Porter l'habit...ou pas

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Porter l'habit...ou pas

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par Relief » ven. 25 mai 2018, 21:16

Le constat est simple : la très grande majorité des catholiques pratiquants qui sont contre le port de l'habit sont des personnes du troisième âge. Elles ont comme autre point commun de n'avoir pas réussi à transmettre la foi chrétienne à leurs enfants. Incapables de se remettre en cause, elles veulent voir perdurer les recettes qui ont amené l’Église de France à sa presque disparition. Or la jeune génération de catholiques en lutte pour sa survie spirituelle n'a aucune envie de suivre ce chemin de compromissions et de tiédeur, Cette jeunesse souhaite au contraire faire renaître ce qui a été jeté aux orties durant 40 ans de progressisme. Et c'est pourquoi elle est très majoritairement en faveur du port de l'habit.

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par PaxetBonum » ven. 25 mai 2018, 18:26

Est-il nécessaire que les ecclésiastiques se différencient, par leur costume, des autres membres de la société ?
Le souci est moins de se différencier que d'être visible. Leur visibilité est un témoignage vivant de leur engagement pour le Seigneur. Combien de mauvaise pensée évitée par la vue d'une soutane ? Combien de péché évité par la vue d'un religieux en bure traversant la rue ? Combien de prière spontanée déclenchée par la vue d'une soutane ?

L'attitude de cryptochristianisme conduit à autant de déchristianisation de toute la société. Pour ceux qui ont charge d'âme cela ne me semble pas être une attitude conforme à leur vocation.

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par Carhaix » jeu. 17 mai 2018, 20:54

Oui, effectivement c'est à partir du concile que les prêtres n'ont plus porté la soutane et nombres de religieuses ont simplifié leur habit ...
Au tout début les Chrétiens étaient persécutés et se faisaient aussi discrets que possibles ...
Est-il nécessaire que les ecclésiastiques se différencient, par leur costume, des autres membres de la société ?
La question se pose, en effet. On peut y apporter la réponse de son choix.
Personnellement, je ne suis plutôt pour ne pas se différencier des autres membres de la société ... mais à chacun de décider ...
L'essentiel n'est-il que Dieu soit présent dans le coeur des membres de la société ?
Du vivant de Jésus, les membres du Temple portaient de vêtements distinctifs.
Mais peut-être aussi êtes vous pour le remplacement des prêtres par des laïcs ? Et dans ce cas, on comprendrait mieux le sens de ce que vous préconisez.

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par Kerniou » jeu. 17 mai 2018, 11:21

Oui, effectivement c'est à partir du concile que les prêtres n'ont plus porté la soutane et nombres de religieuses ont simplifié leur habit ... Au tout début les Chrétiens étaient persécutés et se faisaient aussi discrets que possibles ... Est-il nécessaire que les ecclésiastiques se différencient, par leur costume, des autres membres de la société ? La question se pose, en effet. On peut y apporter la réponse de son choix.

Personnellement, je ne suis plutôt pour ne pas se différencier des autres membres de la société ... mais à chacun de décider ... L'essentiel n'est-il que Dieu soit présent dans le coeur des membres de la société ? Du vivant de Jésus, les membres du Temple portaient de vêtements distinctifs.

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par Carhaix » mar. 15 mai 2018, 9:37

Vous savez, Jésus, le Fils de Dieu, quand Il est venu sur terre, était vêtu comme ses congénères; il portait une tunique identique.
Rien, dans son habillement, ne le distinguait des autres jeunes hommes ...
Je crois que le souhait de l'Eglise était que les prêtres soient habillés comme les autres hommes ainsi que Jésus l'avait fait ...
L'habit suffit-il vraiment à faire le moine ?
Si vous voulez. Après tout. Dans le même ordre d'idée, il n'y avait pas encore d'églises avec leur joli clocher, il n'y avait pas de cathédrales, ni de nouveau Testament écrit, ni d'ordres religieux, ni même d'Église catholique avec son pape à Rome, ni de séminaires, ni de messes, ni de curés. Alors on n'a pas besoin de tout ça !

Mais mis à part ces considérations, je me contente de dire (et vous me le confirmez) que c'est bel et bien à la suite du concile que l'habit a été massivement abandonné.

