Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par Lola » mer. 06 juin 2018, 12:55

Bravo pour votre témoignage. Ce n'est pas toujours facile de dire, d'expliquer. Moi aussi. C'est le père de mon fils. Il l'instrumentalise. Je prie pour tenir.

Bon courage à vous tous.

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par maxfalcon » mer. 23 mai 2018, 13:00

Désolé pour les fautes, j'ai écrit ce texte un peu à la va vite. Je sors de ma période de déni et je suis en pleine réalisation. :)

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par maxfalcon » mer. 23 mai 2018, 8:36

Bonjour,

Le Mal?

Je me suis moi aussi mis en relation avec une personne venant d'une famille perverse narcissique. Elle même est une sorte "petite" PN, quasi à cheval, ou alors plus douée. Au début je croyais que cela était des manifestations d'un style de vie particulier et de traits de caractères. Puis tout à petit, j'ai bien réalisé que c'était un travail de sape calculé, voire planifié. Les horreurs dont j'ai assistés, et sous emprise, failli accepter sont innommable.

Il y a un moment ou vous vous en rendez compte. C'est quand, la personne avec qui vous partagez quelque chose que vous croyez profond (en fait que vous vous forcez à croire, parce que depuis le début vous sentez le pic de la trahison et du non engagement...) se transformeau fur et à mesure d'avancement cruciaux d'engagement (fiançailes, puis mariage, puis enfant). A chaque étape, la personne que vous avez rencontré, disparaît. Puis quand vient l'enfant, elle n'existe plus. Mais comme vous, altruiste, gentil, pléin de vie, et généralement se sacrifiant pour l'autre (ce qui est une tare! Personne ne vaut que vous sacrifiez votre vie, que ce soit par amour ou autre, c'est ce que cette expérience m'a appris), et bien, vous disapraissez aussi. Et comble de l'horreur, cela satisfait votre conjoint(e). Il/Elle est heureuse! A partir de là, vous sombrez.

Ils ne s'arrêtent jamais. Après avoir perdu des années à essayer de comprendre, accepter, discuter, s'en prendre plein dans la gueule, çà repart. Dès que vous êtes bien, que vous revoyez des amis, ils recommencent. Ils attaquent les valeurs humaines que vous portez haut, comme l'Amour (ils distillent le doute dès que possible), la Confiance (idem), le besoin de l'autre, bref le bien. Ils vous mettent le doute qu'ils vous trompent. Ils le font ou pas, peu importe. Vous ne savez pas. Je ne sais toujours pas. Mais je doute toujours. Et pourtant, pendant de nombreuses années, étant une personne confiance et ayant confiance dans cette relation, je n'étais pas jaloux. Ce n'était pas ma nature. J'ai commencé à réagir la dessus au bout de 16 ans de relation! J'ai failli devenir comme elle.

Les apparences. Ils sont parfaits! Et le sexe. N'en parlont pas. Vous êtes tentés, constamment. Puis rejeté. Le chaud, le froid. Ils/Elles sont sales. Appat, refus. Puis quand il/elle décide: c'est maintenant! Et puis c'est pour son plaisir exclusif. Ils/Elles ne font pas l'Amour. Quand un jour, au bout d'interminables discussions, elle a voulu faire don d'Amour selon elle. A la fin, elle m'a jeté: voilà, tu dois être content, TU as fait l'amour. TU. Pas NOUS.

Vous revenez sur des lieux ou vous étiez bien, amoureux? Elle va les saper. Elle va trouver un truc pour vous ouvrir le coeur en deux. Vos meilleures vacances? Revenez y. Elle va vous ignorez comme si vous n'existiez pas. Par moment elle rejouera son petit jeu de séductrice. Pour mieux vous pendre par la suite.

Et s'il n'y avait que çà. Vous sombrez dans la dépression? Ils/Elles en rajoute. Vous tombez malade, vous rentrez à l'hopital? Vous voyez bien leur sourire de satisfaction. Oui. Vous voir branché, faible, fatigué: vous voyez la personne que vous (croyez) aimer être satisfaite, voire amusé. Vous sombrez quasi dans la folie. Vous ne devenez plus rien. Le vide. Comme eux. Mais vous vous souffrez atrocement, car vous n'étiez pas comme cela avant.

