En direct du semainier...

Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : En direct du semainier...

Re: En direct du semainier...

Message par Altior » mer. 13 déc. 2017, 21:22

Semainier, je n'ai encore jamais entendu en France.
En médecine, «semainier» est largement utilisé comme synonyme pour «pilulier»: c'est ce truc-là qui permet aux gens ayant un traitement un peu compliqué à ne pas se perdre.

Par extension, je trouve l'application de ce terme à un calendrier paroissial bien inspirée: en effet, la Sainte Église nous offre des remèdes pour chaque jour.

Bonne observance,
A.

Re: En direct du semainier...

Message par Alizee » mer. 13 déc. 2017, 18:27

Cinci,
il y a plusieurs termes. Le plus utilisé, me semble-t-il, est bulletin paroissial.
Semainier, je n'ai encore jamais entendu en France.

Re: En direct du semainier...

Message par Cinci » sam. 09 déc. 2017, 1:17

En passant, je ne suis même pas certain que le terme "semainier" est employé en France. Je ne sais pas comment vous appelez le petit dépliant contenant les informations utiles, le feuillet contenant les horaires de messe et que l'on trouve facilement à l'entrée ou à la sortie des églises. Peut-être ici une autre lacune culturelle à combler?

Où est passé le sacristain pouvant m'informer à ce sujet?

Re: En direct du semainier...

Message par Cinci » sam. 09 déc. 2017, 0:45

Papillon a écrit :
En effet. Le "tout blanc/tout noir" n'existant pas dans la vraie vie, il y a très souvent quelque chose de bon à tirer d'une chose qui l'est moins, ou qui nous semble l'être, serait-ce de façon subjective.
Oui.


Je suis tout à fait d'accord avec cela, et que la source de ces mots se soit rendu coupable par le passé d'actes condamnables ne rend pas pour autant cet extrait condamnable par association.
Il faut distinguer. C'est juste.


Les intentions et motivations de celui qui a fait paraître cet article dans le semainier ne sont pas évidentes. :incertain: Le Sherlock Holmes de la Cité, avec ses contacts sur place, pourra-t-il nous éclairer à ce sujet ?
Quand j'aurai la chance de voir moi-même ceux pouvant savoir : oui, je vais donner suite. Je suis un peu curieux. Mais Sherlock Holmes? Non, pas encore! On va attendre un peu avant de faire appel à ses services.

:)

Re: En direct du semainier...

Message par Cinci » sam. 09 déc. 2017, 0:26

Bonjour,
Prodigal a écrit :
Ce reproche ne me paraît pas, en revanche, pouvoir être adressé à Benoit XVI, attaqué bien grossièrement je trouve.
Je trouvais l'accent du commentaire plutôt négatif en effet. Que voilà un ton critique assez inhabituel pour un petit article du semainier! C'est ce qui attira mon attention.


En fait, je ne comprends pas trop ce qu'il y a de bien à attiser les querelles idéologiques au sein même des paroisses. Volonté de faire de la place? Les églises seraient-elles trop pleines au Canada?
Les églises sont vides.

Mon impression serait tout de même que les gens de l'équipe pastorale pensent bien faire. Je suppose que la personne qui a glissé l'extrait dans le feuillet n'imagine pas que le point de vue critique de l'abbé transmis puisse susciter à son tour une perplexité chez le lecteur.

Mais bon, je ne crois pas que tout cela ait une grande importance. C'est l'occasion de causer un petit peu.
Ce n'est pas bien important, Puis, c'est surtout l'occasion de causer un peu, vous avez raison. Mais c'est le petit détail qui révèle peut-être autre chose quant à l'état du catholicisme chez nous. La maison serait-elle divisée contre elle-même? Pas facile. Dans le rien, passe un peu de l'air du temps.

Quelque chose du péché de l'Église se trouve peut-être illustré subtilement au travers tout cela, le péché des membres du clergé. Et je ne pense pas aux agressions sexuelles en disant cela.

Re: En direct du semainier...

Message par papillon » ven. 08 déc. 2017, 0:15

Je suis aussi d'accord avec vous, Prodigal.

Les intentions et motivations de celui qui a fait paraître cet article dans le semainier ne sont pas évidentes. :incertain:
Le Sherlock Holmes de la Cité, avec ses contacts sur place, pourra-t-il nous éclairer à ce sujet ?