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par PaxetBonum » mar. 15 mai 2018, 8:36

L'habit suffit-il vraiment à faire le moine ?
Un vieux franciscain qui était un des 2 derniers à porter la bure dans son couvent me disait la larme à l'œil qu'il n'avait jamais quitté sa bure depuis son retour de camps de concentration.
Un autre disait : 'je porte l'habit et l'habit me porte'

Je pense que bien des choses changent quand un prêtre porte sa soutane.
L'attitude des gens vis à vis de lui et lui vis à vis des gens.

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par PaxetBonum » mar. 15 mai 2018, 8:33

J'ai juste dit que les gens s'habillent comme ils veulent, mais bien évidemment les religieux et religieuses doivent être en habit. Les prêtres ne sont pas des religieux, la soutane n'est pas un habit religieux, c'est différent.
Non les gens ne s'habillent pas comme ils veulent au travail mais comme leur condition l'exige.
Le chirurgien ne va pas en jeans basket au bloc, l'éboueur ne va pas en pyjama derrière le camion , le pompier ne va pas en combinaison de plongée dans l'incendie…
Rome a défini un habit ecclésiastique pour ses prêtres et ils doivent s'y conformer.


A la demande du Pape Benoît XVI, le Cardinal Bertone, Secrétaire d’Etat du Vatican, a adressée aux dirigeants des dicastères, tribunaux et services du Saint-Siège et du vicariat de Rome une note rappelant aux clercs l’obligation de porter un habit spécifique distinct des habits civils. Voici ce que disait cette note datée du 15 octobre dernier : « Par la présente je souhaite attirer Votre attention sur l’importance de la discipline inhérente au port quotidien de l’habit ecclésiastique (soutane ou clergyman) et religieux, tel qu’il a été déterminé par la réglementation en la matière et selon les motivations présentées et expliquées en son temps par le Bienheureux Jean-Paul II dans sa Lettre du 8 septembre 1982 au Cardinal Vicaire de Rome. En un temps où chacun est spécialement appelé à raviver la conscience et la cohérence de son identité, je viens, sur une vénérable injonction, demander à Votre Eminence/Excellence de bien vouloir assurer l’application de ce qui précède par tous les ecclésiastiques et religieux qui travaillent dans ce Dicastère/Tribunal/Service/Vicariat, en leur rappelant qu’ils ont le devoir de porter régulièrement et de manière digne l’habit qui leur est propre, en tout temps, notamment par respect du devoir d’exemplarité qui incombe surtout à tous ceux qui travaillent au service du Successeur de Pierre. L’exemple même de ceux qui, revêtus de la dignité épiscopale, sont fidèles au port quotidien de la soutane pour eux-mêmes, pendant les heures de bureau, devient un encouragement explicite pour tous, y compris pour les Episcopats et pour ceux qui se rendent en visite à la Curie Romaine et à la Cité du Vatican. De plus je profite de cette lettre pour rappeler - notamment afin d’éviter des incertitudes et d’assurer l’uniformité nécessaire - que le port de la soutane est exigé pour participer à toutes les activités auxquelles le Saint-Père est présent, ainsi que pour les Assemblées Plénières et Ordinaires, les Réunions interdicastérielles, l’accueil des Visites « ad limina » et les diverses convocations officielles du Saint-Siège. En vous remerciant de votre collaboration, je profite volontiers de l’occasion qui m’en est donnée pour réaffirmer à Votre Éminence/Excellence Rév.me mes sentiments de déférence distinguée et cordiale et de dévouement dans le Seigneur.

+ Tarcisio Card. Bertone
Secrétaire d’Etat »

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par Kerniou » mar. 15 mai 2018, 8:01

Vous savez, Jésus, le Fils de Dieu, quand Il est venu sur terre, était vêtu comme ses congénères; il portait une tunique identique.
Rien, dans son habillement, ne le distinguait des autres jeunes hommes ...
Je crois que le souhait de l'Eglise était que les prêtres soient habillés comme les autres hommes ainsi que Jésus l'avait fait ...
L'habit suffit-il vraiment à faire le moine ?

Re: Porter l'habit...Ou pas....

Message par Carhaix » lun. 14 mai 2018, 21:12

Je ne fais pas de différence entre "les réactions progressistes au concile" (le fameux "esprit du concile"), et le concile lui-même. Désolé.

De plus, certes il y avait une hostilité anti cléricale (mais limitée, il faut quand même le dire), mais l'abandon de l'habit remonte bel et bien au concile. Il y a, à ce moment, une débandade générale. Vous ne pouvez pas le nier.

Re: Porter l'habit...Ou pas....

