-mukwe ... 00-femmes/
Cette vocation d’aider son prochain, cette philanthropie, c’est de son père, pasteur, que Denis Mukwege, né à Bukavu en 1955, l’a héritée. « Quand il partait à la rencontre des malades, quand il prêchait en tant que pasteur, je l’accompagnais, car j’aimais le voir en action », explique le chirurgien dans Panzi, livre sorti en juin 2014. Dans ce livre, il raconte notamment ce jour où son père fut appelé au chevet d’un bébé mourant. Impuissant, le pasteur ne pût qu’offrir ses prières à la famille et à l’enfant tandis que son fils pensait : « Il faut que je sois médecin, ainsi mon père priera et moi je soignerai ». Sa vocation était née. Denis Mukwege avait alors huit ans.

Re: Urgence au Kasaï (RD du Congo)

Message par Kerniou » sam. 12 mai 2018, 16:18

Si seulement, l'argent dépensé pour les armes était utilisé à nourrir les populations ...

Re: Urgence au Kasaï (RD du Congo)

Message par Trinité » sam. 12 mai 2018, 15:30

Quelle horreur!
Et nous pendant ce temps là, on mange à notre faim!

Urgence au Kasaï (RD du Congo)

Message par zelie » sam. 12 mai 2018, 10:13

Des gens meurent de faim au Kasaï suite à une guerre : merci de penser à eux ou de faire tourner le lien

https://www.gofundme.com/urgence-kasai

C'est Action contre la Faim qui est l'auteur de la campagne de levée de fonds sur le site GoFundMe

Prions pour ces pauvres personnes!

Re: L'horreur en RDC...

Message par p.cristian » dim. 15 juin 2014, 13:33

Bonjour,

Le Kivu est une zone de non droit, qui a le malheur d'avoir d'énormes richesses dans ses sols. Ce conflit que l'on dit oublié aurait déjà fait plus de 8 millions de morts depuis 1998.

Http://www.franceinter.fr/emission-rend ... epuis-2008

La situation au Congo

Message par Théo d'Or » dim. 15 juin 2014, 4:29

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_vi ... id=8291221

Comment l'être humain peut-il tomber si bas? C'est effrayant!

Votre Théo d'Or bouleversée...

Re: Le Roi Albert II au Congo : ferveur populaire

Message par silas » sam. 03 juil. 2010, 9:41

je sens beaucoup d'émotion dans votre message cher etienne lorant et je vous envois toutes mes amitiés.

Re: Le Roi Albert II au Congo : ferveur populaire

Message par etienne lorant » mer. 30 juin 2010, 17:45

Albert pourrait être comme Baudouin leur "Bwana Kitoko", le Blanc gentil.
Le Congo et les Congolais, ont une relation très particulière avec la Belgique, bien plus que des relations diplomatiques, on y a mis des sentiments et de l'émotion.
Les Belges restent pour les Congolais, leurs "oncles" comme ils disent.
Je suis pour une Communauté belgo-congolaise de reconstruction. Nous y serions très efficaces.
Il y a des partages fructueux entre paroisses jumelées : je rappelle ici le cas de l'Abbé Kajuju, d'origine du Burundi et les liens que j'avais donnés:

Pour un soutien direct :

Ferdinand KAJUJU
Rue des Choraux, 27 à 7500 Tournai
Tél/fax : 069/22 94 87 - GSM : 0032 474 93 18 66
Email : ferdinandkajuju@yahoo.fr

Pour connaître les collaborations entre paroisses, un lien ici:

Parfois, je regrette de ne pas l'avoir mieux connu. Il fut un temps où je me rendais souvent dans le village de Celles, jadis tenue par l'Abbé Ronald Maton. Il y avait là une communauté où des personnes "en fin de droits" étaient logées gratuitement à condition de ne pas boire d'alcool. J'espérais pouvoir m'y insérer, j'avais même obtenu qu'on me réserve une "annexe" au fond du jardin où j'aurais pu m'installer. Hélas, dans ce village on est très "bourgeois", et le fait que l'abbé Maton n'exigeait pas de dire le benedicite avant les repas, et que jeunes hommes et femmes qui se retrouvaient là se liaient d'affection - a suffi pour que Ronald soit déplacé. Ronald fut déplacé, arriva Ferdinand, un tout autre style, mais je n'avais plus de contacts de ce côté-là du diocèse. Dommage. En six ans, en plus de ses études, Ferdinand a réussi à fusionner des paroisses d'Afrique et celles de villages belges, dans des coopérations auxquelles les paroissiens adhéraient, y allaient de leurs poches, car l'argent récolté était suivi jusque sur les haut-plateaux d'Afrique et un fidèle de la paroisse était choisi pour vérifier la redistribution au Burundi. Il faut lire le lien suivant:

http://www.kirimbi.be/index.php?option= ... &Itemid=28

Quelle différence entre leur fête des Rameaux et la mienne !

