Le baptême des enfants

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Le baptême des enfants

Re: Le baptême des enfants

par Foxy » lun. 29 juil. 2019, 19:36

Bonsoir Alexis

Peut-être que ce lien peut vous intéresser, bien que ce soit pour Paris :

https://www.paris.catholique.fr/Vous-so ... tiser.html

Re: Le baptême des enfants

par Kerniou » lun. 29 juil. 2019, 19:03

Je comprends très bien.
Comme vous le dites,si justement, les prêtres sont, avant tout, des hommes ... Même si nous souhaterions, parfois, qu'ils se comportent comme des saints ...
Bien à vous ...

Re: Le baptême des enfants

par Alexis Durant » lun. 29 juil. 2019, 17:46

Bonjour Kerniou,

Je me doute bien que l'Église catholique ne fiche pas ces paroissiens. Si je ne m'adresse pas au Prêtre de ma Paroisse, c'est tout simplement parce que lorsque je suis arrivé où j'habite actuellement, je me suis présenté auprès de lui pour faire connaissance. S'il n'avait pas de temps à me consacrer ce jour-là, il n'avait qu'à me dire excusez-moi, je n'ai pas le temps de vous recevoir aujourd'hui, je l'aurais très bien compris. Au lieu de cela, il m'a quasiment éconduit et presque mis à la porte du Presbytère.

Toutefois, je vais à L’Église de ma commune où j'ai fait la connaissance de gens très charmants et où je peux m’impliquer en aidant les gens en leur rendant de menus services comme faire les courses pour des personnes âgées et autres petits services que je peux rendre.

Je n'en ai pas touché mot au Prêtre qui doit baptiser mon fils pour ne pas lui causer de torts, c'est un être humain avant d'être Prêtre.

Bien a vous. Alexis.

Re: Le baptême des enfants

par Kerniou » lun. 29 juil. 2019, 10:43

En principe, les fidèles s'adressent au prêtre de leur paroisse et s'il s'adressent à un autre, il veut dans doute savoir s'il y a conflit ou autre raison pour expliquer ce choix par ailleurs tout à fait autorisé ...
C'est, aussi ,une question de délicatesse entre les personnes ...
La paroisse n'est pas un lieu de fichage ... mais de consigne des baptêmes, mariages, profession de foi et funérailles.

Re: Le baptême des enfants

par Foxy » dim. 28 juil. 2019, 10:52

Alexis Durant a écrit :
dim. 28 juil. 2019, 2:04
Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse. Je ne suis nullement inquiet de savoir si les Prêtres communiquent ensemble pour faire des fiches à la façon des services de renseignement.

Pour ce qui est du Diocèse je sais très bien que cela remonte jusque-là pour les registres.

Je voulais juste savoir si éventuellement ils prenaient contact entre eux pour savoir pourquoi je n’avais pas pris contact avec le Curé de la Paroisse ou je réside.

Le Prêtre avec qui ma femme et moi avons pris contact m’a posé la question de savoir pourquoi je ne faisais pas appel au Curé de la Paroisse de ma commune je suis resté assez vague sur les motivations qui m’ont poussé à aller un autre Prêtre.

Je lui ai demandé si cela aller poser un problème le fait que je ne sois pas aller voir le Prêtre de la Paroisse de ma commune il m’a répondu que non. D’où ma question de savoir si les Prêtres communiquaient ensemble.

Je me suis marié à l’Église de Nancy, commune ou je résidais avant d’être muté dans le Sud-Ouest.

Alexis.
Bonjour Alexis

Les paroisses sont généralement regroupées en doyenné, les prêtres se retrouvent dans la même Maison Paroissiale et peuvent effectivement échanger entr'eux, surtout au moment des repas, mais ça ne doit pas être au niveau du ragot.

Re: Le baptême des enfants

par Alexis Durant » dim. 28 juil. 2019, 2:04

Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse. Je ne suis nullement inquiet de savoir si les Prêtres communiquent ensemble pour faire des fiches à la façon des services de renseignement.

Pour ce qui est du Diocèse je sais très bien que cela remonte jusque-là pour les registres.

Je voulais juste savoir si éventuellement ils prenaient contact entre eux pour savoir pourquoi je n’avais pas pris contact avec le Curé de la Paroisse ou je réside.

Le Prêtre avec qui ma femme et moi avons pris contact m’a posé la question de savoir pourquoi je ne faisais pas appel au Curé de la Paroisse de ma commune je suis resté assez vague sur les motivations qui m’ont poussé à aller un autre Prêtre.

