Le Renouveau charismatique catholique

Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Le Renouveau charismatique catholique

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Philon » ven. 15 sept. 2017, 13:14

"Infantilisation" de ceux qui n'y sont pas, oui, c'est le mot.
A Fribourg où j'ai vécu il y avait une communauté et j'avais sympathisé avec une jeune femme, ce qui était frappant etait qu'elle me faisait la leçon sur plein de choses, parfois des détails.
Là où j'habite il y a aussi une communauté, je connais des personnes qui y sont/y ont été, on a l'impression que les membres s'improvisent "guides spirituels" voire psychologues des autres et se considèrent comme des heureux élus : je ne peux pas supporter ce type de comportement ! Surtout quand ce sont des plus jeunes que moi, où est le respect pour les "anciens" ( j'ai 50 ans ) ? :-[

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Philon » ven. 15 sept. 2017, 13:08

Merci Edelweiss
vos messages m'éclairent au sujet du Renouveau.
Trois fois dans ma vie j'ai vu des personnes y adhérer et changer complètement. Elles ont témoigné que la communauté ( je crois si mes souvenirs sont bons que c'était l'Emmanuel) leur avait apporté beaucoup.
Perso je suis allée six fois à des veillées adoration-prière de l'Emmanuel eu au début ce fut un vrai coup de foudre ! Cette année-là j'ai vraiment repris ma vie spirituelle en main, car je me suis sentie encouragée et motivée par l'enthousiasme des autres.
Mais au fil des années je me suis rendue compte d'un léger malaise.
Au total je suis déçue.
Les trois personnes de ma connaissance ( dont une de ma famille, ma tante) ont donné une place énorme à la communauté, ont payé plein d'argent et de temps. Ma tante pretait sa maison pour des sessions si bien que ma cousine qui était pensionnaire ne pouvait même plus venir chez sa maman le week-end quand il y avait l'Emmanuel qui finissait par "prendre toute la place".
Certaines personnes sont attirées car elles manquent de repères et ne se sentent pas bien dans le monde moderne où il faut se battre, où l'on est de plus en plus en danger de perdre emploi, conjoint, amis...il y a tout de suite un sentiment très fort de fraternité, d'appartenance à une "famille".
Mais perso j'ai senti que pour certains je n'étais pas bienvenue, on m'a fait des remarques "rééducatives".
Les personnes responsables sont parfois très dures, très directives. J'ai vécu une forme d'exclusion. Les personnes se sentaient soutenues par le groupe et persuadées que leur comportement étaient inspiré. Il y a comme une "réforme" de ceux qui acceptent cela et un rejet des personnes sceptiques ou trop critiques. J'ai vu des gens s'éloigner de leur vie passée désormais considérée comme "derrière eux" parce que la communauté leur faisait vivre un changement radical positif.
Il y a aussi ce forcing sur la joie, cette obligation d'être pétillant d'optimisme qui ne me plait pas.
Et cette impression de côtoyer de "superchrétiens" et d'etre considérée par eux comme "chrétienne de seconde zone.
Du coup je n'y vais plus.
Je trouve qu'il y a une contradiction car le christianisme prône le renoncement à soi, le décentrement de soi et j'ai vu au contraire au Renouveau des gens qui étaient plus dans le "développement personnel", le culte de l'individu et du bien-être, des leader autoritaires et très surs d'eux... Et une froideur affichée pour ceux qui sont en dehors du système.

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par edelweiss 5 » jeu. 07 sept. 2017, 21:15

Bonjour Nano,

Je comprends très bien votre position vis à vis du renouveau charismatique. Il y a de très bonnes choses mais de bien moins bonnes.
Je connais le renouveau depuis plus de 40 ans et j'ai suivi son évolution

A l'origine il était complètement différent. Il était oecuménique et tous les chrétiens y avaient leur place.
La communion fraternelle était palpable et il n'y avait pas des supers chrétiens les membres de la communauté, les seuls inspirés par le Saint Esprit et des chrétiens inférieurs les autres.

Il n'y avait pas cette infantilisation de ceux qui ne sont pas membre d'une communauté charismatique. Chaque baptisé était considéré comme un vrai enfant de Dieu qui avait lui aussi reçu le Saint Esprit

Ensuite les dérives théologiques sont arrivées comme par exemple la guérison par l'arbre généalogique, la vierge bavarde de Médjugorje etc...