Message par Cgs » lun. 14 mai 2018, 20:54

Mais à quand remonte ce camouflage collectif ? À Vatican II. Au moment de Vatican II, le port de l'habit ne posait pas de problème, ou s'il en posait, il était néanmoins perçu comme dans l'ordre des choses. Tout le monde trouvait normal que religieux et curés portent l'habit. Personne ne regardait cet usage avec curiosité et surprise, malgré l'hostilité d'anticléricaux.

Par conséquent, s'il est aujourd'hui difficile de faire machine arrière, et s'il est compliqué pour des prêtres et religieux actuels d'oser revenir au port de l'habit, c'est entièrement la conséquence du dernier concile. Si ce que je dis est faux, j'aimerais bien que quelqu'un m'explique en quoi je me trompe.
Bonsoir,

A mon avis, c'est plus ancien. L'abandon progressif de l'habit religieux prend ses racines dans l'anticléricalisme français de la IIIème république. Le concile Vatican II lui-même n'a jamais incité à abandonner les signes ostentibles de la foi. En France, le lien tendu entre l'Eglise et l'Etat fait que le port de l'habit religieux ou de la soutane est vu comme un signe politique. De plus, depuis la fin du XIXème siècle, on reste toujours dans cette idée franc-maçonne que la religion doit rester dans le domaine privé, ce qui exclut le fait de montrer sa foi. Depuis la fin du concordat napoléonien, le travail de sape des loges maçonniques a conduit le catholique, prêtre ou non, à être prudent à l'excès sur l'expression de sa foi dans le domaine public.

Les réactions progressistes au concile Vatican II ont certes accéléré la déchristianisation et l'abandon de l'habit, mais le concile lui-même n'en est pas la source.

En Christ,

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par Fée Violine » lun. 14 mai 2018, 18:49

D'abord, c'est pas un moine, c'est saint Dominique !!! Les dominicains ne sont pas des moines !
Et d'autre part, où donc avez-vous vu que je pense du mal des habits religieux ? Quelle drôle d'idée ! J'ai juste dit que les gens s'habillent comme ils veulent, mais bien évidemment les religieux et religieuses doivent être en habit. Les prêtres ne sont pas des religieux, la soutane n'est pas un habit religieux, c'est différent.

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par Carhaix » lun. 14 mai 2018, 0:28

D'ailleurs, Fée Violine, qui avez l'air de considérer comme mauvais le port de l'habit religieux, je remarque que vous avez mis un moine en tenue de moine sur votre avatar... Pas très cohérent.

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par Carhaix » dim. 13 mai 2018, 21:47

S'il n'y avait pas le Concile, je me demande de quoi les gens pourraient bien se plaindre. Il est bien commode pour se défouler, sur n'importe quel sujet.
Actuellement les jeunes prêtres sont en soutane et ne se soucient pas du regard des autres. Plus exactement, ils font exprès de la mettre en public pour être visibles. Pourquoi faudrait-il attendre que tout le monde fasse pareil? Les gens s'habillent comme ils veulent et c'est très bien.
C'est plus facile lorsque tout le monde observe la même discipline avec l'appui officiel de la hiérarchie. On est plus fort lorsqu'on est soudé. L'union fait la force. Tandis qu'actuellement, il faut beaucoup de courage pour oser porter l'habit publiquement, puisque c'est une démarche isolée reposant sur le volontariat, et l'initiative personnelle.

Re: Porter l'habit...Ou pas....

Message par invité1 » dim. 13 mai 2018, 20:20

Je comprends, pour ma part, la peur et l'hésitation des religieux et prêtres français à porter l'habit dans l'espace public. Car il s'agirait d'un choix isolé, qui expose aux regards, et qui transforme instantanément en cible.
Porter l'habit, c'est témoigner devant les autres que vous êtes disciple du Christ.

Vidéo de 1 minute du père Michel Zanotti-Sorkine, sur l'importance du port de la soutane :

https://www.youtube.com/watch?v=tRklnUQ-hA8

Re: Porter l'habit...ou pas

Message par Fée Violine » dim. 13 mai 2018, 19:53

S'il n'y avait pas le Concile, je me demande de quoi les gens pourraient bien se plaindre. Il est bien commode pour se défouler, sur n'importe quel sujet.
Actuellement les jeunes prêtres sont en soutane et ne se soucient pas du regard des autres. Plus exactement, ils font exprès de la mettre en public pour être visibles. Pourquoi faudrait-il attendre que tout le monde fasse pareil? Les gens s'habillent comme ils veulent et c'est très bien.

Haut