Quant à la collaboration concernant les vélos, je la trouve extraordinaire. Il faut savoir que pour chercher un peu d'eau ou un médicament dans ce pays où je suis né, le vélo est un isntrument aussi précieux qu'un 4X4 chez nous :

http://www.celles.info/claixe.htm

Je viens de me connecter sur facebook et je vais coninuer à collaborer avec Ferdinand. Dans le village de Celles, j'obtiendrai des informations plus claires.

Notez que je ne suis pas du tout neutre: je suis né là bas !


http://www.lavenir.net/article/detail.a ... eid=418120

Re: Le Roi Albert II au Congo : ferveur populaire

Message par Bisdent » mer. 30 juin 2010, 17:27

Bonjour Bisdent,

C'est réellement scandaleux de voir que le gouvernement d'un pays dénommé officiellement "monarchie" puisse "museler" la parole de son souverain...

En Belgique on "muselle" pas mal ces derniers temps car après Tintin (Tintin au Congo) c'est le tour de son Roi... ;)

http://lucyintheweb.net/lucy/forum/imag ... go_703.jpg
Vous oubliez le musellement de l'Église par le biais de la perquisition dans les locaux de sa Commission pour les abus sexuels sur mineurs. :roule:

Malheureusement pour les Congolais, ils ne se rendent pas bien compte de l'évolution du rôle du Roi en Belgique, depuis la dernière visite royale de Baudouin au Congo en 1985. Certainement, ils attendent beaucoup trop de la personne du Roi Albert II. Je crains qu'ils ne soient déçus. Non pas qu'il ne souhaite pas faire quelque chose pour répondre favorablement, mais il n'en a plus les moyens. Tout ce qu'on peut espérer pour les Congolais, c'est que les politiciens et les investisseurs belges entendent le message que les Congolais ont adressé au Roi.

Re: Le Roi Albert II au Congo : ferveur populaire

Message par Bisdent » mer. 30 juin 2010, 17:24

Je suis pour une Communauté belgo-congolaise de reconstruction. Nous y serions très efficaces.
Il me semble que l'accueil très chaleureux réservé à Albert II devrait être le signal que les Belges attendaient pour retourner investir au Congo. Il est vrai que ces dernières décennies furent très difficiles du point de vue des relations belgo-congolaises. Mais un tel accueil devrait "réchauffer" les relations et rassurer les Belges méfiants. Les deux nations ont beaucoup à gagner.

Et puis, sincèrement, ça me fait un peu mal de voir les anciennes puissances occidentales, Belgique en tête, craindre de revenir investir au Congo, alors que les Chinois y sont maintenant omniprésents. Avez-vous vu ces reportages montrant ces entrepreneurs chinois diriger les travaux de nettoyage assurés évidemment par la main d'oeuvre locale sous-payée de la ville de Kinshasa, dans le cadre des préparatifs de l'arrivée d'Albert II ? Voyez-vous ces Chinois qui construisent au Congo de splendides routes, mais uniquement vers les mines qu'ils se sont eux-mêmes appropriés ?

Re: Le Roi Albert II au Congo : ferveur populaire

Message par OlivierT » mer. 30 juin 2010, 16:14

Albert pourrait être comme Baudouin leur "Bwana Kitoko", le Blanc gentil.
Le Congo et les Congolais, ont une relation très particulière avec la Belgique, bien plus que des relations diplomatiques, on y a mis des sentiments et de l'émotion.
Les Belges restent pour les Congolais, leurs "oncles" comme ils disent.
Je suis pour une Communauté belgo-congolaise de reconstruction. Nous y serions très efficaces.

La situation au Congo

Message par Bisdent » mer. 30 juin 2010, 10:52

Le Roi Albert II au Congo : ferveur populaire
Bonjour,

Alors qu'en Belgique, le Roi est surtout évoqué lorsqu'on parle de limiter ses pouvoirs, sa dotation ou lorsqu'on parle carrément de le destituer, ces images de la ferveur du peuple Congolais font chaud au coeur :

http://www.youtube.com/watch?v=bhV6yST_dBI

Dans de nombreux autres reportages télévisés sur l'actuelle venue du Roi au Congo dans le cadre du 50e anniversaire de l'Indépendance du pays, il est symptomatique d'entendre les Congolais souvent parler de "leur" Roi. Voilà qui devra faire chaud au coeur du souverain lui-même, que le gouvernement belge a contraint au silence pour toute la durée de sa visite de trois jours.

Haut