Pour ceux et celles qui ont divorcé ou sont en instance de divorce

Règles du forum
Confiez ici à nos lecteurs vos intentions de prières.

NB : Toutes les intentions déposées dans cette section seront apportées à la messe quotidienne d'un prêtre du forum.
NB2 : les questions relatives à la pratique de la prière chrétienne doivent être publiées dans le forum Spiritualité.

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Pour ceux et celles qui ont divorcé ou sont en instance de divorce

Re: Pour ceux et celles qui ont divorcé ou sont en instance de divorce

Message par TREBLA » mer. 31 janv. 2018, 23:33

Chère Bea,

Merci pour votre témoinage.
Bea : mar. 30 janv. 2018

Je ne le hais pas, j'ai pardonné, je ne veux pas de vengeance.
Ne rendez point le mal pour le mal, ni l'injure pour l'injure; bénissez, au contraire; car c'est à cela que vous avez été appelés, afin de devenir héritiers de la bénédiction (1ère épître de Saint Pierre 3, 9).

Que le Seigneur vous bénisse.

Divorce

Message par Xenia » mer. 31 janv. 2018, 0:43

Je suis divorcée de 30 ans. Je suis resté seul pour la foi catholique. J' ai fait l'intention de sacrifier tous mes prières et toutes que je fait bien pour mon mari. J'ai laisser lire la St. Messe Grégorienne (30 messes en série). Mais, c'était une divorce très dure et il était très méchant contre mois. Je n'arrive plus d'avoir d'un sentiment de l'amour où in sentiment bien pour lui. Je ne le hais pas, j'ai pardonné, je ne veut pas de vengeance. Mais je n'ai aucunes sentiments.

Neuvaine à St Joseph pour une amie qui traverse un divorce

Message par Peccator » mar. 12 nov. 2013, 19:30

Une soeur en Christ traverse actuellement un divorce particulièrement difficile.

J'ai décidé de la soutenir par la prière, en espérant qu'elle obtienne au moins une compensation financière qui lui permette de vivre dignement et de pouvoir élever ses enfants.

Et pour la première fois de ma vie, je vais donc faire une neuvaine, forme de dévotion qui m'est d'habitude assez étrangère : St Joseph me semble tout à fait approprié pour intercéder pour elle, lui qui n'a jamais failli ni à sa femme, ni à son fils adoptif.

Je vous propose de faire cette neuvaine avec moi, je commence demain matin, après les laudes. Prions à son intention et à celle de tous nos frères et soeurs dont le conjoint décide de rompre l'engagement du mariage.


Chaque jour :

Salutation de St Jean Eude à St Joseph
Méditation propre du jour
Notre Père
10 Je vous salue Joseph
Gloire au Père


Les textes des prières :

Salutation à St Joseph
(de St Jean Eude)

Je vous salue, Joseph, Image de Dieu le Père.
Je vous salue, Joseph, Père de Dieu le Fils.
Je vous salue, Joseph, Sanctuaire du Saint-Esprit.
Je vous salue, Joseph, Bien-aimé de la Très Sainte Trinité.
Je vous salue, Joseph, très fidèle coadjuteur du Grand Conseil.
Je vous salue, Joseph, très digne Epoux de la Vierge Mère.
Je vous salue, Joseph, Père de tous les fidèles.
Je vous salue, Joseph, Gardien de tous ceux qui ont embrassé la
Sainte Virginité.
Je vous salue, Joseph, fidèle observateur du silence sacré.
Je vous salue, Joseph, Amant de la Sainte Pauvreté.
Je vous salue, Joseph, Modèle de douceur et de patience.
Je vous salue, Joseph, Miroir d’humilité et d’obéissance.

Vous êtes Béni entre tous les hommes.
Et Bénis soient vos yeux qui ont vu ce que vous avez vu.
Et Bénis soient vos oreilles qui ont entendu ce que vous avez entendu.
Et Bénis soient vos mains qui ont touché le Verbe fait chair.
Et Bénis soient vos bras qui ont porté Celui qui porte toutes choses.
Et Bénie soit votre poitrine, sur laquelle le Fils de Dieu a pris un doux repos.
Et Béni soit votre cœur embrasé pour Lui du plus ardent amour.
Et Béni soit le Père Eternel qui Vous a choisi.
Et Béni soit le Fils qui Vous a aimé.
Et Béni soit le Saint-Esprit qui Vous a sanctifié.
Et Bénie soit Marie Votre Epouse, qui vous a chéri comme un Epoux et comme un Frère.
Et Béni soit l’Ange qui Vous a servi de Gardien.
Et Bénis soient à jamais tous ceux qui Vous aiment et qui Vous bénissent.

