Questions sur l'évangile du jour

Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Questions sur l'évangile du jour

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carhaix » il y a 12 minutes


Carolus, le jour de la préparation commence jeudi soir et se termine vendredi soir. Il commence par la Cène, et se termine avec l'ensevelissement du Christ. Il n'y a donc rien à modifier de ce qui a toujours été affirmé par tout le monde. Nulle contradiction entre Saint Jean et les trois autres.
La Cène a-t-elle eu lieu un mercredi soir ou un jeudi soir ? Dans Matthieu, il est dit que c'est le 2eme jour de la fête du pain sans Levain, donc deux jours après Pâque. Le jour de la Pâque juive en 33 tombait quel jour ? Vous le savez ?
Jeudi soir :

St Mathieu 26,17
Le premier jour des azymes : soir de la dernière Cène (26,20). Pâque fêtée en particulier (distinct de la solennité du Temple au jour du sabbat, deux jours plus tard).

Vendredi :

Le lendemain 9e heure (27,46), le Christ meurt sur la Croix. De la 6e à la 9e heure (de midi à 15h) la terre se couvre de ténèbres (27,45).

C'était le jour de la préparation, veille du sabbat (Marc 15,42, Luc 23,54), Jean 19,14 : préparation de la Pâque (solennelle au Temple, distincte de la Pâque fêtée en particulier)
Les grands prêtres veulent que les condamnés périssent avant la tombée de la nuit, car à la tombée de la nuit commence le sabbat, et ce sabbat est une grande fête (Jean 19,31) (la Pâque solennelle au Temple).
Voir ce qu'en disent saint Jean Chrysostome et saint Bède cités par saint Thomas d'Aquin :
http://jesusmarie.free.fr/thomas_d_aqui ... 15_21.html

Le soir, mise au tombeau (mathieu 27,57).

Samedi :
Le lendemain est le jour qui suit la préparation du sabbat (mathieu 27,62)

Dimanche :
Passé le sabbat, le premier jour de la semaine, les saintes femmes au tombeau, aux premières lueurs du jour (mathieu 28,1).

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carolus » Hier, 22:45

Carhaix :
Carolus, le jour de la préparation commence jeudi soir et se termine vendredi soir.
Vous avez raison, cher Carhaix. :)
Le Shabbat commence le vendredi à la tombée de la nuit et se termine le samedi soir à la nuit.

https://www.calj.net/shabbat
En général, le Shabbat suit le jour de la Préparation, n'est-ce pas ?
Mt 27, 62 Le lendemain, après le jour de la Préparation, les grands prêtres et les pharisiens s’assemblèrent chez Pilate,
Est-ce que les grands prêtres et les pharisiens sont allés chez Pilate le Shabbat ?
A l'instar de D-ieu qui a créé l'univers et tout ce qu'il contient en six jours et s'est reposé de son œuvre le septième, le Juif cesse tous ses travaux de la semaine à l'approche de la nuit le vendredi soir, pour se consacrer entièrement à D-ieu, corps et esprit, le saint jour du Shabbat.

https://www.calj.net/shabbat#footnote_11
Est-ce que les grands prêtres et les pharisiens se sont consacrés « entièrement à D-ieu, corps et esprit, le saint jour du Shabbat » :?:

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Hantouane » Hier, 19:09

En ce temps-là, Marie Madeleine se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau.
Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus.
Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. »
Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus.
Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. »
Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître.
Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »
Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit.
Dans Luc :
Elle pleurait, et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les embrassa et versa le parfum sur eux.
Dans Matthieu :
une femme s'approcha de lui avec un vase qui contenait un parfum de grande valeur. Pendant qu'il était à table, elle versa le parfum sur sa tête.
De même, dans Marc le parfum est répandu sur la tête de Jésus, et dans Jean à ses pieds.

Y a t il un lien à faire entre cette femme en pleurs qui répand à la tête et au pied de Jésus et la présence de deux anges aux pieds et à la tête de l endroit où reposait Jésus devant Marie Madeleine en pleurs lors de la résurrection ?