Je lui ai demandé si cela aller poser un problème le fait que je ne sois pas aller voir le Prêtre de la Paroisse de ma commune il m’a répondu que non. D’où ma question de savoir si les Prêtres communiquaient ensemble.

Je me suis marié à l’Église de Nancy, commune ou je résidais avant d’être muté dans le Sud-Ouest.

Alexis.

Re: Baptême de mon fils

par Kerygme » ven. 26 juil. 2019, 13:30

Bonjour Alexis,
Alexis Durant a écrit :
ven. 26 juil. 2019, 10:13
Suis-je obligé de faire baptiser mon fils à l’église de la commune où je réside ?
Il n'y a pas d'obligation, cependant si vous le faites baptiser à un autre endroit que la paroisse dont dépend votre lieu d'habitation il faudra me semble-t-il une dérogation du Curé.
Alexis Durant a écrit :
ven. 26 juil. 2019, 10:13
Ma seconde question est de savoir si les Prêtres communiquent entre eux pour savoir s’ils connaissent telle ou telle personne de leur commune ?
Les prêtres communiquent entre eux, ainsi qu'avec leur doyen de zone et le vicaire épiscopal concernant la pastorale pour ce dernier, mais pas forcément concernant telle ou telle personne à moins qu'ils ne la connaissent tous deux. En gros ils peuvent parler d'une connaissance commune mais ne voyez pas cela comme les RG qui échangeraient des fiches ou des infos.
Par contre si cette interrogation concerne le baptême, sachez que l'information remonte jusqu'au diocèse pour être inscrite au registre des baptêmes. Il me semble que c'est aussi transmis au diocèse d'origine où il y aurait eu mariage religieux

Votre question étant assez incomplète il est difficile de donner une réponse dans le cadre pouvant la concerner, mais cela c'est vous qui voyez.


Cordialement.

Baptême de mon fils

par Alexis Durant » ven. 26 juil. 2019, 10:13

Bonjour,

Excusez-moi si je publie mon message au mauvais endroit, je n'ai pas trouvé où le publier.

J’ai pris contact avec un Abbé pour faire baptiser mon fils qui va avoir un an en décembre. Je viens d’être muté dans la région et je ne connais pas grand monde.

Ma question est la suivante. Suis-je obligé de faire baptiser mon fils à l’église de la commune où je réside ?

Je n’ai pas pris contact avec le Prêtre de ma commune pour des raisons qui me sont personnelles.

Ma seconde question est de savoir si les Prêtres communiquent entre eux pour savoir s’ils connaissent telle ou telle personne de leur commune ?

Je vous remercie par avance des réponses que vous m’apporterez.

Alexis.

Re: Le baptême des enfants

par Suliko » sam. 20 janv. 2018, 16:29

Bonjour à tous,

J'en reste à mon opinion initiale. Par ailleurs, j'avouerai être passablement étonnée de la facilité avec laquelle beaucoup de catholiques lorgnent du côté orthodoxe dès qu'ils se sentent insatisfait de la théologie sacramentelle catholique...Surtout lorsque l'on sait le flou qui règne sur le sujet chez les Byzantins...(Nous en parlions dans un autre fil.). Lorsque les théologiens préconciliaires paraissent clairs sur la question du baptême et que les seuls arguments en sens inverse proviennent soit des orthodoxes, soit d'auteurs postconciliaires, j'en déduis qu'il est bien plus sage d'en rester à la théologie traditionnelle de l'Eglise.
Fin de la parenthèse.

Re: Le baptême des enfants

par Cinci » sam. 20 janv. 2018, 16:15

Cepora a écrit :
D'abord, je ne crois pas qu’on puisse englober le cas des petits enfants avec celui des égarés qui refusent la vraie foi.
Le cas est différent bien sûr. Mais je parlais du sacrement. Du seul fait que le sacrement n'aura pas administré, on ne peut inférer que le sujet n'aura jamais accès à la vision béatifique.

Ensuite, la foi étant présupposée au baptême, ce n’est donc pas le sacrement du baptême qui est une cause de perdition pour les égarés, mais la conséquence du refus de la vraie foi.
Encore une fois, ici je parlais juste du sacrement. C'est le don de sacrement à l'Église par le Christ qui deviendrait un instrument de perdition pour des hommes lorsque, du seul fait de n'avoir pas pu le recevoir, tout homme se verrait définitivement coupé de sa fin dernière. C'est ça que je dis. Le sacrement est pour "faire vivre", non pas pour pénaliser ou faire mourir les hommes qui n'auraient pas été en mesure de pouvoir le recevoir.

