Les goûts musicaux mis sur la table !

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Les goûts musicaux mis sur la table !

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Trinité » sam. 05 oct. 2019, 1:56

C'est très beau ce que vous dites Cinci!

Vous connaissez mes lacunes en classique ! :)
La musique est le reflet de l'âme.

Pourquoi tout à coup cette anecdote me revient-elle en mémoire?

je me suis laissé dire que lorsque "Francis Cabrel" a amené au studio d'enregistrement ce morceau "La Corrida" il l'a laissé entre les mains d'un jeune homme chargé de le programmer , Cabrel avait déjà une certaine notoriété.
Le jeune lui a dit : O.K ! j'écoute si ça peut passer ...revenez dans une heure ou deux...

A son retour il trouve le jeune homme en pleurs après l'écoute...et incapable de lui sortir un mot...

https://youtu.be/m1ET6SEtwbc

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » sam. 05 oct. 2019, 1:23

Quand je sens le besoin de me recentrer dans ma vie dispersée et ma prière trop distraite, je vais vers Bach.
Quand je cherche deux notes qui s'aiment, je m'enlace à l'archet de Mozart.
Quand je veux raviver ma passion d'aimer, de lutter, d'espérer, je convoque Beethoven.
Quand j'ai besoin de danser avec les autres, j'affectionne l'harmonieux désordre fou et décapant du rock.
Quand je pleure mes bleus à l'âme, j'aime bien le jazz et le blues au saxophone.

Mais rien comme le violoncelle pour toucher mes fibres de chair blessée, l'orgue pour apprivoiser le mystère. "Sans la musique, la vie serait une erreur", disait Nietszche; la foi aussi, et mon pari sur Dieu. Sans cesse la métaphore de la musique me revient à l'âme. Thème et variations dans le concert de mes raisons et passions, dans la partition qui cherche sa place au milieu de l'orchestre de mes relations aux autres. Et puis vient le ravissement d'une plage d'écoute sur un horizon d'éternité. Comme disait Goethe : "Arrêtes instant, tu es si beau." Surgit ce voeu de faire durer ces instants d'enchantement. Comme dit la chanson : "Quand on est heureux , on voudrait arrêter le temps." Mais c'est grâce à la musique, à ses rythmes, à ses marées, à ses patiences cadencées que le temps se fait un merveilleux sculpteur, même des matériaux les plus durs de nos aventures.

[...]

Art et spiritualité ne sont pas loin l'un de l'autre. "J'ai pleuré, j'ai dansé avec vous, disait le Nazaréen, envoyé de Dieu, et vous ne l'avez pas reconnu ou même deviné." "N'empêchez pas la musique de vos âmes, répète le Qohélèt dans la Bible.

La musique qui reste sur papier est peut-être le plus sûr symbole d'une foi oubliée, mais toujours en attente d'être ravivée. je pense au magnifique psaume qui souvent me tance : "Qu'as-tu fait de ta foi et des ferveurs de ta jeunesse ?" Ton Dieu qui ne vieillit pas peut te la rendre aussi neuve et chantante.

[...]

Et là on se rend compte que même dans les chansons profanes, on peut trouver une profondeur humaine et spirituelle, une foi indéracinable toujours prête à reflamber. Une sorte de braise qui demeure vivante même sous les cendres de bien des déceptions. Je pense ici à la chanson de Les vieux amants de Brel.

Bien sûr nous eûmes des orages
Vingt ans d'amour, c'est l'amour fol
Mille fois tu pris ton bagage
Mille fois je pris mon envol

Moi, je sais tous tes sortilèges
Tu sais tous mes envoûtements
Tu m'as gardé de pièges en pièges
Je t'ai perdue de temps en temps

Oh, mon amour
Mon doux, mon tendre, mon merveilleux amour [...]

Un exemple parmi cent autres de ces touches d'âme d'un amour authentique, d'une spiritualité de l'amour. Et ce poème de Paul Éluard, dans sa dynamique la plus murie, est tissé de foi et d'espérance :

Je te cherche par-delà l'attente
Par-delà moi-même
Et je ne sais plus tant je t'aime
Lequel de nous deux est absent
Tu es venue, le feu s'est alors ranimé
l'ombre a cédé, le froid d'en bas s'est étoilé
J'allai vers toi, j'allais sans fin vers la lumière.


(Paul Éluard)

Source : Jacques Grand'Maison (le chanoine), Réenchanter la vie, p. 80

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Trinité » jeu. 05 sept. 2019, 20:33

Cinci a écrit :
jeu. 05 sept. 2019, 4:11
Il est amusant de voir comment Jean-Louis Bischof présente lui-même une dégaine de rocker. "Le rock c'est Dieu, et Elvis c'est Jésus-Christ", disait Dick Rivers. C'est vrai qu'il y a lien entre le rock comme musique populaire et le gospel où la musique religieuse des Noirs américains. On aurait pu y parler aussi du blues dans cette émission. Le rock est fort probablement issu d'un croisement entre ces divers genre musical qui étaient dynamisés à l'origine par le sentiment religieux.


https://www.youtube.com/watch?v=nCvBUjJrmC4

lien évident dans la reprise de Robert Johnson par les Rolling Stone


https://www.youtube.com/watch?v=NdgrQoZHnNY
Death letter blues
( Quand l'esprit du rock s'y trouve déjà tout entier)

https://www.youtube.com/watch?v=B3XdXEJEI4E

"Amazing Grace" par Elvis et utilisé dans l'émission comme support musical.

