L'Église et la peine de mort

Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : L'Église et la peine de mort

Re: L'Église et la peine de mort

par PaxetBonum » mer. 06 nov. 2019, 9:17

Merci de l'info !

Re: L'Église et la peine de mort

par Altior » mer. 06 nov. 2019, 8:39

Un livre à contre-courant sur la peine de mort vient juste d'apparaître. Ici.

Re: L'Église et la peine de mort

par Trinité » mar. 05 nov. 2019, 18:56

AdoramusTe a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 14:57
Trinité a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 14:49

Bonjour Adoramus Te,

A cet égard, on peut se poser la question si ces conversions étaient bien sincères...
Face à la mort, on peut difficilement tricher.
On aurait bien du mal à voir l'intérêt d'une simulation.
Oui,c'est vrai!

Re: L'Église et la peine de mort

par PaxetBonum » mar. 05 nov. 2019, 15:58

Fernand Poisson a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 11:39
La peine de mort à quand même quelque chose d'affreusement définitif en ce qu'elle ne permet plus le repentir.
Au contraire !
Voyez les conversions et les témoignages merveilleux dans les couloirs de la mort.
C'est pour cela que je précise que je suis pour la peine de mort mais avec un temps nécessaire entre la condamnation et l'exécution de la peine.
Fernand Poisson a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 11:39
Reste la nécessité de la peine de mort pour le maintient de la paix publique... Mais les études montrent (ou tendent à montrer) que l'impact est inexistant. À quoi bon alors continuer à la défendre ?
Ces études sont souvent biaisées sur les états américains : on regarde les crimes entre états ayant ou pas la peine de mort.
Mais on oublie que dans tous les cas les peines restent cumulatives donc sévères (addition des crimes amenant à des peines de prison de plusieurs centaines d'années. Ceci n'a rien à voir avec le cas français dont la criminalité explose depuis l'abolition de la peine de mort et donc de la graduation des peines.

Re: L'Église et la peine de mort

par AdoramusTe » mar. 05 nov. 2019, 14:57

Trinité a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 14:49

Bonjour Adoramus Te,

A cet égard, on peut se poser la question si ces conversions étaient bien sincères...
Face à la mort, on peut difficilement tricher.
On aurait bien du mal à voir l'intérêt d'une simulation.

Re: L'Église et la peine de mort

par Trinité » mar. 05 nov. 2019, 14:49

AdoramusTe a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 14:33

Ainsi vous oubliez aussi tous ceux qui se sont convertis parce qu'ils étaient condamnés à mort.
Bonjour Adoramus Te,

A cet égard, on peut se poser la question si ces conversions étaient bien sincères...

Re: L'Église et la peine de mort

par AdoramusTe » mar. 05 nov. 2019, 14:33

Fernand Poisson a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 11:39
Reste la nécessité de la peine de mort pour le maintient de la paix publique... Mais les études montrent (ou tendent à montrer) que l'impact est inexistant. À quoi bon alors continuer à la défendre ?
Il n'existe pas de telles études. Il est certain que la peur de la mort peut être dissuasive. La fin de la peine de mort a fait descendre l'échelle des peines. Aujourd'hui, on peut s'en prendre aux plus faibles sans risques avec une perpétuité qui n'est plus que théorique.
Ainsi vous oubliez aussi tous ceux qui se sont convertis parce qu'ils étaient condamnés à mort.

Je ne suis pas un promoteur de la peine de mort mais je crains que sa disparition soit utopique.

Re: L'Église et la peine de mort

par Trinité » mar. 05 nov. 2019, 14:18

Fernand Poisson a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 11:39
La miséricorde que Dieu nous fait lorsqu'il nous attend au confessionnal parfois pendant des décennies, il me semble qu'il est normal de l'imiter lorsque nous cherchons à "christianiser" la société.
Bonjour Fernand Poisson,

Je trouve votre phrase très belle! :)

Bonne journée!

Re: L'Église et la peine de mort

par Fernand Poisson » mar. 05 nov. 2019, 11:39

La peine de mort à quand même quelque chose d'affreusement définitif en ce qu'elle ne permet plus le repentir. Ce repentir peut survenir, même chez les pires criminels, après de longues années... La miséricorde que Dieu nous fait lorsqu'il nous attend au confessionnal parfois pendant des décennies, il me semble qu'il est normal de l'imiter lorsque nous cherchons à "christianiser" la société. Je pense aussi aux monastères et abbayes qui ont accueilli des meurtriers après leur sortie de prison, leur offrant un cadre propice à la méditation de leurs fautes et à la pénitence. Est-ce que ce n'est pas un signe magnifique ?

Reste la nécessité de la peine de mort pour le maintient de la paix publique... Mais les études montrent (ou tendent à montrer) que l'impact est inexistant. À quoi bon alors continuer à la défendre ?