Je suis d'accord que la perdition tient au fait d'une volonté qui refuse Dieu. C'est pourquoi cette perdition ne s'applique pas au cas des enfants morts sans baptême justement.

Il ne s'agit pas de nier la puissance du sacrement, son utilité, son caractère indispensable. Il faudrait dire plutôt que le sacrement et l'Église sont signes de salut pour tous, que si la grâce est pour être donné "hors de l'Église" ce ne peut l'être que par la médiation de l'Église (Dieu agissant au travers l'Église, avec la coopération active ou priante de tous ceux qui sont déjà membres vivants de l'Église, avec les saints du ciel, etc.) On parle ici de l'espérance.

Il n'en change rien au fait que les catholiques doivent recevoir le baptême, et le plus tôt c'est le mieux.

Re: Le baptême des enfants

par Cinci » sam. 20 janv. 2018, 15:24

Que voilà un texte que je signe et contresigne sans hésitation ! Ce Dom Jean Pateau exprime complètement ma pensée.


:saint:

(... Dominus vobiscum ... et cum spiritu tuo ...)

Re: Le baptême des enfants

par VexillumRegis » sam. 20 janv. 2018, 13:41

Quel sort pour les enfants morts sans baptême ?

Entretien avec Dom Jean Pateau, abbé de Fontgombault, sur le site Le Rouge & le Noir.

- VR -

Re: Le baptême des enfants

par Cepora » jeu. 18 janv. 2018, 12:13

Cinci,
Cinci a écrit :
mer. 17 janv. 2018, 20:46

Mais depuis toujours le principe est admis dans l'Église à l'effet que Dieu n'est pas lié par les sacrements. Dieu accepte de se lier volontairement dans un sens (chaque fois que vous ferez ... ) et pour nous donner une assurance. Mais ce n'est pas une assurance préjudiciable aux autres; ni contre les autres ni pour faire périr les autres; ni pour empêcher Dieu d'être Dieu, d'être libre, d'être le Dieu sauveur de tous, etc.

Le baptême est une nécessité pour le salut de celui qui croit, capable de reconnaitre la vérité de l'Évangile ou l'Église. Ce n'est pas une cause de perdition (l'absence du sacrement administré de la part d'un chrétien) pour l'égaré de bonne foi qui ne peut pas voir, pour l'ignorant total ou pour le poupon que ses parents auraient laissé périr de faim à six mois sans avoir jamais songé à le faire porter sur les fonts baptismaux.
D'abord, je ne crois pas qu’on puisse englober le cas des petits enfants avec celui des égarés qui refusent la vraie foi. Ensuite, la foi étant présupposée au baptême, ce n’est donc pas le sacrement du baptême qui est une cause de perdition pour les égarés, mais la conséquence du refus de la vraie foi.

Re: Le baptême des enfants

par Cinci » jeu. 18 janv. 2018, 3:26

Sur la page orthodoxe (lien d'archi) :
We do not know if every one followed Christ when He rose from hell. Nor do we know if every one will follow Him to the eschatological Heavenly Kingdom when He will become ‘all in all’. But we do know that since the descent of Christ into Hades the way to resurrection has been opened for ‘all flesh’, salvation has been granted to every human being, and the gates of paradise have been opened for all those who wish to enter through them. This is the faith of the Early Church inherited from the first generation of Christians and cherished by Orthodox Tradition. This is the never-extinguished hope of all those who believe in Christ Who once and for all conquered death, destroyed hell and granted resurrection to the entire human race.
De toute manière, c'est une idée qui se marie très bien avec d'autres éléments que l'on retrouve dans le document de 2007 :
http://www.vatican.va/roman_curia/congr ... ts_fr.html

(difficile de donner un survol plus complet que ne le fait le document de cette commission)

Re: Le baptême des enfants

par Cinci » jeu. 18 janv. 2018, 2:40

Ha ! Enfin des propos qu'un gentleman pourrait accepter !

:D
Prodigal a écrit :
il me semble que lorsqu'on dit que le baptême est nécessaire au salut, cela ne signifie pas que cette nécessité s'imposerait à Dieu, qui serait contraint de renoncer à sa miséricorde lors même qu'il voudrait expressément sauver un non baptisé.
Exact.

Je crois plutôt que c'est au chrétien que cette nécessité s'impose, qui aurait gravement tort de croire qu'il ne serait pas important de demander le baptême, pour lui-même ou pour ceux dont il a la charge.
Tout à fait.

Haut