Amen.


Je vous salue Joseph

Je vous salue Joseph,
vous que la grâce divine a comblé,
le Sauveur a reposé dans vos bras
et grandi sous vos yeux ;
Vous êtes béni entre tous les hommes,
et Jésus,
l’Enfant Divin de Marie,
votre épouse toujours vierge,
est béni.

Saint Joseph,
donné pour Père au Fils de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
dans nos soucis de famille, de santé, de travail
jusqu’à nos derniers jours,
et daignez nous secourir
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.


Les méditations propres de chaque jour :


Jour 1
Le premier jour, tu te rappelleras Sa totale soumission au Vouloir de Dieu et tu répéteras, avec un véritable esprit de foi : « Que ta Volonté soit faite, ô Seigneur ! » et tu demanderas à Saint Joseph de multiplier cette invocation autant de fois qu'il y a d'hommes, en les rendant tous dociles au Divin Vouloir.

Jour 2
Le second jour, tu te rappelleras Son amour au travail qui a fait de Lui le modèle de tous les travailleurs.
Tu Le prieras pour eux afin qu'ils ne gaspillent ni les fatigues de leurs mains, ni celles de leur esprit, mais qu'en les offrant au Père, ils les transforment en une précieuse monnaie, grâce à laquelle ils pourront mériter une récompense éternelle.


Jour 3
Le troisième jour, tu te rappelleras la sérénité qu'Il eut dans les différentes traverses de Sa vie.
Tu le prieras pour tous ceux qui, dans les difficultés, se laissent abattre, en demandant pour tous la force nécessaire et la joie dans la douleur.

Jour 4
Le quatrième jour, tu te rappelleras Son silence voulu et désiré : il Lui a permis d'écouter la Voix de Dieu qui Lui parlait en Le guidant toujours et partout.
Tu feras un peu de silence intérieur en demandant, par Son intercession, cette belle vertu qui consiste à savoir se taire et écouter.

Jour 5
Le cinquième jour, tu réfléchiras à quel point fut grande la chasteté de Joseph qu'Il conserva de la manière la plus parfaite, en offrant à Dieu chacun de Ses sentiments, chacune de Ses pensées et de Ses œuvres, en gardant sans tâche Son corps et Son cœur.
Tu Le prieras pour les jeunes qui, poussés par le désir de se marier, oublient la loi de Dieu, surtout le sixième Commandement.

Jour 6
Le sixième jour, tu méditeras combien fut grande Son humilité devant Dieu, devant le prochain et face à Lui-même.
Bien qu'étant de souche royale, Il voulut être considéré comme un simple ouvrier. Il ne demanda rien pour Lui : ni richesses, ni honneurs, heureux seulement de se sacrifier pour les deux Etres les plus sublimes que le Seigneur Lui avait confiés.

Tu prieras pour les pères de famille afin qu'ils soient Ses Imitateurs dans la direction de cette cellule de la Société, qui a tant besoin d'être assainie.

Jour 7
Le septième jour, tu te rappelleras Sa tendre affection pour Son Epouse avec Laquelle Il partagea les peines et les joies de la vie, qu'Il respecta et vénéra comme Mère de Dieu. Sa charge de Gardien de la Virginité de Marie, Il a remplit parfaitement et fidèlement.
Tu prieras pour tous les époux, afin qu'ils demeurent fidèles aux engagements assumés dans le mariage et que, dans la compréhension et le support mutuels, ils puissent conduire leur mission à bonne fin.

Jour 8
Le huitième jour, tu te rappelleras combien fut grand le bonheur de Joseph de pouvoir serrer l'Enfant Jésus entre Ses bras. Le Père et le Fils, dans un don intime changeaient les plus tendres sentiments.
Tu prieras pour qu'entre parents et enfants, il y ait cette compréhension affectueuse et sincère qui les rende bons les uns envers les autres.

Jour 9
Avec pleine confiance, Tu recourras à Lui qui, pareil au Joseph de l'Antiquité, est le Vice-Roi du Peuple de Dieu, et tu Lui recommanderas toute l'Eglise.

Re: Divorce

Message par Peccator » lun. 28 oct. 2013, 17:57

Coeurdejésus,

je prierai de tout coeur pour vous.