Re: L'Église et la peine de mort

par Foxy » mar. 05 nov. 2019, 10:57

Bonjour à tous les "partisans de la peine de mort"

Moi aussi, je vais mettre un cheveu dans la soupe… et vu que je suis aussi "du Moyen âge comme Kerniou…

Avez-vous été un jour tirés au sort pour être juré à une Cour d'Assise ?

Si oui, n'avez-vous pas ressenti un grand soulagement de savoir que la peine de mort était abolie ?

Cela a été en tout cas le mien et ma question intérieure de savoir comment on pouvait envoyer à la mort des criminels c'est sûr mais, ce sont des hommes et des femmes.

Re: L'Église et la peine de mort

par Fleur de Lys » mar. 05 nov. 2019, 10:48

(Pardon de ce cheveux sur la soupe: mais moi j'aime bien les citations de 20 pages de Cinci ^^)

Kerniou, Altior ne vous relègue pas réellement au Moyen-Age! il ironise sur le fait qu'un nombre grandissant de chrétiens considèrent l'A.T comme un mythe... que c'est "moderne" et qu'ils pensent qu'une lecture plus traditionnelle de la Bible (Dieu maître de la Vie et de la Mort) est archaïque...
(J'me trompe?)

Re: L'Église et la peine de mort

par PaxetBonum » mar. 05 nov. 2019, 9:35

Kerniou a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 2:25
Je ne suis certes plus toute jeune, Altior, mais me reléguer au Moyen-Age ....
Altior voulait certainement parlé d'un âge moyen plutôt que du Moyen Âge… :>

Re: L'Église et la peine de mort

par PaxetBonum » mar. 05 nov. 2019, 9:31

Suroît a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 1:10

1) Pensez-vous qu'il soit possible qu'un jour vous puissiez vous retrouver à la place du condamné à mort?
Les critères de condamnation à mort doivent être très spécifiques pour ne pas condamner d'innocent ni que cela devienne un moyen étatique de faire taire ses opposants.
Oui quand je milite pour la peine de mort je ne m'exclue pas de devoir subir un jour cette condamnation. Je suis un terrible pécheur et si cela devait m'arriver, je prie le Seigneur et St Dismas, de faire de moi un bon larron et non un mauvais.
Suroît a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 1:10
2) Arrivez-vous à vous imaginer en train de vivre un tel supplice? Si vous faites un réel effort pour vous mettre à la place du condamné, trouvez-vous cela supportable? Inhumain? Bref, pouvez-vous vouloir cela pour vous-même, et, à supposer que vous ayez répondu "oui" à la première question, arriveriez-vous à accepter pour vous même une telle sentance comme juste et légitime?
Si j'ai commis un acte méritant la peine de mort alors oui je trouverai juste et légitime que la société veuille me condamner à mort pour protéger le reste de la population. Ma seule demande serait de ne pas être exécuté immédiatement après la sentence mais après un temps de réflexion suffisamment long pour mettre en ordre mes affaires terrestres et spirituelles.

Re: L'Église et la peine de mort

par Kerniou » mar. 05 nov. 2019, 2:25

Je ne suis certes plus toute jeune, Altior, mais me reléguer au Moyen-Age ....

Re: L'Église et la peine de mort

par Suroît » mar. 05 nov. 2019, 1:10

PaxetBonum a écrit :
lun. 04 nov. 2019, 11:06

Il n'a jamais été question de transféré quoi que se soit sur un individu. L'individu est condamné pour ses propres actes criminels.
Cela n'absout en rien le reste de la population, au contraire c'est un avertissement : voici le salaire du crime ! (sous entendu : si vous ne voulez pas finir de la sorte, ne suivez pas son exemple).
Bonjour Paxet, bonjour tout le monde,

Je crois que nous ne tomberons pas d'accord.
J'aurais seulement deux questions pour les partisans de la peine de mort, et plus particulièrement sous la forme de l'execution publique, avec châtiments corporels en plus.
1) Pensez-vous qu'il soit possible qu'un jour vous puissiez vous retrouver à la place du condamné à mort?
2) Arrivez-vous à vous imaginer en train de vivre un tel supplice? Si vous faites un réel effort pour vous mettre à la place du condamné, trouvez-vous cela supportable? Inhumain? Bref, pouvez-vous vouloir cela pour vous-même, et, à supposer que vous ayez répondu "oui" à la première question, arriveriez-vous à accepter pour vous même une telle sentance comme juste et légitime?

Ces questions ne sont pas mal intentionnées ou mal placées, je vous l'assure. Elles cherchent seulement à dire que l'homme n'est pas qu'un être rationnel. Et je trouve que la littérature, avec Victor Hugo notamment, nous rend sensible tout cela, en plus d'argumenter.

Haut