Michel Onfray

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Michel Onfray

Re: Michel Onfray

Message par Relief » ven. 16 févr. 2018, 19:13

La mort lente de sa compagne, la mort de son père dans ses bras, la décadence toujours croissante de la société (et un AVC il y a quelques jours) lui ont fait prendre conscience, quoique encore confusément, que la philosophie ne lui apportait pas des réponses satisfaisantes. C'est souvent au travers de la souffrance que le cœur de l'homme s'ouvre à la grâce. Il y a de l’espoir pour Michel Onfray.
Vos propos sont très justes. Prions pour lui.

Re: Michel Onfray

Message par Invité » ven. 16 févr. 2018, 18:52

Bonjour,

Michel Onfray, baptisé, communié, confirmé, ressent la présence de Dieu en lui mais combat férocement cette présence depuis son expérience traumatisante de quatre années d'orphelinat tenu par des prêtres ignominieux.
La mort lente de sa compagne, la mort de son père dans ses bras, la décadence toujours croissante de la société (et un AVC il y a quelques jours) lui ont fait prendre conscience, quoique encore confusément, que la philosophie ne lui apportait pas des réponses satisfaisantes. C'est souvent au travers de la souffrance que le cœur de l'homme s'ouvre à la grâce. Il y a de l’espoir pour Michel Onfray.

Re: Michel Onfray

Message par Fée Violine » jeu. 04 janv. 2018, 1:01

À propos de son séjour à la Trappe, le commentaire de Gérard Leclerc sur Radio Notre-Dame :
https://www.france-catholique.fr/Michel ... rappe.html

Re: Michel Onfray

Message par gerardh » sam. 30 déc. 2017, 19:13

__

Comme je l'ai écrit précédemment : Dieu le cherche.


__

Re: Michel Onfray

Message par Teano » sam. 30 déc. 2017, 13:00

Bonjour,

Michel Onfray vient de publier sur le point.fr, une chronique en 7 articles, sur un séjour qu'il a fait à la Trappe.

C'est assez inégal mais j'ai beaucoup aimé la manière dont il a confronté son athéisme à l'exigence de la vie monastique.

Le 3ème article est mon préféré :

"Je croyais que l'entrée au monastère relevait d'un appel franc et net ; j'imaginais que la certitude de Dieu était doublée de la décision de répondre à cet appel par le don d'une vie consacrée à l'oraison ; je pensais que la vie monastique était adéquation avec ce qu'on avait trouvé - et je découvrais que non, qu'on pouvait y entrer pour fortifier une intuition, pour conjurer le doute, pour écarter l'incertitude. On pouvait donc donner sa vie pour une chose dont on n'était pas sûr, mais on l'offrait dans l'attente d'un retour qui serait une preuve."

Michel Onfray

Réponse de Teano : Ben, non, Michel, c'est pas comme ça que ça marche. Le seul bardé de certitudes ici, c'est toi et le pire, c'est qu'elles te font mourir lentement, tes certitudes.

Dans la joie de Marie,

Teano

Re: Michel Onfray

Message par gerardh » mer. 04 oct. 2017, 19:19

__________

Bonjour,

Le traité d'athéologie n'est pas digne de la grande intelligence de son auteur.

Cela dit, je pense que Dieu le cherche. J'espère qu'il aura lui-aussi son chemin de Damas. Nous pouvons prier pour cela.

___________

Re: Onfray sur l'islam

Message par Relief » mer. 04 oct. 2017, 17:37

:incertain:

Onfray sur l'islam

Message par axou » lun. 02 oct. 2017, 1:41

Une étonnante interview de Michel Onfray sur l'Islam et son impact actuel et de superbes propos sur la transcendance. Onfray m'étonne ! Notre athée national se spiritualise.

Bien à vous,

Axou


http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017 ... epoque.php

Les bobards de Michel Onfray

Message par Cinci » lun. 11 sept. 2017, 22:01

Bonjour

Pour partager un article vu le 5 septembre dernier. Très intéressant. Surtout pour des catholiques ou des chrétiens en général.

Michel Onfray a beaucoup de lecteurs et d’admirateurs, au Québec et ailleurs. Cela se comprend. Le philosophe français a du nerf, du front, du style et un évident charisme médiatique. Or, en matière de rigueur et de bonne foi, le penseur ne brille pas par son exemplarité.