Vous dites que vous avez l'intention, après votre divorce, de rester malgré tout fidèle à votre mari. Pour reprendre une expression que m'a sortie récemment mon directeur spirituel : "vos dispositions sont admirables".


Pour la question (technique) de reconnaissance du divorce dans l'Eglise : il faut commencer par regarder la reconnaissance du mariage.

Je ne suis pas canoniste, mais voici comment je comprend votre situation.
Lorsqu'un des deux époux est catholique, l'Eglise ne reconnait comme valide que le mariage religieux. Et là, il n'y a pas de possibilité de divorce. La procédure en cours est un divorce civil, la rupture d'un lien civil qui, lorsque les époux sont catholiques, n'est pas reconnu par l'Eglise. Vous serez donc en situation de séparation, pour ce qui est de l'Eglise.

Et lorsque le mari a l'attitude que vous décrivez, je pense qu'il est légitime de demander la séparation. Clairement, dans ce cas le mari ne respecte pas sa part du lien conjugal.


Si vous persévérez dans votre volonté de fidélité malgré tout, alors je pense que vous avancez sur le chemin de la sainteté, et vous êtes un modèle pour moi.



Je prie pour vous, car bien que mon propre chemin soit différent, je pense que nous allons croiser des épreuves similaires, et je sais que ce n'est pas un chemin facile.


J'espère que vous comprendrez que je vais aussi m'efforcer de prier pour votre mari, que le Seigneur éclaire son coeur et qu'il parvienne à revenir à de meilleures dispositions. Je pense que lui aussi a grand besoin de nos prières.

Re: Divorce

Message par Jean-Mic » mer. 23 oct. 2013, 10:06

Cher coeurdejesus, vous n'avez pas à vous justifier devant nous...

Le harcèlement moral est une réalité hélas trop réelle, et c'est un raison parfaitement valable pour vous éloigner de cette situation que vous avez vous-même qualifier de mortifère. Vous n'aviez pas employé ce mot au hasard, les détails que vous donnez le confirme.

Ma prière vous était déjà acquise. Elle l'est toujours.
Fraternellement
Jean-Mic

Re: Divorce

Message par poche » mer. 23 oct. 2013, 8:19

Mes prieres avec vous.
:pray: :pray: :pray:

Re: Divorce

Message par Ben1306 » mar. 22 oct. 2013, 23:22

Au moins nous ne sommes pas inutiles :D

Re: Divorce

Message par coeurdejésus » mar. 22 oct. 2013, 23:17

Merci 1306 pour votre compassion, je me sens portée dans cette épreuve par tous ceux qui me répondent.

Re: Divorce

Message par Ben1306 » mar. 22 oct. 2013, 23:05

Excusez-moi d'intervenir sur votre post coeurdejésus (très joli pseudo au passage :) ) mais je ne comprend pas les gens qui agissent comme votre mari. Oui on peut avoir une dispute de temps à autre ou des désaccords mais pourquoi faire vivre un enfer à une personne gratuitement. Il y a des gens qui ne demande qu'à être aimé et d'autres souffrent dans leurs couples ...
Vraiment ça me dépasse ...

Re: Divorce

Message par coeurdejésus » mar. 22 oct. 2013, 22:48

Bonsoir,

Merci pour votre réponse et vos prières.
Ma situation de couple n'est pas ternie par des actes violents, mais par du harcèlement moral concernant la plupart des petits actes quotidiens :
les repas que je prépare ne sont pas bons, la maison n'est pas bien entretenue, je ne suis pas jolie à regarder, quand je parle il ne sort que de l'air, je suis une fout........de m........, je ne travaille pas assez du fait de mon statut assimilée fonctionnaire, je dors de trop, quand je chante je lui casse les oreilles, je critique tout le monde, je suis radin, je suis une grosse v......, je ne m'occupe pas bien de mes parents âgés, je ne rends pas service, je ne comprends rien à rien, je dois sûrement aller aux pu..... pour avoir si peu d'argent, si je prends du temps pour prier ou d'aller à la messe, c'est pour échapper au travail, comme je suis asthmatique je mourrai avant lui...
Voici un petit aperçu de ce que je peux entendre journellement. Je n'en peux plus et je n'ai plus confiance en moi.
Par contre, un prêtre m'a incité à prier pour mon mari. Parfois j'y arrive sans trop de difficultés et dans ces moments là, la haine s'éloigne de mon coeur.