À suivre..... ;)

(comme je l'écrivais plus haut, il y a toujours du bon à tirer de toute chose. Ces 'petites intrigues' nous reposent un peu des tragédies de ce monde)

Re: En direct du semainier...

Message par prodigal » jeu. 07 déc. 2017, 18:45

Je suis d'accord avec vous, Papillon, pour dire que si l'on veut sauvegarder une phrase de ce tract, c'est celle que vous avez citée.
Mais justement, je n'y vois pas la moindre esquisse de trace d'un effort pour, je cite, "découvrir et conserver l'esprit" qui a toujours animé la tradition catholique jusque dans ses évolutions.
Ce reproche ne me paraît pas, en revanche, pouvoir être adressé à Benoit XVI, attaqué bien grossièrement je trouve.
En fait, je ne comprends pas trop ce qu'il y a de bien à attiser les querelles idéologiques au sein même des paroisses. Volonté de faire de la place? Les églises seraient-elles trop pleines au Canada?
Mais bon, je ne crois pas que tout cela ait une grande importance. C'est l'occasion de causer un petit peu. :)

Re: En direct du semainier...

Message par papillon » jeu. 07 déc. 2017, 18:19



Le commentaire indiqué n'est pas forcément mauvais, remarquez bien. Il y entrerait une part de vérité concernant la tradition sans doute.

En effet. Le "tout blanc/tout noir" n'existant pas dans la vraie vie, il y a très souvent quelque chose de bon à tirer d'une chose qui l'est moins, ou qui nous semble l'être, serait-ce de façon subjective.
Je retiens ceci : "La tradition, dans les grandes choses n'est pas de refaire ce que les autres ont fait, mais de découvrir et conserver l'esprit qui les animait alors et qui en ferait de toutes autres en d'autres temps."

Je suis tout à fait d'accord avec cela, et que la source de ces mots se soit rendu coupable par le passé d'actes condamnables ne rend pas pour autant cet extrait condamnable par association.

Re: En direct du semainier...

Message par Cinci » jeu. 07 déc. 2017, 15:15

Je ne connais pas l'identité de la personne qui aura retenu le mot de l'abbé Bernard St-Onge dans un premier temps (feu Bernard St-Onge, lequel meurt en 2013), qui aura eu le pouvoir ensuite de faire paraître le mot dycelui en "bonne place" dans le semainier, pour la semaine du 3 décembre 2017. Mais je pourrais le savoir bientôt, si je voulais.

Il m'arrive assez régulièrement de voir le séminariste qui va être ordonné diacre en janvier prochain, et qui travaille lui-même avec la petite équipe pastorale de cette paroisse.

Semainier en ligne :
http://www.semainierparoissial.com/semainiers/066.pdf

Est-ce monsieur le curé, le coupable? Celui qui a des mauvaises lectures?

;)

Re: En direct du semainier...

Message par Cinci » jeu. 07 déc. 2017, 14:37

Bonjour Anne,
Anne a écrit :
On a du papier à gaspiller dans votre paroisse, Cinci!
Ce n'est pas "ma" paroisse mais une paroisse pour le dire plus exactement.

Pour le papier, je ne sais pas. J'ai l'Impression que toutes les paroisses consomment beaucoup de papier de façon égale. Peut-être en consomment-elles beaucoup trop en effet.



Le commentaire indiqué n'est pas forcément mauvais, remarquez bien. Il y entrerait une part de vérité concernant la tradition sans doute. C'est juste qu'il n'est pas habituel de trouver des lignes dans le semainier qui forment un "bon conseil amical" comme celui de ne pas tenir compte du tout d'un ouvrage écrit par un cardinal devenu pape.

:!:

Mais découvrir ensuite quelle serait cette source - l'avis passé d'un abbé condamné en 1992 - et d'où aura été tiré ce commentaire anti-ratzingérien qui est refilé aux paroissiens en 2017 représente bien "autre chose" qui sort un peu de l'ordinaire aussi.

Re: En direct du semainier...