Son Traité d’athéologie (Grasset, 2005), par exemple, présentait Hitler comme un chrétien convaincu et avançait que le nazisme était compatible avec le christianisme, afin de discréditer ce dernier. Cette thèse délirante, pulvérisée par la théologienne Kathleen Harvill-Burton dans Le nazisme comme religion (PUL, 2006), a été, pour moi, la goutte qui a fait déborder le vase. Avant, j’aimais lire Onfray. Depuis, je reçois tout ce qu’il écrit avec de très grosses réserves. Souvent divertissant, l’essayiste, en effet, n’est pas fiable.

Professeur d’histoire du christianisme antique à la Sorbonne, Jean-Marie Salamito en arrive à la même conclusion. Après avoir lu Décadence. De Jésus à Ben Laden, vie et mort de l’Occident (Flammarion, 2017), la récente somme d’Onfray, l’historien confiait au magazine La Vie, en mai 2017, que 80 % des affirmations du philosophe concernant le christianisme des origines sont inexactes ou fausses.

La suite est ici :

http://www.ledevoir.com/culture/livres/ ... hel-onfray


"Scandalisé par tant d’hostilité et d’ignorance, Salamito, qui n’a rien d’un polémiste, a résolu de ne pas laisser passer les élucubrations du philosophe. Son Monsieur Onfray au pays des mythes. Réponses sur Jésus et le christianisme (Salvator) relève de l’exercice de salubrité intellectuelle." - Louis Cornellier

Les migrants clandestins et la crise migratoire

Message par Marie du 65 » mer. 09 sept. 2015, 17:41

http://lmsi.net/Proposition-de-loi-pour-l
Il s’agit pour nous d’une question de principe : Michel Onfray doit être banni de l’espace public car il est incompatible avec les valeurs de la démocratie, de l’émancipation humaine et du simple bon goût. Sa suffisance et ses poses philosophantes sont une insulte ostensible à toute la corporation des philosophes ; son catéchisme antireligieux est une insulte à ce que la libre-pensée a produit de meilleur ; son anticalotinisme crétin, son hédonisme benêt et son aristocratisme puant sont une insulte à Épicure, à Lucrèce, à Spinoza, à Nietzsche, à Deleuze, à Bourdieu et à tous les grands auteurs dont il se réclame et qu’il ne fait que trahir, salir et détourner à son profit.

Re: Michel Onfray

Message par Héraclius » dim. 29 mars 2015, 14:23

Je l'ai récemment entendu dire que la mention de Jésus dans un texte de Flavius Josèphe a été rajouté de toute pièce plusieurs siècles après par des copistes chrétiens trop zélés. Est-ce vrai ?
Elle a été au moins modifiée, il me semble. Mais rien n'indique qu'elle ai été créée de toute pièce.

Re: Michel Onfray

Message par Ignotus » dim. 29 mars 2015, 14:19

Je l'ai récemment entendu dire que la mention de Jésus dans un texte de Flavius Josèphe a été rajouté de toute pièce plusieurs siècles après par des copistes chrétiens trop zélés. Est-ce vrai ?

Re: Michel Onfray

Message par Michel De Cock » mer. 25 mars 2015, 13:16

J'ai commencé à lire le "Traité d'Athéologie", par curiosité et pour pouvoir le critiquer après. Je l'annote au crayon. A chaque page, ou presque, je trouve des incohérences, des arguments fallacieux, des amalgames criticables, ...

J'ai envie, un jour, de réunir ces notes pour écrire un article qui "descendrait" ce fatras d'inepties !

Re: Chronique d'Onfray

Message par helios » jeu. 18 sept. 2014, 15:27

Vous avez tout à fait raison, Fée Violine, et le très médiatisé Michel Onfray marche en tête du cortège des thuriféraires. Mais, dire que cette chronique est d'"inspiration nietzschéenne" est un euphémisme. J'ai voulu, moi-même, adopter une certaine mansuétude de ton par l'utilisation du terme "parenté" dans une métaphore visant à suggérer beaucoup plus qu'elle n'exprimait.
En inversant la tendance, je dirais que ce texte est "pompé".
Prolepse (en guise de...):
Comme je redoute votre baguette autant qu'on devait, en son temps, craindre le rasoir d'Ockham (contemporain, n'est ce pas, de Me Eckhart dont vous nous avez récemment permis la fréquentation... et tout aussi sulfureux) je reconnais que mon intervention ne vise qu'à relativiser l'aura de l'auteur de cet article, référence incontournable (l'auteur) des cafés-philo.
Très respectueusement.

Re: Chronique d'Onfray

Message par Fée Violine » jeu. 18 sept. 2014, 11:25

Ce n'est pas étonnant, vu que Michel Onfray s'inspire beaucoup de Nietzsche.

Haut