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Hantouane » Hier, 16:40


Vous avez raison, cher Hantouane. :)

Vous écrivez : « Le jour de préparation du sabbat pourrait bien être le jeudi dans la soirée ».

Selon S. Marc, déjà « il se faisait tard », c’est-à-dire que nous sommes déjà au début du « jour de la Préparation, qui précède le sabbat » (Mc 15, 42).

Selon S. Marc, « le jeudi dans la soirée » (Hantouane), Joseph d’Arimathie « eut l’audace d’aller chez Pilate pour demander le corps de Jésus » (Mc 15, 43), n’est-ce pas ?
Carolus, le jour de la préparation commence jeudi soir et se termine vendredi soir. Il commence par la Cène, et se termine avec l'ensevelissement du Christ. Il n'y a donc rien à modifier de ce qui a toujours été affirmé par tout le monde. Nulle contradiction entre Saint Jean et les trois autres.
La Cène a-t-elle eu lieu un mercredi soir ou un jeudi soir ? Dans Matthieu, il est dit que c'est le 2eme jour de la fête du pain sans Levain, donc deux jours après Pâque. Le jour de la Pâque juive en 33 tombait quel jour ? Vous le savez ?

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carhaix » Hier, 15:45

Hantouane :
Le jour de préparation du sabbat pourrait bien être le jeudi dans la soirée, le sabbat commençant le vendredi soir. De plus, il est dit qu'il se faisait tard, donc à la nuit tombée.
Vous avez raison, cher Hantouane. :)
Mc 15, 42-43 Déjà il se faisait tard ; or, comme c’était le jour de la Préparation, qui précède le sabbat, Joseph d’Arimathie intervint.
Vous écrivez : « Le jour de préparation du sabbat pourrait bien être le jeudi dans la soirée ».
Le jour dans le calendrier juif débute la veille au soir, à la tombée de la nuit.

https://www.calj.net/jours
Selon S. Marc, déjà « il se faisait tard », c’est-à-dire que nous sommes déjà au début du « jour de la Préparation, qui précède le sabbat » (Mc 15, 42).
Mc 15, 43 Joseph d’Arimathie intervint. C’était un homme influent, membre du Conseil, et il attendait lui aussi le règne de Dieu. Il eut l’audace d’aller chez Pilate pour demander le corps de Jésus.
Selon S. Marc, « le jeudi dans la soirée » (Hantouane), Joseph d’Arimathie « eut l’audace d’aller chez Pilate pour demander le corps de Jésus » (Mc 15, 43), n’est-ce pas ?
Carolus, le jour de la préparation commence jeudi soir et se termine vendredi soir. Il commence par la Cène, et se termine avec l'ensevelissement du Christ. Il n'y a donc rien à modifier de ce qui a toujours été affirmé par tout le monde. Nulle contradiction entre Saint Jean et les trois autres.

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carolus » Hier, 13:34

Hantouane :
Le jour de préparation du sabbat pourrait bien être le jeudi dans la soirée, le sabbat commençant le vendredi soir. De plus, il est dit qu'il se faisait tard, donc à la nuit tombée.
Vous avez raison, cher Hantouane. :)
Mc 15, 42-43 Déjà il se faisait tard ; or, comme c’était le jour de la Préparation, qui précède le sabbat, Joseph d’Arimathie intervint.
Vous écrivez : « Le jour de préparation du sabbat pourrait bien être le jeudi dans la soirée ».
Le jour dans le calendrier juif débute la veille au soir, à la tombée de la nuit.

https://www.calj.net/jours
Selon S. Marc, déjà « il se faisait tard », c’est-à-dire que nous sommes déjà au début du « jour de la Préparation, qui précède le sabbat » (Mc 15, 42).
Mc 15, 43 Joseph d’Arimathie intervint. C’était un homme influent, membre du Conseil, et il attendait lui aussi le règne de Dieu. Il eut l’audace d’aller chez Pilate pour demander le corps de Jésus.
Selon S. Marc, « le jeudi dans la soirée » (Hantouane), Joseph d’Arimathie « eut l’audace d’aller chez Pilate pour demander le corps de Jésus » (Mc 15, 43), n’est-ce pas ?

