Les goûts musicaux mis sur la table !

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Les goûts musicaux mis sur la table !

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » Aujourd’hui, 5:31

Trinité,

Le phoque est tellement un bel animal. Michel Rivard ne pouvait pas se tromper avec sa chanson. Puis sa composition avait tout pour plaire à Felix Leclerc tant elle semblait procéder d'un même esprit que le sien.

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » Aujourd’hui, 4:42

Carhaix,

Vous avez oublié la plus importante. :)

Ici :
https://www.youtube.com/watch?v=Bu8M1fgiFYo

[...]

Au mois de mai, à marée basse
Voilà les oies
Depuis des siècles
Au mois de juin
Parties les oies
Mais nous les gens
Les descendants de La Rochelle
Présents tout l' temps
Surtout l'hiver
Comme les arbres


Ce cher Félix était également un homme de foi et un catholique. Il me plaît tant qu'un chant comme celui-là (témoignage archivé) soit complètement à rebours de la culture dominante actuelle et l'idéologie dont sont épris nos "élites" urbanisées, avec sa sous-culture mondialiste d,alliance gauchisante avec les djeunes et autres.

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Trinité » Aujourd’hui, 0:50

Puisque vous en avez parlé je la passe.
Je l'ai toujours trouvé très belle!
Pour mes amis du Québec! :)

https://youtu.be/D_kzrN2qpPA

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Carhaix » Hier, 22:56

Recouvrance a écrit :
mar. 19 nov. 2019, 15:42
https://youtu.be/IOmZ_pF_XFI Le Petit Bonheur de Félix Leclerc
J'aime bien Félix Leclerc.

La plus géniale, pour moi : La Drave.
https://m.youtube.com/watch?v=C9iH8Xp8kp8
https://m.youtube.com/watch?v=3-ZfPxKvPn8

J'aime beaucoup aussi celles-ci :

Contumace
Elle n'est pas jolie
Bozo
Francis
Lettre de mon frère
Le train du nord
Petit Pierre
Présence
Le roi viendra demain
L'encan
Complainte du phoque en Alaska
La mort de l'ours
Le père
Grand papa pan pan
La veuve
L'alouette en colère
Batelier batelier
Les nouveaux nés
Les soupirs
Bon voyage dans la lune
Oh mon maître
L'écharpe
Les moutons sur la rivière
Blues pour Pinky

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » Hier, 2:22

https://www.youtube.com/watch?v=VQ7MxTBUZnE

Barbara (9 juin 1930 - 24 novembre 1997)
Mon enfance

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » Hier, 2:12

https://www.youtube.com/watch?v=suGf0RRTe_g

Claude Dubois 1975 ... Amusant de revoir ça. Pour l'interprétation et la qualité de l'enregistrement qui est étonnante.


https://www.youtube.com/watch?v=EcI875VbdZs

Fabienne Thibault et Daniel Balavoine sensiblement à la même époque. Monopolis. Les paroles de la chanson se sont bonifiées avec le passage du temps. C'était quasiment prophétique ...

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Trinité » Hier, 0:13

Superbe recouvrance!

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Recouvrance » mer. 20 nov. 2019, 16:04

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Recouvrance » mar. 19 nov. 2019, 15:42

https://youtu.be/IOmZ_pF_XFI Le Petit Bonheur de Félix Leclerc

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par PaxetBonum » sam. 09 nov. 2019, 13:58

Je pense l'avoir déjà cité mais je n'hésite pas à me répéter en recommandant l'incomparable Adagio de Samuel Barber :
https://www.youtube.com/watch?v=L1gQc3JIhn8

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Sam D. » ven. 08 nov. 2019, 21:21

Pour partir sur quelque chose de caractère bien différent : https://www.youtube.com/watch?v=J4BBSN99SZ8

Un sympathique opéra bouffe de Cimarosa, dont j'ai capté l'ouverture à la radio en rentrant du travail ce soir. On n'est pas encore sur les espiègleries de Rossini, mais il est toujours agréable de se plonger dans l'atmosphère de cette Italie que bientôt Stendhal devait parcourir.

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Cinci » jeu. 07 nov. 2019, 0:47

Trinité :
Néanmoins cette chanson met l'accent sur la superficialité du monde!
Tout à fait.