Ils ont fait venir des personnes célèbres pour faire des témoignages ; Frigide Barjot entre autre

Il ne faut pas imaginer que ceux qui ne s'extasient pas devant le renouveau charismatique et y voient des dérives sont obligatoirement sédévacantistes ou traditionalistes. Pour ma part je ne suis pas catholique.

Mais je ne voudrais pas vous détourner de quelque chose qui vous aide dans la foi.
Il faut reconnaitre aussi que les soirées lors des sessions sont agréables avec les beaux chants, les danses, les ambiances de fête. Mais je dois bien vous avouer que pour moi c'est comme un spectacle de roc et que je ne peux absolument pas prier dans un tel bruit. Mais cela fait passer une bonne soirée

Que le Seigneur vous bénisse et vous accorde la grâce de trouver la vraie foi en Jésus-Christ Notre Unique Sauveur

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par nano » mer. 06 sept. 2017, 0:45

bonjour edelweiss3
ayant fait partie quelques années d'une communauté charismatique, je me permets quelques réponses éclairées de la modeste lumière de cette petite expérience. La vie a fait que j'en ai pris quelque distance, mais je garde pour elle une certaine sympathie et prends parts de temps à autres à des rassemblements ; en outre certains de mes proches en font encore partie. Je ne la nommerai pas, pour ne pas être suspect de vouloir en faire la promotion. Ce n'est pas mon propos et bien que je tienne à vous présenter des aspects positifs, je ne suis pas aveugle et ai pu constater que comme dans toute communauté humaine, il y a des zones d'ombre. Très sombres.

Vous me pardonnerez j'espère, d'avoir quelque peu chamboulé l'ordre de vos idées pour les regrouper suivant les réflexions qu'elles me suscitent.
Le parler en langues n'a rien de commun avec celui du Nouveau Testament. Il faut savoir que le parler en langues s'utilisait jusqu'à nos jours que dans l'occultisme. Les chants en langues : comment peuvent ils affirmer qu'ils louent Dieu et pas le diable alors qu'ils ne comprennent pas le sens des paroles prononcées ?
Pas plus que vous ne pouvez affirmer l'inverse !
Le repos dans l'esprit n'est rien d'autre en général et dans le meilleur des cas qu'une forme d'hypnose.
[...]
Les prétendues guérisons : Elles ne sont que temporaires quand elles existent et contrairement à Lourdes aucune vérification médicale n'en est faite
[...]
L'effusion de l'Esprit : Cette pratique n'est là que pour dévaloriser le sacrement de confirmation et instituer un acte de passage au renouveau charismatique
Je ne peux en parler, jamais expérimenté. (dans la mesure où nous avons célébré quelques fois en communauté - et sous la présidence d'un évêque, comme il se doit - le Sacrement de la Confirmation, et jamais - que je sache - l'effusion de l'Esprit. Il avait été question de le faire, une fois, mais au dernier moment il a été jugé préférable de nous en abstenir). Pas de repos dans l'Esprit ni de guérisons (toujours à ce que je sache), mais peut-être y avait-il des satanistes dans la salle ? (j'en ris mais ce n'est pas drôle) ou simplement n'est-ce pas notre charisme ?
En revanche, je peux vous parler de quelques vocations sacerdotales et religieuses, de conversion parfois fulgurantes mais durables, de réconciliations avec l’Église et d'engagement à son service ... ce qui résonne en moi de façon toute particulière quand vous écrivez :
Le renouveau charismatique a apporté de bonnes choses dans l'Église au début mais attention elles ne sont là que pour masquer la forêt.
Est-ce l'arbre des bienfaits qui cache la forêt des dérives ? ou l'inverse ? ou aucun des deux ? Je ne saurais être catégorique ...
Les paroles de connaissance c'est de la fumisterie : Il y a toujours dans une assemblée très importante une personne qui correspond à ce qui est dit
Bien sûr. Et alors ? N'est-ce pas précisément ce que l'Esprit Saint veut (tout du moins le croyons-nous) ? Par une parole de connaissance qui vient, en résonance à une lecture, un chant, etc. Il vient rejoindre des personnes à un moment donné dans leur existence, avec leurs peines, leur doutes ... même si ce n'est rien de plus que "toi qui ... le Seigneur est avec toi dans ton épreuve", ce n'est pas rien. Et même si ça se limite à "il y a dans cette salle une ado fâchée avec sa mère" (ou vice-versa), ça n'est sans doute pas l'Esprit Saint qui parle à chaque fois, mais ça n'en est pas moins assez inévitable !
Mais dans les assemblées auxquelles j'ai participé, les paroles de connaissances étaient moins nombreuses que les paroles bibliques (j'ouvre une Bible "au hasard" et je lis le passage trouvé). Ça marche un peu comme les paroles de connaissance : il y aura quasiment toujours, statistiquement, un ou plusieurs personnes visées. Mais n'est-ce pas à elles et de cette façon que l'Esprit Saint veut parler ? qui peut l'affirmer ?

