Pour la souffrance psychique, mentale...

Règles du forum
Confiez ici à nos lecteurs vos intentions de prières.

NB : Toutes les intentions déposées dans cette section seront apportées à la messe quotidienne d'un prêtre du forum.
NB2 : les questions relatives à la pratique de la prière chrétienne doivent être publiées dans le forum Spiritualité.

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Pour la souffrance psychique, mentale...

Re: Pour la souffrance psychique, mentale...

par Nanimo » Aujourd’hui, 0:07

En union de prière avec vous, Coryanthe, pour que votre connaissance sorte de la dépression.

Re: Pour la souffrance psychique, mentale...

par Carolus » Hier, 16:18

Je prie pour vous et cette personne, chère Coryanthe. 🙏

Re: Pour la souffrance psychique, mentale...

par Coryanthe » Hier, 6:11

Bonjour,
Une personne que je connais souffre d'une dépression depuis un an. Je lui ai dit que je l'aiderai par tous les moyens. S'il vous plaît, priez pour elle et pour moi aussi (pour que je parvienne à l'aider).
Bonne journée à vous,
Coryanthe

Re: Pour une amie malade mentalement

par Carolus » lun. 04 nov. 2019, 20:18

Rendons gloire à notre Dieu, cher Olivier ! :clap:

Je ne cesse pas de prier pour vous et votre amie.

Re: Pour une amie malade mentalement

par revilo » lun. 04 nov. 2019, 19:42

Bonjour à vous tous.

Je ne sais pas comment vous remercier, mais l'action conjuguée à vos prières commence à porter ses fruit.
Je viens de discuter avec le père de mon amie, il est désormais résolu de passer à l'action et de faire interner mon amie dans une clinique privée de gré ou de force !
Il va prendre conseil dès demain à la dite clinique et demander de l'aide pour que l'on puisse interner et soigner sa fille.
Cela fait tellement longtemps que j'attendais cela.

Je suis allé voir l'assistante sociale de la ville de mon amie, l'assistante sociale à appelé ses parents et cela à fait apparemment bien réfléchir son père.

Les événements sont donc entrain de changer favorablement.

Merci Quejana pour ton témoignage, c'est très gentil. Ses parents connaissent une clinique privée qui apparemment est très bien et qui n'est pas très loin de chez nous.
Merci à vous tous pour vos prières.

J’espère désormais que ses parent vont réellement passer à l'action.

Je vous tiendrai informés par la suite.

:fleur:

Re: Pour une amie malade mentalement

par Kerniou » ven. 01 nov. 2019, 0:26

Je ne sais où vous habitez, Revilo, mais vous pouvez vous adresser, aussi, à un conseiller juridique qui vous précisera ce que vous qui n'êtes pas membre de la famille, vous pouvez faire dans cette situation. En principe, il existe des permanences régulières dans les mairies; renseignez-vous.