Et il faut dire qu'il y avait aussi une certaine prétention de recherche spirituelle à l'époque si vous vous souvenez, même si pas nécessairement chrétienne non plus. On pourrait parler d'une recherche de sens en tout cas. :)

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Crosswind » mer. 06 nov. 2019, 11:47

Suroît a écrit :
ven. 01 nov. 2019, 1:14
Bonsoir,

Je dirai la Chaconne de Bach dans l'interprétation d'Hilary Hahn (cinquième mouvement de la Partita No. 2 BWV 1004). L'introduction est sublime, elle est reprise plusieurs fois dans des tonalités très différentes, oscillant entre l'impuissance à répéter la fraîcheur du commencement et la renaissance de celui-ci. Entre temps, il y a "toutes" les émotions de la vie, avec ses différents rythmes, ses allers et retours, mixe de lenteur et d'accélération. On a même l'impression, parfois, que Bach fait ici une confession, et qu'il essaie de livrer un secret. Le passage qui commence à la neuvième minute (précise) est d'une grande sensibilité.
Bref, le mieux est de mettre le lien, car ce genre de musique sont écrites précisément quand les mots ne suffisent plus.

https://www.youtube.com/watch?v=QqA3qQMKueA
Saviez-vous que Heisenberg, admirateur de la Chaconne de Bach, défendait une perspective relativiste des phénomènes?

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par PaxetBonum » mer. 06 nov. 2019, 9:42

Suliko a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 15:53
Sinon, j'écoute beaucoup "Spem in alium" de Thomas Tallis ces temps-ci:
Vous prêchez un converti Suliko, j'écoute souvent du Thomas Tallis et tout particulièrement le Spem in alium !

Je recommande aussi son 'Ô Salutaris ostia"

Re: Les goûts musicaux mis sur la table !

par Trinité » mar. 05 nov. 2019, 19:09

Cinci a écrit :
mar. 05 nov. 2019, 14:41
The Sound of Silence revisité ... par Disturbed

https://www.youtube.com/watch?v=u9Dg-g7t2l4

Je suis désolé, par contre, pour l'esthétique néo-barbare et post-apocalyptique du vidéo qui accompagne l'objet. Ça, je ne vais rien vous apprendre sans doute. Pour faire crédible de nos jours, il faudra donner toujours dans l'esthétique funéraire, cendreuse, noire, zombifiante, novembrisante, démoralisée-démoralisante. Pardonnez aux anciens enfants de choeur égarés. On s'excuse.

:oops:
Superbe interprétation Cinci!

En effet, la vidéo une misère...
Pourquoi "the sound of silence" serait il associé à cet état d'esprit? On se le demande!

Néanmoins cette chanson met l'accent sur la superficialité du monde!
Voici l'explication du texte trouvée dans un journal catholique.

Cette chanson regorge de références religieuses. Elle décrit même une célébration cultuelle, une foule assemblée pour adorer une divinité. «Et dans la lumière crue j’ai vu dix-mille personnes, peut-être plus. Et la foule recueillie s’est mise à prier, au dieu de néon qu’elle s’est fabriqué.
»

Voilà plus de 50 ans que cette chanson tourne. Ecrite vers 1964, elle figure parmi les plus grands tubes du duo américain Simon et Garfunkel, figures majeures du folk-rock depuis les années de la contre-culture et des revendications libertaires. Mais loin de vanter les mérites des valeurs humanistes de l’époque, ce texte reste d’actualité parce qu’il exprime la frustration de ceux qui pressentaient déjà, en pleine effervescence des années 60, que la société ne prenait pas le bon chemin.

On sent poindre dans ce texte de Paul Simon une critique de la superficialité d’un monde qui, malgré ses espoirs affichés, se tourne de plus en plus vers la consommation. Les panneaux portent des messages en lumières de néon qui déchirent la nuit. On pourrait croire que l’obscurité de l’incompréhension va céder du terrain. Mais il n’en est rien. Aucune vraie communication n’est transmise par des mots que personne n’écoute, des discussions sans signification et des chansons que l’on ne chantera jamais.

Simon et Garfunkel ont la perspicacité de voir que la grand-messe de la société ne va pas livrer les bienfaits attendus. Les enseignes immenses, les publicités clinquantes et le brouhaha de la parole publique ne sont que les accoutrements d’une divinité de pacotille: un dieu de néon

Haut