Encore que si je prononce une parole (biblique ou de connaissance) et qu'elle ne rejoint personne, c'est précisément qu'elle n'en est pas une, c'est pourquoi il nous est recommandé de tenter de "discerner" avec notre voisinage si telle parole (biblique ou de connaissance) - ou tel charisme, de façon plus large - est à proposer à l'assemblée.

Petite anecdote à ce sujet qui m'a beaucoup marqué. Ça doit faire 10 ans mais c'est pour moi comme si c'était hier. Un soir en assemblée, j'ouvre ma bible et tombe sur le passage suivant (Is 43) :
"Ne crains pas, car je t’ai racheté, je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi. Quand tu traverseras les eaux, je serai avec toi, les fleuves ne te submergeront pas. Quand tu marcheras au milieu du feu, tu ne te brûleras pas, la flamme ne te consumera pas. Car je suis le Seigneur ton Dieu, le Saint d’Israël, ton Sauveur. Pour payer ta rançon, j’ai donné l’Égypte, en échange de toi, l’Éthiopie et Seba. Parce que tu as du prix à mes yeux, que tu as de la valeur et que je t’aime"
J'en réfère à mon voisin : pour lui, ça tombe juste dans le déroulement de l'assemblée ce soir là. Je demande donc la parole et lis. Pendant que je lisais, plusieurs personnes dans la salle se sont mises à pleurer. Deux sont venues me voir. L'une à l'issue de la veillée, pour me "remercier" de l'avoir éclairée de cette parole. Mais ce n'est pas moi qui l'ai éclairée ; cette parole, je l'ai juste reçue et transmise. Nous avons remercié ensemble le Seigneur. Le lendemain, une autre est venue m'expliquer en quoi elle avait été particulièrement rejointe dans ses difficultés concrètes du moment ; je n'en dirai pas plus mais c'était autre chose qu'une crise d'adolescence.
N'oubliez jamais que pendant que vous lisez les livres de ceux qui prétendent recevoir des messages du Saint Esprit vous ne lisez plus les Saintes Ecritures. Votre foi est faussée par des choses fausses qui ne sont pas dans la Parole de Dieu.
Ne fuyez pas la sainte doctrine qui se trouve dans la Parole de Dieu et la tradition de l’Église pour adhérer à la place à des fables humaines.
Dans les assemblées auxquelles j'ai participé, la plupart du temps, les paroles de connaissance viennent après les paroles bibliques (chronologiquement comme hiérarchiquement).
Petite remarque au passage : soient 500 personnes dans une assemblée ouvrant chacune 4 fois leur Bible dans la soirée (chiffres "optimistes") ; la plupart des 2000 pages de la Bible de Jérusalem version de poche (équipement standard du charismatique moyen) sont lues dans la soirée !
Il y aurait des pages à écrire sur le sujet. Je vais essayer de résumer très simplement. C'est une église dans l'Église qui utilise la crédulité, le besoin de spirituel, la manipulation mentale, le vide causé par le manque d'enseignements
Eh bien figurez-vous que des enseignements, nous en recevons aussi ! donnés certes par des personnes ayant "plus ou moins" autorité. A côté de quelques laïcs "sommités" des microcosmes charismatiques, nous avons entendu une grande diversité [dans la mesure où ceux-ci sont invités par une communauté charismatique et répondent favorablement] de religieuses et religieux, de prêtres, d'évêques même (deux d'entre eux ayant été depuis créés cardinaux). Forcément, si vous êtes sédévacantiste (ce dont je ne vous accuse ni ne vous juge le cas échéant) c'est irrecevable pour vous :cool:
Les prétendues inspirations du Saint Esprit pour diriger la vie des autres conduisent certaines personnes à la psychiatrie ou au suicide
J'ai suivi un cas effrayant
[...]
Ne courez pas après tous ceux qui prétendent avoir des révélations du Saint Esprit qu'ils s'inventent dans le but de vous manipuler, de gagner beaucoup d'argent,, de se glorifier. d'être en dessus des autres et de mettre la main sur les églises.
[...]
Pendant que vous adulez un leader charismatique petit à petit votre cœur se détourne de l'adoration du Christ
sans prétendre que même dans notre "petit troupeau" il n'y ait pas ou ne puisse y avoir de tels gourous, des mandats de modérateur limités (on nous demande expressément de ne plus utiliser le terme de "berger") dans la durée, entourés d'un "conseil", ainsi qu'un engagement renouvelé - ou non - annuellement, permettent de limiter quelque peu la casse vis-à-vis de dérives sectaires potentielles. Je le redis, tout ceci n'est que mon expérience dans une petite communauté en particulier (je n'en ai pas fréquenté notablement d'autre) et ne constitue en aucun cas une généralité, des exemples malheureux sont là pour le rappeler. Et, je le redis, j'ai pu aussi voir des choses que je ne trouve pas très saintes.