Re: Divorce

Message par Jean-Mic » mar. 22 oct. 2013, 20:12

... un prêtre a dit à mon mari que le divorce était accepté dans l'Eglise !!! Tandis que moi, suite à une confession, un autre m'a bien précisé que la séparation était accepté mais en aucun cas le divorce ...
Ce que l'Eglise dénonce, c'est le remariage, qui s'avère être un adultère ! Il est du rôle du prêtre de se faire le défenseur du lien que vous avez contracté à votre mari. Il est de son rôle de vous demander si vous avez tout fait pour préserver votre couple et vos enfants, et de vous encourager, de vous aider à le faire.

Mais lorsque les choses vont mal au point d'être "mortifère" comme vous le dites, d'introduire "la tentation du suicide", vous seule est en mesure de savoir, en votre âme et conscience, si votre choix de partir est dicté par la nécessité vitale (j'insiste sur le mot : vitale !) de vous protéger, vous-même et vos enfants. Le prêtre peut vous aider à faire ce choix terrible, mais il n'a pas à vous le dicter !

Si la séparation est inévitable, ou souhaitable pour préserver sa vie ou sa santé ou celle de ses enfants, alors il est fort probable qu'il faudra envisager de demander le divorce, afin de fixer les droits et devoirs de chacun des époux séparés, notamment vis à vis des enfants, et en particulier d'obtenir la protection de la justice pour ceux qui seraient mis en danger. Ce n'est pas anodin, loin de là, mais c'est parfois une nécessité que nul n'a le droit de refuser à ceux qui en ont besoin.

Toute la question est de savoir si la séparation est la seule solution ... S'agit-il d'une simple (?) incompatibilité d'humeur ? d'un ras-le-bol après quelques temps de routine ? d'un "je t'aime, moi non plus" ? ... ? Il existe pour cela des aides aux couples en difficulté. L'Eglise les encourage et, dans certains cas, les organise. C'est évidemment tout autre chose que les cas réellement "mortifères", des cas de maltraitances physiques ou morales (je sais, l'expression est à la mode, mais la réalité est bien là), des cas qui mettent en danger la vie de l'un des conjoints ou des enfants ...

C'est à vous, et à vous seule de choisir.
Comptez sur ma prière fraternelle.
Jean-Mic

Re: Divorce

Message par astre » mar. 22 oct. 2013, 16:11

Bonjour CoeurdeJésus,

Je suis de tout coeur avec vous, étant moi même dans cette situation depuis 3 mois ... Moi aussi, je ressentais cette sensation de faire du mal au Seigneur ... mais avec un peu de recul, je me sens plus sereine dans la vie de tous les jours, et par conséquent plus apte à apporter le bien autour de moi, et de vivre ma vie de chrétienne plus conforme...

Sur le divorce, les avis sont partagés ... un prêtre a dit à mon mari que le divorce était accepté dans l'Eglise !!! Tandis que moi, suite à une confession, un autre m'a bien précisé que la séparation était accepté mais en aucun cas le divorce ... c'est pourquoi, je reste sur ma décision (Que Dieu me protège) de ne pas accepter le divorce que mon mari m'inflige ... Je remets à Dieu toutes les conséquences que cela peut avoir sur mon avenir ...

Je suis tout à fait d'accord avec vous "de rester fidèle jusqu'à la mort" ...

Que Dieu vous protège !

En union de prières

Re: Divorce

Message par coeurdejésus » mar. 22 oct. 2013, 13:29

Réponse à gerardh

Bonjour,

En réponse à votre interrogation, non je ne regrette pas de rompre avec une relation de couple qui est devenue mortifère,jusqu'à parfois être tentée par le suicide.
Par contre, ce que je regrette c'est de causer du mal et d'offenser le Seigneur. C'est pourquoi j'ai besoin plus que jamais des sacrements afin de rester fidèle à la prière, à l'eucharistie, et à mes engagements paroissiaux.
Il y a quelques temps, j'ai demandé l'avis d'un frère de saint Jean sur le divorce et là j'ai été stigmatisée."Ce que le Seigneur a uni nul ne peut le défaire".
C'est pourquoi je désire rester fidèle à mon époux au-delà du divorce. Les démons tentateurs seront nombreux, en particulier la masturbation et la pornographie. Daigne la Sainte Vierge me garder un coeur et un corps pur.
Merci de ne pas me juger.

Re: Divorce

Message par gerardh » mar. 22 oct. 2013, 9:38

_______

Bonjour,

C'est vous qui demandez le divorce ? Vous semblez le regretter : je ne comprends pas.


________

Haut