J'ai vu d'autres horreurs. Tout un tas d'animaux qui se perdent mysterieusement quand ils ne sont plus dociles. Ils en ont même écrasé un un jour, puis ils jubilait de me montrer l'endroit avec les reste de sang et de morceaux de chair. Pour me rendre comme eux? Pour me faire du mal? Parce qu'ils sont fiers? Aucune idée. Ce sont des gens qui ne sont pas comme les autres. Ils ne faut pas chercher à comprendre. En tout cas, quatre heures après ils n'avait toujours pas nettoyés. J'ai vu des choses bizarres sur les enfants. J'ai failli accepter. Une horreur.

Oui, le mal. Ce ne sont pas des gens avec des failles. Ils n'en ont plus! Ils les ont toutes effacés, ils ne ressentent plus rien. Nos failles à nous nous font ressentir des choses, et on essaie d'évoluer, tant bien que mal. Eux, n'évolueront jamais, car ils n'ont pas de failles. Les psy et scientifiques sont assez marrants. Cela se voit, qu'ils n'ont jamais vécu des années avec ce genre de personnes, en relation "intime".

Gardez vos valeurs. N'endurez pas ce qui n'est pas juste pour vous. Jamais!
:saint: :saint: :saint:

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par Philon » mar. 24 oct. 2017, 10:05

Mon premier compagnon, pervers narcissique évident, était aussi new ager, affilié à une secte (Osho Rajnesh) et avait des accointances avec les rosicruciens. Il pratiquait l'astrologie, la cartomancie et le pendule. Il assistait à des messes noires et quand j'ai rompu il a été à l'une d'elle où il m'a maudite, j'ai bel et bien eu après cela sept ans de malheur et de précarité.

Attention à ce type de personne, le diable les possède, leur donnant le pouvoir de fasciner autrui et celui de nuire.

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par Foxy » mer. 04 oct. 2017, 22:01

Bonsoir Ratch

Je vais vous donner mon avis à la lecture de votre dernier post : votre PN n'essayait-il pas de faire de la magie... blanche ou noire ?
ou autre chose de "pas catholique"...

J'ai eu tellement de choses qui se sont passées après avoir rompu avec une personne de la famille qui m'avait envoutée que je crois fortement qu'ils sont capables de forces occultes. Nous, c'est notre chien qui est mort sans que le véto sache ce qu'il a eu et il n'avait que 6 ans, puis je suis tombée plusieurs fois, comme poussée alors qu'il n'y avait personne derrière moi. Je peux vous en faire tout un livre !!

J'ai consulté un religieux exorciste qui m'a conseillé de prier la Vierge Marie et il a fait prier sa communauté.

Alors, prions avec vous que votre ex vous fiche la paix et que vous retrouviez la sérénité.

Ce soir, je vais dire le chapelet pour vous.

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par Ratch » lun. 02 oct. 2017, 22:21

Bonjour, effectivement ce sont des manifestations du mal. Je ai eu la preuve. J'ai eu un avertissement lors d'un songe. C'était deux ans avant la relation avec un manipulateur pervers narcissique de haut vol. On m'avertissait dans ce songe d'un grand danger...d'un lien avec le chiffre 6. Je n'ai rien compris. Enfin si j'ai tout compris après la séparation de cette relation qui dura 4 ans. Puis au bout d'un an de célibat suite à cette rupture, j'ai eu un autre petit ami. Il est décédé à 37 ans un mois ET demi après le début de notre relation. Ce deces reste sans explication rationnelle puisque il n'avait aucun problème de santé. Son coeur c'est arrêté pendant la nuit. Je ne dormais pas à ses côtés cette nuit la. Ce qui me choque c'est que ça faisait 15 jours qu'il avait des terreurs nocturnes ou il se sentait attaqué. Ses poils sé dressaient, puis il tremblait, puis il appelait au secour d'un petit filet de voix : je le reveillais immédiatement. Il en était fortement ému. Ces forces qui attaquaient il me disait qu'elles le tiraient par les pieds hors du lit et ne voulaient pas qu'il soit avec moi. Cela l'a épuisé pendant 15 jours puis il est décédé. Mort de peur à mon avis. Mon ex manipulateur avait de bizarres comportements la nuit : il contorsionnait des mains et disait des choses bizarres (trop long à expliquer)...il disait quil etait somnambule : mais apres recherches depuis séparation et prise de conscience : je sais que c'est pas çadu somnambulisme. Puis bizarrement la nuit de son enterrement, j'ai rêvé que mon ex manipulateur me re seduisait. J'étais choquée! !!!! Je voulais rêver de mon nouveau chéri. Et encore récemment j'ai mis sa photo sous mon oreiller pour espérer rêver de lui : et j'ai rêvé que je dormais dans une voiture et que mon ex toxique passait ses mains par la fenêtre de la voiture pour me caresser et me re séduire. Je suis en procédure pour la garde de notre enfant de deux ans et demi. Mon dossier est béton. Les deux autres enfants plus grands ont porté plainte pour des faits exhibition devant mineurs et violences...ect 17 pages à la brigade des mineurs : il est mal barré. ...