Vous employez l'expression "adoration du Christ". C'est là que j'ai goûté pour la première fois à l'adoration eucharistique. Je crois bien n'en avoir jamais vu d'adoration eucharistique dans les paroisses "ordinaires" que j'ai fréquentées, sinon celle tenue par une communauté nouvelle, ou bien sous l'impulsion de charismatiques (et lorsqu'ils ont déménagé, plus d'adoration).

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Cinci » mar. 05 sept. 2017, 18:09

Message d'Axou du jeudi 24 août dernier :

A la Pentecôte 2017, eu lieu le grand Jubilé du Renouveau charismatique à Rome, réunissant 60000 personnes Catholiques et Protestantes en compagnie du Pape François.

Le pape François leur a rappelé la vocation oeucuménique du Renouveau :

http://www.la-croix.com/Religion/Le-pap ... 1200852502

https://www.youtube.com/watch?v=GngkOSBT1Xc


Bien à vous
C'est vu. Très Intéressant. Merci.

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par edelweiss3 » mar. 05 sept. 2017, 12:14

Je viens de lire vos articles.

Le renouveau charismatique a apporté de bonnes choses dans l'Église au début mais attention elles ne sont là que pour masquer la forêt. Il y aurait des pages à écrire sur le sujet. Je vais essayer de résumer très simplement. C'est une église dans l'Église qui utilise la crédulité, le besoin de spirituel, la manipulation mentale, le vide causé par le manque d'enseignements

Le repos dans l'esprit n'est rien d'autre en général et dans le meilleur des cas qu'une forme d'hypnose. Le parler en langues n'a rien de commun avec celui du Nouveau Testament. Il faut savoir que le parler en langues s'utilisait jusqu'à nos jours que dans l'occultisme.

Les chants en langues : comment peuvent ils affirmer qu'ils louent Dieu et pas le diable alors qu'ils ne comprennent pas le sens des paroles prononcées ?

Les prétendues guérisons : Elles ne sont que temporaires quand elles existent et contrairement à Lourdes aucune vérification médicale n'en est faite

Les prétendues inspirations du Saint Esprit pour diriger la vie des autres conduisent certaines personnes à la psychiatrie ou au suicide
J'ai suivi un cas effrayant

Les paroles de connaissance c'est de la fumisterie : Il y a toujours dans une assemblée très importante une personne qui correspond à ce qui est dit

L'effusion de l'Esprit : Cette pratique n'est là que pour dévaloriser le sacrement de confirmation et instituer un acte de passage au renouveau charismatique

Quant à la communauté dont certains parlent "dite" protestante et qui n'est pas plus évangélique que protestante, elle vous conduit tout droit aux pratiques occultes. En fin de soirée après 4 heures de prétendues prières, vous repartez plus terrorisés que dans la paix.