Re: Pour une amie malade mentalement

par Quejana » mar. 29 oct. 2019, 15:12

revilo a écrit :
mar. 29 oct. 2019, 14:43

Merci Quejana pour vos informations je vais tacher de les transmettre à ses parents.
Pour Votre Part quel à été l'élément déclencheur d'une prise de conscience que votre état était préoccupant et que vous nécessitiez une prise en charge ?
Un jour, j'ai frappé mon père, je suis devenue violente ; c'est là que j'ai compris que je devais me faire soigner - mes parents ne m'ont pas emmenée, c'est moi qui ai fait le premier pas. Il a fallu quelques temps avant de trouver un traitement efficace ; et j'ai eu énormément de mal à faire confiance aux psychiatres. D'autant plus que certains psychiatres ne font pas bien leur métier, soit parce qu'ils sont incompétents soit parce qu'ils abusent de leur pouvoir.
Le mieux serait que cette jeune fille soit hospitalisée dans une clinique privée (s'il faut passer par une hospitalisation, j'entends) et non pas dans un hôpital public où c'est la loi du plus fort qui règne et où généralement les patients empirent - je sais de quoi je parle. Il y a de bonnes mutuelles qui remboursent bien l'hospitalisation en clinique ; je peux vous en recommander une par MP que vous transmettrez aux parents, si vous le souhaitez.
Je ne sais pas ce qui se passera si vous la signalez à la police, s'ils vont l'hospitaliser d'office. Le mieux serait que vous reparliez avec les parents et que vous régliez ça sans conflit, qu'elle aille chez un psychiatre d'abord, en CMP (pourquoi pas ? les CMP sont gratuits) et éventuellement dans une clinique privée. Faites de votre mieux pour qu'elle n'aille pas en hôpital public, je vous le recommande vivement - des fois, c'est vrai, on n'a pas le choix mais c'est à éviter. Toujours est-il qu'il est mieux à mon sens qu'elle soit hospitalisée - même dans le public - que sans soin du tout. Il est très important aussi qu'elle trouve le bon psychiatre, pas une personne qui abuse de son autorité ou qui soit incapable de l'aider.
Voici un témoignage d'un homme souffrant de schizophrénie et qui s'en est sorti si vous voulez en savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=bFk42dbEpDA
Peut-être votre amie ne souffre-t-elle pas de cette maladie cependant, seul un psychiatre pourra le dire.

Re: Pour une amie malade mentalement

par revilo » mar. 29 oct. 2019, 14:43

Bonjour à vous tous.

Merci beaucoup pour vos message et votre soutiens.

Je vais aller voir le service social de la ville ou elle habite dés ce soir si j'ai le temps.
C'est effectivement quelque chose dont je n'avais pas pensé.

Peut être vais je aller porter plainte pour non assistance à personne en danger,
C'est sûr que pendant un temps, ses parents vont peut être se méfier un peu de moi, mais cela accélérera peut être un peu les chose !
C'est leur fille unique il ont toujours été en quatre pour elle et ça ne vient pas à leurs idée de faire quelque chose à son encontre.
Comme cela il seront obligé de parler de cela avec un fonctionnaire de police qui pourra aussi les conseiller.
Je retirerais bien sur ma plainte une fois qu' ils feront preuve de bonne volonté.
Ils sont son tuteur légal, il ont plus de légitimité que moi à demander une hospitalisation.
Je vais discuter de cela avec l'assistante sociale.

Merci Quejana pour vos informations je vais tacher de les transmettre à ses parents.
Pour Votre Part quel à été l'élément déclencheur d'une prise de conscience que votre état était préoccupant et que vous nécessitiez une prise en charge ?

Re: Pour une amie malade mentalement

par Kerniou » mar. 29 oct. 2019, 11:12

Je vais prier pour votre amie, cher Revilo, mais vous avez raison, votre amie a besoin de soins et la pathologie fait qu'elle n'est pas en mesure de demander une prise en charge .... Ses parents, en voulant ne pas la bousculer, ce qui est respectueux de leur part, contribuent, sans le savoir, à l'aggravation de son état.
Concrètement, je vous recommanderais de contacter un service social municipal ou une assistante sociale de secteur pour lui demander conseil quant à la procédure à suivre pour ne pas laisser votre amie sans soins;ce qui en France représente un délit passible de la loi...
A ma connaissance ,dans la mesure où elle est majeure, je crois que le signalement que l'on peut faire pour les mineurs n'est plus possible mais je suppose que d'autres procédures, pour les personnes majeures peuvent être entreprises; cependant, je ne les connais pas.