Il est sûr que la spiritualité relie tout ça, du sentiment de l'absence, en passant par la dureté de la vie, l'expérience du mal, le péché et jusqu'à la grâce. Il y a le romantisme du tramp des années 1930, celui de la beat generation de Jack Kerouac ("On the Road"), passant par Janis Joplin jusqu'à la musique punk de ceux qui ne sont rien, qui en sont conscients mais qui aimeraient bien "être".
Tout à fait! :oui:

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Trinité » jeu. 05 sept. 2019, 20:30

Cinci a écrit :
jeu. 05 sept. 2019, 15:17
Trinité,

Pour le zouk qu'il soit chrétien ou pas, je ne suis pas capable. Je déteste ce genre de musique. J'abomine. Insupportable ! Pour toutes sortes de raisons.
Ah bon! :(

Comme quoi les goûts musicaux !

Moi je trouve cela génial!
Une rythmique très enlevée, même si elle est un peu répétitive...c'est du folklore aussi... c'est une musique qui bouge...enfin qui incite à bouger... (même si je bouge beaucoup moins maintenant avec mon âge canonique... :D )
D'autre part(mais ce n'est pas un critère... :D ) la maman de ma quatrième fille est Martiniquaise...
Mais enfin, je pense que je ne vous convaincrais pas! :D

Bonne soirée!

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » jeu. 05 sept. 2019, 15:17

Trinité,

Pour le zouk qu'il soit chrétien ou pas, je ne suis pas capable. Je déteste ce genre de musique. J'abomine. Insupportable ! Pour toutes sortes de raisons.

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » jeu. 05 sept. 2019, 4:11

Il est amusant de voir comment Jean-Louis Bischof présente lui-même une dégaine de rocker. "Le rock c'est Dieu, et Elvis c'est Jésus-Christ", disait Dick Rivers. C'est vrai qu'il y a lien entre le rock comme musique populaire et le gospel où la musique religieuse des Noirs américains. On aurait pu y parler aussi du blues dans cette émission. Le rock est fort probablement issu d'un croisement entre ces divers genre musical qui étaient dynamisés à l'origine par le sentiment religieux.


https://www.youtube.com/watch?v=nCvBUjJrmC4

lien évident dans la reprise de Robert Johnson par les Rolling Stone


https://www.youtube.com/watch?v=NdgrQoZHnNY
Death letter blues
( Quand l'esprit du rock s'y trouve déjà tout entier)

https://www.youtube.com/watch?v=B3XdXEJEI4E

"Amazing Grace" par Elvis et utilisé dans l'émission comme support musical.

Il est sûr que la spiritualité relie tout ça, du sentiment de l'absence, en passant par la dureté de la vie, l'expérience du mal, le péché et jusqu'à la grâce. Il y a le romantisme du tramp des années 1930, celui de la beat generation de Jack Kerouac ("On the Road"), passant par Janis Joplin jusqu'à la musique punk de ceux qui ne sont rien, qui en sont conscients mais qui aimeraient bien "être".

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Trinité » mar. 03 sept. 2019, 0:07

Aller!

Du Zouk Chrétien!

ça balance toujours autant cette musique! Quand j'écoute je ne peux m'empêcher de bouger! :D

https://youtu.be/W4SswhFLa6o

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » lun. 02 sept. 2019, 23:28

Quelle bonne idée, cette émission de KTO ! Je vais regarder ça.

:)

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Trinité » sam. 31 août 2019, 23:03

Dieu, le Diable et le Rock une vidéo de KTO.

Je n'ai pas tout écouté, mais il y a des choses intéressantes!

https://youtu.be/ZEJ15k09kvg

Re: Les plus beaux chants d'Église

par Hantouane » mer. 21 août 2019, 2:19

[youtube]https://youtu.be/w-KqdVw0Ig0[/youtube]

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Trinité » lun. 12 août 2019, 23:08

C'est un phénomène ce Renaud!
La chanson avait fait scandale en Grande Bretagne!
Je me demande si maintenant, de tels textes ne seraient pas censurés!

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » lun. 12 août 2019, 18:08

Ce cher Renaud ...



Mme Thatcher ... faut voir les paroles.

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » sam. 10 août 2019, 22:37

Disons que ce n'est pas très clair. :)

Mais la musique folklorique du temps de la civil war est toujours intéressante. Ça, c'est sûr.

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Pathos » sam. 10 août 2019, 8:43

Belle chanson mais c'est un peu pro avortement ou je n'ai pas tout pigé ?

Well, revenons à la civil War :cool:

https://youtu.be/5KQtlR_lntM

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » sam. 10 août 2019, 3:13



A partir de la 3e minute et vingt et quelques secondes : la quintessence de la signature musicale de Mozart. Une interprétation sublime. Ça m'émeut toujours.

Et tant qu'à être dans la nostalgie un petit peu (j'aime bien).

Pour rester au piano :



Non, tu n'as pas de nom - P. Julien (interprétation)

:coeur:

Haut