Restez dans la Sainte doctrine. Ne cherchez pas l'extraordinaire. Ne courez pas après tous ceux qui prétendent avoir des révélations du Saint Esprit qu'ils s'inventent dans le but de vous manipuler, de gagner beaucoup d'argent,, de se glorifier. d'être en dessus des autres et de mettre la main sur les églises.

N'oubliez jamais que pendant que vous lisez les livres de ceux qui prétendent recevoir des messages du Saint Esprit vous ne lisez plus les Saintes Ecritures. Votre foi est faussée par des choses fausses qui ne sont pas dans la Parole de Dieu.
Pendant que vous adulez un leader charismatique petit à petit votre coeur se détourne de l'adoration du Christ

Ne fuyez pas la sainte doctrine qui se trouve dans la Parole de Dieu et la tradition de l'Eglise pour adhérer à la place à des fables humaines.

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Frédo MB38 » jeu. 24 août 2017, 21:02

A la Pentecôte 2017, eu lieu le grand Jubilé du Renouveau charismatique à Rome, réunissant 60000 personnes Catholiques et Protestantes en compagnie du Pape François.

Le pape François leur a rappelé la vocation oecuménique du Renouveau...
Comme quoi les liens sont extrêmement forts, et les catholiques auraient tort de ne pas se sentir concernés par la catastrophe que le mouvement charismatique a engendré chez les évangéliques. C'est au point que j'ai l'impression que le milieu religieux que j'ai connu et aimé il y a trente ans n'existe plus, ayant été englouti dans la chienlit pento-charismatique. Le désastre ne touche pas que les formes (on lève les bras au ciel, on s'exalte, on prie fort, on parle en langues) mais aussi et surtout le fond : la recherche du surnaturel finit par avoir le dessus sur l'amour de la vérité (on voudra bien pardonner la redondance de mes propos).

Même ceux qui ne sont pas devenus pento-charismatiques ne voient pas le problème et ne parlent que d'unité. Les croyants, les assemblées et les fédérations tombent les uns après les autres. J'ai l'impression de vivre un cauchemar façon Rhinocéros d'Ionesco. Alors frères et sœurs catholiques, prenez garde...

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par axou » jeu. 24 août 2017, 18:38

A la Pentecôte 2017, eu lieu le grand Jubilé du Renouveau charismatique à Rome, réunissant 60000 personnes Catholiques et Protestantes en compagnie du Pape François.

Le pape François leur a rappelé la vocation oeucuménique du Renouveau :

http://www.la-croix.com/Religion/Le-pap ... 1200852502

https://www.youtube.com/watch?v=GngkOSBT1Xc


Bien à vous

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Cinci » mer. 23 août 2017, 15:31

archi :
D'un autre côté, le côté pentecôtiste est bien là, même si c'est à une échelle relativement réduite pour ce que j'en ai vu, avec en particulier les "paroles de connaissance". Cet aspect me laisse, disons, franchement perplexe, notamment par ses origines et aussi par ses prétentions de raviver des "charismes" de l'Eglise primitive dont il avait été expressément écrit qu'ils disparaîtraient...
D'accord.

Pour moi les "paroles de connaissance" ne sont pas autre chose que le même type de manifestation pouvant se trouver chez le Padre Pio, chez le curé d'Ars et d'autres. Et Jésus avec la Samaritaine est capable de lui révéler certaines choses la concernant or que ce n'est pas normal qu'un étranger puisse ainsi lui révéler des choses qu'il ne devrait pas connaître.

Que des pentecôtistes veuillent exploiter la filière ne signifie pas qu'ils en seront l'origine ou que le phénomène ne peut pas exister ou que le phénomène ne peut qu'être mauvais, malsain ou dangereux. Les pentecôtistes peuvent remettre un truc à l'ordre du jour ou le re-populariser. Ce n'est pas pour autant que la chose leur appartient en propre comme si eux-mêmes devraient détenir un brevet, des droits d'exploitation. Je suis d'accord qu'il serait malsain de courir après des charismes pour des charismes, pour l'épate, pour se rassurer comme si nous devrions fonctionner à la vue et non par la foi. Mais s'il arrivait que chez l'un tel charisme ou tel don puisse se manifester? Il n'y aurait pas tellement de raison pour bouder non plus.