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par behel971 » mer. 05 avr. 2017, 2:17

Pour ma part, je suis persuadé que le mal s'exprime à travers ces personnages. Je termine actuellement un long mariage avec une femme PN. Elle s'est brutalement remise avec son premier amour d'adolescence qui l'avait violée, et entraîne nos enfants dans chacun de leurs moments d'idylle comme pour me remplacer. Elle m'avait confié un jour ses effroyables visions dans lesquelles ses bras se dedoublaient et dans lesquelles elle voyait des monstres. Cela s'est arrêté durant notre union de 17 ans. Aujourd'hui, je me demande si ces esprits mauvais ne l'ont pas pas habitée tant son comportement de mensonges, de haine et d'orgueil est stupéfiant. Je vous assure qu'ils sont heureux ceux qui n'ont pas croisé le chemin d'un tel personnage car sans mes amis, mes parents et ma foi, je crois bien que j'aurais sombré dans la dépression

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par cec85 » dim. 29 mai 2016, 1:10

La perversion n'est pas une maladie! Pas de soins possibles! Juste une autre type de structure psychique! Ils sont conscients de la différence entre le bien et le mal! Pas de délire! J'ai passe des heures à en parler avec de grands spécialistes. Pour moi, les pervers narcissiques sont une manifestation du mal.

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par Foxy » lun. 29 févr. 2016, 23:19


Sinon, quand on en rencontre un, la meilleure chose, c'est de l'éviter, d'éviter la discussion, le piège suprême étant de vouloir l'aider puisque c'est impossible et que c'est la manière dont le manipulateur crée un lien de dépendance...
Bonsoir

Oui, c'est tout à fait ce qu'il faut faire, mais ce n'est pas toujours possible, car le PN "choisi" ses proies et, dans une famille, il n'y aura qu'une personne concernée par exemple : cela m'est arrivé, il m'a détruite alors que je pensais pouvoir l'aider, j'étais devenue carrément dépendante de lui, manipulée. Lui était la victime...
Par contre, il "encensait" mon mari... si bien que lui n'avait rien vu venir.

Pour ma santé mentale qui commençait à basculer, nous avons coupé tous les ponts avec ce PN et tous ceux qui le fréquentaient. Cela a pris plus de 2 ans. Et nous avons dû déménager...

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par axou » lun. 29 févr. 2016, 22:19

Que nous dit vraiment la Bible pour se défendre ? Beaucoup de psaumes parlent de pervers...
Et bien dans les psaumes, la Bible dit que c'est Le Seigneur en personne qui nous défend face aux méchants (ou "impies"), :
"c'est toi mon Dieu, mon roc, ma citadelle, le rocher sur lequel je m'appuie", la Bible dit de compter avant tout sur Dieu et dans le Nouveau Testament, l'Esprit Saint est donné aux hommes comme inspirateur de la vérité, comme consolateur ET comme Défenseur...

je vous conseille ChristChrist de lire Viviane de Montalembert qui a écrit "voir comme Dieu voit', elle y parle du "juste" et de l'"impie".