Re: Pour une amie malade mentalement

par Quejana » mar. 29 oct. 2019, 10:57

Je vais prier pour votre amie, revilo.
La situation que vous décrivez est inquiétante... Il faudrait que ses parents agissent, vraiment. Je suis moi-même atteinte de schizophrénie et j'aurais gagné un temps fou si mes parents m'avaient emmenée voir un psychiatre dès le début. Si elle s'alimente peu en plus, c'est je crois - sans vouloir trop m'avancer -, de la non-assistance à personne en danger.
En tout cas, les choses vont beaucoup mieux pour moi depuis que je prends un traitement et je souhaite la même chose à votre amie. Mais si elle est malade, elle ne fera pas la démarche d'elle-même : il y a très peu de chances pour qu'elle la fasse.
Si ses parents ont les moyens, je ne peux que leur recommander d'envoyer leur fille dans une clinique Soteria qui a de très bons résultats et qui soigne les patients sans neuroleptique (ou en évitant au maximum leur usage) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Soteria Je crois qu'il y en a en Belgique mais je ne suis pas sûre. Ce n'est pas développé en France.
Je vous envoie un lien : https://www.facebook.com/groups/2722748 ... =bookmarks
Je vous conseille aussi de leur parler de l'Open dialogue (principe sur lequel est basé Soteria, une méthode pour soigner la schizophrénie sans neuroleptique qui guérit 90% des schizophrénies) : https://www.facebook.com/groups/1479367138755140/
En attendant, continuez à insister auprès des parents pour qu'ils agissent, c'est très important pour cette jeune fille. Plus ils s'y prendront tôt, mieux ce sera pour elle.
Bonne continuation à vous, je me sens touchée par le récit que vous avez fait, je ne vous oublierai pas, ni elle ni vous, dans mes prières.
Que Dieu vous bénisse !

Re: Pour une amie malade mentalement

par Nanimo » mar. 29 oct. 2019, 0:32

En union de prière, Revilo!

Re: Pour une amie malade mentalement

par revilo » lun. 28 oct. 2019, 14:53

merci ! :)

Re: Pour une amie malade mentalement

par Carolus » lun. 28 oct. 2019, 13:47

Je prie pour vous et votre amie, cher Olivier. 🙏

Pour nos malades mentaux

par revilo » lun. 28 oct. 2019, 13:26

Bonjour

Je suis désespéré.
Mon ancienne petite amie (concubinage, je n'étais pas encore catholique à l'époque) est devenue folle avec le temps.
elle avait dix ans de plus que moi donc notre relation était déjà un peu compliquée car elle ne voulait jamais s'investir dans une relation à long terme avec moi.
Vivant toujours chez ses parents et ne travaillant pas elle était déjà dé-sociabilisée.
C'était néanmoins quelqu'un de charmant, de touchant.
Seulement année après année une sorte de schizophrénie est apparue chez elle.

elle parle à des sortes "d'esprits" elle me dit "des inconscients" toutes seules en faisant des gestes bizarres pour enlever des sorts , ne range absolument plus chez elles et reste enfermée des jour durant et ne s'alimente que très peu, complètement ronger par sa folie.

Vivant chez ses parents je ne sais pas quoi faire, je leur est déjà dit à nombreuse reprise de faire venir un médecin qui pourra l’ausculter et dire si on peut l'interner de force, mais ses parent préfèrent attendre que leur fille face la démarche d'elle même, qu'elle veuille se soigner.
Seulement elle ne veut pas se faire soigner !

Ce problème me fait beaucoup de peine, de voir une personne que j'ai aimée ( bien que notre relation était déjà en temps normal très compliquée) sombrer comme cela dans la folie, cela m'a fait dépenser une énergie folle, cela m'a fatigué psychologiquement également il y'a quelque mois.
J'ai du donc m'éloigner pour me protéger.
J'ai pourtant prier et prier pour elle mais rien ne fait...

Peu être que vos prière auront plus de résonance que les miennes.

Avez vous besoin de son nom et/ou prenom pour cela ?

Je vous remercie beaucoup en tout cas.

Olivier

Re: Demande de prieres

par Carolus » lun. 17 déc. 2018, 15:49

Je continue à prier pour Jessica, cher Gaétan. :)

Haut