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Cinci » mer. 23 août 2017, 14:57

[juste pour la parenthèse]
C'est curieux, car mon expérience est différente. J'ai vu les dérives sectaires dont vous parlez du côté moderniste (mouvement dont les charismatiques sont le bout de la lance) que du côté tradi. Par exemple, je n'ai jamais entendu un fidèle de la FSSP ou de la FSSPX partageant des soi disant «messages» de Notre Dame à Medjugorje, des «croix glorieuses» et d'autres trucs douteux que jamais la Sainte Église n'a reconnu. Par contre, cela j'ai vu chez les charismatiques.
Il faut voir que je ne rangerais pas la FSSPX dans la catégorie des sectes ou dans le phénomène du sectarisme. En évoquant une aile intégriste ou conservatrice sévère, je ne songeais pas à ce que des internautes français associent spontanément et normalement comme réalité sous ce vocable. Je pensais à autre chose.

Il existe une certaine tendance qui est à la marge dans l'Église et qui compte des catholiques en dehors de ce circuit dont il est question en France. On oublie des trucs comme l'Institut du Bon Pasteur, l'abbé Laguérie, etc. Il ne s'agit pas de cela. C'est une réalité plus informe, bien moins structurée. Il s'agit quand même de fidèle de l'Église catholique à l'origine et qui partagent une vision conservatrice de la religion et qui sont juges assez sévères de l'Église ou de la société. Dans le fil que j'avais crée sur Adrien Arcand, on y aurait touché un peu le domaine.

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par archi » mar. 22 août 2017, 22:26

Je ne sais pas trop. J'ai été à une session de l'Emmanuel à Paray-le-Monial il y a quelques années. Par bien des côtés, cette communauté est effectivement très solide, soin manifeste apporté à la liturgie (même si on n'aime pas trop leur style de chants rythmés), doctrine tout à fait sérieuse, adoration eucharistique, le tout avec un dynamisme bien réel...

D'un autre côté, le côté pentecôtiste est bien là, même si c'est à une échelle relativement réduite pour ce que j'en ai vu, avec en particulier les "paroles de connaissance". Cet aspect me laisse, disons, franchement perplexe, notamment par ses origines et aussi par ses prétentions de raviver des "charismes" de l'Eglise primitive dont il avait été expressément écrit qu'ils disparaîtraient...

D'autres communautés charismatiques ne sont pas forcément aussi sérieuses.

Le plus grave est l'envahissement du catholicisme par le sentimentalisme et l'affectif, surtout quand on invoque l'Esprit Saint à tort et à travers pour justifier tout et n'importe quoi. Je ne sais pas si c'est spécifiquement dû au Renouveau Charismatique, ou bien de façon plus générale à notre époque.

In Xto,
archi.

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Altior » mar. 22 août 2017, 20:23

Dans l'Église catholique, les dérives sérieuses ont beaucoup plus à voir avec le phénomène du sectarisme pouvant germer du côté de l'aile intégriste. On va y trouver des groupes "très" critiques envers Rome, adeptes de révélations particulières au sujet de l'Église ou de l'avenir, qui vont mettre de l'avant la sévérité, la discipline, le contrôle. Ce genre de groupes ne va faire faire des centaines de milliers de disciples.
C'est curieux, car mon expérience est différente. J'ai vu les dérives sectaires dont vous parlez du côté moderniste (mouvement dont les charismatiques sont le bout de la lance) que du côté tradi. Par exemple, je n'ai jamais entendu un fidèle de la FSSP ou de la FSSPX partageant des soi disant «messages» de Notre Dame à Medjugorje, des «croix glorieuses» et d'autres trucs douteux que jamais la Sainte Église n'a reconnu. Par contre, cela j'ai vu chez les charismatiques.

Quand à la croissance en nombre de disciples, c'est difficile de dire si les charismatiques attirent d'avantage en terme de de conversions et de vocations que les tradis. Les deux mouvements connaissent une dynamique croissante, ça c'est sûr.