Sinon, quand on en rencontre un, la meilleure chose, c'est de l'éviter, d'éviter la discussion, le piège suprême étant de vouloir l'aider puisque c'est impossible et que c'est la manière dont le manipulateur crée un lien de dépendance...

Quand à Jésus, il n'hésite pas à dire aux manipulateurs de son temps :" malheur à vous, sépulcres blanchis, vous faites peser sur les épaules des autres des fardeaux que vous ne bougez pas du petit doigt, toutes les guerres sont provoquées par des gens comme vous depuis toujours." Rien que cela !

Bien à vous,

Axou

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par Jeremy43 » lun. 29 févr. 2016, 15:40

Bonjour,

Dans ce cas Cinci il y a un fond diabolique dans tous les hommes (hormis les Saints) car dès le plus jeune âge les enfants des hommes écrasent les autres pour obtenir ce qu'ils désirent et cela perdure dans le temps, c'est toujours Moi qui est plus important que l'autre, l'autre n'étant qu'un moyen pour arriver à Ma fin.

Dans le cas du pervers l'anéantissement de l'autre est une fin, c'est donc plus extrême, mais au final la perversion est déjà énorme dans la nature humaine.

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par Framboise » lun. 29 févr. 2016, 15:40

Il n'y a qu'une solution: tourner le dos et fuir si cela est possible.
Ne pas s'illusionner en croyant possible d'apporter quoique ce soit à ce genre de personne dont la construction mentale est distordue.
Ne pas rêver non plus d'instaurer avec cette personne une relation saine ; toute tentative d'approche bienveillante sera tôt ou tard réutilisée en sa faveur et au détriment de la personne bienveillante.
C'est la base même du comportement du pervers de ce type.
Donc, pas de naïveté ni de fausse croyance (un peu d'orgueil? :saint: ) à son égard.
Quand une branche est pourrie..., nous dit l'Evangile.
Ne faisons pas de psychologisme et encore moins d'angélisme et n'exigeons pas de nous-mêmes ce qui n'est pas à notre portée. Il y a aussi du diabolique dans cette illusion-là.

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par ChristChrist » lun. 29 févr. 2016, 10:27

Il y a «quelque chose» qui ressemble au caractère de Satan dans la perversion narcissique. C'est sûr.

Oui, à partir du moment où le pervers en question n'a de considération que pour sa propre personne, se trouve dépourvu de la moindre empathie pour ses semblables, étant dépourvu de la moindre émotion face au malheur d'autrui, la souffrance des autres; tenant seulement à faire la preuve que c'est lui le roi de la création. Le complexe de Narcisse c'est bien ce que la Bible dit de l'ange déchu, qui semblerait s'être perdu dans la contemplation de sa propre beauté.

On dit encore des pervers narcissiques, il me semble, qu'ils n'ont pas le sens du bien et du mal. Intelligents, ils sont capables de savoir ce qui serait le bien d'après untel, ce que les curés racontent, ce qui est écrit dans la Bible, etc. Ils n'ont pas le sens dans la mesure où ils ne ressentent pas dans leur chair que ces notions devraient les concerner. C'est comme si la loi morale serait peut-être bonne pour s'appliquer aux grands singes d'Afrique mais pas pour eux. De leur côté, ce serait surtout le vide à l'intérieur qui serait le plus douloureusement ressenti. Pour anesthésier ce vide, pour le masquer, pour obtenir du soulagement : il leur deviendrait impératif d'avoir toujours l'esprit occupé par des pensées de domination à l'égard des autres, le plaisir mauvais de se faire rejouer en boucle des scénarios ressortant du mental où les autres sont des nullités totales. Les concepts d'égalité ou d'interdépendance ne font pas partie de leur vie.
Cinci,

tout à fait bien résumer... Il faut leur rajouter leur grande propension à jalouser les gens de bien et leur application à les détruire... L'âme des victimes n'est plus rien après leur passage car souvent elles se suicident ou deviennent noires car elles souffrent.

Que nous dit vraiment la Bible pour se défendre ? Beaucoup de psaumes parlent de pervers...

Amicalement

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par Cinci » dim. 28 févr. 2016, 20:56

Il y a «quelque chose» qui ressemble au caractère de Satan dans la perversion narcissique. C'est sûr.

