Le Nouveau Testament des premiers jours de Jésus

Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Le Nouveau Testament des premiers jours de Jésus

Re: Le Nouveau Testament des premiers jours de Jésus

Message par Libremax » mer. 03 févr. 2016, 14:28

Merci à tous les deux pour vos réponses :-) C'est plus clair maintenant.

Il y aurait aussi l'Evangile de Thomas non ? Mais il me semble qu'il n'a pas été retenu comme valable par l'Eglise (sait-on pourquoi ?)
L'évangile de Thomas ne parle pas de l'enfance de Jésus...
Les causes de son rejet par l'Eglise n'ont pas été officiellement déclarées, je crois.
Mais il y a des causes qui sont assez évidentes : Certains passages frôlent de près le gnosticisme. C'est un courant qui l'écarte automatiquement de la doctrine chrétienne traditionnelle.

Il n'a pas la même construction globale que les autres, qui ont tous pour point commun, Jean y compris, de formuler une introduction, une référence au baptême de Jésus, son ministère en prêche et miracles, sa passion et sa résurrection. Chaque évangile constitue donc une catéchèse globale sur Jésus, même si les points de vue sont quelque peu différents, ou très différents, pour ce qui concerne Jean.

Par ailleurs, certains chercheurs disent que les canoniques révèlent des structures thématiques qui permettent de les identifier à des cycles liturgiques calés sur la liturgie juive, ce qui signifie qu'ils ont été composés pour le culte. Ce qui n'est pas le cas pour l'évangile de Thomas., et qui expliquerait sa "non-canonicité" , c'est à dire son inutilité religieuse....
:lecteur:

Re: Le Nouveau Testament des premiers jours de Jésus

Message par jerome » mer. 03 févr. 2016, 14:09

Merci à tous les deux pour vos réponses :-) C'est plus clair maintenant.

Il y aurait aussi l'Evangile de Thomas non ? Mais il me semble qu'il n'a pas été retenu comme valable par l'Eglise (sait-on pourquoi ?)

Re: Le Nouveau Testament des premiers jours de Jésus

Message par Libremax » mer. 03 févr. 2016, 12:42

Bonjour jérome

Dans son introduction, Luc dit que pour écrire son évangile, il eu soin d'entendre les témoins des évènements.
La tradition rapporte que Luc s'est largement renseigné auprès de Marie.

De fait, elle a été témoin des faits rapportés dans les évangiles de l'enfance, et les évangiles rapportent qu'elle est encore là avec les apôtres après la résurrection.
Elle est la source la plus probable de ces passages de Luc.

Re: Le Nouveau Testament des premiers jours de Jésus

Message par blue eyes » mar. 02 févr. 2016, 23:59

Les écrits prennent,en partie, appuis sur le témoignage de ceux qui ont vécus à cette époque.

Ajouté à cela une bonne dose d'inspiration de l'Esprit Saint, et vous avez pour résultats, les évangiles .

Le Nouveau Testament des premiers jours de Jésus

Message par jerome » mar. 02 févr. 2016, 23:37

Bonsoir à tous :ciao:

Pourquoi sens-je que ce fil va être aggloméré à l'un de ceux qui existent déjà ? :-D

Blague à part, j'ai peut-être mal cherché, mais je n'ai pas trouvé. Alors désolé la Modération si je vous donne, une fois de plus, du travail :oops:

Enfin bref.

Ce soir, je me suis rendu à la messe de la Chandeleur. Bien sur, la procession avec les cierges m'a beaucoup touché, et j'ai aussi aimé la bénédiction dite par le prêtre sur les cierges : à tel point que j'en ai oublié de lui demander de >faire bénir mon chapelet<. :-D

Pourtant, si ce moment m'a plu, c'est la lecture de l’Évangile qui m'a le plus subjugué, cette présentation de Jésus, bébé, au Sage Siméon...

Ma question vous paraîtra peut-être triviale... Mais sait-on quelles sont les sources de Saint Luc, pour parler, de façon aussi criante de vérité, ce que fut la présentation de Jésus au Temple ?

La Vierge Marie aurait-elle enseigné les apôtres après la disparition de Jésus ? A moins que la Vierge Marie n'ait enseigné Jésus, qui lui-même aurait transmis cette partie de son histoire aux apôtres ? A moins que ce ne soit autrement ? Du coup, la façon dont la Nativité est narrée m'interpelle aussi !

A vous lire :fleur:

Jérôme

Haut