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Cinci » mar. 22 août 2017, 19:46

Fredo MB38 :
Je vous demande humblement pardon pour cette audace, avec le sac et la cendre.
:?:

J'avais peut-être l'air de vous réprouver bien fort? vous empêcher de vous exprimer? dire que vos propos n'ont pas de fondement?

J'aurais quand même le droit d'exprimer juste un "petit malaise" à l'idée de voir confondre en vrac des énergumènes non-identifiés et au comportement plus que douteux avec un mouvement comme celui cité par les premiers intervenants de ce fil ou bien les personnes dont moi je pourrais parler. Je n'aimerais pas beaucoup ce procédé qui consisterait à vouloir éclabousser un peu tout le monde à l'aveugle. En réalité. je trouve qu'il aurait mieux valu un fil tout exprès pour que vous puissiez y inscrire vos remarques valables ou observations concernant des dérives vraies ou supposées telles, concernant des groupes qu'ils soient catholiques ou non.


Ceci dit, ce que j'ai vu à Malte, c'était, je le répète, en milieu catholique ; notamment sur le parvis de la cathédrale de Mdina. Mon fils et moi sommes restés près de trois heures à un service de prière pour les malades. Le service était dirigé par un laïc, à la tête du mouvement charismatique catholique dans l'archipel ; un médecin dont j'ai oublié le nom. Comme je l'ai déjà écrit, ce fut une succession interminable d'impositions des mains à des malades, on réclame la guérison, on prophétise que les guérisons vont avoir lieu... et elles n'ont pas lieu.
Au moment où mon fils et moi partions, un des responsables du mouvement, que j'avais rencontré quelques jours plus tôt à la sortie d'une messe célébrée en milieu charismatique (un moment de forte spiritualité que j'avais beaucoup apprécié, dirigé par les mêmes personnes que la supercherie de Mdina) m'interpelle et l'explique que quelqu'un a eu une révélation comme quoi des satanistes s'étaient infiltrés dans la foule et priaient Satan pour qu'il n'y ait pas de miracles... et ont eu le dessus, manifestement !
Vous rapportez là un propos évidemment absurde et qui ne tiendrait pas la route. Non pas votre témoignage, je parle du contenu de ce que vous rapportez. Le diable qui déciderait en fin de compte si un miracle devrait avoir lieu ou pas. Un droit de veto pour Satan ... Eh oui, il peut toujours arriver que n'Importe qui dise n'importe quoi dans un grand rassemblement de milliers de personne.

Par contre, je n'ai jamais entendu un responsable, un formateur ou un conférencier du Renouveau me sortir une explication semblable pour justifier le fait qu'aucun miracle ne se profilerait à l'horizon. J'ai toujours entendu dire qu'il faut questionner plutôt la vigueur de la foi des personnes présentes, ou encore le fait que Dieu est bien libre d'agir comme il veut et quand il veut et avec qui il veut, sans compter le fait que l'action de Dieu n'a pas nécessairement besoin non plus d'être spectaculaire. La guérison peut être intérieure, ou différée ou par étapes.
Ça commence comme ça, par une alternance de temps forts et de manifestations où l'on glisse doucement vers l'erreur, et je suis bien placé, en tant qu'évangélique de longue date, pour savoir où mène cette recherche du surnaturel à tout prix. Ceci dit, charbonnier est maître chez soi, faites-vous bouffer si ça vous amuse. Après tout cette attitude complaisante à l'égard des ennemis intérieurs est dans l'air du temps.
Les anciens du Renouveau comme des religieux à qui j'aurai déjà parlé et qui auront connu les premières heures du mouvement au tournant des années 1970 me disent tous que le mouvement était infiniment plus anarchique à ses débuts. Qu'avec le temps il se sera pas mal épuré et assagi, outre le fait qu'il y serait beaucoup plus encadré de nos jours. L'idée de "se faire bouffer" ou "sombrer dans une drôle d'aventure" ne s'applique pas vraiment, je pense, à ceux qui fréquentent les grands centres reconnus comme il y en a chez nous, qui sont ouverts, qui travaillent au vu et au su de l'épiscopat, qui sont fréquentés par des membres du clergé régulier.