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Hantouane » Hier, 10:02

Mais à part ça, on préfère suivre ses propres petites idées sans tenir compte de ce que disent les auteurs admis. Halala, les forums sur internet !
Oui, avec ses propres petites idées, on risque de s emberlificoter dans ses réflexions... Mais j aime bien comprendre par moi même.

En fait, la réponse que vous avez fourni concernant la nuit manquante, j ai compris que le ciel s est obscurcit au moment de la résurrection. Je m explique :

Dans Jean :
Le premier jour de la semaine, Marie- Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c'était encore les ténèbres
Or, le matin commence à la levé e du soleil chez les juifs. J'ai donc penser que comme à la mort de Jésus le ciel s est obscurcit... Ce qui ferait dans l ordre 3 jours et 3 nuits :)

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carolus » Hier, 1:01

Hantouane :
Carolus :
Il n’existe donc pas de doute que les « deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs » le dimanche matin, n’est-ce pas ?
Nous sommes d'accord Carolus.
Merci pour votre réponse, cher Hantouane. :)

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carhaix » lun. 22 avr. 2019, 21:10

L'ensevelissement, dans les textes antiques, n'est pas distinct de la simple mise au tombeau, me semble-t-il. Il ne signifie pas forcément une mise en terre.

Seul Nicodème apporte des aromates dans saint Jean. Les trois autres n'en disent mot, mais mettent en scène les saintes femmes avec leurs aromates le dimanche matin. Mais rien n'interdit de penser que cette préparation devait se faire en deux temps, puisque l'heure pressait, une préparation rapide le vendredi soir, et une préparation plus minutieuse par les saintes femmes le dimanche matin.
Ici, je suis plus convaincu par l'analyse de Carolus. Car il est bien dit que Nicomede applique bien les aromates pour ensevelir Jésus en l entourant de linges dès le vendredi saint. Je vois mal une coutume qui ferait que les femmes ôtent les linges en appliquant de nouveau des aromates... Mais effectivement, peut-être les femmes viennent pour la mise en terre, distinct de l ensevelissement...
Et pour couronner le tout, quand le Christ meurt, le ciel s'obscurcit : la nuit effective qui permet de compléter le comptage.
Je n'avais vraiment pas penser à ça. J avoue être plus convaincu par cette explication que de penser que le jour de l ensevelissement de Jésus, le vendredi saint, fasse un jour plus la nuit de la veille... Surtout qu on peut penser qu il y a un ordre, 3 jours et 3 nuits et non pas 3 nuits et 3 jours...
Je n'ai fait que vous donner l'explication traditionnelle, et généralement admise dans l'Église catholique, et qui est parfaitement logique.

Il n'y a pas de mise en terre. Et l'Évangile de Saint-Jean parle aussi d'ensevelissement le vendredi soir.
Les trois évangiles synoptiques disent que les saintes femmes apportent les aromates le dimanche matin, lendemain du sabbat.
La notion de jour légal qui commence la veille est attestée.

Mais à part ça, on préfère suivre ses propres petites idées sans tenir compte de ce que disent les auteurs admis. Halala, les forums sur internet !

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Hantouane » lun. 22 avr. 2019, 20:10

L'ensevelissement, dans les textes antiques, n'est pas distinct de la simple mise au tombeau, me semble-t-il. Il ne signifie pas forcément une mise en terre.

