Questions sur l'évangile du jour

Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Questions sur l'évangile du jour

Re: Questions sur l'évangile du jour

par gerardh » Aujourd’hui, 9:43

__

La parabole du bon Samaritain est à double lecture : le prochain c'est bien sur l'homme blessé, mais surtout le prochain, c'est jésus, le bon Samaritain. Nous voyons cela en examinant de près la texture du passage;


_____

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Anne » Aujourd’hui, 6:26

:)

Il faut alors (re)lire la parabole du Bon Samaritain du chapitre 10 en Saint Luc (verset 25 et suivants), où un légiste pose exactement cette question à Jésus, cher Hantouane...

Ainsi, le Samaritain ne connaît l'homme blessé (un Juif, c'est ce qu'on doit inférer) dans le fossé ni d'Ève, ni d'Adam.

D'ailleurs, à l'époque, les Samaritains ne s'entendent pas vraiment avec les Juifs (à vrai dire, ils ne pouvaient pas se sentir, pour diverses raisons religieuses) et pourtant, il lui apporte son secours et même plus... sans rien demander en retour.

Jésus donne là un exemple de ce qu'est aimer l'autre comme son Père aime, comme Lui aussi aime. C'est gratuit et il nous est demandé de faire de même, ce qu'on appelle souvent aujourd'hui "donner au suivant (prochain)", quoi!

Donc, non, le prochain n'est pas nécessairement un "proche", malgré le mot utilisé.

Ça celui ou celle que l'on fait "proche" de soi...

Et ça peut être n'importe qui.

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » Aujourd’hui, 2:24

En ce temps-là, les pharisiens, apprenant qu’il avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent,
et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve :
« Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? »
Jésus lui répondit : « ‘Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit.’
Voilà le grand, le premier commandement.
Et le second lui est semblable : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’
De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »
Que signifie le mot prochain exactement ? Celui qui est proche de nous ? Car je ne pense pas que le mot prochain signifie tout autre être humain, mais peut-être que je me trompe.

Re: Questions sur l'évangile du jour

par apatride » mer. 21 août 2019, 5:19

Je le lis aussi comme une division au sein même de chaque homme. Si j'en crois ma propre expérience, nous sommes souvent tiraillés à hue et à dia, nous manquons de cohérence intérieure, si bien que "Je ne réalise pas le bien que je voudrais, mais je fais le mal que je ne voudrais pas."

Face à la tiédeur des petits compromis via lesquels nous nous arrangeons avec notre conscience, le Christ vient illuminer et exacerber ces divisions et, avec son aide, il nous demande de trancher.

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Kerniou » mer. 21 août 2019, 0:53

Quand Jésus dit qu'il va créer la division dans les famille, je comprends que certains vont croire en Sa parole et pas d'autres et ce sont les différentes positions des hommes face à Sa parole qui vont les diviser ...

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Trinité » mar. 20 août 2019, 23:52

Carolus a écrit :
dim. 18 août 2019, 15:14



Considérons le cas suivant :
Fati Cuny apprend très jeune ce que cela signifie de porter sa croix et de tout abandonner pour suivre Jésus. Rejetée par sa famille musulmane à 14 ans, elle se retrouve seule du jour au lendemain dans les rues d’Abidjan en Côte d'Ivoire.

https://lafree.ch/soutien-aux-eglises/e ... l-mon-info
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ dit :
Mt 10, 37-38 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi.
La femme (Fati Cuny) mentionnée ci-dessus est digne de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, n’est-ce pas ?

Prions pour elle et sa famille non convertie :!:
Mon cher Carolus,

Il est évident que je cautionne les critères de conversion de cette jeune musulmane, mais vous trouverez également sur le" net" beaucoup de témoignages de chrétiens convertis à l'Islam , même si j'ai du mal à bien comprendre leur démarche spirituelle! :(

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Carolus » lun. 19 août 2019, 19:56

Hantouane a écrit :
lun. 19 août 2019, 14:03
Hantouane :

Dieu seul est bon. Pour être parfait, il faudrait devenir comme le Christ en le suivant jusqu'à la croix et faire son œuvre de rédemption.
Merci de votre réflexion, cher Hantouane. :)
CEC 1427 Jésus appelle à la conversion. Cet appel est une partie essentielle de l’annonce du Royaume : " Les temps sont accomplis et le Royaume de Dieu est tout proche ; repentez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle " (Mc 1,15).
Selon notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, il faut se repentir et croire à la Bonne Nouvelle (CEC 1427), n’est-ce pas ?
1 P 3, 18 le Christ a souffert une fois la mort pour nos péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous ramener à Dieu, ayant été mis à mort selon la chair, mais rendu à la vie selon l'esprit.
Voici la Bonne Nouvelle : notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ « a souffert une fois la mort pour nos péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous ramener à Dieu » (1 P 3, 18).

Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ nous avertit : repentez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle (CEC 1427) !

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » lun. 19 août 2019, 14:03

En ce temps-là, voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »
Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. »
Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « ‘Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage.
Honore ton père et ta mère.’ Et aussi : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’ »
Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? »
Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »
À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.
Dieu seul est bon. Pour être parfait, il faudrait devenir comme le Christ en le suivant jusqu'à la croix et faire son œuvre de rédemption. Autrement dit impossible. Ici, le jeune homme est triste à l'idée de vendre tous ses biens. Et même s'il le fait, il ne pourra suivre Jésus sur la croix. Dieu seul est bon. Est-ce pour autant que personne n'obtiendra la Vie Éternelle ?

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Voyageur » lun. 19 août 2019, 11:00

Pour entrer dans la Nouvelle Alliance, notre mesure doit changer.
Les liens, fondés sur les lois anciennes, dissous.

C'est une libération intransigeante qui nécessite de tuer l'ancien.
Il n'y a pas de compromis. Pas de paix entre les deux.

Le fil de l'épée est acéré. Il sépare avec zèle et précision.
Soit brûlant, car le tiède n'a pas de valeur à Ses yeux.

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Carolus » dim. 18 août 2019, 15:14

Hantouane a écrit :
dim. 18 août 2019, 1:11
Hantouane :
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !
Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli !
Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division.
Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ;
ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »
Jésus se décrit comme le diviseur de la famille. Pouvez-vous m'expliquer cette contradiction ?
Merci de votre question, cher Hantouane. :)

Considérons le cas suivant :
Fati Cuny apprend très jeune ce que cela signifie de porter sa croix et de tout abandonner pour suivre Jésus. Rejetée par sa famille musulmane à 14 ans, elle se retrouve seule du jour au lendemain dans les rues d’Abidjan en Côte d'Ivoire.

https://lafree.ch/soutien-aux-eglises/e ... l-mon-info
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ dit :
Mt 10, 37-38 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi.
La femme (Fati Cuny) mentionnée ci-dessus est digne de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, n’est-ce pas ?

Prions pour elle et sa famille non convertie :!:

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » dim. 18 août 2019, 1:11

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !
Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli !
Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division.
Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ;
ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »
Jésus se décrit comme le diviseur de la famille. Pouvez-vous m'expliquer cette contradiction ?

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » sam. 17 août 2019, 8:29

Ensuite, on présenta des enfants à Jésus pour qu’il leur impose les mains en priant. Mais les disciples les écartèrent vivement.
Jésus leur dit : « Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des Cieux est à ceux qui leur ressemblent. »
Il leur imposa les mains, puis il partit de là.
Ici, Jésus imposa les mains à des enfants. […..] Il faut être simple comme un enfant pour entrer dans le royaume des Cieux ...

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » ven. 16 août 2019, 11:59

En ce temps-là, des pharisiens s’approchèrent de Jésus pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent : « Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? »
Il répondit : « N’avez-vous pas lu ceci ? Dès le commencement, le Créateur les fit homme et femme,
et dit : ‘À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair.’
Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »
Les pharisiens lui répliquent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la répudiation ? »
Jésus leur répond : « C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi.
Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme – sauf en cas d’union illégitime – et qu’il en épouse une autre, il est adultère. »
Ses disciples lui disent : « Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, mieux vaut ne pas se marier. »
Il leur répondit : « Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné.
Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du royaume des Cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »
Que de raisons que de ne pas se marier ! On peut dire que tel en est incapable, tel à été mutilé par les hommes, tel à cause des enseignements de Jésus. Il faut passer outre ces médisances et assurer sa descendance en trouvant une femme en quittant père et mère et ne faire qu'une seule chair, comme l'a voulu le Créateur ....

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Hantouane » jeu. 15 août 2019, 19:01

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,
et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?
Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.
Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »
Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »
Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.
Ici, Marie donne plusieurs nom à Jésus-Christ : le Seigneur, Dieu, son Sauveur, le Puissant et avant tout elle dit : Saint est son nom. Saint évoque ce que Dieu est en intégralité : toutes ses voies sont bonnes, lui même est pur.

Sinon, si l'enfant d'Élisabeth tressaillit en elle, la Vierge Marie est aussi remplie d'allégresse car le magnificat n'est que sa manifestation. La présence de Dieu se reconnait avant tout par une joie sans pareille, une allégresse que seul le Ciel peut provoquer. Et de plus communicative.

Re: Questions sur l'évangile du jour

par Carolus » mer. 14 août 2019, 0:54

Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 23:18
Hantouane :
Merci de m'avoir éclairé Carolus.
Je vous en prie, cher Hantouane. :)
Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 23:18
Hantouane :
Il faut donc se méfier de ceux qui se croient supérieur à Dieu pour dire qu'ils n'ont pas besoin de lui et de son pardon.
Il faut prier pour qu’ils se repentent dans leur cœur, n’est-ce pas ? 🙏

Haut