Oui, à partir du moment où le pervers en question n'a de considération que pour sa propre personne, se trouve dépourvu de la moindre empathie pour ses semblables, étant dépourvu de la moindre émotion face au malheur d'autrui, la souffrance des autres; tenant seulement à faire la preuve que c'est lui le roi de la création. Le complexe de Narcisse c'est bien ce que la Bible dit de l'ange déchu, qui semblerait s'être perdu dans la contemplation de sa propre beauté.

On dit encore des pervers narcissiques, il me semble, qu'ils n'ont pas le sens du bien et du mal. Intelligents, ils sont capables de savoir ce qui serait le bien d'après untel, ce que les curés racontent, ce qui est écrit dans la Bible, etc. Ils n'ont pas le sens dans la mesure où ils ne ressentent pas dans leur chair que ces notions devraient les concerner. C'est comme si la loi morale serait peut-être bonne pour s'appliquer aux grands singes d'Afrique mais pas pour eux. De leur côté, ce serait surtout le vide à l'intérieur qui serait le plus douloureusement ressenti. Pour anesthésier ce vide, pour le masquer, pour obtenir du soulagement : il leur deviendrait impératif d'avoir toujours l'esprit occupé par des pensées de domination à l'égard des autres, le plaisir mauvais de se faire rejouer en boucle des scénarios ressortant du mental où les autres sont des nullités totales. Les concepts d'égalité ou d'interdépendance ne font pas partie de leur vie.

Re: Qui est le pervers narcissique ? Le Mal sous forme humaine ?

Message par ChristChrist » sam. 27 févr. 2016, 17:27

(...) Un pervers doit être quelqu'un de possédé non ? la question étant de savoir ce qui permet au diable de posséder quelqu’un. J'aurai tendance à penser que de gros traumatismes, qui tuent littéralement la confiance, sont un terrain fertile pour la possession dès l'enfance puisque l'enfant se retrouve seul et à la merci des esprits du mal, qui s'en donnent à coeur joie pour le tourmenter.

Le pervers ne fait peut-être que reproduire ce qu'il a vécu, si ça vous fait peur, imaginez ce que ça a été pour lui s'il a vécu étant enfant sans aucun moyen de fuir ni de se défendre. C'est mettre un enfant entre les mains du diable, rien de moins.

Il ne faut donc sans doute pas être trop prompt à juger, surtout quand on a eu la grâce immense de vivre dans une famille normale (ce qui de facto fait qu'on ne connait pas le mal, cette réalité ne peut même pas s'imprimer dans l'esprit), seul Dieu connait la réalité et les cœurs.

Il faut juste imaginer que pendant que certains enfants font des bêtises de leur âge et se font ensuite réprimander par leurs parents, d'autres se font torturer par des esprits mauvais qui au final deviennent leurs amis puisqu'ils n'ont rien d'autres vers qui se tourner; le référentiel est quelque peu différent non ?
Le pervers est soit possédé soit il fait un pacte avec le mal. Car il est très bien protégé dans ce monde. Il ne se fait pas prendre.

Je ne suis pas sûre qu'il ait une enfance difficile. Il a un traumatisme ou une faille qui lui ouvre la porte des pêchés. Franchement le pervers que je connais a eu tout ce qu'il voulait étant jeune. Issue d'une famille aisée. Il était le garçon que la mère voulait tant (après avoir eu une fille). Il a vécu sans rien avoir peur. Ce qui peut sans doute expliquer qu'il n'ait aucune crainte. Ni de la justice. Ni de la police ni de Dieu.
Personnellement j'ai eu une vie plus difficile que le pervers, ayant vécu l'exode pour fuir la guerre et me rétrouvant sans rien avec ma famille. On a vécu de peu et on a tout construit. Les parents étaient croyants. C'est ce qui nous a sauvé et permis de jamais râler ou d'abandonner.
J'ai déjà lu le livre Pourquoi m'as tu abandonné ? de JC Bouchoux. Je ne suis pas convaincue que le pervers trouve son origine dans le psyché. Je suis persuadée qu'il est vraiment le versant du mal sur terre.

Haut