Seul Nicodème apporte des aromates dans saint Jean. Les trois autres n'en disent mot, mais mettent en scène les saintes femmes avec leurs aromates le dimanche matin. Mais rien n'interdit de penser que cette préparation devait se faire en deux temps, puisque l'heure pressait, une préparation rapide le vendredi soir, et une préparation plus minutieuse par les saintes femmes le dimanche matin.
Ici, je suis plus convaincu par l'analyse de Carolus. Car il est bien dit que Nicomede applique bien les aromates pour ensevelir Jésus en l entourant de linges dès le vendredi saint. Je vois mal une coutume qui ferait que les femmes ôtent les linges en appliquant de nouveau des aromates... Mais effectivement, peut-être les femmes viennent pour la mise en terre, distinct de l ensevelissement...
Et pour couronner le tout, quand le Christ meurt, le ciel s'obscurcit : la nuit effective qui permet de compléter le comptage.
Je n'avais vraiment pas penser à ça. J avoue être plus convaincu par cette explication que de penser que le jour de l ensevelissement de Jésus, le vendredi saint, fasse un jour plus la nuit de la veille... Surtout qu on peut penser qu il y a un ordre, 3 jours et 3 nuits et non pas 3 nuits et 3 jours...

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carhaix » lun. 22 avr. 2019, 19:22

Je pense que ces traditions du lundi de Pâques viennent du fait que l'Église à cru depuis longtemps que Jésus à été enseveli le jour du vendredi saint et non la veille au soir, tout comme l'Eglise à cru que Jésus est mort le vendredi saint et non le jeudi saint. Donc pour pallier à cette erreur et la nuit manquante, il fallait bien trouver des accommodements, comme ces traditions le montre. Mais ce n'est pas convaincant pour moi, car le même jour, le premier jour de la semaine, est bien dimanche et non lundi. Et par suite, nous avons décidé que la semaine se terminait non plus au sabbat mais au jour de la résurrection du seigneur, le premier jour de la semaine devenant bien lundi.
Vous aurez quelques éclaircissements ici :
http://wiki.ebior.be/index.php?title=La_date_de_la_Cène

http://wiki.ebior.be/index.php?title=Ta ... sus-Christ

Il y a deux Pâques, celle qui se célébrait en particulier le 14 nisan, premier jour des azymes, ou jour de la préparation, et la Pâques solennelle le lendemain, 15 nisan, au Temple.

Donc :
- jeudi soir, début du 14 nisan, jour de préparation, jour des azymes, dernière Cène du Seigneur, son arrestation.
- vendredi, on est toujours le 14 nisan, procès et crucifixion du Christ, sa mort la neuvième heure, soit vers 15h. Son ensevelissement.
- vendredi soir, début du sabbat, 15 nisan, Pâque solennelle au Temple.

Pour le comptage des jours et nuits, il faut y voir peut-être la façon antique de compter : un jour légal inclut la nuit et le jour. Donc :

- vendredi, dans la journée = une nuit et un jour.
- samedi : commence vendredi soir.
- dimanche : commence samedi soir.

Nous avons nos trois nuits et trois jours. Dont une nuit non effective, mais légale.

Et pour couronner le tout, quand le Christ meurt, le ciel s'obscurcit : la nuit effective qui permet de compléter le comptage. Cette nuit légale, effective par intervention divine, figure la nuit qui obscurcit désormais le Temple qui a rejeté son Dieu hors de la Ville sainte.

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carhaix » lun. 22 avr. 2019, 19:20

Je pense que ces traditions du lundi de Pâques viennent du fait que l'Église à cru depuis longtemps que Jésus à été enseveli le jour du vendredi saint et non la veille au soir, tout comme l'Eglise à cru que Jésus est mort le vendredi saint et non le jeudi saint. Donc pour pallier à cette erreur et la nuit manquante, il fallait bien trouver des accommodements, comme ces traditions le montre. Mais ce n'est pas convaincant pour moi, car le même jour, le premier jour de la semaine, est bien dimanche et non lundi. Et par suite, nous avons décidé que la semaine se terminait non plus au sabbat mais au jour de la résurrection du seigneur, le premier jour de la semaine devenant bien lundi.
Vous aurez quelques éclaircissements ici :
http://wiki.ebior.be/index.php?title=La_date_de_la_Cène

http://wiki.ebior.be/index.php?title=Ta ... sus-Christ

Il y a deux Pâques, celle qui se célébrait en particulier le 14 nisan, premier jour des azymes, ou jour de la préparation, et la Pâques solennelle le lendemain, 15 nisan, au Temple.