Dans l'Église catholique, les dérives sérieuses ont beaucoup plus à voir avec le phénomène du sectarisme pouvant germer du côté de l'aile intégriste. On va y trouver des groupes "très" critiques envers Rome, adeptes de révélations particulières au sujet de l'Église ou de l'avenir, qui vont mettre de l'avant la sévérité, la discipline, le contrôle. Ce genre de groupes ne va faire faire des centaines de milliers de disciples.

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Frédo MB38 » lun. 21 août 2017, 23:54

De Cinci...
...vous ne parlez pas des mêmes choses que moi...
Je vous demande humblement pardon pour cette audace, avec le sac et la cendre.

Ceci dit, ce que j'ai vu à Malte, c'était, je le répète, en milieu catholique ; notamment sur le parvis de la cathédrale de Mdina. Mon fils et moi sommes restés près de trois heures à un service de prière pour les malades. Le service était dirigé par un laïc, à la tête du mouvement charismatique catholique dans l'archipel ; un médecin dont j'ai oublié le nom. Comme je l'ai déjà écrit, ce fut une succession interminable d'impositions des mains à des malades, on réclame la guérison, on prophétise que les guérisons vont avoir lieu... et elles n'ont pas lieu.
Au moment où mon fils et moi partions, un des responsables du mouvement, que j'avais rencontré quelques jours plus tôt à la sortie d'une messe célébrée en milieu charismatique (un moment de forte spiritualité que j'avais beaucoup apprécié, dirigé par les mêmes personnes que la supercherie de Mdina) m'interpelle et l'explique que quelqu'un a eu une révélation comme quoi des satanistes s'étaient infiltrés dans la foule et priaient Satan pour qu'il n'y ait pas de miracles... et ont eu le dessus, manifestement !

Ça commence comme ça, par une alternance de temps forts et de manifestations où l'on glisse doucement vers l'erreur, et je suis bien placé, en tant qu'évangélique de longue date, pour savoir où mène cette recherche du surnaturel à tout prix. Ceci dit, charbonnier est maître chez soi, faites-vous bouffer si ça vous amuse. Après tout cette attitude complaisante à l'égard des ennemis intérieurs est dans l'air du temps.

Il faudrait relire Rhinocéros de Ionesco régulièrement.

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message par Cinci » lun. 21 août 2017, 21:31

Fredo MB38,
Le soi-disant « renouveau charismatique » est un cancer qui est en train de ronger la chrétienté.
Il a eu la peau du protestantisme évangélique traditionnel dont j'ai connu les derniers soubresauts il y a trente ans, en remplaçant la Bible par l'intuition, les dons et les ministères par l'incompétence, l'amour de la vérité par les doctrines à tout vent, la morale par la grâce à bon marché et la dignité liturgique par l'hystérie collective.
J'ai constaté il y a deux ans, à Malte, les dégâts en cours dans l'Église catholique : on recherche des miracles, on impose les mains à qui mieux mieux et si ça ne marche pas, on a la révélation que des satanistes sont dans la salle... La même chienlit que du côté évangélique.
Les instances évangéliques s'obstine à fermer les yeux sous prétexte d'unité et d'ouverture. Si l'Église catholique ne réagit pas avec fermeté, elle le regrettera.
Bonjour,

Vous aurez les impressions que vous aurez, Fredo. Et je ne dis pas non plus que vous devriez avoir tort mais quant à certains groupes que vous auriez pu examiner de visu, tel du côté de certaines assemblées protestantes hors normes. Tout est possible! Et l'escroquerie existe. Vous le savez, je le sais aussi.

Mais ça gêne un peu que vous postiez votre message de critique ici dans le fil dédié au Renouveau charismatique dans l'Église catholique, parce que vous ne semblez pas vouloir donner dans la nuance, ni faire de différence entre ce que j'aurais moi-même pu vivre vendredi soir dernier (ou à un autre moment) et ce dont vous voulez parler évoquant un abandon de la Bible au profit d'inspirations douteuses, de transes maléfiques, d'imposition de mains à qui mieux mieux, les doctrines à tout vent ou je ne sais quoi. Il y a confusion. Je pense que vous ne parlez pas des mêmes choses que moi, ni de ce que les autres intervenants rapportaient plus anciennement dans le fil.

:wow:

Haut