Message par Cinci » jeu. 07 déc. 2017, 7:22

La situation :

Peu avant la messe de dimanche dernier, mon attention se trouve captée par ce court billet inséré au beau milieu du semainier paroissial. J'ai sursauté un peu, déjà, mais rien qu'en découvrant ces quelques lignes à charge et qui me paraissait s'élever franchement contre l'ouvrage du cardinal Ratzinger. Bizarre! Qu'est-ce que ce texte faisait là? Et qui a écrit ce billet?

Je rapporte un exemplaire du semainier à la maison. Plus tard, je fais ma petite recherche. Et voici que le signataire est un prêtre séculier mort en 2013 et qui fut condamné en 1992 à six mois de prison, pour cause de grossière indécence sur des jeunes de 11-12 ans.

Hum ...

Il faut croire que les responsables de l'édition du semainier n'ont pas pris le temps de vérifier l'identité de l'auteur du billet.

La coïncidence pourrait être troublante aussi : le même abbé qui s'élève contre les idées traditionnelles du cardinal Ratzinger est celui-là même qui doit passer en justice pour avoir fait des attouchements à une dizaine de jeunes. Voilà qui n'aiderait pas la cause du responsable "progressiste" de la paroisse qui aurait bien voulu transmettre un message positif aux gens.

:zut:

Pour la petite histoire, je n'aurais pas dû être là non plus. Sauf que je devais y joindre sur place une dame bénévole pour me rendre ensuite dans une résidence et y rencontrer quelques personnes souhaitant recevoir la communion. La dame avait demandé de l'aide.

Re: En direct du semainier...

Message par Anne » jeu. 07 déc. 2017, 6:56

:s

On a du papier à gaspiller dans votre paroisse, Cinci!
Mes condoléances...

En direct du semainier...

Message par Cinci » jeu. 07 déc. 2017, 5:56

Pour la semaine du 3 décembre 2017 : un petit commentaire polémique inséré dans l'outil de communication de la paroisse. Un peu surprenant.

Voici :
Vive la tradition

"L'homme n'a pas le courage de prendre l'entière responsabilité du lendemain. Toute son imagination ne sert qu'à freiner. Toute son ingéniosité n'empêchera pas les freins de sauter." - Paul-Émile Borduas, Refus global

Le 4 décembre 2001 paraissait un volume qui a fait sursauter plusieurs catholiques et réjoui certains intégristes. La traduction française du volume : L'esprit de la liturgie, écrit en allemand en l'an 2000 par le cardinal Joseph Ratzinger, nous communique des visées rétrogrades du pontife romain qui ne souhaite rien de moins que le retour à la messe silencieuse du pape Pie V. Pour lui, la messe doit revenir à la mode du prêtre placé dos au peuple, car à son avis la messe est devenue un "one man show" dirigée par le célébrant; à son dire, le prêtre faisant face aux fidèles forme avec eux un "cercle fermé et coupé de Dieu" qui se trouve pourtant partout! Et j'imagine difficilement Jésus à table avec ses disciples et partageant leur repas en leur tournant le dos.

Pour le cardinal, nos chants rythmés sont sensuels (sic.) et nos églises doivent être orientées vers l'orient, le pays de Jésus. Pourtant, l'axe de la basilique Saint-Pierre-de-Rome est orientée vers l'ouest; et si les chrétiens du Japon suivaient cette règle, ils orienteraient leurs églises directement vers les États-Unis!

S'il est vrai cependant que nos liturgies doivent retrouver le sens du sacré, je ne crois pas que le volume de Ratzinger puisse nous aider beaucoup en ce sens. Sans partager l'opinion d'un fantaisiste qui disait "qu'il faut aimer les traditions au point de les faire sauter", je crois qu'il serait plus juste d'affirmer :

"La tradition, dans les grandes choses n'est pas de refaire ce que les autres ont fait, mais de découvrir et conserver l'esprit qui les animait alors et qui en ferait de toutes autres en d'autres temps."

Et voilà pour notre liturgie, n'en déplaise au révérend cardinal Joseph Ratzinger devenu depuis le pape Benoit XVI et qui, espérons-le, la voit d'un nouvel oeil !

Signé : Bernard St-Onge

Qui est Bernard St-Onge?
Après une recherche de trois minutes et quart avec Google.

Voici :

http://www.journaldequebec.com/2013/09/ ... ne-victime
http://collections.banq.qc.ca:81/lapres ... 121901.pdf

cf page 5/20 (ci-contre l'article de Pierre Foglia "Violence")

Haut