Donc :
- jeudi soir, début du 14 nisan, jour de préparation, jour des azymes, dernière Cène du Seigneur, son arrestation.
- vendredi, on est toujours le 14 nisan, procès et crucifixion du Christ, sa mort la neuvième heure, soit vers 15h. Son ensevelissement.
- vendredi soir, début du sabbat, 15 nisan, Pâque solennelle au Temple.

Pour le comptage des jours et nuits, il faut y voir peut-être la façon antique de compter : un jour légal inclut la nuit et le jour. Donc :

- vendredi, dans la journée = une nuit et un jour.
- samedi : commence vendredi soir.
- dimanche : commence samedi soir.

Nous avons nos trois nuits et trois jours. Dont une nuit non effective, mais légale.

Et pour couronner le tout, quand le Christ meurt, le ciel s'obscurcit : la nuit effective qui permet de compléter le comptage. Cette nuit légale, effective par intervention divine, figure la nuit qui obscurcit désormais le Temple, et règne dans le cœur de ceux qui n'ont pas reconnu leur Seigneur.

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carhaix » lun. 22 avr. 2019, 18:58

Merci Carolus de vos explications qui sont convaincantes, donc Jésus à bien été "enduit" de myrrhe et d aloès, lorsque il a été mis au tombeau, et si le Linceul de Turin est un des linges ayant "ensevelit" Jésus, alors on doit retrouver des traces de ces aromates sur ce Linceul, n'est-ce pas ? J insiste un peu mais personne m'a répondu sur la nature de l image sur le Linceul…

À moins que le Linceul dans lequel on enveloppa le Christ dans un premier temps soit le Linceul de Turin. Le corps de Jésus enveloppé de ce Linceul fut peut être par la suite lié de linges accompagnés des aromates...
Ce n'est pas vraiment le sujet. D'ailleurs, il y a un fil consacré au linceul de Turin.

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Carhaix » lun. 22 avr. 2019, 18:57

Hantouane :

Il y a incohérence ici entre les évangiles de Luc et Jean.
Est-ce qu’il « y a incohérence ici entre les évangiles de Luc et Jean », cher Hantouane :?:
Lc 23, 52-53 [Joseph d'Arimathie] alla trouver Pilate et demanda le corps de Jésus. Puis il le descendit de la croix, l’enveloppa dans un linceul et le mit dans un tombeau taillé dans le roc, où personne encore n’avait été déposé.
Le corps de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ est placé dans le tombeau sans être enseveli.
L'ensevelissement, dans les textes antiques, n'est pas distinct de la simple mise au tombeau, me semble-t-il. Il ne signifie pas forcément une mise en terre.

Seul Nicodème apporte des aromates dans saint Jean. Les trois autres n'en disent mot, mais mettent en scène les saintes femmes avec leurs aromates le dimanche matin. Mais rien n'interdit de penser que cette préparation devait se faire en deux temps, puisque l'heure pressait, une préparation rapide le vendredi soir, et une préparation plus minutieuse par les saintes femmes le dimanche matin.

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message par Hantouane » lun. 22 avr. 2019, 15:44

Il n’existe donc pas de doute que les « deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs » le dimanche matin, n’est-ce pas ?
S'ils étaient au courant de la résurrection de Jésus, ils se seraient rendu en Galilée et non à Emmaüs. Ces disciples sont donc parti avant que les femmes les préviennent, donc bien le dimanche matin. Nous sommes d'accord Carolus.

Haut